La Gazette aux Nymphéas : communication de l'inter-modération

[visible par les non-inscrits] Où l'on trouve les informations sur CoCyclics (actualités sur CoCyclics, informations générales, annonces du blog, etc.)
Avatar de l’utilisateur
Ermina
Ramasse autant de papyrus que de champignons !
Messages : 6448
Inscription : sam. févr. 12, 2011 12:47 pm
Rang special : grenouille de l'espace
Localisation : Dans un lointain futur

Re: La Gazette aux Nymphéas : communication de l'inter-modération

Message par Ermina »

Volandos a écrit :
:wow: Qui sont les grenouilles de la mare ? :wow:

Volandos a répondu au questionnaire de la Gazette aux Nymphéas !

Parle-nous de ton profil sur CoCyclics :

Volandos.jpg
Volandos.jpg (295.7 Kio) Consulté 691 fois

• Pourquoi ce pseudo ? Que représente-t-il pour toi ?
Il est une déformation du gérondif « ad volandum » (en train de voler) du verbe latin « volare ». Le volandos est un appareil de vol individuel utilisé dans le monde que j’ai inventé. L’organisation des ados s’appelle « Les Compagnons ». Or ce nom est trop employé par divers organismes en France, le titre de la série est devenu « Les Volandos ». Il m’a donc semblé tout naturel d’en faire mon pseudo.

• Est-ce que tu l'utilises sur d'autres plateformes en ligne ?
Non, car l’avatar et le pseudo sont intimement liés l’un à l’autre.

• Pourquoi cet avatar ? Que représente-t-il pour toi ?
Il représente un volandos. Il provient d’une BD culte d’Edgar Pierre Jacobs : L’Énigme de l’Atlantide parue entre 1955 et 1957. L’auteur l’appelait un planos et il n’en expliquait pas le fonctionnement. Beaucoup plus tard, vers les années 70, j’avais commencé à le modifier tout en lui cherchant une base scientifique : l’antigravitation. On parlait à l’époque de masse négative et de gravitons.
Comment fonctionne-t-il ? Un ceinturon s’oppose à la pesanteur terrestre. Des minis turbines contenues dans une sorte de sac porté sur le dos permettent de se déplacer. Planche et fiche technique dans ce lien.

• Est-ce que tu l’utilises sur d’autres plateformes en ligne ?
Non. Je ne vais pas sur d’autres plateformes en ligne.
J’avais un moment essayé quelques forums de la Presse. Mais, j’ai vite renoncé. Les partis-pris sont trop prononcés, la liberté d’expression pas forcement respectée et les étiquettes vite collées et indécollables.

• Est-ce que c’est important pour toi d’avoir une identité en ligne unique ou bien multiple ?
Je possède une boite mail par usage. Je suis donc plutôt partisan d’un outil pour chaque chose.
Néanmoins, je ne me vois pas réemployer mon volandos. Raterais-je ainsi une bonne occasion de le faire connaître ?

• Que penses-tu que les gens se disent en le voyant ?
Ils tombent à genoux, béats d’admiration et ils cherchent partout sur internet où en acheter un. Ok, j’arrête de rêver. En réalité, je n’en sais rien. Et vous ?

• Qu’est-ce que ça reflète de toi ?
Par contre, j’aimerais bien en avoir un. Je volerais. Des gens diraient qu’il plane ; des critiques prétendraient qu’il cause, mais ne s’écrase jamais ; sinon, des milieux bien informés prédiraient qu’il en profiterait pour creuser son trou. :lol:

• Quelque chose à dire à propos de ta localisation ou de ta signature ?
Que je fais mentir les slogans ! Parce que, chez moi, « c’est Versailles, ici ». En fait, j’y habite, mais pas dans le château, pas très loin non plus, d’ailleurs.
Ma signature est un hommage à un humoriste que je n’aimais pas trop de son vivant tout en appréciant malgré tout son ironie mordante. Mais tout a basculé en moi quand il a créé les Restos du Cœur. :heart: Il a disparu beaucoup trop vite. Quant à la citation, elle se moque de moi. -8)


Parle-nous de ton rapport à l'écriture et à la lecture :stylo: :lect: :

• Quel est ton rapport à l'écriture ? Quelle serait ta philosophie d'écriture ? Ta plus grande force en écriture ?

Écrire, ne serait-ce pas enfermer la pensée comme l’oiseau dans une cage ou le poisson dans un aquarium ? Selon des spécialistes, il n’y a pas d’écriture sans idée inspiratrice et sans l’élan d’une œuvre. Moi, je préfère me raconter une histoire avec des personnages en compagnie desquels j’aimerais vivre. Peut-être, est-ce la cause du faible engouement envers mes écrits ?
J’admire les personnes qui construisent une architecture solide dans laquelle il ne reste plus qu’à couler les phrases et les mots comme un ciment.
Pour ma part, je fixe le point de départ de mon intrigue et celui où je veux en arriver. Je définis le thème central et ensuite, je batifole.

• La faiblesse à laquelle tu dois faire attention ?
La faiblesse du jardinier : m’égarer en cours de route. Heureusement, j’ai d’excellents parrains qui me remettaient alors sur le bon chemin.
Je ne suis jamais sûr de moi, de ce que j’écris. Je dois sans cesse me relire et me relire et me relire. :fatigue:

• As-tu des rituels ou des méthodes d'écriture ?
Je me raconte la séquence plusieurs fois jusqu’à trouver la version qui me plait le plus et ensuite je la tape dans mon iPad. Parfois, il s’écoule trop de temps entre l’imagination et la saisie, alors que je n’ai pris aucune note de mes pensées. Et j’ai oublié. Et je dois tout recommencer. :argh:
J’ai aussi parfois tendance à trop utiliser les oppositions dans les phrases et à abuser des figures de style.

• Quand et où écris-tu ? Présente-nous ta Muse !
J’écris l’après-midi ou le soir ou la nuit quand l’envie m’en prend.
Parfois, tout se bloque, rien de ne sort. Je n’arrive plus à taper le moindre mot et ce que je parviens à extraire de moi, me semble vide, bateau, lourd et rempli de redites. Souvent, des relances de Grenouilles suffisent à remettre la machine en route.
Ma Muse ? Elle et son don de transformation ! Tantôt vieillie, rabougrie et sans éclat, tantôt toute jeune, éclatante, source intarissable de mots, de phrases et d’innovations. :yata:

• As-tu des thèmes favoris qui reviennent ?
Quand mes personnages collent des baffes à des méchants. (Je sais, ce n’est pas convenable.)
Quand mes personnages doivent s’adapter en urgence à un mode de vie du passé. Par exemple, ça n’a l’air de rien, mais vivre au Ier siècle sans connaître l’heure, sans horloge et sans sa montre quand on vient du XXIe...
Les chocs de civilisations entre passé et présent ou entre Humains et Extraterrestres.
Imaginer des civilisations extraterrestres avec leur cadre de vie, même lorsqu’elles ne sont pas composées d’humanoïdes.
Imaginer qu’elles puissent être pacifiques.
J’aime aussi décrire l’amour, l’amitié, les coups de pouce.
Je crois que l’adolescence a toujours la capacité à s’engager, à servir pour peu qu’on lui fasse confiance. C’est mon côté fleur bleue et idéaliste.


• Quel est ton rapport à la publication ?
C’est quoi, ce truc ? Je n’ai jamais réussi à gagner à la moindre loterie. Certes, les éditeurs sont des professionnels et en tant que tels ils gèrent une entreprise. Mais le monde a ses modes.
Quelques années plus tôt, l’on disait : « comment ça, une école de sorciers, mais vous n’y pensez pas. Ça ne marchera jamais. »
À présent, ce serait : « ajoutez donc un peu de magie, ça relèvera votre texte. »
Actuellement, le Space-Opéra, c’est ringard ; le voyage dans le temps, c’est du passé ; les extraterrestres, ça n’intéresse personne ; la romance, c’est du sentimentalisme.
Avant, il y avait la « jeunesse ». Maintenant, il faut viser juste sur les « enfants » ou les « ados » ou les « jeunes-adultes ».
« Cibler, vous dis-je. Il faut cibler votre public » entendrez-vous.
Pessimiste, moi ? Meuuuh nooon ! Ou alors, juste une p’tite goutte. :)

Dans un premier tome depuis abandonné, j’avais voulu décrire comment des ados apprenaient à se servir d’un volandos, à se battre, à s’entraider. Rempli d’illusions, je l’avais publié en auto-édition en 2015. Or, sans y prendre garde, au cours du récit, je transformais mon personnage principal en une sorte de Mary Sue. Sorane :heart: me l’avait très bien démontré. Malgré ce gros défaut, le livre, toujours disponible gratuitement sous forme d’e-book, a été « acheté » 346 fois. Je n’y comprends rien. :perplexe:


• Quel est ton rapport à la lecture ? Que lis-tu en général ?
J’avoue que je ne lis presque plus de livres papier bien que ma bibliothèque regorge des œuvres de César, Corneille, Racine, Molière, Victor Hugo et d’autres. J’ai aussi conservé une soixantaine de Petits Classiques Larousse dont certains appartenaient à ma mère. Parfois, j’en parcours l’un ou l’autre. Pour mon challenge, je me suis replongé dans des œuvres d’Homère, d’Aristophane, de César, de Cicéron et d’Ovide.
Mes cinq dernières lectures sont des e-books de Grenouilles que j’avais bêta-lues dans la Mare. (Sorane, Gejooquien, Agathe Flore, Lilie, MaryWood.) Ils sont autant de coups de cœur.

• Y a-t-il des thèmes qui t'intéressent tout particulièrement ?
Parlons des thèmes qui ne me plaisent pas. Comme les Vampires par exemple. Pourtant, je reste passionnément fidèle à un challenge qui en contient des tas avec des Loups-Garous en plus. Je n’aime pas les flots d’hémoglobine pourtant je ne décroche pas des révoltes sanglantes d’une ville blanche, sur un rocher, livrée au pillage.
Alors, les thèmes  ? Des classements qui rassurent. Seul compte pour moi la force d’un récit et les sentiments que véhiculent les personnages. C’est mon petit penchant rebelle aux étiquettes.

• Est-ce que ça nourrit ton écriture ?
Je dois reconnaître qu’elle vit sur ses réserves. Biberonné aux grands écrivains des siècles passés, je ne les lis plus sauf quand je veux alimenter ce que j’écris. Je me replonge alors dans telle ou telle partie d’une œuvre.
Pour certains chapitres de Vengeance en Boucles, j’avais relu des Simenon pour m’inspirer de son art à décrire une atmosphère. Audiard m’avait aussi aidé à donner du punch aux réflexions de Nathalie.

• Quel est ton dernier coup de coeur ?
Mon lauréat serait Le Projet Mars d’Andreas Eschbach. Quatre ados vivent avec leurs parents en 2086 dans une colonie sur Mars. Ils découvrent une étrange lueur, de curieux artefacts à leurs noms et d’inattendues galeries.
Et il y a aussi les BD, mais la liste est trop longue.


Quel est ton rapport à la mare ?

• Comment es-tu arrivée sur CoCyclics ?

Le monde des Compagnons que j’ai inventé date de la fin de mon adolescence et a nourri mes évasions. Malheureusement, je n’avais jamais pris le temps d’écrire. Des élèves m’avaient conseillé de lire Cherub. Ce que je fis une fois à la retraite. J’enchaînais avec la série Alex de l’auteur anglais Anthony Horowitz. J’y trouvais des points communs avec mes Compagnons. Cela me poussa à écrire. Naïvement, je confiais le premier tome à une boite de corrections. Ce fut la pire des BL que je reçus. Le seul avantage fut que l’on me conseilla Cocyclics.

• Quelles sont les sections dans lesquelles on est le plus susceptible de te croiser ?
Les challenges où je sous-marine beaucoup trop sans commenter assez, le mien, mais il se meurt. Récemment, les OLT et aussi les Anniversaires parce que je crois faire plaisir aux Grenouilles qui ajoutent une année à leurs compteurs, mais certaines oublient de relever leur cadeau.

• As-tu un petit coin de mare préféré, un fil fétiche ?
La FGT. Car l’informatique, les réseaux (pas les sociaux, les autres) et leurs technologies, la programmation sont mes deuxièmes marottes.

• Qu'est-ce que la mare t'a apporté par le passé, et t'apporte aujourd'hui ?
Lire des textes, aider d’autres grenouilles à améliorer les leurs, devenir fan de Challenges, profiter d’échanges avec des Challengers qui ont été des moments de pur bonheur, sans oublier de faire lire mes propres textes. Enfin nombreuses furent les Grenouilles qui m’ont appris des tas de choses : gérer les points de vue et en changer, ajouter du visuel dans les dialogues, porter une focalisation sur les personnages secondaires et plein d’autres techniques d’écriture. Gros :heart: sur elles.

• Qu'attends-tu d'un forum comme celui-ci ?
Aujourd’hui, la Mare continue de m’apporter ces enseignements. J’atteins un âge où l’on commence à décompter : l’épaisseur du carnet d’adresses, les vieux amis, les anciens collègues de travail, les années de vie. La Mare est un des rares lieux qui me restent où se manifestent l’amitié, la bienveillance, les échanges, les conversations, les découvertes et toutes ces autres sortes de choses.
À une époque où fleurissent sur le Net les « Ok, boomers » et autres gracieusetés, la Mare occupe pour moi une place irremplaçable, un monde à protéger.


Petit portrait chinois : :pompom:

Si tu étais le monstre ou l’animal imaginaire de tes cauchemars, tu serais... Le Krizor ! J’aimerais bien en voir un en chair et en os. Animal carnassier de la planète Glor : quatre pattes plus deux bras munis de griffes rétractables à la base du cou. 2 à 3 mètres au garrot près de 4m de long. On le reconnait de loin à son rugissement semblable à une moto sans pot d’échappement. :psychocoah:
Quel livre de SFFF aurais-tu voulu écrire ? La Patrouille du Temps de Poul Stevenson.
Deux auteurs dont tu admires la plume ? Victor Hugo et Michel Audiard.
Deux autrices ou auteurs dont tu admires les intrigues ? JK Rowling et Andreas Eschbach.
Si tu devais vivre dans un monde SFFF, ce serait... Le mien, le Consortium des Planètes. Vivre à la Tanière. D’ailleurs, j’y vais de temps en temps. Notamment, j’y étais dans Vengeance en Boucles en la personne de Roger. C’était la séquence clin d’œil pour mes fidèles de Challenges.
Ta série préférée ? Star Trek et notamment la sous-série Deep Space Nine. La seule série américaine dans laquelle les extraterrestres sont des gens normaux, certains bienveillants, d’autres très méchants. Son seul défaut : la Terre dirige Starfleet qui est basée à Los Angeles.
Ton jeu vidéo favori ? Rails. Un jeu où il faut construire en vitesse un circuit ferroviaire alors que les trains s’impatientent dans les gares terminus en faisant perdre des points. On n’y tue personne, car les trains sont vides. :mouahaha:
Une chanson ou un morceau de musique que tu ne te lasses pas d’écouter ? Bien que j’aie presque une centaine de titres dans mon iTunes, je ne pourrais en extraire un unique. Cependant, quatre morceaux me remuent quand je les entends. Un moyen de transport imaginaire que tu adores ? Le cylobulle. Pas assez de mots pour le décrire. Il faut le voir ici


Une autre réflexion à partager ici ?
Ô Grenouilles aimées ! Quand vous téléphonez à quelqu’un, vous commencez par un bonjour et finissez par un au revoir. Alors pourquoi pas dans la Mare ?
Commenter, cela prend du temps. Un petit merci individualisé, ça paye énormément.
C’était la minute du Volandos grognon. :)

Tout plein de :heart: sur vous, chères Grenouilles.
:modo: :orange: Si vous souhaitez réagir à ces annonces, n'hésitez pas à le faire sur ce fil dédié. :violet: :rose:
*Cycliste fuchsia* chocolatvore :psycho:

2764 ab urbe condita ● en phrase IV
Les derniers jours challenge premier jet
L'aube bleuel'OLT

Admiratrice de :tetard: et :sr:

Avatar de l’utilisateur
Alaëlle
Cheffe ninja qui dompte les mammouths au mojito
Messages : 11680
Inscription : mar. déc. 09, 2014 10:44 am
Rang special : Grenouille bienveillante
Localisation : Forestelle, dans un arbral

Re: La Gazette aux Nymphéas : communication de l'inter-modération

Message par Alaëlle »

Doubar a écrit :
:wow: Qui sont les grenouilles de la mare ? :wow:

Doubar a répondu au questionnaire de la Gazette aux Nymphéas !

Parle-nous de ton profil sur CoCyclics :

Doubar.jpg
Doubar.jpg (447.79 Kio) Consulté 685 fois

• Pourquoi ce pseudo ? Que représente-t-il pour toi ? Est-ce que tu l'utilises sur d'autres plateformes en ligne ? Est-ce que c'est important pour toi d'avoir une identité en ligne unique ou bien multiple ?
C'est un pseudo que j'ai complètement inventé, à la base pour utiliser dans les jeux vidéo. (D'ailleurs, sur certains vieux jeux où la limite de caractère était de 5, j'avais aussi inventé le pseudo "Rakau", mais je l'utilise moins). Je croyais que c'était un pseudo original, mais j'ai découvert plus tard que c'était le nom du frère de Sinbad ? :perplexe: Tant pis :D
J'utilise ce pseudo à peu près sur toutes les plateformes internet où je suis et même pour mes adresse mails car il est rarement pris. Quand il l'est, j'accole mon autre pseudo inventé pour obtenir "Doubarakau" :mouahaha: Donc si vous croisez un Doubar quelque part, ça a toutes les chances d'être moi ;)
J'aime bien avoir une identité unique. Je trouve ça plus simple.


• Pourquoi cet avatar ? Que penses-tu que les gens se disent en le voyant ? Qu'est-ce que ça reflète de toi ?

Je n'aime pas changer d'avatar trop souvent. J'ai longtemps utilisé comme avatar une variante du symbole de la triforce de la série The Legend of Zelda. D'ailleurs, c'était ce qui m'avait valu mon premier rang "Que la triforce soit avec toi" :hihihi:
Ensuite j'avais changé pour une grenouille cosmique et mon dernier avatar en date est le dieu Apollon que j'avais choisi lorsque j'étais dans l'équipe des fuchsias et que nous avions opté pour des avatars dans la thématique "mythologie". Je l'ai conservé car j'aime bien son air glorieux, qu'il correspond à la couleur de mon pseudo et qu'il me rappelle le bon temps que j'ai passé dans l'équipe fuchsia :love:
Je sais pas ce que pensent les grenouilles en le voyant. Peut-être croient-elles que je suis le véritable dieu de la mare ? :mouahaha: Ca serait très flatteur pour mon ego, mais ne le criez pas trop fort sur les toits sinon je vais me faire allumer par supergrenouille :sg:


• Quelque chose à dire à propos de ta localisation ou de ta signature ?
Ma localisation est un petit clin d'oeil à la trilogie de romans que je suis en train d'écrire. La Cité d'Albâtre est une acropole située dans la capitale fictive du royaume ou se déroule cette histoire. Sous le complexe de temples, de nombreux souterrains mystérieux sont creusés dans la roche.
Ma signature donne le lien de mon challenge, les pseudos de mes marraines/parrains ( :love: ) et le lien vers le challenge de mon filleul :heart: La dernière ligne prouve ma dévotion aux dieux de la mare :hihihi:
Quant au rang sous mon avatar, c'est une petite private joke inventée par mes copines agrumes. (N'est-ce pas Milora ? N'est-ce pas Nankin ? :wamp:)

Parle-nous de ton rapport à l'écriture et à la lecture :stylo: :lect: :

• Quel est ton rapport à l'écriture ? Quelle serait ta philosophie d'écriture ? Ta plus grande force en écriture ? La faiblesse à laquelle tu dois faire attention ? As-tu des rituels ou des méthodes d'écriture ? Quand et où écris-tu ? Présente-nous ta Muse ! As-tu des thèmes favoris qui reviennent ?

J'écris des histoires depuis que je suis tout petit. À l'époque, je dessinais même des BD (très malhabilement) et comme c'était très mauvais, je forçais ma petite soeur à les lire en lui promettant que je ferais ensuite tout ce qu'elle voudrait pendant une journée :mouahaha: J'ai vraiment commencé à écrire sérieusement durant mes études lorsqu'un embryon d'histoire a germé dans ma tête. J'ai eu la volonté de la développer et de la coucher sur le papier. C'est ainsi que sont nées les Larmes du Dieu Blanc. Sauf que j'ai été très ambitieux pour cette première histoire et que j'écris à la vitesse d'un escargot. Donc je suis encore en train d'écrire cette histoire près de 8 ans après qu'elle est née dans mon esprit :hiii:
J'écris généralement dans le train que je prends tous les jours pour aller au travail. J'écris d'abord tout à la main sur un carnet, puis je tape l'histoire sur mon ordinateur. Ca me permet de faire un premier round de corrections de façon plus ou moins naturelle.
Ma muse est très sage et ne me harcèle pas constamment de nouvelles idées. Heureusement, vu le rythme de tortue boiteuse auquel j'avance :lol: Parmi les thèmes qui me tiennent à coeur, celui du sacré et de la divinité, le décalage entre la vérité et l'apparence, les personnages en nuances de gris (même les gentils ont leurs défauts).

• Quel est ton rapport à la publication ?
Inexistant est une réponse acceptable ? :P
Je caresse l'espoir d'être publié un jour, mais je sais le peu de chance que ma trilogie soit publiée en tant que premier roman. Du coup, je ne me fais pas trop d'illusions. Mais une fois que mon premier tome sera sorti de cycle, je tenterai sans doute ma chance :wow:

• Quel est ton rapport à la lecture ? Que lis-tu en général ? Y a-t-il des thèmes qui t'intéressent tout particulièrement ? Est-ce que ça nourrit ton écriture ? Quel est ton dernier coup de coeur ?
J'étais un très gros lecteur durant mon adolescence et mes études, mais j'ai un peu réduit depuis que j'écris. Le problème est que lorsque je lis, je ne peux pas m'empêcher de comparer le roman que je lis à ma propre histoire (souvent au détriment de cette dernière), donc ça me bloque :hiii:
J'aime les histoires sans manichéisme, à l'univers fouillé, à la psychologie développée et sans trop de péripéties improbables.
Dernièrement, j'ai adoré Le Sorcier de Terremer, premier tome du cycle de Terremer d'Ursula Le Guin, dont j'ai adoré la morale humaniste et universelle (Il faut accepter sa propre noirceur et sa propre finitude). Et puis les deux romans de grenouilles que j'ai lus en cycle (le roman de Valérianne et celui de Platypus) m'ont fait forte impression. La mare regorge de talents :love:

Quel est ton rapport à la mare ?

• Comment es-tu arrivée sur CoCyclics ? Quelles sont les sections dans lesquelles on est le plus susceptible de te croiser ? As-tu un petit coin de mare préféré, un fil fétiche ?

Je suis arrivé sur Cocyclics alors que je cherchais un forum d'écriture pendant que j'étudiais en Allemagne (et que je m'ennuyais de pouvoir papoter avec des compatriotes). Je m'en souviens comme si c'était hier. C'était l'été, il faisait chaud et quand j'ai posté ma première BL dans les papyrus, j'étais tout inquiet de comment elle allait être perçue. (Le lendemain je m'étais réveillé super tôt pour aller voir si on l'avait commentée :rougit: )
On peut me croiser un peu partout, mais en ce moment plus souvent dans les coulisses du forum ou dans la Sapinière. J'ai malheureusement moins de temps qu'avant pour commenter mes challenges préférés ou aller bêta-lire dans les papyrus, mais il m'arrive parfois d'aller flooder dans la mare subite :mouahaha:

• Qu'est-ce que la mare t'a apporté par le passé, et t'apporte aujourd'hui ? Qu'attends-tu d'un forum comme celui-ci ?
La mare m'a donné la motivation et les techniques qui me manquaient pour terminer l'écriture de mon premier tome. Sans elle, je ne sais pas si je serais allé au bout. Elle m'a permis de rencontrer des personnes merveilleuses (et ce n'est pas fini ! :love: ) Depuis que j'ai intégré la Permanence, j'ai l'opportunité de faire vivre cet espace si précieux et si foisonnant d'une autre manière et je suis ravi de pouvoir le faire.

Petit portrait chinois : :pompom:

Deux autrices ou auteur dont tu admires les intrigues : C'est très mainstream, mais j'adore Le Trône de Fer de Georges R.R. Martin et absolument tous les romans de Robin Hobb : non seulement ceux du royaume des Anciens (les trois cycles de l'Assassin Royal, les Aventuriers de la Mer, les Cités des Anciens), mais aussi la trilogie du Soldat Chamane ou bien de cycle de Ki et Vandien. Ces deux auteurs m'ont ouvert à une fantasy plus nuancée, plus réaliste et plus subtile que la high fantasy que j'avais l'habitude de lire auparavant et ils auront toujours une place particulière dans mon coeur. Sinon, un troisième auteur que j'adore, c'est Alexandre Dumas père. J'adore ses intrigues à tiroir et la galerie de personnages qu'il y déploie. Le Comte de Monte-Cristo est un classique dont je ne me lasserai jamais.

Ton jeu vidéo favori : Je joue beaucoup aux jeux vidéo et j'en aime beaucoup, mais je crois que la série The Legend of Zelda est la série de jeux vidéo que j'aime le plus. C'est tout simplement indémodable.

Un moyen de transport (réel ou imaginaire) que tu adores ? Le train. Non seulement car c'est le domaine dans lequel je travaille, mais aussi parce que c'est un moyen de transport que je trouve très agréable :love:

Une autre réflexion à partager ici ?
J'ai déjà été assez bavard, non ? Vous voulez quand même un dernier mot ? Alors :
Vive les sourcils mouvants et les chaussettes sales ! :yata:
Comment ça, c'est pas ce que vous vouliez ?...
:modo: :orange: Si vous souhaitez réagir à ces annonces, n'hésitez pas à le faire sur ce fil dédié. :violet: :rose:
Trilogie Forestelle : T1 (2018), T2 (2019), T3 (2020) chez Au Loup Éditions
4ème roman en correction
Ma page Facebook auteur

Cycliste
Esclave consentante de Mère Fouettarde

Avatar de l’utilisateur
Alaëlle
Cheffe ninja qui dompte les mammouths au mojito
Messages : 11680
Inscription : mar. déc. 09, 2014 10:44 am
Rang special : Grenouille bienveillante
Localisation : Forestelle, dans un arbral

Re: La Gazette aux Nymphéas : communication de l'inter-modération

Message par Alaëlle »

L'eau des différentes mares commence à chauffer doucement.
Les grenouilles flânent au soleil sur les berges verdoyantes, l'oeil globuleux...
Les roseaux ondulent sous une légère brise d'été.
Un souffle agite soudain les frondaisons, les grenouilles sursautent et plongent toutes à l'eau.
Quelques têtes réapparaissent.
:pompom: Hé ! La nouvelle Gazette aux Nymphéas est arrivée ! :pompom:



Image


Gazette aux Nymphéas du 30/06/2021 :yata:

Nouvelle rubrique : "Le saviez-vous ?"
  • Nous avons décidé de vous proposer une nouvelle rubrique dans cette gazette, intitulée "Le saviez-vous ?". Elle nous permettra de porter un coup de projecteur sur une information que vous ne connaissez peut-être pas... et si ce n'est pas le cas, cela vous rafraîchira certainement la mémoire. ;)
  • Le saviez-vous ? :ampoule:

    Vous avez peur de la Mère Fouettarde et n'osez pas vous aventurer dans son secteur dédié aux corrections ? :hiii:
    Savez-vous qu'elle ne pose JAMAIS ses palmes sur les fils d'OLT (Objectif à Long Terme) ? Vous pouvez donc facilement créer votre fil personnel pour corriger votre texte dans une ambiance cosy, sans qu'elle ne rôde dans les parages avec son fouet. :sifflote:
    Celui-ci est en effet réservé au fil des Objectifs Hebdomadaires, et il ne rentre en service QUE le dimanche soir à 21h, pour les objectifs qui n'ont pas été atteints dans la semaine.
  • Une courageuse grenouille a bien voulu témoigner à ce sujet :sifflote: :
    "Témoignage de Ox....e (le nom a été masqué pour respecter son anonymat) :
    Avant j'avais peur de la Mère Fouettarde et je n'osais pas montrer ma fraise sur son nénuphar. Mais je ne regrette pas d'avoir sauté le pas. Elle ne s'aventure pas du tout dans les OLT et cela m'a vraiment permis de sortir de la spirale des corrections qui n'avancent pas.
    Je dois même avouer que j'ai fini par me risquer aussi dans les Objectifs Hebdomadaires et que la crainte du fouet, fonctionne très bien ! :hihihi: (à moins que ce ne soit la promesse d'une belle image. :wow: )"
Au sujet des interviews
  • Depuis le 17 mars 2021, 30 interviews ont été collectées, mises en forme et postées sur la gazette :pompom: . Si vous n'avez pas eu le temps de toutes les parcourir, il existe un sommaire des grenouilles interviewées tout en bas du premier post de la gazette.
  • Pour l'instant, nous ne prenons plus de nouvelles interviews. Par contre, nous ouvrirons certainement une nouvelle session cet automne, pour que d'autres grenouilles puissent participer à leur tour. Alors tenez-vous prêtes ! :yata:
Un nouvel article à suivre
  • Connaissez-vous la FGT de CoCyclics ?
    Mais qu'est-ce donc ? :wow:
    Vous saurez tout dans l'article qui suit, concocté par les valeureux Doubar et Volandos : un grand MERCI à eux pour ce nouvel article très instructif et leur engagement de tous les instants sur le forum ! :heart:
:modo: :orange: Si vous souhaitez réagir à ces annonces, n'hésitez pas à le faire sur ce fil dédié. :violet: :rose:


"Écrivez ce que vous désirez écrire, c'est tout ce qui importe,
et nul ne peut prévoir si cela importera pendant des siècles ou pendant des jours."
Une chambre à soi, Virginia Woolf


En vous souhaitant un beau début d'été... :love:
Trilogie Forestelle : T1 (2018), T2 (2019), T3 (2020) chez Au Loup Éditions
4ème roman en correction
Ma page Facebook auteur

Cycliste
Esclave consentante de Mère Fouettarde

Avatar de l’utilisateur
Doubar
Maître suprême, incontesté et quasi divin des imagettes animées et réincarnation de Teal'c
Messages : 3593
Inscription : ven. juil. 29, 2016 9:43 am
Rang special : Grenouillateur de monde
Localisation : Dans les tréfonds de la cité d'Albâtre

Re: La Gazette aux Nymphéas : communication de l'inter-modération

Message par Doubar »

Image
:steampunk: Coup de projecteur sur la Frog Geek Team (FGT):steampunk:

Portrait de Volandos par Doubar
Difficile de savoir où commencer pour présenter mon acolyte Volandos aux mille vies.
Désormais retraité, il a travaillé toute sa vie dans l'éducation nationale en tant que professeur et CPE. Ces années passées au contact des ados l'ont inspiré pour inventer l'univers des Compagnons où la jeunesse donne des leçons aux adultes engoncés dans leurs certitudes.
Au gré de son imagination, sa plume se laisse porter par sa passion pour les auteurs antiques, les classiques du cinéma ou les civilisations extraterrestres.
Ce sont l'envie de s'investir pour la mare, ainsi que son expérience de webmaster qui l'ont mené jusqu'à la FGT.

Portrait de Doubar par Volandos
Comment présenter mon collègue Doubar que tout le monde connait dans la Mare ?
Avec son diplôme d'ingénieur en électronique, il travaille dans les chemins de fer et demeure en Belgique à peu de kilomètres d'une célèbre ancienne morne plaine. ;)
Il a toujours le chic pour trouver le truc qui bloquait que ce soit en php ou en html ou un cache que l'on avait oublié de vider.
Enfin, en dehors de la FGT, son inventivité d’écrivain n’est plus à démontrer.
En dehors de ces qualités, il est un excellent homme, le meilleur partenaire que l'on puisse souhaiter. Mais si, je suis objectif. :)

Les tâches de la FGT
Nous veillons dans les sous-sols sur le site du Forum. Une belle bête en quelques chiffres :
  • Son poids : 2,627 Go et des poussières. En détail à ce jour ? 2 627 346 695 octets.
  • Répartis dans 5 941 fichiers de programmation PHP, HTML et CSS.
  • Rangés dans 18 dossiers.
  • 1 686 avatars pèsent au total 33,518 Mo
  • 2 071 pièces jointes pour 492,6 Mo
  • La Base de Données représente 1,26 Go soit un milliard deux-cent-soixante mille caractères, espaces comprises.
  • Elle contient entre autres :
    • 12 167 Topics.
    • 609 423 Posts.
    • 3 408 Users (depuis la création de Cocyclics).
    • 17 654 Notifications.
Tous nos travaux se placent sous le contrôle des Permanents.
Nous dépannons les pannes, problèmes, les difficultés rencontrées par les Grenouilles en liaison avec les Oranges.
Nous réparons si tant est que cela soit possible les erreurs de manipulations, ce fameux et redoutable interface Grenouille-clavier. :)
Nous étudions et programmons les suggestions de Grenouilles et les soumettons clés en mains aux Permanents.
Nous assurons une veille technique et de sécurité comme lorsque les 504 Bad Gateway avaient fleuri il y a quelques mois.
Nous tenons à jour des tutoriels et des archives pour qui viendra après nous.
Nous surveillons d’un œil les sauvegardes automatiques et y ajoutons parfois les nôtres.
Nous avons aussi à nous préoccuper de la sécurité du Forum, car le web est infesté de pirates.


Est-ce chronophage ?
Doubar : Oui et non. Être à la FGT ne demande pas un investissement aussi régulier et constant qu'être dans une équipe de modération, car il y a des périodes sans grand chose à faire : ni mise à jour du forum, ni nouvelle fonctionnalité à intégrer, ni bug à investiguer. Par contre, lorsqu'il faut aller au charbon, on peut vite passer des heures à bidouiller sur le serveur ou à farfouiller dans les lignes de code.
Volandos : Développer des améliorations peut se réguler dans le temps sans la pression de l'urgence. Par contre certaines tâches accaparent énormément de temps. Une récente tentative de récupération m'a demandé en urgence une grosse dizaine d'heures de travail. Mais cela est incontournable.

Qu'est-ce que vous préférez faire ? Qu'est-ce qui es un peu moins sympa ?
Volandos : J'aime programmer, j'aime rendre service en aidant des Grenouilles en difficultés informatiques, j'aime dénicher les bugs surtout quand ils se sont bien cachés.
Le moins sympa : gérer les problèmes d'interface Grenouille-clavier, car il est toujours délicat d'expliquer que le « coupable » est un doigt qui a appuyé malencontreusement et tout à fait inopinément sur une mauvaise touche. :lol:
Doubar : Le plus stimulant est de mettre en place de nouvelles fonctionnalités pour la mare, comme la balise "barre de progression" . Ce que j'aime un peu moins c'est chercher les bugs rapportés par les grenouilles, surtout quand je n'arrive pas à les reproduire. :argh:

Quand la FGT intervient-elle ?
Dès qu’une Grenouille nous sollicite. Deux méthodes sont à votre disposition.
Le fil Liaison avec la FGT. Il est malheureusement caché dans le topic Site Web & Forum.
Cependant, il peut arriver que la Grenouille souhaite un peu de discrétion sur sa demande.
Auquel cas, le MP à l’un de nous peut servir, mais nous ne l’aimons pas trop. En effet, puisque nous travaillons toujours en binôme, celui qui reçoit le message doit le retransmettre à son collègue. D’où un travail supplémentaire.
Nous intervenons aussi sur demande des Permanents ou sur une idée de l’un de nous deux.

Notre organisation :
Nous avons notre nénuphar réservé dans lequel nous échangeons, stockons nos tutoriels et nos archives et discutons avec les Oranges.
Comme nous avons des vies hors la Mare très différentes, lorsque nous recevons une demande, nous nous répartissons le travail. En général, Volandos a plus de temps libre pour effectuer les recherches, faire les études de faisabilité, mais rien n’est acquis d’avance et Doubar est aussi le premier à trouver une solution.
Nous travaillons parfois à deux avec Skype lorsque nous devons agir sur la BDD, notamment lors des mises à jour.

Qui parle aux grenouilles et comment ?
En règle générale, nous sommes discrets et n'avons pas d'annonces à faire de notre premier chef. Nous passons donc par les Oranges ou par les modérateurs. Si nous devons poster une annonce (ou une présentation de nos tâches :hihihi:), c'est un message collégial élaboré à quatre mains.
Lorsque nous sommes sollicités par MP, celui qui a été sollicité répond. Cela ne nous empêche pas de tous partager en coulisse avec notre acolyte. Lorsqu'il s'agit d'une demande dans le Fil de Liaison, celui qui a le plus dépanné répond.
En cours de dépannage, nous privilégions la communication en MP par souci de discrétion et de protection des données personnelles.
Cela n'empêche pas que la FGT est rétribuée par les mercis, les chocolats et le nénuphou. 😎

Quelles compétences faut-il avoir ?
Le plus important est de posséder des affinités avec le monde informatique. Des compétences en programmation (CSS, HTML, MySQL,...), en cybersecurité et en base de données sont de vrais atouts, mais il reste possible d'apprendre sur le tas.
En terme de qualités humaines, il est primordial d'avoir envie de faire vivre la mare en coulisses, en accomplissant des tâches pas toujours très visibles et pourtant essentielles.

Comment sont recrutés les membres de la FGT ?
Le recrutement est entièrement géré par les Permanents. Étant donné que la FGT a accès à toutes les fonctionnalités du forum, il est important de recruter des grenouilles de confiance qui ne risquent pas d'abuser de leur pouvoir. Bien sûr, il est aussi nécessaire de choisir des personnes désireuses de faire vivre le forum et qui aient des connaissances ainsi qu'une appétence pour l'informatique.

En résumé, la FGT, c'est comme ça :
La_FGT_c_est_ça.png
La_FGT_c_est_ça.png (61.69 Kio) Consulté 591 fois
:yata: Merci pour votre attention. Et accrochez-vous bien. Quelques améliorations du forum sont dans les tuyaux :yata:
Mon challenge 2021 : L'impératrice - T2 des Larmes du Dieu Blanc
:marraine: Fier parrain de Volandos :marraine:
:love: Filleul comblé de kyaramoe, Larix et Volandos :love:

Disciple dévôt de :tetard:, :sr: et :sg:

Avatar de l’utilisateur
Ermina
Ramasse autant de papyrus que de champignons !
Messages : 6448
Inscription : sam. févr. 12, 2011 12:47 pm
Rang special : grenouille de l'espace
Localisation : Dans un lointain futur

Re: La Gazette aux Nymphéas : communication de l'inter-modération

Message par Ermina »

En cette journée d'été, les grenouilles travaillent sur leurs textes au bord de l'eau ou dans le port incertain.
Une brise légère souffle sur la mare, animée d'une ambiance studieuse.
C'est alors, que les batraciens arrêtent leurs activités pour se rassembler. Un nouveau numéro de la gazette vient de paraître !



Image


Gazette aux Nymphéas du 14/07/2021 :yata:

Le saviez-vous ?
Avez-vous entendu parler d'un étrange endroit appelé le Nénuphar Rose et Noir ? Vous êtes-vous déjà aventuré dans ce lieu, interdit aux moins de dix-huit ans ? Mais pourquoi en faire un espace de travail à accès restreint ? :perplexe: Tout simplement parce qu'on y fait bêta-lire les textes violents, gores, horrifiques ou sexuellement explicites. Il s'agit d'extraits de romans ou de nouvelles. Envie d'y accéder ? Envoyez un message privé à un permanent :orange: pour indiquer que vous souhaiter accéder à la section du Nénuphar Rose et Noir.
Du côté de Coeur de Violette
  • Ce mois-ci, Coeur de Violette nous propose une nouvelle animation où l'on pourra devenir le lecteur VIP (Véritablement et Incroyablement Précieux) d'un challenge et poster des messages originaux. En effet, que serait un challenge sans les grenouilles qui viennent encourager son auteur et découvrir de nouveaux extraits ? :wow:
  • Après des mois d'effort à collecter des libellules, les vaillantes grenouilles ont réussi à déblayer le nénuphar de Coeur de Violette. Vous pouvez voir le résultat. impressionnant. La phase de reconstruction a commencé et il est temps d'aménager ce bel endroit. Vous pouvez voir par ici où on en est et ce qu'il manque encore. :pompom:
Une nouveauté de la FGT
Vous avez sûrement remarqué ce petit bonhomme dans un rond vert, en bas à droit du forum. Eh bien, il s'agit du nouvel outil d'accessibilité que la FGT a installé sur le forum. Grâce à lui, vous pouvez augmenter la taille de la police, espacer les lignes, changer le contraste, afficher une police plus adaptée aux personnes dyslexiques, etc. Pour en savoir plus sur son menu et son fonctionnement, vous pouvez venir sur ce fil. Merci à la FGT :love:
:modo: :orange: Si vous souhaitez réagir à ces annonces, n'hésitez pas à le faire sur ce fil dédié. :violet: :rose:

“Posez une grenouille sur une chaise en or, elle sautera à nouveau dans la mare.” Proverbe néerlandais
*Cycliste fuchsia* chocolatvore :psycho:

2764 ab urbe condita ● en phrase IV
Les derniers jours challenge premier jet
L'aube bleuel'OLT

Admiratrice de :tetard: et :sr:

Avatar de l’utilisateur
Ermina
Ramasse autant de papyrus que de champignons !
Messages : 6448
Inscription : sam. févr. 12, 2011 12:47 pm
Rang special : grenouille de l'espace
Localisation : Dans un lointain futur

Re: La Gazette aux Nymphéas : communication de l'inter-modération

Message par Ermina »

Vous vous demandez comment est né Cocyclics et depuis quand la mare existe ? Vous vous questionnez sur son évolution ? Justement, une nouvelle série d’articles sur l’Histoire du Cocyclics démarre aujourd’hui !

Comment est né CoCyclics ?

Cocy_2009.jpg
Cocy_2009.jpg (55.15 Kio) Consulté 108 fois
Cocyclics en 2009 :wow:

Les origines
Cocyclics, c’est à l’origine une idée de Syven qui émerge en juin 2006. Elle trouvait pratique de poster un texte sur un forum pour récupérer des retours dessus et souhaitait adapter cette méthode à la revue d'un roman. Le but était d’aider les jeunes auteurs, trop souvent isolés, à rencontrer des bêta-lecteurs et à recevoir des avis objectifs.
Durant l'été, elle monte une équipe d'auteurs et de lecteurs pour l'aider à élaborer un cycle de bêta-lecture. Le forum ouvre officiellement en novembre 2006.


Qui faisait partie de l’équipe fondatrice ?
  • Syven, Roanne, Gyl, Lapin Blanc, Amria, Louve, Aède, GabrielleTrompeLaMort, Utika, Lau, Zali Falcam, et Blackwatch.

Au fait, pourquoi des grenouilles ?
Au moment de la préparation du projet, c’était la canicule et Syven a eu envie de fraîcheur. D’où la mare aux nénuphars et de là les grenouilles.
Et le nom Cocyclics, que signifie-t-il ?
Vous êtes-vous déjà interrogé sur cet étrange nom qu’est Cocyclics ? Voici une petite réponse de Syven pour mieux comprendre :
Des clés
Source Wikipedia
Code cyclique
En mathématiques et en informatique, un code cyclique est un code correcteur linéaire. Ce type de code possède non seulement la capacité de détecter les erreurs, mais aussi de les corriger sous réserve d'altérations modérées.
Définitions de CoCyclique (source: http://paquito.amposta.free.fr/glossc/cocycliq.htm):
Des points sont cocycliques lorqu'ils appartiennent à un même cercle.
Des réponses
En clair, CoCyclics définit un cercle de personnes animées par le même amour de la littérature de l'Imaginaire, à la fois lecteurs et auteurs, et qui partagent des valeurs d'entre-aide.

CoCyclics est aussi un procédé, la bêta-lecture, qui valide un cycle spécifique pour les romans, où bêta-lecteurs et auteurs changent de rôle tour à tour, pour faire progresser chaque partie, ainsi que le texte mis en jeu.
Le message annonçant l’ouverture de Cocyclics
Eh oui, il existe encore sur le web un fil annonçant l’ouverture de Cocyclics, sur le forum de Mille Saisons. Et le relire aujourd’hui, c’est comme un voyage dans le temps, un retour à une époque où le forum ne comptait qu’une toute petite poignée de grenouilles.
Votre cœur palpite d’excitation, vos mains tremblent, vous venez enfin de terminer le manuscrit sur lequel vous planchiez depuis si longtemps ! Vous l'avez tellement relu que vous n'en voyez plus les fautes ? Soyez sûr de vous ! Avant de vous précipiter dans les méandres du monde impitoyable de l’édition, pourquoi ne pas faire une halte chez CoCyclics ?

CoCyclics est un collectif de bénévoles passionnés par la littérature imaginaire qui vous propose un service unique : celui d’apporter un regard neuf à votre manuscrit, afin de vous donner les derniers conseils et dernières corrections pour qu’il soit le plus parfait possible tant au niveau de la cohérence, du contenu, que des règles régissant la langue française.

Alors n’hésitez plus! Donnez-vous le maximum de chances. CoCyclics ne vous promet pas la lune, mais un manuscrit relu et corrigé aura plus de chance d’atterrir sur le dessus de la pile qu’au fond d’une poubelle. […]
:modo: :orange: Si vous souhaitez réagir à cet article, n'hésitez pas à le faire sur ce fil dédié. :violet: :rose:

Alors, vous avez obtenu quelques réponses à vos questions ? La suite dans un prochaine article. On se penchera cette fois-ci sur la première version du cycle !
*Cycliste fuchsia* chocolatvore :psycho:

2764 ab urbe condita ● en phrase IV
Les derniers jours challenge premier jet
L'aube bleuel'OLT

Admiratrice de :tetard: et :sr:

Verrouillé