Informations sur le sommeil

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Conteuse
Messages : 869
Inscription : lun. nov. 26, 2007 8:33 pm
Rang special : BL

Informations sur le sommeil

Message par Conteuse » dim. avr. 04, 2010 9:32 pm

Je recherche une documentation sur les liens entre sommeil et capacités intellectuelles.

Connaîtriez-vous un bon ouvrage de vulgarisation sur le sommeil et ses impacts sur la mémoire, l'intelligence ? Auriez-vous des lumières sur le sujet ?

Aussi bien en ce qui concerne trop de sommeil que pas assez,
pour le sommeil naturel comme pour le sommeil artificiel genre 'anesthésie générale', SVP.
bêta-lectrice, auteur
Le Mal de Manis

Avatar de l’utilisateur
Pandora
Défenseuse geek acharnée de la cuisine traditionnelle alsacienne
Messages : 4249
Inscription : sam. avr. 25, 2009 7:18 am
Rang special : Achtung Papagei !
Localisation : jamais très loin
Contact :

Re: Informations sur le sommeil

Message par Pandora » dim. avr. 04, 2010 9:51 pm


Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 10147
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: Informations sur le sommeil

Message par Macada » lun. avr. 05, 2010 9:57 am

J'ai lu il y a longtemps 2 livres sur le sommeil qui m'ont beaucoup intéressé.
Ils expliquaient à quoi sert le sommeil (construction du cerveau par exemple), comment il marche (ses différentes phases, leur durée, leur utilité).
Hélas, je n'ai pas une bonne mémoire et je ne me souviens guère des titres et des auteurs.
En cherchant sur le net, je pense que l'un des deux est :
Le Sommeil, le rêve et l'enfant de Marie Thirion et Marie-Josèphe Challamel
mais je ne trouve pas le second.
En revanche, je me suis souvenu qu'il y a une équipe de recherche à Lyon (et je viens de voir que Marie-Josèphe Challamel en fait partie) et j'ai trouvé le site de cette équipe : http://sommeil.univ-lyon1.fr/index_f.php
Il y a plein de référence d'articles de vulgarisation.

Au niveau des liens entre sommeil et capacités intellectuelles, je pense que le sujet est traité dans "à quoi sert le sommeil" puisque le cerveau se construit essentiellement quand on dort. Développer au mieux son potentiel intellectuel exige un bon sommeil surtout (mais pas seulement) durant la période de croissance forte des neurones (jusqu'à 25 ans). Pouvoir utiliser au mieux le dit potentiel développé exige aussi que les neurones ne soient pas "fatigués", donc là aussi on est en possession de ses moyens quand on n'est pas fatigué.
Mais bien évidemment il ne suffit pas de bien dormir pour être intelligent, il faut beaucoup de pratique/stimulations/apprentissage pour développer l'intelligence - les connexions neuronales ne s'établissent qu'au besoin, elles ne poussent pas sans raison. Et un bon état général du cerveau, ce qui ne dépend pas seulement du sommeil. Mais aussi par exemple de ce qu'on mange - la famine est très mauvaise pour les neurones - ou des taux d'hormones. Par exemple : soigner une névrose - et rétablir ainsi un équilibre hormonal (dopamine, sérotonine) - peut faire gagner de 10 à 15 point de QI.
Actualité :
Ceux qui vivront, Challenge en cours
Rose-thé et gris-souris, Gephyre (avril 2019)
Entre troll et ogre, ActuSF (avril 2018)
Les Aériens, Sarbacane (octobre 2017)

Avatar de l’utilisateur
pingu
Messages : 8220
Inscription : mer. janv. 10, 2007 8:38 pm

Re: Informations sur le sommeil

Message par pingu » lun. avr. 05, 2010 10:43 am

J'avais entendu dire (mais je ne sais plus où ni quand ni par qui) que si un enfant ne dormait pas assez, cela augmentait ses risques d'obésité (sa croissance corporelle était perturbée). Bon, ce n'est pas un effet sur l'intellect, mais ça peut peut-être servir (si l'info est vraie).

Avatar de l’utilisateur
Aphrael
Batracien
Messages : 47
Inscription : dim. mars 16, 2008 5:23 pm
Rang special : Batracien
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Re: Informations sur le sommeil

Message par Aphrael » lun. avr. 05, 2010 1:38 pm

pingu a écrit :J'avais entendu dire (mais je ne sais plus où ni quand ni par qui) que si un enfant ne dormait pas assez, cela augmentait ses risques d'obésité (sa croissance corporelle était perturbée). Bon, ce n'est pas un effet sur l'intellect, mais ça peut peut-être servir (si l'info est vraie).
Ça joue sur son intellect aussi.

J'ai fait un mémoire sur l'enregistrement du sommeil en EEG.
Quel est ton mail ? Je te l'enverrai si tu veux.
Ça ne répondra pas à toutes tes questions, mais je parle de pathologies du sommeil aussi.

Parchemin

Re: Informations sur le sommeil

Message par Parchemin » lun. avr. 05, 2010 2:25 pm

pingu a écrit :J'avais entendu dire (mais je ne sais plus où ni quand ni par qui) que si un enfant ne dormait pas assez, cela augmentait ses risques d'obésité (sa croissance corporelle était perturbée). Bon, ce n'est pas un effet sur l'intellect, mais ça peut peut-être servir (si l'info est vraie).
L'info est vraie. La pneumologue de mon cher et tendre lui a dit que s'il avait des problème de poids, c'était sans doutes parce qu'il faisait de l'apnée du sommeil. Du coup, son corps n'est jamais vraiment reposé et stocke de la graisse autant qu'il peut pour essayer de contrer cette fatigue.

Avatar de l’utilisateur
Aphrael
Batracien
Messages : 47
Inscription : dim. mars 16, 2008 5:23 pm
Rang special : Batracien
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Re: Informations sur le sommeil

Message par Aphrael » lun. avr. 05, 2010 3:35 pm

Parchemin a écrit :L'info est vraie. La pneumologue de mon cher et tendre lui a dit que s'il avait des problème de poids, c'était sans doutes parce qu'il faisait de l'apnée du sommeil. Du coup, son corps n'est jamais vraiment reposé et stocke de la graisse autant qu'il peut pour essayer de contrer cette fatigue.
Certes, mais l'apnée du sommeil est rare chez les enfants (je crois).

Parchemin

Re: Informations sur le sommeil

Message par Parchemin » lun. avr. 05, 2010 3:55 pm

Mes données datant un peu j'ai vérifié sur Internet, d'après un article du Clinicien de 2005, 2% des enfants souffrent d'apnée du sommeil (ce qui n'est quand même pas négligeable.
L'article ne parle malheureusement pas des impacts sur la mémoire, mais seulement des déficits d'attention, qui sont un symptôme. Je mets le lien quand même, on ne sait jamais ^_^. http://www.stacommunications.com/journa ... DF/082.pdf

Avatar de l’utilisateur
Conteuse
Messages : 869
Inscription : lun. nov. 26, 2007 8:33 pm
Rang special : BL

Re: Informations sur le sommeil

Message par Conteuse » lun. avr. 05, 2010 4:12 pm

Merci à vous ! Aphrael, je t"envoie mon mail !

Rien sur les conséquences de trop de sommeil ou d'un sommeil artificiel ? J'ai entendu dire qu'après une anesthésie, les difficultés de mémoire et/ou de concentration était courantes, jusqu'à plusieurs mois parfois.
Pourquoi, ça...

Après une hibernation, un saut temporel (en SF) ou une stase magique (en fantasy), des périodes de désorientation devraient peut-être s'imposer :twisted: ...
bêta-lectrice, auteur
Le Mal de Manis

Avatar de l’utilisateur
Pandora
Défenseuse geek acharnée de la cuisine traditionnelle alsacienne
Messages : 4249
Inscription : sam. avr. 25, 2009 7:18 am
Rang special : Achtung Papagei !
Localisation : jamais très loin
Contact :

Re: Informations sur le sommeil

Message par Pandora » lun. avr. 05, 2010 4:42 pm

Conteuse a écrit : Rien sur les conséquences de trop de sommeil ou d'un sommeil artificiel ? J'ai entendu dire qu'après une anesthésie, les difficultés de mémoire et/ou de concentration était courantes, jusqu'à plusieurs mois parfois.
Pourquoi, ça...

Après une hibernation, un saut temporel (en SF) ou une stase magique (en fantasy), des périodes de désorientation devraient peut-être s'imposer :twisted: ...
C'est surtout lié aux produits utilisés (barbituriques, benzodiazépines, morphiniques... ) qui sont des psychotropes dont les effets seront fonction de la dose, donc de la durée de l'anesthésie générale...
Pareil (et plus encore) pour les personnes plongées dans un coma artificiel avec l'utilisation de ce genre de molécules mais souvent sur des durées très longues (plusieurs semaines)
Idem pour les gens qui ont pris des antidépresseurs ou des anxyolytiques (en plus des effets propres de la dépression) et qui ont souvent des problèmes de mémoire et de concentration pendant un moment
La drogue des violeurs, ou Kétamine (clic), est au départ un anesthésique, les victimes ne se souviennent de pas grand chose au réveil

Donc tout dépendra de la façon dont tu endormiras tes personnages.
Il y aura amha de toute façon vraisemblablement une petite phase confiusionnnelle au réveil, surtout si le voyage a été long

Avatar de l’utilisateur
Conteuse
Messages : 869
Inscription : lun. nov. 26, 2007 8:33 pm
Rang special : BL

Re: Informations sur le sommeil

Message par Conteuse » lun. avr. 05, 2010 6:59 pm

Pandora a écrit : C'est surtout lié aux produits utilisés (barbituriques, benzodiazépines, morphiniques... ) qui sont des psychotropes dont les effets seront fonction de la dose, donc de la durée de l'anesthésie générale...
Je ne m'y connais pas du tout en psychotropes. Donc question bête : comment-font-ils pour endormir ? Ou alors ce n'est pas du sommeil, en fait ?

Et question subsidiaire : Pourquoi auraient-ils des effets sur la mémoire ou l'intelligence après le réveil ? Est-ce une question d'élimination du produit qui prend du temps, une question de déterlioration des neurones, des synapses..., une question de mécanisme naturel du sommeil qui aurait été interrompu ...
bêta-lectrice, auteur
Le Mal de Manis

Avatar de l’utilisateur
Tsumire
Au travers de la Brume, sa résolution ne faillit pas
Messages : 1594
Inscription : ven. nov. 23, 2007 11:17 am
Rang special : Libellule
Localisation : Rennes

Re: Informations sur le sommeil

Message par Tsumire » ven. nov. 05, 2010 11:25 pm

Je remonte ce fil pour une question.
Bon, ce n'est pas du sommeil à proprement parler, mais inutile de créer un nouveau fil pour si peu.
Voilà la situation :
Mon héroïne doit s'occuper d'un homme blessé. Je tiens à ce qu'elle le fasse boire et manger, car elle utilise une technique plutôt sauvage pour le nourrir. Mais voilà, mes bêtas m'ont (à juste titre) rappelée que l'on ne doit pas donner à boire et à manger à un homme inconscient, au risque qu'il s'étouffe.

Je me pose deux questions :
* Comment faisait-on pour alimenter et hydrater un homme à l'époque où les intraveineuses n'existaient pas?
* Est-ce qu'il existe un état où un malade peut boire et manger, mais qu'il est trop vaseux pour se souvenir de quoique ce soit? (ce qui m'arrangerait bien, avouons-le ^^)

:merci: d'avance !
Amertume (Challenge 2019)
Ma page Facebook

Avatar de l’utilisateur
desienne
Papy Zombie du futur, Pape du Pulp
Messages : 2474
Inscription : ven. déc. 14, 2007 11:45 pm
Rang special : Batracien
Contact :

Re: Informations sur le sommeil

Message par desienne » sam. nov. 06, 2010 1:06 am

Comment faisait-on pour alimenter et hydrater un homme à l'époque où les intraveineuses n'existaient pas?
On les gave comme les oies ? Une nourriture semi-liquide, bien calorique. La victime ne risque pas de s'étouffer.
Parution: Toxic S1 &2,Les Dividendes de l'Apocalypse, Exil, Zoulag, Voyager, Roses Mécaniques
Production: Nine
Site de l'auteur

tsahel
grenouille prolifique
Messages : 124
Inscription : mer. févr. 14, 2007 6:10 pm
Rang special : Batracien

Re: Informations sur le sommeil

Message par tsahel » sam. nov. 06, 2010 1:12 am

Avec un forte fièvre, les souvenirs sont brouillés. Sinon, je pense que certains chocs sur la tête peuvent provoquer une amnésie des jours/semaines qui suivent le dit choc.

Tsahel
Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.

Avatar de l’utilisateur
Tsumire
Au travers de la Brume, sa résolution ne faillit pas
Messages : 1594
Inscription : ven. nov. 23, 2007 11:17 am
Rang special : Libellule
Localisation : Rennes

Re: Informations sur le sommeil

Message par Tsumire » sam. nov. 06, 2010 9:36 am

Merci bien !

J'ai pris vos deux réponses et j'ai mélangé le tout !
Amertume (Challenge 2019)
Ma page Facebook

Répondre