[A] Carte ou pas carte ? Et laquelle ?

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Beorn
Bond, Alexander Bond
Messages : 10389
Inscription : jeu. août 21, 2008 9:28 am
Rang special : L'avant-dernier des Mohicans
Contact :

[A] Carte ou pas carte ? Et laquelle ?

Message par Beorn »

Chères grenouilles, votre avis m'intéresse.
(J'ai déjà posé la question à certains d'entre vous et je leur présente humblement mes excuses pour cette redite)

Je m'adresse à vous en tant que lecteurs et lectrices : dans les romans de fantasy -ou peut-être de SF- que vous lisez, êtes-vous favorable ou non à la présence d'une carte ?
Est-ce que cela vous aide à vous repérer ?
Admirez-vous la beauté d'une carte bien dessinée ?
Est-ce que ma présence d'une carte vous rebute premier abord ?
Est-ce que vous associez "carte" et "fantasy de gare" ?

Si vous y êtes favorable, avez-vous des préférences ? (simple, avec des petits dessins, bords parcheminés, écriture gothique, montagnes et bois figurés par des dessins, etc.)
Site officiel
Bragelonne : Le 7ème Guerrier-Mage / Calame T1
Castelmore : Le jour où... / 14-14 / Un ogre en cavale / Lune rousse
Rageot : Le club des chasseurs de fantômes 1 et 2

Avatar de l’utilisateur
Kira
De son sabre, cette guerrière défend son trésor : ses livres
Messages : 2649
Inscription : ven. nov. 20, 2009 3:13 pm
Rang special : Deux ans après
Localisation : De l'autre côté du miroir
Contact :

Re: Carte ou pas carte ? Et quelle carte ?

Message par Kira »

J'avoue que je regarde rarement les cartes :oops: (mon allergie naturelle aux cartes routières, sûrement). Après, ça dépend de la complexité de ton monde, et si l'histoire se déroule ou non dans plusieurs lieux différents. En tout état de cause, je pense que ça ne peut qu'aider des lecteurs plus "graphiques" que moi. Le plus important, c'est de bien identifier les lieux où se déroule l'intrigue.

Avatar de l’utilisateur
Dawood
Batracien
Messages : 222
Inscription : mer. févr. 17, 2010 1:32 pm
Rang special : Batracien
Localisation : en pleine refonte de scénario ><

Re: Carte ou pas carte ? Et quelle carte ?

Message par Dawood »

Personnellement, lorsqu'il y a une carte, je la regarde toujours avant de lire : ça permet de rentrer dedans, d'avoir une idée de la qualité de ce qui va suivre (les noms des lieux donnent énormément d'indications à ce sujet...).
Par contre, une fois le roman commencé, je ne m'y réfère plus, sauf s'il est trop compliqué de suivre les déplacements (cf : les chevaliers d'Emeraude) ou parce que le monde créé me fascine... (Tolkien).

Cela dit, je pense que dans l'ensemble, une carte fait assez littérature jeunesse. Après, j'ai souvent été déçu par les cartes que j'ai pu découvrir en ouvrant des livres de fantasy... souvent peu crédibles (la palme à Eragon et aux Chevaliers d'Emeraude).

Après... je te conseillerais de ne mettre une carte que si celle-ci te semble réellement nécessaire pour la compréhension du récit.
Wyvern is coming.

(challenge à venir... :stylo: )

Avatar de l’utilisateur
Khellendros
Messages : 607
Inscription : jeu. mars 22, 2007 11:43 am
Rang special : Batracien
Localisation : Région parisienne

Re: Carte ou pas carte ? Et quelle carte ?

Message par Khellendros »

J'aime beaucoup les cartes, à condition qu'elles soient plus que des contours avec des noms dedans. Je m'y réfère assez souvent pour suivre les protagonistes, voir si ça correspond à ce qui est décrit (plus depuis que je suis inscrit chez CoCy d'ailleurs !).

Avatar de l’utilisateur
Sand
Batracien
Messages : 182
Inscription : ven. janv. 26, 2007 9:58 am

Re: Carte ou pas carte ? Et quelle carte ?

Message par Sand »

J'aime bien les cartes, quand elles servent à quelque chose. Par exemple, celle de l'Offrande secrète (Roland Vartogue, Mille saisons). D'une façon générale, les cartes ont un intérêt quand le récit exploite/expose une géographie/le relief (par exemple, Le Trône de Fer, où la géographie du terrain est décrite car elle explique l'architecture des chateaux et citadelles, et la façon de mener les batailles - la carte est un plus apprécié dans ce cas)

Si c'est pour signaler que le royaume désertique est au sud et le royaume enneigé au nord (comme je l'ai vu il n'y a pas longtemps), mouais bof.

Avatar de l’utilisateur
Iluinar
Le nénuphou, c'est avec LA modération !
Messages : 12052
Inscription : mer. nov. 15, 2006 3:05 pm
Rang special : Esprit servant du fouet
Localisation : Dans mon monde

Re: Carte ou pas carte ? Et quelle carte ?

Message par Iluinar »

J'adore les cartes, les vraies comme celles des mondes imaginaires. Quand elles sont belles, c'est un vrai plus pour moi.
Avant d'écrire des histoires de fantasy, j'ai commencé par dessiner des cartes de mondes imaginaires (ceci dit, c'est pas forcément la meilleure méthode pour écrire de bons textes).

Dans Eragon, s'il n'y avait que la carte...

Ambre Melifol

Re: Carte ou pas carte ? Et quelle carte ?

Message par Ambre Melifol »

Je regarde toujours les cartes en début de roman, mais j'avoue que je ne m'y réfère pas : au contraire, je me fais ma propre carte dans ma tête (qui est souvent loin de correspondre à celle qui est dessinée sur le papier !) au fur et à mesure du récit. J'apprécie une carte bien faite quand j'ai envie d'en apprendre plus sur le monde que je parcours, surtout quand elles sont en couleur.

Par contre, je trouve que dans le processus d'écriture, avoir une idée plus ou moins précise d'une carte peut être un élément essentiel pour se repérer et éviter les contresens.

Avatar de l’utilisateur
sherkkhann
C'est moi que tu regardes ?
Messages : 4177
Inscription : mer. janv. 20, 2010 4:33 pm
Rang special : Hu Cannabis !

Re: Carte ou pas carte ? Et quelle carte ?

Message par sherkkhann »

Quand le monde est complexe, que les perso se déplacent souvent ou partent en campagne, j'aime bien avoir une carte détaillée à condition qu'elle soit belle (c'est vrai que celle des chevaliers d'emeraude... mais le dessin du château m'a encore plus fait rire)
J'aime voir les forêts, les cours d'eau, les montagnes, le nom de tous les villages, celle des routes, les distances. Ca me donne d'entrée une vision de l'auteur. Si la carte est réaliste et avec des noms qui accrochent, je m'attends à un récit dans le même registre.
Si la carte montre les reliefs, je m'attends à de belles campagnes.
Si la carte est là juste pour, comme l'a dit Sand, montrer des déserts au sud etc, je n'achète pas le livre car je sais d'entrée que l'auteur n'a pas un fait un réel travail de fond. Dans ce cas là, mieux vaut ne pas mettre de carte.

Je lis la carte avant d'attaquer le roman et je m'y réfère souvent pour visualiser où les perso se trouvent.
:romain: Cycliste :romain:

Avatar de l’utilisateur
alaric
REX-Pitchor : non seulement il ramène les stylos qu'on lui lance, mais il vous fera cracher votre pitch de gré ou de force
Messages : 1374
Inscription : ven. oct. 17, 2008 10:04 pm
Rang special : s'est remis à écrire!
Localisation : Rhône

Re: Carte ou pas carte ? Et quelle carte ?

Message par alaric »

Si la carte permet de suivre le cheminement de tes personnages, alors oui. C'est un vrai plus. Surtout si tu dois t'arrêter lors de la lecture pour x raisons, et reprendre un mois plus tard. Avec un simple nom, tu retrouves le lieu exact de l'action. :youpi:

Si elle ne sert que de décoration au livre, j'y jette un coup d'oeil et n'y retourne plus.
Trop souvent désormais, les auteurs font des cartes pour faire des cartes. Tout cela sans se soucier de son utilité vis à vis du récit. Cela vole quelque peu le lecteur car je pense que comme le texte lui-même, une carte doit être compréhensible (et utilisable) par le public visé.

Avatar de l’utilisateur
blackangel
Messages : 35
Inscription : jeu. avr. 29, 2010 8:35 am
Rang special : Batracien
Localisation : Dans les Ardennes
Contact :

Re: Carte ou pas carte ? Et quelle carte ?

Message par blackangel »

Il est très rare que je regarde les cartes dans les romans de Fantasy ou quand je les regarde c'est seulement une fois la saga finie
Adepte de la fée verte comme l'était le représentant de mon pays, le poète aux semelles de vent.

Heytche Pi

Re: Carte ou pas carte ? Et quelle carte ?

Message par Heytche Pi »

En fait, j'ai pour ma part une vision bien arrêtée de ce type de carte : elles ne sont destinées qu'aux histoires qui ont réussi. Je considère qu'il n'y a besoin d'éditer une telle carte que dans le cas où le récit qu'elle accompagne est devenu une oeuvre connue et reconnue; elle n'est en effet qu'annexe, et vise à renforcer la crédibilité et la lisibilité du monde développé. Ce qui revient en premier lieu à l'écriture; c'est pour cette raison que j'ai toujours tendance à avoir des préjugés lorsque le livre que j'ouvre précède son écrit par un tel document. Je trouve cela à la fois vaniteux, un peu inutile et décidément destructeur d'imagination.

En fait, voilà l'idée-phare de ce que je veux exprimer : bien que n'étant nullement imposée, ni ne faisant obligatoirement office de référence, une carte m'empêche pendant un certain laps de temps de débrider totalement mon imagination, en lui imposant au moins une esquisse de cadre précis. Je n'apprécie pas vraiment, je préfère de loin laisser se développer l'histoire telle que je la perçois. N'est-ce pas cela qui fait la force de la littérature, particulièrement de la SFFF, de permettre à chaque lecteur de percevoir des dimensions, des espaces et des temps différents dans un même texte ?

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Reine du shooting photo
Messages : 11435
Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Contact :

Re: Carte ou pas carte ? Et quelle carte ?

Message par Roanne »

Moi, j'aime beaucoup rire en voyant des cartes parfaites, tirées au cordeau, comme si elles avaient été dessinées à partir d'une vue de satellite... Quand le monde est trèèèès "primitif" technologiquement.

Vous vous souvenez des cartes de France et d'Europe, il n'y a pas si longtemps ?
Vous avez comparé avec les cartes récentes, tracées avec nos moyens modernes ?

Bon, blague à part, la plupart des cartes, si le roman est bien écrit, ne servent à rien, si ce n'est à asseoir le pur cliché de roman fantasy (pourtant, j'aime les cartes, n'allez pas croire le contraire). Non parce que, sans blague, je n'ai jamais trouvé de carte dans un roman historique (alors que ça m'aurait aidé, ne connaissant pas les frontières de l'époque) ou dans un roman SF.

Si un auteur fantasy tient vraiment à ses cartes, je préfère donc qu'elles soient à la fin, comme les listing de noms et titres de personnages, sous forme de bonus annexe, sinon ça fait comme Kushiel : je repose le roman et j'en prends un autre.
Mon petit compte Wattpad, sur lequel vous trouverez aussi un chouette roman partagé / écrit avec Chapardeuse.

anonymedeux

Re: Carte ou pas carte ? Et quelle carte ?

Message par anonymedeux »

J'adore les cartes. Je peux passer du temps sur une carte de roman de SFFF. Cela m'emporte et j'essaie d'imaginer ce qui se cache derrière chaque recoin de la carte. J'enrage souvent quand les cartes ne couvrent qu'une part du monde (genre dans le Trône de Fer où on n'a que Westeros alors que mes yeux se tournent systématiquement vers les lieux que visitent Daenerys ^^).

Avatar de l’utilisateur
Arya
Sugar toujours au top
Messages : 11919
Inscription : dim. oct. 25, 2009 6:39 pm
Rang special : Racaille des bois
Contact :

Re: Carte ou pas carte ? Et quelle carte ?

Message par Arya »

Je ne suis pas fan des cartes. Même dans le Trône de fer, j'ai dû la regarder une fois, vers le tome 9. En général, je saute la carte et me rue sur le texte. Je n'éprouve pas le besoin de m'y référer. Je fais confiance à l'auteur pour poser sa géographie. Le seul truc qui me fait délirer dans les cartes, c'est le monstre marin. ça c'est très important, le monstre marin !!!

ed. Pocket : Le roi des fauves / Les loups chantants / La mort du temps / Le dieu-oiseau
ed. Scrineo : Mers mortes / Yardam
ed. Gulfstream : Blé noir

Avatar de l’utilisateur
Tristeplume
Grenoumpf grognon
Messages : 393
Inscription : jeu. juin 05, 2008 8:59 am

Re: Carte ou pas carte ? Et quelle carte ?

Message par Tristeplume »

Plutôt bof.
Il faudrait vraiment qu'elle soit justifiée, par exemple si il y a un perso stratège et que la géostratégie est importante, ou encore si vraiment la géopolitique joue un rôle capital. Et encore.
Perso, si c'est le premier truc que je découvre dans le bouquin, ça me donne une mauvaise impression.
A la limite, pourquoi pas, mais intercalée dans le bouquin à un moment utile. Là, ça peut être amusant, surtout si la carte est dessinée approximativement. Par exemple comme un dessin sur le sable avec des coquillages comme repères, ou celle griffonée sur une table crasseuse avec des gobelets d'eau-de-vie pour les villes. ^^
— Malach, avez-vous entendu ça ? Je suis, je cite, "drôle, tourmenté, incompris".
— Je ne vois pas en quoi c'est flatteur.
— Mon cher, cela veut dire que je plais aux femmes !
— Décidemment, je ne les comprendrai jamais.

Répondre