Les femmes et le cycle menstruel

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Melindra
File un mauvais réglisse
Messages : 1948
Inscription : ven. déc. 28, 2007 10:31 pm
Rang special : charmeuse de parfums
Localisation : Entre un montagne de livres et une montagne de perles

Re: Les femmes et le cycle menstruel

Message par Melindra » mer. juin 09, 2010 9:45 pm

Arianne a écrit :
Keina a écrit :
En tout cas, merci pour le sujet. Ca m'a donné une très bonne idée.
D'ici quelques temps, les éditeurs vont recevoir tout un tas de manuscrits écrits par des femmes dans lesquels toutes les héroïnes vont souffrir de règles douloureuses... merci qui ? Merci Cocyclics ! ^^
(Uh uh, n'empêche ce serait drôle)
:D
:viva: On ne pourra pas dire que nous ne sommes pas à la recherche du moindre détail pour écrire des romans crédibles, hein.
Cycliste - Cours après le temps ! Bijoux pierres sur Magic-Jewels
Sombres Parfums en phase 2

Avatar de l’utilisateur
Tsumire
Au travers de la Brume, sa résolution ne faillit pas
Messages : 1596
Inscription : ven. nov. 23, 2007 11:17 am
Rang special : Libellule
Localisation : Rennes

Re: Les femmes et le cycle menstruel

Message par Tsumire » jeu. juin 10, 2010 7:34 am

Contente d'avoir ouvert un sujet qui passionne :wow:
Melindra a écrit :Oui c'est un sujet très intéressant. Je trouve en plus que ça peut servir l'histoire en lui donnant davantage de crédibilité (l'odeur du sang peut attirer les prédateurs).
Exactement ce qui arrive à mon héroïne. De plus, je traite de la stérilité, du désir de l'enfant, du manque de confiance envers les hommes et de son passage de "sauvageonne" (voir animale) à femme. Les règles marquent un virage dans son évolution, mais ont aussi un poids dans la narration.

Personnellement, il n'est pas nécessaire d'introduire obligatoirement le cycle menstruel. Les lecteurs sont habitués à ne pas se préoccuper de ces détails. En revanche, si cela s'introduit dans l'intrigue, dans l'évolution du personnage, il ne faut pas hésiter.
Amertume (Challenge 2019)
Ma page Facebook

Avatar de l’utilisateur
Beorn
Bond, Alexander Bond
Messages : 10519
Inscription : jeu. août 21, 2008 9:28 am
Rang special : L'avant-dernier des Mohicans
Contact :

Re: Les femmes et le cycle menstruel

Message par Beorn » jeu. juin 10, 2010 11:47 am

Xanadu a écrit :Un topic très intéressant mais qui doit faire un peu peur aux mecs.
Grmbl :wamp:
Je suis quand même le premier à avoir répondu (ça doit être parce que je n'ai peur de rien, même pas des dragons et des serviettes hygiéniques ^^ ).
Xanadu a écrit :j'ai l'impression que le sujet n'est pas si souvent abordé dans les oeuvres de fiction, surtout celles avec des héroïnes qui gambadent/se battent les fesses quasiment à l'air... Il y a bien des moments où ça doit être un peu gênant, non ?
Comme dit Tristeplume, on évoque rarement les activités intimes et peu ragoûtantes des personnages, tant que cela ne sert pas à quelque chose dans l'intrigue.
Cela dit, dans la plupart des cultures, le sang menstruel est quelque chose d'impur. Aujourd'hui encore, dans certaines religions, mais également dans les pays occidentaux il n'y a pas si longtemps, les femmes pendant leurs règles étaient soumises à toutes sortes d'interdits (elles ne devaient pas toucher le vin, le sel, l'or, parfois, on les enfermait carrément).

Je pense qu'il reste un peu de ce "tabou" dans la gêne que l'on peut avoir à évoquer le sujet.
Blog : Les conseils de Tonton Beorn / Site officiel
Bragelonne : Le 7ème Guerrier-Mage / Calame T1 Castelmore : Le jour où... / 14-14 / Un ogre en cavale

Avatar de l’utilisateur
Tristeplume
Grenoumpf grognon
Messages : 393
Inscription : jeu. juin 05, 2008 8:59 am

Re: Les femmes et le cycle menstruel

Message par Tristeplume » jeu. juin 10, 2010 11:52 am

Beorn a écrit : Je pense qu'il reste un peu de ce "tabou" dans la gêne que l'on peut avoir à évoquer le sujet.
Ouais enfin c'est quand même quelque chose d'assez intime et pas franchement appétissant, hein.

Je ne vais pas m'amuser à parler de la gaule matinale et de la difficulté à viser la cuvette dans cet état (déjà que...). :wamp:
— Malach, avez-vous entendu ça ? Je suis, je cite, "drôle, tourmenté, incompris".
— Je ne vois pas en quoi c'est flatteur.
— Mon cher, cela veut dire que je plais aux femmes !
— Décidemment, je ne les comprendrai jamais.

Avatar de l’utilisateur
pingu
Messages : 8220
Inscription : mer. janv. 10, 2007 8:38 pm

Re: Les femmes et le cycle menstruel

Message par pingu » jeu. juin 10, 2010 12:46 pm

Le sujet n'est pas pour amuser, Tristeplume, mais pour s'échanger des infos dans le but d'écrire les meilleures histoires possibles.
Si les écrivains évitaient les sujets "pas beaux et qui sentent fort" (en renouvelant les tabous dont parlait Beorn), je pense que nombre de romans ou de nouvelles perdraient en substance.
Tristeplume a écrit :c'est quand même quelque chose d'assez intime
Je pense qu'une des forces des histoires qu'on raconte (romans, nouvelles, etc.), c'est justement de nous raconter l'intime humain, et pas seulement l'intime "dans la tête" (les pensées des personnages, par exemple), mais aussi le corps intime des personnages.
Sans prôner un quelconque didactisme dans le romanesque, j'ai personnellement plus appris sur le corps humain à travers des fictions que pendant les cours de biologie à l'école.

Avatar de l’utilisateur
Elikya
Petit escargot vaillant
Messages : 4487
Inscription : ven. mai 29, 2009 12:47 pm
Localisation : Entre terre et ciel

Re: Les femmes et le cycle menstruel

Message par Elikya » jeu. juin 10, 2010 12:48 pm

Je ne vais pas m'amuser à parler de la gaule matinale et de la difficulté à viser la cuvette dans cet état (déjà que...).
Morte de rire en imaginant la scène ! :lol: Il est vrai qu'il existe sans doute tout un tas de petits soucis masculins quotidiens auxquels la plupart des femmes ne pensent pas.
Elikya-Merveilleuse, de la Maison du trèfle à Nomorgame
Mon challenge : Les ailes du Phénix
Mon site internet
"Ma page facebook"

Avatar de l’utilisateur
Tsumire
Au travers de la Brume, sa résolution ne faillit pas
Messages : 1596
Inscription : ven. nov. 23, 2007 11:17 am
Rang special : Libellule
Localisation : Rennes

Re: Les femmes et le cycle menstruel

Message par Tsumire » jeu. juin 10, 2010 1:04 pm

J'ajouerai que j'ai ouvert ce sujet dans un but informatif puisque je demandais des informations dans un contexte bien précis, c'est-à-dire au XIXi ème siècle. Maintenant, c'est un sujet ouvert et intéressant où je réalise non seulement la différence de vécu (témoignages différents sur la douleur des règles, par exemple) et la justification d'intégrer ces détails intimes dans un roman, mais aussi la gêne qu'ils procurent.

Ma pensée rejoint celle de Pingu, où dans un roman, nous approchons de l'intimité des personnages et que nous devons présenter les événements qu'ils vivent en fonction de leur caractère ou de l'influence de ces derniers sur leur comportement. Pour rester dans l'exemple des règles, pour un héroïne dont les menstruations ne sont qu'une passade ( soit parce que sa culture les banalise, soit parce que les douleurs ne sont pas fortes etc.) je ne vois pas l'intérêt d'introduire ce détail sans influence. Maintenant, dans une société très machiste, où les menstruations conduisent à l'isolement de la femme (pour citer Beorn), cet événement a son importance car l'héroïne est fortement conditionnée par ce problème. Il peut lui miner le moral, la rendre dépressive. Ou au contraire, elle peut se rebeller contre l'autorité. Bref, cet événement joue sur son caractère, et réciproquement.
Amertume (Challenge 2019)
Ma page Facebook

Avatar de l’utilisateur
Beorn
Bond, Alexander Bond
Messages : 10519
Inscription : jeu. août 21, 2008 9:28 am
Rang special : L'avant-dernier des Mohicans
Contact :

Re: Les femmes et le cycle menstruel

Message par Beorn » jeu. juin 10, 2010 1:08 pm

Tristeplume a écrit :Ouais enfin c'est quand même quelque chose d'assez intime et pas franchement appétissant, hein.
Je ne vais pas m'amuser à parler de la gaule matinale et de la difficulté à viser la cuvette dans cet état (déjà que...).
On parle facilement en littérature de thèmes liés à l'intimité masculine : je pense à l'impuissance, par exemple. Et on peut très bien évoquer le sujet sans faire fuir les filles.
Et puis, la littérature est remplie de trucs pas ragoûtant : la vieillesse, la maladie, les cadavres pourrissants, les mains tranchées, les gens qui se font violer ou torturer à mort, les os qui craquent, les tripes qui pendent, la cervelle qui sort par les oreilles et ce genre de joyeusetés... alors l'argument "les règles, c'est sale", je pense que ce n'est pas sérieux.
Tu pourrais dire "ça n'a aucun intérêt", et déjà, je trouverai ça plus pertinent, mais à mon avis, c'est faux.

Les menstruations, c'est quand même un sujet qui touche la moitié de l'humanité de façon très très envahissante -et donc l'autre moitié aussi, par ricochet.
Soit qu'on parle de l'intime, comme dit pingu (pour beaucoup de femmes, c'est une préoccupation majeure, ne serait-ce qu'à cause de la douleur, des capacités physiques qui diminuent, sans parler de tout l'aspect psychique, la nécessité de se cacher, la fertilité, la sexualité, toussa) soit qu'on parle de vie en société (religion, sacré, misogynie).

Et à comparer l'importance du sujet et la minceur des références littéraires, j'en déduis qu'il y a encore un tabou.

Je dis ça et je n'en parle pas plus dans mes romans, hein. Je ne dis pas que c'est bien ou que c'est mal, ou que serait vraiment trop chouette qu'on en fasse un méga débat aux Imaginales... ;) Je constate, c'est tout.
Blog : Les conseils de Tonton Beorn / Site officiel
Bragelonne : Le 7ème Guerrier-Mage / Calame T1 Castelmore : Le jour où... / 14-14 / Un ogre en cavale

Avatar de l’utilisateur
blackwatch
A atteint la Lune et les Etoiles
Messages : 17605
Inscription : mer. juil. 26, 2006 1:59 pm
Rang special : Batracien
Localisation : SNCB Survivor
Contact :

Re: Les femmes et le cycle menstruel

Message par blackwatch » jeu. juin 10, 2010 1:13 pm

que serait vraiment trop chouette qu'on en fasse un méga débat aux Imaginales...
Ca changerait des thèmes habituels, pour sûr ^^

Avatar de l’utilisateur
Tristeplume
Grenoumpf grognon
Messages : 393
Inscription : jeu. juin 05, 2008 8:59 am

Re: Les femmes et le cycle menstruel

Message par Tristeplume » jeu. juin 10, 2010 1:19 pm

Elikya a écrit :
Je ne vais pas m'amuser à parler de la gaule matinale et de la difficulté à viser la cuvette dans cet état (déjà que...).
Morte de rire en imaginant la scène ! :lol: Il est vrai qu'il existe sans doute tout un tas de petits soucis masculins quotidiens auxquels la plupart des femmes ne pensent pas.
Honnêtement, comparé à ce qui a été dit sur ce topic, ça va, on n'a pas à se plaindre. ;)
(sauf gros souci mais qui relève plutôt du problème de santé)

D'ailleurs, je pensais aussi à la pilosité (perso, je ne me rase que contraint et forcé par les petites bébêtes et bouts de pizza qui grouillent dans ma barbe) mais les femmes rencontrent aussi ce souci.
D'ailleurs, je me demandais si l'épilation des femmes était quelque chose de récent. La guerrière sexy avec la moumoute sous les bras, c'est tout de suite moins racoleur.
Le sujet n'est pas pour amuser, Tristeplume, mais pour s'échanger des infos dans le but d'écrire les meilleures histoires possibles.
On peut aussi échanger en s'amusant et c'est bien pour ça que j'ai évoqué cette anecdocte. ;)

@ Beorn : nan, je répondais à ta remarque sur la gêne à parler de ce sujet, en général, dans la vie de tous les jours. Je suis désolé, mes collègues ne viennent pas me dire "mince, j'ai mes règles, j'ai salopé mes draps" là, comme ça, entre deux cafés.

Quant à évoquer ce genre de problèmes dans la littérature, j'ai déjà répondu.
— Malach, avez-vous entendu ça ? Je suis, je cite, "drôle, tourmenté, incompris".
— Je ne vois pas en quoi c'est flatteur.
— Mon cher, cela veut dire que je plais aux femmes !
— Décidemment, je ne les comprendrai jamais.

Avatar de l’utilisateur
Conteuse
Messages : 869
Inscription : lun. nov. 26, 2007 8:33 pm
Rang special : BL

Re: Les femmes et le cycle menstruel

Message par Conteuse » jeu. juin 10, 2010 1:30 pm

Tristeplume a écrit :D'ailleurs, je pensais aussi à la pilosité (perso, je ne me rase que contraint et forcé par les petites bébêtes et bouts de pizza qui grouillent dans ma barbe)
Amusant. La pilosité (à part les cheveux et la barbe) apparait comme un autre tabou.
Mr Conteuse regarde régulièrement une série TV (du vendredi :!: ) où apparaissent à chaque fois des corps en cours d'autopsie. Je lui faisait remarquer la semaine dernière qu'encore une fois, le mort était pileux comme un verre de lampe.
J'attends de voir une héroïne brune avec des poils bruns sur les jambes et même dans le dos, tiens. A croire que les scénaristes portent des lunettes noires quand il vont sur certaines plages.
bêta-lectrice, auteur
Le Mal de Manis

Avatar de l’utilisateur
Tristeplume
Grenoumpf grognon
Messages : 393
Inscription : jeu. juin 05, 2008 8:59 am

Re: Les femmes et le cycle menstruel

Message par Tristeplume » jeu. juin 10, 2010 1:32 pm

Les menstruations, c'est quand même un sujet qui touche la moitié de l'humanité de façon très très envahissante -et donc l'autre moitié aussi, par ricochet.
Soit qu'on parle de l'imtime, comme dit pingu (pour beaucoup de femmes, c'est une préoccupation majeure, ne serait-ce qu'à cause de la douleur, des capacités physiques qui diminuent, sans parler de tout l'aspect psychique, la nécessité de se cacher, la fertilité, la sexualité, toussa) soit qu'on parle de vie en société (religion, sacré, misogynie).

Et à comparer l'importance du sujet et la minceur des références littéraires, j'en déduis qu'il y a encore un tabou.
La place de la femme dans la société est quand même un thème qui est souvent exploité. Le fait que la femme ait des règles est partie intégrante de la problématique et, en effet, il n'est pas forcément cité et son importance, peut-être négligée.
A mon avis, c'est plus parce que c'est considéré comme une évidence et non par une quelconque gêne ou un manque d'exactitude.

Enfin, perso, ça ne me gênerait aucunement d'écrire là-dessus. J'ai bien un personnage qui "torche les fesses" (excusez-moi de l'expression) d'un autre (j'avais d'ailleurs posé la question à ce sujet). Il faut juste que j'ai une raison de le faire.

D'ailleurs, maintenant que j'y pense, dans DWYBO, j'en ai une excellente et j'avoue avoir passé ça sous silence (plus par souci d'avoir à le caser que par gêne de l'évoquer). C'est noté dans ma todo. ^^
— Malach, avez-vous entendu ça ? Je suis, je cite, "drôle, tourmenté, incompris".
— Je ne vois pas en quoi c'est flatteur.
— Mon cher, cela veut dire que je plais aux femmes !
— Décidemment, je ne les comprendrai jamais.

Avatar de l’utilisateur
NB
Ricoche en Premier
Messages : 6204
Inscription : jeu. janv. 24, 2008 3:40 pm
Rang special : Bâtisseuse
Localisation : Vers les maïs au sud de Lyon
Contact :

Re: Les femmes et le cycle menstruel

Message par NB » jeu. juin 10, 2010 2:41 pm

Tristeplume a écrit :D'ailleurs, je me demandais si l'épilation des femmes était quelque chose de récent. La guerrière sexy avec la moumoute sous les bras, c'est tout de suite moins racoleur.
Oui, c'est récent (je ne sais pas de quand ça date, mais je me souviens de grands débats sur cet anachronisme dans "Titanic" au moment de la sortie du film : quand l'héroïne pose nue, normalement, elle ne devrait pas être épilée sous les bras...).

Avatar de l’utilisateur
pingu
Messages : 8220
Inscription : mer. janv. 10, 2007 8:38 pm

Re: Les femmes et le cycle menstruel

Message par pingu » jeu. juin 10, 2010 2:51 pm

NB a écrit :
Tristeplume a écrit :D'ailleurs, je me demandais si l'épilation des femmes était quelque chose de récent. La guerrière sexy avec la moumoute sous les bras, c'est tout de suite moins racoleur.
Oui, c'est récent (je ne sais pas de quand ça date, mais je me souviens de grands débats sur cet anachronisme dans "Titanic" au moment de la sortie du film : quand l'héroïne pose nue, normalement, elle ne devrait pas être épilée sous les bras...).
D'ailleurs sur le dessin elle a des poils sous les bras (mais pas "en vrai").

L'épilation (femmes mais aussi hommes) est et fut diverse selon les cultures.

Mais pour continuer la discussion sur les poils, il serait préférable d'ouvrir un autre sujet.

Avatar de l’utilisateur
Booz
Les papyrus s'inclinent devant elle
Messages : 6035
Inscription : dim. sept. 06, 2009 3:28 pm
Rang special : BatCanetonBoulet

Re: Les femmes et le cycle menstruel

Message par Booz » jeu. juin 10, 2010 3:01 pm

En lisant les derniers posts, je me suis souvenue que moi aussi je tique à chaque femme parfaitement épilée que je vois dans les séries médicales. Quant aux cadavres, la croyance de la poussée des ongles et des cheveux vaut également pour les poils. Pour avoir assisté à une dissection (vraiment un des trucs à faire dans une vie) je peux vous dire que la pilosité des cadavres demeure (c'est très fin et à peine perceptible, mais ça y est).

Sinon, concernant les autres questions, il semblerait que l'épilation existe depuis l'antiquité mais qu'elle était le privilège d'une certaine classe sociale. Après il y a ce site qui en parle mieux que moi : http://knol.google.com/k/l-histoire-de- ... C3)(A8)cle
«Mais la Voix me console et dit : " Garde tes songes :
Les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous ! "»

"La Voix" Baudelaire.

Répondre