informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

[visible par les non-inscrits] Ici, on peut poser des questions (techniques ou non) sur l'écriture, les outils qui y sont dédiés et plus largement, sur le monde du livre !

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Lilie
Coeur fondant de la mare
Messages : 5447
Inscription : mer. juin 05, 2013 1:52 pm
Rang special : A toujours la banane
Localisation : Ailleurs
Contact :

Re: informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

Message par Lilie » dim. janv. 21, 2018 7:09 pm

desienne a écrit :
dim. janv. 21, 2018 6:57 pm
euh, juste pour être sûr : " 15000 km de son solaire "
Tu voulais dire 15 000 kms du soleil ?
Ahah !! :mouahaha: Corrigé :mrgreen:
Biglower a écrit :
dim. janv. 21, 2018 6:41 pm
Vénus est un bon exemple mais attention. La chaleur vient essentiellement de son effet de serre. Et en effet elle est non seulement très dense mais les vents qui y soufflent atteignent des vitesses folles.
A mon avis, ça explique en grande partie les faibles écarts entre face éclairée et face obscure. Les transferts thermiques d'une face à l'autre doivent être importants et rapides, ce qui homogénéise la température.
Oh, d'accord :wow: Merci pour ce complément d'info, Biglower ! Dans le logiciel, je n'ai pas d'info sur la vitesse des vents, savoir s'il y a beaucoup de mouvement d'air... je vais quand même chercher !
Solar Flare a écrit :
dim. janv. 21, 2018 2:28 pm
Est-ce un logiciel que tu as créé, ou quelque chose que l'on peut trouver sur le net ?
Oh non, je suis loin d'avoir pu créer un truc aussi fou !
Ca s'appelle "space engine" et c'est censé devenir un jeu, dans un avenir plus ou moins proche... Mais d'ici là, ça fait de super simulations, je l'ai découvert hier et je ne m'en lasse pas après plusieurs heures à faire mumuse dessus :mouahaha:
http://spaceengine.org/ (c'est gratuit !)
http://liliebagage.com
Mon carnet de bord de cycliste
X-Clacks-Overhead: GNU Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Umanimo
Quand trop de chance tourne à la déveine
Messages : 4165
Inscription : dim. avr. 19, 2015 3:14 pm
Rang special : Whovianne
Localisation : Dans le temps et l'espace
Contact :

Re: informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

Message par Umanimo » dim. janv. 21, 2018 7:12 pm

Lilie a écrit :
dim. janv. 21, 2018 7:09 pm
Ca s'appelle "space engine" et c'est censé devenir un jeu, dans un avenir plus ou moins proche... Mais d'ici là, ça fait de super simulations, je l'ai découvert hier et je ne m'en lasse pas après plusieurs heures à faire mumuse dessus :mouahaha:
http://spaceengine.org/ (c'est gratuit !)
Très intéressant. Je me le mets en favori. Ça peut toujours servir.
Challenge 21 septembre 2018 : Brandon et Mason sont sur un bateau [avec Melalivres]

Marraine de Aesta et Louisia :heart:
Filleule de Grenouille Cerise :heart:

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 10020
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

Message par Macada » dim. janv. 21, 2018 7:21 pm

15 000 km entre une planète et une étoile, c'est possible ? C'est moins que la distance entre Paris et Camberra.
Actualité :
Entre troll et ogre, ActuSF (avril 2018)
Les Aériens, Sarbacane (octobre 2017)
Rose-thé et gris-souris, Bragelonne/Milady

Avatar de l’utilisateur
desienne
Papy Zombie du futur, Pape du Pulp
Messages : 2457
Inscription : ven. déc. 14, 2007 11:45 pm
Rang special : Batracien
Contact :

Re: informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

Message par desienne » dim. janv. 21, 2018 7:29 pm

Justement non, ça ne l'est pas. Il existe d'une distance minimale (le rayon de Roche).
(et plein d'autres choses comme la résonance orbitale, la synchro des rotations, le magnétismes de l'étoile, et à si courte distance : peu de chance d'avoir une lune en raison de la pression radiative. )
Parution: Toxic S1 &2,Les Dividendes de l'Apocalypse, Exil, Zoulag, Voyager, Roses Mécaniques
Production: Nine
Site de l'auteur

Avatar de l’utilisateur
Lilie
Coeur fondant de la mare
Messages : 5447
Inscription : mer. juin 05, 2013 1:52 pm
Rang special : A toujours la banane
Localisation : Ailleurs
Contact :

Re: informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

Message par Lilie » dim. janv. 21, 2018 8:35 pm

desienne a écrit :
dim. janv. 21, 2018 7:29 pm
Justement non, ça ne l'est pas. Il existe d'une distance minimale (le rayon de Roche).
(et plein d'autres choses comme la résonance orbitale, la synchro des rotations, le magnétismes de l'étoile, et à si courte distance : peu de chance d'avoir une lune en raison de la pression radiative. )
Oh j'ai regardé et c'est juste que je ne sais pas lire ce logiciel :rougit:
En fait, il fallait que je me mette sur la planète et que je pointe l'étoile pour avoir la bonne distance. (c'est grosso modo 0,35 UA, donc le tiers de la distance terre-soleil). C'est plus court qu'entre nous et notre soleil (la naine étant moins chaude...) mais c'est déjà plus réaliste je crois ? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

(sinon j'ai trouvé la vitesse du son... moins grande que sur Terre, sans doute parce que l'air est moins dense ? mais je vois pas encore comment je peux avoir des infos sur la création des vents :mouahaha: )
http://liliebagage.com
Mon carnet de bord de cycliste
X-Clacks-Overhead: GNU Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Solar Flare
Messages : 725
Inscription : sam. févr. 22, 2014 6:07 pm
Rang special : batracien de l'espace
Localisation : Troisième planète à gauche en sortant

Re: informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

Message par Solar Flare » dim. janv. 21, 2018 10:12 pm

Lilie a écrit : Ca s'appelle "space engine" et c'est censé devenir un jeu, dans un avenir plus ou moins proche... Mais d'ici là, ça fait de super simulations, je l'ai découvert hier et je ne m'en lasse pas après plusieurs heures à faire mumuse dessus :mouahaha:
http://spaceengine.org/ (c'est gratuit !)
J'en prends bonne note. Merci :love:
Solar Flare

(Crédit photo de mon avatar : LegoJeff)

Avatar de l’utilisateur
Comte Zéro
Messages : 102
Inscription : mer. déc. 13, 2017 10:02 am
Rang special : Passe le test de Turing. De justesse.

Re: informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

Message par Comte Zéro » lun. janv. 22, 2018 5:22 pm

Concernant Vénus :

Outre les transferts thermiques rapides du au vent, je pense surtout que c'est une question d'inertie thermique de l'atmosphère : l'atmosphère de Vénus est 100 fois plus massive que celle de la Terre, donc en ordre de grandeur elle retiendra sa température 100 fois plus longtemps que l'atmosphère terrestre. Même avec le jour vénusien extrêmement long, ça suffit à mon avis à expliquer la faible amplitude "jour-nuit".

A l'opposé, l'amplitude jour-nuit est punitive sur Mars du fait de l'atmosphère extrêmement fine...

Bref, c'est le premier facteur à mon avis : atmosphère épaisse = forte inertie thermique = amplitude jour-nuit sous contrôle.

Pour la petite anecdote, c'est sur Vénus que l'on trouve les conditions les plus habitables du système solaire. Si, si, mais pas au sol, par contre. A 55 km d'altitude, la pression est de 0.5 bar, la température de 27°C en moyenne, la gravité à 0.9g. Bon, c'est du CO2 pur et ça pique un peu les yeux avec tout cet acide sulfurique, mais on peut pas tout avoir.
La Nasa a des projets sérieux de vols habités où les cosmonautes prendraient place sur des bases volantes suspendues par des ballons.

Voir aussi "Le Sultan des Nuages", une novella de Landis récemment publiée par le Belial.

Avatar de l’utilisateur
Solar Flare
Messages : 725
Inscription : sam. févr. 22, 2014 6:07 pm
Rang special : batracien de l'espace
Localisation : Troisième planète à gauche en sortant

Re: informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

Message par Solar Flare » lun. janv. 22, 2018 5:42 pm

Comte Zéro a écrit :Pour la petite anecdote, c'est sur Vénus que l'on trouve les conditions les plus habitables du système solaire. Si, si, mais pas au sol, par contre. A 55 km d'altitude, la pression est de 0.5 bar, la température de 27°C en moyenne, la gravité à 0.9g. Bon, c'est du CO2 pur et ça pique un peu les yeux avec tout cet acide sulfurique, mais on peut pas tout avoir.
La Nasa a des projets sérieux de vols habités où les cosmonautes prendraient place sur des bases volantes suspendues par des ballons.

Voir aussi "Le Sultan des Nuages", une novella de Landis récemment publiée par le Belial.
J'avais commencé à cogiter sur une nouvelle exploitant cette caractéristique de Vénus, car il semblerait que le projet soit plus crédible que d'aller fouler le sol martien. En revanche, j'ignorais qu'une nouvelle avait déjà été publiée sur ce sujet. :pleure: Je vais aller faire un tour chez nos amis du Bélial'
Solar Flare

(Crédit photo de mon avatar : LegoJeff)

Avatar de l’utilisateur
Comte Zéro
Messages : 102
Inscription : mer. déc. 13, 2017 10:02 am
Rang special : Passe le test de Turing. De justesse.

Re: informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

Message par Comte Zéro » lun. janv. 22, 2018 5:48 pm

En revanche, j'ignorais qu'une nouvelle avait déjà été publiée sur ce sujet. :pleure: Je vais aller faire un tour chez nos amis du Bélial'
Alors la nouvelle se place dans un futur relativement lointain où Vénus héberge plusieurs centaines de villes flottantes. Et le concept est à mon avis encore loin d'être épuisé, donc à mon avis, tu peux lire la novella de Landis pour ta docu, mais fonce !

Avatar de l’utilisateur
Biglower
Messages : 145
Inscription : mar. mai 23, 2017 7:46 pm
Rang special : rang special

Re: informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

Message par Biglower » lun. janv. 22, 2018 6:06 pm

Comte Zéro a écrit :
lun. janv. 22, 2018 5:22 pm
Concernant Vénus :

Outre les transferts thermiques rapides du au vent, je pense surtout que c'est une question d'inertie thermique de l'atmosphère : l'atmosphère de Vénus est 100 fois plus massive que celle de la Terre, donc en ordre de grandeur elle retiendra sa température 100 fois plus longtemps que l'atmosphère terrestre. Même avec le jour vénusien extrêmement long, ça suffit à mon avis à expliquer la faible amplitude "jour-nuit".
En effet, je n'avais pas pensé à ça mais c'est sûrement déterminant. Au contraire des autres astres sans (ou presque) atmosphère, Vénus ne renvoie pas facilement sa chaleur vers l'espace donc éclairée ou non, ça n'influence que peu sa température.
Ici comme dans mes écrits, je bouscule les certitudes pour créer le débat.
Mon challenge : Éveil - Tome 2 de Poussières d'Humains
Ma page auteur Iggybook

Avatar de l’utilisateur
Lilie
Coeur fondant de la mare
Messages : 5447
Inscription : mer. juin 05, 2013 1:52 pm
Rang special : A toujours la banane
Localisation : Ailleurs
Contact :

Re: informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

Message par Lilie » mar. janv. 23, 2018 9:54 am

Ah oui, d'accord... Merci Comte Zéro pour cette précision d'info :wow:
Mais du coup, qui dit atmosphère massive , dit sans doute une composition bien différente de celle qu'on a sur la Terre, non ? (j'imagine que les molécules présentes en grande proportion dans l'atmosphère de vénus et pas chez nous augmentent sa masse - genre, les + de 95% de dioxyde de carbone ?)

A ce propos, mon logiciel me file cette composition pour l'atmosphère d'origine de ma planète : environ 90% de CO2, 10% O2 (le reste semble négligeable). Je pense que 10%, c'est un peu short pour respirer dedans, non ? :mouahaha: Va falloir que je modifie ça (ou que mes persos apportent leur oxygène)
http://liliebagage.com
Mon carnet de bord de cycliste
X-Clacks-Overhead: GNU Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 8865
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

Re: informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

Message par Crazy » mar. janv. 23, 2018 10:08 am

Lilie a écrit :
mar. janv. 23, 2018 9:54 am
A ce propos, mon logiciel me file cette composition pour l'atmosphère d'origine de ma planète : environ 90% de CO2, 10% O2 (le reste semble négligeable). Je pense que 10%, c'est un peu short pour respirer dedans, non ? :mouahaha: Va falloir que je modifie ça (ou que mes persos apportent leur oxygène)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Air
Les 10% d'oxygène me paraissent un peu justes mais pas trop, mais les 90% de CO2 m'inquiètent plus. J'ai peur aussi que ça influe sur les réactions chimiques (du genre si tu fais du feu...)
:mouahaha: Grenouille vampire :wamp:, Mith :jedi: et sadique :fouet:
:lect: Challenge 2018 : Darkside : Le journal d'Anya
:stylo: Blog : Crazy's Wor(l)ds

Avatar de l’utilisateur
Comte Zéro
Messages : 102
Inscription : mer. déc. 13, 2017 10:02 am
Rang special : Passe le test de Turing. De justesse.

Re: informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

Message par Comte Zéro » mar. janv. 23, 2018 11:10 am

Mais du coup, qui dit atmosphère massive , dit sans doute une composition bien différente de celle qu'on a sur la Terre, non ? (j'imagine que les molécules présentes en grande proportion dans l'atmosphère de vénus et pas chez nous augmentent sa masse - genre, les + de 95% de dioxyde de carbone ?)
Pour la composition, je ne suis pas sûr que l'on ait à l'heure actuelle suffisamment de connaissance en planétologie pour exclure la formation d'une atmosphère massive de composition similaire à celle de la Terre, profites-en ;). Par contre, il faut bien que tu réalises ce que ça représente, une atmosphère de la masse de celle de Vénus : 93 bar en surface...

Physiologiquement, il est possible de respirer dans une atmosphère haute pression, c'est ce que font les "plongeurs en saturation" : je viens de voir que le record du monde est à 70 bar, il "suffit" de compresser et décompresser suffisamment lentement (43 jours pour les 70 bars...) et d'adapter le mix gazeux. Pas sûr que ce soit très bon pour la santé d'y rester des années par contre.

Par contre une atmo à 93 bars est monstrueusement dense. Il n'y a pas intérêt à ce que le vent se lève (la force de trainée est proportionnelle à la densité du fluide...), on doit pouvoir s'élever dans les airs rien qu'en battant des bras... Un environnement pour le moins curieux.

Pour les curieux, je suis en train de faire travailler une nouvelle sur Titan dans le Port Incertain. Une des caractéristiques étrange de Titan est que la pression atmo y est de 2 bar, mais les température très froides font qu'au final "l'air" y est 10 fois plus dense en surface que sur Terre.
Crazy a écrit :
mar. janv. 23, 2018 10:08 am
Lilie a écrit :
mar. janv. 23, 2018 9:54 am
A ce propos, mon logiciel me file cette composition pour l'atmosphère d'origine de ma planète : environ 90% de CO2, 10% O2 (le reste semble négligeable). Je pense que 10%, c'est un peu short pour respirer dedans, non ? :mouahaha: Va falloir que je modifie ça (ou que mes persos apportent leur oxygène)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Air
Les 10% d'oxygène me paraissent un peu justes mais pas trop, mais les 90% de CO2 m'inquiètent plus. J'ai peur aussi que ça influe sur les réactions chimiques (du genre si tu fais du feu...)
Le problème n'est pas le manque d'oxygène pour la respiration, mais l'intoxication au CO2 qui va foutre en l'air la chimie de la respiration, acidifier le sang dans des proportions considérables... La respiration est une compétition entre l'adsorption du CO2 et de l'O2 sur hémoglobine, et notre physiologie est adaptée à une atmosphère pauvre en CO2.
Voici l'article wikipedia de référence :https://en.wikipedia.org/wiki/Hypercapnia
Le CO2 est mortel à court terme à partir d'environ 5%, et sans doute à des concentrations moindres pour des expositions chroniques. C'est pour ça que la sécurité des systèmes utilisant du CO2 sous pression est aussi critique...

On peut être exposé à de faibles concentrations d'O2 dans l'air (il faudrait s'inspirer des performances des montagnards pour avoir des valeurs chiffrées), mais il faut que le gaz spectateur soit un gaz inerte comme le N2 ou des gaz rares.

Avatar de l’utilisateur
Lilie
Coeur fondant de la mare
Messages : 5447
Inscription : mer. juin 05, 2013 1:52 pm
Rang special : A toujours la banane
Localisation : Ailleurs
Contact :

Re: informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

Message par Lilie » mar. janv. 23, 2018 11:25 am

Oulala, ok... :shock:

Bon alors je crois que la solution pour moi, c'est d'accepter qu'ils se caillent tous pendant 40 jours, 4 fois par "an" :mrgreen: Et que j'adapte le milieu à ces périodes de baisse de température :love:
http://liliebagage.com
Mon carnet de bord de cycliste
X-Clacks-Overhead: GNU Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Beorn
Sous son large chapeau et son tricot de laine, dispense son enseignement tout en haut de la montagne, bravant l'hiver grâce à ses chaussettes aux super pouvoirs
Messages : 10345
Inscription : jeu. août 21, 2008 9:28 am
Rang special : L'avant-dernier des Mohicans
Contact :

Re: informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

Message par Beorn » mar. janv. 23, 2018 11:47 am

Avec un effet de serre beaucoup plus faible (pas de nuages, par ex, très peu d'ozone et de CO2), la chaleur montera beaucoup moins vite pendant la longue journée (par contre, il va faire carrément froid la nuit).
Blog : Les conseils de Tonton Beorn / Site officiel
Bragelonne : Le 7ème Guerrier-Mage / Calame T1 Castelmore : Le jour où... / 14-14 / Un ogre en cavale

Répondre