vivre dans l'eau.

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Ayaquina
Grande prêtresse du chocolat
Messages : 9543
Inscription : jeu. juin 11, 2009 8:10 am
Rang special : grenouille chocajou

vivre dans l'eau.

Message par Ayaquina » jeu. nov. 03, 2011 10:36 am

Bonjour, je lance ce débat parce que je me trouve face à une question dont j'obtiens difficilement des réponses autour de moi ou sur le web: combien de temps un humain pourrait vivre dans l'eau, sans se mettre en danger. Alors les paramètres à prendre en compte seraient : L'eau est douce (non salée) à la température du corps et l'humain a toujours pied et s'alimente normalement (et fait ses besoins hors de l'eau :? ).
Certains internautes parlent d'une expérience militaire allant dans le sens d'une capacité de 7 jours, d'autres , au-delà mais le problème serait que la peau se modifierait. S'il y en a parmi vous qui ont des idées à ce sujet, (ou qui on envie de faire l'expérience dans leur baignoire :mrgreen: ) je suis preneuse !
Chocajou ou Membre de l'équipe des cycles et cycliste
Les Gens de l'eau devient "L'héritière des abysses" et sortira en septembre 2019 à Au Loup éditions :yata: :yata:

Avatar de l’utilisateur
Zela
Illuscrivaine soubassophoniste
Messages : 578
Inscription : jeu. juin 16, 2011 3:22 pm
Rang special : Batracien
Localisation : Sud
Contact :

Re: vivre dans l'eau.

Message par Zela » jeu. nov. 03, 2011 12:28 pm

J'imagine que la peau devient frippée, plus blanche avec une certaine translucidité. Plus fragile aussi.
L'expérience va être dure à mener.
Il m'est arrivé une fois de faire la vaisselle et divers travaux de ménage avec un pansement waterproof sur un doigt, sauf que l'eau rentre quand même. J'ai constaté les effets décrits plus haut.
Je ne sais pas si cela va t'aider :lol:

En revanche, sur une très longue durée, d'autres effets doivent apparaitre comme une réaction à la gravité qui est perçue différement dans l'eau. Un peu comme pour les cosmonautes.

Avatar de l’utilisateur
alaric
REX-Pitchor : non seulement il ramène les stylos qu'on lui lance, mais il vous fera cracher votre pitch de gré ou de force
Messages : 1335
Inscription : ven. oct. 17, 2008 10:04 pm
Rang special : s'est remis à écrire!
Localisation : Rhône

Re: vivre dans l'eau.

Message par alaric » jeu. nov. 03, 2011 2:14 pm

Je n'ai malheureusement pas de durée précise à te fournir, mais je peux te donner quelques compléments d'informations, si cela t'intéresses. ;)

Tu trouveras quelques informations ICI ou .

Pour reprendre tes paramètres:

la température de l'eau à 37°C, n'engendrera0 pas de mécanisme de régulation de la chaleur du corps humain. Donc rien à dire là dessus.

En revanche pour l'eau qu'elle soit douce ou salée, tu rencontreras des problèmes:

- l'eau salé est un milieu hypertonique,
- l'eau douce est un milieu hypotonique.
- De l'eau qui possède une concentration égale en sel (pression osmotique) par rapport à l'intérieur des cellules est un milieu isotonique.

Sachant que la membrane des cellules (donc également des cellules de la peau) est semi-pérméable afin de permettre des échanges avec le milieu extérieur (transpiration...), l'eau peut ciruculer dans les deux sens (rentrer ou sortir) (voir ICI).
- Il n'y a pas de mouvement net d'eau au travers de la membrane dans le cas d'un milieu isotonique,
- dans les autres cas, si la cellule et le milieu aqueux présente des concentrations inégales en sel (mais pas que ^^), le milieu (la cellule lorsque l'on parle d'eau douce, et la mer lorsque l'on parle d'eau salée) le plus concentré est dit hypertonique, le milieu le moins concentré est dit hypotonique. L'eau tend donc à diffuser à travers une membrane d'une solution hypotonique vers une solution hypertonique.

Pour faire plus simple, la cellule va se vider de son eau si elle est dans de l'eau salée et "mourir" par plasmolyse, tandis que dans l'eau douce, la cellule se remplira (turgescence), et finira par éclater.

Pour un excellent résumé, c'est ICI.

Petite précision, ce n'est pas un mécanisme instantanée. ^^

Ensuite, de quelle profondeur parles-tu? Il y a plusieurs paramètres à prendre en compte comme l'exposition à la lumière. En effet, le bronzage de la peau joue un rôle dans la régulation de la production de vitamine D. Or, à la fois vitamine et prohormone, la vitamine D est vitale pour la santé des os et des dents. En effet, elle joue un rôle essentiel dans le métabolisme du calcium dans l’organisme.
Donc en dessous de -5m, la profondeur sera trop importante pour permettre le bronzage de la peau (les infra-rouges ne passent plus, c'est pourquoi on ne perçoit plus le rouge).
mais comme il est dit :
On estime que l’exposition au soleil peut procurer de 80 % à 90 % de la vitamine D requise. Une simple exposition (sans écran solaire) des mains, des avant-bras et du visage pendant 10 à 15 minutes, à raison de 2 ou 3 fois par semaine, suffirait à assurer un apport adéquat à un adulte en bonne santé.
Enfin, il faut tenir compte de la pression, de la formation de microbulles de gaz dans le sang, d'éliminer l'azote restant dans les tissus humains... Donc plus tu restes longtemps sous l'eau (même à faible profondeur), plus tu augmentes ces problèmes. Tu peux dans ce cas, utiliser des caissons de décompression afin de te réaclimater doucement, à la pression de surface.

D'ailleurs, quelle système de respiration envisages-tu? (branchies, système artificiel avec mélange gazeux ou air compressé...?)

J'espère que cela pourra t'aider, et que je reste compréhensible dans mes explications. :D
Mon but n'est pas d'enseigner, je ne suis ni un scientifique ni un professeur. Je suis un découvreur, mon but est d'émerveiller.[...] J.Y. COUSTEAU

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Fifty shades of réglisse
Messages : 11631
Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Contact :

Re: vivre dans l'eau.

Message par Roanne » jeu. nov. 03, 2011 5:00 pm

alaric a écrit :Pour faire plus simple, la cellule va se vider de son eau si elle est dans de l'eau salée et "mourir" par plasmolyse, tandis que dans l'eau douce, la cellule se remplira (turgescence), et finira par éclater.
C'est un peu compliqué par le fait que :
- les minéraux aussi migrent jusqu'à équilibre (du sens + concentré > - concentré)
- que les membranes cellulaires comportent des systèmes qui vont accélérer ou au contraire ralentir ces migrations.

Mais la peau donnant sur l'extérieur, elle ne se comporte pas comme une cellule située dans un tissu interne, elle protège plus, donc j'avoue ne pas connaître les caractéristiques / limites.
Ce que j'imagine, c'est que ça pose aussi des problèmes de respiration / traitement des toxines car la peau joue un gros rôle à ces niveaux. A vérifier.
Site partagé avec Chap', Elikya et Sytra : Des auteurs à l'ouest.
OLT : La panna cotta
Challenge : Juste changée

Avatar de l’utilisateur
alaric
REX-Pitchor : non seulement il ramène les stylos qu'on lui lance, mais il vous fera cracher votre pitch de gré ou de force
Messages : 1335
Inscription : ven. oct. 17, 2008 10:04 pm
Rang special : s'est remis à écrire!
Localisation : Rhône

Re: vivre dans l'eau.

Message par alaric » jeu. nov. 03, 2011 5:32 pm

Roanne a écrit :C'est un peu compliqué par le fait que :
- les minéraux aussi migrent jusqu'à équilibre (du sens + concentré > - concentré)
- que les membranes cellulaires comportent des systèmes qui vont accélérer ou au contraire ralentir ces migrations.

Mais la peau donnant sur l'extérieur, elle ne se comporte pas comme une cellule située dans un tissu interne, elle protège plus, donc j'avoue ne pas connaître les caractéristiques / limites.
Ce que j'imagine, c'est que ça pose aussi des problèmes de respiration / traitement des toxines car la peau joue un gros rôle à ces niveaux. A vérifier.
Tout à fait d'accord. Je voulais juste éviter de trop entrer dans le détail. C'est pour ça que j'avais tenté de nuancer avec mon
dans les autres cas, si la cellule et le milieu aqueux présente des concentrations inégales en sel (mais pas que ^^)[...]
Mon but n'est pas d'enseigner, je ne suis ni un scientifique ni un professeur. Je suis un découvreur, mon but est d'émerveiller.[...] J.Y. COUSTEAU

Avatar de l’utilisateur
Ayaquina
Grande prêtresse du chocolat
Messages : 9543
Inscription : jeu. juin 11, 2009 8:10 am
Rang special : grenouille chocajou

Re: vivre dans l'eau.

Message par Ayaquina » jeu. nov. 03, 2011 6:35 pm

@Alaric :
au-delà de sept heures dans l'eau, la peau ne se dissout toujours pas, mais elle se crevasse et commence à partir en lambeaux.
:o rien que ça, ça calme...
:merci: Alaric! je n'ai pas tout compris dans le détail, mais tout même l'essentiel. Pour la vitamine D, mes personnages bénéficient d'un soleil artificiel qui a les propriétés de celui de la surface, donc il faut considérer qu'ils vivent comme dans piscine et qu'ils ont de l'eau jusqu'à la taille. Donc à priori pas de problèmes de pression, juste celui de l'eau au contact de la peau. Du coup, je vais leur aménager des pauses (ils sortiront de l'eau pour se reposer), mais je me demande si ça suffit. Pour être concret, imagine que tu vis au bord d'une piscine et tu vis les trois quarts du temps dans l'eau. Tu crois que dans ces conditions (je veux dire avec des pauses) la peau aurait le temps de se ressourcer et se refaire ou il y aurait tout de même des changements à long terme?

@ Roanne :
'est un peu compliqué par le fait que :
- les minéraux aussi migrent jusqu'à équilibre (du sens + concentré > - concentré)
- que les membranes cellulaires comportent des systèmes qui vont accélérer ou au contraire ralentir ces migrations.

Mais la peau donnant sur l'extérieur, elle ne se comporte pas comme une cellule située dans un tissu interne, elle protège plus, donc j'avoue ne pas connaître les caractéristiques / limites.
Ce que j'imagine, c'est que ça pose aussi des problèmes de respiration / traitement des toxines car la peau joue un gros rôle à ces niveaux. A vérifier.
J'ai l'impression que les trois quarts des grenouilles sont aussi scientifiques que littéraires :wamp: Je suis jalouse :lol:
Sinon, je vois quand même ce que tu veux dire, et sur un site, j'ai même lu de la part d'un médecin que ça a des effets sur la compression des poumons, etc.
Pour résumer, il faudrait quand même que mes personnages puissent s'aménager de longues pauses entre les baignades, car la vie dans l'eau n'a pas l'air de les reussir :lol:
@ Zela :
Il m'est arrivé une fois de faire la vaisselle et divers travaux de ménage avec un pansement waterproof sur un doigt, sauf que l'eau rentre quand même. J'ai constaté les effets décrits plus haut.
Si tu veux comprendre le mystère de la peau fripée clique sur le premier ici et du post d'Alaric et tu sauras tout :yata: . :merci: d'avoir partagé ton expérience, et si un jour tu restes plus de sept jours dans ta baignoire, tu me diras ce que ça t'a fait :lol: (je rigole, vu ce qu'en disent Alaric et Roanne, c'est pas très souhaitable :? )

:merci: à tous !
Chocajou ou Membre de l'équipe des cycles et cycliste
Les Gens de l'eau devient "L'héritière des abysses" et sortira en septembre 2019 à Au Loup éditions :yata: :yata:

Anonyme_Quatre

Re: vivre dans l'eau.

Message par Anonyme_Quatre » jeu. nov. 03, 2011 6:39 pm

Pourquoi pas des combinaisons de plongée ou un équivalent ?

Avatar de l’utilisateur
Ayaquina
Grande prêtresse du chocolat
Messages : 9543
Inscription : jeu. juin 11, 2009 8:10 am
Rang special : grenouille chocajou

Re: vivre dans l'eau.

Message par Ayaquina » jeu. nov. 03, 2011 7:48 pm

Pourquoi pas des combinaisons de plongée ou un équivalent ?
Parce qu'en fait, c'est leur cadre de vie quotidien, alors si c'est pour être tout le temps enfermés dans des combis en néoprène :wamp: Et puis j'ai peur que pour un équivalent, ça fasse trop science fiction, alors que ce n'est pas le but. :merci: quand même !
Chocajou ou Membre de l'équipe des cycles et cycliste
Les Gens de l'eau devient "L'héritière des abysses" et sortira en septembre 2019 à Au Loup éditions :yata: :yata:

Avatar de l’utilisateur
desienne
Papy Zombie du futur, Pape du Pulp
Messages : 2474
Inscription : ven. déc. 14, 2007 11:45 pm
Rang special : Batracien
Contact :

Re: vivre dans l'eau.

Message par desienne » jeu. nov. 03, 2011 8:13 pm

L'une des solutions pour sortir du dilemme et de tout ce qui va avec (respiration, toxicité, échanges, ph, alimentation, etc...) c'est une manipulation génétique ou les humains posséderaient un sur-derme.
Donc, depuis la couche la plus profonde de la peau :
1- hypoderme
2- derme
3- épiderme
4- sur-derme.
Le sur-derme serait une sorte de régulateur entre le milieux aqueux et l'épiderme, permettant à la peau de respirer, d'échanger, de se renouveler, etc... sans la friper ni qu'elle parte en lambeaux.
Ça ne fait pas trop SF et même hors de l'eau, le sur-derme ne poserait pas de problème. Après il suffit de régler des détails, comportement sous l'eau, comportement hors de l'eau, problème de la pression (ivresse des profondeurs), question de la pilosité, etc...
Parution: Toxic S1 &2,Les Dividendes de l'Apocalypse, Exil, Zoulag, Voyager, Roses Mécaniques
Production: Nine
Site de l'auteur

Anonyme_Quatre

Re: vivre dans l'eau.

Message par Anonyme_Quatre » jeu. nov. 03, 2011 8:23 pm

Tu peux faire un équivalent confortable, ce qui ne ferait pas SF puisque que si les gens vivent depuis longtemps dans ce milieu, ça serait dans la logique du développement ^^
Et puis on vit bien avec des vêtements :o (des vêtements épais au Nord)
Je veux dire, c'est une question d'habitude ^^

Avatar de l’utilisateur
Ayaquina
Grande prêtresse du chocolat
Messages : 9543
Inscription : jeu. juin 11, 2009 8:10 am
Rang special : grenouille chocajou

Re: vivre dans l'eau.

Message par Ayaquina » jeu. nov. 03, 2011 9:07 pm

:merci: Desienne et :merci: Nariel, vos deux retours se complètent bien. Effectivement, c'est une idée à creuser. Si je la présente bien, pourquoi pas. Il faut juste que ça ne fasse pas SF, mais effectivement, il doit y avoir un moyen de composer avec ça. Bon pour la manipulation génétique, dans mon univers, ce ne sera pas trop possible (il ne connaissent pas la génétique), mais l'idée d'une couche artificielle et permanente, ça pourrait se faire, je pense. Mais là, une autre question se posera. Combien de temps pourrions nous vivre avec une combinaison imperméable, étant donné que la peau a besoin de respirer, d'éliminer les toxines (et même pour aller aux toilettes :o :lol: )?
Chocajou ou Membre de l'équipe des cycles et cycliste
Les Gens de l'eau devient "L'héritière des abysses" et sortira en septembre 2019 à Au Loup éditions :yata: :yata:

Anonyme_Quatre

Re: vivre dans l'eau.

Message par Anonyme_Quatre » jeu. nov. 03, 2011 9:24 pm

(Pour les toilettes, vive Dune)
Tu peux faire un couche de tissu (genre coton, lin), une couche "coussin d'air" et une couche imperméable, suffit que le cou ne soit pas sous l'eau ^^

Avatar de l’utilisateur
desienne
Papy Zombie du futur, Pape du Pulp
Messages : 2474
Inscription : ven. déc. 14, 2007 11:45 pm
Rang special : Batracien
Contact :

Re: vivre dans l'eau.

Message par desienne » jeu. nov. 03, 2011 9:41 pm

Combien de temps pourrions nous vivre avec une combinaison imperméable, étant donné que la peau a besoin de respirer, d'éliminer les toxines
Le truc c'est qu'elle ne soit pas imperméable totalement, qu'elle permette des échanges, comme par exemple récupérer l'oxygène de l'eau et certaines molécules et inversement, qu'elle autorise les processus d'élimination.
Dans la nature, tu peux par exemple t'inspirer des propriétés tout à fait singulière des feuilles de lotus (en plus tes humains ne serait jamais mouillés en réalité).
En gros, l'eau glisse sur cette peau, sans la mouiller.
Parution: Toxic S1 &2,Les Dividendes de l'Apocalypse, Exil, Zoulag, Voyager, Roses Mécaniques
Production: Nine
Site de l'auteur

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 10147
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: vivre dans l'eau.

Message par Macada » ven. nov. 04, 2011 4:08 am

De l'huile de feuille de lotus ?
L'huile imperméabilise plus ou moins, s'oindre le corps de ce genre de trucs est très courant dans beaucoup de sociétés (pour se protéger du soleil ou des insectes quand on vit nu, par exemple + on s'en sert comme produit de beauté).
Actualité :
Ceux qui vivront, Challenge en cours
Rose-thé et gris-souris, Gephyre (avril 2019)
Entre troll et ogre, ActuSF (avril 2018)
Les Aériens, Sarbacane (octobre 2017)

Avatar de l’utilisateur
Ayaquina
Grande prêtresse du chocolat
Messages : 9543
Inscription : jeu. juin 11, 2009 8:10 am
Rang special : grenouille chocajou

Re: vivre dans l'eau.

Message par Ayaquina » ven. nov. 04, 2011 7:35 am

De l'huile de feuille de lotus ?
L'huile imperméabilise plus ou moins, s'oindre le corps de ce genre de trucs est très courant dans beaucoup de sociétés (pour se protéger du soleil ou des insectes quand on vit nu, par exemple + on s'en sert comme produit de beauté).
Oui, j'avais lu ça quelque part, que ça permettait de favoriser la perméabilité. :merci: Macada, je prends toutes les idées au fur et à mesure. Je ne sais pas encore exactement comment je vais tourner tout ça, mais je commence à entrevoir des solutions possibles au travers vos propositions.
Chocajou ou Membre de l'équipe des cycles et cycliste
Les Gens de l'eau devient "L'héritière des abysses" et sortira en septembre 2019 à Au Loup éditions :yata: :yata:

Répondre