[A] Quand les personnages parlent une autre langue...

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Dass Diego
Batracien
Messages : 15
Inscription : dim. mars 11, 2012 7:17 pm
Rang special : Batracien

[A] Quand les personnages parlent une autre langue...

Message par Dass Diego » mar. mars 13, 2012 7:46 pm

Salut la mare!
J'ai un problème : mes personnages parlent plusieurs langues, et je ne sais pas comment le dire. Enfin, j'ai trouvé une technique, mais je la trouve bizarre :

Admettons qu'un personnage (appelons-le truc) parle français, mais pour se faire comprendre, il doit changer de langue et échanger en espagnol :
—(E) Bonjour, comment allez-vous ?

Voilà ce que j'ai trouvé. Je ne sais pas si vous avez compris, mais le "E" entre parenthèse indique la langue qu'il parle (dans ce cas là, c'est espagnol, mais ça peut-être (F) comme Français).

Ne me dites pas que pour des phrases aussi simples comme celle en exemple, le lecteur peut comprendre, et qu'il vaut mieux la mettre dans sa langue d'orgine, car dans mon livre, les personnages parlent une langue que j'ai inventée, et qui n'est pas facile à apprendre, croyez-moi.
Que pensez-vous de cette méthode ? Et si vous la trouvez nulle, dites-moi comment faire.

Merci.
Dass Diego

Vinze
Messages : 191
Inscription : lun. mars 05, 2012 10:44 pm
Rang special : Gaucher contrariant
Localisation : Tours
Contact :

Re: Quand les personnages parlent une autre langue...

Message par Vinze » mar. mars 13, 2012 7:56 pm

Je ne sais pas s'il y a une règle mais personnellement, l'ajout de code me gène. Je préfère que ce soit préciser dans l'énonciation. Il y une raison pour laquelle le personnage ne parle pas en français.

par exemple : "X ne parlant pas français, Y dû s'adresser à lui en espagnol : "blabla""
une autre solution est de mettre les dialogues en VO et de les traduire en note de bas de page (mais ça limite à n'utiliser que des langues qu'on maitrise... ou à faire confiance - horreur suprême - à une traduction automatique de type google).
Vinze, secrétaire des Artistes Fous Associés

Avatar de l’utilisateur
Ermina
Ramasse autant de papyrus que de champignons !
Messages : 4941
Inscription : sam. févr. 12, 2011 12:47 pm
Rang special : Impératrice
Localisation : Empire Romain

Re: Quand les personnages parlent une autre langue...

Message par Ermina » mar. mars 13, 2012 8:07 pm

Vinze a écrit : à une traduction automatique de type google
Qui traduit très mal et dans une syntaxe douteuse.

Pour moi, les codes type (E) me gêne car ce n'est pas clair pour le lecteur.

Ce que j'ai fait, c'est de dire par exemple : "dit-il en espagnol". J'ai vu ça dans des romans. Les notes de bas de page, ça peut être intéressant, mais ça risque de sortir le lecteur de sa lecture et ça peut devenir pénible de toujours s'interrompre pour aller voir la traduction. J'ai vu ça dans un roman où il y avait un glossaire des traduction à la fin et c'était pénible.

Pour des phrases simples comme celle en exemple, tu peux toujours laisser deviner la signification par la réponse d'un personnage ?
*Cycliste* chocolatvore :psycho:

2764 ab urbe condita ● en phrase IV
Les morts d'Odérisse le papyrus

Publication :
Le résurrecteur, nouvelle publiée aux Editions Voy'[el]

Avatar de l’utilisateur
Nyaoh
Messages : 1113
Inscription : mar. avr. 27, 2010 2:54 pm
Rang special : Grenouille de papier
Localisation : Dans les pages d'un livre
Contact :

Re: Quand les personnages parlent une autre langue...

Message par Nyaoh » mar. mars 13, 2012 8:09 pm

Je ne sais pas si je comprendrais ainsi perso, combien de langues tu as ? Si une seule tu peux te servir d'italique peut-être. Sinon dans RECKLESS par exemple, que je viens de finir, l'auteur dit simplement "dit le nain en langue du nord de la ..." à chaque fois elle précise "releva-t-il en dialecte de la montagne"... bref j'invente mais tu as compris. Elle ne met pas d'italique rien, ne se prend pas la tête à trouvé des codes, des fausses langues, elle annonce juste à chaque fois. A toi de voir si tu trouves ça bof ou pas.

EDIT oups post entrecroisé avec Ermina et on a pensé à la même chose ;) et les mots en langue original sans trad, j'aime pas trop non plus me faut au moins un lexique. Dans un livre que j'ai lu le perso est est espagnol et voir des mots partout en espagnol que je comprenais pas, au long terme ça m'a pas sorti de la lecture mais frustrée de rien capter, je parle que des brocs d'italien pas d'espagnol. :P
"Je ne cherche à être sur de rien mais je veux trouver la forme juste de mon doute"
J.Benameur
Blog auteure

Avatar de l’utilisateur
Ermina
Ramasse autant de papyrus que de champignons !
Messages : 4941
Inscription : sam. févr. 12, 2011 12:47 pm
Rang special : Impératrice
Localisation : Empire Romain

Re: Quand les personnages parlent une autre langue...

Message par Ermina » mar. mars 13, 2012 8:54 pm

Nyaoh a écrit :Dans un livre que j'ai lu le perso est est espagnol et voir des mots partout en espagnol que je comprenais pas, au long terme ça m'a pas sorti de la lecture mais frustrée de rien capter, je parle que des brocs d'italien pas d'espagnol.
J'ai eu le tour avec un livre où il y avait du latin, du grec et de l'arabe avec de très longues citations, des dialogues... A chaque fois, je devais aller trouver le lexique à la fin. J'ai fini par laisser tomber. Le problème d'un lexique, c'est qu'il faut à chaque fois s'interrompre et aller regarder à la fin du livre : ça devient très vite lassant.

L'italique, c'est une bonne idée aussi. Mais dans mon cas, par exemple, ça serait difficile car j'ai déjà les pensées en italique, les citations et les conversations téléphoniques.
Nyaoh a écrit :les mots en langue original sans trad, j'aime pas trop non plus me faut au moins un lexique.
Pour certaines expression comme : "comment ça va ?", la réponse donne la traduction comme : "ça va, merci". Je pensais à ce genre d'expression.
Autre exemple : "bonjour" (dans la langue). Soit un verbe de parole : "le salua-t-il". Ou la réponse : "il lui rendit son bonjour". Il y a des manières d'introduire la signification dans le texte sans devoir mettre de note. Cependant, cela ne fonctionne que pour des mots simples.
*Cycliste* chocolatvore :psycho:

2764 ab urbe condita ● en phrase IV
Les morts d'Odérisse le papyrus

Publication :
Le résurrecteur, nouvelle publiée aux Editions Voy'[el]

Anonyme_Quatre

Re: Quand les personnages parlent une autre langue...

Message par Anonyme_Quatre » mar. mars 13, 2012 8:56 pm

J'ai eu le tour avec un livre où il y avait du latin, du grec et de l'arabe avec de très longues citations, des dialogues..
Y'a du latin dans le Nom de la rose, mais pas de lexique :cruel:

Avatar de l’utilisateur
Eva
De la patience avant toute chose
Messages : 373
Inscription : lun. janv. 02, 2012 4:00 pm
Rang special : Grenouille a crocs blancs
Localisation : Grenoble

Re: Quand les personnages parlent une autre langue...

Message par Eva » mar. mars 13, 2012 9:02 pm

Nyaoh a écrit :Elle ne met pas d'italique rien, ne se prend pas la tête à trouvé des codes, des fausses langues, elle annonce juste à chaque fois.
Je pense aussi qu'il vaut mieux l'annoncer de façon naturelle, dans le texte. D'ailleurs, ça peut te permettre d'enrichir ton histoire par des détails auxquels tu n'aurais pas pensé sinon.

Des indications comme les exemples qui suivent sont quand même plus sympa à lire que des codes et n'alourdissent pas le texte. Enfin, c'est mon avis. :P
Peter parlait hongrois avec un fort accent toulousain.

Jean-Charles avait du mal à comprendre le pakistanais hésitant de Marcello.

"Et c'est alors qu'il est allé sur... Comment dites-vous internet en latin, déjà ?"
Mon site auteur.

Science-fiction ~ rocketing imagination since 1865 ~

Avatar de l’utilisateur
LHomme au Chapeau
Le Big Crunch viendra d'un crocodile (dixit Mulder)
Messages : 3619
Inscription : lun. mai 09, 2011 3:46 pm
Rang special : New mad hatter
Localisation : Ici

Re: Quand les personnages parlent une autre langue...

Message par LHomme au Chapeau » mar. mars 13, 2012 9:59 pm

Ici, un sujet dans le même genre.
http://tremplinsdelimaginaire.com/cocyc ... 92#p603292
Accents, langues, pas facile de faire naturel.
Le mieux est sans doute de s'interroger : en quoi ça sert l'intrigue.
Tolkien a bien créé plusieurs langages, mais il les intègre parfaitement.
Il y a une question d'équilibre qui varie entre chaque texte.
- Patrice -

Il n'y a pas d'action sans un brin de folie,
sans une déraison souveraine qui se moque des raisons


Ce qui grignotait le fond de l'univers (en challenge)

Avatar de l’utilisateur
Nyaoh
Messages : 1113
Inscription : mar. avr. 27, 2010 2:54 pm
Rang special : Grenouille de papier
Localisation : Dans les pages d'un livre
Contact :

Re: Quand les personnages parlent une autre langue...

Message par Nyaoh » mer. mars 14, 2012 11:19 am

Ermina a écrit :
Nyaoh a écrit :Dans un livre que j'ai lu le perso est est espagnol et voir des mots partout en espagnol que je comprenais pas, au long terme ça m'a pas sorti de la lecture mais frustrée de rien capter, je parle que des brocs d'italien pas d'espagnol.
J'ai eu le tour avec un livre où il y avait du latin, du grec et de l'arabe avec de très longues citations, des dialogues... A chaque fois, je devais aller trouver le lexique à la fin. J'ai fini par laisser tomber. Le problème d'un lexique, c'est qu'il faut à chaque fois s'interrompre et aller regarder à la fin du livre : ça devient très vite lassant.
Là en général elle mets 2 ou 3 mots maxi, mais en gros c'est toujours 1 mot et qui revient. Donc une note en bas de page le premier coup aurait suffi je pense. C'est des "détails" on comprend quand même très bien le sens général. Mais j'étais pas la seule à être frustrée sur les coms sur le livre en tout cas :lol:

Sur RECKLESS comme c'est un monde de contes et qu'il existe des peuples différents (souvent ennemis), tout un tas de contrées, ça m'a semblé plus que logique que chacun parle sa langue et qu'elle le précise. Le héros est même pas issu de ce monde, donc souvent il ne peut pas communiquer si lui même ne change pas de langue, ça sert la cohérence de l'histoire je trouve.
"Je ne cherche à être sur de rien mais je veux trouver la forme juste de mon doute"
J.Benameur
Blog auteure

Dass Diego
Batracien
Messages : 15
Inscription : dim. mars 11, 2012 7:17 pm
Rang special : Batracien

Re: Quand les personnages parlent une autre langue...

Message par Dass Diego » mer. mars 14, 2012 12:00 pm

Enfin, si j'ai choisi de faire comme ça, c'est que dans certains moments du livre, les personnages ne parlent que dans cette langue là... Je ne peux donc pas mettre tout le temps : dit machin en telle langue.

Avatar de l’utilisateur
Ermina
Ramasse autant de papyrus que de champignons !
Messages : 4941
Inscription : sam. févr. 12, 2011 12:47 pm
Rang special : Impératrice
Localisation : Empire Romain

Re: Quand les personnages parlent une autre langue...

Message par Ermina » mer. mars 14, 2012 12:01 pm

Après, il faut adapter. Si c'est tout un dialogue, tu peux très bien juste faire une phrase d'introduction du genre : "ils se mirent à parler dans telle langue"
*Cycliste* chocolatvore :psycho:

2764 ab urbe condita ● en phrase IV
Les morts d'Odérisse le papyrus

Publication :
Le résurrecteur, nouvelle publiée aux Editions Voy'[el]

Avatar de l’utilisateur
Elyna
Y a-t-il un Stuart dans l'avion ?
Messages : 724
Inscription : lun. nov. 08, 2010 11:51 pm
Rang special : 42

Re: Quand les personnages parlent une autre langue...

Message par Elyna » mer. mars 14, 2012 12:10 pm

Dass Diego a écrit :Enfin, si j'ai choisi de faire comme ça, c'est que dans certains moments du livre, les personnages ne parlent que dans cette langue là... Je ne peux donc pas mettre tout le temps : dit machin en telle langue.
Non, mais tu peux introduire le dialogue en annonçant la langue dans laquelle ils parlent.

Exemple :
Pour ne pas être compris de Xavier, Paul préféra s'adresser à Marise en allemand.
— Tu crois que c'est lui le tueur ?
— Oui, il y a trop d'éléments contre lui.
— Et ça se lit dans ces yeux.
— blablablablabla
Revenant au français, Paul demanda :
— Et sinon, Xavier, comment s'est passé ton voyage ?
Et puis, si c'est un passage sur un peuple qui parle une langue particulière mais que tout le chapitre est sur ce peuple, ce n'est pas la peine de préciser. Tu peux le laisser sous-entendre. Il te faudra juste préciser (plusieurs fois sans doute) que le peuple GRRR parle la langue TYU. Et lorsque dans un dialogue plusieurs langues se mélangent, soit tu peux changer de police selon qui parle (normal pour français, italique pour anglais, gras pour espagnol, en monotype corsiva pour italien, etc., etc.), soit tu peux l'annoncer, soit le faire comprendre (Exemple "Quelle heure est-il ?" Marie se tourna vers Marco "Arrête de parler Russe, tu sais que je ne comprends rien et que je n'aime pas cette langue).

Et comme tu le dit, s'il ne parle que dans cette langue-là, ce serait lourd de trouver 60 réplique avec un (E) devant. Donc l'annoncer en début de dialogue et le rappeler parfois est, selon moi, la meilleure chose à faire. Quitte à insérer une ou deux expression du cru (un juron par exemple).

Avatar de l’utilisateur
Aelys
Alors que l'aube diffuse sa couleur sur le monde, le tigre sort du bois noir et lève les yeux vers le ciel qui s’étend de l’autre côté du mur. Est-ce le jour pour jouer sa vie ?
Messages : 9261
Inscription : dim. oct. 31, 2010 11:56 am
Rang special : Grande flemmarde avec des pics d'activité

Re: Quand les personnages parlent une autre langue...

Message par Aelys » mer. mars 14, 2012 12:31 pm

On en avait aussi parlé ici
(je ne fusionne pas parce que le sujet n'est pas exactement le même, mais la thématique avait été abordée)
Mes derniers bébés : I.R.L., éditions Gulf Stream et Quelques pas de plus, éditions Scrineo
Grenouille tu as été, grenouille tu resteras.

Site
Blog

Avatar de l’utilisateur
Nyaoh
Messages : 1113
Inscription : mar. avr. 27, 2010 2:54 pm
Rang special : Grenouille de papier
Localisation : Dans les pages d'un livre
Contact :

Re: Quand les personnages parlent une autre langue...

Message par Nyaoh » mer. mars 14, 2012 12:51 pm

Ermina a écrit :Après, il faut adapter. Si c'est tout un dialogue, tu peux très bien juste faire une phrase d'introduction du genre : "ils se mirent à parler dans telle langue"
+1, le lecteur va comprendre il est pas bête t'inquiètes ;)
"Je ne cherche à être sur de rien mais je veux trouver la forme juste de mon doute"
J.Benameur
Blog auteure

Avatar de l’utilisateur
Colcoriane
Grenouille au sourire charmeur
Messages : 1793
Inscription : jeu. nov. 24, 2011 1:47 am

Re: Quand les personnages parlent une autre langue...

Message par Colcoriane » mer. mars 14, 2012 7:44 pm

Aelys a écrit :On en avait aussi parlé ici
(je ne fusionne pas parce que le sujet n'est pas exactement le même, mais la thématique avait été abordée)
J'allais donner le lien ;)

J'ai un cas un peu similaire ; une bonne partie de mes personnages parlent une langue que j'ai inventé, le shaoli.

Pour les scènes où la différence de langage se fait sentir (c'est-à-dire : quand un des personnages impliqués ne comprend pas ou comprend mal la langue), j'écris dans la langue (boulot monstre, soit dit en passant), en gras italique (pas italique tout seul parce que je le garde pour les pensées et la télépathie), et je note la traduction. J'ai d'abord opté pour les notes de bas de page, mais le soucis c'est que ça sort de la lecture. Suite à une suggestion, j'ai tenté la traduction entre parenthèses après la réplique lors des bêtas, et c'est très bien passé.

Certains mots sont utilisés réguièrement au cours du récit dans la narration, je les utilise tels quels sans les traduire à tout bout de champ.

Certaines scènes se passent exclusivement en shaoli, auquel cas j'écris en français, mas en adoptant une police gras-italique. L'idée dans l'utilisation du gras italique, c'est de sentir la différence de langue au cours de la lecture, sans avoir besoin de dire chaque fois en quelle langue on parle. En même temps, ça situe visuellement le lecteur dans le récit : on sait qui parle quelle langue et où.
Colcoriane

Mon challenge : Panique au Centre : La Nuit des Jouets
Attention, ce sont les enfants qui décident de l'histoire... :hiii:

Répondre