[Résolu] Arts ésotériques japonais : besoin de références

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Aggelos
Laisse innocemment traîner des ours
Messages : 57
Inscription : lun. août 26, 2013 10:30 am
Rang special : Goodfellow
Contact :

[Résolu] Arts ésotériques japonais : besoin de références

Message par Aggelos » mer. sept. 04, 2013 5:12 pm

Salut à toutes et tous,

j'ai une requête un peu pointue. Mon travail actuel se passe dans un contexte faisant beaucoup référence à la culture féodale japonaise, et j'aimerais m'appuyer pour toute la dimension ésotérique sur des choses "réelles" dans l'histoire du japon.

Idéalement, pour m'en inspirer au mieux, ce qu'il me faudrait c'est un ouvrage de référence de l'onmyodo, comme le Senji Ryakketsu d'Abe no Seimei, mais je n'en trouve pas de version traduite

Par ordre décroissant d'intérêt :
- références sur l'onmyodo
- références sur les aspects plus "praxis ésotérique" dans le shinto
- références sur les sources : praxis ésotériques dans le bouddhisme et le tao

merci d'avance !
Oh Kami, Oh Kami, / Un kami pour un flocon, un kami pour la poussière,
Un kami pour la braise, un autre dans un souffle d'air [...]

Avatar de l’utilisateur
Aggelos
Laisse innocemment traîner des ours
Messages : 57
Inscription : lun. août 26, 2013 10:30 am
Rang special : Goodfellow
Contact :

Re: [Résolu] Arts ésotériques japonais : besoin de référence

Message par Aggelos » mer. sept. 04, 2013 10:48 pm

Pour me répondre à moi même (ça pourra toujours servir un jour) : d'après des sources plus renseignées, c'est peine perdue. Les évolutions de la culture japonaise font que pratiquement toute connaissance "étayée" sur l'onmyodo est perdue.

Bref, deux solutions s'offrent à moi :
- Faire un boulot de titan pour recréer complètement un système magique à partir de ses bases historiques
- Ne pas me prendre la tête, et faire un truc "suffisamment crédible" pour mon roman.
Oh Kami, Oh Kami, / Un kami pour un flocon, un kami pour la poussière,
Un kami pour la braise, un autre dans un souffle d'air [...]

Avatar de l’utilisateur
Calirose
A pédalé, pédale et pédalera pour la gloire de la verdure...
Messages : 4538
Inscription : lun. nov. 19, 2012 9:22 pm
Rang special : Tisseuse de ligne claire
Localisation : Maelstrom
Contact :

Re: [Résolu] Arts ésotériques japonais : besoin de référence

Message par Calirose » jeu. sept. 05, 2013 5:22 pm

Et à ce stade, la vraie question est peut-être: ce travail de re-création est peut-être une fin en soi, mais va-t-il réellement servir ton roman, ou au contraire l'alourdir en forçant le trait? Quand on crée une système complexe, on tend à vouloir en montrer les différents rouages, peut-être jusqu'à l'excès... d’autant que laisser des zones d'ombre pour le lecteur a aussi son charme.

Créer le nécessaire basique, suggérer le reste, sans perfectionnisme excessif ne suffirait-il pas? :wow:
La mort plutôt que le SMS !

Outre-Temps, Livre I le 03 septembre 2019, aux éditions Plume Blanche
Outre-Temps, Livre II 2020, Plume Blanche

Challenge
Mon site

Avatar de l’utilisateur
Aggelos
Laisse innocemment traîner des ours
Messages : 57
Inscription : lun. août 26, 2013 10:30 am
Rang special : Goodfellow
Contact :

Re: [Résolu] Arts ésotériques japonais : besoin de référence

Message par Aggelos » jeu. sept. 05, 2013 7:30 pm

Hum, c'est une question d'approche, les deux sont valables.

L'approche que je qualifie de "démiurgique" est une dynamique en soi : on crée un univers jusque dans ses moindres détails, y compris ceux qui ne seront jamais révélés au lecteur. De cet univers cohérent et large, s'expriment naturellement des mécaniques qui créent une cohérence forte dans une oeuvre. Diantre, sur le même univers on peut créer deux styles littéraires différents. Je peux citer au moins trois grands noms de la SFFF qui ont cette approche démiurgique : Tolkien (qui défendait grosso modo que sa seule oeuvre était le Silmarillon et que Bilbot et LSDA sont des extraits), Herbert (son fils a révélé qu'il existe une chronologie qui va du grec Atrée jusqu'aux Atréides de Dune), Aasimov (la trilogie "policière" d'Elijah Baley et Daneel Olivaw s'inscrit dans le même univers que ses autres écrits). Je soupçonne Pratchett d'avoir inventé au fur et à mesure cela dit :)
Quand le scenario devient extrêmement alambiqué, la cohésion du système fait émerger ses propres mécaniques.
Mon roman est construit globalement de la sorte, et j'ai eu de très belles surprises sur la cohésion du modèle politique. Expérience vraie : je me rends compte d'un "vide scénaristique", et il me suffit de regarder géographiquement où est ce vide, quels sont les mécaniques socio-politiques qui animent l'endroit à ce moment précis, et j'ai tout un pan de scénar qui se crée d'un coup (et il y en a qui m'ont surpris moi même, même si bon sans, c'est moi qui écris non ?). Je n'ai pas besoin de tout révéler au lecteur, c'est surtout ce travail en amont me crée quasiment sans effort des trames de plusieurs Ksec
Bref, avoir pour moi un système magique complet, ancré dans suffisamment d'histoire et de géopolitique (parce que l'onmyo en particulier est presque un mouvement politique) pour lui donner corps, ce serait l'idéal. En gros, je peux prendre le temps de faire un truc "suffisamment approchant", et c'est probablement ce que je vais faire dans les prochains jours.

L'autre approche a aussi son charme : ne pas créer plus que nécessaire, et imaginer que le reste est "auto-cohérent". Si on considère un système ésotérique, celui de Harry Potter est sans doute conçu de la sorte et fonctionne très bien. Il s'affranchit d'une certaine rigidité et d'une certaine lourdeur, et y gagne du coup fraicheur et accessibilité. Le nombre de sourcils que ça a fait lever est énorme (pas plus tard qu'hier je suis tombé par hasard sur un débat stérile sur le choix des Horcrux ™, avec des mecs qui citaient le texte comme la bible), mais au fond on s'en moque, c'est plaisant à lire malgré tout.

En en discutant (youpi rubber ducking) je me rends compte qu'il y a une troisième voie, intermédiaire : tisser autour d'une philosophie - un brin central qui s'ancre bien dans l'univers. Ca collerait bien avec la Sorcellerie façon Pratchett ça. A voir si c'est suffisant... On verra l'année prochaine, quand je ferai le challenge ;)
Oh Kami, Oh Kami, / Un kami pour un flocon, un kami pour la poussière,
Un kami pour la braise, un autre dans un souffle d'air [...]

Avatar de l’utilisateur
Calirose
A pédalé, pédale et pédalera pour la gloire de la verdure...
Messages : 4538
Inscription : lun. nov. 19, 2012 9:22 pm
Rang special : Tisseuse de ligne claire
Localisation : Maelstrom
Contact :

Re: [Résolu] Arts ésotériques japonais : besoin de référence

Message par Calirose » jeu. sept. 05, 2013 9:05 pm

Au final c'est bien ça: un monde créé à la Tolkien ou Herbet est presque autosuffisant, et un sent tout son poids dans le fond de l'histoire (poids qui est à la fois une bonne et une mauvaise chose, il donne des fondations inébranlables mais devient aussi un carcan qui étouffe un peu le propos principal) alors qu'un univers plus suggéré garde comme tu l'as si bien dit une certaine fraîcheur, une souplesse et une spontanéité qui fait la part belle au scénario.

Mais bon, j'adore ces différentes approches (y compris la voie du milieu), tout dépend, simplement, de comment tu visualises ton roman. Ça c'est vraiment juste ta décision donc bon... :hihihi:
La mort plutôt que le SMS !

Outre-Temps, Livre I le 03 septembre 2019, aux éditions Plume Blanche
Outre-Temps, Livre II 2020, Plume Blanche

Challenge
Mon site

Avatar de l’utilisateur
Aggelos
Laisse innocemment traîner des ours
Messages : 57
Inscription : lun. août 26, 2013 10:30 am
Rang special : Goodfellow
Contact :

Re: [Résolu] Arts ésotériques japonais : besoin de référence

Message par Aggelos » ven. sept. 06, 2013 8:47 am

C'est un peu un non choix :) J'ai essayé par le passé d'écrire de façon peu structurée, ça ne me va pas. Qui plus est, par construction (parce que je reprends un univers que j'avais conçu pour un autre usage), je suis complètement dans la première direction.
Donc ploum ploum, va falloir que je me crée un onmyodo assez clair.

Merci de ta participation ;)
Oh Kami, Oh Kami, / Un kami pour un flocon, un kami pour la poussière,
Un kami pour la braise, un autre dans un souffle d'air [...]

Avatar de l’utilisateur
Calirose
A pédalé, pédale et pédalera pour la gloire de la verdure...
Messages : 4538
Inscription : lun. nov. 19, 2012 9:22 pm
Rang special : Tisseuse de ligne claire
Localisation : Maelstrom
Contact :

Re: [Résolu] Arts ésotériques japonais : besoin de référence

Message par Calirose » ven. sept. 06, 2013 8:51 am

Je n'ai pas dit grand-chose, mais je me pose souvent ce genre de question, donc je comprends. :hihihi: Bon courage pour la suite.
La mort plutôt que le SMS !

Outre-Temps, Livre I le 03 septembre 2019, aux éditions Plume Blanche
Outre-Temps, Livre II 2020, Plume Blanche

Challenge
Mon site

Répondre