reliure artisanal de livres, et moines copistes

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Répondre
Avatar de l’utilisateur
cedricg
Sensei volcanique
Messages : 603
Inscription : mer. mars 27, 2013 6:11 pm
Rang special : tapoteur de clavier
Localisation : Chilly-Mazarin
Contact :

reliure artisanal de livres, et moines copistes

Message par cedricg »

Pour mon projet/challenge/nanoroman, je cherche des informations sur ces deux sujets (sachant que tout tourne autour d'un livre magique qui doit être recopié et relié, avec des flashback dans un monastère au moyen-age).
Donc si en plus des libres empruntés à la bibliothèque et des ressources en ligne quelqu'un a des connaissances et accepte de les partager, je suis très intéressé.

J'ai souvenir d'un atelier reliure au CDI du collègue qui m'avait fasciné, mais c'est un peu trop loin pour que je m'appuie dessus (même si le roman tire un élément de cet atelier sans nul doute).
Rêve vert, nouvelle qui aura bientôt une V2

Anonyme_Quatre

Re: reliure artisanal de livres, et moines copistes

Message par Anonyme_Quatre »

Voilà quelques liens de la BnF :
http://reliures.bnf.fr/documentation
http://reliures.bnf.fr/

Je pense que tu y trouveras de bonnes pistes :)

Avatar de l’utilisateur
Aramis
Duchesse de la Patience Infinie (mais bon quand même faut pas exagérer)
Messages : 2343
Inscription : jeu. juil. 30, 2009 10:41 am
Rang special : Grenouille timide
Localisation : Cathédrale

Re: reliure artisanal de livres, et moines copistes

Message par Aramis »

Je suis dans un master pour devenir bibliothécaire/conservateur, et de fait, on a eu une part d'enseignement importante sur l'histoire du livre l'année dernière... Je peux peut-être (faut que je fouille dans mes cours de l'an passé) te retrouver des infos sur la façon dont les livres étaient recopiés, l'organisation des bibliothèques des moines, ce genre de chose, si ça t'intéresse.
Cycliste
Challenge: Virgile (urban fantasy, romance)
La Chasse fantôme chez Scrineo le 5 mars !

Le panache est, dans un sacrifice qu’on fait, une consolation d’attitude qu’on se donne. E. R.

©Luxia

Avatar de l’utilisateur
cedricg
Sensei volcanique
Messages : 603
Inscription : mer. mars 27, 2013 6:11 pm
Rang special : tapoteur de clavier
Localisation : Chilly-Mazarin
Contact :

Re: reliure artisanal de livres, et moines copistes

Message par cedricg »

Merci pour les liens Nariel, je fouille ça dès que possible.
Et merci Aramis, je serai très reconnaissant pour les cours. Je te passe mon adresse.

C'est un peu l'occasion pour moi d'étudier un sujet qui m'intéresse. Ha, l'excuse de l'auteur...
Rêve vert, nouvelle qui aura bientôt une V2

Avatar de l’utilisateur
Mélie
Messages : 69
Inscription : sam. déc. 29, 2012 8:36 pm
Rang special : 42
Localisation : Co. Galway, Irlande

Re: reliure artisanal de livres, et moines copistes

Message par Mélie »

En prépa, j'ai eu tout un cours sur le monachisme au Moyen-Âge et j'ai fait un dossier sur l'enluminure cistercienne... j'essayerai de te retrouver quelques unes des ressources dans la semaine si ça t'intéresse :) (et je peux aussi t'envoyer le dossier par mail, j'avais eu une bonne note XD)
"A half-read book is a half-finished love affair."
David Mitchell, Cloud Atlas

Avatar de l’utilisateur
Eboli
Messages : 36
Inscription : jeu. juin 20, 2013 2:49 pm
Rang special : La grenouille-dragon

Re: reliure artisanal de livres, et moines copistes

Message par Eboli »

bon, je m'y connais pas du tout comme les grenouilles ci-dessus. Mais quelque chose qui m'avait marqué c'est le support d'écriture. Je crois (a vérifier) qu'au moyen âge l'utilisation du papier est pas systématique car coûteuse et pas encore complètement acquise. Je crois qu'on copiait pas mal sur de la peau/cuir animale, le "velin".
Je sais pu exactement d'où je me souviens de ça, mais si ça peut te donner des pistes!
Challenge 2014 : Les Prodigues

Anonyme_Quatre

Re: reliure artisanal de livres, et moines copistes

Message par Anonyme_Quatre »

C'est même l'usage de l'écrit qui n'était pas systématique x) Il me semble qu'on utilisait pour le quotidien des tablettes de cire (que l'on peut faire refondre :)) pour les choses qui n'ont pas besoin d'être conservées

Avatar de l’utilisateur
cedricg
Sensei volcanique
Messages : 603
Inscription : mer. mars 27, 2013 6:11 pm
Rang special : tapoteur de clavier
Localisation : Chilly-Mazarin
Contact :

Re: reliure artisanal de livres, et moines copistes

Message par cedricg »

Intéressant les tablettes, je crois que j'en avais entendu parler mais cela m'était sorti de la tête. Toutefois ici je suis vraiment sur une histoire d'écrits que l'on conserve. Pour le vélin, je connais le mot, mais je vais chercher à en savoir plus. Merci!
Rêve vert, nouvelle qui aura bientôt une V2

Anonyme_Quatre

Re: reliure artisanal de livres, et moines copistes

Message par Anonyme_Quatre »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9g ... %A9criture
Tu as un peu toutes les époques mais tu trouveras quelques trucs à approfondir sympa :) Comme le palimpseste (un de mes mots préférés x)), qui est parchemin "gommé" et réécrit... x)

Avatar de l’utilisateur
Eboli
Messages : 36
Inscription : jeu. juin 20, 2013 2:49 pm
Rang special : La grenouille-dragon

Re: reliure artisanal de livres, et moines copistes

Message par Eboli »

C'est même l'usage de l'écrit qui n'était pas systématique x)

Ben j'imagine que pour des moines copistes un peu quand même... :lol:


Edit: d'ailleurs cette histoire de peau m'a turlupiné, et y'a pas que le velin. Donc en fait, c'est le parchemin qu'on utilisait surtout avant la renaissance.
Un parchemin est une peau d'animal, généralement de mouton ou de chèvre, qui est apprêtée spécialement pour servir de support à l'écriture. Par extension, il en est venu à désigner aussi tout document écrit sur ce type de support. [...] Succédant au papyrus, principal médium de l'écriture en Occident jusqu'au VIIe siècle, le parchemin a été abondamment utilisé durant tout le Moyen Âge pour les manuscrits et les chartes, jusqu'à ce qu'il soit à son tour détrôné par le papier. source: Wikipédia ; Parchemin
Challenge 2014 : Les Prodigues

Anonyme_Quatre

Re: reliure artisanal de livres, et moines copistes

Message par Anonyme_Quatre »

Le vélin est une sorte de parchemin, c'est de la peau de veau mort-né x)

Avatar de l’utilisateur
Aramis
Duchesse de la Patience Infinie (mais bon quand même faut pas exagérer)
Messages : 2343
Inscription : jeu. juil. 30, 2009 10:41 am
Rang special : Grenouille timide
Localisation : Cathédrale

Re: reliure artisanal de livres, et moines copistes

Message par Aramis »

Si je me souviens bien, le papier ne se généralise que tard en Europe, pas avant le XIVème siècle, en tous cas. Il reste bien plus cher que les autres supports (surtout qu'il s'agit de papier de chiffon, fabriqué à partir de tissus en coton; le papier à base de pâte de bois n'apparaît que bien plus tard).
En ce qui concerne parchemin et vélin... le vélin est d'une qualité bien supérieure au parchemin, du fait qu'il s'agit de la peau d'un animal mort-né; il est utilisé pour les manuscrits les plus précieux. [A noter que ce n'est pas le même vélin qui est utilisé en reliure, où il s'agit d'une des reliures les plus bon marché).

Je suis désolée pour mon retard, cédricg; j'ai un emploi du temps assez chargé et je n'ai pas encore eu le temps de reprendre mes cours de l'année dernière. Je tâche de m'en occuper le plus rapidement possible.
Cycliste
Challenge: Virgile (urban fantasy, romance)
La Chasse fantôme chez Scrineo le 5 mars !

Le panache est, dans un sacrifice qu’on fait, une consolation d’attitude qu’on se donne. E. R.

©Luxia

Répondre