trop d'idées tuent l'auteur

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
cyberlune
A raté sa teinture
Messages : 3001
Inscription : ven. août 23, 2013 8:44 am
Rang special : Dark Knight Limaçon
Localisation : troisième poulpe à gauche

Re: trop d'idées tuent l'auteur

Message par cyberlune » ven. déc. 20, 2013 10:05 am

C'est rigolo de lire ce genre de sujet, chacun a sa méthode et je suis impressionnée par la rigueur de la plupart d'entre vous!
Moi je ne note rien, ça vient et des fois ça ne repart pas. Quand ça ne repart pas, je consens, au bout d'un certain temps (qui peut aller jusqu'à 10 ans), à commencer à le coucher sur un cahier. Je me dis que si ça tourne encore dans ma tête, c'est que ça vaut le coup de se pencher dessus.
:oops: bon même comme ça, j'ai 5 cahiers en route et trois histoires qui font la queue, en attendant que je décante un peu. A la vitesse où j'écris, ça me fait déjà de la matière pour pas mal d'années :fatigue:
Un régime équilibré ? Avoir un gâteau dans chaque main.

Fesse de bouc
Challenge : Code ARDANT parrainé par l'Homme au Chapeau, Kashiira et Cerane
Les Voies Hurlantes en OLT

Avatar de l’utilisateur
Francis Ash
Le jaune fluo, c'est trop beau !
Messages : 3638
Inscription : mar. nov. 19, 2013 8:19 pm
Rang special : une guitare dans une main un clavier dans l'autre
Localisation : Jamais bien loin ;)
Contact :

Re: trop d'idées tuent l'auteur

Message par Francis Ash » ven. déc. 20, 2013 12:54 pm

Aaaaah enfin quelqu'un de bordélique! Merci Cyberlune :)

5 cahiers... Oui mais de combien de pages ? Petits ou grands carreaux ?
Du coup quand tu veux proposer tes textes à la bêta-lecture, ça t'oblige à tout recopier... C'est pas trop rébarbatif du coup ?
:fouet: Jusqu'au sommeil (PEGI 16), fantastique historiqueen OLT chez la mère Fouettarde. :fouet:

Pour les fans de gros rock metallique : Mon nuage sonore

Avatar de l’utilisateur
cyberlune
A raté sa teinture
Messages : 3001
Inscription : ven. août 23, 2013 8:44 am
Rang special : Dark Knight Limaçon
Localisation : troisième poulpe à gauche

Re: trop d'idées tuent l'auteur

Message par cyberlune » ven. déc. 20, 2013 1:07 pm

Francis Ash a écrit :
5 cahiers... Oui mais de combien de pages ? Petits ou grands carreaux ?
Du coup quand tu veux proposer tes textes à la bêta-lecture, ça t'oblige à tout recopier... C'est pas trop rébarbatif du coup ?
Petits carreaux, stylo noir pilot inc gel, pas de nombre de pages, quand il n'y en a plus, je change de cahier :P. Là c'est 5 cahiers de départ (l'un des romans entame son deuxième cahier actuellement)
Et non, ce n'est pas vraiment rébarbatif, parce que, en recopiant, je fais déjà des corrections importantes. En plus, c'est non négociable comme façon de faire, dans l'écriture, moi ce que j'aime, c'est aussi écrire.
Un régime équilibré ? Avoir un gâteau dans chaque main.

Fesse de bouc
Challenge : Code ARDANT parrainé par l'Homme au Chapeau, Kashiira et Cerane
Les Voies Hurlantes en OLT

Avatar de l’utilisateur
Francis Ash
Le jaune fluo, c'est trop beau !
Messages : 3638
Inscription : mar. nov. 19, 2013 8:19 pm
Rang special : une guitare dans une main un clavier dans l'autre
Localisation : Jamais bien loin ;)
Contact :

Re: trop d'idées tuent l'auteur

Message par Francis Ash » ven. déc. 20, 2013 1:38 pm

je comprends ce point de vue, Cyberlune. J'ai quelques amis qui travaillent de cette façon également. J'avoue que moi même j'ai mis du temps avant de "composer" sur clavier.
Ce qui m'a fait changer d'avis, c'est justement mon écriture, particulièrement laide, et qui décourageait mes lecteurs! lol
:fouet: Jusqu'au sommeil (PEGI 16), fantastique historiqueen OLT chez la mère Fouettarde. :fouet:

Pour les fans de gros rock metallique : Mon nuage sonore

Avatar de l’utilisateur
Gaël
Messages : 128
Inscription : dim. févr. 03, 2013 11:11 am
Rang special : À la recherche de la lumière

Re: trop d'idées tuent l'auteur

Message par Gaël » ven. déc. 27, 2013 12:05 am

Perso... je pense qu'avoir beaucoup d'idées c'est mieux que de ne pas en avoir du tout.

Après en avoir beaucoup c'est bien, mais il faut que tu fasses le tri, car le tout doit être cohérent. Moi j'hésite pas a supprimer des idées dans mon manuscrit quand je l'estime nécessaire, c'est pas parce qu'elles sont mauvaises, mais c'est que j'estime qu'elles sont pas en cohérence avec l'atmosphère que je voulais créer, pas sur le même ton.

Avatar de l’utilisateur
MadManu
Communique en zig-zag
Messages : 716
Inscription : mar. déc. 17, 2013 9:59 pm
Rang special : à moi tout le Nénuphou

Re: trop d'idées tuent l'auteur

Message par MadManu » ven. déc. 27, 2013 1:47 am

Deux citations de Thomas Edison pour appuyer mon apport dans le sujet
Le génie est fait d'un pour cent d'inspiration et de quatre-vingt-dix-neuf pour cent de transpiration.
Avoir une idée ce n'est pas difficile, en avoir une bonne c'est autre chose. Si j'ai bonne mémoire, Edison a réalisé plus de 1200 prototypes avant de pouvoir faire fonctionner la 1ère ampoule.

Pour ma part je suis également prolifique en idées, mais je dois jeter pas mal à la poubelle avant de garder ce qui vaut vraiment la peine.
Je pense que l'idéal est de travailler en deux temps:
1. Tout noter, car ce serait bête de perdre une pépite en or.
2. Prendre le recul pour analyser l'idée avant de se lancer dans le projet, surtout si on a plein d'idées en transit
(je n'invente rien. Guilford. Créativité = pensée divergeante + pensée convergente; Google pour en savoir plus)
La valeur d'une idée dépend de son utilisation.
J'appelle ça la créativité dans la créativité. Une bonne idée, il faut la faire fructifier, la retravailler et amener de la créativité à chaque étage. Un exemple dans un tout autre domaine c'est le 1er iPad. Non pas un brevet mais plusieurs centaines, pour des innovations à la pelle.
Dans notre domaine, chaque dialogue, chaque description peut être saupoudré d'originalité.

Depuis que je suis sur l'écriture de mon roman j'ai eu d'autres idées de pitch que j'ai soigneusement enregistrés et mis au placard. J'y reviendrai quand je pourrais leur donner le temps qu'ils méritent.

Avatar de l’utilisateur
flavie
Batracien
Messages : 65
Inscription : jeu. janv. 10, 2013 10:48 am
Rang special : Petite grenouille vorace

Re: trop d'idées tuent l'auteur

Message par flavie » ven. déc. 27, 2013 5:50 am

J'ai de nombreuses idées, qu'au début j'arrivais à placer dans le roman même. Mais c'est vite devenue la pagaille, alors maintenant je note mes idées sur des bout de papiers. La plupart de mes idées repartent aussi vite qu'elles sont arrivés (c'est pour ça que je les notes) même si elles sont excellentes. Après ça dépend du type d'idées. J'ai deux types: Types gros et type insértion.
Le type gros c'est pour des idées de romans, de nouvelle avec un monde que je veux construire et tout.
Le type insertion c'est des idées comme j'ai eu l'idée d'une montagne qui bouge. Je vais l'insérer dans mon roman et si je n'y arrive pas, je la garde pour un autre projet.
J'ai pour l'instant 6 projets en cours de rédaction: une série, 2 novellas, une nouvelle et deux AT + deux tomes à corriger.

J'arrive désormais à caser toute mes idées, sauf les plus folles que je garde à part. ça a été dur au début. J'étais débordée. Et puis telle idée ne va pas forcément avec tel projet, mais maintenant ça va mieux.

Donc tu vois, tu n'es pas la seule qui est submergé par ses idées. Il faut apprendre à s'organiser avec elles.
Amour, combat, amitié, le tout dans un monde où tout les crimes sont permis. Mon challenge 2013

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 942
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234
Contact :

Re: trop d'idées tuent l'auteur

Message par ilham » ven. déc. 27, 2013 8:54 am

Au début, comme d'autres, j'essayais d'insérer la moindre idée dans le roman en cours. Bien sûr ça devenait n'importe quoi ! ;)
Alors, j'ai appris à les utiliser pour créer d'autres histoires, ce qui m'a permis de sauter d'un projet à l'autre facilement alors qu'auparavant, c'était assez long). J'ai ainsi trois quatre romans à divers stades, pas mal de nouvelles (pas très abouties, j'avoue). Je n'ai que l'embarras du choix pour travailler quand l'envie me prend !
Par contre, je ne note rien. Les bonnes idées restent, les autres s'envolent, j'estime ! et comme ça, je ne suis pas débordée !
Mon challenge : Le lanceur de pierres
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Nuageux
Batracien
Messages : 157
Inscription : sam. juin 29, 2013 6:50 pm
Rang special : Poetes des tavernes.
Localisation : Entre Chtonie et Ouranie / Dans un verre.

Re: trop d'idées tuent l'auteur

Message par Nuageux » ven. déc. 27, 2013 10:41 am

C'est le genre de choses que quiconque qui prolonge un peu les expériences dans l'écriture finit par apprendre ça, je pense, qu'il faut se donner des limites. Je connais trop de gens qui veulent faire le livre "parfait" avec TOUT dedans, mais vraiment TOUT quoi. Autant dire qu'ils ne sont pas prêt d'y arriver, voir qu'ils arrêtent souvent après quelques mois.
Je suis d'accord avec les autres, il faut avoir un fil directeur dans une histoire et s'y tenir ; si l'on veut tout dire, ou mettre tous les personnages qu'on pourrait, c'est inutile, ça part en latte, et le lecteur s'y perd (encore faut-il qu'on ne s'y soit pas soi-même perdu).

Pour ma part, j'aime bien garder moi aussi au chaud les idées intéressantes. Quand j'ai une idée de scénario, et qu'elles me restent plusieurs jours dans la tête, je me dis que c'en est une bonne, alors je me remets à y réfléchir de temps en temps, histoire de voir jusqu'à ou je pourrais l'étoffer. Ou alors, si elle est petite, j'en fais une nouvelle, rapide, voir mal écrite, juste pour avoir de quoi retravailler dessus quand j'en aurais envie :) Quoique le mieux, ça reste encore le petit carnet qu'on trimballe partout avec soi, et ou l'on note tout, tout tout, pour être sur de ne pas perdre une petite miette de créativité :) (j'ai d'ailleurs récemment perdu le mien, je suis en deuil... 1 ans et demi d'idées, poèmes, and co, perdues...)
Pour les insomniaques... En Attente de l'Aube, mon livreuh a moi.

Parce que la vie, c'est pas si facile, vous savez.

Avatar de l’utilisateur
Francis Ash
Le jaune fluo, c'est trop beau !
Messages : 3638
Inscription : mar. nov. 19, 2013 8:19 pm
Rang special : une guitare dans une main un clavier dans l'autre
Localisation : Jamais bien loin ;)
Contact :

Re: trop d'idées tuent l'auteur

Message par Francis Ash » ven. déc. 27, 2013 1:04 pm

C'est vrai qu'il peut y avoir plusieurs types d'idées.
Il y a les idées générales, comme une trame de récit, un scénario, un concept moteur.
Puis il y a les idées de détail : un lieu particulier, une tour qui renvoie à plusieurs époques différentes...
Pour ma part, et c'est aussi ce qui me complique la tâche, ce sont les idées générales qui me viennent spontanément. Les détails viennent quand je me met à creuser, ou comme je l'ai fait dernièrement, à écrire un syno de travail.
Parfois, une seule idée ne suffit pas à faire un bon récit, je trouve que ça sonne un peu creux. Alors je fais des mariages (parfois très improbables) et je vois ce que je peux en retirer.
D'autres fois, il me suffit de transporter mon idée dans la bonne temporalité pour lui donner plus de contenance.
Idéalement, pour vraiment juger de la qualité de mes idées, il faudrait que je commence à écrire le récit. N'ayant pas l'habitude de travailler les syno, il n'y a que comme ça que je parviens vraiment à me rendre compte de ce que ça vaut. Mais c'est long!
Du coup, je vais continuer à bosser sur les syno. Je pense qu'une fois que j'aurais pris l'habitude, ça m'aidera à disséquer mes idées et à gagner du temps.
Mais ce n'est pas encore gagné! Lol
:fouet: Jusqu'au sommeil (PEGI 16), fantastique historiqueen OLT chez la mère Fouettarde. :fouet:

Pour les fans de gros rock metallique : Mon nuage sonore

Avatar de l’utilisateur
Nuageux
Batracien
Messages : 157
Inscription : sam. juin 29, 2013 6:50 pm
Rang special : Poetes des tavernes.
Localisation : Entre Chtonie et Ouranie / Dans un verre.

Re: trop d'idées tuent l'auteur

Message par Nuageux » ven. déc. 27, 2013 4:06 pm

J'ai jamais réussi à bosser des synopsis autre part que dans ma tête. C'est un truc que j'ai beaucoup de mal à faire, mais c'est vrai que la seule fois que je l'ai fait (pour un AT nouvelle), ça m'as donné mon texte le plus abouti que j'ai jamais pondu. Faudrait peut-être que je m'y mette, c'est pas faux ! Ca évite clairement de se disperser dans ses milles idées, mais comme j'ai jamais eu ce problème, j'ai toujours un peu détesté les synopsis. C'est un peu comme les brouillons de dissertations, quoi ^^
Pour les insomniaques... En Attente de l'Aube, mon livreuh a moi.

Parce que la vie, c'est pas si facile, vous savez.

Avatar de l’utilisateur
Francis Ash
Le jaune fluo, c'est trop beau !
Messages : 3638
Inscription : mar. nov. 19, 2013 8:19 pm
Rang special : une guitare dans une main un clavier dans l'autre
Localisation : Jamais bien loin ;)
Contact :

Re: trop d'idées tuent l'auteur

Message par Francis Ash » mer. janv. 08, 2014 5:44 pm

Maintenant que j'ai commencéà me frotter aux synos, je comprends mieux l'aversion que tu nourris envers eux, Nuageux!
C'est compliqué, contraignant, contre-intuitif au possible... Mais ça aide à poser le récit. Surtout quand on prévoir quelque chose d'un peu volumineux.

Du coup je crois que le père de tous mes problèmes, c'est la méthode. Maintenant que je le sais, j'ai plus qu'à soigner ça ;)
:fouet: Jusqu'au sommeil (PEGI 16), fantastique historiqueen OLT chez la mère Fouettarde. :fouet:

Pour les fans de gros rock metallique : Mon nuage sonore

Avatar de l’utilisateur
Nuageux
Batracien
Messages : 157
Inscription : sam. juin 29, 2013 6:50 pm
Rang special : Poetes des tavernes.
Localisation : Entre Chtonie et Ouranie / Dans un verre.

Re: trop d'idées tuent l'auteur

Message par Nuageux » jeu. janv. 09, 2014 12:08 pm

Ah, la méthode... J'avais... J'avais presque oublié ce mot !
Pour les insomniaques... En Attente de l'Aube, mon livreuh a moi.

Parce que la vie, c'est pas si facile, vous savez.

Avatar de l’utilisateur
Mike Patton
Lu et approuvé par les Grands Anciens
Messages : 427
Inscription : dim. juin 16, 2013 12:06 am
Rang special : Scribouillard
Localisation : Aude (trou paumé)
Contact :

Re: trop d'idées tuent l'auteur

Message par Mike Patton » jeu. janv. 09, 2014 2:28 pm

J'ai une méthode atypique pour les idées: quand l'une d'elle émerge, j'essaie de ne pas y faire trop attention mais je note le mot qui me semble associé. Par ex: sur l'AT némo, le nom du personnage principal m'a évoqué la ville de Vladivostok (Pourquoi? J'en sais rien). Ensuite, du moment que le mot associé est inscrit quelque part, l'idée a tendance à s'échapper. Mais dés que je mets le nez dans mon carnet, l'idée originelle se réactualise et me fait associer à un autre mot, etc..
En psychologie clinique, on appelle ça l'association libre et la chaine signifiante.
Bon, je vous dis pas l'état du carnet avec des flêches et des renvois partout...
"Anthologie Calling Cthulhu Volume 3" chez L'Ivre-Book
Mon site Perso
Mon premier roman "Pearly Gates" chez L'Ivre-Book

Avatar de l’utilisateur
cedricg
Sensei volcanique
Messages : 603
Inscription : mer. mars 27, 2013 6:11 pm
Rang special : tapoteur de clavier
Localisation : Chilly-Mazarin
Contact :

Re: trop d'idées tuent l'auteur

Message par cedricg » jeu. janv. 09, 2014 2:30 pm

Intéressant, mais je ne sais pas si cela peut marcher pour tout le monde. Si je note trop peu de choses sur une idée, au moment de la reprendre j'ai du mal. Si au contraire je fais un premier jet très court, je retrouve l'idée sans soucis.
Rêve vert, nouvelle qui aura bientôt une V2

Répondre