Le tueur à gages, sa vie, son oeuvre

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 9273
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

Le tueur à gages, sa vie, son oeuvre

Message par Crazy » lun. avr. 06, 2015 9:13 pm

Hello

Mon pote Marco, qui est un respectable fonctionnaire de l'Etat Français a eu la gentillesse de me compiler plein de trucs intéressants pour quiconque aurait envie de faire intervenir de façon professionnelle ce genre de professionnels :mouahaha2:

Le document d'origine comporte des images (de différents guns) mais je ne les ai pas gardées ici (trop ch... ^^) et t'façon c'est qu'une recherche wiki à faire.
Marcus-dendrobate a écrit :Le personnage du tueur professionnel à gage ou non est un archétype bien connu de la littérature policière, d’espionnage ou d’aventure.

Qu’il soit un personnage plutôt positif avec un idéal comme James BOND ou Jason BOURNE, un être ambigu tel que Cleve (joué par James WOOD dans pacte avec un tueur) ou John CREASY (joué par Denzel WASHINGTON dans man on fire), enfin un adversaire clairement dangereux et connoté négativement comme le Chacal (joué par Edward FOX dans le film du même nom) ou le fameux tueur de la Mafia Richard KUKLINSKI alias ICEMAN ; le tueur professionnel apparaît avant tout comme un personnage dans la maîtrise.

Prestataire de service indépendant, Homme de confiance du crime organisé ou loyal serviteur de l’Etat, tous ces archétypes sont définis par la maîtrise d’eux-mêmes et la maîtrise de différents savoirs faire qui leurs sont indispensables pour exercer leur métier. Leurs actes sont tout sauf gratuits et résultent en général de l’accomplissement du CONTRAT (de la MISSION pour les agents au service des états) qui est la base de leur action.

En tant que prestataire, le tueur professionnel n’a pas de griefs personnels contre sa cible, il se soumet à un engagement et s’engage sur un résultat précis. Si notre professionnel commence à agir en dehors de ce cadre, cela signifie qu’il tue pour lui-même donc dans ce cas il rentre dans l’ambigüité et par conséquent dans l’implication émotionnelle. Cette dernière pourra affecter négativement l’efficacité du professionnel en le rendant plus vulnérable psychologiquement ou bien au contraire le rendre encore plus dangereux, puisque libéré du cadre contraignant du contrat.

Les qualités générales du bon professionnel :
- La détermination / la volonté.
- Le sang-froid.
- La curiosité.
- Le sens de l’observation.
- Une bonne mémoire.
- Le perfectionnisme.
- La concentration.
- Une dose de créativité.
- L’autodiscipline.
- Une bonne condition physique (sans obligatoirement être un athlète).

Chez certains ces qualités peuvent devenir des « déviances », ainsi le sang-froid extrême et l’absence d’empathie peuvent indiquer que le personnage est simplement un sociopathe.
Les compétences du professionnel sont très importantes dans la mesure où elles constituent une part importante de son identité et notamment de son passé.

Elles sont un indicateur sur ses méthodes elles sont aussi sa signature auprès des milieux que ça intéresse. Il est évident que les personnages ayant eu un passé militaire ou ayant servi dans certains organismes de type Police ou services spéciaux sont les candidats les mieux à même de suivre cette carrière.

Le bilan de compétence du professionnel. Idéalement il doit connaître et dans certains cas pratiquer régulièrement :
- Le tir à l’arme de poing
- Le tir à l’arme d’épaule
- Le tir de précision à longue distance (sniping)
- Le tir en mouvement avec déplacements tactiques en équipe (combat en petites unités en milieux clos ou urbain).
- Le combat corps à corps à corps (avec la pratique de plusieurs arts martiaux pouvant se compléter (ex le MMA + le Krav-Maga israelien ou le Systema russe).
- L’escrime au couteau ou avec certains outils (exemple la pelle individuelle militaire
- La fabrication d’explosifs et de leurs dispositifs de mise à feu.
- Le piégeage
- La prise de vue
- L’effraction douce
- Le déguisement
- La filature
- La criminologie
- L’orientation
- Les premiers soins, etc.

Tout cela n’est, bien entendu, pas exhaustif !
En fonction du contrat, de ses compétences et des impératifs contextuels, le tueur agira avec la méthode et les moyens qu’il jugera le plus adaptés. Donc, dans certains cas l’emploi d’armes à feu n’est pas la meilleure des solutions

Un bon ouvrier a toujours de bons outils :

Les armes à feu :

Il faut partir du principe que les armes employées pour l’exécution d’un contrat doivent être intraçables et si possible à usage unique. Au minimum, l’ensemble des N° de série doivent être systématiquement effacés.
Pour compliquer la tâche des forces de l’ordre, il est possible de constituer une arme à partir d’une « salade » de pièces détachées provenant d’armes différentes mais du même modèle.

Le montage et l’entretien de l’arme se feront avec des gants pour éviter les empreintes sur des pièces internes ou sur les munitions au moment de l’approvisionnement. Ces dernières peuvent avoir été rechargées ou assemblées de toute pièce par notre tueur ou un fournisseur de confiance. Charger ses munitions peut avoir un intérêt si le tireur veut obtenir un effet particulier sur la puissance, la précision ou l’effet de la munition. Cela peut s’avérer utile en matière de sniping.
Un professionnel lorsqu’il effectue un contrat, tout comme un militaire lorsqu’il effectue une mission, se gardera d’entretenir un rapport empreint de « fétichisme » avec l’arme employée, il ne s’agit ni plus ni moins que d’un outil jetable nécessaire et adapté à son travail. En fonction de la nature du contrat, de la cible et de son environnement, le professionnel emploiera les moyens qu’il juge les plus adaptés.

Les différentes utilisations et modèles d’armes à feu qu’il peut être amené à utiliser :

(Note : il existe tant d’armes à feu sur le marché et depuis si longtemps qu’il est impossible d’être complet, il ne s’agit que d’exemples basés sur mon expérience et celle d’amis ou relations. Je me suis basé sur des exemples réels).

L’arme de riposte, la bonne à tout faire :

Il s’agit d’une arme que l’on retrouvera aussi bien chez les forces de l’ordre, militaires ou truands. C’est une arme souvent règlementaire destinée à la riposte et à l’assaut. Elle est généralement plus ou moins compact (donc facilement dissimulable), dotée de magasins avec un chargement en quinconce permettant d’obtenir une grande capacité d’emport de munitions. En général le chargeur contient un plus d’une quinzaine de coups selon les modèles. Ces armes sont le plus souvent chambrées en 9x19 mm parabellum appelé aussi 9 mm Luger.

Actuellement les pistolets les plus populaires chez les tireurs sportifs comme chez les professionnels sont ceux de la marque autrichienne GLOCK. Ce pistolet est très bien pensé : ergonomique (pointe facilement et naturellement, se dissimule très bien), très léger (fabrication de la carcasse inférieure en polymère très résistant), précis entre 15 et 50 mètres, facile d’entretien (peu de pièces et facilement démontable). Les armes de cette gamme ont connu un succès mondial depuis presque 30 ans et enfin elles ne coûtent pas très chères entre 450 et 850 dollars US selon les modèles.
Ses propriétés coïncident avec les exigences de la police, des unités spéciales, des services de sécurité et des militaires. Des tests très poussés effectués par des autorités officielles ont prouvés que les pistolets Glock affichent un fonctionnement sans faille même dans des conditions extrêmes. Les pistolets Glock sont fabriqués dans cinq formats, huit calibres et 37 modèles.

Safe Action: absolument sûr et simplement génial, contrairement aux pistolets classiques, la détente est le seul élément de commande. Une simple pression sur la queue de détente désactive les sécurités qui se réengagent automatiquement lorsque cesse la pression sur la queue de détente.

Tenifer: traitement d'amélioration de surface de haute technologie Glock, unique en son genre, pour le canon et la culasse. En plus d'une protection anti-corrosion optimale et une finition anti-réfléchissante, on obtient un degré de dureté de 64 HRC, qui est proche de celui du diamant.

Polymère: Résistant à la corrosion, plus durable que l'acier et malgré tout 86 % plus léger. Il y à déjà plus de 15 ans, les pistolets Glock furent les premières armes de poing fabriquées à l'échelle industrielle avec une carcasse en polymère High Tech.

Les pistolets Safe Action Glock se composent de 34 pièces seulement, ce qui est nettement moins que pour les pistolets classiques. Ceci facilite la logistique des pièces de rechange, réduit la probabilité de défaut et les frais d'entretien et entraîne surtout une compatibilité des pièces inégalée entre différents modèles de pistolets Glock qui va jusqu'à 76 %.

Les différents modèles de pistolet Glock:

Ex : Glock 17, 19, 26

Standard: les pistolets Glock dans le format standard sont conçus pour le port par les autorités et l'armée. Une ergonomie de poignée optimale et un maniement très simple expliquent la grande diffusion et la popularité de cette arme auprès des agents de sécurité dans le monde entier.

Compact: Les pistolets Glock dans le format compact ont une utilisation universelle. Ce pistolet peut être porté agréablement aussi bien de façon apparente que de façon dissimulée. Le rail de montage intégré permet le montage de modules de lampe/laser.

Subcompact: Mini-pistolets Glock pour le port non apparent ou comme arme de backup. Les pistolets Sub-Compact réunissent les éléments du pistolet Glock qui ont fait leurs preuves dans un format réduit et maniable. Attention; pas de rail de montage en raison du petit format de construction. Les pistolets de gros calibre étaient considérés jusqu'à présent comme encombrant et peu maniable. Grâce au Slim-Line, le Glock possède un port agréable et dissimulé pour toutes les personnes qui ont besoin d'une puissance de feu encore supérieure.

Quelques autres exemples d’armes de riposte, règlementaires dans de nombreux pays :

Le CZ 75 en en 9 mm parabellum une succes story à la tchèque !

Les armes de chez SIG SAUER en 9 mm parabellum :

Le SIG SAUER P2022 est actuellement l’arme règlementaire de la Police Nationale, de la Gendarmerie et de la Douane en France.
Le SIG SAUER P226 NITRON équipe de nombreuses armées et polices dans le monde notamment aux USA.
Le SIG SAUER P228 est la version compacte du P226

Les armes de chez Beretta en 9 mm parabellum :

Le BERETTA 92 FS un énorme succès à la vente depuis les années 80 ! Martin RIGGS alias l’arme fatale ne jurait que par lui !
Le BERRETTA P4X STORM, la nouvelle vague des années 2000.
Le BERETTA P4X STORM SUBCOMPACT, une déclinaison du modèle de base pour répondre à toutes les demandes !

Les Walthers PP et PPK et le MAKAROV qui venait du froid :

Ils étaient là avant les autres et demeurent indémodables, ce sont des armes de riposte compacte qui ont d’abord été conçues pour équiper les services de Police et les unités militaire exigeant une arme peu encombrante.

Le WALTHER PP le "papa" du PPK, élégant et fiable. La GESTAPO et l’inspecteur DERRICK ne jurait que par lui ! Que demander d’autre ?
Le WALTHER PPK, sans lui, sans le martini dry et le DOM PERIGNON, 007 ne serait pas James BOND !
Le MAKAROV PM, l'arme des courageux agents soviétiques du KGB qui affrontent ce chien de James BOND, mercenaire à la solde du capitalisme impérialiste de la perfide Albion ! Il est encore largement employé.

L’arme du baroudeur, du soldat et du Milieu :

Dans cette partie je ne vais pas me contenter de présenter une arme mais plusieurs qui me paraissent emblématiques en fonction de leur emploi et de leur symbolique.

L’arme traditionnelle du milieu en France :

Il s’agit en fait d’une ancienne arme règlementaire, j’ai nommé le fameux Colt modèle 1911 ou 1911A1 connu aussi sous le sobriquet de Colt 45 (son calibre anglo-saxon en pouce soit un calibre de 11.43 mm pour le système métrique). Cette arme est parmi l’une des plus répandue dans le monde, Il a servi au sein des forces armées américaines de 1911 à 1985. Malgré son âge vénérable plus de cent ans, elle a gardé toute ses dents et mord très fort.

C’est une arme lourde, dont le calibre offre une puissance d’arrêt appréciable, au détriment de la capacité du chargeur, qui ne contient que 7 cartouches. Depuis l’expiration des brevets, le Colt M1911 est copié par de nombreux fabricants aux États-Unis et partout dans le monde. C'est une arme idéale en milieu hostile, ne s'enrayant presque jamais et fonctionnant même plein d'eau grâce à sa faible charge au cm².

Durant la seconde guerre mondiale de nombreux Colt 45 ont été parachutés en France pour équiper les maquis de résistants. Beaucoup de ces armes ne furent jamais récupérées et se sont retrouvées entre de mauvaises mains. Depuis 1914, il a été de toutes les guerres ! du Mexique en passant par les tranchés de l’Argonne jusqu’à la jungle vietnamienne, il fût le fidèle compagnon du GI et même si ce vieux guerrier n’est plus règlementaire dans l’armée US depuis les années 80. Sachez que bien graissé et bien approvisionné, il ne vous lâchera pas ! Vieux ne veut pas dire has been ! [NdCrazy à ce jour, il existe encore énormément d'armes fonctionnelles et performantes âgées de plus de cinquante ans, ou même davantage !]

PARA ORDNANCE P12 en calibre 11,43 mm. Cette société fabrique de nombreuses versions compactes reprenant les formes et le fonctionnement du COLT Modèle 1911 A1. Ce sont des armes de qualité en général tout en métal.

PARA ORNANCE WARTHOG en 45 ACP / 11,43 mm. Très petit mais très costaud avec ses 10 balles en magasin !

Les armes de poing de précision :

Je vais parler ici d’armes de poing qui sont réputées pour leur précision. Elles sont souvent employées pour le tir de compétition ou l’entrainement. Cependant les modèles montrés ici ne sont pas complètement dédiés au tir sportif. Certains sont même dérivé d’armes règlementaires.

La série des pistolets RUGER semi-automatiques Mark I, II et III EN 22lr:

Cette série de pistolets est apparu peu de temps après la seconde guerre mondiale. Elle avait vocation à intéresser les tireurs à buts sportifs ou récréatifs. Mais sa précision et sa munition en 22 long rifle ont aussi séduits les militaires et la CIA. En effet le .22LR est très discret sur le plan sonore, surtout quand l'arme est utilisée avec un silencieux, comme par exemple le High Standard HDM (ancêtre du ruger) de l'OSS (Office of Strategic Services - Aujourd'hui devenu la CIA) pendant la deuxième guerre mondiale.

Le .22LR a vraiment fait ses preuves au combat, notamment grâce au Mossad. Après le détournement d'un avion de la El AL en 1968, les israéliens ont aussi employé le calibre .22LR dans leur programme de "Sky Marshal", avec l'utilisation du Beretta modèle 70 et 71.

Même si le .22LR n'est pas un calibre impressionnant sur le plan balistique, surtout si on le compare a un calibre plus important tel que le .357 Magnum ou le 9 mm parabellum, il compense une puissance de d'arrêt plutôt "anémique" par une multitude d'avantages tels que son prix (0.04$ par munition), son volume et son poids (environs 1 kilo pour 500 munitions), sa discrétion sonore, sa précision, sa valeur sur le marché du troc, son recul négligeable et sa disponibilité dans le monde entier. Tous ces facteurs font du .22LR un calibre adapté a de multiple situations.

Les pistolets Ruger ont un look reconnaissable entre tous, croisement entre le Luger Allemand et le Nambu Japonais, dont il reprend le mode de fonctionnement. C’est une arme dont L'angle de la poignée (dit justement «P 08 ») permet un chaussé toujours identique pour une acquisition de cible instinctive, régulière et donc un tir précis. Il est doté d'une hausse ajustable en dérive et en site pour permettre un réglage point visé point touché sans compenser. Il fonctionne en simple action uniquement. Son seul défaut, est la relative complexité de son démontage et de son remontage.

C’est une arme que l’on a souvent vu au cinéma, en particulier dans des films avec des personnages de tueurs à gages. Je pense a Tom CRUISE dans Collateral ou au duo STALLONE / BANDERAS dans Assassins.

Le SIG P 210 classe et précis comme un coucou suisse :

Il s’agit d’un pistolet semi-automatique simple action développé peu de temps après la seconde guerre mondiale. Il fut adopté sous la désignation Pistole 49 par l'armée Suisse en 1949. Il dérive d’un modèle de PA mis au poing pour le compte de l’armé française à la fin des années 30 : le pistolet automatique 1935A. SIG ayant racheté le brevet.

Sur les modèles réglementaires les organes de visée sont fixes mais les versions destinées aux tireurs sportifs sont également disponibles avec une hausse réglable. L'arme peut facilement être utilisée en 7,65 mm ou en 9 mm par simple changement du canon. Il existe un canon spécifique pour le tir de cartouches à balle plomb. La version d'entraînement en .22 Lr nécessite par contre de changer le canon, la culasse, le ressort récupérateur et le chargeur. Le P210 est une arme bénéficiant d’une très grande qualité de finition et par conséquent elle est assez onéreuse. Elle connaît encore aujourd'hui un succès important en tir sportif avec notamment les P210-5 et le P210-6 aux canons de 150 et 120 mm.

Le High Standard HDM de l'OSS à la CIA, un vieux cold warrior qui n'a pas encore tiré sa révérence

Le RUGER MK III avec modérateur de son custom. Parfait pour s'entrainer dans votre grand jardin pour ne pas déranger les voisins, parfait aussi pour les importuns qui n'ont rien à faire dans votre jardin !

Le SIG SAUER P210 ; Elégant et précis comme une montre de luxe helvétique mais plus bruyant et surtout plus mortel. Ancienne arme règlementaire de l’armée suisse, le design est toujours parfait. Au fait Michael CAINE en utilise un dans le film GET CARTER, la classe !

Les armes de poing de poche, de secours ou d’entrainement :

On les surnomme parfois pistolets de femme (comme si tout cela avait avoir avec la force brute et la virilité) ! Mais de très prés, ils font le Job et puis ils sont si mignons ;-) [NdCrazy : Ils sont vraiment minuscules, avec un canon de ~10 à 15 cm]

Le BROWNING BABY Chambré en 6.35 mm. Bien qu’ayant arrêté sa croissance en 1931 (dans sa version définitive, car le concept du baby existait depuis 1905), ce bébé belge a été produit, notamment en France jusque dans les années 80.

Le UNIQUE MIKROS chambré en .22 LR. Un petit pistolet de défense made in France. Il fut fabriqué jusque dans les années 70-80.

Le BERETTA 70 avec modérateur de son. En .22 LR ou en 380 ACP (9mm court) c’est une excellente arme de défense et surtout d’entrainement. Mais dans les années, suite à l’attentat de MUNICH, le MOSSAD lui trouva un autre emploi. Avec un réglage adéquat au niveau de la queue de détente, pour la rendre plus sensible à une faible pression, cette arme devient le parfait outil d’exécution. A un mètre on peut rapidement cribler de balle sa victime de façon plutôt discrète. Le modèle a été modernisé depuis.

Le BERETTA 84 est le successeur du 70.

Le SITES RESOLVER M380 chambré en 380 ACP (9mm court), il existait aussi en 7.65 mm. Ce pistolet de poche extra plat et au design moderne est apparu au début des années 90. Il n’est plus produit depuis la fin des années 90. Je l’ai présenté parce que je l’aime bien et qu’il a été conçu pour le port discret.
*edit* je rends à César... ;)
Dernière modification par Crazy le jeu. mars 01, 2018 6:59 pm, modifié 1 fois.
:mouahaha: Grenouille vampire :wamp:, Mith :jedi: et sadique :fouet:
:lect: Challenge 2019 : Symbiotes (SF/SpaceOp)
:stylo: Blog : Crazy's Wor(l)ds

Avatar de l’utilisateur
Luxia
Dans la meute, entrelacés, ils s'aiment
Messages : 2702
Inscription : lun. déc. 15, 2014 9:45 pm
Rang special : Bouh !
Localisation : Perdue sur le net
Contact :

Re: Le tueur à gages, sa vie, son oeuvre

Message par Luxia » lun. avr. 06, 2015 10:16 pm

Ohhhhhhh ! :love:
Merci à toi, et au pourvoyeur d'informations !
Cycliste et modératrice challenge

:stylo: Meute est en cycle !
:stylo: Entrelacs est dans les challenges !

Olrik
Messages : 118
Inscription : mar. déc. 10, 2013 11:48 pm
Rang special : shy writer

Re: Le tueur à gages, sa vie, son oeuvre

Message par Olrik » lun. avr. 06, 2015 11:12 pm

Yeah, excellent ce fil!!! ^^
Merci à toi et à ton pote, Crazy :love: ! Malsain :twisted: mais super utile!!
Pour le créateur rien n'est pauvre, il n'est pas de lieux pauvres, indifférents. Rainer-Maria Rilke

Avatar de l’utilisateur
Lilia
Messages : 247
Inscription : ven. août 23, 2013 8:54 am
Rang special : Médium
Localisation : Metz

Re: Le tueur à gages, sa vie, son oeuvre

Message par Lilia » mar. avr. 07, 2015 8:40 am

Merci beaucoup!
Je vais pouvoir revoir une des mes anciennes histoires (non SFFF) pour mieux faire souffir évoluer mes personnages. :psycho:

Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 9273
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

Re: Le tueur à gages, sa vie, son oeuvre

Message par Crazy » mar. avr. 07, 2015 8:44 am

Olrik a écrit :Malsain :twisted:
Bah je ne trouve pas.
Mon pote est relativement sain d'esprit, et c'est dans le cadre de son boulot qu'il a pu accumuler ce genre de connaissances.
:mouahaha: Grenouille vampire :wamp:, Mith :jedi: et sadique :fouet:
:lect: Challenge 2019 : Symbiotes (SF/SpaceOp)
:stylo: Blog : Crazy's Wor(l)ds

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Fifty shades of réglisse
Messages : 11627
Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Contact :

Re: Le tueur à gages, sa vie, son oeuvre

Message par Roanne » mar. avr. 07, 2015 9:18 am

Merci pour ce partage d'info Crazy.
(là, clairement, on n'a pas envie de voir un contrat négocier sur sa propre tête :ronge: )
Site partagé avec Chap', Elikya et Sytra : Des auteurs à l'ouest.
OLT : La panna cotta
Challenge : Juste changée

Avatar de l’utilisateur
Nankin
Maître Nankin par l'odeur du troll alléché, tenait en sa palme un fouet
Messages : 4742
Inscription : mer. juin 29, 2011 2:50 pm
Rang special : Neurone diabolique numéro 1
Localisation : Quelque part dans les entrailles de Poudmare.

Re: Le tueur à gages, sa vie, son oeuvre

Message par Nankin » mar. avr. 07, 2015 9:32 am

Super intéressant ! Merci !
Sous-fifre de :tetard:

Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 9273
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

Re: Le tueur à gages, sa vie, son oeuvre

Message par Crazy » mar. avr. 07, 2015 10:00 am

Roanne a écrit :(là, clairement, on n'a pas envie de voir un contrat négocier sur sa propre tête :ronge: )
Et ça va refroidir le fan-club de Paul :hihihi:
:mouahaha: Grenouille vampire :wamp:, Mith :jedi: et sadique :fouet:
:lect: Challenge 2019 : Symbiotes (SF/SpaceOp)
:stylo: Blog : Crazy's Wor(l)ds

Avatar de l’utilisateur
Mariedelabas
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques
Messages : 11975
Inscription : sam. mars 03, 2012 4:41 pm
Rang special : Chenille cycliste
Contact :

Re: Le tueur à gages, sa vie, son oeuvre

Message par Mariedelabas » mar. avr. 07, 2015 12:51 pm

Crazy a écrit :
Roanne a écrit :(là, clairement, on n'a pas envie de voir un contrat négocier sur sa propre tête :ronge: )
Et ça va refroidir le fan-club de Paul :hihihi:
Même pas.
L'Oeil du Lémurien
Mon carnet de bord de Cycliste
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques, Atelier de la Pelote Stellaire

Avatar de l’utilisateur
mistigri
Pourvoyeuse officielle de zénitude chocolatée
Messages : 3065
Inscription : sam. juin 01, 2013 8:51 pm
Rang special : In love
Localisation : Quelque part entre le jardin d'Alice et Santa Mondega...

Re: Le tueur à gages, sa vie, son oeuvre

Message par mistigri » mar. avr. 07, 2015 1:09 pm

Crazy a écrit :
Roanne a écrit :(là, clairement, on n'a pas envie de voir un contrat négocier sur sa propre tête :ronge: )
Et ça va refroidir le fan-club de Paul :hihihi:
Ah non ! Ca va pas bien ?
Cycliste

Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 9273
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

Re: Le tueur à gages, sa vie, son oeuvre

Message par Crazy » mar. avr. 07, 2015 1:48 pm

Tant mieux, je suis rassurée ^^
:mouahaha: Grenouille vampire :wamp:, Mith :jedi: et sadique :fouet:
:lect: Challenge 2019 : Symbiotes (SF/SpaceOp)
:stylo: Blog : Crazy's Wor(l)ds

Avatar de l’utilisateur
mistigri
Pourvoyeuse officielle de zénitude chocolatée
Messages : 3065
Inscription : sam. juin 01, 2013 8:51 pm
Rang special : In love
Localisation : Quelque part entre le jardin d'Alice et Santa Mondega...

Re: Le tueur à gages, sa vie, son oeuvre

Message par mistigri » mar. avr. 07, 2015 1:58 pm

Parce que tu en doutais, peut-être ? :lol:
Cycliste

Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 9273
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

Re: Le tueur à gages, sa vie, son oeuvre

Message par Crazy » mar. avr. 07, 2015 2:00 pm

Y'a des gens qui ont du bon sens et savent que ces individus-là sont infréquentables ^^
:mouahaha: Grenouille vampire :wamp:, Mith :jedi: et sadique :fouet:
:lect: Challenge 2019 : Symbiotes (SF/SpaceOp)
:stylo: Blog : Crazy's Wor(l)ds

Avatar de l’utilisateur
mistigri
Pourvoyeuse officielle de zénitude chocolatée
Messages : 3065
Inscription : sam. juin 01, 2013 8:51 pm
Rang special : In love
Localisation : Quelque part entre le jardin d'Alice et Santa Mondega...

Re: Le tueur à gages, sa vie, son oeuvre

Message par mistigri » mar. avr. 07, 2015 2:17 pm

:roll:
C'est parce que Paul est fictif qu'il est aussi charmant ^^
Cycliste

Avatar de l’utilisateur
tomate
Messages : 1323
Inscription : lun. juil. 23, 2012 10:40 am
Rang special : 3
Localisation : Planète Terre
Contact :

Re: Le tueur à gages, sa vie, son oeuvre

Message par tomate » mar. avr. 07, 2015 3:01 pm

Je pense que le film "American Sniper" et surtout le livre du même nom dont il est tiré serait une bonne illustration. L'auteur de cette autobiographie avait d'ailleurs écrit un livre sur les armes à feu.

Répondre