Epilation, poils et autre injonction de beauté sur les personnages féminins

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Brume
Batracien
Messages : 80
Inscription : dim. oct. 25, 2015 11:49 am
Rang special : Jeune Padawan

Epilation, poils et autre injonction de beauté sur les personnages féminins

Message par Brume » lun. mars 20, 2017 6:11 pm

Comme le sujet "les femmes et le cycle menstruel" commençait à dévier vers les poils, je crée ce sujet pour ne pas faire un HS sur l'autre topic. En-dehors des règles, une autre chose assez taboue, ce sont les poils. Bien que ça varie d'une culture à une autre, en Occident c'est très mal considéré. On remarque plusieurs détails dans les médias:
- Dans les pubs les femmes s'épilent des jambes sans poils
- Dans des séries comme Walking dead ou Game of Thrones, les femmes sont parfaitement épilées (sous les bras et même au niveau du pubis): et je sais que durant certaines périodes historiques, les prostituées ne se rasaient pas e pubis pour justement cacher les maladies qu'elles avaient.

Dans les livres, on a souvent droit à des descriptions du genre:
- La peau parfaitement lisse de Bidule
- Le teint pêche de truc
- La blancheur immaculée de son ventre

On peut se demander si finalement est-ce vraiment important ? Quel impact ça peut avoir sur l'histoire ?
Mis à part l'injonction d'une peau épilée, les personnages féminins sont soumises à divers standard de beautés: en générale assez jeune, silhouette gracieuse mais pas trop et si on va jusqu'à lire des textes assez érotiques, le vagin des femmes semblent étroit en général. Et si on fait se cumuler certains standards de beauté, ça peut donner des trucs assez glauques et d'ailleurs Gudule a très bien exploité ça dans sa nouvelle Dancing Lolita.
C'est vrai qu'au cour de mes lectures, je n'ai jamais lu de personnages féminins moches ou alors si c'était le cas, c'était le sujet principal de l'histoire et non pas une simple caractéristique.

Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 9269
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

Re: Epilation, poils et autre injonction de beauté sur les personnages féminins

Message par Crazy » lun. mars 20, 2017 8:25 pm

Ok, mais je ne comprends pas la problématique de ton message :perplexe:
:mouahaha: Grenouille vampire :wamp:, Mith :jedi: et sadique :fouet:
:lect: Challenge 2019 : Symbiotes (SF/SpaceOp)
:stylo: Blog : Crazy's Wor(l)ds

Avatar de l’utilisateur
Najdah
Directrice de l'école au Bois Dormant
Messages : 4606
Inscription : jeu. juin 28, 2012 7:40 pm
Rang special : grenouillette debutante
Localisation : perdue dans le vague à l'âme

Re: Epilation, poils et autre injonction de beauté sur les personnages féminins

Message par Najdah » lun. mars 20, 2017 8:33 pm

Dans la série Le chardon et le tartan, l'héroïne s'épile et son mari Jamie pique une colère parce qu'à l'époque les femmes "bien" ne s'épilaient pas .
Dans le monde oriental et arabe, au contraire, les femmes s'épilaient beaucoup plus que nous les occidentales (du moins une certaine fange de la population il me semble), comme quoi ^^

A part ça tu avais une question précise ? pourquoi on n'en parle pas dans les romans ?

Avatar de l’utilisateur
Jo Ann v.
CoCynelle
Messages : 970
Inscription : jeu. sept. 03, 2009 12:26 am
Rang special : Batracienne rouge et noire
Localisation : Devant Wally
Contact :

Re: Epilation, poils et autre injonction de beauté sur les personnages féminins

Message par Jo Ann v. » lun. mars 20, 2017 8:45 pm

Dans ma saga fantasy, mon héroïne ne s'épile pas et n'y aurait jamais songé, surtout en montagne.
Quand elle traverse la frontière, par contre, elle connaît la doucleur de l'épilation au caramel et cette pratique n'est pas réservée aux femmes, les hommes aussi y passent, ils doivent être aussi luisants que des serpents. Pas de poils, pas de barbe, pas de moustache.
(C'est assez démocratique, finalement, pour un royaume machiste... :sifflote: )
:wow:
Des contes revisités aux portes de Paris (MxM Bookmark, Coll. Infinity) :
Au Sorbier des oiseleurs & Tango à minuit
Découvre la préquelle gratuite !

Avatar de l’utilisateur
Brume
Batracien
Messages : 80
Inscription : dim. oct. 25, 2015 11:49 am
Rang special : Jeune Padawan

Re: Epilation, poils et autre injonction de beauté sur les personnages féminins

Message par Brume » lun. mars 20, 2017 9:16 pm

Crazy a écrit :
lun. mars 20, 2017 8:25 pm
Ok, mais je ne comprends pas la problématique de ton message :perplexe:
Désolée :)
C'est pour parler en général des injonctions de beauté sur les personnages féminin (via l'épilation...), genre est-ce que vous arriveriez à écrire une héroïne qui ne s'épile pas et qui ne correspond pas du tout aux standards de beauté ?
Par exemple, j'ai souvent lu de la fantasy, dans pas mal de ses livres on a la femme rebelle qui est guerrière mais féminine (silhouette, peau lisse) est-ce que vous arriveriez à écrire l'inverse: une héroïne une peu comme Brienne mais en personnage principal une femme baraquée qui ne a beaucoup de défauts physiques sans que ça ne la perturbe ou que ce soit le sujet de l'histoire ?
Parce que beaucoup de monde considère que les "femmes masculines" manquent de charme. Ou tout simplement écrire un personnage féminin dans une histoire qui ne corresponde à aucun standard de beauté mais sans que ce soit le sujet du livre (ex: une femme à barbe qui s'en fiche). Parce que je remarque pour ce genre de personnage, c'est assez rare d'en trouver et quand on en trouve leur problème physique est le sujet principal du livre.

C'est vrai que je devrais peut-être renommer le topic.

Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 9269
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

Re: Epilation, poils et autre injonction de beauté sur les personnages féminins

Message par Crazy » mar. mars 21, 2017 8:03 am

Honnêtement, je ne me rappelle pas de romans fantasy où le sujet des poils est abordé (à part pour signaler que tel ou tel peuple pratique l'épilation).

Par contre, il y a déjà un sujet sur les héroïne laides qqpart (regarde dans les Index - je vais les fusionner dès que possible).
:mouahaha: Grenouille vampire :wamp:, Mith :jedi: et sadique :fouet:
:lect: Challenge 2019 : Symbiotes (SF/SpaceOp)
:stylo: Blog : Crazy's Wor(l)ds

Avatar de l’utilisateur
Najdah
Directrice de l'école au Bois Dormant
Messages : 4606
Inscription : jeu. juin 28, 2012 7:40 pm
Rang special : grenouillette debutante
Localisation : perdue dans le vague à l'âme

Re: Epilation, poils et autre injonction de beauté sur les personnages féminins

Message par Najdah » mar. mars 21, 2017 9:04 am

Etre moche et avoir des poils ne vont pas forcément ensemble. Une héroïne peut être jolie et bien poilue surtout si ça ne se fait pas dans son pays. A l'inverse, une femme laide mais appartenant à la noblesse par exemple et qui doit s'épiler ça existe forcément.
Pour reprendre mon exemple du Chardon et le Tartan, Claire est une femme très belle. Cette histoire concernant l'épilation est surtout pour traduire l'influence qu'une courtisane française a sur elle. Dans la série télévisée, ils ont respecté ce propos. la scène où l'amie française se fait épiler est d'ailleurs assez épique (son esthéticien (oui un homme) d'ailleurs se fait frapper à chaque retrait de bandelette de cire ^^ )

Avatar de l’utilisateur
Arya
Sugar toujours au top
Messages : 11974
Inscription : dim. oct. 25, 2009 6:39 pm
Rang special : Racaille des bois
Contact :

Re: Epilation, poils et autre injonction de beauté sur les personnages féminins

Message par Arya » mar. mars 21, 2017 9:56 am

Dans Hunger Games, il est dit que Katniss a beaucoup de poils aux gambettes, et justement, ils l'épilent pour les besoins esthétiques de la retransmission télé ! ça m'avait bien plu comme petit détail !

ed. Pocket : Le roi des fauves / Les loups chantants / La mort du temps
ed. Scrineo : Le dieu-oiseau / Mers mortes
ed. Gulfstream : Blé noir
ed. Magnard : Chevaux de foudre / La fille de Tchernobyl

Avatar de l’utilisateur
Milora
C'est qui le dragon le plus mignon de Meurk ?
Messages : 5836
Inscription : sam. déc. 18, 2010 8:58 pm
Rang special : Milosoupline
Localisation : Dans le Puits des Histoires Perdues

Re: Epilation, poils et autre injonction de beauté sur les personnages féminins

Message par Milora » mar. mars 21, 2017 9:58 am

Crazy a écrit :
mar. mars 21, 2017 8:03 am
Honnêtement, je ne me rappelle pas de romans fantasy où le sujet des poils est abordé (à part pour signaler que tel ou tel peuple pratique l'épilation).
En SFFF : Hunger Games. L'héroïne a d'autres chats à fouetter que de s'épiler (ex : survivre ^^), sauf qu'elle fait partie d'une émission de télé-réalité, donc son équipe de stylistes est toujours en train de se plaindre de son manque de soins corporels et d'épilation.
Mais du coup, ça a un impact sur l'histoire. En dehors de ces cas de figure, je pense qu'il y a certes le critère de beauté qui joue, mais aussi le fait que ça n'a aucune importance pour l'histoire (on ne nous dit pas si Hermione Granger s'épile ou non : on s'en fiche). À mon sens, c'est comme le fait que les personnages n'aillent jamais aux toilettes.

(edit : grillée par Aya pendant que je tapais mon message ^^ )
Par exemple, j'ai souvent lu de la fantasy, dans pas mal de ses livres on a la femme rebelle qui est guerrière mais féminine (silhouette, peau lisse) est-ce que vous arriveriez à écrire l'inverse: une héroïne une peu comme Brienne mais en personnage principal une femme baraquée qui ne a beaucoup de défauts physiques sans que ça ne la perturbe ou que ce soit le sujet de l'histoire ?
Brienne, c'est dans Chien de Heaume de Justine Niogret, c'est ça ? (j'ai pas lu, mais j'en ai entendu parler ; j'allais la citer en exemple ^^)
Brume a écrit : C'est pour parler en général des injonctions de beauté sur les personnages féminin (via l'épilation...), genre est-ce que vous arriveriez à écrire une héroïne qui ne s'épile pas et qui ne correspond pas du tout aux standards de beauté ?
De toutes les histoires - écrites ou à écrire - que j'ai en tête, je n'ai jamais eu besoin d'évoquer l'épilation (je considère que si un élément n'a pas d'intérêt scénaristique, il n'a pas à figurer dans l'histoire). En revanche, j'aime bien faire des personnages qui ne sont pas beaux. Pas qu'ils soient excessivement laids, mais ils ne sont pas caractérisés par leur beauté. Pour deux romans en cours de rédaction, j'ai une héroïne grande et baraquée, et une un peu enrobée. Je crois que j'ai une seule héroïne qui est belle (et c'est en accord avec son personnage : elle est en infiltration dans la haute société et joue les jeunes et jolies effarouchées pour mener à bien sa mission). Ceci dit, le plus souvent, je crois que je chercher à faire des personnages féminins qui ne se définissent pas par leur rapport à la beauté (elles ne sont ni belles ni laides : on s'en fiche). Parce que je considère qu'un personnage très beau ou très laid, ça a un impact dans l'histoire, c'est un ressort de l'intrigue : si on insiste sur cette caractérisation, c'est qu'elle a une importance. Autrement, si le degré de beauté ou de laideur physique du personnage n'est pas un ressort, on en arrive à une question de cliché : la femme caractérisée par sa beauté ou pénalisée par sa laideur.

La seule façon de s'extirper du cliché, c'est d'éviter la question. ^^

Sinon, des personnages féminins pas beaux, j'ai quand même l'impression qu'y en a beaucoup dans la littérature (à la différence du cinéma). Ça peut aller du personnage qui sait qu'il n'est pas beau (je pense aux héroïnes de Charlotte Brontë : Jane Eyre dans le roman éponyme, Lucy Snow dans Villette : des jeunes femmes qui savent qu'elles n'ont aucun attrait physique et qu'elles ne peuvent pas compter sur ça pour se débrouiller dans le monde) jusqu'au personnage - le plus courant - qui est standard, pas spécialement beau sans pour autant être marqué par une forme de laideur (exemples en vrac, surtout dans la littérature ado : Hermione Granger (elle est "normale"), Lucy Carlyle (dans Lockwood & Co de Jonathan Stroud, que je suis en train de lire), Sophie Chapelier (dans Le Château de Hurle, qui passe d'ailleurs le plus clair du bouquin sous les traits d'une vieille femme de 90 ans).

Thursday Next (dans L'affaire Jane Eyre et ses suites, de Jasper Fforde) est pour moi un personnage féminin qui arrive très bien à s'extirper du cliché : elle a un look constant de jean-tee-shirt-queue de cheval négligée, pas spécialement féminine, mais en fait, on s'en fiche : son apparence n'a aucune incidence dans l'histoire, elle n'est ni caractérisée comme non-féminine ni comme trop-féminine. Elle est comme elle est et son personnage n'a pas besoin d'avoir une caractérisation physique positive ou négative.

Et sinon, un personnage qui m'avait beaucoup marquée quand j'étais ado, c'est celui de Kestrel Hath, dans Le Vent de feu. C'est une adolescente et l'un des personnages principaux du livre. Elle n'est pas belle ni féminine et elle se retrouve à devoir coopérer avec la très belle princesse Sisi. Il y a un dialogue que j'avais trouvé très marquant : Sisi, qui a toujours vécu en étant vénérée pour sa beauté, s'étonne que Kestrel ne souffre pas du fait de ne pas être belle, et Kestrel lui répond : "non : si j'étais belle, je ne serais pas moi-même". J'ai trouvé cette réponse beaucoup plus profonde qu'il n'y paraît.
Nouveauté :
Jour de pluie dans une cuisine (Le Mammouth éclairé)

Anciennetés :
Alice (Malpertuis VI)
Un sacré coup de pouce (E-Courts, Voy'El)

Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 9269
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

Re: Epilation, poils et autre injonction de beauté sur les personnages féminins

Message par Crazy » mar. mars 21, 2017 10:09 am

Milora a écrit :
mar. mars 21, 2017 9:58 am
En dehors de ces cas de figure, je pense qu'il y a certes le critère de beauté qui joue, mais aussi le fait que ça n'a aucune importance pour l'histoire (on ne nous dit pas si Hermione Granger s'épile ou non : on s'en fiche). À mon sens, c'est comme le fait que les personnages n'aillent jamais aux toilettes.
Voilà :)
Brienne, c'est dans Chien de Heaume de Justine Niogret, c'est ça ? (j'ai pas lu, mais j'en ai entendu parler ; j'allais la citer en exemple ^^)
Nope, c'est dans le Trône de Fer :fouet:
Mais Chien aussi est décrite comme pas spécialement belle, voire assez moche.
le plus souvent, je crois que je chercher à faire des personnages féminins qui ne se définissent pas par leur rapport à la beauté (elles ne sont ni belles ni laides : on s'en fiche). Parce que je considère qu'un personnage très beau ou très laid, ça a un impact dans l'histoire, c'est un ressort de l'intrigue : si on insiste sur cette caractérisation, c'est qu'elle a une importance. Autrement, si le degré de beauté ou de laideur physique du personnage n'est pas un ressort, on en arrive à une question de cliché : la femme caractérisée (ou non) par sa beauté.
Un peu pareil, j'imagine. Mais ça, ça a été traité dans le sujet des héroïnes moches (=> fusion ? :wow: )
:mouahaha: Grenouille vampire :wamp:, Mith :jedi: et sadique :fouet:
:lect: Challenge 2019 : Symbiotes (SF/SpaceOp)
:stylo: Blog : Crazy's Wor(l)ds

Avatar de l’utilisateur
Milora
C'est qui le dragon le plus mignon de Meurk ?
Messages : 5836
Inscription : sam. déc. 18, 2010 8:58 pm
Rang special : Milosoupline
Localisation : Dans le Puits des Histoires Perdues

Re: Epilation, poils et autre injonction de beauté sur les personnages féminins

Message par Milora » mar. mars 21, 2017 10:11 am

Crazy a écrit :
mar. mars 21, 2017 10:09 am

Nope, c'est dans le Trône de Fer :fouet:
Oups ^^ Je n'ai ni lu ni l'intention de lire le Trône de Fer. :sifflote:
Mais ça, ça a été traité dans le sujet des héroïnes moches (=> fusion ? :wow: )
AH ! Je me disais bien qu'il me semblait avoir déjà lu cette conversation !
Nouveauté :
Jour de pluie dans une cuisine (Le Mammouth éclairé)

Anciennetés :
Alice (Malpertuis VI)
Un sacré coup de pouce (E-Courts, Voy'El)

Avatar de l’utilisateur
Nana
Les secs défilents à toute vitesse
Messages : 2249
Inscription : mer. avr. 27, 2016 8:04 pm
Rang special : écrivain du bonheur

Re: Epilation, poils et autre injonction de beauté sur les personnages féminins

Message par Nana » mar. mars 21, 2017 11:16 am

J'avoue que je ne m'étais jusque là jamais posé la question de l'épilation de mes personnages. J'ai pourtant un projet où y a un peuple que je vois très mal s'épiler (vu l'endroit où ils vivent ils ont autre chose à faire), mais je ne m'étais jamais posé la question. C'est drôle : autant dans ce projet je fais une fixette sur les cheveux, autant les autres formes de poil... non :D
Pour ce qui est de la beauté de mes héroïnes, je fais rarement des personnages moches, mais c'est pareil avec ces messieurs. En général, je ne précise pas, mais dans ma tête je les imagine rarement moches, je ne sais pas pourquoi. Je ne l'ai fait qu'une fois, pour accentuer le complexe d'infériorité de mon héroïne par rapport à sa soeur qui, elle, est très belle.
"Make the plan, execute the plan, expect the plan to go off the rails, throw away the plan"
Modo challenge :violet:
challenge marrainé par Kyaramoe, Minock et Iosara
:mage: de LaCath

Avatar de l’utilisateur
Adé
Messages : 1819
Inscription : mer. juin 17, 2015 10:13 am
Rang special : Youpi

Re: Epilation, poils et autre injonction de beauté sur les personnages féminins

Message par Adé » mar. mars 21, 2017 12:02 pm

C'est bien une question que je ne me suis jamais posée en écrivant (même hors Fantasy). Mais comme Milora, je considère que ça n'a aucune importance pour l'histoire. Je vois mal mes personnages féminins trouver des problématiques en rapport avec leurs poils ; je ne parle jamais de ceux des hommes non plus. Si jamais l'épilation n'étaient pas pratiqués, j'imagine qu'elles n'y feraient pas attention. Et dans le cas contraire, ce serait un évènement banal, qui n'aurait pas d'intérêt dans le scénario (hormis dans le cas d'Hunger Games dont vous parliez). Mais je me rends compte que je n'ai pas réfléchi à la question dans mes mondes inventés.

Par contre, notamment dans les films, ça me paraît ridicule, parfois, quand les persos sont parfaitement épilés et compagnie. Quand c'est pas crédible, mais qu'ils le font quand même pour respecter ces fichus standards :roll:
Mais j'ai l'impression que ça le fait beaucoup moins dans les livres, ou en tout cas, pas dans ceux que je lis...

Au sujet de la beauté et des standards de manière générale, j'essaye toujours de le faire de manière subjectif. Que Bidule trouve Machine plus jolie qu'elle, ça va, c'est ce qu'elle pense, c'est pas un fait, et elle dramatise pas là-dessus. J'ai des persos qui le disent pour/à d'autres, mais jamais pour eux-même (qu'un perso en trouve un autre beau/belle, ça veut juste dire qu'il le pense, pas que c'est vrai). Du coup, je status jamais sur la beauté de mes persos (et je visualise assez mal les physiques de manière générale, donc je ne saurais même pas dire ce que je fais d'eux dans ma tête)

J'ai horreur des persos qui se disent beaux, je sais pas pourquoi, c'est viscéral (ou quand la narration le présente comme un fait). Cela dit, j'aime pas non plus l'inverse, ni ceux qui disent des autres qu'ils sont moches. Je trouve que c'est un profond manque de respect : on peut trouver quelqu'un pas beau, mais laid, c'est vraiment fort, je trouve. Donc j'essaye d'écrire comme je pense IRL.
Brume a écrit :Dans les pubs les femmes s'épilent des jambes sans poils
J'avais jamais fait attention, en fait, je viens de me rendre compte à qu'elle point ça ne m'a jamais paru bizarre :lol:
C'est triste de voir qu'ils montrent l'efficacité des trucs lavants avec de la poussière et des saletés, mais qu'ils ne montrent pas de poils pour celles des rasoirs et des trucs-pour-épiler.

Avatar de l’utilisateur
Eva
De la patience avant toute chose
Messages : 373
Inscription : lun. janv. 02, 2012 4:00 pm
Rang special : Grenouille a crocs blancs
Localisation : Grenoble

Re: Epilation, poils et autre injonction de beauté sur les personnages féminins

Message par Eva » mar. mars 21, 2017 1:55 pm

Crazy a écrit :
mar. mars 21, 2017 10:09 am
Mais Chien aussi est décrite comme pas spécialement belle, voire assez moche.
Oui, j'allais aussi citer Chien du Heaume, de Justine Niogret. Elle n'est pas du tout féminine, ni dans son comportement ni dans sa description physique, et ce n'est absolument pas le sujet de l'histoire. Ce qui l'embête, Chien, c'est de ne pas avoir de nom. ^^

Cela dit, il faut clairement se creuser la tête pour trouver des contre-exemples. Les personnages au physique plaisant sont plus consensuels, chez ces messieurs presque autant que chez ces dames. Ça me fait d'ailleurs penser à un "Tu mourras moins bête" récent sur le physique des gens et la façon dont il est perçu : http://tumourrasmoinsbete.blogspot.ch/s ... date=false
Mon site auteur.

Science-fiction ~ rocketing imagination since 1865 ~

Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 9269
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

Re: Epilation, poils et autre injonction de beauté sur les personnages féminins

Message par Crazy » mar. mars 21, 2017 2:33 pm

:mouahaha: Grenouille vampire :wamp:, Mith :jedi: et sadique :fouet:
:lect: Challenge 2019 : Symbiotes (SF/SpaceOp)
:stylo: Blog : Crazy's Wor(l)ds

Répondre