La coopérative historique.

[visible par les non-inscrits] Ici, on peut poser des questions (techniques ou non) sur l'écriture, les outils qui y sont dédiés et plus largement, sur le monde du livre !

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Faisselle
Historien des mondes imaginaires à venir
Messages : 226
Inscription : ven. févr. 24, 2017 3:27 pm
Rang special : Têtard historien, habitué des tentatives.
Localisation : Région caladoise.

La coopérative historique.

Message par Faisselle » ven. déc. 22, 2017 4:49 pm

J'ai pas eu l'idée de ce titre tout seul j'avoue.

Après discussion avec Dirga pour vérifier que cela serait utile (merci Dirga ! :yata: ) et sur observation d'une quantité non négligeable de questions sur le forum autour de cette thématique, je propose donc la création de cette coopérative historique.

Constat :
Notamment en fantasy, une importante partie d'entre nous, autrices et auteurs, s'inspire de l'histoire "réelle" du monde pour ses créations : la période médiévale (sous-catégorie bas Moyen-Âge (sous-catégorie la France et l'Angleterre entre 1350 et 1450)), mais aussi je pense l'époque victorienne pour les ouvrages steampunks (sous-catégorie Londres de 1870 à 1914), et parfois l'époque moderne (sous-catégorie clockpunk à la catalane :mage: ) sont des périodes sur lesquelles il y a assez souvent des questions et des documentations postées sur la Mare.
En outre, beaucoup de grenouilles ont un intérêt pour l'Histoire : qu'ils s'agissent de leurs études spécifiques (comme votre serviteur :lect: ), de sujets d'étude annexes, ou juste d'un intérêt personnel, on croise régulièrement des sujets ou des conversations où les grenouilles expliquent leurs connaissances et en font partager les autres avec profusion.
Mais nous ne disposons, à ce jour, d'aucun moyen de centraliser ça. Donc, si un jour une info a été postée, il nous faut souvent soit remonter les méandres de la Mare pour la retrouver, ou bien reposer une question sur le même thème... Ce qui peut parfois être laborieux.
Donc !

Proposition :
La coopérative historique vise deux à trois objectifs :
  • Toute personne ayant des connaissances historiques, générales ou sur un sujet précis (voire les deux), peut venir présenter ici ses qualifications, ses centres d'intérêt et les sujets qu'elle maîtrise bien, à la façon de la coopérative linguistique. Éventuellement, on peut en profiter pour présenter aussi les ressources à notre disposition - livres, articles, revues possédé(e)s.
  • Toute question en rapport avec un sujet historique plus ou moins vaste pourrait être posée et répondue ici. L'auteur de ce message (haha dans quoi je me lance) se chargera notamment de proposer un sommaire des questions posées, afin qu'on puisse s'y retrouver. Le but n'est pas de faire un topic d'historiographie, mais de proposer des solutions à une question historique, et éventuellement d'élargir le questionnement ou de fournir des références plus complètes si l'on en dispose (bibliographie j'écris ton nom).
  • Si vous avez lu un livre d'histoire, un article d'histoire, ou que vous disposez d'ouvrages ou d'articles en accès libre, pourquoi ne pas en parler directement ici ? Pour les plus masochistes sympathiques (comme moi), on peut même envisager des résumés ou des comptes-rendus de lecture sur des ouvrages ou des thèmes intéressants...
/!\Dans la mesure où de multiples sujets historiques sont encore discutés, surtout dès qu'on s'éloigne de l'histoire chronologique, il y aura probablement débats ou sources contradictoires : l'idée dans de telles circonstances sera surtout de fournir de la documentation réalisée selon les méthodes scientifiques (donc sources, explicitations, reconnaissance par les pairs et tout cela) pour laisser les personnes ayant posé les questions se renseigner en disposant des éventuelles données du débat. L'objectif n'est ni de déclencher des foires d'empoigne ni de finir à se balancer des arguments d'autorité, mais de fournir des informations aussi exhaustives que possible : dans la mesure où l'Histoire nous est surtout source d'inspiration, autant laisser voir toutes les interprétations pour y piocher ce dont nous avons besoin pour nos propres histoires !

Voilà en gros mon idée. Qu'en dites-vous ? Cela vous serait-il utile personnellement ?

Et j'ouvre la danse, pour montrer l'exemple :hiii:
Je suis donc historien de formation, avec un mémoire de recherche à mon actif, et je suis actuellement professeur en lycée (wah l'aut' y déballe son CV pour faire légitime et tout). Mon travail portait sur un manuscrit arménien du 14ème siècle (mais écrit en français et en latin) ; par ce biais, j'ai travaillé sur :
  • L'histoire des bibliothèques et du livre médiéval ;
  • La perception du contenu des livres et des auteurs, les circuits de distribution, les conditions de rassemblement et de compilation de textes :
  • Les croisades tardives et les projets de croisade aux 13-14ème siècles ;
  • L'Arménie et le Proche-Orient médiévaux aux 13ème-14ème siècles ;
  • La Bourgogne de Jean Sans Peur.
Et c'est déjà pas mal. J'ai une petite bibliographie (française et anglaise) sur ces sujets.
J'ai une assez bonne bibliothèque personnelle d'ouvrages historiques, consacrés à une grande quantité de sujets différents. Parmi les choses que j'ai étudiées dans le détail, il y a notamment l'histoire médiévale du monde musulman méditerranéen, l'histoire des sciences en Europe à l'époque moderne, le Proche-Orient contemporain (même si j'ai beaucoup encore à apprendre dessus), et d'autres thématiques moins poussées. N'étant pas chez moi, je ne peux pas photographier tous les ouvrages dont je dispose (pas pour me la jouer, mais pour m'éviter de ressortir tous les titres xD) qui donnent une idée de ce sur quoi je peux travailler.
Et je conclus en proposant ici un article en anglais consacré à l'usage des personnes sourdes et de la langue des signes à la cour ottomane à l'époque moderne : ici en accès libre ; et en m'engageant à proposer sous peu un compte rendu de lecture d'un ouvrage historique consacré aux Comanches de 1750 à 1850, appelé L'empire comanche, de Pekka Hämäläinen - le genre de livre qui vous fait exploser la tête toutes les dix pages tellement c'est inattendu et passionnant.

Voilà voilà ! :lect: :lect:
*va maintenant se cacher dans un bosquet de roseaux en guettant les réactions*


Grenouilles historiennes :
Amaryan (grenouille passionnée) :
- Histoire de la Slovénie (espace slovène) ;
- Histoire de l'Europe centrale et orientale et de l'Empire ottoman ;
- Histoire de l'Océanie.

Milora (agrégée d'histoire, docteure en histoire médiévale) :
- Histoire du Moyen Âge occidental ;
- XIXe siècle en France et en Angleterre ;
- Angleterre élisabéthaine ;
- Connaissances sur : la Grèce classique, les guerres de religion en Europe (XVIe siècle), les débuts de l'empire musulman, la conquête de l'Occident par les Romains, l'Atlantique au XVIIIe siècle, la société américaine au XXe siècle.

Tanc (grenouille passionnée) :
- Empire portugais du XVIème siècle ;
- Histoire coloniale en Asie du Sud-Est ;
- Histoire du Vietnam (à partir du XVème siècle) et de l'Indochine française.

Marcus-dendrobate (grenouille passionnée) :
- Seconde moitié du XIX siècle jusqu’aux années 1980 ;
- XVIème-XVIIIème siècles ;
- Antiquité tardive, Haut Moyen-âge, Bas-Moyen-âge ;
- Histoire militaire ;
- Histoire économique ;
- Histoire du renseignement.

Antalex (grenouille historienne et archéologue, Licence 2) :
- Haut et bas empire Romain ;
- Histoire grecque classique et hellénistique ;
- Haut Moyen-Âge ;
- XIIème et XIIIème siècles (dynasties des Plantagenêts, Capétienne et des Staufen) ;
- Histoire moderne des États-Unis ;
- Connaissances archéologiques ;
- Néolithique au Proche-Orient ;
- Archéomatériaux.

Vermer (grenouille passionnée) :
- XVIII siècle en Europe ;
- XVIII siècle en Amérique du Nord ;
- Histoire du Japon ;
- Révolution russe ;
- Histoire militaire.

Iosara (grenouille juriste, doctorant en histoire du droit) :
- Histoire de la justice (Ancien Régime) ;
- Histoire des institutions juridiques ;
- Histoire du Japon (principalement époque Meiji, un peu la Seconde Guerre mondiale) ;
- Histoire de la pensée juridique française ;
- Histoire du droit pénal.

Ressources historiques :
- Persée : portail en libre accès de beaucoup d'articles de sciences-humaines libres de droits
- Passion Histoire : un forum de passionnés d'histoire de tout poil, très pratique pour poser des questions précises (attention, forum guindé)
- Legion VIII Augusta : reconstitution du monde romain : un site consacré à une formation de reconstitution consacrée à l'armée romaine, avec plusieurs articles précis sur la constitution de l'armée, l'équipement, le train d'animaux...
- Revue L'Histoire.
- Revue La Documentation Photographique.
- En bas de la page, les 16 PDF de "Où est le temps ?", une série de documentations sur la vie quotidienne du peuple bruxellois à plusieurs époques. Le site du musée de Bruxelles contient aussi d'autres ressources.

Articles en accès libre :
The secret sign language of the Ottoman court, par Amelia SOTH, 13 décembre 2017.
L'histoire des ordures : de la préhistoire à la fin du dix-neuvième siècle, par Marine BÉGUIN, décembre 2013.
The great Medieval water myth, par le blog Les Leftovers, 16 novembre 2013.
Dernière modification par Faisselle le dim. mars 18, 2018 6:03 pm, modifié 9 fois.

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 10058
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: La coopérative historique.

Message par Macada » ven. déc. 22, 2017 5:17 pm

:merci2: , Faisselle ! Super, idée !

Rôôôô, tu me donnes super envie avec les Comanches ! ... (mais il est super cher en numérique. :( )

Pour compléter l'histoire des sciences, mais cette fois-ci du côté musulman, je conseille fortement Ahmed Djebbar. C'est un spécialiste de l'Histoire des Sciences arabes (d'où est issu la Science actuelle, notamment l'algèbre actuelle et donc l'informatique), vulgarisateur hors pair (pour pas mal de ses bouquins) et conférencier passionnant.
Actualité :
Entre troll et ogre, ActuSF (avril 2018)
Les Aériens, Sarbacane (octobre 2017)
Rose-thé et gris-souris, Bragelonne/Milady

Avatar de l’utilisateur
Faisselle
Historien des mondes imaginaires à venir
Messages : 226
Inscription : ven. févr. 24, 2017 3:27 pm
Rang special : Têtard historien, habitué des tentatives.
Localisation : Région caladoise.

Re: La coopérative historique.

Message par Faisselle » ven. déc. 22, 2017 6:26 pm

Macada a écrit :
ven. déc. 22, 2017 5:17 pm
:merci2: , Faisselle ! Super, idée !

Rôôôô, tu me donnes super envie avec les Comanches ! ... (mais il est super cher en numérique. :( )

Pour compléter l'histoire des sciences, mais cette fois-ci du côté musulman, je conseille fortement Ahmed Djebbar. C'est un spécialiste de l'Histoire des Sciences arabes (d'où est issu la Science actuelle, notamment l'algèbre actuelle et donc l'informatique), vulgarisateur hors pair (pour pas mal de ses bouquins) et conférencier passionnant.
De rien :rougit: j'ai acheté le bouquin sur les Comanches il y a quelque temps, je compte en faire un compte-rendu de lecture assez détaillé car il y a presque tout à prendre dedans oo
J'ai un livre d'Ahmed Djebbar en liste d'envies xD j'ai vu une partie d'une conférence de trois heures de lui sur Internet, ce monsieur a l'air génial... Tu connais un peu certains de ses ouvrages ?

Avatar de l’utilisateur
Dirga
Impératrice du presse-Agrumes
Messages : 5545
Inscription : ven. juin 12, 2015 5:39 pm
Rang special : Lentille d'eau

Re: La coopérative historique.

Message par Dirga » ven. déc. 22, 2017 6:51 pm

:merci2: Faisselle pour cette contribution :heart: :pompom: :pompom: :pompom: :pompom: :pompom:
:marraine: de Ayaquina, de L'Homme au Chapeau, de Livia-K et de Mistigri

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 10058
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: La coopérative historique.

Message par Macada » ven. déc. 22, 2017 9:49 pm

Faisselle a écrit :
ven. déc. 22, 2017 6:26 pm
j'ai acheté le bouquin sur les Comanches il y a quelque temps, je compte en faire un compte-rendu de lecture assez détaillé car il y a presque tout à prendre dedans oo
Merci beaucoup.
Faisselle a écrit :
ven. déc. 22, 2017 6:26 pm
J'ai un livre d'Ahmed Djebbar en liste d'envies xD j'ai vu une partie d'une conférence de trois heures de lui sur Internet, ce monsieur a l'air génial... Tu connais un peu certains de ses ouvrages ?
+1 pour son charisme en conférence. :wow:
Je crois que c'est "une Histoire de la science arabe" qui expose le mieux les aspects sociétaux de l'époque et le pourquoi et comment la Connaissance (le concept de Sciences de l'époque) a pu renaître et se développer grâce à l'Islam (le christianisme ayant plongé à l'époque en plein obscurantisme).
"L'âge d'or des sciences arabes" est plus axé sur les disciplines scientifiques elles-mêmes.
Ses autres ouvrages sont plus spécifiques, et dédiés à l'histoire des maths (il est mathématicien à la base).
Actualité :
Entre troll et ogre, ActuSF (avril 2018)
Les Aériens, Sarbacane (octobre 2017)
Rose-thé et gris-souris, Bragelonne/Milady

Avatar de l’utilisateur
Pyroxène
Batracien
Messages : 112
Inscription : mar. juil. 25, 2017 10:28 am
Rang special : Worldbuilding !
Localisation : Île-de-France physiquement, Ikalà (zone ouest) sinon.

Re: La coopérative historique.

Message par Pyroxène » ven. déc. 22, 2017 10:34 pm

C'est vraiment une idée géniale. On peut donc poser nos questions sur ce fil ? Par conséquent, il serait peut-être intéressant de faire un petit sommaire des questions en attente de réponse ? Ce seraitbun genre de Stack Overflow français d'histoire, génial. Pour le worldbuilding sur de longues périodes, avoir un aperçu de l'Histoire c'est super utile.

Avatar de l’utilisateur
Amaryan
Fille de l'océan, soeur des dragons, dame de l'émotion
Messages : 1150
Inscription : sam. mars 01, 2014 7:37 pm
Rang special : Petite baleine
Contact :

Re: La coopérative historique.

Message par Amaryan » ven. déc. 22, 2017 10:35 pm

Cool ce topic, je sens que ça va être vachement intéressant. :love: En fait Faisselle, tu devrais te créer un blog où tu parles de trucs d'Histoire et postes des comptes-rendus de bouquins. :mouahaha:

En ce qui me concerne, mes "points forts" (étudiés en licence) c'est :

- Histoire de la Slovénie ('fin de l'espace slovène parce que la Slovénie ça n'existe que depuis 1991) (ça n'intéresse personne de toute façon)
- Histoire de l'Europe centrale et orientale et de l'Empire ottoman (surtout la période de la conquête ottomane en Europe - j'ai beaucoup oublié mais j'ai encore plein de notes si je cherche je pense)
- Histoire de l'Océanie (vision européenne couplée dans la mesure du possible aux traditions orales océaniennes)

Cela dit ma capacité de mémorisation des dates avoisine le néant, mais à partir des éléments dont je me souviens en général j'arrive à reconstituer le reste autour avec des recherches. :fatigue:
Djinn d'Ars Viva, à tendance bardique

Avatar de l’utilisateur
Faisselle
Historien des mondes imaginaires à venir
Messages : 226
Inscription : ven. févr. 24, 2017 3:27 pm
Rang special : Têtard historien, habitué des tentatives.
Localisation : Région caladoise.

Re: La coopérative historique.

Message par Faisselle » ven. déc. 22, 2017 11:12 pm

Je note, Macada ! Et je ferais ce compte rendu sous peu, aussi :lect:
Pyroxène a écrit :
ven. déc. 22, 2017 10:34 pm
C'est vraiment une idée géniale. On peut donc poser nos questions sur ce fil ? Par conséquent, il serait peut-être intéressant de faire un petit sommaire des questions en attente de réponse ? Ce seraitbun genre de Stack Overflow français d'histoire, génial. Pour le worldbuilding sur de longues périodes, avoir un aperçu de l'Histoire c'est super utile.
Merci beaucoup Pyroxène :rougit: et oui, l'idée est de concentrer les questions historiques ici, et effectivement l'idée d'un sommaire des questions en attente est excellente... ainsi n'importe quelle personne compétente en la matière pourra intervenir en citant les bonnes personnes ! Je ne connais... pas... Stack Overflow :assome: mais je présume que tu sais de quoi tu parles, donc je te fais confiance ! Et effectivement, si ça intéresse des personnes, on peut essayer de proposer des résumés périodiques ou chronologiques sur des périodes ou des lieux... après, je présume que les questions porteraient plus sur des questions sociales/culturelles/économiques/intellectuelles vu que c'est souvent les problématiques qu'on rencontre dans nos processus d'écriture ^^
Amaryan a écrit :
ven. déc. 22, 2017 10:35 pm
Cool ce topic, je sens que ça va être vachement intéressant. :love: En fait Faisselle, tu devrais te créer un blog où tu parles de trucs d'Histoire et postes des comptes-rendus de bouquins. :mouahaha:

En ce qui me concerne, mes "points forts" (étudiés en licence) c'est :

- Histoire de la Slovénie ('fin de l'espace slovène parce que la Slovénie ça n'existe que depuis 1991) (ça n'intéresse personne de toute façon)
- Histoire de l'Europe centrale et orientale et de l'Empire ottoman (surtout la période de la conquête ottomane en Europe - j'ai beaucoup oublié mais j'ai encore plein de notes si je cherche je pense)
- Histoire de l'Océanie (vision européenne couplée dans la mesure du possible aux traditions orales océaniennes)

Cela dit ma capacité de mémorisation des dates avoisine le néant, mais à partir des éléments dont je me souviens en général j'arrive à reconstituer le reste autour avec des recherches. :fatigue:
Comment que je suis très surpris de voir ta contribution :hihihi: je suis pas sûr de me sentir assez légitime pour un blog, surtout que je finirai soit par le délaisser soit par faire des articles fleuves sur des sujets ultra-pointus... et je ne pense pas qu'on ait besoin d'un historien pédant de plus sur la blogosphère mondiale xD par contre j'ai des références de blogs utiles si ça intéresse :lect:
Je note tes connaissances ! La Slovénie c'est chouette, tout comme le reste d'ailleurs oo j'ai encore en liste de lecture le manuel sur l'Océanie que tu m'avais recommandé, qu'un ami étourdi a promis de m'offrir pour mon anniversaire des 25 ans :sifflote: et les dates en l'occurrence, je doute qu'on en ait énormément besoin... au pire fuck les dates on peut faire l'Histoire sans :psycho: et vu tes connaissances assez particulières nul doute qu'on sera content-e-s de te solliciter (je ne connais personne qui ait même des notions d'histoire de l'Océanie, donc bon...) !
Je te rajoute donc dans le post d'entrée xD

Avatar de l’utilisateur
Milora
C'est qui le dragon le plus mignon de Meurk ?
Messages : 5108
Inscription : sam. déc. 18, 2010 8:58 pm
Rang special : Milosoupline
Localisation : Dans le Puits des Histoires Perdues

Re: La coopérative historique.

Message par Milora » sam. déc. 23, 2017 9:54 am

Oh, un fil sur l'histoire ! :wow: (l'idée ne m'étonne pas de toi, Faisselle !)

De mon côté, je suis historienne aussi (agrégée d'histoire et docteure en histoire du Moyen Âge).
Je me sens assez à l'aise sur :
- L'histoire du Moyen Âge occidental
- Le XIXe siècle en France et en Angleterre
- L'Angleterre élisabéthaine
- Connaissances aussi (mais avec un souvenir plus lointain) sur : la Grèce classique (même si je suis nulle en mythologie), les guerres de religion en europe (XVIe siècle), les débuts de l'empire musulman, la conquête de l'Occident par les Romain, l'Atlantique au XVIIIe siècle (ça fait un moment que j'y ai pas mis le nez mais pirates, navires, tout ça), la société américaine au XXe siècle). Euh, voilà, je crois que j'ai fini de réciter les divers programmes que j'ai eus aux concours :lol:

Ceci dit, j'ai remarqué que les connaissances historiques dont ont besoin les auteurs ne sont pas fforcément dans les compétences des historiens. Personnellement, je galère vachement quand j'écris un texte historique, parce que oui, je peux connaître le fonctionnement social de l'époque, avoir une idée de la façon de penser des gens et de leurs références culturelles, connaître l'actualité politique et le niveau de santé de l'année où j'ai situé le texte, mais... avait-on inventé la petite cuiller ? En quelle matière étaient les couvertures ? Comment on éteignait une lampe à huile ? Les gens du commun étaient-ils au courant des taxes douanières ? Etc etc.
Je crois que pour écrire un texte historique, c'est très important de lire beaucoup de choses sur l'époque en question pour ne pas tomber dans le cliché ou le carton pâte (j'ai le souvenir de ce roman se déroupant au Moyen Âge où le héros entre dans une boutique pour choisir une armure de chevalier dans les rayonnages comme dans un supermarché... *facepalm*)
MAIS au moment de l'écriture, le problème concret ça va être une foultitude de petits détails matériels de la cie de tous les jours, qui ne sont pas ce qu'on apprend en cours d'histoire. Il vaut peut-être mieux, pour ça, se tourner vers des ressources destinées au GN ou à la reconstitution historique.

Sur ce, deux liens utiles :

- Persée : portail en libre accès de beaucoup d'articles de sciences-humaines libres de droits
- Passion Histoire : un forum de passionnés d'histoire de tout poil, très pratique pour poser des questions précises (...même s'il faut passer outre l'ambiance ultra-guindée. Le seul forum à ma connaissance où la norme est le vouvoiement :roll: )
+ en papier, de la vulgarisation sérieuse : préférer la revue L'Histoire, reconnue pour sa qualité.

Surtout, je pense qu'il ne faut pas avoir peur d'aller dans la bibliothèque sortir un vrai livre d'histoire (généraliste, hein. Pas une thèse doctorale ultra précise). Quand on cherche juste une précision de détail, internet est utile, mais piur les sciences, internet c'est quand même une version super légère voire déformée des choses, et si on place son intrigue tout entière à une autre époque, il ne faut pas avoir peur de feuilleter des livres spécialisés (en bibliothèque ou sur google books ou des articles en ligne, mais bref, du vrai texte scientifique, pas des sites simplificateurs), bref, à réellement faire une petite recherche bibliographique, sinon on va donner dans le "passé carton-pâte" (àmha).
Nouveauté :
Jour de pluie dans une cuisine (Le Mammouth éclairé)

Anciennetés :
Alice (Malpertuis VI)
Un sacré coup de pouce (E-Courts, Voy'El)

Avatar de l’utilisateur
Faisselle
Historien des mondes imaginaires à venir
Messages : 226
Inscription : ven. févr. 24, 2017 3:27 pm
Rang special : Têtard historien, habitué des tentatives.
Localisation : Région caladoise.

Re: La coopérative historique.

Message par Faisselle » sam. déc. 23, 2017 10:27 am

Milora a écrit :
sam. déc. 23, 2017 9:54 am
Oh, un fil sur l'histoire ! :wow: (l'idée ne m'étonne pas de toi, Faisselle !)
Huhu :rougit: Je note tes références dans le premier post, et encore félicitations pour tes qualifications, doc' Milora !
Milora a écrit :
sam. déc. 23, 2017 9:54 am
Ceci dit, j'ai remarqué que les connaissances historiques dont ont besoin les auteurs ne sont pas fforcément dans les compétences des historiens. Personnellement, je galère vachement quand j'écris un texte historique, parce que oui, je peux connaître le fonctionnement social de l'époque, avoir une idée de la façon de penser des gens et de leurs références culturelles, connaître l'actualité politique et le niveau de santé de l'année où j'ai situé le texte, mais... avait-on inventé la petite cuiller ? En quelle matière étaient les couvertures ? Comment on éteignait une lampe à huile ? Les gens du commun étaient-ils au courant des taxes douanières ? Etc etc.
Je crois que pour écrire un texte historique, c'est très important de lire beaucoup de choses sur l'époque en question pour ne pas tomber dans le cliché ou le carton pâte (j'ai le souvenir de ce roman se déroupant au Moyen Âge où le héros entre dans une boutique pour choisir une armure de chevalier dans les rayonnages comme dans un supermarché... *facepalm*)
MAIS au moment de l'écriture, le problème concret ça va être une foultitude de petits détails matériels de la cie de tous les jours, qui ne sont pas ce qu'on apprend en cours d'histoire. Il vaut peut-être mieux, pour ça, se tourner vers des ressources destinées au GN ou à la reconstitution historique.
Effectivement... de ce point de vue d'ailleurs, le jeu de rôles Te Deum pour un Massacre (d'un certain Jean-Philippe Jaworski :sifflote: ) est sympa car il donne de nombreux détails sur la vie quotidienne concrète, matérielle, du 16ème siècle français. J'ai souvenir cependant d'un bon nombre d'ouvrages, dans des bibliothèques universitaires, sur ces thématiques extrêmement "basiques"de la vie quotidienne... sur la vie urbaine, par exemple, le bon vieux Histoire de l'Europe urbaine (déjà citée dans la Mare ^^) donne à voir pas mal de détails sur la matérialité de l'existence en ville, donc ça peut faire un certain point de départ...
J'ai souvenir aussi de ce site-là, sur la Legion VIII Augusta, qui est sérieux sur les questions de reconstitution concrète : je ne peux pas me prononcer sur les contenus plus scientifiques, disons, mais ils ont testé sur pièce la marche en équipement complet, l'usage des animaux de transport, l'armement romain, et mine de rien ça donne plein de petites informations sympathiques à disséminer dans un récit ! Par contre, j'avais aussi travaillé avec mes enseignant-e-s à l'université sur des sites de reconstitution de cuisine médiévale (américains en l'occurrence), et il apparaît qu'il faut prendre ça avec parcimonie : beaucoup de reconstituteurs (ça se dit ?) se contentent de recopier les recettes d'un ouvrage de référence (quasiment toujours le Viandier de Taillevent) sans trop s'interroger sur s'il s'agissait vraiment de recettes "du quotidien"... J'en profite pour parler d'un de mes anciens professeurs, Bruno Laurioux, qui est un vrai chef (hahahahahahahahahaha tuez-moi) sur la question de la cuisine antique et médiévale, dont le travail doit pouvoir remplir ce rôle.
Et waw, vive le supermarché médiéval, en effet...

Tu as des références de sites de reconstitution, Milora ? Ou bien tu connais ce milieu ?
Milora a écrit :
sam. déc. 23, 2017 9:54 am
Sur ce, deux liens utiles :

- Persée : portail en libre accès de beaucoup d'articles de sciences-humaines libres de droits
- Passion Histoire : un forum de passionnés d'histoire de tout poil, très pratique pour poser des questions précises (...même s'il faut passer outre l'ambiance ultra-guindée. Le seul forum à ma connaissance où la norme est le vouvoiement :roll: )
+ en papier, de la vulgarisation sérieuse : préférer la revue L'Histoire, reconnue pour sa qualité.

[...]
Quand on cherche juste une précision de détail, internet est utile, mais piur les sciences, internet c'est quand même une version super légère voire déformée des choses, et si on place son intrigue tout entière à une autre époque, il ne faut pas avoir peur de feuilleter des livres spécialisés (en bibliothèque ou sur google books ou des articles en ligne, mais bref, du vrai texte scientifique, pas des sites simplificateurs), bref, à réellement faire une petite recherche bibliographique, sinon on va donner dans le "passé carton-pâte" (àmha).
Je mets aussi ces ressources au début. Je suis abonné en numérique à la revue l'Histoire, et aussi à une autre revue, la Documentation Photographique, qui est à la fois une revue sérieuse dans plusieurs sciences humaines mais aussi une excellente source pour des documents iconographiques : si d'aventure vous avez besoin d'une photographie d'un objet précis que vous souhaitez décrire, ça peut servir :D Et je plussoie totalement ta dernière observation, surtout que dans l'ensemble il me paraît plus délicat de trouver des sites ou des pages encyclopédiques en ligne (sauf en anglais peut-être) consacrées à des thèmes précis ou qui permettent de retracer des problématiques extrêmement concrètes... d'où parfois une impression de décalage avec les objets de la recherche ou même simplement les connaissances récentes sur le sujet.

Avatar de l’utilisateur
Umanimo
Quand trop de chance tourne à la déveine
Messages : 4235
Inscription : dim. avr. 19, 2015 3:14 pm
Rang special : Whovianne
Localisation : Dans le temps et l'espace
Contact :

Re: La coopérative historique.

Message par Umanimo » sam. déc. 23, 2017 10:59 am

Milora a écrit :
sam. déc. 23, 2017 9:54 am
Personnellement, je galère vachement quand j'écris un texte historique, parce que oui, je peux connaître le fonctionnement social de l'époque, avoir une idée de la façon de penser des gens et de leurs références culturelles, connaître l'actualité politique et le niveau de santé de l'année où j'ai situé le texte, mais... avait-on inventé la petite cuiller ? En quelle matière étaient les couvertures ? Comment on éteignait une lampe à huile ? Les gens du commun étaient-ils au courant des taxes douanières ? Etc etc.
En effet, c'est le genre de détails qu'il est extrêmement difficile de trouver et qui me manque en général. Parfois, je m'en sors en cherchant quand a été inventé tel ou tel objet, mais on ne trouve pas toujours le renseignement sur Internet, en effet.
Les mots aussi me posent problème. Par exemple, avec mon roman Lo Sagataïre, mon personnage porte une minerve. Or, à l'époque où il vivait, le mot n'avait pas la signification qu'on lui connait maintenant. Je ne peux donc pas l'employer. Je ne dis pas que je cherche tous les mots, mais certains qui feraient trop modernes dans mon texte, celui-là en étant un exemple parfait.

Faisselle a écrit :
ven. déc. 22, 2017 4:49 pm
et parfois l'époque moderne (sous-catégorie clockpunk à la catalane :mage: )
:lol:
Challenge 21 septembre 2018 : Brandon et Mason sont sur un bateau [avec Melalivres]

Marraine de Aesta et Louisia :heart:
Filleule de Grenouille Cerise :heart:

Avatar de l’utilisateur
Pyroxène
Batracien
Messages : 112
Inscription : mar. juil. 25, 2017 10:28 am
Rang special : Worldbuilding !
Localisation : Île-de-France physiquement, Ikalà (zone ouest) sinon.

Re: La coopérative historique.

Message par Pyroxène » sam. déc. 23, 2017 11:34 am

Tenez, j'ai une petite question pour ceux qui s'y connaissent. Voilà, j'écris un petit truc mettant en scène une société possédant une certaine idée (positive :mrgreen: ) de l'hygiénisme. J'avais trouvé ce petit grand article traitant de l'histoire des ordures et de l'hygiène, telle qu'on la conçoit aujourd'hui. Je le conseille à tous ceux qui nécessitent d'avoir une vision large et claire sur l'état des rues et de la population ; c'est pas très long, cc-by-nc-nd, et très intéressant : http://journals.openedition.org/vertigo/14419

Ainsi vient ma question : est-ce que certains, pour compléter ce texte, ont des connaissances vis-à-vis des "normes d'hygiènes" en dehors de l'Europe, dans les civilisations précolombiennes, en Asie ou ailleurs ?

Avatar de l’utilisateur
Agathe Flore
Messages : 1549
Inscription : mer. juin 08, 2016 3:19 pm
Rang special : Elfe sylvestre qui court avec les loups
Localisation : Spa (Belgique)

Re: La coopérative historique.

Message par Agathe Flore » sam. déc. 23, 2017 2:09 pm

Très bonne idée, ce fil ! :pompom:
Faisselle a écrit :
sam. déc. 23, 2017 10:27 am
Milora a écrit :
sam. déc. 23, 2017 9:54 am
Ceci dit, j'ai remarqué que les connaissances historiques dont ont besoin les auteurs ne sont pas fforcément dans les compétences des historiens. Personnellement, je galère vachement quand j'écris un texte historique, parce que oui, je peux connaître le fonctionnement social de l'époque, avoir une idée de la façon de penser des gens et de leurs références culturelles, connaître l'actualité politique et le niveau de santé de l'année où j'ai situé le texte, mais... avait-on inventé la petite cuiller ? En quelle matière étaient les couvertures ? Comment on éteignait une lampe à huile ? Les gens du commun étaient-ils au courant des taxes douanières ? Etc etc.
Je crois que pour écrire un texte historique, c'est très important de lire beaucoup de choses sur l'époque en question pour ne pas tomber dans le cliché ou le carton pâte (j'ai le souvenir de ce roman se déroupant au Moyen Âge où le héros entre dans une boutique pour choisir une armure de chevalier dans les rayonnages comme dans un supermarché... *facepalm*)
MAIS au moment de l'écriture, le problème concret ça va être une foultitude de petits détails matériels de la cie de tous les jours, qui ne sont pas ce qu'on apprend en cours d'histoire. Il vaut peut-être mieux, pour ça, se tourner vers des ressources destinées au GN ou à la reconstitution historique.
Effectivement... de ce point de vue d'ailleurs, le jeu de rôles Te Deum pour un Massacre (d'un certain Jean-Philippe Jaworski :sifflote: ) est sympa car il donne de nombreux détails sur la vie quotidienne concrète, matérielle, du 16ème siècle français.
Voilà juste ce qu'il me faut pour mon nouveau projet !
Je remarque aussi que même avec de bonnes sources historiques, on est régulièrement stoppé par des questions sur l'existence concrète des gens : que mangeaient-ils au juste ? Comment cuisinaient-ils à cette époque (à part la marmite sur le feu ouvert) ? L'habillement a-t-il beaucoup évolué au XVIème par rapport au Moyen-Âge ? Etc
Alors, j'ai beau profiter des publications du Musée de la Ville de Bruxelles que j'ai autrefois contribué à éditer, avec plans et tout et tout, toutes les réponses n'y sont pas.
Mu: L'ombre d'Atlantis" T1, aux éditions Underground
Marraine de Doubar pour "Les larmes du Dieu Blanc"

Avatar de l’utilisateur
Faisselle
Historien des mondes imaginaires à venir
Messages : 226
Inscription : ven. févr. 24, 2017 3:27 pm
Rang special : Têtard historien, habitué des tentatives.
Localisation : Région caladoise.

Re: La coopérative historique.

Message par Faisselle » sam. déc. 23, 2017 2:34 pm

Pyroxène a écrit :
sam. déc. 23, 2017 11:34 am
Tenez, j'ai une petite question pour ceux qui s'y connaissent. Voilà, j'écris un petit truc mettant en scène une société possédant une certaine idée (positive :mrgreen: ) de l'hygiénisme. J'avais trouvé ce petit grand article traitant de l'histoire des ordures et de l'hygiène, telle qu'on la conçoit aujourd'hui. Je le conseille à tous ceux qui nécessitent d'avoir une vision large et claire sur l'état des rues et de la population ; c'est pas très long, cc-by-nc-nd, et très intéressant : http://journals.openedition.org/vertigo/14419

Ainsi vient ma question : est-ce que certains, pour compléter ce texte, ont des connaissances vis-à-vis des "normes d'hygiènes" en dehors de l'Europe, dans les civilisations précolombiennes, en Asie ou ailleurs ?
Merci pour cet article, Pyroxène ! Je le mets dans le post de début.
Sur ces questions là, par malchance, je suis loin de chez moi et de mes Guides des Civilisations des Belles Lettres, qui disposent d'informations à ce sujet (j'en possède sur la Chine, la Corée, le Viêt Nam, ainsi que sur les Aztèques) : mais dès que je rentre, je peux essayer de te faire un topo sur ça... de même, j'ai de la documentation sur le Caire médiéval, peut-être y a-t-il des choses là-dessus, et sur la Chine de l'époque contemporaine (dynastie Qing, 17ème-19ème siècles)... donc, je te fais un résumé à partir de la semaine prochaine si tu n'as pas trouvé d'ici là !
Agathe Flore a écrit :
sam. déc. 23, 2017 2:09 pm
Très bonne idée, ce fil ! :pompom:
Merci ! :rougit:
Agathe Flore a écrit :
sam. déc. 23, 2017 2:09 pm
Voilà juste ce qu'il me faut pour mon nouveau projet !
Je remarque aussi que même avec de bonnes sources historiques, on est régulièrement stoppé par des questions sur l'existence concrète des gens : que mangeaient-ils au juste ? Comment cuisinaient-ils à cette époque (à part la marmite sur le feu ouvert) ? L'habillement a-t-il beaucoup évolué au XVIème par rapport au Moyen-Âge ? Etc
Du coup, si ça intéresse, je peux faire un récapitulatif du sujet d'après ce livre de jeu de rôles (qui est dûment sourcé) ; le fil sur l'habillement contient quelques ressources, et j'ai souvenir de livres sur l'histoire du costume, ils traînent peut-être dans les bibliothèques universitaires de chez moi... Sur la cuisine, je compte me procurer bientôt des ouvrages récapitulatifs à ce propos (pour le moment je zone sur du Wikipédia anglais contemporain et je fais ma petite sauce LOL) et j'ai probablement deux ou trois ressources sur l'évolution des normes alimentaires japonaises à l'époque médiévale...
C'est quoi, ces publications de la ville de Bruxelles ? *curieux oo*

Avatar de l’utilisateur
Milora
C'est qui le dragon le plus mignon de Meurk ?
Messages : 5108
Inscription : sam. déc. 18, 2010 8:58 pm
Rang special : Milosoupline
Localisation : Dans le Puits des Histoires Perdues

Re: La coopérative historique.

Message par Milora » sam. déc. 23, 2017 3:06 pm

Tu as des références de sites de reconstitution, Milora ? Ou bien tu connais ce milieu ?
Non, pas vraiment...
C'est anecdotique mais cette année, j'ai fait un anniversaire à thème "cuisine médiévale" et on s'est servis du site medievalcuisine qui était pas mal : y a le texte originale de la recette, puis la traduction en anglais, puis l'interprétation - vu que les recettes d'époque n'ont jamais les quantités ni les temps de cuisson (mais c'est des recettes de gens plutôt aisés).
(Au passage, je vous conseille les "panades de sucre fi", dans la rubrique XVIe siècle, c'est délicieux :mouahaha: )

Pour les costumes, il me semble que ça reste parmi les informations les plus "faciles" à trouver en ligne, par contre. On peut naviguer sur Wikipedia pour avoir des infos (par exemple, y a tout un article sur les costumes élisabéthains (XVIe siècle)). Cet article est un bon point de départ pour creuser un peu ^^
Spoiler: montrer
Faisselle a écrit :
sam. déc. 23, 2017 10:27 am
J'ai souvenir cependant d'un bon nombre d'ouvrages, dans des bibliothèques universitaires, sur ces thématiques extrêmement "basiques"de la vie quotidienne... sur la vie urbaine, par exemple, le bon vieux Histoire de l'Europe urbaine (déjà citée dans la Mare ^^) donne à voir pas mal de détails sur la matérialité de l'existence en ville, donc ça peut faire un certain point de départ...
Moui... Enfin ça doit dépendre de ce dont on a besoin : je connais bien le livre (il est écrit par mon directeur de thèse ^^) et je suis spécialiste d'histoire urbaine médiévale, mais quand j'ai essayé d'écrire un texte situé grosso modo au XIVe siècle dans un gros bourg, j'ai bugué sur mille et un détails parce que L'Histoire de l'Europe urbaine est très chouette mais c'est un livre d'analyse plus que de description du quotidien, je trouve. C'est ce que je voulais dire. Mais je suis d'accord avec toi sur le fait qu la matérialité de la vie passée est aussi incluse dans les livres d'histoire, hein ! :)
Nouveauté :
Jour de pluie dans une cuisine (Le Mammouth éclairé)

Anciennetés :
Alice (Malpertuis VI)
Un sacré coup de pouce (E-Courts, Voy'El)

Répondre