Informations médicales pour torture de personnages

Ici, on peut poser des questions (techniques ou non) sur l'écriture, les outils qui y sont dédiés et plus largement, sur le monde du livre !

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Lilie
Coeur fondant de la mare
Messages : 5063
Inscription : mer. juin 05, 2013 1:52 pm
Rang special : A toujours la banane
Localisation : Ailleurs
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Lilie » jeu. déc. 28, 2017 11:47 am

Coucou les loulous ! :wow:

Plongée dans mes corrections, j'aurais besoin d'un avis médical.
Voilà, j'ai une petite héroïne (9 ans) qui fait une allergie à une piqûre d'insecte. J'ai pas voulu aller jusqu'au choc anaphylactique (trop impressionnant et effrayant selon moi), mais disons qu'elle a un début d'urticaire. Sa famille l'emmène dare-dare chez le médecin généraliste du coin.
Jusqu'à présent je lui faisais donner des antihistaminiques (en comprimés) à la gamine, mais a priori, l'action des antihistaminiques est plutôt "lente" (je ne sais pas à quoi ça correspond : plusieurs minutes, heures ?) et on me conseillerait plutôt les corticoïdes dans un cas comme celui-ci, car potentiellement grave.

Qu'est-ce que vous en dites ?
Si je pars sur les corticoïdes, j'aurais besoin de savoir :
- sous quelle forme le médecin généraliste les lui donne ?
- quel est le mode d'action des corticoïdes dans le corps (= comment ça marche ? quel est l'effet sur les cellules du système immunitaire ? comment ça se traduit en fait au niveau cellulaire ?)
- est-ce qu'il y a obligatoirement des effets secondaires à la prise des corticoïdes ?

Merci d'avance pour votre aide :heart: :heart: :heart:
http://liliebagage.com
Mon carnet de bord de cycliste
X-Clacks-Overhead: GNU Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Dea
Messages : 1099
Inscription : jeu. avr. 17, 2014 9:46 pm
Rang special : Penombre
Localisation : Massilia
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Dea » jeu. déc. 28, 2017 12:01 pm

Hello
Les antihistaminiques marcheront en une dizaine de minutes jusqu'à 30 minutes
Tu as des formes dispersibles sous la langue pour aller encore plus vite.
La cortisone marchera dans plusieurs heures, voire dans plusieurs jours... C'est surtout pour éviter une récidive ou une extension au corps entier.
ça existe aussi en cp effervescent ou sous la langue.

La cortisone, ton perso va en prendre 1 jour, max 4 jours. A ce stade et chez une gamine, pas d'effet secondaire véritablement
Le mode d'action est en effet de baisser l'immunité temporairement pour que la réaction soit moins violente à l'allergène. Tu veux vraiment faire un cours moléculaire à tes lecteurs avec les actions sur les cytokines, les facteurs de l'inflammation, les macrophages et les eosinophiles ? A part si ton héroïne a quelque chose de spécial au niveau génétique, je ne crois pas que cela intéressera beaucoup les lecteurs d'avoir l'intégralité des mécanismes à lire...
ça marche, point à la ligne.

Après, ton doc, s'il a une grosse frayeur, il peut faire une intramusculaire s'il le veut, il peut faire une intraveineuse
Grosso modo, avec des comprimés, tu as juste un délai de 10 minutes supplémentaires et une efficacité sans doute semblable à 90%.

Je fais de l'urticaire allergique à certains parfums et au camphre dont se tartine les gens avec leur ù$ùm$ de baume du tigre, et je peux t'assurer qu'avec 1 cp d'anti histaminique, en 15 minutes, j'arrête de me gratter et que ma peau revient normalement.

Dans ce genre d'allergie après une piqûre (ce qui veut dire que c'est la 2e fois que la gamine se fait piquer dans sa vie), c'est plus la panique qui est au premier rang des priorités que la gratouille, puisqu'il n'y a pas de Quincke.
Un site
Darkwood, Solitudes et Sacrifices et D'Une Terre à Une Autre, publiés chez Hydralune

Avatar de l’utilisateur
Lilie
Coeur fondant de la mare
Messages : 5063
Inscription : mer. juin 05, 2013 1:52 pm
Rang special : A toujours la banane
Localisation : Ailleurs
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Lilie » jeu. déc. 28, 2017 12:24 pm

Ok Dea ! Merci pour toutes ces précisions !! :wow:
tu veux vraiment faire un cours moléculaire à tes lecteurs avec les actions sur les cytokines, les facteurs de l'inflammation, les macrophages et les eosinophiles ?
Oui, c'est le but :D Je détaille ce qui se passe à l'intérieur du corps, donc j'ai besoin de savoir grosso modo comment agissent les molécules sur les cellules pour ne pas dire "trop" de bétises.
Pour les antihistaminiques, j'ai trouvé facilement, pas pour les corticoïdes. Le truc c'est que, pour des raisons de fiction, je "faussais" un peu le mode d'action des antihistaminiques (je ne les faisais pas agir que sur les mastocytes et leur histamine, mais sur l'ensemble du système immunitaire). Mais ce que tu me dis ici m'intéresse beaucoup :
Le mode d'action (des corticoïdes) est en effet de baisser l'immunité temporairement pour que la réaction soit moins violente à l'allergène.
Du coup, ce que je comprends, c'est que le corticoïde correspond + à ce que je décris dans le roman :wow: (quand bien même je lui fais actuellement prendre un antihistaminique :argh: )
http://liliebagage.com
Mon carnet de bord de cycliste
X-Clacks-Overhead: GNU Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Dea
Messages : 1099
Inscription : jeu. avr. 17, 2014 9:46 pm
Rang special : Penombre
Localisation : Massilia
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Dea » jeu. déc. 28, 2017 3:08 pm

Les anti histaminiques empêchent juste le relargage de l'histamine lors de la degranulation des mastocytes (d'après mes souvenirs)
Si tu leur donnes d'autres fonctions, autant leur donner un autre nom ou d'inventer une molécule qui servira à tes besoins.

La cortisone joue de nombreuses façons sur l'organisme, parfois avec des effets d'allure opposée. Elle augmente par exemple les globules blancs circulants dans le sang, mais elle diminue aussi l'inflammation où ils interviennent, etc... Grosso modo, leur seul souci, c'est quand tu t'en sers pour combattre une réaction trop forte de l'organisme contre un corps étranger et qu'au final le corps étranger est un agent infectieux qui profite que tu as baissé l'immunité pour s'en donner à coeur joie. Mais là, on n'est plus dans le cas d'une simple piqûre d'insecte.
Un site
Darkwood, Solitudes et Sacrifices et D'Une Terre à Une Autre, publiés chez Hydralune

Avatar de l’utilisateur
FGFT
Tolkienologue de haut vol
Messages : 835
Inscription : ven. sept. 11, 2015 11:53 am
Rang special : Rouge et Noir
Localisation : En bas, à gauche.
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par FGFT » jeu. déc. 28, 2017 3:18 pm

Dea a écrit :
jeu. déc. 28, 2017 3:08 pm
Les anti histaminiques empêchent juste le relargage de l'histamine lors de la degranulation des mastocytes (d'après mes souvenirs)

Bah voilà, c'est vachement plus clair comme ça !
(Elle parle en quelle langue la dame ?)


(Me cherchez pas, je suis sorti)
Challenge :
- Les Messagères [Public très averti] (Dark fantasy politique)


Nouvelle en BL :
- Dix ans pour Mathilde (OLT) -- (BL ON en bêta-off)

Avatar de l’utilisateur
Dea
Messages : 1099
Inscription : jeu. avr. 17, 2014 9:46 pm
Rang special : Penombre
Localisation : Massilia
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Dea » jeu. déc. 28, 2017 3:43 pm

Je ne sais pas, Lilie voulait faire "scientifique" si j'avais bien compris sa volonté.

En vulgarisation, ça donne :
"Les gentils médicaments, ils vont faire que les policiers dans ton corps, ils arrêtent de faire du sifflet et de s'appeler les uns et les autres avec leur talkie-walkie en croyant que le venin de la pauvre abeille c'est un gros méchant microbe dangereux. Donc, tout va se calmer ma chérie. Comprimé sous la langue, bisous sous le front, et lexomil à ta chère maman qui en a beaucoup besoin."
Un site
Darkwood, Solitudes et Sacrifices et D'Une Terre à Une Autre, publiés chez Hydralune

Avatar de l’utilisateur
FGFT
Tolkienologue de haut vol
Messages : 835
Inscription : ven. sept. 11, 2015 11:53 am
Rang special : Rouge et Noir
Localisation : En bas, à gauche.
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par FGFT » jeu. déc. 28, 2017 3:46 pm

Lilie, je sais pas, mais moi je comprends mieux comme ça :)
Challenge :
- Les Messagères [Public très averti] (Dark fantasy politique)


Nouvelle en BL :
- Dix ans pour Mathilde (OLT) -- (BL ON en bêta-off)

Avatar de l’utilisateur
Umanimo
Quand trop de chance tourne à la déveine
Messages : 3941
Inscription : dim. avr. 19, 2015 3:14 pm
Rang special : Whovianne
Localisation : Dans le temps et l'espace
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Umanimo » jeu. déc. 28, 2017 3:47 pm

Dea a écrit :
jeu. déc. 28, 2017 3:43 pm
En vulgarisation, ça donne :
"Les gentils médicaments, ils vont faire que les policiers dans ton corps, ils arrêtent de faire du sifflet et de s'appeler les uns et les autres avec leur talkie-walkie en croyant que le venin de la pauvre abeille c'est un gros méchant microbe dangereux. Donc, tout va se calmer ma chérie. Comprimé sous la langue, bisous sous le front, et lexomil à ta chère maman qui en a beaucoup besoin."
:lol:
Challenge mai-? 2018 : Le Robinson de la Nouvelle Victoire

Marraine de Aesta, Louisia et Kashiira :heart:
Filleule de Aesta, Louisia et Kashiira :heart:

Avatar de l’utilisateur
Arya
Sugar toujours au top
Messages : 11499
Inscription : dim. oct. 25, 2009 6:39 pm
Rang special : Racaille des bois
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Arya » jeu. déc. 28, 2017 4:33 pm

Dea a écrit :
jeu. déc. 28, 2017 3:43 pm
Je ne sais pas, Lilie voulait faire "scientifique" si j'avais bien compris sa volonté.

En vulgarisation, ça donne :
"Les gentils médicaments, ils vont faire que les policiers dans ton corps, ils arrêtent de faire du sifflet et de s'appeler les uns et les autres avec leur talkie-walkie en croyant que le venin de la pauvre abeille c'est un gros méchant microbe dangereux. Donc, tout va se calmer ma chérie. Comprimé sous la langue, bisous sous le front, et lexomil à ta chère maman qui en a beaucoup besoin."
j'adore :lol: :lol: :lol: :lol:
le pire c'est que pour moi tout est super clair maintenant, avant j'avais rien compris :lol:
Les contes de la fille perchée


ed. Pocket : Le roi des fauves / Les loups chantants
ed. Scrineo : La mort du temps / Le dieu-oiseau
ed. Magnard : Chevaux de foudre / La fille de Tchernobyl

Avatar de l’utilisateur
Lilie
Coeur fondant de la mare
Messages : 5063
Inscription : mer. juin 05, 2013 1:52 pm
Rang special : A toujours la banane
Localisation : Ailleurs
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Lilie » ven. déc. 29, 2017 11:14 am

Dea a écrit :
jeu. déc. 28, 2017 3:08 pm
Les anti histaminiques empêchent juste le relargage de l'histamine lors de la degranulation des mastocytes (d'après mes souvenirs)
Si tu leur donnes d'autres fonctions, autant leur donner un autre nom ou d'inventer une molécule qui servira à tes besoins.

La cortisone joue de nombreuses façons sur l'organisme, parfois avec des effets d'allure opposée. Elle augmente par exemple les globules blancs circulants dans le sang, mais elle diminue aussi l'inflammation où ils interviennent, etc... Grosso modo, leur seul souci, c'est quand tu t'en sers pour combattre une réaction trop forte de l'organisme contre un corps étranger et qu'au final le corps étranger est un agent infectieux qui profite que tu as baissé l'immunité pour s'en donner à coeur joie. Mais là, on n'est plus dans le cas d'une simple piqûre d'insecte.
Super, merci Dea, tu m'aides à trancher :love: corticoïdes ce sera donc !
Dea a écrit :
jeu. déc. 28, 2017 3:43 pm
"Les gentils médicaments, ils vont faire que les policiers dans ton corps, ils arrêtent de faire du sifflet et de s'appeler les uns et les autres avec leur talkie-walkie en croyant que le venin de la pauvre abeille c'est un gros méchant microbe dangereux. Donc, tout va se calmer ma chérie. Comprimé sous la langue, bisous sous le front, et lexomil à ta chère maman qui en a beaucoup besoin."
:lol: :lol: :lol: Vive la vulgarisation :love:
http://liliebagage.com
Mon carnet de bord de cycliste
X-Clacks-Overhead: GNU Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Luxia
Crétin-Aton des challenges
Messages : 2843
Inscription : lun. déc. 15, 2014 9:45 pm
Rang special : Bouh !
Localisation : Perdue sur le net
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Luxia » mer. janv. 24, 2018 10:47 pm

Je sais plus si j'avais déjà demandé dans le coin... Mais si il y a des psys / médecins spécialisés en maltraitance/emprise sur adolescent, j'aurais des questions !
Je trouve pas mal de documents sur la maltraitance infantile, mais je ne sais pas à quel point ça s'applique pour quelqu'un de plus âgé (le paternel de mon perso a commencé à le frapper vers ses 15 ans, avant il était autoritaire et dirigiste, mais ça allait). So... Help ?
Cycliste et modératrice challenge

:stylo: Entrelacs est dans les challenges, et Meute est en cycle !

Avatar de l’utilisateur
La_louve
Deux moitiés d'un même tout
Messages : 4953
Inscription : lun. janv. 05, 2015 11:22 pm
Rang special : Club des stressées de l'alpha
Localisation : Clubs : auteurs sadiques, LGBTPSFFF, Guérisseurs sans frontière, biquettes
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par La_louve » mer. févr. 14, 2018 8:14 pm

Hello les docs !

Question hospitalière. Un patient doit être maintenu en coma artificiel pour gérer la douleur. A priori, pas de risque vital. Les médecins estiment le coma nécessaire à 12-48h. Est-ce qu'il est intubé au cas où ou pas forcément ? Alimentation parentérale ou sonde naso-gastrique ? Mis en place immédiatement ou ils attendent de voir s'ils peuvent le réveiller à 12h ?
Je précise qu'il a une blessure par balle, perdu pas mal de sang mais pas d'atteinte des organes internes.
Mon site !
Roman en cours d'écriture : Jours rouges (en challenge)
Marraine de coeur de ElNat, Cyb, Luxia, Jo et Aramis :love: :heart:

Avatar de l’utilisateur
Lilie
Coeur fondant de la mare
Messages : 5063
Inscription : mer. juin 05, 2013 1:52 pm
Rang special : A toujours la banane
Localisation : Ailleurs
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Lilie » jeu. févr. 15, 2018 10:05 am

Luxia a écrit :
mer. janv. 24, 2018 10:47 pm
Je sais plus si j'avais déjà demandé dans le coin... Mais si il y a des psys / médecins spécialisés en maltraitance/emprise sur adolescent, j'aurais des questions !
Je trouve pas mal de documents sur la maltraitance infantile, mais je ne sais pas à quel point ça s'applique pour quelqu'un de plus âgé (le paternel de mon perso a commencé à le frapper vers ses 15 ans, avant il était autoritaire et dirigiste, mais ça allait). So... Help ?
Hello Luxia !
Je suis pas médecin, mais j'ai accès à beaucoup de documents sur la question et... après une petite recherche ce matin, c'est clair qu'il n'y a pas non plus pléthore documents spécifiquement là dessus ! :?
La plupart étudient l'impact de la violence sur le (jeune) enfant.
J'ai ce document dans mon centre de doc : https://www.cairn.info/revue-francaise- ... nchor_plan et je cite (p. 40) "Ajoutons enfin que la littérature internationale épidémiologique et médicale est curieusement muette sur l'existence éventuelle de relations entre, d'une part, l'âge de début de maltraitance et, d'autre part, la nature et la gravité des conséquences à long terme". (si l'article t'intéresse tout de même, je peux scanner)

Il est cependant avéré que l'environnement de l'enfant va avoir un impact sur l'adolescent et donc sur l'adulte (il n'y a pas besoin d'aller "jusqu'à" la violence physique pour constater un impact).
J'ai trouvé une mention que le harcèlement (scolaire ou familial) qui touche l'adolescent (à partir de 12 ans) va potentiellement avoir un impact sur l'adulte. J'ai trouvé ça : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3419075/ (je pense que par rebond, peut-être que tu trouveras d'autres documents spécifiques adolescents ?)

En espérant que ça puisse t'aider à avancer !
http://liliebagage.com
Mon carnet de bord de cycliste
X-Clacks-Overhead: GNU Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Luxia
Crétin-Aton des challenges
Messages : 2843
Inscription : lun. déc. 15, 2014 9:45 pm
Rang special : Bouh !
Localisation : Perdue sur le net
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Luxia » jeu. févr. 15, 2018 11:12 am

Je vais regarder ça, merci Lilie ! :heart:
Cycliste et modératrice challenge

:stylo: Entrelacs est dans les challenges, et Meute est en cycle !

Avatar de l’utilisateur
Kushiel
A bicyclette !
Messages : 7935
Inscription : sam. mai 31, 2014 4:49 pm
Rang special : Grenouille médicastre
Localisation : A l'Ouest

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Kushiel » jeu. févr. 15, 2018 12:45 pm

La_louve a écrit :
mer. févr. 14, 2018 8:14 pm
Hello les docs !

Question hospitalière. Un patient doit être maintenu en coma artificiel pour gérer la douleur. A priori, pas de risque vital. Les médecins estiment le coma nécessaire à 12-48h. Est-ce qu'il est intubé au cas où ou pas forcément ? Alimentation parentérale ou sonde naso-gastrique ? Mis en place immédiatement ou ils attendent de voir s'ils peuvent le réveiller à 12h ?
Je précise qu'il a une blessure par balle, perdu pas mal de sang mais pas d'atteinte des organes internes.
Coucou Louve :love:

A mon avis, l'intubation oral-trachéale est nécessaire en cas de sédation/ antalgie profonde pour éviter les fausses routes lors du décubitus. Je ne mettrais pas de sonde gastrique, sauf en cas d'iléus paralytique (hémopéritoine important et/ plaie intestinale suturée). De la même façon, je ne mettrais pas en place d'alimentation parentérale, sauf s'il est estimé que même éveillé, l'alimentation orale sera impossible pendant plusieurs jours. A mon avis, une simple perf " de base" pour couvrir les besoins est nécessaire.
:pompom: Cité Noire paraîtra fin 2018 chez RROYZZ éditions :pompom:
Esclave consentante de Mère Fouettarde :fouet:
:marraine: d'Aramis, Arcane, Déa, Kinvara, Naïg et Najdah :heart:

Répondre