[A] Les personnages trop parfaits

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Druduss

Message par Druduss » mar. janv. 22, 2008 10:25 pm

Derri?re la beaut? ou le naturel peuvent se rencontrer les personnalit?s les plus horribles !
Mais est-ce que le concept de la belle jeune femme plus belle qu'une elfe et tar?e comme un orc shoot?, sans une once de morale et pr?te ? tout pour dominer le monde n'est plus d?j? un "darling" des personnages m?chants ?
(inspiration from the compagnie noire ;-) )

Il y a le personnage parfait, et il y a le m?chant parfait.

Avatar de l’utilisateur
Khellendros
Messages : 726
Inscription : jeu. mars 22, 2007 11:43 am
Rang special : Batracien
Localisation : Région parisienne

Message par Khellendros » mar. janv. 22, 2008 11:25 pm

(Oui, mais en fait, elle n'est pas si m?chante que ?a la Dame !)

Avatar de l’utilisateur
desienne
Papy Zombie du futur, Pape du Pulp
Messages : 2495
Inscription : ven. déc. 14, 2007 11:45 pm
Rang special : Batracien
Contact :

Message par desienne » mer. janv. 23, 2008 8:24 am

Personnellement, lire l'histoire de personnages parfaits, ?e me gaverai un peu sans doute.
Maintenant, d'un point de vue ?criture, conter l'histoire d'un ?tre parfait et d'un grain de sable qui vient tout faire d?railler, et que, quelque soit sa d?cision, quoiqu'il fasse tout ira de mal en pis... ?a c'est int?ressant. En fait les personnages parfaits sont bien qu'? partir du moment o? on d?cide de les faire se rouler dans la M....
Le probl?me c'est aussi que les personnages parfaits manquent de cr?dibilit?, le lecteur peut avoir du mal ? s'y reconnaitre.
Parution: Toxic S1 &2,Les Dividendes de l'Apocalypse, Exil, Zoulag, Voyager, Roses Mécaniques
Production: Nine
Site de l'auteur

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Reine du shooting photo
Messages : 11949
Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Contact :

Message par Roanne » mer. janv. 23, 2008 10:34 am

Druduss a écrit :
Derri?re la beaut? ou le naturel peuvent se rencontrer les personnalit?s les plus horribles !
Mais est-ce que le concept de la belle jeune femme plus belle qu'une elfe et tar?e comme un orc shoot?, sans une once de morale et pr?te ? tout pour dominer le monde n'est plus d?j? un "darling" des personnages m?chants ?
(inspiration from the compagnie noire ;-) )

Il y a le personnage parfait, et il y a le m?chant parfait.
+ 1

Je suis enti?rement d'accord. Les extr?mes et darlings en tous genres se retrouvent dans les deux camps ;)

Le pire je crois pour nous, les auteurs, c'est que nous pouvons tr?s bien "pondre" un "personnage-au-plus-que-parfait" sans m?me en avoir r?ellement conscience (je repense ? l'un des miens en particulier). Il est d'autant plus important que nos lecteurs nous les pointent du doigt ^^
Pour ma part, un tel perso ne passe que lorsque l'auteur contourne :
- en faisant r?agir les autres personnages comme les lecteurs (persos qui se moquent de ce c?t? too much ou qui le jalousent, par exemple) ;
- en int?grant juste la petite touche d'ironie n?cessaire vis ? vis de leur personnage ador? (l? je pense ? Patricia Parry, experte en la mati?re).
Site partagé avec Chap', Elikya et Sytra : Des auteurs à l'ouest.
Je suis aussi sur Wattpad.
RDV le 1er décembre pour découvrir "On s'en occupe", co-écrit avec Chapardeuse.

Au petit mot

Re: Les personnages au

Message par Au petit mot » lun. févr. 22, 2010 7:51 pm

Si vous voulez des exemples de personnages qui sont pas 'so perfect' je vous conseille de lire du Stephen King. C'est ce qui m'a poussé à dévorer ça bibliographe, les personnages sont souvent.... ou plutôt rarement des canons de beauté super-intelligent, tout au contraire.
Enfin, c'est sympa de lire que les personnages "too much", c'est dépassé =D (ou pour les gamines qui attendent le princesse charmant...)

Avatar de l’utilisateur
Celia
C'est le grand retour d'une merveilleuse grenouille
Messages : 4062
Inscription : dim. mai 25, 2008 5:26 pm
Rang special : Aime le sang et les câlins
Localisation : A l'Est
Contact :

Re: Les personnages au

Message par Celia » lun. févr. 22, 2010 8:10 pm

Tiens le sujet a été remonté. Moi il y a un personnage plus-que-parfait que j'aime beaucoup (version ciné parce que niveau comics je connais peu), c'est Tony Stark. Il est beau, il est riche, il est intelligent, c'est un génie, il a de l'humour... et ça passe. Sans doute parce que l'humour est utilisé de façon correcte et que le personnage lui-même ne se prend pas forcément au sérieux, sauf quand la situation l'exige.
Rien de plus ennuyeux qu'un personnage parfait qui ne rit pas de lui-même.
Bêta-lectrice
Creep Show en recherche d'éditeur

Au petit mot

Re: Les personnages au

Message par Au petit mot » lun. févr. 22, 2010 8:16 pm

J'ai commenté parce que je trouvais ça intéressant... J'aurais pas du..?
Ensuite, dans un livre surtout, un personnage qui réussit tout sur tout, qui sait tout sur tout, beau gosse de service ou autre... C'est franchement agaçant. Ensuite tout dépend, on peut tout aussi bien caricaturé un personnage, mais peut être pas forcément celui principal, je ne sais pas trop...

Avatar de l’utilisateur
Celia
C'est le grand retour d'une merveilleuse grenouille
Messages : 4062
Inscription : dim. mai 25, 2008 5:26 pm
Rang special : Aime le sang et les câlins
Localisation : A l'Est
Contact :

Re: Les personnages au

Message par Celia » lun. févr. 22, 2010 8:25 pm

Au petit mot a écrit :J'ai commenté parce que je trouvais ça intéressant... J'aurais pas du..?
Ensuite, dans un livre surtout, un personnage qui réussit tout sur tout, qui sait tout sur tout, beau gosse de service ou autre... C'est franchement agaçant. Ensuite tout dépend, on peut tout aussi bien caricaturé un personnage, mais peut être pas forcément celui principal, je ne sais pas trop...
Bien sûr que si, les sujets sont là pour qu'on les utilise ^o^

En fait tout dépend du talent de l'auteur, mais s'engager sur la voie du perso parfait, c'est quand même hyper casse gueule.
Bêta-lectrice
Creep Show en recherche d'éditeur

Au petit mot

Re: Les personnages au

Message par Au petit mot » lun. févr. 22, 2010 8:31 pm

Si je peux me permettre, le personnage gaffeur, inculte ou autre, finalement, c'est pas mieux...
Question de dosage....

Avatar de l’utilisateur
Ellie
Batracien
Messages : 246
Inscription : mer. févr. 14, 2007 12:23 pm
Rang special : Batracien
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Les personnages au

Message par Ellie » mar. févr. 23, 2010 2:04 am

Au petit mot: pour moi ça dépend vraiment. Le personnage qui sert uniquemetn à apporter une touche humoristique et n'a aucun autre intérêt peut souvent être relou, effectivement, mais par contre je trouve qu'un personne qui a des qualités et est utile à l'intrigue (en dehors d'ajouter un élément humoristique) mais est gafffeur, inculte, etc., peut être vachement cool.

Après au final pour moi c'est plus une question de dynamique entre les personnages et de voir si ça «marche» ou si au contraire y'a un personnage star et les autres qui servent à rien.

Pis bon y'a pas de règle stricte non plus : par exemple j'ai tendance à trouver pénible un personnage «trop super parfait» et tout qu'on a toujours envie de baffer parce qu'il a réponse à tout, à qui les autres servent uniquement de faire-valoir, etc, mais quand ça m'arrive de trouver qu'un personnage a trop la classe et est trop :heart:,ben finalement je m'en fous et ça me va bien quand même :)

Avatar de l’utilisateur
Dawood
Batracien
Messages : 222
Inscription : mer. févr. 17, 2010 1:32 pm
Rang special : Batracien
Localisation : en pleine refonte de scénario ><

Re: Les personnages au

Message par Dawood » mar. févr. 23, 2010 11:14 am

Je suis très rapidement irrité par les persos dont l'auteur nous décrit d'emblée qu'ils sont trop forts, trop talentueux, trop beaux, tout à la fois... Le dernier exemple que j'ai en tête est le héros des Chevaliers d'Emeraude (je sais plus son nom...). L'auteur nuance son héros en amenant que son principal défaut c'est son impétuosité, mais même ça, chez un héros, ce n'est pas un réel défaut... car ça va de pair avec le courage.

Je hais les persos imbattables, trop puissants, sans faille... Et d'autant plus si leur seul minuscule point faible est un petite chose qui ne leur incombe pas directement (genre kryptonite)... J'aime qu'un perso comporte directement son point faible, qu'il doive lutter contre, car c'est en lui.

Malgré tout, j'aime qu'un héros ait des qualités, et même qu'il en ait certaines qui sortent du commun (c'est le cas du héros de ma propre saga). Seulement, il doit également avoir ses défauts, être humain, quoi.
Wyvern is coming.

(challenge à venir... :stylo: )

Avatar de l’utilisateur
Tsumire
Au travers de la Brume, sa résolution ne faillit pas
Messages : 1596
Inscription : ven. nov. 23, 2007 11:17 am
Rang special : Libellule
Localisation : Rennes

Re: Les personnages au

Message par Tsumire » mar. févr. 23, 2010 12:01 pm

Je n'ai jamais rencontré de personnage "so perfect", dans le sens où s'il représentait les carcans de ce style, il m'apparaissait soit insipide, soit exaspérant. Par conséquent, je n'ai jamais pu les assimiler à la perfection. Exemple, le jeune Eragon. Ma sœur le trouvait parfait, je le trouve insipide. La perfection est subjective.

Pour moi, le personnage "plus-que-parfait" est celui avec lequel je m'attache. Gen dans les Chroniques de Temps Obscures, Glark dans les Fedeylins (Lisez les Fedeylins !) etc. Car lorsque j'apprécie un personnage, je l'excuse de ses défauts. Pire encore, je les prendrais même pour des qualités.

En conclusion, la perfection m'est sans doute insipide lorsqu'elle ne conduit à aucune relation entre le lecteur et le personnage.

Maintenant, de mon point de vue "d'auteur", j'ai un personnage "parfait" selon les clichés : fort, mystérieux, charismatique, etc. Et j'en suis très fière. Tout l'enjeu est d'établir un lien entre le lecteur et ce personnage. De le rendre attachant au-delà de sa "perfection" apparente. Un vrai challenge !
Amertume (Challenge 2019)
Ma page Facebook

Avatar de l’utilisateur
Tristeplume
Grenoumpf grognon
Messages : 393
Inscription : jeu. juin 05, 2008 8:59 am

Re: Les personnages au

Message par Tristeplume » mar. févr. 23, 2010 1:32 pm

(Tiens, Roanne, je ne te reconnais pas sur ton lien. :mrgreen:)

Je ne vois pas pourquoi un personnage devrait avoir des défauts pour exister et donc je ne vois pas pourquoi se passer de personnages parfaits. Comme le dit Tsumïre, la perfection c'est très relatif. La perfection est aussi un défaut d'ailleurs, ne serait-ce que parce qu'elle est insupportable pour les autres.

Si je me souviens bien de l'article de Roanne, elle parlait du héros qui chevauche toute la journée, désosse un dragon, fête ça avec ses potes en vidant trois tonneaux puis va trousser une demi-douzaine de jolies jouvencelles.
J'vois pas où est le problème. :wamp:
C'est pas réaliste ? Les dragons non plus.
Nan, j'y vois juste là une sournoise attaque contre les machos. :mrgreen:

Plus sérieusement, on pourrai faire le même topic avec comme titre "les personnages anti-héros" : ces persos qui ont eu une enfance malheureuse, qui souffrent d'un handicap quelconque, qui n'ont rien pour eux et pour accomplir des actes héroïques.
Ces soit-disant héros qui passent leur temps à chouiner sur leur sort ou qui, malgré tous leurs énormes défauts, surmontent les épreuves grâce à leur force de volonté... bof quoi.

On peut ne pas s'intéresser à un héros trop parfait tout comme on peut ne pas s'intéresser à un héros qui n'a rien pour lui.

Affubler un héros d'un défaut, ce n'est pas ça qui le rendra réaliste.

Un héros parfait porte déjà en lui-même des défauts.
Il va susciter la jalousie.
Si c'est un super guerrier, il va avoir tendance à foncer dans le tas, voire dans le mur.
S'il est super courageux, il va risquer sa vie de manière inconsidérée.
S'il est super loyal, il ne va pas trahir son roi alors que son roi est une pourriture.
Etc...

En tant que lecteur, j'ai pas vraiment souvenir d'un perso "plus que parfait". Un Conan n'est pas un perso comme ça, pour moi.

En tant qu'auteur, j'aime bien les persos qui ont "de la gueule", un caractère fort, entier, souvent dotés d'une volonté inébranlable. Ils sont donc assez souvent "plus-que-parfait". C'est aussi que je n'aime pas trop décrire les tourments psychologiques, donc plus ils ont une psychologie minimaliste, mieux ça me convient. :mrgreen:
— Malach, avez-vous entendu ça ? Je suis, je cite, "drôle, tourmenté, incompris".
— Je ne vois pas en quoi c'est flatteur.
— Mon cher, cela veut dire que je plais aux femmes !
— Décidemment, je ne les comprendrai jamais.

Avatar de l’utilisateur
Dawood
Batracien
Messages : 222
Inscription : mer. févr. 17, 2010 1:32 pm
Rang special : Batracien
Localisation : en pleine refonte de scénario ><

Re: Les personnages au

Message par Dawood » mar. févr. 23, 2010 1:40 pm

Bien, je vais apporter une précision quant aux héros "parfaits" dont je parlais.
Ce que je déteste en fait, quand je lis un livre, c'est me rendre compte, m'apercevoir que l'auteur veut que j'admire son héros, en en faisant l'éloge, etc...
J'aime que la classe d'un héros, sa beauté, sa force, j'ai un peu à les découvrir, et non pas qu'on me serve sur un plateau un truc genre "c'était le plus fort/intelligent/malin/courageux de tous..."

C'est forcément très subjectif, tout ça...
Mais j'apprécie découvrir les qualités d'un héros, les voir en scène, plutôt qu'elles me soient annoncées d'emblée.
De toute façon, je pense qu'il y a une alchimie à trouver afin qu'un héros pétri de qualités, de bonnes intentions, bref, irréprochable, attise l'admiration, ou bien l'indifférence.
Wyvern is coming.

(challenge à venir... :stylo: )

anonymedeux

Re: Les personnages au

Message par anonymedeux » mar. févr. 23, 2010 1:42 pm

Dawood a écrit :Bien, je vais apporter une précision quant aux héros "parfaits" dont je parlais.
Ce que je déteste en fait, quand je lis un livre, c'est me rendre compte, m'apercevoir que l'auteur veut que j'admire son héros, en en faisant l'éloge, etc...
J'aime que la classe d'un héros, sa beauté, sa force, j'ai un peu à les découvrir, et non pas qu'on me sevr sur un plateau un truc genre "c'était le plus fort/intelligent/malin/courageux de tous..."

C'est forcément très subjectif, tout ça...
Mais j'apprécie découvrir les qualités d'un héros, les voir en scène, plutôt qu'elles me soient annoncées d'emblée.
De toute façon, je pense qu'il y a une alchimie à trouver afin qu'un héros pétri de qualités, de bonnes intentions, bref, irréprochable, attise l'admiration, ou au bien l'indifférence.
Tu parles d'une Mary Sue ! Fallait le dire ;)

Trop souvent, les auteurs se projettent sans recul dans leurs personnages. Et là, ça peut faire mal. Donc, 'lauteur a tendance de créer dans un de ses personnages une sorte de super-lui tel qu'il en rêve. Là, le personnage devient insipide car le suspense est mrot-né car on sait bien qu'il ne lui arrivera rien !

Répondre