[A] Les personnages trop parfaits

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Bagout Ragout
Messages : 22
Inscription : ven. janv. 09, 2009 1:55 pm

Re: Les personnages au

Message par Bagout Ragout » mar. févr. 23, 2010 1:54 pm

Les personnages trop parfaits, dans un sens ou dans un autre, ne sont pas très crédibles. Même en littérature jeunesse. J'adorais Bob Morane, il y a très pas si longtemps que ça. J'en ai relu un récemment. J'ai été déçu, le héros ne fait vraiment pas réel. Les personnages de dieux, peut-être. Et encore : les dieux de l'Olympe d'Ilium et d'Olympos sont tout-puissants grâce à leur quincaillerie quantique, mais ce sont quand même une belle brochette de crétins...

Avatar de l’utilisateur
Elikya
Petit escargot vaillant
Messages : 4572
Inscription : ven. mai 29, 2009 12:47 pm
Localisation : Entre terre et ciel

Re: Les personnages au

Message par Elikya » mar. févr. 23, 2010 1:59 pm

L'auteur a tendance de créer dans un de ses personnages une sorte de super-lui tel qu'il en rêve.
Daerel, cette phrase me semble criante de vérité. Un auteur peut facilement raconter les histoires qu'il aimerait vivre.
Pour ma part, j'ai commencé de cette manière. Ma première héroïne n'était pas parfaite, mais elle disposait des qualités qui me faisaient défaut, ou plutôt des qualités que j'aurais aimé posséder. Depuis, je ne m'identifie plus à mes personnages. J'ai l'impression qu'une fois me suffit.
Elikya-Merveilleuse, de la Maison du trèfle à Nomorgame
Mon challenge : Les ailes du Phénix
Mon site internet
"Ma page facebook"

Avatar de l’utilisateur
Dawood
Batracien
Messages : 222
Inscription : mer. févr. 17, 2010 1:32 pm
Rang special : Batracien
Localisation : en pleine refonte de scénario ><

Re: Les personnages au

Message par Dawood » mar. févr. 23, 2010 2:00 pm

Daerel a écrit : Trop souvent, les auteurs se projettent sans recul dans leurs personnages. Et là, ça peut faire mal. Donc, 'lauteur a tendance de créer dans un de ses personnages une sorte de super-lui tel qu'il en rêve. Là, le personnage devient insipide car le suspense est mrot-né car on sait bien qu'il ne lui arrivera rien !
Dans chaque personnage que l'on crée (même dans les méchants), il y a un peu de l'auteur...
J'ai failli faire ce type de héros, une espèce de "moi" rêvé... Il était plat, nase, mais je l'aimais beaucoup sans savoir m'expliquer pourquoi ! C'est parce que c'était "moi", en quelque sorte, version fantasmée !

Au final je ne sais pas trop où situer mon héros, même encore aujourd'hui, car il passe par de nombreux états successifs, il n'est pas constant...
Je pense m'être un peu détaché de lui, mais pas totalement. C'est impossible, je crois :roll:
Wyvern is coming.

(challenge à venir... :stylo: )

Avatar de l’utilisateur
sherkkhann
C'est moi que tu regardes ?
Messages : 4082
Inscription : mer. janv. 20, 2010 4:33 pm
Rang special : Hu Cannabis !

Re: Les personnages au

Message par sherkkhann » lun. mars 29, 2010 7:22 pm

Pour ma part, je préfère lire un roman où les personnages sont réalistes, qu'ils aient autant de défauts que de qualité.
Un personnage décrit comme une statue grec, avec pleins de pouvoirs (mais un petit défaut, comme Wellan, chevalier d'émeraude) et qui, en 500 pages, se prend une seule baffe, va m'exaspérer autant qu'un paysan sortie de nulle part et qui doit sauver le monde (bien sûr qu'il y arrive, et entre temps il aura trouver l'amour de sa vie, le monde de oui-oui). Dans les deux cas, je ne finie pas la lecture.
Après, je ne crache pas sur le héros bourrin qui écrase ses ennemis à mains nues et qui a une femme dans chaque port ^^ . Ces perso-là me font rire (dans le bon sens) autant que ceux qui n'ont rien pour eux et qui vont vraiment galérer dans l'aventure.

Je pense qu'un perso parfait n'est pas un personnage sans défaut , mais un personnage auquel l'auteur a rajouter un ou deux minuscules défauts qui ne le gêneront en rien pour accomplir sa mission.

Soit c'est un bourrin qui éclate des crânes et dans ce cas l'auteur doit assumer jusqu'au bout ( ce n'est pas réaliste mais je m'en fiche quand je lis ce genre de roman ), soit l'auteur le veut réaliste, et les humains n'ont jamais qu'un seul défaut, mais toute une panoplie : ça peut aller des gros défauts à des petites habitudes très énervantes pour l'entourage.
:romain: Cycliste :romain:

Avatar de l’utilisateur
Jo Ann v.
CoCynelle
Messages : 1048
Inscription : jeu. sept. 03, 2009 12:26 am
Rang special : Batracienne rouge et noire
Localisation : Devant Wally
Contact :

Re: Les personnages au

Message par Jo Ann v. » mar. mars 30, 2010 1:02 am

Si les personnages sont si parfaits et qu'il n'y a rien dans l'histoire qui les fait changer, alors je les trouve ennuyeux, lisses. C'est comme dans les séries... si le personnage central est trop parfait, on s'en écarte et on est plus intéressé par tous les autres...
:wow:
Des contes de fées avec des métamorphes & des romances contemporaines
www.joannv.com

Avatar de l’utilisateur
Dawood
Batracien
Messages : 222
Inscription : mer. févr. 17, 2010 1:32 pm
Rang special : Batracien
Localisation : en pleine refonte de scénario ><

Re: Les personnages au

Message par Dawood » mar. mai 03, 2011 2:18 pm

Je déterre ce fil suite à une discussion avec une amie.
Elle n'aime pas mon héros parce qu'il n'a pas suffisamment de "force" de caractère, qu'il doute trop, etc...
Au terme d'un long débat, j'en viens à la conclusion que cette amie semble préférer les histoires qui montrent les exploits d'un héros, alors que j'ai le sentiment d'écrire une histoire qui montre la naissance d'un héros. En gros, je considère que mon personnage principal ne devient un héros qu'à la fin de l'histoire. Toutes ses aventures montrent le chemin qui vont l'y mener.
C'est avant tout une affaire de goût, je pense.
Mais j'ai peur d'avoir insufflé à mon héros trop de "défauts". Il ne se montre pas toujours héroïque, etc... J'ai voulu raconter l'histoire d'un humain, mais je suis pris de doutes. Les gens s'intéressent-ils à l'humain à travers une oeuvre d'aventures ? Ne veulent-ils pas tout simplement rêver aux côtés d'un héros, sans taches ou presque, qui va leur redonner confiance en l'humain ?
Je ne sais plus >< Aidez-moi les grenouilles ! :(
Wyvern is coming.

(challenge à venir... :stylo: )

Avatar de l’utilisateur
Blanche
Mais pas innocente !
Messages : 242
Inscription : sam. mars 05, 2011 8:04 pm
Rang special : Batracien qui aime les spaghettis
Localisation : Sur ma chaise de bureau
Contact :

Re: Les personnages au

Message par Blanche » mar. mai 03, 2011 2:29 pm

J'ai un trèèèèèèèèèèès bon conseil à te donner ! :lol:

Fais naître un héros que tu aimeras, TOI, pour ses forces ou pour ses faiblesses. Et non seulement tu ne te poseras plus tant de questions, mais en plus, si tu l'aimes, tu seras capable de défendre son essence devant n'importe qui ! ;)

De quoi as-tu vraiment envie pour ton héros, Dawood ?

arwen

Re: Les personnages au

Message par arwen » mar. mai 03, 2011 2:32 pm

Moi j'aime bien les personnages qui ne sont pas de super héros, qui sont même un peu faibles, n'ont pas la répartie qui tue au moment où il le faut. Mais qui essaient...
Après, faut pas non plus leur ôter toute qualité. Je lis un roman où le personnage ne me semble en avoir aucune : veule, lâche, sans sensibilité. ca passe mal.
mais bon,c 'est très subjectif. je me suis retrouvée une fois à avoir cru donner des défauts à un personnage et un lecteur les a interprétés comme des qualités ! Alors !

Avatar de l’utilisateur
Dawood
Batracien
Messages : 222
Inscription : mer. févr. 17, 2010 1:32 pm
Rang special : Batracien
Localisation : en pleine refonte de scénario ><

Re: Les personnages au

Message par Dawood » mar. mai 03, 2011 2:37 pm

Moi, il me plait comme ça... Ce qui lui arrive, ce par quoi il passe, y compris et surtout au niveau de ses pensées, c'est ça que je veux raconter...
Tu as raison, je ne devrais pas me poser davantage de question... J'ai juste peur que tous les questionnements de ce héros n'intéressent que moi. Je ne pensais pas, et quand j'ai vu les réactions de cette amie :(
Bref, ça fait pas plaisir...

Merci Blanche :heart:

edit suite au message d'arwen :
En fait, je suis assez surpris des réactions de cette amie, je ne voyais pas mon héros comme bourré de défauts... il en a certains, qu'elle ne lui pardonne pas, j'imagine. Après, je pense que tout est affaire de subjectivité...
Wyvern is coming.

(challenge à venir... :stylo: )

Partance

Re: Les personnages au

Message par Partance » mar. mai 03, 2011 2:41 pm

Dawood a écrit :Mais j'ai peur d'avoir insufflé à mon héros trop de "défauts". Il ne se montre pas toujours héroïque, etc... J'ai voulu raconter l'histoire d'un humain, mais je suis pris de doutes. Les gens s'intéressent-ils à l'humain à travers une oeuvre d'aventures ?
Ah, les goûts et les couleurs, toujours un peu difficile d'en discuter.
Cependant, Je pense que l'on peut rechercher en effet des faiblesses et des défauts dans les personnages, surtout quand il s'agit de fantasy ou de roman d'aventures. C'est comme ça que la littérature reste "humaine" . Je prends l'exemple de Robin Hobb : elle n'a pas un seul personnage parfait, tous ont des tares, des complexes, et bien sûr aussi des qualités (que souvent ils ignorent eux-mêmes). Dès qu'il y a une faiblesse, c'est comme ça que le perso devient attachant (en tout cas je m'attache beaucoup plus, parce ... personne n'est parfait, et l'erreur est humaine...)
Au contraire, Barjavel essaye toujours de créer des combles (de la féminité, de la masculinité de la sagesse etc) dans ses personnages, et ça lui donne finalement peu de façon d'évoluer. Ses personnages sont souvent les mêmes d'un ouvrage à l'autre. J'adore cette perfection uniquement dans la "Nuit des temps", parce que l'histoire d'amour est tragique et parce qu'ils sont des restes d'un brillant passé de l'humanité, ça permet de s'évader.
En bref, je pense que pour redonner confiance en l'humanité, rien de mieux que de créer des personnages imparfaits (pas trop non plus, il faut rester crédible! sauf si on leur a jeter un sort ou quelque chose !) pour ensuite les faire évoluer (ils apprennent, deviennent plus sages, avec l'expérience ils changent...). Parce que la vie, c'est le changement !

Si j'ai bien compris, tu t'attelles à un roman d'initiation ? Perceval était un chevalier plutôt imparfait à ses débuts (un grand bêta même). Et justement, le fait de montrer comment on devient un héros alors qu'on est quelqu'un de normal, je trouve ça très original (ça change du concept du "destin"!)
Dernière modification par Partance le mar. mai 03, 2011 9:19 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
chocolaa
Messages : 837
Inscription : lun. déc. 13, 2010 5:49 pm
Rang special : Grenouille romantique
Localisation : Au royaume des kilts

Re: Les personnages au

Message par chocolaa » mar. mai 03, 2011 2:44 pm

On en parlait avec une amie il y a peu, il faut se dire que de toute façon tu trouvera toujours des gens qui n'aimeront pas ton histoire ou tes héros ! On ne peut pas plaire à tout le monde ;)
Peut-être que ce que ton amie abhorre chez ton héros, d'autres personnes vont justement l'apprécier pour ça !
La romance c'est bon pour le moral :heart:
Le kilt c'est chic !

Avatar de l’utilisateur
Blanche
Mais pas innocente !
Messages : 242
Inscription : sam. mars 05, 2011 8:04 pm
Rang special : Batracien qui aime les spaghettis
Localisation : Sur ma chaise de bureau
Contact :

Re: Les personnages au

Message par Blanche » mar. mai 03, 2011 2:53 pm

C'est peut-être juste que ta camarade n'aime pas ce genre de littérature !
Si tu voyais les réactions de ma mère quand elle lit mes nouvelles... :?
:lol:

Courage Dawood ! Tu es sur la bonne voie ! ;)
Un soleil bleu se lève... Beaucoup de schtroumpfs ont dû mourir cette nuit.

Partance

Re: Les personnages au

Message par Partance » mar. mai 03, 2011 2:57 pm

Blanche a écrit :C'est peut-être juste que ta camarade n'aime pas ce genre de littérature !
Si tu voyais les réactions de ma mère quand elle lit mes nouvelles... :?
Je plussoie, en plus de me sentir sur la même longueur d'onde !

Blanche a écrit :Un soleil bleu se lève... Beaucoup de schtroumpfs ont dû mourir cette nuit.
:lol:

Avatar de l’utilisateur
Guy Le Heaume
Messages : 225
Inscription : ven. avr. 01, 2011 9:35 am
Rang special : Grenouille
Localisation : New York City
Contact :

Re: Les personnages au

Message par Guy Le Heaume » mar. mai 03, 2011 3:03 pm

Dawood a écrit : Mais j'ai peur d'avoir insufflé à mon héros trop de "défauts". Il ne se montre pas toujours héroïque, etc... J'ai voulu raconter l'histoire d'un humain, mais je suis pris de doutes. Les gens s'intéressent-ils à l'humain à travers une oeuvre d'aventures ? Ne veulent-ils pas tout simplement rêver aux côtés d'un héros, sans taches ou presque, qui va leur redonner confiance en l'humain ?
Je ne sais plus >< Aidez-moi les grenouilles ! :(
Oui.
Néanmoins il ne faut pas croire que le héros infaillible c'est mal. J'avais particulièrement apprécié la lecture de certaines nouvelles de Robert Howard...
Chaque monde a ses lois, le tout est de les découvrir.
L'œil dans le ciel, Philip Dick.

Avatar de l’utilisateur
Dawood
Batracien
Messages : 222
Inscription : mer. févr. 17, 2010 1:32 pm
Rang special : Batracien
Localisation : en pleine refonte de scénario ><

Re: Les personnages au

Message par Dawood » mar. mai 03, 2011 3:04 pm

Merci beaucoup, Partance, chocolaa et arwen (que j'ai oublié de remercier dans mon edit).

C'est vrai, une histoire ne peut pas plaire à tout le monde, mais certaines critiques, surtout venant d'amies, peuvent être vraiment douloureuses. Je vais survivre :mrgreen: , et je n'en serai que plus fort !
Enfin, faut que je digère encore un peu...
Blanche a écrit : Courage Dawood ! Tu es sur la bonne voie ! ;)
Un soleil bleu se lève... Beaucoup de schtroumpfs ont dû mourir cette nuit.
XD :love:
Wyvern is coming.

(challenge à venir... :stylo: )

Répondre