[A] Les personnages trop parfaits

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Siana
Messages : 4132
Inscription : dim. janv. 09, 2011 2:55 pm
Rang special : Grenouille-paranormale
Localisation : 49

Re: Les personnages au

Message par Siana » mar. mai 03, 2011 3:12 pm

Je pense aussi que ce genre d'avis est très subjectif. Peut-être que ton amie lit trop de romans d'aventure classiques où le héros est fort et sans failles. ^^
N'empêche que c'est bien de montrer son côté humain s'il l'est, parce qu'un humain qui n'a pas de défauts c'est limite du surnaturel. :wamp:
Blanche a écrit :Un soleil bleu se lève... Beaucoup de schtroumpfs ont dû mourir cette nuit.
Trop fort ! :lol: :heart:
:steampunk: :stylo:
- Frères d'enchantement, chez RroyzZ éditions (fév. 2019)
- Mères des interdits, challenge 2019

Avatar de l’utilisateur
Cendrefeu
Messages : 864
Inscription : mer. oct. 29, 2008 4:42 pm
Rang special : Adoratrice de feu Clancy
Localisation : Behind the radar screen

Re: Les personnages au

Message par Cendrefeu » mar. mai 03, 2011 3:19 pm

Dawood a écrit : Elle n'aime pas mon héros parce qu'il n'a pas suffisamment de "force" de caractère, qu'il doute trop, etc...
Au terme d'un long débat, j'en viens à la conclusion que cette amie semble préférer les histoires qui montrent les exploits d'un héros, alors que j'ai le sentiment d'écrire une histoire qui montre la naissance d'un héros. En gros, je considère que mon personnage principal ne devient un héros qu'à la fin de l'histoire. Toutes ses aventures montrent le chemin qui vont l'y mener.
C'est avant tout une affaire de goût, je pense.
Mais j'ai peur d'avoir insufflé à mon héros trop de "défauts". Il ne se montre pas toujours héroïque, etc...
Tous les personnages ne peuvent pas être des héros beaux, forts et musclés, accomplissant exploit sur exploit ^^ Dans ton cas et celui de ton amie, je pense que c'est une question de goût, peut-être qu'elle affectionne tout particulièrement les héros.
Dans un de mes romans, j'ai un personnage lâche. Trouillard, pas d'assurance pour un sou, pas courageux, qui pourtant va devenir lui aussi un héros sur la fin, dans une certaine mesure (je l'ai d'ailleurs pris en grippe et les passages qui le mettent en scène ont été très durs à écrire, mais il me fallait ce personnage et sa lâcheté pour l'histoire). Il avait son rôle à jouer, il a évolué au cours du récit, et je pense que si j'avais mis en scène un rebelle ou un personnage courageux, je n'aurais jamais atteint le même résultat.

Donc je suis d'avis que les anti-héros ont leur place dans les histoires, on en a besoin de temps à autre, même si ça ne plait pas à tout le monde. S'il ne plait pas à ton amie, tant pis. L'important est qu'il te plaise à toi. :)
Ma dernière parution: Realm of Broken Faces, le dernier opus des Récits du Monde Mécanique :wow:

Et les précédents: Smog of Germania et Scents of Orient !

Mon actualité d'auteur

Partance

Re: Les personnages au

Message par Partance » mar. mai 03, 2011 3:34 pm

Courage Dawood ! C'est pas toujours facile d'avoir de telles critiques venant d'amis proches ou de parents, mais il faut s'y habituer malheureusement... (Maintenant je me persuade que j'aurai que des avis négatifs, du coup quand il y en a des positifs je suis contente et surprise!) On a tous connus ça, parce qu'en effet on ne peut pas plaire à tout le monde. Il faut un peu de temps pour digérer, on se sent souvent blessé dans son orgueil, mais en effet tu en ressortiras plus fort =D
:cava:

Avatar de l’utilisateur
Dawood
Batracien
Messages : 222
Inscription : mer. févr. 17, 2010 1:32 pm
Rang special : Batracien
Localisation : en pleine refonte de scénario ><

Re: Les personnages au

Message par Dawood » mar. mai 03, 2011 3:58 pm

Merci les grenouilles !
Vos posts me vont droit au cœur ! Grâce à vous, je me sens déjà rebondir :D
Wyvern is coming.

(challenge à venir... :stylo: )

Avatar de l’utilisateur
Luminelya
Fille cachée de Mère Fouettarde
Messages : 3144
Inscription : ven. févr. 01, 2008 3:52 pm
Rang special : Pouet

Re: Les personnages au

Message par Luminelya » mar. mai 03, 2011 6:52 pm

Dawood a écrit :C'est vrai, une histoire ne peut pas plaire à tout le monde, mais certaines critiques, surtout venant d'amies, peuvent être vraiment douloureuses. Je vais survivre :mrgreen: , et je n'en serai que plus fort !
Enfin, faut que je digère encore un peu...
Je comprends tout à fait ce que tu ressens : je suis passée par les mêmes doutes quand mon alpha-lecteur m'a dit qu'il détestait mon héroïne... Je crois que c'est quand même pour une large part une question de goût. Après tout, dans la vie, il y a des défauts qui nous repoussent et d'autres pour lesquels on a davantage de tolérance. Par exemple, une des raisons pour lesquelles mon alpha-lecteur n'aimait pas mon héroïne était qu'elle mentait trop souvent...
De plus, c'est aussi une question de public, à mon avis. Mon alpha-lecteur lit principalement de l'héroïc-fantasy, et le roman en question est de la littérature blanche pour adolescents : or le côté adolescente en crise de mon héroïne lui est passé assez royalement au-dessus. Empathie : zéro.
Cela dit, malgré ces réflexions qui m'ont amenée à nuancer l'avis de mon alpha-lecteur (ce qui m'a empêchée de tout brûler, ce n'est pas plus mal), je l'ai quand même pris en compte dans une certaine mesure : mon héroïne ment toujours, ça reste une adolescente en crise, mais j'ai atténué certains moments où on la voit sous son plus mauvais jour au profit de moments où elle est un peu plus à son avantage. Je crois lui avoir fait gagner des points de cette façon, même si mon alpha-lecteur n'en sera jamais à l'adorer. Il y a donc peut-être un juste milieu à trouver, de ce point de vue-là.

Mais bon, il ne faut pas se leurrer : on ne peut pas plaire à tout le monde.
Esclave consentante de Mère Fouettarde :fouette:

Cycliste et Chocajou (membre de l'équipe cycle)

Brekekekex koax koax !

Avatar de l’utilisateur
Iluinar
Virus informatique mutant. Un jour, il dominera le monde !
Messages : 11419
Inscription : mer. nov. 15, 2006 3:05 pm
Rang special : Esprit servant du fouet
Localisation : Dans mon monde

Re: Les personnages au

Message par Iluinar » mar. mai 03, 2011 8:47 pm

Je suis d'accord avec les autres, tout est une question de goût. Moi, je préfère de loin les héros imparfaits, pleins de doutes, humains quoi. Et comme ça a déjà été cité, Robin Hobb excelle dans ce domaine.

Avatar de l’utilisateur
Nyaoh
Messages : 1113
Inscription : mar. avr. 27, 2010 2:54 pm
Rang special : Grenouille de papier
Localisation : Dans les pages d'un livre
Contact :

Re: Les personnages au

Message par Nyaoh » jeu. mai 05, 2011 2:32 pm

Dawood a écrit :Je déterre ce fil suite à une discussion avec une amie.
Elle n'aime pas mon héros parce qu'il n'a pas suffisamment de "force" de caractère, qu'il doute trop, etc...
Au terme d'un long débat, j'en viens à la conclusion que cette amie semble préférer les histoires qui montrent les exploits d'un héros, alors que j'ai le sentiment d'écrire une histoire qui montre la naissance d'un héros. En gros, je considère que mon personnage principal ne devient un héros qu'à la fin de l'histoire. Toutes ses aventures montrent le chemin qui vont l'y mener.
C'est avant tout une affaire de goût, je pense.
Mais j'ai peur d'avoir insufflé à mon héros trop de "défauts". Il ne se montre pas toujours héroïque, etc... J'ai voulu raconter l'histoire d'un humain, mais je suis pris de doutes. Les gens s'intéressent-ils à l'humain à travers une oeuvre d'aventures ? Ne veulent-ils pas tout simplement rêver aux côtés d'un héros, sans taches ou presque, qui va leur redonner confiance en l'humain ?
Je ne sais plus >< Aidez-moi les grenouilles ! :(
Je trouve très intéressant les personnages qui doute et sont faillibles, je me fous de voir un héros qui fonce dans le tas. Des fois c'est drôle (a la Anita blake) mais des fois on attends un peu plus que ça. J'aime les failles, c'est ça qui nous les rendent intéressants, et je pense que c'est une bonne "recette" les héroïnes en ont souvent dans les livres, pourquoi pas les hommes? Faut foutre à terre ses clichés du gars parfait qui fonce comme si il était sur une autoroute et se pose pas de question sérieux. Ils ont le droit d'être lâches, d'être un peu malhonnête ou de mentir ou... Merde à la propritude (ça se dit pas je me doute lol) !
Je pense à un héros de livre (désolée en ce moment je lis pleiins de livres adultes/jeunes adultes/ados, j'ai lu twilight y a un an...) je pense au héros des LOUPS DE MERCY FALLS, il est pas parfait il doute, il sait pas il peut sembler peureux ou... Des fois je me demandais même si moi j'adorais, mais qu'un autre aurait pu le trouver mou du genou quelque part? Mais en tout cas pas moi, toutes ses failles, ses doutes et ses douleurs le faisaient bien plus intéressants que des héros de pacotille genre Edward parfait de TWILIGHT (mais non il est pas parfait il est 2 fois jaloux et même une fois il doute et il en fait trop ! bientôt il va péter tellement il est "normal"...) pitié quoi... :rha: Ou les héros super doués qui font des trucs de malade (je vois que des exemples en mangas là Alucard, Priest...) Au secouuuurs vu et revu pour moi, ça ne me touche pas du tout.
J'aime le fait que le héros se trompe et soit relou, après c'est vrai qu'un personnage totalement indécis soit ça peut être très sympa proche de nous quelque part, soit on en vient à avoir envie de le secouer comme un prunier. Tout dépend du style et des défauts travaillés.
"Je ne cherche à être sur de rien mais je veux trouver la forme juste de mon doute"
J.Benameur
Blog auteure

Avatar de l’utilisateur
Siana
Messages : 4132
Inscription : dim. janv. 09, 2011 2:55 pm
Rang special : Grenouille-paranormale
Localisation : 49

Re: Les personnages au

Message par Siana » jeu. mai 05, 2011 3:53 pm

Le problème avec les héros beaux et sans faille c'est qu'ils sont souvent assez fascinants. Ils représentent un peu ce qu'on aimerait être, au final. (Qui n' a jamais rêvé d'être le héros d'une histoire ? ^^)
Tandis que le gars qui a des failles mais à qui il arrive des trucs assez chouette (et moins chouettes, hein !) est plus intéressant. Il évolue, et il a une personnalité complexe dont on aime découvrir les différentes facettes.

(Enfin, je le vois comme ça...)
:steampunk: :stylo:
- Frères d'enchantement, chez RroyzZ éditions (fév. 2019)
- Mères des interdits, challenge 2019

Avatar de l’utilisateur
Kira
De son sabre, cette guerrière défend son trésor : ses livres
Messages : 2857
Inscription : ven. nov. 20, 2009 3:13 pm
Rang special : Fantôme du forum
Localisation : De l'autre côté du miroir

Re: Les personnages au

Message par Kira » jeu. mai 05, 2011 4:29 pm

J'ai vu passer le nom de Robin Hobb : puis-je signaler à quel point je déteste Fitz? :mrgreen: Je le trouve pleurnichard et sans personnalité. Mais on est d'accord, c'est mon goût personnel. Ceci pour dire que même un grand auteur comme Robin Hobb ne peut pas faire des personnages qui plaisent à tout le monde ;)

Si vous cherchez un exemple de personnage plus que parfait je citerai bien Tolkien mais Aethra va me lyncher je vous conseille la lecture des Chevaliers d'Emeraude de Anne Robillard : Wellan est un chef d'oeuvre du genre, au point de m'avoir rendu la lecture insupportable :wamp:

C'est plus courant en littérature jeunesse, parce que les enfants sont souvent binaires, je le vois avec les miens : il faut tout de suite qu'ils sachent qui sont les gentils et qui sont les méchants. Il n'y a qu'à voir chez Disney : rien qu'à regarder les images, on sait. Les gentils sont beaux, intelligents, gentils donc et les méchants, moches, (souvent) bêtes et très très méchants (comme dans les contes de fées, d'ailleurs). D'où les héros qui virent facilement au plus que parfait. Pourtant les contes de fées, c'est bien :heart:

Avatar de l’utilisateur
chocolaa
Messages : 837
Inscription : lun. déc. 13, 2010 5:49 pm
Rang special : Grenouille romantique
Localisation : Au royaume des kilts

Re: Les personnages au

Message par chocolaa » jeu. mai 05, 2011 4:42 pm

Kira a écrit :Si vous cherchez un exemple de personnage plus que parfait je citerai bien Tolkien mais Aethra va me lyncher je vous conseille la lecture des Chevaliers d'Emeraude de Anne Robillard : Wellan est un chef d'oeuvre du genre, au point de m'avoir rendu la lecture insupportable :wamp:
Tiens tiens ça me dit quelque chose :mrgreen:
+100 j'avais des envies de meurtre avant même la fin du tome 1

Ca ne me dérange pas trop les héros plus-que-parfait, j'avoue même que j'aime bien ce genre de personnages, par contre ce qui me dérange c'est quand ces derniers n'ont aucunes consistances (allez, au hasard on va dire Wellan :mrgreen: ), ou des défauts peu "appropriés" (je préfère un héros qui a tendance à s'énerver, brutal même, qu'un gars pétri de bons sentiments).
Les héros les plus intéressants à mon sens ce sont ceux qui se battent contre eux-mêmes avant de se battre contre l'Ennemi, un personnage peux davantage attiré mon attention, non pas par ses traits de caractère mais sa motivation, son but.
La romance c'est bon pour le moral :heart:
Le kilt c'est chic !

Avatar de l’utilisateur
Dawood
Batracien
Messages : 222
Inscription : mer. févr. 17, 2010 1:32 pm
Rang special : Batracien
Localisation : en pleine refonte de scénario ><

Re: Les personnages au

Message par Dawood » jeu. mai 05, 2011 4:46 pm

Kira a écrit : Si vous cherchez un exemple de personnage plus que parfait je citerai bien Tolkien mais Aethra va me lyncher je vous conseille la lecture des Chevaliers d'Emeraude de Anne Robillard : Wellan est un chef d'oeuvre du genre, au point de m'avoir rendu la lecture insupportable :wamp:
+1
Je me suis arrêté au premier tome. Wellan n'en était pas la seule raison, mais il a une bonne part de responsabilité ^^

edit : chocolaa a été plus rapide :mrgreen:
Dernière modification par Dawood le jeu. mai 05, 2011 4:47 pm, modifié 1 fois.
Wyvern is coming.

(challenge à venir... :stylo: )

Partance

Re: Les personnages au

Message par Partance » jeu. mai 05, 2011 4:46 pm

Kira a écrit :J'ai vu passer le nom de Robin Hobb : puis-je signaler à quel point je déteste Fitz? :mrgreen: Je le trouve pleurnichard et sans personnalité. Mais on est d'accord, c'est mon goût personnel. Ceci pour dire que même un grand auteur comme Robin Hobb ne peut pas faire des personnages qui plaisent à tout le monde ;)
Il est aussi très fermé d'esprit n'oublions pas! Je le déteste pas, il est attachant, mais il mériterait bien souvent des claques c'est vrai. Et il est incapable de tourner la page "Ortie", ça m'agace ! Mais NightEye <3 et surtout the Fool ... C'est un des personnages qui m'a le plus marquée et intriguée de tout ce que j'ai pu lire (et j'en ai lu ... xD). Cette idée de couleur de peau qui change, le fait qu'on sache jamais vraiment s'il est plus un garçon ou une fille, et puis ses oracles, et qu'il soit amoureux de Fitz... Wahou quoi. A chaque fois que j'ouvre un livre signé "Robin Hobb" j'espère secrètement en apprendre plus à son sujet...


Les contes de fée c'est bien super cool même ! =D
C'est manichéen parce que les enfants le sont, et parce que c'est structurant pour eux. On se construit grâce aux histoires que nos parents nous racontent le soir. Ce sont des histoires qui nous disent que la vie c'est pas toujours facile, même pour les supers gentils, qu'il y a des bons et des méchants, mais qu'avec un peu de volonté on s'en sort toujours... Souvenirs des cours de psycho ...
Et après, quand on grandit, on voit d'autres genres d'allusions dans les contes... ahem ... xD

Avatar de l’utilisateur
Blanche
Mais pas innocente !
Messages : 242
Inscription : sam. mars 05, 2011 8:04 pm
Rang special : Batracien qui aime les spaghettis
Localisation : Sur ma chaise de bureau
Contact :

Re: Les personnages au

Message par Blanche » jeu. mai 05, 2011 5:03 pm

Ben ça alors !!!!!
Je pensais être la seule drôle de bébête au monde à avoir détesté Wellan et à avoir lâché les Chevaliers d'Emeraude à cause de ça !

... Vous ai-je déjà dit comme je vous aimais, amies grenouilles ? :wow:

Avatar de l’utilisateur
Dawood
Batracien
Messages : 222
Inscription : mer. févr. 17, 2010 1:32 pm
Rang special : Batracien
Localisation : en pleine refonte de scénario ><

Re: Les personnages au

Message par Dawood » jeu. mai 05, 2011 5:11 pm

Partance a écrit : Il est aussi très fermé d'esprit n'oublions pas! Je le déteste pas, il est attachant, mais il mériterait bien souvent des claques c'est vrai. Et il est incapable de tourner la page "Ortie", ça m'agace ! Mais NightEye <3 et surtout the Fool ... C'est un des personnages qui m'a le plus marquée et intriguée de tout ce que j'ai pu lire (et j'en ai lu ... xD). Cette idée de couleur de peau qui change, le fait qu'on sache jamais vraiment s'il est plus un garçon ou une fille, et puis ses oracles, et qu'il soit amoureux de Fitz... Wahou quoi. A chaque fois que j'ouvre un livre signé "Robin Hobb" j'espère secrètement en apprendre plus à son sujet...
Il est arrivé qu'il m'exaspère, à ne pas voir certaines choses venir notamment, c'est vrai. Ces passages-là ont "gâché" parfois la sympathie que je pouvais avoir pour lui, jusqu'à penser "bien fait pour toi, crétin !"... Mais je l'aime bien au final. ^^

Concernant mon personnage, je crois que ce qui m'effraie et ce qui a gêné mon amie, c'est que je le montre dans des situations de faiblesse (et notamment la terreur), qui peuvent peut-être lui faire perdre un certain crédit en tant que héros. Malgré tout, ça me parait important et justement intéressant.
A titre de référence, je pense à un épisode de Buffy (premier exemple qui me vient à l'esprit ^^) qui s'appelle "Sans Défense" où la Tueuse perd ses pouvoirs et où elle panique littéralement face aux vampires quand dans les autres épisodes elle les déglinguait.
J'aime ce contraste dans un héros... Et pourquoi se montrer macho et ne le réserver qu'à une héroïne ?
Il y a aussi Harry Potter avec les Détraqueurs en y réfléchissant, mais ce bon vieux Harry n'est pas un guerrier, et n'a donc pas le même crédit à préserver qu'un personnage qui se bat.
Wyvern is coming.

(challenge à venir... :stylo: )

Avatar de l’utilisateur
Ellie
Batracien
Messages : 246
Inscription : mer. févr. 14, 2007 12:23 pm
Rang special : Batracien
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Les personnages au

Message par Ellie » ven. mai 06, 2011 3:17 am

En réfléchissant là-dessus, je me dis que j'avais l'impression qu'en ce moment j'aimais les héros «plus-que-parfaits», alors qu'en fait je me demande si c'est pas surtout que je me lasse que ce soit souvent le même genre de «défauts» qui soient attribués aux héros et héroïnes. Typiquement le héros va avoir tendance à douter, à pas être assez balaize et donc devoir progresser, à avoir peur, etc. À l'inverse le méchant va être hyper balaize, toujours sùr de lui (même quand il s'est fait péter la gueule il a pas peur ou il doute pas, il dit «mouahahaha je reviendrai dans l'épisode suivant et ma vengeance sera terrible), mais du coup arrogant, négligent, égoiste, etc. Et du coup je crois qu'en fait en ce moment je kiffe les «héros» qui ont des défauts de «méchants» (l'exemple qui me vient c'est Jayne dans Firefly), ou en tout cas qui ont pas des défauts uniquement pour devoir les surmonter et montrer qu'ils sont vraiment des héros.

Répondre