[A] Les personnages trop parfaits

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Eda

Re: Les personnages au

Message par Eda » ven. mai 06, 2011 7:23 am

Kira a écrit :J'ai vu passer le nom de Robin Hobb : puis-je signaler à quel point je déteste Fitz? :mrgreen: Je le trouve pleurnichard et sans personnalité.
Entièrement d'accord, Fitz est le genre de perso bourré de défauts plus gros que lui, qui passe son temps à vous donner envie de lui coller des beignes, et on se demande comment le Fou fait pour le supporter et même l'aimer... Et pour rester chez Robin Hobb, quand en plus, dans les Aventuriers de la Mer, elle nous assène cette petite grue de Malta qui est à claquer aussi, ça finit par lasser.

Personnellement, Robin Hobb est un auteur que j'adore (désolée je suis de la vieille école je suis incapable de dire "une auteure" je trouve ce mot hideux). Ses intrigues sont passionnantes (la plupart du temps...), son style prenant, etc. Mais en ce moment par exemple, je peine tellement sur Malta que je ne suis pas sûre d'arriver à finir les Aventuriers tant elle me saoule. Je lui pardonnerais volontiers d'être maladroite et gamine, après tout c'est de son âge, mais son manque de sensibilité et son côté " mon Papa c'est le plus fort de tous les Papas", ça me file vraiment envie de lui taper la tête contre un mur. Au point que je n'en tire plus aucun plaisir de lecture.

Mais je ne crois pas que le personnage "plus-que-parfait" existe. D'abord parce que nous, lecteurs, sommes tous différents, et que la façon dont nous percevons les héros de nos auteurs préférés est donc elle aussi différente. Certains trouveront en Fitz un pauvre gars qui s'en sort vraiment très bien malgré son karma de m...., alors que d'autres auront juste envie de le secouer comme un prunier pour faire sonner le petit pois qu'il a dans la tête. Les princes charmants ont beau être des princes, et être charmants, et parfois aussi beaux, intelligents, courageux et modestes, sexy, drôles (j'en ai oublié ?), il n'en demeure pas moins qu'ils ont des problèmes, suffisamment pour en faire un roman, et finalement, c'est ça qui compte. S'ils étaient vraiment parfaits, ils claqueraient des doigts, l'histoire serait finie et hop, on passe à la suite.

Pour ma part j'aime un héros (ou une héroïne) qui me fait rêver, et je n'ai pas envie de retrouver dans le monde où je me rends pour m'évader des personnages qui ont le même caractère à la c.. que mon voisin de palier ou les mêmes défauts que le pote avec qui je viens de m'engueuler il y a cinq minutes parce que, par moments, il est vraiment trop borné. Je veux tomber amoureuse de tous les princes, et baver d'envie devant toutes les princesses, parce que je crois que le genre fantasy et le genre SF sont avant tout des genres littéraires "pour le fun", et pas des précis de psychologie qui doivent fidèlement retracer les travers de l'humanité.

Nous, on est dans domaine de l'extrapolation, de l'exagération et de l'imagination, alors extrapolons et dérivons, selon nos envies. Je n'ai pas envie de chercher à créer LE personnage qui va faire vibrer mes lecteurs (si j'en ai..., même un petit, pas beau et con suffirait mais s'il vous plait, lisez-moi !), mais de créer des personnages qui servent mon histoire et mon "message". Je crois qu'on est tous d'accord pour dire que le personnage plus-que-parfait serait insipide mais, est-ce qu'il existe ? On est toujours le con de quelqu'un et je crois qu'il en va de même pour nos héros et nos héroïnes. Il nous faut accepter le fait que tout le monde ne va pas les aimer.

Avatar de l’utilisateur
Koïnsky
Gardien des tulipes roses
Messages : 671
Inscription : mar. juil. 10, 2007 11:59 am
Rang special : x-com defender
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Les personnages au

Message par Koïnsky » ven. mai 06, 2011 8:21 am

Eda a écrit :Fitz est le genre de perso bourré de défauts plus gros que lui, qui passe son temps à vous donner envie de lui coller des beignes, et on se demande comment le Fou fait pour le supporter et même l'aimer... Et pour rester chez Robin Hobb, quand en plus, dans les Aventuriers de la Mer, elle nous assène cette petite grue de Malta qui est à claquer aussi, ça finit par lasser.
Comme quoi, un lecteur = une lecture, car je n'ai pas trouvé Fitz "bourré de défauts", et j'ai trouvé le Fou davantage casse-bonbon, au début. Quant à Malta, j'ai bien aimé son traitement, dans la série (même s'il y a des longueurs dans le roman n°7 ou 8 je ne sais plus).
Spoiler: montrer
Oui, elle est énervante au début, mais l'intérêt du personnage réside dans son évolution au cours de la série.
Je veux tomber amoureuse de tous les princes, et baver d'envie devant toutes les princesses, parce que je crois que le genre fantasy et le genre SF sont avant tout des genres littéraires "pour le fun", et pas des précis de psychologie qui doivent fidèlement retracer les travers de l'humanité.
Je trouve ta vision très réductrice. Il me semble que c'est plus ce que tu attends, toi, du genre.
Il nous faut accepter le fait que tout le monde ne va pas les aimer.
Bien d'accord !
bêta-lecteur ~ auteur (accueil du blog / nouvelles / jeu vidéo)

Eda

Re: Les personnages au

Message par Eda » ven. mai 06, 2011 9:14 am

Koïnsky a écrit :
Je veux tomber amoureuse de tous les princes, et baver d'envie devant toutes les princesses, parce que je crois que le genre fantasy et le genre SF sont avant tout des genres littéraires "pour le fun", et pas des précis de psychologie qui doivent fidèlement retracer les travers de l'humanité.
Je trouve ta vision très réductrice. Il me semble que c'est plus ce que tu attends, toi, du genre.
Ce n'est pas péjoratif. Ce que je veux dire c'est simplement que, si on se permet d'imaginer des mondes irréels, peuplés de créatures extraordinaires, de Magie, ou même dotés d'avancées technologiques époustouflantes et totalement surréalistes, (ce qui, tu en conviendras Koïnsky, est "fun"), on élargit le champ des possibles bien au-delà des limites de notre environnement quotidien. Dans ce cas, pourquoi vouloir refuser à nos personnages le droit à l'extraordinaire que l'on accorde à tout ce qui les entoure, et se dire que ce n'est pas possible d'être à la fois beau, intelligent, sexy... etc. ? Ou inversement, d'ailleurs, il peut aussi être le gars plus con du monde, ou la fille la plus moche.

Dawood s'interroge sur l'intérêt d'un héros ayant des défauts et manquant de force de caractère, et je dis qu'il a le droit de faire le héros qu'il veut. Pour en revenir à Robin Hobb, j'ai adoré l'Assassin Royal (presque jusqu'à la fin que je n'ai pas aimée), et j'ai bien tout lu malgré l'aversion que j'avais pour Fitz, simplement parce que cette histoire est géniale. Et si, personnellement, je préfère les princes et les princesses, ce n'est que mon opinion, qui ne m'empêche d'ailleurs pas d'aimer également d'autres genres de personnages, et je ne crois pas qu'un auteur doive se soucier de créer un perso qui plaira, mais plutôt simplement un personnage cohérent avec lui-même et qui sert au mieux l'intrigue. (bon évidemment, s'il en plus le héros plait à tout le monde, c'est encore mieux...)

Avatar de l’utilisateur
NB
Ricoche en Premier
Messages : 6209
Inscription : jeu. janv. 24, 2008 3:40 pm
Rang special : Bâtisseuse
Localisation : Vers les maïs au sud de Lyon
Contact :

Re: Les personnages au

Message par NB » ven. mai 06, 2011 11:13 am

Dawood a écrit :
Kira a écrit : Si vous cherchez un exemple de personnage plus que parfait je citerai bien Tolkien mais Aethra va me lyncher je vous conseille la lecture des Chevaliers d'Emeraude de Anne Robillard : Wellan est un chef d'oeuvre du genre, au point de m'avoir rendu la lecture insupportable :wamp:
+1
Je me suis arrêté au premier tome. Wellan n'en était pas la seule raison, mais il a une bonne part de responsabilité ^^
+1.

Le pire, je crois, c'est que les autres persos lui disent qu'il est parfait et qu'il répond, en se recoiffant, montrant ses dents blanches, et en poussant un rire à la Captain Hammer "Ha ha, non, je ne suis pas parfait, regarde, je me suis mis en colère, l'autre jour" :wamp:


Pour Malta, qui m'agaçait au début... eh bien c'est devenu mon personnage préféré des aventuriers de la mer, suite à son évolution ! Bref, ça vaut le coup de la supporter un peu ;)

Pour Fitz, j'avoue que j'aime quand le lecteur a un coup d'avance sur le perso principal, et qu'on a envie de lui donner des baffes de temps en temps. Donc pas de souci avec lui, ça fonctionne ^^

Allez, zou, maintenant, retour au sujet !

Avatar de l’utilisateur
Kira
De son sabre, cette guerrière défend son trésor : ses livres
Messages : 2857
Inscription : ven. nov. 20, 2009 3:13 pm
Rang special : Fantôme du forum
Localisation : De l'autre côté du miroir

Re: Les personnages au

Message par Kira » ven. mai 06, 2011 12:09 pm

NB a écrit :Pour Malta, qui m'agaçait au début... eh bien c'est devenu mon personnage préféré des aventuriers de la mer, suite à son évolution ! Bref, ça vaut le coup de la supporter un peu ;)
+1. Je trouve que c'est le personnage qui connaît l'évolution la plus intéressante.
Moi c'est la grande soeur qui me tape sur le système nerveux (j'en ai même oublié son nom, tiens...)
Par contre Kennit est génial :heart:
L'avantage c'est que vu la galerie (plus large que dans l'Assassin Royal qui est quand même très centré sur Fitz) il y en a pour tous les goûts.
Certains vont apprécier une fantasy proche des contes de fées, avec des personnages davantage archétypaux (la belle princesse, le prince charmant etc) d'autre des univers plus proches de la réalité avec des personnages plus nuancés. De la même façons que certains vont préférer l'action, d'autres les intrigues politiques, d'autres les histoires d'amour...
D'où l'intérêt, pour en revenir au problème initial, de pouvoir croiser plusieurs avis ;)

Avatar de l’utilisateur
Koïnsky
Gardien des tulipes roses
Messages : 671
Inscription : mar. juil. 10, 2007 11:59 am
Rang special : x-com defender
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Les personnages au

Message par Koïnsky » ven. mai 06, 2011 1:02 pm

@Eda : je ne réagissais qu'à la phrase, quotée d'ailleurs, que j'ai trouvé réductrice par rapport aux genres de la SFFF. Je conçois bien que ce n'est que ta vision des choses, et je la respecte.
Kira a écrit :Par contre Kennit est génial :heart:
Ah, oui, Kennit un personnage ambigu qui gagne en puissance jusqu'à la fin ! Il y a vraiment une belle brochette de persos dans cette série.
bêta-lecteur ~ auteur (accueil du blog / nouvelles / jeu vidéo)

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Reine du shooting photo
Messages : 11949
Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Contact :

Re: Les personnages au "plus-que-parfait"

Message par Roanne » mer. juin 11, 2014 10:08 am

(j'ai mis à jour le 1er post pour supprimer le lien et corriger les "?")
(je n'ai pas changé d'avis, j'ai toujours autant de mal avec les plus-que-parfaits, et ça me dépite parce qu'en plus, j'en colle dans mes propres textes... cherchez l'erreur !)
(oui, Crazy, tu peux ressortir le bandeau "Team Benedikt", sans scrupules ! ^^)
Site partagé avec Chap', Elikya et Sytra : Des auteurs à l'ouest.
Je suis aussi sur Wattpad.
RDV le 1er décembre pour découvrir "On s'en occupe", co-écrit avec Chapardeuse.

Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 10157
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

Re: Les personnages au "plus-que-parfait"

Message par Crazy » mer. juin 11, 2014 10:28 am

Puisque c'est demandé gentiment ^^
Image

Pour revenir au sujet, c'est un des trucs avec lequel je joue dans mon Challenge actuel (Darkside) : mon personnage-titre a théoriquement tout pour plaire : grand, beau, fort, intelligent... mais c'est au niveau psychologique que ça se gâte : misanthrope, mauvais caractère, vaguement homophobe, sans doute un peu masochiste... :mouahaha2:

Il tombe clairement dans la catégorie "Marie-Sue" si je fais le test (dsl j'ai pas de lien sous la main, là) mais je trouve amusant de jouer à déconstruire le trope :mouahaha:
:mouahaha: Grenouille vampire :wamp:, Mith :jedi: et sadique :fouet:
:lect: Challenge 2019 : Symbiotes (SF/SpaceOp)
:stylo: Blog : Crazy's Wor(l)ds

Répondre