Page 1 sur 5

[A] Les personnages trop parfaits

Publié : mer. juil. 25, 2007 8:31 am
par Roanne
J'ai rédigé un article qui a déjà fait pas mal jaser sur mon blog :
il s'agit d'un article sur les personnages au plus-que-parfait

Note de Roanne : lien supprimé le 11/06/14 car l'article a été dynamité en même temps que mon ancien blog.

Alors je me dis que ce serait sympa d'ouvrir la discussion sur le sujet ici !

Aimez-vous découvrir des personnages "so perfect" au cours de vos lectures, aimez-vous en décrire dans vos écrits ?
Est-ce que -comme moi- ça vous fait généralement rire quand vous en croisez un ou cela vous agace-t-il ? Au contraire, les adorez-vous au point que c'est l'un des critères pour que vous accrochiez à un roman ?

Pour ma part, j'avoue que ma réaction dépend énormément de la façon dont l'auteur a amené son personnage. Dans le livre que je lis - qui compte pas mal de maladresses, je fais des efforts pour rester en mode lectrice - la descriptions de l'un des personnages a été amenée d'une telle façon que vraiment, je me suis contenue pour ne pas :
- au mieux ricaner bêtement
- au pire me rouler par terre...

J'ai lu d'autres livres qui comprenaient des personnages tout aussi "perfect" mais sans que cela déclenche chez moi une telle hilarité. Ils étaient peut-être simplement abordés avec plus de tact... ou bien ils comportaient juste ce petit défaut qui fait qu'ils restent humains, donc attachants.

Publié : mer. juil. 25, 2007 11:06 am
par Aéthra
C'est marrant, pour ma part, j'aime bien les personnages "so perfect" ! A petite dose, il est vrai mais c'est peut-?tre mon c?t? petite fille attendant son preux chevalier qui ressurgit ^^ (si mon mari savait cela :-D )

Publié : mer. juil. 25, 2007 11:33 am
par elea
Pour moi, un personnage so-perfect, c'est un personnage qui a aussi des d?fauts.
Niveau physique, dans la cat?gorie imperfection(s) physique(s), tous mes personnages masculins on un blanc mdr.

Publié : mer. juil. 25, 2007 12:04 pm
par Arnaldus
A la lecture de ton article, la r?ponse est ... JAMAIS.

Les anglo-saxons appellent ?a des "Mary Sue" : un terme issu du monde des fanfic de Star Trek.

Sinon, d'une mani?re g?n?rale je dirais que le probl?me c'est la perfection du personnage cumul?e avec sa pr?sence dans l'histoire. Loin des yeux, ?a g?ne moins.

A noter que de la m?me mani?re, je n'aime non plus les personnages qui n'ont que des d?fauts (m?mes les seconds r?les).

Publié : mer. juil. 25, 2007 12:10 pm
par Shagrìn
un personnage parfait est un personnage qui nous touche et nous inspire divers sentiments envers lui (sympathie, empathie, haine, piti?...)
Et pour qu'un personnage me touche, il lui faut des d?fauts, des souffrances...

Un personnage parfait m'est impossible ? aimer, car dans la vraie vie, ?a n'existe pas!
A part moi, bien s?r. :D

Publié : mer. juil. 25, 2007 12:31 pm
par SA_Avenger
Je d?teste les personnages parfaits en g?n?ral, par contre j'adore les h?ros mornes, efficaces, terriblement sup?rieurs aux autres mais ? ce moment il faut que ces h?ros ne servent pas que le bien.
En g?n?ral je suis tr?s anti-h?ro et je pr?f?re grandement les personnages du commun qui se retrouve dans une situation hors du commun.

Publié : mer. juil. 25, 2007 12:52 pm
par Druduss
Aimez-vous d?couvrir des personnages "so perfect" au cours de vos lectures, aimez-vous en d?crire dans vos ?crits ?
Un personnage avec un corps beau et muscl? ne me d?range pas, si c'est un v?ritable tar? psychopate ;-)

Ce que je veux dire, c'est qu'on peut faire un personnage qui parait n'avoir que des qualit?s, mais il faudra toujours laisser un ou deux d?fauts, g?n?ralement au niveau du mental ^^

Publié : ven. juil. 27, 2007 12:51 pm
par Lullaby
Un personnage "parfait" au sens sans d?faut, ni faille, au physique comme au psychologique, me laisserait de glace et m'ennuierai profond?ment.

Un personnage est bon s'il fait ?prouver des choses au lecteur, s'il a des doutes, commet des erreurs,apprend, bref, n'est pas parfait.

Publié : sam. juil. 28, 2007 12:36 pm
par blackwatch
Si le dit perso est pris au s?rieux par son auteur, s?r que ca va m'ennuyer. Et m?me plus. Maintenant, si c'est pris avec un quelconque sens de la d?rision, ce sera d?j? plus supportable. Je retrouve ?a dans le roman de Kelley Armstrong "Bitten" (en fran?ais c'est "Morsure" et ?dit? chez Brag") avec la super-h?ro?ne-louve garoute sexy en diable, intelligente, rus?e et j'en passe. M?me chose pour son copain.
Si elle ?tait prise au s?rieux, la fille serait imbuvable. Mais comme il y a des touches d'humour et d'auto-d?rision, ca fait passer la pillule m?me si ce n'est pas un type de perso que j'affectionne, par ex.

Publié : lun. juil. 30, 2007 7:19 am
par Roanne
Pour moi clairement tout est dans le traitement du personnage. Je rejoins Blacky. Un exemple : dans le roman "L'ombre de Montfort" de Patricia Parry, les persos sont presque plus-que-parfaits mais elle les d?crit d'une telle fa?on qu'ils sont hyper attachants et dr?les.

Publié : lun. juil. 30, 2007 12:18 pm
par Deidril
Le personnage ? l'apparence parfaite peut servir de point de rep?re pour l'?volution du h?ro. Au d?part, le mentor qui a instruit votre h?ro sait se battre contre 30 orcs avec une seule main, faire le caf? avec l'autre et disserter de po?sie elfique en m?me temps. 5 volumes plus loin, le h?ro est capable de le battre les yeux band?s avec une branche d'arme en guise d'?p?e tout en composant une saga lyrique en 5 actes.

Le h?ro a ?volu?, le mentor non, et cela permet de se rendre compte de l'avanc?e du personnage...

Publié : mar. juil. 31, 2007 10:35 am
par Roanne
Vous ?tes irr?cup?rables :D

Publié : ven. août 03, 2007 5:18 pm
par Ellie
Moi j'avoue que j'ai un peu de mal ? r?pondre ? ce genre de trucs, parce qu'en tant qu'auteure en g?n?ral je trouve que j'ai un peu tendance ? mettre des h?ros (ou h?ro?nes) que je consid?re super parfaits qui se gavent et tout ; et en g?n?ral quand on me fait des remarques dessus on m'en parle comme... d'?anti-h?ros?. _o_

Donc je dois ?tre tordue.

Apr?s en tant que lectrice ?a me g?ne pas plus que ?a, ?a d?pend des bouquins et de l'histoire, quoi. C'est plus s'il a aucune personnalit? ou si l'histoire est chiante que ?a va poser probl?me. Apr?s bon y'a des limites ? la perfection, un h?ros dou? sans d?faut visible ?a me g?ne pas plus que ?a, un perso qui gagne les combats ? 50 contre un et qui efface tous les autres personnages parce que c'est lui le plus fort ?a, ?a m'?nerve un peu.

Sinon dans le genre ce qui m'amuse c'est le h?ros super-parfait mais dont l'auteur assume pas qu'il soit parfait alors il a un d?tail ? la con genre borgne,ou bourru, ou il manque deux doigts ? une main, qui n'aura aucune importance r?elle dans le roman.

Publié : ven. août 03, 2007 10:09 pm
par misandre
Nera a écrit :Sinon dans le genre ce qui m'amuse c'est le h?ros super-parfait mais dont l'auteur assume pas qu'il soit parfait alors il a un d?tail ? la con genre borgne,ou bourru, ou il manque deux doigts ? une main, qui n'aura aucune importance r?elle dans le roman.
Rho voui, toute mon adolescence fleur bleue... Ang?lique Marquise des Anges... *soupir* ;_;

D'accord... je sors (psst : pas les tomates, ?a fait bobot?t?te :weee: )

Publié : sam. août 04, 2007 8:14 am
par Roanne
Ah ouiiiii, Joffrey de Peyrac qui est vilainement cicatris? mais top ? tous niveaux... et son concurrent Nicolas, borgne mais pas trop...

* soupirs *

Hum hum, ok je sors aussi...