Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

[visible par les non-inscrits] Ici, on peut poser des questions (techniques ou non) sur l'écriture, les outils qui y sont dédiés et plus largement, sur le monde du livre !

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Nana
Les secs défilents à toute vitesse
Messages : 1463
Inscription : mer. avr. 27, 2016 8:04 pm
Rang special : écrivain du bonheur

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Nana » jeu. août 09, 2018 8:59 pm

Pour moi, c'est une bonne idée. Au pire, on te dit non et puis voilà.
Quand j'avais publié à compte d'auteur, j'avais fait ça avec la librairie de ma ville (faut dire que je compte parmi ses fidèles clients, ça a pu jouer), et ça s'était très bien passé. J'avais même eu droit à un petit article dans le journal de ma ville pour en parler. De ce que j'ai remarqué, les gens aiment bien mettre en avant un livre écrit par quelqu'un de leur ville parce que ça n'arrive pas souvent (du moins par chez moi où la ville n'est pas si grande).
"Make the plan, execute the plan, expect the plan to go off the rails, throw away the plan"
Challenge: Alexandre Jestin marrainée par Minock :love:
marraine de Ji Aʃka :mage:

Avatar de l’utilisateur
Avel
Messages : 286
Inscription : dim. déc. 17, 2017 9:40 am
Rang special : Grenouille Diligente des Sept Nénufars Célestes

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Avel » jeu. août 09, 2018 9:08 pm

Merci de vos réponses.

J’habite une grande ville, mais l’effet « auteur local » pourrait peut-être marcher à l’échelle du quartier.

Avatar de l’utilisateur
Jo Ann v.
CoCynelle
Messages : 923
Inscription : jeu. sept. 03, 2009 12:26 am
Rang special : Batracienne rouge et noire
Localisation : Devant Wally
Contact :

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Jo Ann v. » jeu. août 09, 2018 11:20 pm

Décidément A ! Rien à perdre, tout à gagner ! :wow:
Les Contes d'Aucelaire, MxM Bookmark, Coll. Infinity 2018
Les Yeux de Léon, France Loisirs 2018
Les Noces de Jade, finaliste du prix du livre romantique 2018
:wow:
Newsletter

Avatar de l’utilisateur
Agathe Flore
Messages : 1541
Inscription : mer. juin 08, 2016 3:19 pm
Rang special : Elfe sylvestre qui court avec les loups
Localisation : Spa (Belgique)

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Agathe Flore » ven. août 10, 2018 11:20 am

C'est une excellente idée, d'autant plus si tu connais un peu les responsables auxquels tu comptes t'adresser. S'ils acceptent, ça fait plus pro de donner leurs coordonnées à ton éditeur, pour qu'il se charge de régler avec eux les détails pratiques ensuite (envoi des livres, etc)
Dans ma petite ville, il existe aussi un effet "auteur local", mais malheureusement pour moi plus tourné vers les gens qui écrivent de la littérature régionale, l'exotisme de Mu n'a pas l'air de leur plaire. J'avais demandé aux libraires locaux de distribuer mon livre et éventuellement de m'organiser une rencontre / séance de dédicaces : ils ont distribué mon livre quelque temps, mais toujours pas de dédicaces à l'horizon…
Quoi qu'il en soit, cela ne coûte rien d'essayer, le pire qui puisse arriver c'est un refus.
Mu: L'ombre d'Atlantis" T1, aux éditions Underground
Marraine de Doubar pour "Les larmes du Dieu Blanc"

Avatar de l’utilisateur
Avel
Messages : 286
Inscription : dim. déc. 17, 2017 9:40 am
Rang special : Grenouille Diligente des Sept Nénufars Célestes

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Avel » mar. août 21, 2018 6:44 am

Merci pour vos avis.

Autre question, si je puis me permettre d’abuser encore un peu… Combien d’exemplaires me suggérez-vous d’apporter de chaque livre ? Le principe est que je les achète à prix réduit à l’éditeur pour les revendre au prix public (et je déclare les bénéfices, bien entendu, autant dire que l’objectif n’est pas de me payer une Aston-Martin). J’ai un peu de mal à situer la barre du « ridiculement trop » et celle du « ridiculement trop peu ».

Avatar de l’utilisateur
Mariedelabas
Permavirus mermanent. Mermavirus pour les intimes.
Messages : 11781
Inscription : sam. mars 03, 2012 4:41 pm
Rang special : Chenille cycliste
Contact :

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Mariedelabas » mar. août 21, 2018 11:24 am

Alors là... combien vend-on dans une médiathèque ? ou en librairie ? A ma connaissance, ça dépend :
1) de la promotion de cet événement fait par le lieu d'accueil (affiche, réseaux sociaux) et toi même (si tu fais ta pub sur FB par exemple, avec création de page événement, etc)
2) Très important : de l'heure à laquelle tu dédicaces : j'ai vu des auteurs connus (genre primés etc) en SFFF ne rien vendre un vendredi après midi dans une grosse librairie. C'est normal, les gens bossent à cette heure, les jeunes sont en cours, etc. Il n'y a déjà quasiment pas de clients, alors...
L'Oeil du Lémurien
Mon nouveau challenge Fan Club
Marraine de Louisia
Mon carnet de bord de Cycliste

Avatar de l’utilisateur
Arya
Sugar toujours au top
Messages : 11618
Inscription : dim. oct. 25, 2009 6:39 pm
Rang special : Racaille des bois
Contact :

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Arya » mar. août 21, 2018 12:52 pm

Je ne suis pas très optimiste hélas. Les gens sont assez peu friands des anthologies de nouvelles et en plus, dans une médiathèque, pas sûr que ce soit forcément un public très "acheteur". Tu en as parlé avec la médiathèque ? Ils ont déjà fait ce type d'opération ?
Je l'ai déjà fait deux fois, une fois pour un public adulte et je me souviens surtout de la petite conférence qu'on avait faite pour un public plutôt réduit (15 personnes ?) C'était le soir, après la fermeture officielle des lieux. Quelques personnes avaient acheté le bouquin il me semble, je ne sais plus combien (4, peut-être moins ?)
Et une autre fois pour des enfants, pendant l'ouverture de la médiathèque, avec un public déchainé lol (on avait dansé et tout), genre 30 ou 40 mômes, et je crois avoir vendu un bouquin lol... Mais la plupart des mômes avaient lu le livre... à la bibli.
Ce qui est sympa, c'est surtout l'échange et les questions / réponses. Les gens viennent par curiosité, pour entrer un peu dans l'intimité de l'écrivain, l'acte d'écrire. Mais en général, si la médiathèque t'invite, c'est qu'ils ont tes bouquins dans leur fond, donc bon, les gens peuvent tout simplement les emprunter... La vente, en médiathèque, faut pas s'attendre à grand-chose je le crains...
Je te souhaite que ça marche, mais réfléchis aussi à ta motivation si tu as vraiment envie de te battre pour ça ou de mettre ton énergie ailleurs (par exemple dans des salons) :love:
Les contes de la fille perchée


ed. Pocket : Le roi des fauves / Les loups chantants
ed. Scrineo : La mort du temps / Le dieu-oiseau
ed. Magnard : Chevaux de foudre / La fille de Tchernobyl

Avatar de l’utilisateur
Agathe Flore
Messages : 1541
Inscription : mer. juin 08, 2016 3:19 pm
Rang special : Elfe sylvestre qui court avec les loups
Localisation : Spa (Belgique)

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Agathe Flore » mer. août 22, 2018 2:42 pm

Je suis assez d'accord avec Arya sur les ventes peu importantes dans ce type d'événement, à moins que la médiathèque ne fasse une pub d'enfer plusieurs semaines avant ! Voilà deux ans que je vais régulièrement à de telles rencontres littéraires à la bibliothèque de ma ville, pour découvrir l'univers de différents auteurs et y retrouver d'autres amateurs de lecture. À l'exception de 2 ou 3 écrivains très connus, le public varie de 15 à 50 personnes et les auteurs vendent grosso modo une dizaine de livres.
Pour affiner mon avis plus haut, je dirais que c'est quelque chose à tenter peu après la sortie du livre, quand les amis et connaissances ne l'ont pas encore acheté et peuvent venir enrichir un peu le public. Et s'assurer que les organisateurs font une bonne pub (réseaux sociaux, affiches et encart dans la presse gratuite locale). Perso, j'hésite à relancer la bibliothèque pour une rencontre autour de mon roman : 4 mois et demi après la sortie et avec une présence dans la librairie locale, tous ceux qui avaient envie de le lire l'ont déjà acheté et je risquerais de ne plus rien vendre (voire la salle vide :psychocoah: ).
Mu: L'ombre d'Atlantis" T1, aux éditions Underground
Marraine de Doubar pour "Les larmes du Dieu Blanc"

Avatar de l’utilisateur
Alaëlle
Dompte les mammouths au mojito
Messages : 7051
Inscription : mar. déc. 09, 2014 10:44 am
Rang special : Grenouille bienveillante
Localisation : Forestelle, dans un arbral

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Alaëlle » ven. sept. 14, 2018 5:54 pm

Ça y est, j'ai enfin lu toutes les discussions, très intéressantes au demeurant... :wow:
Merci à tous ! :love: Je suis moi-même à la croisée des voies sur ce sujet...

Qu'est-ce que je pourrais dire pour apporter ma pierre à l'édifice ? Alors en vrac :
— J'ai sorti en juillet le premier tome de ma trilogie dans une petite MDE basée en Vendée. Ils ont un diffuseur sur la région, mais en gros, il sera placé en librairie sur la Vendée et jusqu'à Nantes si tout va bien. Mon éditrice ne croit pas trop aux libraires, mais à fond dans les salons ! Avec son équipe, ils en font 60 par an !!! :psychocoah: :wow: Ils sont parfois deux équipes à se partager le boulot, et inlassablement, presque chaque week-end, ils sillonnent les routes de France (enfin surtout du grand Ouest) pour vendre tous leurs bouquins, allant du jeunesse au YA. OK, ce sont des pros du salons : stand coloré, accueil hyper gentil, le sourire, les mots pour convaincre etc...

— Bon ok, mais alors je fais quoi, moi qui habite vers Lyon, dans une ville de taille moyenne ? J'ai décidé de me retrousser les manches et d'essayer de faire connaître ma trilogie en devenir dans le secteur (avec le soutien de mon éditrice, très bienveillante à ce sujet). Donc déjà, je me renseigne sur les salons du coin, ou bien ceux où je ne me ruinerai pas pour y aller. Ça se fait très amont, mais finalement le temps passe vite et les premières expériences arrivent.
Trop bien, les salons ! Trop bien de voir les gens, de discuter avec eux, de les surprendre, d'être surpris... Même si c'est crevant, j'adore. :heart: Je note ce qu'a dit Citarienne : c'est encore mieux la deuxième année avec les gens qui reviennent :hihihi: (enfin, quand le livre leur a plu ^^ ). J'ai acheté des petits éléments sympas pour faire une belle table, et ça marche. Une belle couv' aide beaucoup aussi, j'avoue.
Côté libraires, et bien je suis en plein dedans. Je suis allée voir de façon assez décontractée les librairies de ma ville moyenne, et en fait, ça se passe super bien pour l'instant. Ils sont en effet très intéressés d'avoir un auteur local en dédicace, le livre plaît, j'arrive à placer le roman en rayon et à parler aussi de la suite (T2 et T3), qu'ils sont prêts à prendre aussi à leur sortie, avec dédicaces associées. J'en ai encore deux à faire, dont le gros Cultura. En fait, j'y suis allée de façon détendue, et progressive. Déjà discuter, essayer de sentir leurs besoins, leurs façons de procéder. Disons que je ne leur ai pas mis mon bouquin direct sous le nez en exigeant un "oui" tout de suite. Je crois qu'il faut sentir les gens, user de diplomatie, de souplesse, d'adaptabilité. Faire une petite présentation écrite, leur laisser, revenir, mettre en avant les points forts. Et si la presse locale s'en mêle, tant mieux ! Je croise les :croise: pour que tout se passe bien, mais je fais mes premières dédicaces dans une grosse librairie en novembre, mais 8 livres seront placés avant en rayon.

— Les Service Presse : ça rejoint ce qu'ont dit certaines personnes, je crois, mais mon éditrice ne croit pas aux retombées des chroniques des blogueurs-euses / booktubeurs-euses sur les ventes, donc du coup, elle n'y met pas beaucoup d'énergie. De mon côté, j'essaye d'en décrocher quelques-unes, histoire de relayer sur ma page Facebook auteure. Mais c'est vrai qu'il y a peu d'interactivité avec les "followers" à ce niveau-là, c'est un peu frustrant !

— FB, parlons-en : avoir une page auteure en public est plutôt sympa et assez gratifiant (mais j'ai mon profil perso à part, avec que des gens que je connais). Je n'y passe pas non plus des heures et ne me prends pas la tête sur ce que je vais mettre, mais c'est pas mal pour indiquer les salons, les dédicaces, les news, les petites anecdotes d'écriture / corrections, les sorties des prochains tomes... Je trouve ça assez amusant, mais je suis déçue du manque d'interaction avec les gens en général. En fait, c'est plus une vitrine qu'autre chose. Par contre, les gens réagissent à fond quand on est en galère ! ^^ C'est étrange. Du coup, je ne m'implique pas à fond sur les RS, c'est plus du loisir pour moi, il ne faut pas que ça devienne une contrainte. J'ai envie d'essayer Instagram, mais en version "light", sans trop poster. Le côté photo m'intéresse beaucoup. Ce serait intéressant de créer une sorte d'identité visuelle autour de mon gros projet et voir si ça interpelle quelqu'un. :hihihi:

— Après, il y a les plateformes de communautés de lecteurs, style Booknode, Livraddict,... c'est sympa d'y avoir de (bons) retours de lectures, mais l'auteur ne peut pas y faire grand-chose, je pense. C'est même un lieu où il n'intervient pas (à part pour créer ses fiches ? :perplexe: ). Il faut juste surveiller de bien mettre à jour les infos qui y figurent, je crois. Je suis novice en la matière, j'avoue. :rougit:

— Je vais étudier l'histoire des médiathèques... Ça serait cool d'y faire quelques présentations ! :wow:

Juste pour conclure cette partie mammouthesque (sorry ! je me suis étalée :rougit: ), j'ai l'impression que ma MDE va faire du super boulot dans l'ouest, et que c'est à moi de faire bouger les choses ailleurs, limite comme un auteur auto-édité. Et finalement, ça ne me déplaît pas, l'aventure est assez passionnante pour l'instant (mais tout se passe bien, je ne me suis pas encore pris de gros râteaux dans les librairies par exemple :mrgreen: ).

Plusieurs choses m'ont bien parlé dans ce qui a été dit :
— Le fait de ne pas dépenser tous ses droits d'auteurs (bien maigrichons) dans des salons (coût du déplacement, hôtel, achats d'autres livres aux supers autres auteurs présents hum hum... ça c'est trop dur de ne pas faire !), c'est vrai qu'il faut faire attention aux cordons de la bourse.
— Travail et persévérance, plutôt que procrastiner sur les RS, pour peu de retombées.
— Pour le moment, je ne m'investis pas sur un blog ou un site internet, j'ai l'impression que c'est très chronophage et que ça demande pas mal d'énergie. Ça doit être sympa d'en avoir, mais... peut-être pour plus tard, à voir. À vue d'oeil, comme ça, j'aurais plutôt envie d'y développer l'univers de la trilogie, les persos etc... plutôt que de parler de ma pomme.

OMG, j'ai écrit un énooorme pavé. Désolée, je suis :rougit: .
Allez, je file m'inscrire sur Insta pour aller voir les photos du super chien d'Arya. :love: :hihihi:
Forestelle T1 paru en juillet 2018.
T2 en correction, T3 en écriture.
Ma page FB

Cycliste
Esclave consentante de Mère Fouettarde

Avatar de l’utilisateur
Alaëlle
Dompte les mammouths au mojito
Messages : 7051
Inscription : mar. déc. 09, 2014 10:44 am
Rang special : Grenouille bienveillante
Localisation : Forestelle, dans un arbral

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Alaëlle » ven. sept. 14, 2018 9:26 pm

J'ai d'ailleurs des questions sur les SP, et les chroniques faites pour des blogs littéraires ou Youtube : pour ceux qui en ont fait l'expérience, quelles retombées ça a vraiment ? Dans quelle mesure ça peut influencer sur d'éventuelles ventes à venir, sur l'acte d'achat ? :perplexe:
J'imagine bien que le nombre d'abonnés joue...
Forestelle T1 paru en juillet 2018.
T2 en correction, T3 en écriture.
Ma page FB

Cycliste
Esclave consentante de Mère Fouettarde

Avatar de l’utilisateur
La_louve
Deux moitiés d'un même tout
Messages : 5146
Inscription : lun. janv. 05, 2015 11:22 pm
Rang special : Club des stressées de l'alpha
Localisation : Clubs : auteurs sadiques, LGBTPSFFF, Guérisseurs sans frontière, biquettes
Contact :

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par La_louve » ven. sept. 14, 2018 9:52 pm

Moi, je n'ai que l'expérience de l'autre côté, mais je peux te dire qu'il m'est arrivé plusieurs fois d'acheter un livre suite à une chronique, qu'elle soit écrite ou video.
Mon site !
Roman en cours d'écriture : Jours rouges (en challenge)
Marraine de coeur de ElNat, Cyb, Luxia, Jo et Aramis :love: :heart:

Avatar de l’utilisateur
Jo Ann v.
CoCynelle
Messages : 923
Inscription : jeu. sept. 03, 2009 12:26 am
Rang special : Batracienne rouge et noire
Localisation : Devant Wally
Contact :

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Jo Ann v. » ven. sept. 14, 2018 10:49 pm

C'est amusant que tu dises qu'un site soit du travail, alors qu'alimenter une page FB l'est beaucoup plus. :hihihi:
Un site n'est pas un blog : tu ajoutes ta bio, tes parutions et tes dates, et c'est tout. Et c'est plus pratique pour réunir toutes ses infos, alors que sur Facebook, c'est tout éparpillé.
Alaëlle a écrit :
ven. sept. 14, 2018 5:54 pm
— Pour le moment, je ne m'investis pas sur un blog ou un site internet, j'ai l'impression que c'est très chronophage et que ça demande pas mal d'énergie. Ça doit être sympa d'en avoir, mais... peut-être pour plus tard, à voir. À vue d'oeil, comme ça, j'aurais plutôt envie d'y développer l'univers de la trilogie, les persos etc... plutôt que de parler de ma pomme.
Je prends ton exemple pour les libraires et salons régionaux. :wow: J'ai beaucoup de mal à aller vers les gens que je ne connais pas, alors cette idée me fait très peur, mais il va bien falloir m'en occuper. :argh:
Je pense que 2019 est une bonne année pour me lancer. :ronge:
Les Contes d'Aucelaire, MxM Bookmark, Coll. Infinity 2018
Les Yeux de Léon, France Loisirs 2018
Les Noces de Jade, finaliste du prix du livre romantique 2018
:wow:
Newsletter

Avatar de l’utilisateur
Arya
Sugar toujours au top
Messages : 11618
Inscription : dim. oct. 25, 2009 6:39 pm
Rang special : Racaille des bois
Contact :

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Arya » sam. sept. 15, 2018 10:03 am

Alaëlle a écrit :
ven. sept. 14, 2018 9:26 pm
J'ai d'ailleurs des questions sur les SP, et les chroniques faites pour des blogs littéraires ou Youtube : pour ceux qui en ont fait l'expérience, quelles retombées ça a vraiment ? Dans quelle mesure ça peut influencer sur d'éventuelles ventes à venir, sur l'acte d'achat ? :perplexe:
J'imagine bien que le nombre d'abonnés joue...
C'est vraiment très difficile à estimer, je trouve. En tant que lectrice, je me sers beaucoup de Babelio pour trouver des lectures de documentation et je dois dire que les avis comptent pour faire mon choix, je les lis attentivement. C'est moins vrai pour mes lectures "plaisir" où je regarde assez peu les critiques, ce qui va m'influencer, ben c'est ici, ce qu'on se fait remonter les uns les autres, le bouche à oreille au sens propre.

Mais bon, en salon, c'est quand même très très fréquent que les lecteurs me disent "je veux prendre celui-ci parce que j'en ai entendu parler" (sur un blog ou sur booktube ou instabook). Là, à Nancy, j'ai pas compté, mais c'était la majorité des lecteurs je crois (l'achat "impulsif" existe, mais il reste minoritaire, ou du moins dans mon cas). Les gens reconnaissent la couverture à force de l'avoir vu tourner sur internet. Donc, cette notoriété que tu acquiers via les critiques semble jouer. Après, c'est "traitre" parce que les gens que tu rencontres sur les salons sont souvent des lecteurs très avertis et investis. Les lecteurs de librairie, eux, je ne sais pas quel impact les critiques ont sur leur décision d'achat. J'aurais tendance à penser que c'est plus des achats impulsifs sur couverture ou 4eme de couverture ou alors sur le conseil du libraire.

Sur les réseaux sociaux, je ne suis pas booktube mais comme je suis sur instagram et que les gens peuvent te taguer, tu vois quand une critique sort et tu peux lire les commentaires des followers du chroniqueur, et quand même, quand il s'agit de quelqu'un qui a une grosse audience, tu vois dans les commentaires de nombreuses réactions positives comme "il me tente !" ou "tu m'as donné envie !"

Bref, j'ai l'impression que même si ça ne débouche pas sur un acte d'achat immédiat, cela contribue à faire connaître le livre et à augmenter petit à petit sa notoriété, et donc le cercle de lecteurs.

Mais bon, on manque d'étude sur tout ça. Ce serait vraiment super intéressant de faire un sondage à grande échelle pour voir de quelle façon on décide d'acheter tel livre plutôt qu'un autre.
Alaëlle a écrit :
ven. sept. 14, 2018 9:26 pm
Allez, je file m'inscrire sur Insta pour aller voir les photos du super chien d'Arya. :love: :hihihi:
:lol:
Les contes de la fille perchée


ed. Pocket : Le roi des fauves / Les loups chantants
ed. Scrineo : La mort du temps / Le dieu-oiseau
ed. Magnard : Chevaux de foudre / La fille de Tchernobyl

Avatar de l’utilisateur
Elikya
Créatrice de mondes et d'étoiles
Messages : 4287
Inscription : ven. mai 29, 2009 12:47 pm
Localisation : Entre terre et ciel

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Elikya » sam. sept. 15, 2018 12:15 pm

Un petit mot pour vous remercier pour ces partages d’expérience super intéressants ! :heart:
Elikya-Merveilleuse, de la Maison du trèfle à Nomorgame
Mon challenge : Les ailes du Phénix
Mon site internet
"Ma page facebook"

Avatar de l’utilisateur
Jo Ann v.
CoCynelle
Messages : 923
Inscription : jeu. sept. 03, 2009 12:26 am
Rang special : Batracienne rouge et noire
Localisation : Devant Wally
Contact :

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Jo Ann v. » sam. sept. 15, 2018 2:42 pm

C'est drôle, parce que je ne lis *jamais* les commentaires avant d'acheter un livre ! J'ai des romanciers que j'achète les yeux fermés, mais normalement, je me contente des résumés. :perplexe:
Les Contes d'Aucelaire, MxM Bookmark, Coll. Infinity 2018
Les Yeux de Léon, France Loisirs 2018
Les Noces de Jade, finaliste du prix du livre romantique 2018
:wow:
Newsletter

Répondre