informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

[visible par les non-inscrits] Ici, on peut poser des questions (techniques ou non) sur l'écriture, les outils qui y sont dédiés et plus largement, sur le monde du livre !

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Solar Flare
Messages : 743
Inscription : sam. févr. 22, 2014 6:07 pm
Rang special : batracien de l'espace
Localisation : Troisième planète à gauche en sortant

Re: informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

Message par Solar Flare » lun. juil. 01, 2019 11:59 am

«LHomme au Chapeau» a écrit :La troisième étape était de réduire notre galaxie à la taille d'un melon. A cette échelle, le diamètre de l'univers connu dépasse 50 km.
Vertigineux non ?
Curieusement, je me serais attendu à quelque chose de plus gigantesque. Cette échelle me donne m’impression d’un univers fini et... petit :(
Solar Flare

(Crédit photo de mon avatar : LegoJeff)

Avatar de l’utilisateur
Iluinar
Virus informatique mutant. Un jour, il dominera le monde !
Messages : 11292
Inscription : mer. nov. 15, 2006 3:05 pm
Rang special : Esprit servant du fouet
Localisation : Dans mon monde

Re: informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

Message par Iluinar » lun. juil. 01, 2019 12:43 pm

A priori, rien ne prouve que l'univers soit infini. Rien ne prouve le contraire non plus, je crois. Quand on parle de dimensions de l'univers, il s'agit de l'univers observable. Le reste est tellement loin que la lumière n'a pas encore eu le temps de nous parvenir même si elle a été émise au moment du big-bang.

Avatar de l’utilisateur
LHomme au Chapeau
Il jou'ait du piano assis... (avec brio !!)
Messages : 3698
Inscription : lun. mai 09, 2011 3:46 pm
Rang special : New mad hatter
Localisation : Ici

Re: informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

Message par LHomme au Chapeau » lun. juil. 01, 2019 2:04 pm

Il s'agit effectivement de l'univers observable.
Et je rajoute : de la taille qu'il parait avoir aujourd'hui, car le temps que la lumière nous parviennent, l'expansion a encore augmenté sa taille.
L'univers dans son entier peut en effet être infini.
- Patrice -

Il n'y a pas d'action sans un brin de folie,
sans une déraison souveraine qui se moque des raisons


Ce qui grignotait le fond de l'univers (en challenge)

Avatar de l’utilisateur
Oxymore
Messages : 431
Inscription : lun. janv. 21, 2019 2:29 pm
Rang special : CycloBiblio
Localisation : Poitiers

Re: informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

Message par Oxymore » lun. juil. 01, 2019 4:34 pm

LHomme au Chapeau a écrit :
lun. juil. 01, 2019 2:04 pm
dans son entier [...] infini.
:argh:
mon cerveau a fondu.
"Quodam suppleto uerbo quoddam uerbum supplet"
("Un mot de plus est un mot de plus")

Fière marraine de Silvre et de son rassemblement de créatures magiques :marraine: :heart:

Avatar de l’utilisateur
Aléa
Pythaogre, la trollonométrie et la nainrithmétique n'ont aucun secret pour elle !
Messages : 2796
Inscription : mar. mai 01, 2018 9:22 am
Rang special : Aventurière pyromane
Localisation : Dans l’antre du dragon

Re: informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

Message par Aléa » lun. juil. 01, 2019 4:47 pm

Le nombre d’entiers est pourtant infini ^^
Fière marraine d’Iosara, Yocko et Aramis.
La loi du sanctuaire poursuit son parcours en cycle !
Et Mathémagicienne débarque dans les challenges.

Avatar de l’utilisateur
LHomme au Chapeau
Il jou'ait du piano assis... (avec brio !!)
Messages : 3698
Inscription : lun. mai 09, 2011 3:46 pm
Rang special : New mad hatter
Localisation : Ici

Re: informations scientifiques pour coup de pouce en SF?

Message par LHomme au Chapeau » lun. juil. 01, 2019 6:08 pm

Oxymore a écrit :
lun. juil. 01, 2019 4:34 pm
mon cerveau a fondu.
:lol:
Et en plus il peut y avoir divers niveaux d'infinis si l'on considère la théorie des multivers.
1er niveau : notre univers est unique et infini (et la quantité d'espace qu'il contient augmente à cause de l'expansion)
2e niveau : il y a plusieurs univers, chacun avec son big bang et ses paramètres particuliers (forcément, ils ne sont pas tous viables, je ne rentre pas dans les détails). Il peut bien entendu y avoir une infinité de ces univers.
3e niveau : chaque événement (jusqu'au niveau quantique) divise chacun des univers du 2e niveau en autant d'univers parallèles aux destins différents, et ce, à chaque fraction de temps (oui je sais, ça commence à faire beaucoup, et c'est là qu'on voit que les infinis n'ont pas forcément la même taille :mrgreen: )
4e niveau : les lois mathématiques peuvent créer différents types d'univers du 3e niveau… mais là, on est en pleine science-fiction :lol:
- Patrice -

Il n'y a pas d'action sans un brin de folie,
sans une déraison souveraine qui se moque des raisons


Ce qui grignotait le fond de l'univers (en challenge)

Répondre