Logiciel pour écrivain

[visible par les non-inscrits] Ici, on peut poser des questions (techniques ou non) sur l'écriture, les outils qui y sont dédiés et plus largement, sur le monde du livre !

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Tango's
Messages : 339
Inscription : jeu. août 22, 2013 1:15 pm
Rang special : Humain

Re: Logiciel pour écrivain

Message par Tango's » ven. août 23, 2013 9:00 am

cedricg a écrit :Moi j'ai surtout remarqué que Word était moins stable qu'Open/Libreoffice
Je ne peux pas dire, puisque depuis que je suis passé sous une distribution Linux, OpenOffice est devenu une habitude. Ce logiciel fait des sauvegardes régulières. En ce qui me concerne, j'ai un document mère et une sauvegarde sur une autre partition que j'écrase de temps à autre.
Mon projet : [PA][Post-apocalytique - Fantastique] Les songes infernaux

Avatar de l’utilisateur
cedricg
Sensei volcanique
Messages : 603
Inscription : mer. mars 27, 2013 6:11 pm
Rang special : tapoteur de clavier
Localisation : Chilly-Mazarin
Contact :

Re: Logiciel pour écrivain

Message par cedricg » ven. août 23, 2013 9:19 am

Pareil! On va créé le club des batra-pingouins :pompom:
Rêve vert, nouvelle qui aura bientôt une V2

Avatar de l’utilisateur
Sylver
Batracien
Messages : 19
Inscription : jeu. juil. 11, 2013 12:05 am
Rang special : Super Grenouille de bénitier

Re: Repetition Detector 2

Message par Sylver » sam. août 24, 2013 2:07 pm

nova a écrit :
Sylver a écrit :Hé hé, je suis le premier à l'avoir vu : "terre ! Terre ! "

Il y a du nouveau chez Repetitions Detecteur/ Repetition Detector, la bestiole bouge : un Repetitions Detecteur 2 est servi (je suis en train de tester la demo).
:yata:
Le premier ne fonctionnait pas chez moi, et je suis assez contente de celui-ci. Il faudra que je bidouille un peu les réglages pour qu'il corresponde plus à mon utilisation personnelle, mais il a l'air plutôt pas mal.
Je valide notamment complètement l'outil "morceau de mot" qui permet de limiter les rimes non voulues (et les participes présents / adverbes qui sont un peu ma kryptonite).

+1 :love:

Je n'ai pas encore fait le tour des nouvelles possibilités mais ce nouveau Repetition Detector 2 me plaît bien (et il est quand même plus joli que l'autre qui était un poil tristounet, genre "petit logiciel des pays de l'est :sg: )

J'ai vu qu'il y avait aussi un forum avec des conseils techniques : j'y ai trouvé une astuce pour mes adverbes comme toi pour tes participes (j'en ai un peu aussi mais pas trop : moi, je suis spécialisé dans l'adverbe :mrgreen: )
http://repetition-detector.com/forum/vi ... p?f=4&t=20

Avatar de l’utilisateur
Sylver
Batracien
Messages : 19
Inscription : jeu. juil. 11, 2013 12:05 am
Rang special : Super Grenouille de bénitier

Re: Repetition Detector 2

Message par Sylver » sam. août 24, 2013 2:33 pm

Kam'Ui a écrit :
Repetitions Detecteur/ Repetition Detector
Pour ceux qui auraient testé les deux, y a-t-il une différence (de qualité ? de complétude ? d'utilisation ?) entre ce Repetition Detector et ce que propose Antidote niveau détection des répétitions ?

Personnellement, j'utilise Antidote et n'ai jamais testé Repetition Detector. Je me demande s'il y a un intérêt à passer à ce dernier pour ce qui est des répétitions.

Le Repetition 1 était assez basique mais du coup, je suis en traind e voir le 2 cet après-midi en détail, et ce n'est pas mal du tout : à la fois clair et visuel et en même temps super efficace.

Ca fait à peu près tout en ce qui concerne les répétitions. j'ai encore pas mal de détails à examiner mais j'en ai déjà vu suffisamment pour savoir qu'il ira dans me "logithèque", c'est sûr : par rapport à Antidote (et à l'ensemble des autres d'ailleurs, je connais un peu : Myriades, Cordial, etc), le repetition detector (je parle du 2) est de niveau identique pour la puissance et l'interface mais je trouve qu'il est plus complet et précis (je parle au niveau gestion des doublons et répétitions) : il y a un nombre de paramètres très larges, ça n'a plus grand chose à voir avec le 1 qui restait très basique. Avec, on peut à peu près tout rechercher et les vérifs vont assez vite. A mon avis, c'est le plus précis, le plus paramétrable et le plus puissant comme le plus visuel = pas photo une seconde.
Mais petit bémol : c'est un logiciel en plus, je veux dire qu'il est utile uniquement en matière de répétitions, il ne fait pas de corrections de texte. J'ai vu sur le forum qu'on pouvait repérer des fautes d'orthographe avec, des fautes qu'on fait souvent mais ça ne va pas plus loin côté correction, c'est sa faiblesse : il est spécialisé dans la répétition et il fait tout (même les phrases répétées, les morceaux de mots, les sons, les auxiliaires, etc) mais il te laissera passer toutes tes fautes (sauf si tu les lui fait mémoriser pour qu'il le surveille, cen'est pas mal mais ça ne peut concerner que des fautes personnelles d'orthographe qui te viennent souvent, et ça ne te fera pas un nettoyage de ton texte).

Si tu veux te faire une idée, fais comme moi : récupère la version gratuite et fais un test, onpeut la prendre sur la page
http://www.repetition-detector.com/?l=fr
Il y a aussi un forum d'aide assez complet
http://repetition-detector.com/forum/viewforum.php?f=4

Un truc qui me laisse pantois, c'est que ça marche apparement dans pas mal de langues : je n'ose même pas imagine rle nombre de lignes de dictionnaires et de mots que ça représente à entrer dans le logiciel :roll:

Personnellement, j'utilise le Petitprolexis en correction plutôt qu'antidote, pas parce qu'Antidote ne me plaît pas mais parce que c'est un peu "lourd" alors que le petitprolexis est très simple (mais moins complet évidemment). Mais même si j'avais Antidote, je prendrais le Detector 2, pour le prix ça vaut vraiment la peine. Tiens, je crois même que je vais me le prendre ce soir, je vais aller piquer en douce 5 euros dans la tire-lire du fiston :mrgreen: :twisted:

Avatar de l’utilisateur
mandragore
Dragon lotus zen
Messages : 9863
Inscription : lun. août 20, 2012 9:24 am
Rang special : top secret
Localisation : Là où je ne suis pas
Contact :

Re: Repetition Detector 2

Message par mandragore » sam. août 24, 2013 2:50 pm

Sylver a écrit :Un truc qui me laisse pantois, c'est que ça marche apparement dans pas mal de langues : je n'ose même pas imagine rle nombre de lignes de dictionnaires et de mots que ça représente à entrer dans le logiciel :roll:
J'ai l'impression que c'est parce qu'ils utilisent une comparaison de lettre au lieu d'un système de dictionnaire,du coup ça marche dans toutes les langues où l'alphabet est semblable. C'est à mon avis une grande différence avec antidote ou autre.

Avatar de l’utilisateur
Sylver
Batracien
Messages : 19
Inscription : jeu. juil. 11, 2013 12:05 am
Rang special : Super Grenouille de bénitier

Re: Logiciel pour écrivain

Message par Sylver » sam. août 24, 2013 3:00 pm

Tu as sans doute raison, je n'y avais pas pensé. Ou plus exactement, peut-être sur des associations de lettres ? Genre B-A BA, M-E ME, etc (ce qui expliquerait qu'on puisse rechercher dans les mots eux-mêmes : le nombre d'associations possibles doit être plus limité que le nombre de mots, non ?

Sinon, pour donner une idée :

Antidote :
http://4.bp.blogspot.com/-lqCQd1HQ8rY/T ... tidote.jpg

J'ai récupéré l'image sur un blog que je connais bien... :)

Le nouveau Repetition Detector 2
http://www.repetition-detector.com/assets/RD2a_fr.png

nemo
Sort bientôt ses Griffes
Messages : 246
Inscription : mer. oct. 24, 2012 8:46 am
Rang special : On the road.

Re: Logiciel pour écrivain

Message par nemo » sam. août 24, 2013 4:00 pm

Ça a l'air pas mal, ce RD 2 (et pas cher !). Je tente le mois d'essai !

Avatar de l’utilisateur
Aggelos
Laisse innocemment traîner des ours
Messages : 57
Inscription : lun. août 26, 2013 10:30 am
Rang special : Goodfellow
Contact :

Re: Logiciel pour écrivain

Message par Aggelos » lun. août 26, 2013 7:04 pm

Petit retour d'expérience sur StoryBook, que j'utilise depuis plusieurs mois maintenant, et qui m'est devenu indispensable.

Storybook kesseussé
Storybook c'est un de ces logiciels qui paraissent monstrueux quand on veut juste écrire une petite histoire. C'est un peu à l'écriture d'une histoire ce que InDesign est pour faire de la PAO (en gros tout ce qui va du flyer au magazine). Bref, ça fait énormément de choses, mais le ticket d'entrée est extrêmement élevé. Surtout sur celui ci, on le verra

Est-ce que cela peut m'intéresser ?
A vrai dire, tout dépend de ce que vous voulez écrire, et la façon dont vous écrivez. Comme je le disais, appréhender ce logiciel n'est pas facile, il faut vraiment que vous ayez sous la main une histoire qui vous dépasse un peu pour vous lancer la dedans la première fois.
Quand je dis "qui vous dépasse un peu" : projet de très grande taille (rappel d'usage : évitez une décalogie comme premier travail), qu'il soit un roman ou un univers (cf le Silmarillon), projet dont vous n'arrivez pas à concevoir la fin, etc.

Maintenant que j'en ai pris l'habitude, je l'utiliserais pour des choses plus simples si le besoin se fait sentir, comme par exemple une pièce de théâtre. Parce que, comme on le verra plus tard, apprendre à l'utiliser débloque d'autres choses

L'histoire éclatée
La première chose pour apprendre à utiliser Storybook, ou un de ses concurrents (Scryvener, Writer's Cafe), c'est désapprendre à écrire.
L'histoire n'est plus une suite de chapitres. Elle est beaucoup plus "éclatée" que cela. Et voici les "unités de découpage" que propose StoryBook

Structurel (ce qui a trait au "rendu final")
  • Part : est prévu pour correspondre à un "tome". Une "Part" contient des "chapters", donc les chapitres
  • Chapter : un chapitre est un assemblage de scènes. Ils sont traités en séquence, mais ici ils ne sont que structurels et ne préjugent pas de la chronologie de l'histoire (ce qui permet une structure narrative créative comme le "passé/présent/futur" de Dune)
Ces découpages structurels vont conditionner comment l'histoire sera "imprimée" dans le livre final.

Narratif (ce qui à l'historie elle même)
  • Strands : c'est ce que je trouve être une particularité intéressante de StoryBook que je n'ai pas réussi à trouver ailleurs, c'est à dire les "trames scénaristiques". Certaines histoires sont racontées de plusieurs points de vue, ou ne sont compréhensibles qu'en ayant une compréhension de diverses sous histoires. Si on cite les aventuriers de la mer, on peut par exemple dégager une trame pour les pirates (2 personnages clefs), une pour les négociants (3/4 personnages), une pour les "renégats" (4 personnages, sans doute les plus centraux) et une pour les serpents (celle qui fait le lien avec les histoires suivantes). Il y a des moments où personnellement, je ne peux continuer à développer mon histoire globale qu'en me concentrant sur une trame particulière
  • Characters, locations, items : les personnages, les objets et les lieux, sur lesquels il est possible d'être plus ou moins précis, jusqu'a précis des "espèces et genres" différents. Par exemple, si l'histoire se passe en 2013, que vous avez un vampire né en 1642, l'outil pourra vous dire s'il parait vieux ou pas, son age dans une scène précise, etc. De la même façon, si vous placez bien vos scènes dans le temps, alors vous aurez en permanence une évaluation de l'age de votre personnage (en gros vous ne vous retrouvez pas avec un personnage qui est adolescent pendant 24 ans) Vraiment pratique pour peaufiner au maximum l'histoire.
  • Scenes : une scène est datée, localisée, s'inscrit dans une trame principale, mais peut être un lien entre plusieurs trames. Une scène, c'est un peu comme au théâtre : elle commence dès que le nombre de personnages et le lieu sont fixés. Un personnage rentre ? changement de scène. Changement de décor ? Changement de scène.
Comment se dépatouiller de tout cela
Et là, j'en ai déjà perdu certains. C'est plutôt compliqué, j'avais prévenu. Mais voyez plutôt.

Etape 1 : définir ses trames
C'est l'étape synoptique : vous pouvez avoir une seule trame, c'est assez vrai dans beaucoup de cas. Dans les caractéristiques de la trame, vous écrivez votre synopsis

Etape 2 : première ébauche scénaristique
C'est le moment ou vous "exorcicez" les trucs qui vous prennent le plus au tripes quand vous pensez à votre histoire. Grossièrement, vous créez juste les scènes, les personnages, les lieux, et vous donnez une description brêve, sans forcément rentrer dans le détail.

A cette étape, il est encore trop tôt pour penser chronologie exacte, personnalité peaufinée, etc.

Etape 3 : l'affinage successif
c'est le moment où l'on commence à remplir les vides : étapes intermédiaires, personnages secondaires ou personnages principaux non envisagés, lieux manquants, scènes liantes

Etape 3 bis : Commencer à écrire
Oui, ça parait être un peu tard. Vous pouvez à la rigueur commencer avant. A ce moment là, ne pensez pas encore "et avant ?" ou "et après" ? Ne pensez surtout pas au chapitrage. Ouvrez une scène, et commencez à rédiger dans la fenêtre de la scène. Ecrivez la scène telle que vous l'avez décrite. Vous aurez le temps de repasser plus tard (pratique : vous pouvez mettre son status en "draft","première édition", "deuxième édition", etc)

Etape 4 : le détail
C'est à ce moment là que l'on va réellement utiliser le storyboard et les choses précises :
- Dates
- Distances
et regarder les rapports que donne l'outil : qui est ou, à quel moment, avec qui, avec quel objet ? C'est le moment où on écarte toutes les incohérences

Etape 5 : le chapitrage
Le storyboard vous donne une vision de votre histoire dans le temps... Mais vous n'êtes pas obligés de faire "scène 1 = chapitre 1". Il suffit juste de glisser les scènes sur les chapitres

Etape 6 : Admirer le résultat
Une fois le chapitrage fait, le logiciel générera un "livre", avec les chapitres dans l'ordre que vous avez défini, et le texte que vous aurez tapé dans les scènes

Les plus
Le premier, évident : le roman ne s'écrit pas "étape après étape". On peut écrire une scène vers la fin, une vers le début, les choses s'assemblent à la fin. Pour ceux qui s’essoufflent, une scène joliment décrite, qui sautera peut être au montage ou pas, peut remplacer une nouvelle (sauf si vous avez vraiment besoin de sortir de l'univers de votre écrit)

Les rapports : certes limités à la version payante, ils vous éviteront bien des haussements de sourcils

L'approche par dégrossissement : c'est une aide fabuleuse, elle permet de faire apparaitre les "manques" ou les "opportunités".
Par exemple : j'ai deux scènes majeures, mais en regardant de loin, je vois que rien ne peut lier l'une à l'autre. Il me manque une scène, peut être un lieu, un personnage, etc.
Du côté des opportunités, c'est vraiment là que je trouve que les choses deviennent magiques. On a une poignée de scènes en tête, avec les personnages, et on regarde ce qui se passe et "chpouf" , gros sourire : sans aller au darling, il peut se passer une situation extraordinaire que vous n'aviez juste pas imaginée auparavant. Et ça peut être tout un pan d'histoire qui apparait comme cela. Et cela parait tellement évident qu'après coup vous vous demandez pourquoi vous n'y avez pas pensé.

Avantages particulier de Storybook par rapport à la concurrence
- Les rapports
- La séparation entre le structurel et le narratif
- L'exhaustivité des détails
- Les trames

Les moins
C'est lourd. J'insiste. On a presque l'impression de bosser plus que d'écrire parfois :) On est vraiment dans l'approche méthodique douloureuse. Ca passe ou ça passe pas. Oubliez complètement ce genre d'outils pour écrire des nouvelles, à mon humble avis (sauf si vos nouvelles sont toutes dans un univers cohérent, mais à ce niveau là vous feriez mieux de tenir des fiches)

StoryBook en particulier est probablement le plus LOURD de tous. D'abord parce qu'il faut définir d'entrée dans quel niveau de détail vous allez vous aventurer. Et je vous garantis, StoryBook peut aller dans le pointilleux (coordonnées GPS d'un lieu et altitude ? Check - Stades de maturité d'un germinion, la petite créature mascotte de l'histoire ? Check)

StoryBook est OpenSource, mais payant ! 40$ ce n'est pas la mort pour tout ce qu'il fait, mais quand même. La version gratuite existe, mais rajoutez à l'interface déjà pas très pratique un gros panneau de pub à gauche, et enlevez les rapports. Et si vous n'êtes pas connecté à internet ? Vous êtes considéré en version gratuite.

Enfin, et surtout, afin de marcher sur toutes les plateformes, StoryBook utilise une interface graphique Java extrêmement lourde, mal pensée, et peu réactive.

Conclusion
Un logiciel pas pour tout le monde décidément. A reserver aux bourrins du scenario. Pensez niveau Hobb, Martin, Herbert. Moins ambitieux, et ce logiciel est peut être un tantinet "trop" pour vous.
Auquel cas, vous pourrez vous rabattre vers des logiciels moins détaillés comme Scryvener ou Writer's Cafe

Mais pour être dans le cas ou comme votre serviteur (tout idiot que je suis, je sais, j'ai lu les aventures de Robert, mais c'est pas de ma faute, c'est l'histoire qui est comme ça) vous avez un énorme morceau à digérer... Je ne vois pas mieux.
Oh Kami, Oh Kami, / Un kami pour un flocon, un kami pour la poussière,
Un kami pour la braise, un autre dans un souffle d'air [...]

Avatar de l’utilisateur
Stef-
Maquettiste d'Ayanar et amateur de papyrus
Messages : 2447
Inscription : ven. janv. 23, 2009 1:52 pm
Rang special : Un jour...
Contact :

Re: Logiciel pour écrivain

Message par Stef- » jeu. août 29, 2013 1:10 pm

Merci pour ce retour détaillé ! :)

Ca a l'air complexe en effet, je ne suis pas trop convaincu par les screenshots, mais il faut sûrement voir à l'usage...

Avatar de l’utilisateur
Mariedelabas
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques
Messages : 12251
Inscription : sam. mars 03, 2012 4:41 pm
Rang special : Chenille cycliste
Contact :

Re: Logiciel pour écrivain

Message par Mariedelabas » jeu. nov. 21, 2013 7:01 pm

Bonjour

J'ai entendu parler de Scrivener. J'envisage de me le faire offrir pour Noël (pour voir ce que je peux faire avec, car j'ai l'impression de beaucoup galérer avec juste Word, et ma multitude de fichiers annexes).
question : existe-t-il en français ? Si ce n'est pas le cas, est-ce que c'est gênant pour écrire en français ? (je m'explique : je parle anglais sans problème mais perd on des fonctionnalités avec Scrivener si on n'écrit pas en anglais ?)
merci par avance !

autre chose : Ywriter ou Scrivener ?
L'Oeil du Lémurien
Mon carnet de bord de Cycliste
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques, Atelier de la Pelote Stellaire

Avatar de l’utilisateur
Stef-
Maquettiste d'Ayanar et amateur de papyrus
Messages : 2447
Inscription : ven. janv. 23, 2009 1:52 pm
Rang special : Un jour...
Contact :

Re: Logiciel pour écrivain

Message par Stef- » dim. nov. 24, 2013 9:04 pm

Tu es sur Mac ou sur Windows ? Il me semble que dans le premier cas, la toute dernière version (que je n'ai pas encore mise à jour) prend en charge maintenant plusieurs langues, dont le français…

En ergonomie les deux logiciels se ressemblent (un peu), mais sans doute plus de fonctionnalités pour Scrivener, notamment pour l'exportation (en format liseuse avec génération de table des matières par ex.)
Après le premier est payant (coût de licence très raisonnable vu le nombre d'heures que tu vas passer devant) et le deuxième gratuit...

Avatar de l’utilisateur
Mariedelabas
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques
Messages : 12251
Inscription : sam. mars 03, 2012 4:41 pm
Rang special : Chenille cycliste
Contact :

Re: Logiciel pour écrivain

Message par Mariedelabas » dim. nov. 24, 2013 11:59 pm

Merci pour cette réponse, Stef. :love: Je suis sous Windows.
L'Oeil du Lémurien
Mon carnet de bord de Cycliste
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques, Atelier de la Pelote Stellaire

Avatar de l’utilisateur
Stef-
Maquettiste d'Ayanar et amateur de papyrus
Messages : 2447
Inscription : ven. janv. 23, 2009 1:52 pm
Rang special : Un jour...
Contact :

Re: Logiciel pour écrivain

Message par Stef- » lun. nov. 25, 2013 1:58 pm

Hop ! Je remets le lien de leurs forums, ça ne peut pas faire de mal ! ;)

http://www.literatureandlatte.com/forum/

Il y en a dédié à la version Windows, tu devrais trouver ton bonheur...

Avatar de l’utilisateur
Mariedelabas
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques
Messages : 12251
Inscription : sam. mars 03, 2012 4:41 pm
Rang special : Chenille cycliste
Contact :

Re: Logiciel pour écrivain

Message par Mariedelabas » lun. nov. 25, 2013 1:59 pm

Stef- a écrit :Hop ! Je remets le lien de leurs forums, ça ne peut pas faire de mal ! ;)

http://www.literatureandlatte.com/forum/

Il y en a dédié à la version Windows, tu devrais trouver ton bonheur...
:merci2: :gentil: !!!
Cette mare est une mine !
L'Oeil du Lémurien
Mon carnet de bord de Cycliste
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques, Atelier de la Pelote Stellaire

Avatar de l’utilisateur
Wadadz
Messages : 279
Inscription : jeu. juin 09, 2011 9:48 pm
Localisation : Tours, Paris, et Word

Re: Logiciel pour écrivain

Message par Wadadz » ven. nov. 29, 2013 10:55 am

Mariedelabas a écrit :Bonjour

J'ai entendu parler de Scrivener. J'envisage de me le faire offrir pour Noël (pour voir ce que je peux faire avec, car j'ai l'impression de beaucoup galérer avec juste Word, et ma multitude de fichiers annexes).
question : existe-t-il en français ? Si ce n'est pas le cas, est-ce que c'est gênant pour écrire en français ? (je m'explique : je parle anglais sans problème mais perd on des fonctionnalités avec Scrivener si on n'écrit pas en anglais ?)
merci par avance !

autre chose : Ywriter ou Scrivener ?
Scrivener existe bien en français mais je l'utilise en anglais,
- je ne perd pas de fonctionnalités significatives en écrivant français, seulement quelques menus superflus de recherche sur internet sur des dictionnaires, thésaurus anglais. Il y a la possibilité d'importer un dictionnaire français pour une vérification basique d'orthographe. Il gère aussi les guillemets français. Je crois que Ywriter ne le faisait pas.
- par contre, si tu utilises Antidote, comme il n'est pas intégré à Scrivener, il faut copier-coller le texte vers Word pour analyser et corriger, puis recoller le texte révisé dans Scrivener. Ywriter a la possibilité d'éditer une scène dans un autre éditeur que lui même donc Word quand tu es en phase de révisions. Pour moi cette non intégration est le défaut principal de Scrivener.
- en connaissant le nom anglais d'une fonction : c'est plus facile de trouver de l'aide dans le manuel utilisateur (uniquement en anglais), ou sur le forum de scrivener ou largement internet (les utilisateurs sont anglophones globalement).

Dans le match Scrivener vs Ywriter, j'ai choisi Scrivener :
- Scrivener permet de voir toute l'arborescence des chapitres>scènes à plat, au lieu des scènes chapitre par chapitre
- Scrivener permet d'enregistrer des recherches pour les exécuter automatiquement (ex lister les scènes où il reste des commentaires, lister les scènes où apparait le protagoniste (en POV ou cité), etc.)
- Scrivener permet de personnaliser l'organisation de sa fenêtre de travail (ex liste détaillée à gauche, texte de scène au milieu, panneau de commentaires à droite) et de sauvegarder ces organisations (1 pour la conception focalisée sur la structuration, 1 pour la rédaction/révision), focalisée sur le texte des scènes
- Le coarkboard est mieux fait dans Scrivener mais je ne l'utilise pas.
- avec un peu d'astuces sur les métadonnées, on peut exporter les scènes dans excel pour analyser la structure (ex construire la courbe de tension le long de l'histoire)

Je l'utilise depuis plus d'un an maintenant, et il me simplifie grandement la vie.
Petite info : si tu termines le nanowrimo demain, tu auras un bon promo pour 50% de réduc. utilisable à partir du 6 décembre (de mémoire).

EDIT: Marie ou toute autre grenouille, si tu as des questions précises sur Scrivener, envoie moi un MP. J'ai pas mal bourlingué sur les fonctions de scrivener :ugeek: .
I had a monumental idea this morning, but I didn't like it.

Répondre