Logiciel pour écrivain

[visible par les non-inscrits] Ici, on peut poser des questions (techniques ou non) sur l'écriture, les outils qui y sont dédiés et plus largement, sur le monde du livre !

Modérateur : Crazy

Le Barde

Re: logiciel pour ?crivain

Message par Le Barde »

Hmmmmm... Bug on dirait : les derniers messages n'apparaissent plus.

Nicolas B. Wulf

Re: Logiciel pour écrivain

Message par Nicolas B. Wulf »

On peut les retrouver ici : http://209.85.229.132/search?q=cache:ay ... clnk&gl=fr
(si un admin pouvait les récupérer tant que c'est possible, sinon on peut peut-être en faire un copier-coller)

Avatar de l’utilisateur
pingu
Messages : 8220
Inscription : mer. janv. 10, 2007 8:38 pm

Re: Logiciel pour écrivain

Message par pingu »

ok, je vous copie colle les messages à partir du 7 juillet.

un peu de patience...

Avatar de l’utilisateur
pingu
Messages : 8220
Inscription : mer. janv. 10, 2007 8:38 pm

Re: Logiciel pour écrivain

Message par pingu »

macalys a écrit :Reparlons de Papel ^^
J'étais sceptique au début : quand on ouvre le logiciel, on ouvre une page blanche sur laquelle on peut créer des icônes (personnages, chapitres, scènes, dialogues, notes...), qu'on déplace ensuite comme des pions. À ces icônes qu'on nomme nous-mêmes et qu'on peut relier entre elles, est associé un fichier texte, où on développe ce dont on a besoin pour écrire la scène, faire évoluer le personnage...

Au début, je me suis dit : ces icônes en vrac, c'est le bazar !
Et puis, je l'ai utilisé pour dresser le plan de ma dernière nouvelle. Et même si c'est du boulot en amont pour tout organiser, c'est super intuitif, et ça fait gagner plein de temps pendant la rédaction, car on visualise en un coup d'oeil où on en est, les relations entre les personnages, s'il y a un déséquilibre quelque part dans l'intrigue.
Bref, je sens que je ne vais plus pouvoir m'en passer :p

Cependant, même si ça change de mes brouillons bordéliques, il y a quand même des limites : les liens entre les icônes ne vont que dans un sens et ne peuvent pas être réciproques, on ne peut pas relier une icône à plusieurs autres, on ne peut pas regrouper des icônes dans des dossiers. En particulier, je ne crois pas que Papel soit très pratique pour préparer un roman...

C'était macalys en immersion dans Papel, à vous les studios 8)
Le Barde a écrit :Bonjour à tous,
Depuis un bout de temps que j'utilise papier/crayon, je voulais me mettre pour de vrai à écrire sur ordinateur. En me renseignant, je suis tombé sur ce fil de discussion... Par ailleurs j'ai trouvé cet excellent guide.
Il est en anglais et est à prendre avec des pincettes car il date de décembre 2005 ; à part cela, il traite bien du sujet qui me turlupine, à savoir quel logiciel utiliser pour écrire un bouquin sous un système Linux.

L'article fait l'apologie de LyX. Il parle également de Leo, qui est un éditeur de texte orienté programmation mais qui a apparemment de nombreuses qualités. Et surtout, il met à la poubelle OpenOffice.
Ayant lu cet article, je reviens ici poser ma petite question : personne n'utilise-t-il LyX pour un travail d'écriture ? Quelles sont les réserves que vous donneriez ?

J'ai découvert par ailleurs le très joli Textroom. Très sympa, austère comme il faut ;-)

De mon côté, je suis un peu geek et ai pas mal utilisé LaTeX sous Emacs pour des rapports techniques (ainsi que pour du développement, bien sûr). J'ai LaTeX et Emacs plutôt bien en main, mais je pense utiliser tout de même LyX qui est plus approprié pour taper du texte brut en s'occupant uniquement de mettre des éléments de structuration dans le document... enfin, à voir, je n'ai pas encore complètement décidé.

Quoi qu'il en soit, je pensais aussi à une autre véritable perle que j'ai découverte dans mon métier de développeur : il s'agit de GIT, le logiciel de gestion de version. Un véritable bijou, soit dit en passant... pour ceux qui voudraient s'y attarder.

Alors, y en a-t-il qui utilisent LyX ou même emacs (ou VI, d'ailleurs, ne restons pas sectaires) ?
Macada a écrit :
Sinon, perso, je ne vois pas d'avantages à utiliser Emacs ou similaires plus difficiles/long d'utilisation qu'OpenOffice ou similaire quand on veut un texte mis en forme correctement (ce dont j'ai besoin dès le premier jet). Certes la qualité de la mise en forme et de l'impression obtenable par LaTeX est bien supérieure à celle des documents sous OpenOffice, mais le "plus" obtenu ne sert à rien puisque pour faire lire ou soumettre un texte, il faut que le fichier soit au format word ou rtf.
Bref, je ne vois pas l'utilité de se mettre à ces éditeurs. En revanche, je conçois tout à fait que ceux qui y sont habitués les apprécient.

Pour les logiciels Linux dédiés à l'écriture comme LyX, je n'y connais rien du tout. Tu résumes un peu ?

Et je gère les versions en dupliquant les fichiers et en les nommant en conséquence. Ce qui me suffit largement : je n'ai jamais éprouvé le besoin de (re-)consulter d'autres versions que la dernière, l'avant-dernière et la première.
Mais, là aussi, mes besoins sont personnels et je conçois bien que d'autres auteurs arrivent à utiliser avec efficacité des outils sophistiqués.
Ereneril a écrit :Je suis comme Macada. Emacs+LaTex ne me semblent pas appropriés

A l'époque où je codais (OK, ça fait plus de 15 ans...), Emacs était bien plus agréable que vi mais bon, on parle ici de texte brut, pas de programmation. Les besoins ne sont pas du tout les mêmes.

Quand à LaTeX, c'est un outil d'une puissance inégalé. Surtout dès que tu veux saisir des grosses formules mathématiques avec des divisions d'intégrales triples... A moins que ton roman ne contiennent ce genre de formules quelque peu ésotérique, les apports de LaTeX sont inutiles.

LyX, je ne connais pas mais si tu veux utiliser du logiciel libre, je crois qu'un OpenOffice est le plus adapté.
Le Barde a écrit :
Je ne trouve pas qu'OpenOffice soit approprié pour écrire un véritable roman. Cela ne tient qu'à moi sans doute, mais je vais tout de même dire les raisons de mon jugement.

Lorsque j'écris avec papier/crayon, je lance du texte à fond les manettes. En pratique, il se trouve que je reviens sur ce que j'ai écrit toutes les heures environ. Là je fais des remaniements avec de grosses flèches qui scarifient mon cahier, avec des notes, et avec des ratures. L'outil le plus important, en particulier, c'est lorsque j'entoure une partie du texte et que je fais une grande flèche... Seulement voilà, au bout d'un moment ça devient moche, surtout si c'était une partie critique du texte et que j'ai peiné pour trouver la formulation juste.
Lorsque j'ai décidé de me trouver un logiciel pour écrire (sous Linux, donc), j'ai regardé en premier les possibilités offertes par Word et OpenOffice. Ce sont tout de même les deux logiciels les plus utilisés pour enfanter du texte.

1. OpenOffice (et MS Word) ne me permettent pas aisément de visualier une hiérarchie du texte qui serait modifiable à volonté par des glisser-déposer. On peut y arriver, mais c'est compliqué et surtout, ça n'a pas été prévu pour cela.

2. OpenOffice, ça rame lorsque l'on a plusieurs centaines de pages, avec des images, des tableaux et tout. Je ne veux pas reproduire la même chose pour de la littérature que ce que j'ai pu faire parfois pour des rapports techniques.

3. De par mon habitude à utiliser LaTeX, j'ai pris le pli : j'ai une sainte horreur de mélanger les choses. En particulier, quand j'écris du texte, j'écris simplement du texte (et bien entendu, je réorganise mes idées et je structure le document). Mais en aucun cas je ne fais la mise en page à ce moment-là. OpenOffice y incite, et dans mon cas ce serait malheureux car je fais beaucoup de retouches, et à terme la mise en page serait complètement vérolée. J'ai déjà eu la mauvaise expérience, sous Word, d'avoir à modifier les marges au moment où j'écris pour pouvoir mettre en évidence des citations. J'ai besoin de manipuler des portions de texte, sans plus, et surtout pas d'avoir à m'occuper de l'indentation des paragraphes, dans un premier lieu. Après, c'est une autre histoire bien sûr. Quand j'écris sur le papier, c'est esthétiquement franchement moche à la fin, et c'est là qu'intervient le travail de "mise en page" : je recopie bien comme il faut. Sur ordinateur, c'est pareil, même si on pourrait penser le contraire. La production de texte et la mise en page sont deux processus totalement dissociables. Enfin, c'est mon fonctionnement, bien sûr.

LaTeX est un logiciel intéressant pour la séparation des étapes et permet de faire les choses avec méthode. En plus de cela, croyez-moi ou pas, c'est l'un des meilleurs logiciels pour ce qui est de la typographie (voire le meilleur). Vous avez un logiciel qui fait les ligatures, quand vous en êtes à la mise en page ?

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, l'intérêt de LaTeX n'est pas uniquement pour les maths. Même pour un roman avec du texte brut c'est appréciable : le rendu est magnifique et directement imprimable.

Par contre, LaTeX a deux défauts. Il est peut-être malaisé à prendre en main (c'est comme un langage de programmation, et on compile ensuite le document pour faire un beau PDF). De plus, pour organiser ses idées, on a vu mieux. Il faut un éditeur de texte digne de ce nom. LaTeX, ce n'est qu'un langage de balise et un logiciel qui transforme le texte source en document PDF, comme je disais.

Emacs, ça ne sert à rien pour le tout-venant.

LyX est un drôle de crapaud intéressant. Il s'agit d'un logiciel qui a été conçu pour la rédaction de livres. Il est très bien fichu, et permet de taper du texte sans se soucier dans un premier temps de choses obscures telles que les considérations typographiques. Par contre, ensuite, on a derrière la rolls royce de la mise en page.
Il est stable : on peut ouvrir un document de plusieurs centaines de pages qu'il ne bronche pas.
On peut diviser l'écran en deux, afin de consulter simultanément deux parties différentes du texte. En particulier, cette fonctionnalité est irremplaçable pour moi.
L'interface, je la trouve plutôt bien léchée...
On peut importer du Word, et on exporte en PDF par exemple.
La table des matières est très bien fichue, et on peu la réorganiser aisément (pas par du glisser-déposer comme avec un logiciel comme Leo ou autre, mais bon).

LyX peut être le logiciel que certains recherchent...

Cette page résume bien les enjeux, je trouve...

Qu'en pensez-vous ?
ogechter a écrit :Je te souhaite la bienvenue ici le Barde. Et merci de m'avoir fait découvrir l'excellent TextRoom. Je l'aime déjà !
Je cours essayer LyX !
@+
O.

Bon, je viens de l'essayer... j'en resterai à TextRoom + celtx + antidote.
@+
O.
Le Barde a écrit :Mince : déjà un adepte de Textroom ;-)
Melanie a écrit :Sympa TextRoom ! J'adopte également. Merci cher barde.
Le Barde a écrit :Boah, de la même manière que textroom, si vous voulez un rendu équivalent (sous Linux) :
1. Vous ouvrez un terminal (pour moi, gnome-terminal) ;
2. Si ce n'est pas déjà fait, vous mettez des couleurs style jaune sur fond noir (plus reposant) ;
3. Appuyez sur F11
4. Tapez la commande : emacs -nw

Et vous y êtes ! 8)
Le Barde a écrit :Bon, je continue parce que j'ai ENFIN trouvé le logiciel qui va bien.

Une grande trouvaille : il s'agit d'un module tout récent et tout puissant pour Emacs, j'ai nommé le grand org-mode. Un tutoriel en français ici.

Franchement, c'est tout simplement génial. Un autre tutoriel pour Org (en anglais) : Outlining your notes with Org.

Une fois passée la courbe d'apprentissage du départ, c'est d'une utilisation incroyablement ergonomique.
ogechter a écrit :mouais. Je ne suis pas convaincu du truc pour mon usage personnel. Ca arrive pas à la cheville de TodoList pour PC : http://www.abstractspoon.com/tdl_resources.html

ou Omnioutliner (le nec plus ultra du fin du fin) pour mac : http://www.omnigroup.com/applications/omnioutliner/

@+
O.
Le Barde a écrit :
ogechter a écrit :Ca arrive pas à la cheville de [...]
Hmmm... Tu as essayé ? Je n'ai pas essayé TodoList ni Omnioutliner (comme je suis sous Linux), mais je te renvoie la balle si tu n'as pas de ton côté essayé org-mode ;)
Et il faut prendre la seule réserve que j'avais mis : Une fois passée la courbe d'apprentissage du départ.

Pour l'avoir testé, c'est simple à utiliser et archi-puissant... Tu as un système qui te permet en outre d'avoir plusieurs vues du même document, de prendre des notes dans un tampon séparé en un coup de cuillère à pot (le module Remember de org-mode), une multitude de choses qui facilitent la vie.
ogechter a écrit :
Le Barde a écrit :
ogechter a écrit :Ca arrive pas à la cheville de [...]
Hmmm... Tu as essayé ? Je n'ai pas essayé TodoList ni Omnioutliner (comme je suis sous Linux), mais je te renvoie la balle si tu n'as pas de ton côté essayé org-mode ;)
J'ai testé sur ubuntu, et pour l'instant, je suis pas convaincu. Mais là encore, c'est une question d'usage personnel. J'en connais quelqu'uns qui n'aiment pas Omnigroup.
@+
O.
Daniel Wong a écrit :Un peu de pub? Allez, on y va.
J'avais écrit un petit mot à ce sujet sur mon blog: c'est ici.
Mon bilan: j'utilise Word pour écrire, en plein écran pour éviter des distractions. Excel me sert à faire le monstre du récit (un metteur en scène avec qui j'ai travaillé utilisait ça comme expression, j'ai gardé): sur chaque ligne, je mets une scène. Pour chacune, un titre pour s'y retrouver, le résumé de ce qui s'y passe et les personnages impliqués. Ca permet d'avoir une vue d'ensemble de tout et de facilement réorganiser si nécessaire.
Sinon, dans les outils dédiés, Scrivener me plaisait vraiment. J'avais aussi testé yWriter, mais là, j'étais déjà passé sous Mac.
Je pense que le tout est de trouver ce qui nous inspire le plus. Mais n'oublions pas que le résultat est bête comme une feuille de chou: du simple texte.
Pour ma part, j'ai passé pas mal de temps à tester tous ces outils, ça m'a distrait, mais ça m'a aussi pris du temps sur l'écriture.
Je ne sais plus où, j'avais lu un conseil avisé: se mettre comme objectif d'être capable d'écrire au moins 20 minutes d'affilée sans distraction (pas de mail, pas recherche google, pas de téléphone...). Et le faire sans avoir besoin de préparatif: ne pas passer du temps à se faire le café rituel, à éteindre les lumières, etc.
A bon entendeur...

Nicolas B. Wulf

Re: Logiciel pour écrivain

Message par Nicolas B. Wulf »

Cool ! :)

Je suis en train d'adopter JDarkRoom, éditeur de texte en java. C'est pour moi un début de solution pour virer toute pollution visuelle au moment d'écrire !
Chargé sur une clé USB. Utilisable sur n'importe quel ordi, sous tout système d'exploitation. Et c'est du plein écran, sans aucune fioriture !

Image

Et puis il compte mots et caractères d'un simple CTRL+L ! :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Celia
C'est le grand retour d'une merveilleuse grenouille
Messages : 4062
Inscription : dim. mai 25, 2008 5:26 pm
Rang special : Aime le sang et les câlins
Localisation : A l'Est
Contact :

Re: Logiciel pour écrivain

Message par Celia »

Nicolas B. Wulf a écrit :Cool ! :)

Je suis en train d'adopter JDarkRoom, éditeur de texte en java. C'est pour moi un début de solution pour virer toute pollution visuelle au moment d'écrire !
Chargé sur une clé USB. Utilisable sur n'importe quel ordi, sous tout système d'exploitation. Et c'est du plein écran, sans aucune fioriture !

Image

Et puis il compte mots et caractères d'un simple CTRL+L ! :mrgreen:
Le logiciel hyper léger Q10 fait exactement la même chose : écran noir total, pas de barre d'outil. Il compte aussi les mots, les caractères, le temps, avec une petite barre de correction en basd e l'écran. Et il fait le bruit d'une machine à écrire... Je l'adore.
http://www.id07.com/logiciels/outils-of ... h3416.html
Bêta-lectrice
Creep Show en recherche d'éditeur

Nicolas B. Wulf

Re: Logiciel pour écrivain

Message par Nicolas B. Wulf »

Merci pour le lien, j'arrivais pas à le trouver ! :)
Il fonctionne sous Wine (je suis sous Ubuntu), mais par contre, j'ai pas entendu le bruit de machine pour le moment et les compteurs ne bougent pas (ce qui est quelque peu déprimant, parce que écrire et rester bloqué à 0 caractères c'est quand même frustrant)... :|
Mais au moins ça écrit ! :mrgreen:

Pour le moment, avantage à JDarkRoom sous Linux.
Si j'arrive à tester textroom, peut-être trouverai-je alors mon bonheur !

Avatar de l’utilisateur
Celia
C'est le grand retour d'une merveilleuse grenouille
Messages : 4062
Inscription : dim. mai 25, 2008 5:26 pm
Rang special : Aime le sang et les câlins
Localisation : A l'Est
Contact :

Re: Logiciel pour écrivain

Message par Celia »

Nicolas B. Wulf a écrit :Merci pour le lien, j'arrivais pas à le trouver ! :)
Il fonctionne sous Wine (je suis sous Ubuntu), mais par contre, j'ai pas entendu le bruit de machine pour le moment et les compteurs ne bougent pas (ce qui est quelque peu déprimant, parce que écrire et rester bloqué à 0 caractères c'est quand même frustrant)... :|
Mais au moins ça écrit ! :mrgreen:

Pour le moment, avantage à JDarkRoom sous Linux.
Si j'arrive à tester textroom, peut-être trouverai-je alors mon bonheur !
Peut-être que tu peux faire tes réglages dans le menu aide F1. En tout cas il est nickel sous windows, et je pleure qu'il n'y ai pas de version linux pour mon EeePc.
Bêta-lectrice
Creep Show en recherche d'éditeur

Nicolas B. Wulf

Re: Logiciel pour écrivain

Message par Nicolas B. Wulf »

Icepasserien quand j'appuie sur F1... :cry:

Avatar de l’utilisateur
Celia
C'est le grand retour d'une merveilleuse grenouille
Messages : 4062
Inscription : dim. mai 25, 2008 5:26 pm
Rang special : Aime le sang et les câlins
Localisation : A l'Est
Contact :

Re: Logiciel pour écrivain

Message par Celia »

Nicolas B. Wulf a écrit :Icepasserien quand j'appuie sur F1... :cry:
Ca c'est bizarre. Ma version marche parfaitement.
J'ai le lien officiel si tu veux :
http://www.baara.com/q10/
Bêta-lectrice
Creep Show en recherche d'éditeur

Avatar de l’utilisateur
Pandora
Défenseuse geek acharnée de la cuisine traditionnelle alsacienne
Messages : 4249
Inscription : sam. avr. 25, 2009 7:18 am
Rang special : Achtung Papagei !
Localisation : jamais très loin
Contact :

Re: Logiciel pour écrivain

Message par Pandora »

Celia a écrit :
Nicolas B. Wulf a écrit :Cool ! :)

Je suis en train d'adopter JDarkRoom, éditeur de texte en java. C'est pour moi un début de solution pour virer toute pollution visuelle au moment d'écrire !
Chargé sur une clé USB. Utilisable sur n'importe quel ordi, sous tout système d'exploitation. Et c'est du plein écran, sans aucune fioriture !

Image

Et puis il compte mots et caractères d'un simple CTRL+L ! :mrgreen:
Le logiciel hyper léger Q10 fait exactement la même chose : écran noir total, pas de barre d'outil. Il compte aussi les mots, les caractères, le temps, avec une petite barre de correction en basd e l'écran. Et il fait le bruit d'une machine à écrire... Je l'adore.
http://www.id07.com/logiciels/outils-of ... h3416.html
Je l'ai téléchargé et suis en train de l'utiliser, c'est super, j'adore le bruit de la machine à écrire ;)

Nicolas B. Wulf

Re: Logiciel pour écrivain

Message par Nicolas B. Wulf »

Celia a écrit :
Nicolas B. Wulf a écrit :Icepasserien quand j'appuie sur F1... :cry:
Ca c'est bizarre. Ma version marche parfaitement.
J'ai le lien officiel si tu veux :
http://www.baara.com/q10/
Je n'en doute pas, mais je suis sous Ubuntu (Linux power !!!) et du coup toutes les fonctionnalités ne semblent pas présentes. C'est bien dommage car ça semble bien complet (ils évoquent même le NanoWriMo sur leur page d'accueil).

Sinon JDarkRoom devrait fonctionner sur l'Eee (t'es sous Xandros ?), à condition d'avoir java d'installé ! ;)

Avatar de l’utilisateur
macalys
Messages : 1933
Inscription : lun. avr. 20, 2009 7:36 pm
Rang special : Street Art Power !
Localisation : I invade Paris
Contact :

Re: Logiciel pour écrivain

Message par macalys »

Quels sont les avantages à écrire sur un fond noir ?
J'avoue que quand je regarde la capture d'écran du logiciel proposé par Nicolas B. Wulf, je tremble d'angoisse à l'idée d'écrire sur un truc aussi sinistre. Mais peut-être que ce ne sont que des a priori sommaires...

Avatar de l’utilisateur
Koïnsky
Gardien des tulipes roses
Messages : 671
Inscription : mar. juil. 10, 2007 11:59 am
Rang special : x-com defender
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Logiciel pour écrivain

Message par Koïnsky »

macalys a écrit :Quels sont les avantages à écrire sur un fond noir ?
J'avoue que quand je regarde la capture d'écran du logiciel proposé par Nicolas B. Wulf, je tremble d'angoisse à l'idée d'écrire sur un truc aussi sinistre. Mais peut-être que ce ne sont que des a priori sommaires...
Les couleurs du fonds et de la police sont paramétrables, je viens de tester rapidement le software. De même pour la fonte et sa taille, etc...

Je dois dire que c'est assez agréable. J'ai deux griefs. Le premier est un peu limite, c'est que je ne trouve pas le bruit de machine à écrire super. Le second, plus ennuyeux et qui m'a rappelé le problème que j'ai également avec Open Office, c'est que les espaces insécables ne sont pas insérés automatiquement avant les "!", "?", ":", etc... C'est peut-être con, mais je me suis habitué à ce confort avec Word.
bêta-lecteur ~ auteur (accueil du blog / nouvelles / jeu vidéo)

Avatar de l’utilisateur
desienne
Papy Zombie du futur, Pape du Pulp
Messages : 2499
Inscription : ven. déc. 14, 2007 11:45 pm
Rang special : Batracien
Contact :

Re: Logiciel pour écrivain

Message par desienne »

Je suis d'accord avec Koinsky.
D'ailleurs sur Open Office, il fait la même avec les tirets de dialogues, et je n'ai toujours pas trouvé comment les remplacer.
Parution: Toxic S1 &2,Les Dividendes de l'Apocalypse, Exil, Zoulag, Voyager, Roses Mécaniques
Production: Nine
Site de l'auteur

Répondre