L'enquete policière - son fonctionnement

[visible par les non-inscrits] Ici, on peut poser des questions (techniques ou non) sur l'écriture, les outils qui y sont dédiés et plus largement, sur le monde du livre !

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 822
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234
Contact :

Re: L'enquete policière - son fonctionnement

Message par ilham » jeu. févr. 12, 2015 10:01 am

Attention, en 1995, je crois que le supérieur d'un fonctionnaire de police dans un commissariat, celui qui peut décider de ce genre de choses, est un commissaire de police, pas un capitaine ;). (ah la hiérarchie policière... je m'y perdais, mais en tout cas c'est bien lui le responsable de ses hommes) Le grade a été supprimé en 2005, mais ceux qui l'avaient obtenu peuvent continuer à le porter.
Capitaine, c'est dans la gendarmerie, il me semble.
Mon challenge : Le lanceur de pierres
Mon blog : Les histoires d'Ilham
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 9927
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: L'enquete policière - son fonctionnement

Message par Macada » jeu. févr. 12, 2015 10:06 am

+1 avec Ilham pour le licenciement des fonctionnaires

Mais s'il s'agit de faire peur au flic mais seulement peur, je pense que son chef peut le menacer de le faire voir par la médecine du travail, qui, elle a le pouvoir de lui interdire de travailler (et de demander une expertise médicale/psychiatrique pour avoir le droit de reprendre le travail).
Actualité :
Entre troll et ogre, ActuSF (avril 2018)
Les Aériens, Sarbacane (octobre 2017)
Rose-thé et gris-souris, Bragelonne/Milady

Avatar de l’utilisateur
Siana
Messages : 4028
Inscription : dim. janv. 09, 2011 2:55 pm
Rang special : Grenouille-paranormale
Localisation : 49

Re: L'enquete policière - son fonctionnement

Message par Siana » jeu. févr. 12, 2015 1:04 pm

Le graal ! :wow: :wow:

Ça tombe bien, il me restait des éléments de crédibilité à vérifier sur mon enquête dans annA.
Si certains ont des éléments de réponse, ça m'aiderait bien.

En fait, on ne voit pas vraiment l'enquête se dérouler. Mon point de vue est celui du coupable, et j'ai besoin de savoir si le temps qui s'écoule n'est pas trop long entre la découverte du corps et les analyses qui pourraient confondre la meurtrière.

Dans les faits, la double personnalité de mon personnage féminin a tué son patron, et je pars du principe qu'elle a grossièrement maquillé ça en suicide. Pour résumer les étapes de la "scène de crime" :
- mon personnage se fait agresser sexuellement (sans viol, mais le perso masculin l'embrasse, la touche là où il peut)
- la double personnalité du perso féminin apparaît pour se débattre, lui donne vraisemblablement un coup quelque part, puis réussit à le pousser par une fenêtre ouverte (où l'homme s'écrase quelques mètres plus bas)
- la double personnalité de mon perso féminin va alors : envoyer un mail de menace à une collègue via la messagerie de l'homme pour qu'elle soit vue en potentielle coupable, puis effacer ses traces autant que possible

Donc elle a laissé aux enquêteur : un suicide possible (avant de voir le mail), puis de quoi analyser une fausse piste (qui est crédible, vu que cette collègue subissait aussi des harcèlements).
Mais j'imagine que l'enquête doit déterminer la cause de la mort avec des preuves concrètes. Sauf que la fausse piste ne pourra pas aboutir à un aveux, et que mon personnage de base a aussi quelques raisons d'en vouloir à la victime, il peut donc faire partie des suspects potentiels (personne n'est au courant pour sa double personnalité).

Partant de là, je me pose plusieurs questions :
- Combien de temps faut-il pour prélever les indices, puis pour les analyser (empruntes, sang, ADN, etc) ?
- Quand se déroulent les interrogatoires pour les éventuels témoins, puis les éventuels suspects, combien de jours après le crime ?
- Si le meurtre a eu lieu sur le lieu de travail, est-ce que l'entreprise est fermée le temps de l'enquête (un seul bureau concerné sur plusieurs) ? Et si non, est-ce que tous les employés peuvent travailler malgré l'enquête ?
- Au bout de combien de jours après le crime peut-on établir une liste de suspects éventuels (le temps de récupérer les analyses, tout ça, j'imagine ?), et surtout comment sont-ils traités / que deviennent-ils (j'imagine qu'ils ne restent pas chez eux tranquillement) ?

Concrètement, j'ai surtout besoin d'une chronologie avec des durées sur les étapes de l'enquête. C'est pour éviter que mon personnage se trouve là où il ne devrait pas être. Et aussi pour savoir si elle a le temps de s'enfuir avant d'être confondue à la place de la fausse piste.

J'espère que mes explications sont assez claires. :oops:

:merci2: d'avance si certains sauraient répondre.
- Oniriphage - version roman, OLT 2019 - Papyrus

:witch:

Avatar de l’utilisateur
Siana
Messages : 4028
Inscription : dim. janv. 09, 2011 2:55 pm
Rang special : Grenouille-paranormale
Localisation : 49

Re: L'enquete policière - son fonctionnement

Message par Siana » jeu. mars 05, 2015 1:40 pm

Personne ? :pleure:
- Oniriphage - version roman, OLT 2019 - Papyrus

:witch:

Avatar de l’utilisateur
Ermina
Ramasse autant de papyrus que de champignons !
Messages : 4928
Inscription : sam. févr. 12, 2011 12:47 pm
Rang special : Impératrice
Localisation : Empire Romain

Re: L'enquete policière - son fonctionnement

Message par Ermina » dim. mars 08, 2015 3:26 pm

Je peux t'apporter quelques réponses que j'ai appris en regarder des documentaires et en me renseignant, mais je ne suis pas spécialiste. Donc, à confirmer. Pour avoir des informations sur une enquête, je te conseille de regarder des émissions comme faites entrer l'accuser. Ca explique bien le déroulement du crime jusqu'au procès et on a une idée des intervenants. C'est une bonne base pour approfondir.
- Combien de temps faut-il pour prélever les indices, puis pour les analyser (empruntes, sang, ADN, etc) ?
Il me semble que les analyses de sang et d'ADN sont longues (en tout cas, bien plus que dans les séries ^^). Mais je ne connais pas le temps exact. Pour les empreintes, je ne sais pas trop.
- Quand se déroulent les interrogatoires pour les éventuels témoins, puis les éventuels suspects, combien de jours après le crime ?
Les témoins sont en général interrogés assez vite il me semble. Pour les suspects, ça doit dépendre du temps que la police met à les trouver.
- Si le meurtre a eu lieu sur le lieu de travail, est-ce que l'entreprise est fermée le temps de l'enquête (un seul bureau concerné sur plusieurs) ? Et si non, est-ce que tous les employés peuvent travailler malgré l'enquête ?
Là par contre pour un endroit comme un lieu de travail, je ne sais pas.
- Au bout de combien de jours après le crime peut-on établir une liste de suspects éventuels (le temps de récupérer les analyses, tout ça, j'imagine ?), et surtout comment sont-ils traités / que deviennent-ils (j'imagine qu'ils ne restent pas chez eux tranquillement) ?
je pense que ça dépend des affaires ; des fois, c'est très rapide, des fois, ça prend des années. Pour le traitement, les suspects peuvent être placé en garde à vue et interrogés. Mais il y a un temps limite à ne pas dépasser pour la garde à vue. La police peut interrompre la garde à vue et relâcher le temps de rassembler plus de preuves.

J'espère avoir été claire
*Cycliste* chocolatvore :psycho:

2764 ab urbe condita ● en phrase IV
Les morts d'Odérisse le papyrus

Publication :
Le résurrecteur, nouvelle publiée aux Editions Voy'[el]

Avatar de l’utilisateur
Siana
Messages : 4028
Inscription : dim. janv. 09, 2011 2:55 pm
Rang special : Grenouille-paranormale
Localisation : 49

Re: L'enquete policière - son fonctionnement

Message par Siana » dim. mars 08, 2015 6:39 pm

:merci2: :love: :love:

Décidément tout le monde me répond en même temps, j'ai Saile qui m'a envoyé un mp aussi avec des précisions sur les durées. Je pense avoir ce qu'il me faut pour ajuster la crédibilité sur ma novella.

:merci2: Ermina ! Et il est vrai que je n'avais pas pensé aux émissions, ça peut être l'occasion de m'y mettre, je vais voir. ^^
- Oniriphage - version roman, OLT 2019 - Papyrus

:witch:

Avatar de l’utilisateur
Ermina
Ramasse autant de papyrus que de champignons !
Messages : 4928
Inscription : sam. févr. 12, 2011 12:47 pm
Rang special : Impératrice
Localisation : Empire Romain

Re: L'enquete policière - son fonctionnement

Message par Ermina » dim. mars 08, 2015 9:04 pm

Décidément tout le monde me répond en même temps, j'ai Saile qui m'a envoyé un mp aussi avec des précisions sur les durées. Je pense avoir ce qu'il me faut pour ajuster la crédibilité sur ma novella.
Du coup, elle a dit quoi sur les durées ?
*Cycliste* chocolatvore :psycho:

2764 ab urbe condita ● en phrase IV
Les morts d'Odérisse le papyrus

Publication :
Le résurrecteur, nouvelle publiée aux Editions Voy'[el]

Avatar de l’utilisateur
Siana
Messages : 4028
Inscription : dim. janv. 09, 2011 2:55 pm
Rang special : Grenouille-paranormale
Localisation : 49

Re: L'enquete policière - son fonctionnement

Message par Siana » dim. mars 08, 2015 9:59 pm

Je copie-colle ses infos ici, c'est vrai que ça peut être intéressant (enfin, je ne pense pas que ce soit gênant).
Spoiler: montrer
- la scène de crime est minutieusement photographiée, analysée, décortiquée, pendant plusieurs heures. Non seulement pour trouver des indices mais aussi pour faciliter une reconstitution. En cas de crime, les relevés sont minutieux, ca prend donc entre 2 et 4h selon la taille de la scène de crime ;
- l'entreprise va probablement être fermée durant les investigations pour qu'il n'y ait pas de modifications des lieux. Cependant, une fois les constatations terminées, seule la pièce concernée sera scellée. Parfois, ce n'est même pas le cas ;
- les auditions commencent parfois le jour meme, parfois le lendemain. S'agissant d'une enquête sensible, on la traite en priorité ;
- les résultats des empreintes et de l'ADN peuvent aussi être traités en priorité. Pour des empreintes, il faut compter moins d'une journée. Pour l'ADN, deux ou trois jours ;
-les suspects étant présumés innocents jusqu'à preuve du contraire, il reste chez eux comme tout le monde ! On peut toutefois les mettre sur écoute ou les surveiller discrètement si besoin.

En théorie, si tout à l'air d'un suicide, bien souvent on ne cherche pas plus loin. Sauf si certaines choses mettent la puce à l'oreille : une absence de problème particulier (argent, amour, santé...), une position du corps qui ne correspond pas avec la thèse du suicide, une certitude d'un membre de la famille proche (la femme qui dit "jamais il ne se serait suicidé", par exemple), le médecin qui trouve une anomalie en examinant le corps sur les lieux...
Il faut qu'un détail amène les enquêteurs à douter du suicide, sinon il n'y aura pas d'enquête. On n'ira pas fouiller dans l'ordinateur du mort s'il rien ne laisse à penser qu'il y a anguille sous roche. Pareil pour les empreintes et l'ADN.
- Oniriphage - version roman, OLT 2019 - Papyrus

:witch:

Avatar de l’utilisateur
Ermina
Ramasse autant de papyrus que de champignons !
Messages : 4928
Inscription : sam. févr. 12, 2011 12:47 pm
Rang special : Impératrice
Localisation : Empire Romain

Re: L'enquete policière - son fonctionnement

Message par Ermina » dim. mars 08, 2015 10:41 pm

C'est très intéressant, merci
*Cycliste* chocolatvore :psycho:

2764 ab urbe condita ● en phrase IV
Les morts d'Odérisse le papyrus

Publication :
Le résurrecteur, nouvelle publiée aux Editions Voy'[el]

Anonyme_Quatre

Re: L'enquete policière - son fonctionnement

Message par Anonyme_Quatre » jeu. juil. 23, 2015 1:21 pm

Bonjour les grenouilles :D

J'ai une petite question à propos de l'arrestation d'un suspect très fortement présumé (genre on l'a presque vue tuer quelqu'un). Comment ça se déroule ? En l’occurrence, on retrouve ma narratrice sur les lieux du meurtre, à côté du corps, et elle s'évanouit. Logiquement, elle va se réveiller où ? Menottée à l'hôpital ? En cellule ? Chez elle ?

Voilàvoilà je vous remercie :D

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 822
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234
Contact :

Re: L'enquete policière - son fonctionnement

Message par ilham » jeu. juil. 23, 2015 1:27 pm

Un simple évanouissement ?
Elle est réveillée sur place (un simple malaise ne dure pas plus de quelques minutes...) et embarquée pour interrogatoire, garde à vue,etc... elle sera vue par un médecin ( faut vérifier les dernières lois, je sais juste qu'on peut demander à tout moment à en voir un...) qui décidera ou non si elle en état de subir un interrogatoire.
Mais sans autre symptôme qu'un simple malaise vagal, c'est plié d'avance...
Par contre, si le choc psy est important, le cerveau peut se "déconnecter" et faire fonctionner la personne en mode automatique quelques temps... du coup, elle peut avoir des "trous noirs" ou en tout cas une mauvaise mémoire de ce qui s'est passé à son réveil.
Mon challenge : Le lanceur de pierres
Mon blog : Les histoires d'Ilham
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Anonyme_Quatre

Re: L'enquete policière - son fonctionnement

Message par Anonyme_Quatre » jeu. juil. 23, 2015 1:34 pm

Non, elle s'endort de manière assez profonde, et se réveille quoi... quatre à huit heures plus tard ?

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 822
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234
Contact :

Re: L'enquete policière - son fonctionnement

Message par ilham » jeu. juil. 23, 2015 1:40 pm

Je ne suis pas médecin...
Mais quelle explication médicale donnes tu à ce sommeil profond au point qu'elle ne puisse être réveillée (ce qui sera la première préoccupation des policiers... une personne endormie sur le lieu d'un crime, on ne la laisse pas pioncer... on la réveille pour avoir sa version des faits le plus vite possible) ? Apparemment, il n'y a pas de traumatisme crânien, donc...
Mais pour te répondre, une personne qui n'est pas en état d'être entendue sera hospitalisée. Vrai pour les problèmes psys et bien sur une personne blessée.
Dernière modification par ilham le jeu. juil. 23, 2015 1:42 pm, modifié 1 fois.
Mon challenge : Le lanceur de pierres
Mon blog : Les histoires d'Ilham
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Anonyme_Quatre

Re: L'enquete policière - son fonctionnement

Message par Anonyme_Quatre » jeu. juil. 23, 2015 1:41 pm

Ça, ça fait partie de l'aspect fantastique de la novella, ça tiendrait du voyage astral en gros. Hospitalisée sans mesure de sécurité ?

Merci en tout cas :)

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 822
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234
Contact :

Re: L'enquete policière - son fonctionnement

Message par ilham » jeu. juil. 23, 2015 1:44 pm

D'accord, l'explication est fantastique donc d'origine inconnue pour les policiers qui n'arrivent pas à la réveiller.
C'est ça, j'ai bien compris ?
Dans ce cas oui, hospitalisation.
Par contre, je connais peu les dispositifs à l’hôpital dans ce genre de cas. Une surveillance (présence d'un ou deux policiers) est peut-être mise en place si vraiment elle est un témoin clé.

j'espère que tu auras plus de précisions.
Mon challenge : Le lanceur de pierres
Mon blog : Les histoires d'Ilham
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Répondre