Vivre dans l'espace : mythe et réalité

[visible par les non-inscrits] Ici, on peut poser des questions (techniques ou non) sur l'écriture, les outils qui y sont dédiés et plus largement, sur le monde du livre !

Modérateur : Crazy

Llyana
Space Invader ou Space Opéra ?
Messages : 911
Inscription : mer. juin 18, 2014 12:12 pm
Rang special : Petit Pixel
Localisation : Ouest parisien
Contact :

Vivre dans l'espace : mythe et réalité

Message par Llyana »

Pour préciser, "représentations fausses dans des films de SF" vs analyse avec notre technologie courante (caution scientifique : l'astrophysicien Roland Lehoucq et Patrick Rocher, astronome à l'Observatoire de Paris).

Bref, je lisais Stylist du jour en attendant mon RER (oui, j'ai un peu honte - pour ceux qui ne savent pas, c'est un hebdo gratuit féminin) et il y avait cet article pages 40-48 sur l'univers (http://www.stylist.fr/flipbook/f108/).

Comme je ne suis pas certaine de la pérennité du lien, je résume :

Fumer dans l'espace (Alien, le 8e passager & Prometheus) : on pourrait mais cela gaspille de l'O2 et libère des particules fines (parfait pour encrasser des appareils). Vapoter ? Très difficile en apesanteur.

Se balader nu (Gravity) : très crédible (avec les machines et le rayonnement solaire, l'ISS sans régulation thermique deviendrait tropicale en 30 min) MAIS pour des raisons d'hygiène et d'apesanteur il vaut mieux être légèrement couvert (desquamation).

Prendre des douches (Planète Rouge & Starship Troopers) : l'eau est autant limitée que l'air. Avant, sur l'IRSS, on se lavait avec des lingettes. Mais même avec un caisson de douche, l'eau ne coule pas, elle s'accumule et colle à la peau en une couche dont il faut se débarrasser (notamment en l'aspirant dans le nez et les oreilles).

Cultiver sa nourriture (Seul sur Mars & Sunshine) : sur une planète, avec de l'eau et du sol terrestre (en simplifiant), en faisant attention notamment à la pesanteur plus faible et à l'ensoleillement, pourquoi pas. En apesanteur, difficile d'appliquer une pousse "verticale" même si des salades ont été cultivées avec succès sur l'ISS cette année.

Communiquer / se connecter au Net (Seul sur Mars & Star Wars) : autour de la Terre, aucun souci (ondes électromagnétiques). Sur la Lune, par ondes radio, il faut compter une seconde de délai. Pour atteindre Pluton, compter 5 heures.

Stopper le vieillissement (Interstellar) : Il y a évidemment les trous noirs. Hors ces singularités, la différence de pesanteur font se décaler des horloges, mais c'est infime (879 jours sur l'IRSS = 1/50 de seconde ; 3 ans dans le cosmos lontain ? une demi-seconde).

Avoir une partie de jambes vraiment en l'air (Solaris & Spaceballs) : officiellement jamais testé, mais des rumeurs courent sur une expédition russe en 1982. Au niveau apesanteur, surtout après plusieurs jours d'acclimatation, rien d'impossible si on est un peu acrobate.

Dormir dans des suites royales (espace vital immense) (Battlestar Galactica & 2001, l'Odyssée de l'espace) : pensez plutôt dortoirs (le kg d'ISS coûte 20 000 $). Par ailleurs, en apesanteur, on doit dormir sanglés contre une paroi.
:tetard: Les chroniques de Kellt, Sous la lumière du Fanal (challenge à éclipses, extraits le dimanche à minuit).
Marraine les challenges Feu et Cendres et Heaven Forest.

Avatar de l’utilisateur
Sandrinoula
Prescriptrice en bonnes lectures
Messages : 3268
Inscription : mar. mars 03, 2009 5:08 pm
Rang special : Grenouille volante narquoise
Contact :

Re: Vivre dans l'espace : mythe et réalité

Message par Sandrinoula »

Très intéressant, merci ! :)
Fondatrice de Gephyre éditions
:stylo: Désormais un seul blog
:yata: Anacalypse Grèce contemporaine, séismes et résilience... chez les Amazones

Avatar de l’utilisateur
Hatsh
Rose apprivoisée
Messages : 1442
Inscription : ven. mai 31, 2013 3:20 pm
Rang special : Avatar : Raphaël Vavasseur

Re: Vivre dans l'espace : mythe et réalité

Message par Hatsh »

Super intéressant, merci Llyana ! :wow:
Foi de :marraine: , par les forces de X.A.O.Σ. (Booz), si tu bondis dans les Trois Cercles de fer (Lullaby), tu entendras la Langue du Givre (Nankin)...

Avatar de l’utilisateur
Mariedelabas
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques
Messages : 12507
Inscription : sam. mars 03, 2012 4:41 pm
Rang special : Chenille cycliste
Contact :

Re: Vivre dans l'espace : mythe et réalité

Message par Mariedelabas »

C'est très intéressant et ça rejoint pas mal de trucs que j'ai lus. Merci Llyana !

Je viens de finir le roman Seul sur Mars d'Andy Weir. On ne met pas de dissections batraciennes sur des romans non francophones sur la mare, mais je pense faire un papier pour mon blog. C'est très bon, immersif, et je pense que scientifiquement on peut se fier à ce bouquin, écrit par un passionné de "vraie" conquête spatiale.
Pas vu le film encore (qui sort demain^^), mais que j'attends avec impatience.

C'est ce qui fait dire que Star Wars n'est pas une série de films de SF "sérieuse" parce que, rien que le raffut que les vaisseaux font dans l'espace, et le fait de dépasser la vitesse de la lumière comme moi je rentre sur l'autoroute, l'absence de problèmes de pression, d'air respirable, et les gros vaisseaux spatiaux (comme le Faucon), bravant la gravité, qui se posent sur les planètes comme je rentre la Kangoo au garage, c'est plus rigolo qu'autre chose. Mais on s'en fiche, je pense, on regarde ça pour s'amuser, pas pour faire de la science. C'est du pulp et c'est bon aussi. :D
L'Oeil du Lémurien
Fan-Club dans les papyrus !
Challenge 2020 Opération Ecarlate
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques, Atelier de la Pelote Stellaire

Olrik
Messages : 118
Inscription : mar. déc. 10, 2013 11:48 pm
Rang special : shy writer

Re: Vivre dans l'espace : mythe et réalité

Message par Olrik »

Llyana a écrit : Avoir une partie de jambes vraiment en l'air (Solaris & Spaceballs) : officiellement jamais testé, mais des rumeurs courent sur une expédition russe en 1982. Au niveau apesanteur, surtout après plusieurs jours d'acclimatation, rien d'impossible si on est un peu acrobate.
Cela dit, je suppose qu'il faut bien se protéger pour éviter que certains fluides ne viennent encombrer l'espace vital. Pour compléter, il me semble avoir lu quelque part qu'il serait impossible ou du moins difficile de procréer dans l'espace car la pesanteur joue un rôle dans le développement de l'embryon... Si quelqu'un a des infos là-dessus, ça m'intéresse.
Stylist, j'aurais pas cru... Il y a quelques nanas qui le distribuent parfois à l'entrée du métro, mais jamais à moi. C'est bizarre, je dois leur faire peur :dracula:
Pour le créateur rien n'est pauvre, il n'est pas de lieux pauvres, indifférents. Rainer-Maria Rilke

Llyana
Space Invader ou Space Opéra ?
Messages : 911
Inscription : mer. juin 18, 2014 12:12 pm
Rang special : Petit Pixel
Localisation : Ouest parisien
Contact :

Re: Vivre dans l'espace : mythe et réalité

Message par Llyana »

Si ça a le même comportement que l'eau de la douche, a priori ça "colle" un minimum à la peau, mais il y aura sûrement plein de gouttelettes en suspension à cause des frictions. Sans doute prévoir un espace dédié pour ce genre d'activités sportives :mouahaha:

Quant au développement des embryons, désolée, aucune idée.

PS : les gens qui distribuent n'ont pas toujours le réflexe de me tendre le Stylist non plus ^^
:tetard: Les chroniques de Kellt, Sous la lumière du Fanal (challenge à éclipses, extraits le dimanche à minuit).
Marraine les challenges Feu et Cendres et Heaven Forest.

Avatar de l’utilisateur
Florie
Tueuse de canaris et dévoreuse de fromage
Messages : 2348
Inscription : jeu. août 27, 2015 3:57 pm
Rang special : Nife en l'Air
Contact :

Re: Vivre dans l'espace : mythe et réalité

Message par Florie »

Mariedelabas a écrit :Je viens de finir le roman Seul sur Mars d'Andy Weir. On ne met pas de dissections batraciennes sur des romans non francophones sur la mare, mais je pense faire un papier pour mon blog. C'est très bon, immersif, et je pense que scientifiquement on peut se fier à ce bouquin, écrit par un passionné de "vraie" conquête spatiale.
Pas vu le film encore (qui sort demain^^), mais que j'attends avec impatience.
Ah oui, je l'ai lu il y a quelques semaines, pour le coup c'est du voyage spatial "réaliste", avec la NASA, toutes les difficultés et le prix des différents appareils etc. On pourrait tout à fait imaginer un tel programme réellement se produire en 2036...

Après toutes les science-fictions ne sont pas de la "hard science fiction" non plus, le réalisme scientifique n'est pas toujours le but. Ceci dit je trouve que ça apporte toujours une touche d'immersion supplémentaire quand on sent que l'auteur (ou les scénaristes) essaye de justifier un minimum comment son univers fonctionne. Par exemple (bon là il s'agit de cohérence davantage que de science) je suis en train de revoir les Farscape, et dans le premier épisode, l'humain perdu dans l'espace se fait injecter des "microbes traducteurs", ce qui justifie pourquoi tout le monde parle Anglais dans la série, et aussi pourquoi toutes les espèces se comprennent entre elles. Je ne sais pas si l'existence de microbes traducteurs qui colonisent le cerveau est scientifiquement possible, mais en tant que lectrice (ou spectatrice dans ce cas-là) j'aime bien sentir qu'ils ont pris la peine de donner une explication plutôt que de laisser flotter une certaine incohérence...
Explorer les possibles avec optimisme : Florieteller
Challenge en cours | Space opéra d'enquête (cosy, optimiste avec une pointe d'humour) : Rendez-vous au Cygne Noir

Avatar par Amaryan :heart:

Avatar de l’utilisateur
Mariedelabas
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques
Messages : 12507
Inscription : sam. mars 03, 2012 4:41 pm
Rang special : Chenille cycliste
Contact :

Re: Vivre dans l'espace : mythe et réalité

Message par Mariedelabas »

Florie a écrit :
Mariedelabas a écrit :Je viens de finir le roman Seul sur Mars d'Andy Weir. On ne met pas de dissections batraciennes sur des romans non francophones sur la mare, mais je pense faire un papier pour mon blog. C'est très bon, immersif, et je pense que scientifiquement on peut se fier à ce bouquin, écrit par un passionné de "vraie" conquête spatiale.
Pas vu le film encore (qui sort demain^^), mais que j'attends avec impatience.
Ah oui, je l'ai lu il y a quelques semaines, pour le coup c'est du voyage spatial "réaliste", avec la NASA, toutes les difficultés et le prix des différents appareils etc. On pourrait tout à fait imaginer un tel programme réellement se produire en 2036...

Après toutes les science-fictions ne sont pas de la "hard science fiction" non plus, le réalisme scientifique n'est pas toujours le but. Ceci dit je trouve que ça apporte toujours une touche d'immersion supplémentaire quand on sent que l'auteur (ou les scénaristes) essaye de justifier un minimum comment son univers fonctionne. Par exemple (bon là il s'agit de cohérence davantage que de science) je suis en train de revoir les Farscape, et dans le premier épisode, l'humain perdu dans l'espace se fait injecter des "microbes traducteurs", ce qui justifie pourquoi tout le monde parle Anglais dans la série, et aussi pourquoi toutes les espèces se comprennent entre elles. Je ne sais pas si l'existence de microbes traducteurs qui colonisent le cerveau est scientifiquement possible, mais en tant que lectrice (ou spectatrice dans ce cas-là) j'aime bien sentir qu'ils ont pris la peine de donner une explication plutôt que de laisser flotter une certaine incohérence...
Exactement ! Je suis pareil (dans mes bras ! :heart: :heart: :heart: ) : j'aime quand on me trouve une explication qui prouve qu'on s'est posé la question, sans pour autant "sombrer" dans le réalisme complet ce qui nous condamnerait à ne jamais réussir à envoyer une mission habitée en dehors du système solaire... :pleure:
L'Oeil du Lémurien
Fan-Club dans les papyrus !
Challenge 2020 Opération Ecarlate
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques, Atelier de la Pelote Stellaire

Avatar de l’utilisateur
Guy Le Heaume
Messages : 225
Inscription : ven. avr. 01, 2011 9:35 am
Rang special : Grenouille
Localisation : New York City
Contact :

Re: Vivre dans l'espace : mythe et réalité

Message par Guy Le Heaume »

Je trouve que depuis quelques temps l'exploration spatiale est de nouveau envisagée avec beaucoup de sérieux. Si la NASA et Mars One visent la planète Mars, l'agence spatiale européenne, elle, prévoit plusieurs alunissages dès 2020. De là à ce que l'on trouve davantage de romans sur le sujet dans nos librairies, il n'y a qu'un pas à franchir...

C'est dommage que l'on ne trouve pas de compte-rendus de lecture de livres non francophones sur ce forum. Mariedelabas, j'attends ton avis sur Seul sur Mars avec impatience :)
Chaque monde a ses lois, le tout est de les découvrir.
L'œil dans le ciel, Philip Dick.

Avatar de l’utilisateur
Mariedelabas
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques
Messages : 12507
Inscription : sam. mars 03, 2012 4:41 pm
Rang special : Chenille cycliste
Contact :

Re: Vivre dans l'espace : mythe et réalité

Message par Mariedelabas »

Guy Le Heaume a écrit :Je trouve que depuis quelques temps l'exploration spatiale est de nouveau envisagée avec beaucoup de sérieux. Si la NASA et Mars One visent la planète Mars, l'agence spatiale européenne, elle, prévoit plusieurs alunissages dès 2020. De là à ce que l'on trouve davantage de romans sur le sujet dans nos librairies, il n'y a qu'un pas à franchir...

C'est dommage que l'on ne trouve pas de compte-rendus de lecture de livres non francophones sur ce forum. Mariedelabas, j'attends ton avis sur Seul sur Mars avec impatience :)
Merci ! En attendant que je ponde ma prose, tu peux aller lire ce que pense notre Sycophante ici
(je n'ai pas lu sa chronique en détail pour ne pas influencer la mienne... :mrgreen: )

edit : et voici mon avis sur cet excellent roman : Seul sur Mars d'Andy Weir
L'Oeil du Lémurien
Fan-Club dans les papyrus !
Challenge 2020 Opération Ecarlate
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques, Atelier de la Pelote Stellaire

Avatar de l’utilisateur
corwinhawk
Batracien
Messages : 73
Inscription : mer. déc. 31, 2014 11:26 pm
Rang special : Juste un être humain
Localisation : Nantes

Re: Vivre dans l'espace : mythe et réalité

Message par corwinhawk »

Llyana a écrit : Cultiver sa nourriture (Seul sur Mars & Sunshine) : sur une planète, avec de l'eau et du sol terrestre (en simplifiant), en faisant attention notamment à la pesanteur plus faible et à l'ensoleillement, pourquoi pas. En apesanteur, difficile d'appliquer une pousse "verticale" même si des salades ont été cultivées avec succès sur l'ISS cette année.
J'ai lu dans un article, le témoignage d'un adepte du jardin vertical. Il n'avait pas beaucoup de surface au sol et avait créé des murs végétalisés sur lesquels il faisait pousser ses légumes. J'imagine bien ça dans l'espace : une pièce remplie de grosses courges qui flottent un peu partout.
http://remi.pelzer.over-blog.fr/

Fantômes, enfers et damnations
L'avenir des sots
Dimension Yggdrasill : Ull
Dimension Yggdrasill : Walkyrie

Avatar de l’utilisateur
Anaïs
Kiwity
Messages : 8831
Inscription : mer. août 07, 2013 9:30 am
Rang special : kiwi powaaa
Localisation : à 12740 km de profondeur
Contact :

Re: Vivre dans l'espace : mythe et réalité

Message par Anaïs »

Peut-être que l'absence de pesanteur jouerait aussi sur la forme des légumes ? :hihihi:

:merci2: Llyana pour ces explications. J'essaierai de creuser tout ça quand j'arriverai à me remettre sur mon roman qui se passe dans l'espace :wow:

+1 avec les grenouilles qui pensent que même en SF, on a le droit de délirer un peu ! Mais est-ce que Star Wars est vraiment de la SF ? Ce ne serait pas plutôt de la fantasy spatiale ? (je sors).
Site/blog, deux pour le prix d'un !
Le troisième tome des Puissances de Nilgir est disponible ici !

Avatar de l’utilisateur
Mariedelabas
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques
Messages : 12507
Inscription : sam. mars 03, 2012 4:41 pm
Rang special : Chenille cycliste
Contact :

Re: Vivre dans l'espace : mythe et réalité

Message par Mariedelabas »

Anaïs a écrit : Mais est-ce que Star Wars est vraiment de la SF ? Ce ne serait pas plutôt de la fantasy spatiale ? (je sors).
+1 je suis absolument d'accord avec toi. :love: et pourtant je l'ai vu à sa sortie, alors que j'étais collégienne. Ca m'a sciée à l'époque car on n'avait jamais vu de film comme ça (ne pas comparer avec 2001, bien trop intello pour la gamine que j'étais à l'époque). J'ai été très très fan de la première trilogie (historique) Mais c'est sûr que c'est de la fantasy transposée dans les étoiles.
L'Oeil du Lémurien
Fan-Club dans les papyrus !
Challenge 2020 Opération Ecarlate
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques, Atelier de la Pelote Stellaire

Avatar de l’utilisateur
Anaïs
Kiwity
Messages : 8831
Inscription : mer. août 07, 2013 9:30 am
Rang special : kiwi powaaa
Localisation : à 12740 km de profondeur
Contact :

Re: Vivre dans l'espace : mythe et réalité

Message par Anaïs »

Mariedelabas a écrit :J'ai été très très fan de la première trilogie (historique)
+1 (mais je l'ai vue très tardivement, et dans le désordre en plus :psychocoah: )
Désolée, je floode :rougit:
J'ai dans ma PAL, quelque part, un bouquin qui a l'air super, ça s'appelle Voyager dans l'espace de Yaël Nazé, vu la strate à laquelle il se trouve, j'espère le lire fin 2016, je vous dirai s'il est bien ^^
Site/blog, deux pour le prix d'un !
Le troisième tome des Puissances de Nilgir est disponible ici !

Avatar de l’utilisateur
Mariedelabas
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques
Messages : 12507
Inscription : sam. mars 03, 2012 4:41 pm
Rang special : Chenille cycliste
Contact :

Re: Vivre dans l'espace : mythe et réalité

Message par Mariedelabas »

Anaïs a écrit :
Mariedelabas a écrit :J'ai été très très fan de la première trilogie (historique)
+1 (mais je l'ai vue très tardivement, et dans le désordre en plus :psychocoah: )
Désolée, je floode :rougit:
J'ai dans ma PAL, quelque part, un bouquin qui a l'air super, ça s'appelle Voyager dans l'espace de Yaël Nazé, vu la strate à laquelle il se trouve, j'espère le lire fin 2016, je vous dirai s'il est bien ^^
Je l'ai aussi, un cadeau de procrastinator que j'avais fait dédicacer aux Imaginales. (conférence du jeudi soir au planétarium :heart: ) J'ai commencé à le lire, c'est pas mal du tout et c'est plein de schémas (en fait je l'ai bourré de post-it)
L'Oeil du Lémurien
Fan-Club dans les papyrus !
Challenge 2020 Opération Ecarlate
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques, Atelier de la Pelote Stellaire

Répondre