Travailler la psychologie des personnages

Ici, on peut poser des questions (techniques ou non) sur l'écriture, les outils qui y sont dédiés et plus largement, sur le monde du livre !

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Cerane
C'est à la fin que tout commence...
Messages : 1098
Inscription : ven. déc. 27, 2013 3:00 pm
Rang special : Voyageuse
Localisation : Où l'imagination me transporte
Contact :

Travailler la psychologie des personnages

Message par Cerane » mar. sept. 12, 2017 10:01 am

Bonjour chères petites grenouilles! :love:

Et bienvenues sur ce topic qui je l'espère, vous sera utile.



Que ce soit un personnage principal, un personnage secondaire, un anti-héros ou l’antagoniste de notre histoire, on a tous à un moment donné, quelques difficultés à les caractériser, à leur donner une vrai psychologie.

De nombreux sujets sur le forum traitent de vos problèmes particuliers mais je crois qu’aucun ne regroupe toutes les solutions qui sont proposées.

C’est l’objet de ce topic : avoir un lieu ou en discuter, une liste de topics à consulter, des ouvrages et des outils pour vous aider.
Ici l’idée n’est pas de parler de technique d’écriture (il y a bien d’autres topics pour ça) mais de comment travailler la psychologie de ses personnages, en amont ou au fil de l’écriture.
Ensuite libre à vous de les mettre en lumière à votre manière. :stylo:

On a tous un penchant pour un type de personnage, celui que nous comprenons le mieux parce que bien souvent il partage nos idéaux. Mais ce penchant peut nuire à la profondeur des autres personnages ou nous enfermer dans un cercle vicieux où l’on travaille toujours le même personnage, encore et encore…
Pour échapper à cette spirale infernale il existe quelques astuces simples mais qui demandent un peu de concentration et de temps. :lect:



Je vous donne ma méthode, qui n’est pas une vérité universelle mais elle fonctionne dans la plupart des cas.

1 Commencez par caractériser le personnage que vous souhaitez travailler sur papier à l’aide d’une fiche personnage détaillée par exemple.

2 Faites-lui passer le test MBTI pour vous mettre dans sa peau et vérifier que son comportement correspond bien à ce que vous avez décrit en 1.

3 Faites-lui passer l’épreuve du SONCAS pour le renforcer et voir comment il peut interagir avec les autres personnages. (c’est une méthode utilisée en marketing mais elle permet d’anticiper les réactions d’un personnage en comprenant ses motivations et en utilisant la réponse adaptée à son attitude).

4 Si malgré le MBTI et le SONCAS vous n’arrivez toujours pas à cerner le personnage, observez votre entourage. Prenez la personne qui se rapproche le plus (je parle du caractère, pas du physique) du personnage que vous voulez décrire. Cela marche encore mieux s’il s’agit d’une personne que vous ne comprenez pas bien. Ensuite observez ses réactions, verbales mais surtout son langage non verbal. (Sa gestuelle, ses tics nerveux, la tenue qu’il porte, etc…) vous verrez que parfois ce qu’ils dégagent et en contradiction avec ce qu’ils disent et le langage non verbal ne ment jamais (sauf chez les initiés). Cette phase d’observation peut durer aussi longtemps que nécessaire et se répéter au besoin. C’est un exercice qui peut paraitre compliqué, voir absurde au début mais son efficacité est prouvée même pour ceux qui se croient nuls en psychologie. Le mimétisme est une arme de guerre redoutable.

5 Lorsque vous pensez avoir décrypté la personnalité de celui que vous observez, appliquez là à votre personnage et refaite lui passer les tests !




Voilà maintenant je vous laisse faire le reste du job : partagez vos méthodes, vos outils, vos ouvrages de référence afin de faire de ce topic un véritable guide de la psychologie des personnages ! :mage:

Je mettrais à jour l'index dans le post suivant.
:merci2: d'avance pour votre coopération!
Dernière modification par Cerane le mar. sept. 12, 2017 10:13 am, modifié 1 fois.
(¯`°v°`¯)
..(_.^._)..
It's a wonderfull world , open your eyes and see, the silent lullaby of Earth.

Challenge 2018: Terre Effleurée
:marraine: Lunamous, Meldc, Shalnya, Saben

Avatar de l’utilisateur
Cerane
C'est à la fin que tout commence...
Messages : 1098
Inscription : ven. déc. 27, 2013 3:00 pm
Rang special : Voyageuse
Localisation : Où l'imagination me transporte
Contact :

Re: Travailler la psychologie des personnages

Message par Cerane » mar. sept. 12, 2017 10:01 am

(¯`°v°`¯)
..(_.^._)..
It's a wonderfull world , open your eyes and see, the silent lullaby of Earth.

Challenge 2018: Terre Effleurée
:marraine: Lunamous, Meldc, Shalnya, Saben

Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 8506
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

Re: Travailler la psychologie des personnages

Message par Crazy » mar. sept. 12, 2017 12:08 pm

C'est dommage, pour le SONCAS faut donner ses coordonnées :(
:mouahaha: Grenouille vampire :wamp:, Mith :jedi: et sadique :fouet:
:lect: Challenge 2018 : Darkside : Le journal d'Anya
:stylo: Blog : Crazy's Wor(l)ds

Avatar de l’utilisateur
Cerane
C'est à la fin que tout commence...
Messages : 1098
Inscription : ven. déc. 27, 2013 3:00 pm
Rang special : Voyageuse
Localisation : Où l'imagination me transporte
Contact :

Re: Travailler la psychologie des personnages

Message par Cerane » mar. sept. 12, 2017 1:03 pm

Crazy a écrit :
mar. sept. 12, 2017 12:08 pm
C'est dommage, pour le SONCAS faut donner ses coordonnées :(
Oui les test de SONCAS sont tous payants ou renvoient vers une formation de mémoire.
Ce qui est intéressant c'est surtout d'identifier les motivations et de réfléchir à quelles réponses on met en face de ça. C'est plutôt empirique comme exercice.

Si besoin, je peux vous faire un petit tableau récap. Il ne sera pas exhaustif mais ça peut donner des pistes de réflexions.
(¯`°v°`¯)
..(_.^._)..
It's a wonderfull world , open your eyes and see, the silent lullaby of Earth.

Challenge 2018: Terre Effleurée
:marraine: Lunamous, Meldc, Shalnya, Saben

Avatar de l’utilisateur
Nana
Les secs défilents à toute vitesse
Messages : 776
Inscription : mer. avr. 27, 2016 8:04 pm
Rang special : écrivain du bonheur

Re: Travailler la psychologie des personnages

Message par Nana » jeu. sept. 14, 2017 11:18 am

C'est drôle, j'ai déjà fait passer le test MBTI à mes personnage pour le fun (bah quoi, on s'amuse comme on peut :D ), mais je n'avais jamais pensé à l'utiliser comme un outil pour vérifier la cohérence d'un personnage. Je note, je note...

Ce qui m'aide beaucoup, c'est de créer des mini biographies pour les personnages (de taille variable selon leur importance). J'y note les événements de leur vie qui ont aidé à forger leur personnalité, leurs ambitions ou parfois leurs goûts (pas que ce soient des événements traumatisants, il y a aussi des choses pas extraordinaires qui influencent une personnalité). Je fais ça pour tous les personnages de quelque importance, mais c'est surtout pour les personnages secondaires que ça m'est utile. Ca m'évite de me retrouver avec des personnages fonction. Et puis, je trouve qu'un des meilleurs moyens pour savoir ce que notre personnage voudra faire demain, c'est de savoir comment il en est arrivé là où il est aujourd'hui.
"Make the plan, execute the plan, expect the plan to go off the rails, throw away the plan"
Challenge: Lhéritage des Sages
marraine de Ji Aʃka :mage:

Avatar de l’utilisateur
K-rine
Messages : 291
Inscription : mer. juil. 06, 2011 7:26 pm
Rang special : Danseuse sur nénuphar

Re: Travailler la psychologie des personnages

Message par K-rine » jeu. sept. 14, 2017 11:47 am

Autant je suis psycho-rigide sur l'organisation de mon roman, autant les fiches personnages me rebutent grandement. J'agis plutôt à l'instinct. Quand j'écris mes textes, il va me sembler logique qu'un personnage DOIT réagir d'une certaine façon. C'est quelque chose qui arrive au moment de l'écriture, et non de la préparation. Quand je fais mon plan, mes personnages sont souvent fades et agissent pour le bien l'intrigue. Mais quand j'écris, je ne pourrais pas vraiment expliquer pourquoi, mes personnages vont agir selon leur logique propre (et souvent du coup, tout chambouler). Au final, je trouve que ça sonne plus réaliste quand ce n'est pas prévu.

Sinon j'aime beaucoup la réflexion de Truby : les personnages doivent avoir une faiblesse, un besoin moral et psychologique, un désir, un plan. Le fait de les construire en réseaux, de créer des résonnances entre chaque personnage de l'histoire, me paraît aussi juste.
Dernière modification par K-rine le jeu. sept. 14, 2017 11:47 am, modifié 1 fois.
:youpi:

Avatar de l’utilisateur
Agathe Flore
Messages : 1229
Inscription : mer. juin 08, 2016 3:19 pm
Rang special : Elfe sylvestre qui court avec les loups
Localisation : Spa (Belgique)

Re: Travailler la psychologie des personnages

Message par Agathe Flore » jeu. sept. 14, 2017 11:47 am

Jamais pensé à faire passer des tests à mes personnages !
Par contre, j'ai beaucoup lu sur la psychologie, les blessures d'enfance et les tempéraments qui en découlent, les traumatismes ... bien avant de me mettre à écrire sérieusement. Accro au magazine Psychologies depuis 1998 ^^
J'imagine aussi une mini-biographie pour les personnages principaux, avec les événements marquants et leur environnement familial qui construisent leurs motivations, leurs ambitions, leur façon de réagir à l'adversité ... Ensuite, leur caractérisation me vient assez naturellement. Reste après à la traduire en "show" dans le roman !
Tour de la Mare : roule pour l'équipe En avant Guincamp ! :yata:
Mu: L'ombre d'Atlantis" T1, aux éditions Underground

Avatar de l’utilisateur
nothoi
Messages : 384
Inscription : mer. avr. 13, 2016 3:07 pm
Rang special : écrivain du dimanche
Contact :

Re: Travailler la psychologie des personnages

Message par nothoi » jeu. sept. 14, 2017 12:17 pm

C'est marrant, l'un des personnages du manu sur lequel je travaille actuellement me pose problème et je me suis servi du MBTI pour lui redonner de la cohérence. Je pense que ça peut être un outil très efficace pour cerner le personnage dans les premiers temps de l'écriture (je suis plutôt du genre jardinier, encore que...) et aider à cerner leurs réactions futures. Par contre, je trouve le MBTI limité en ce sens que c'est une méthode un peu trop systématique à mon goût (je me verrai mal faire du : X est ISFP, donc il est comptable, donc...). Le risque me semble alors de tomber dans des caricatures...

EDIT : http://www.indiana.edu/~jobtalk/Article ... p/mbti.pdf
http://dlx.b-ok.org/genesis/1484000/70f ... k.org).pdf
http://www.16-types.fr/16types.html
Dernière modification par nothoi le ven. sept. 15, 2017 6:16 pm, modifié 3 fois.
site internet : http://nothoi.net/

Avatar de l’utilisateur
Booz
Les papyrus s'inclinent devant elle
Messages : 6118
Inscription : dim. sept. 06, 2009 3:28 pm
Rang special : BatCanetonBoulet

Re: Travailler la psychologie des personnages

Message par Booz » ven. sept. 15, 2017 5:37 pm

K-rine a écrit :
jeu. sept. 14, 2017 11:47 am
Autant je suis psycho-rigide sur l'organisation de mon roman, autant les fiches personnages me rebutent grandement.
Oh ! quelqu'un comme moi ! J'ai essayé à de nombreuses reprises de faire des fiches mais ça ne m'a jamais servi à rien. Autant j'adore passer des heures à décortiquer la structure d'un projet, autant la psyché d'un personnage me barbe parce qu'elle me semble évidente.
K-rine a écrit :Sinon j'aime beaucoup la réflexion de Truby : les personnages doivent avoir une faiblesse, un besoin moral et psychologique, un désir, un plan. Le fait de les construire en réseaux, de créer des résonnances entre chaque personnage de l'histoire, me paraît aussi juste.
+1. C'est le seul point auquel il m'arrive de réfléchir, j'avais tendance à créer un besoin moral automatiquement mais depuis que j'ai lu deux trois choses dessus, j'essaie de l'approfondir davantage.
Nana a écrit :
jeu. sept. 14, 2017 11:18 am
e qui m'aide beaucoup, c'est de créer des mini biographies pour les personnages (de taille variable selon leur importance). J'y note les événements de leur vie qui ont aidé à forger leur personnalité, leurs ambitions ou parfois leurs goûts (pas que ce soient des événements traumatisants, il y a aussi des choses pas extraordinaires qui influencent une personnalité).
Agathe Flore a écrit :
jeu. sept. 14, 2017 11:47 am
J'imagine aussi une mini-biographie pour les personnages principaux, avec les événements marquants et leur environnement familial qui construisent leurs motivations, leurs ambitions, leur façon de réagir à l'adversité ... Ensuite, leur caractérisation me vient assez naturellement. Reste après à la traduire en "show" dans le roman !
J'aime bien cette approche, j'essaie de la mettre en pratique de temps en temps mais je n'ai pas toujours la rigueur de la mener vraiment à bout.

Ma technique à moi c'est d'oraliser. J'ai la chance de vivre avec quelqu'un qui écrit (à défaut d'avoir les copains sous la main comme lorsque j'habitais à Paris) et les échanges sur nos personnages respectifs sont toujours une source d'émulation et de réflexion. J'arrive plus facilement à cerner un personnage lorsque j'en parle que lorsque je le dissèque sur une feuille.
«Mais la Voix me console et dit : " Garde tes songes :
Les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous ! "»

"La Voix" Baudelaire.

Avatar de l’utilisateur
Nana
Les secs défilents à toute vitesse
Messages : 776
Inscription : mer. avr. 27, 2016 8:04 pm
Rang special : écrivain du bonheur

Re: Travailler la psychologie des personnages

Message par Nana » ven. sept. 15, 2017 9:25 pm

K-rine a écrit :
jeu. sept. 14, 2017 11:47 am
Autant je suis psycho-rigide sur l'organisation de mon roman, autant les fiches personnages me rebutent grandement. J'agis plutôt à l'instinct.
Je vois pas en quoi faire des fiches s'opposent à l'idée de travailler à l'instinct :?: :?: :?: parce que moi, je fais des fiches, mais ça n'empêche pas mes personnages de me mener par le bout du nez au moment de la rédaction, bien au contraire : plus je les ai travaillés en amont, et leurs réactions deviennent instinctives
"Make the plan, execute the plan, expect the plan to go off the rails, throw away the plan"
Challenge: Lhéritage des Sages
marraine de Ji Aʃka :mage:

Avatar de l’utilisateur
Booz
Les papyrus s'inclinent devant elle
Messages : 6118
Inscription : dim. sept. 06, 2009 3:28 pm
Rang special : BatCanetonBoulet

Re: Travailler la psychologie des personnages

Message par Booz » sam. sept. 16, 2017 9:11 am

Nana a écrit :
ven. sept. 15, 2017 9:25 pm
K-rine a écrit :
jeu. sept. 14, 2017 11:47 am
Autant je suis psycho-rigide sur l'organisation de mon roman, autant les fiches personnages me rebutent grandement. J'agis plutôt à l'instinct.
Je vois pas en quoi faire des fiches s'opposent à l'idée de travailler à l'instinct :?: :?: :?: parce que moi, je fais des fiches, mais ça n'empêche pas mes personnages de me mener par le bout du nez au moment de la rédaction, bien au contraire : plus je les ai travaillés en amont, et leurs réactions deviennent instinctives
Je réponds pour moi : les fiches me brident trop, je trouve qu'elles ne permettent pas vraiment de creuser le personnage, juste d'en donner un squelette complet (parfois trop complet même), presque artificiel (alors que la mini-biographie lui donne, au contraire, plus de corps)(après, c'est une vision extrêmement personnelle, hein ;) ).

J'ai arrêté de faire des fiches de personnage parce qu'en écrivant, je les laissais de côté/les oubliais/m'en éloignais trop. Depuis hier, je réfléchis pas mal à ce sujet et je me suis rendue compte que je ne construis jamais vraiment mes personnages seuls, ils prennent toujours forme en parallèle de l'intrigue ou bien dans leur rapport aux autres. Je me dis toujours "tiens, je voudrais écrire sur la relation entre deux sœurs" ou bien "comment un personnage peut s'en sortir confronté à une horde de zombies intelligents ?" et après, je réfléchis à ces relations/problèmes. Cela vient sans doute du fait que mes personnages, même si je les adore, ne sont pas au centre de mes romans (ce qui n'est peut-être pas une bonne chose).
«Mais la Voix me console et dit : " Garde tes songes :
Les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous ! "»

"La Voix" Baudelaire.

Avatar de l’utilisateur
Nana
Les secs défilents à toute vitesse
Messages : 776
Inscription : mer. avr. 27, 2016 8:04 pm
Rang special : écrivain du bonheur

Re: Travailler la psychologie des personnages

Message par Nana » sam. sept. 16, 2017 3:42 pm

après ça dépend peut-être de ce qu'on entend par "fiche", parce que chez moi, la mini-biographie prend bien les trois quarts de mes fiches personnages. J'aime pas trop les fiches "listes de courses" (où on a une liste préconçue et où on a plus qu'à remplir les cases).
Moi non plus je ne regarde pas beaucoup mes fiches, sauf quand j'oublie un truc (mais n général c'est surtout le physique des personnages que l'oublie, pas le reste). Ca me sert surtout à les construire avant l'écriture, parce que écrire sur eux me force à mieux les cerner. Mais une fois que c'est fait, j'ai pas vraiment besoin d'y revenir, ça coule tout seul à l'écriture.
Booz a écrit :
sam. sept. 16, 2017 9:11 am
Cela vient sans doute du fait que mes personnages, même si je les adore, ne sont pas au centre de mes romans (ce qui n'est peut-être pas une bonne chose).
C'est marrant, moi c'est l'inverse : ils sont tellement au centre de mes romans que des fois ça nuit à l'intrigue.
"Make the plan, execute the plan, expect the plan to go off the rails, throw away the plan"
Challenge: Lhéritage des Sages
marraine de Ji Aʃka :mage:

Avatar de l’utilisateur
Booz
Les papyrus s'inclinent devant elle
Messages : 6118
Inscription : dim. sept. 06, 2009 3:28 pm
Rang special : BatCanetonBoulet

Re: Travailler la psychologie des personnages

Message par Booz » sam. sept. 16, 2017 4:21 pm

Nana a écrit :
sam. sept. 16, 2017 3:42 pm
J'aime pas trop les fiches "listes de courses" (où on a une liste préconçue et où on a plus qu'à remplir les cases).
Moi non plus je ne regarde pas beaucoup mes fiches, sauf quand j'oublie un truc (mais n général c'est surtout le physique des personnages que l'oublie, pas le reste).
Du coup, on se rejoint pas mal au fond ^^
Nana a écrit :
sam. sept. 16, 2017 3:42 pm
Booz a écrit :
sam. sept. 16, 2017 9:11 am
Cela vient sans doute du fait que mes personnages, même si je les adore, ne sont pas au centre de mes romans (ce qui n'est peut-être pas une bonne chose).
C'est marrant, moi c'est l'inverse : ils sont tellement au centre de mes romans que des fois ça nuit à l'intrigue.
L'idéal serait de pouvoir concilier les deux mais ça demande pas mal de travail (en tout cas, dans mon cas).
«Mais la Voix me console et dit : " Garde tes songes :
Les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous ! "»

"La Voix" Baudelaire.

Avatar de l’utilisateur
Jo Ann v.
CoCynelle
Messages : 890
Inscription : jeu. sept. 03, 2009 12:26 am
Rang special : Batracienne rouge et noire
Localisation : Devant Wally
Contact :

Re: Travailler la psychologie des personnages

Message par Jo Ann v. » sam. sept. 16, 2017 4:26 pm

Mes fiches sont en réalité un tableau Excel où j'ai différentes colonnes et où je réunis tous mes personnages (du coup, il me faut plusieurs onglets, sinon ça risque de buguer). Là-dedans, je mets tout : nom complet, âge, date et lieu de naissance, physique, travail, famille, coordonnées et un bout de leur histoire s'il le faut. Très pratique lorsqu'il s'agit de savoir l'emplacement exact d'un tatouage, par exemple, mais pour le reste, ils sont tellement vivants dans ma tête que je n'en ai pas besoin, en définitive. Mais vraiment, j'ai besoin de savoir si le tatouage est à gauche ou à droite. :hihihi:
Actualités :
Contes de fées revisités : Au Sorbier des Oiseleurs, MxM Bookmark, Coll. Infinity 2018
Les Noces de Jade (NaNo 2014), finaliste Prix du livre romantique 2018

Avatar de l’utilisateur
Cerane
C'est à la fin que tout commence...
Messages : 1098
Inscription : ven. déc. 27, 2013 3:00 pm
Rang special : Voyageuse
Localisation : Où l'imagination me transporte
Contact :

Re: Travailler la psychologie des personnages

Message par Cerane » lun. sept. 18, 2017 8:38 am

Jo Ann v. a écrit :
sam. sept. 16, 2017 4:26 pm
Mes fiches sont en réalité un tableau Excel où j'ai différentes colonnes et où je réunis tous mes personnages (du coup, il me faut plusieurs onglets, sinon ça risque de buguer). Là-dedans, je mets tout : nom complet, âge, date et lieu de naissance, physique, travail, famille, coordonnées et un bout de leur histoire s'il le faut. Très pratique lorsqu'il s'agit de savoir l'emplacement exact d'un tatouage, par exemple, mais pour le reste, ils sont tellement vivants dans ma tête que je n'en ai pas besoin, en définitive. Mais vraiment, j'ai besoin de savoir si le tatouage est à gauche ou à droite. :hihihi:
+1

Mes fiches personnages se limitent souvent aux liens de parentés/de subordinations et à une description physique.

C'est souvent un personnage qui me fait démarrer une histoire donc sa psychologie me vient naturellement et s'approfondie au file de l'écriture.

Là où une méthode plus poussée m'est utile c'est pour les personnages secondaires afin de leur donner plus de relief et de bien les différencier parce qu'inconsciemment j'ai tendance à tous les faire se ressembler. :hihihi:
(¯`°v°`¯)
..(_.^._)..
It's a wonderfull world , open your eyes and see, the silent lullaby of Earth.

Challenge 2018: Terre Effleurée
:marraine: Lunamous, Meldc, Shalnya, Saben

Répondre