Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

[visible par les non-inscrits] Ici, on peut poser des questions (techniques ou non) sur l'écriture, les outils qui y sont dédiés et plus largement, sur le monde du livre !

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Florie
Tueuse de canaris et dévoreuse de fromage
Messages : 2343
Inscription : jeu. août 27, 2015 3:57 pm
Rang special : Nife en l'Air
Contact :

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Florie » ven. juin 22, 2018 12:57 pm

:hiii: Mais y'a des TONNES de trucs à dire sur le sujet!

Alors je peux davantage aider côté communication d'artiste et relations presse, puisque la communication, c'est mon métier (mais moins le marketing et la distribution).

Difficile de résumer en un seul post, mais si j'avais des conseils de base à donner ce serait :

1. Pensez à votre voix/votre histoire AVANT de choisir les canaux


En gros, si vous vous jetez sur facebook, insta ou autres avant de savoir ce que vous allez raconter, c'est comme si vous vous jetiez sur un couteau de cuisine avant de savoir ce que vous allez préparer. Et si vous préparez une soupe, vous allez galérer avec votre couteau.

Donc je vous invite à commencer par définir pourquoi vous communiquez (en tant qu'auteur pour échanger avec les lecteurs, en complément de l'éditeur, dans le cadre de la promotion de vos livres en tant qu'auto-édité, etc.)
Et définir ce que vous avez envie de raconter (vos valeurs, votre histoire en tant qu'artiste, pourquoi vous avez écrit ce(s) livre(s), vos inspirations, vos coulisses de travail...)
Et enfin à qui vous avez envie de parler (des éditeurs potentiels, les lecteurs existants, de nouveaux lecteurs...)

C'est avec ce socle-là que vous pourrez ensuite choisir les canaux qui correspondent le mieux à vos intentions de communication.

2. Communiquez moins mais mieux

Tenir un canal de communication à jour avec du contenu de qualité, ça prend énormément de temps. Donc je vous conseille de choisir une sélectiond e canaux en fonction de votre temps disponible, et de vraiment vous engager dessus, à être présent(e), régulier(e) et fournir du contenu de qualité, qui donne envie d'être partagé et de suivre vos publications.

Le rôle d'un site web est de rassembler des informations sur vous (la bio, biblio, les événements à venir et salons, les actu...), et éventuellement du contenu long sous forme de blog par exemple. --> si vous avez peu de temps, et si vous avez peu d'actu parce que pas encore publié ou si votre ME fait déjà ce travail de rassemblement d'infos sur son site, ce n'est peut-être pas utile d'avoir un site. Ou alors juste un site "croisée des chemins" avec les liens vers tous les endroits où on peut vous trouver sur internet (cf mon site croisée des chemins comme exemple)

Le rôle des réseaux sociaux est d'aller chercher les lecteurs où ils sont - donc sur les réseaux qu'ils utilisent au quotidien. Facebook reste le réseau le plus largement utilisé, mais Instagram est pas mal du tout pour le milieu littéraire et se prête bien à des coulisses d'artiste. Twitter est bien pour le côté personnel, et le rapport avec les influenceurs et les pro (journalistes, booktubers, ME...)

Je suis 100% d'accord avec Jo Ann sur l'importance des newsletters : la base de données de mails de gens qui ont choisi de vous suivre est à vous. Même si on utilise des services comme Mailchimp pour envoyer une newsletter, les e-mails sont "à vous", et vous pouvez toujours contacter votre audience en direct grâce à une newsletter, alors que si facebook ferme (ou change son algorithme pour la énième fois :roll: ) vous risquez de ne plus réussir à toucher vos followers parce que vous dépendez des règles d'un réseau social qui ne vous appartient pas.

3. Apportez de la valeur

Ça rejoint ce que propose Dorian Lake - si vous ne faites que des posts promotionnels, ça n'intéresse personne et c'est assimilé à de la pub.
La philosophie que je vous invite à appliquer quand vous créez du contenu de communication, c'est de vous demander la valeur que vous apportez aux gens qui vous suivent/lisent. Quelles infos leur donnez-vous? Quel type de contenu les intéresse? Qu'est-ce qu'ils y gagnent à vous suivre sur les réseaux, à lire votre blog ou à s'inscrire à votre newsletter? Plus vous créez un contenu qui leur apporte de la valeur, plus ils vont partager, s'abonner, s'intéresser à vous et à vos livres.


Voilà, en un seul post déjà bien mastoc, quelques bases qui peuvent aider. Pour le coup la communication c'est mon métier, donc je suis à dispo pour en parler ;)

EDIT : Hootsuite propose un webinaire gratuit sur deux jours autour de ces thèmes-là si ça vous intéresse : https://webikeo.fr/chaine/les-social-days/

De ce que j'ai compris, même si vous n'êtes pas dispo ces deux jours-là, vous pouvez toujours vous inscrire pour avoir accès au replay ;)
Explorer les possibles avec optimisme : Florieteller
Challenge en cours | Space opéra d'enquête (cosy, optimiste avec une pointe d'humour) : Rendez-vous au Cygne Noir

Avatar par Amaryan :heart:

Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 9765
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Crazy » ven. juin 22, 2018 3:18 pm

En espérant ne pas être HS : On peut détailler pour les newsletters ?
Parce que j'en vois peu l'intérêt, en fait... (à part pe quand on est écrivain à plein temps).
:mouahaha: Grenouille vampire :wamp:, Mith :jedi: et sadique :fouet:
:lect: Challenge 2019 : Symbiotes (SF/SpaceOp)
:stylo: Blog : Crazy's Wor(l)ds

Avatar de l’utilisateur
Florie
Tueuse de canaris et dévoreuse de fromage
Messages : 2343
Inscription : jeu. août 27, 2015 3:57 pm
Rang special : Nife en l'Air
Contact :

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Florie » ven. juin 22, 2018 3:26 pm

Crazy a écrit :
ven. juin 22, 2018 3:18 pm
En espérant ne pas être HS : On peut détailler pour les newsletters ?
Parce que j'en vois peu l'intérêt, en fait... (à part pe quand on est écrivain à plein temps).
Voici mon avis : en gros, quand tu communiques auprès de lecteurs potentiels, l'enjeu c'est de t'assurer qu'ils ont accès à ton message, qu'ils voient ce que tu as à leur dire. Parce que dans la journée, on est assaillis de plein d'informations et c'est très facile de passer à côté d'une info, même si on suit déjà la personne.

C'est pour ça qu'on communique sur les réseaux sociaux : quand tu publies un article de blog par exemple, tu annonces aux gens que tu as publié un article en le partageant sur facebook, twitter etc. Et les gens, qui sont fourrés sur leur fil de réseaux, voient ton lien et vont sur ton blog (je schématise). Mais aujourd'hui, très peu de gens se rendent par eux-mêmes sur le blog de quelqu'un. Les gens restent sur leurs fils qui rassemblent les infos, donc par exemple les réseaux sociaux.

MAIS le souci des réseaux sociaux, c'est qu'avec les algorithmes qui sont maintenant présents sur facebook, instagram, et qui commencent à arriver sur twitter avec des "vous auriez pu le manquer", tu peux publier une news sur facebook disant que tu as écrit un article de blog, et ta news n'est pas sélectionnée par l'algorithme et tes followers ne la voient pas. En gros, tu n'as pas le contrôle sur le fait que les gens qui te suivent sur tes réseaux voient tes communications.

Par contre, quand tu as l'adresse e-mail des gens et que tu peux leur envoyer une newsletter directement dans leur boîte mail, tu es assurée d'aller directement à eux. Les boîtes mail n'ont pas d'algorithme qui bloquent certains mails et pas d'autres. Alors tu peux finir dans les spam, mais a priori si les personnes se sont inscrites à ta liste et veulent des infos de ta part, ils vont whitelister ton adresse mail.

Bien sûr, ce n'est pas parfait. Aujourd'hui les gens reçoivent bien trop d'e-mails, et beaucoup de gens n'ouvriront pas ton mail. Mais au moins, si tu as un truc important à annoncer, tu as accès à la boîte mail de tes lecteurs en direct, plutôt que de devoir dépendre de l'algorithme des réseaux sociaux.

C'est un peu théorique ce que je raconte là, mais j'espère que c'est quand même un peu clair?
Explorer les possibles avec optimisme : Florieteller
Challenge en cours | Space opéra d'enquête (cosy, optimiste avec une pointe d'humour) : Rendez-vous au Cygne Noir

Avatar par Amaryan :heart:

Avatar de l’utilisateur
Jo Ann v.
CoCynelle
Messages : 994
Inscription : jeu. sept. 03, 2009 12:26 am
Rang special : Batracienne rouge et noire
Localisation : Devant Wally
Contact :

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Jo Ann v. » ven. juin 22, 2018 3:57 pm

On reconnaît la touche Livementor, Dorian ! :hihihi:
Dorian Lake a écrit :
ven. juin 22, 2018 10:09 am
La story est une publication temporaire, qui ne reste que 24 heures en ligne. Il s'agit d'une image ou d'une vidéo de moins de 15 secondes. Si elle est apparue sur FB, c'est vraiment sur Insta qu'elle a de l'intérêt et permet de se montrer informel.
Il y a maintenant l'IGTV, le dernier update d'Instagram ! On peut télécharger des vidéos jusqu'à 59 minutes !
(Je doute avoir la disponibilité pour regarder une vidéo de plus d'une minute, ceci dit, mais il y a bien des lives qui sont bien plus longs et ça marche...)


Elikya, je passais trop de temps sur Pinterest pour mes projets aussi (et pas que !), puis il y a eu des changements que je n'aimais pas, donc je suis partie. :sifflote:
Pour la newsletter, c'est ça : il faut une régularité, pour qu'on prenne ça comme un rendez-vous récurrent. (Mais il se peut aussi qu'il y ait des infos qui ne peuvent pas attendre la date prévue...) Ce qui est super, c'est que , de toute façon, ce sont TES règles du jeu ! Tu envoies tous les mois, toutes les semaines, tu fais comme tu l'entends !
(Personnellement, je l'envoie le dernier vendredi du mois, le matin.)
Ensuite, pour le contenu, là encore c'est comme tu veux. Si tu as un blog, par exemple, tu peux être plus personnelle dans ta newsletter, raconter des choses que tu ne voudrais pas que ce soit public.
J'ai perdu mon père à Noël, et si je n'ai laissé qu'un poème sur Instagram (Captain, my captain) et un mot sur Facebook (que j'ai repris pour mon site), dans ma newsletter de janvier, je n'arrivais pas à écrire, à parler de bilans ou d'objectifs en étant totalement détachée. J'ai eu besoin de parler de mon père, parce que de toute façon, la newsletter est mon espace privé et j'ai promis d'y être personnelle. Le retour que j'ai eu... :heart: Ça m'a fait chaud au cœur, même si au départ, ce n'était pas pour la réaction de mes abonnés, juste pour parler de quelque chose dont j'avais besoin.
Une newsletter ne peut pas juste être un catalogue de livres ou de promotion ou de concours, il faut que ce soit personnel et vrai, sinon, quel intérêt ? On peut s'abonner aux pages Amazon, maintenant, et on reçoit des e-mails qui disent "Untel va sortir un nouveau livre".
D'ailleurs, j'ai créé mon groupe de bêta-lecture récemment par ce biais (et c'est ultra chouette ! :love: ).
Mon objectif est d'atteindre les 100 abonnés, je cherche encore comment faire, mais j'ai déjà un planning pour la rentrée... :croise:
(Et ma newsletter est conforme RGPD ou j'sais plus dans quel sens vont les lettres... :mouahaha: )
Elikya a écrit :
ven. juin 22, 2018 8:32 am
Jo Ann v a écrit :Je note soigneusement ce bon conseil et je vais essayer d'écrire plus régulièrement sur mon site / blog : les auteurs à l'ouest. Par contre, la question de la newsletter me laisse un peu perplexe :
– le principe, c'est que les gens s'abonnent à ta newsletter et que tu leur envoies de tes nouvelles selon une périodicité fixe ?
- que mets-tu dans ta newsletter, qui ne se trouve pas dans tes articles de blog ? Pour ma part, j'ai toujours peur de n'avoir rien à dire.
- est-ce que ça marche bien, il y a beaucoup de personnes qui s'inscrivent ?
En théorie, c'est ça, Arya, les librairies, mais tout le monde n'est pas en librairie. :argh:
Que faire de ceux qui sont publiés quasi-exclusivement en numérique ? Personnellement, je suis une lectrice 100 % digitale, donc le numérique me convient (et on peut faire de très belles ventes avec ça), mais je commence à me tendre vers le papier parce que c'est une demande constante de mes lectrices. (Et ce que lectrice veut... :wow: )
Quant aux réseaux, je peux affirmer que grâce à mes différents supports, j'ai gagné des lecteurs. Non pas parce que je parlais de mes livres à proprement parler, mais parce que je parlais de moi, de mon histoire, de la façon dont j'ai grandi. Il y a des gens qui me suivent depuis le temps où j'avais un blog quotidien à raconter tout et n'importe quoi (il y a dix ans), peu importe le support. Et ça, je trouve génial.
L'échange avec l'humain donne par la suite envie de découvrir l'artiste (pour les romanciers, les peintres, les artisans, etc.).
Tout ça était très intuitif, mais plus je m'y intéresse, plus je me rends compte que mon intuition d'il y a 15 ans n'était pas mauvaise. :love:
Arya a écrit :
ven. juin 22, 2018 10:57 am
Cependant, au fond, je reste assez dubitative quant aux retombées réelles que peut avoir notre petite comm' sur les ventes d'un livre. Je crois que tout ça nous dépasse un peu...

A mon avis, le nerf de la guerre, c'est la mise en place en librairie. Plus vous serez visibles en librairie et plus votre roman aura des chances de se vendre. C'est là que les représentants rentrent en jeu.
Je suis d'accord avec toi, Florie, pour que le site rassemble les informations les plus importantes. Pour moi, un auteur qui n'a pas de site, ça me frustre terriblement, parce que je n'ai pas un endroit où tout est montré, où je peux voir en un seul clic tout ce qu'il a fait et tous ses réseaux, par exemple. :wamp:
Florie a écrit :
ven. juin 22, 2018 12:57 pm
Le rôle d'un site web est de rassembler des informations sur vous (la bio, biblio, les événements à venir et salons, les actu...), et éventuellement du contenu long sous forme de blog par exemple. --> si vous avez peu de temps, et si vous avez peu d'actu parce que pas encore publié ou si votre ME fait déjà ce travail de rassemblement d'infos sur son site, ce n'est peut-être pas utile d'avoir un site. Ou alors juste un site "croisée des chemins" avec les liens vers tous les endroits où on peut vous trouver sur internet (cf mon site croisée des chemins comme exemple)
:wow:
Des contes revisités aux portes de Paris (MxM Bookmark, Coll. Infinity) :
Au Sorbier des oiseleurs & Tango à minuit
Nouveautés

Avatar de l’utilisateur
Florie
Tueuse de canaris et dévoreuse de fromage
Messages : 2343
Inscription : jeu. août 27, 2015 3:57 pm
Rang special : Nife en l'Air
Contact :

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Florie » ven. juin 22, 2018 5:10 pm

Jo Ann v. a écrit :
ven. juin 22, 2018 3:57 pm
Quant aux réseaux, je peux affirmer que grâce à mes différents supports, j'ai gagné des lecteurs. Non pas parce que je parlais de mes livres à proprement parler, mais parce que je parlais de moi, de mon histoire, de la façon dont j'ai grandi. Il y a des gens qui me suivent depuis le temps où j'avais un blog quotidien à raconter tout et n'importe quoi (il y a dix ans), peu importe le support. Et ça, je trouve génial.
L'échange avec l'humain donne par la suite envie de découvrir l'artiste (pour les romanciers, les peintres, les artisans, etc.).
Je suis tout à fait d'accord avec ça, et pour moi c'est la base de la communication en tant qu'artiste.
De toute façon quand on débute et que personne n'a lu nos livres, tout le monde s'en fout de la bible d'univers ou des biographies de nos personnages, puisque personne n'a lu le livre et n'a de raison de s'y intéresser. En plus de ça, dans le cas d'une publication à compte d'éditeur, c'est le rôle de l'éditeur de s'occuper du marketing et de la vente du livre en tant que produit.

Par contre en tant qu'artiste, la grande chance qu'on a, c'est de pouvoir créer du lien avec d'autres personnes en tant qu'être humain qui a une histoire, qui crée des choses, qui a des inspirations etc. Et c'est cet aspect-là qui va intéresser les gens au début, avant que les livres n'aient des fans qui veulent en savoir plus sur les univers et les personnages. C'est aussi ça la valeur qu'on peut apporter dans al communication : mettre un visage humain derrière l'artiste et partager des choses qui vont intéresser d'autres personnes...
Explorer les possibles avec optimisme : Florieteller
Challenge en cours | Space opéra d'enquête (cosy, optimiste avec une pointe d'humour) : Rendez-vous au Cygne Noir

Avatar par Amaryan :heart:

Avatar de l’utilisateur
Asia M
Messages : 210
Inscription : jeu. mars 03, 2011 9:42 pm
Rang special : Batracien
Localisation : Montérégie, Québec
Contact :

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Asia M » ven. juin 22, 2018 6:11 pm

Pour tenir une ME depuis 6 ans (avec des stats sur 100+ titres) et m'autoéditer depuis... cette année, je suis plutôt d'accord avec Arya. Je ne crois pas à la promotion ni à la communication, à moins d'avoir le génie pour ça, mais déjà qu'on doit essayer d'être un bon écrivain, ça commence à faire beaucoup de domaines où on est censé casser la baraque...

J'ai écrit une série d'articles sur ce sujet sur mon blogue, si ça vous intéresse : https://romanceville.net/category/antipromotion

J'ai pour projet de mettre tout ça dans un petit livre, mais je veux d'abord attendre les retombées de plusieurs expériences personnelles. Je n'ai publié qu'un livre en janvier, c'est peu pour affirmer que j'ai testé ma méthode! J'aimerais notamment tester l'autoédition sans promotion (avec un pseudo tout neuf que personne ne connaîtra) pour un projet de fantasy sans romance, vu que certaines personnes pensent que la vente sans promo ne peut fonctionner que pour la romance (c'est vrai qu'on part avec un avantage au niveau du marché numérique, qui est assez important).

Actuellement, ma démarche est la suivante : j'assume mon alter ego d'écrivaine par souci de responsabilité et de transparence, et aussi parce que j'avoue que j'adore parler de ce que j'écris (comme tout le monde, j'imagine, je suis fan de mes personnages et de ce qui leur arrive!). Mais je ne fais jamais de promo active. Si je suis sur ce forum, sur Twitter, si je tiens un blogue, c'est parce que j'aime communiquer avec d'autres écrivain-e-s; ça m'encourage et ça me sort de la solitude du métier... Mais je n'en attends aucun effet au niveau des lectures ou des ventes.

Tout ce boulot de "valorisation", je le laisse en premier lieu au bouquin lui-même (le marketing est hyper important pour la présentation du produit), ensuite aux revendeurs (comme leur nom le suggère, la vente est leur métier). Personnellement, je préfère écrire. ;)

Sinon, je suis tentée d'être d'accord avec ce que disent Jo Ann et Florie sur le visage humain de l'artiste... Dans le sens où je sais que ça fonctionne pour moi. Mais j'ai aussi compris depuis longtemps que je ne suis pas une lectrice représentative (à mon avis, aucun-e auteur-e ne l'est), et mon expérience, c'est plutôt que 99 % des lecteurices n'en ont strictement rien à battre de la personne qui est derrière un livre. Et vice versa : 99 % des gens qui aiment te lire/te suivre sur les RS et les blogues ne veulent pas lire ton livre.

:pleure:

C'est comme ça. (J'ai aussi une Newsletter depuis décembre qui comporte exactement zéro abonné. Si vous voulez vous y ajouter, dites-le moi! Mais je sais d'avance que personne ne le fera... Je vis avec et, à la place de m'en préoccuper, j'essaie d'écrire mon prochain roman. :) )
Mon challenge 1er jet : Nocturne, Saison 2
Mon site d'auteure : S. J. Hayes
Mon blogue : Romanceville.net

Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 9765
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Crazy » ven. juin 22, 2018 6:31 pm

Florie a écrit :
ven. juin 22, 2018 3:26 pm
quand tu as l'adresse e-mail des gens et que tu peux leur envoyer une newsletter directement dans leur boîte mail, tu es assurée d'aller directement à eux. Les boîtes mail n'ont pas d'algorithme qui bloquent certains mails et pas d'autres. Alors tu peux finir dans les spam, mais a priori si les personnes se sont inscrites à ta liste et veulent des infos de ta part, ils vont whitelister ton adresse mail.
Ok, mais je n'étais pas assez précise : pour moi, une newsletter, ça contient plein de trucs, pas juste "hé, y'a un nouvel article de blog". Perso, je publie (sauf exception) un article par semaine, qui n'est pas souvent un article de fond. Du coup, je ne vois pas quoi dire à de potentiels abonnés...
Y'a aussi la question de la fréquence, mais bon...
:mouahaha: Grenouille vampire :wamp:, Mith :jedi: et sadique :fouet:
:lect: Challenge 2019 : Symbiotes (SF/SpaceOp)
:stylo: Blog : Crazy's Wor(l)ds

Avatar de l’utilisateur
Elikya
Petit escargot vaillant
Messages : 4435
Inscription : ven. mai 29, 2009 12:47 pm
Localisation : Entre terre et ciel

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Elikya » ven. juin 22, 2018 8:00 pm

:merci2: pour tes explications sur les stories, Dorian.

Arya a écrit :Enfin, moi sur Insta je poste surtout des photos de mon chien, je suis grave :mouahaha:
J’aime les photos de ton chien, elles sont drôles, belles, touchantes selon les fois.

:merci2: pour tes explications concernant le placement en librairie, les SP, les représentants etc.
Florie a écrit : Donc je vous invite à commencer par définir pourquoi vous communiquez (en tant qu'auteur pour échanger avec les lecteurs, en complément de l'éditeur, dans le cadre de la promotion de vos livres en tant qu'auto-édité, etc.)
Et définir ce que vous avez envie de raconter (vos valeurs, votre histoire en tant qu'artiste, pourquoi vous avez écrit ce(s) livre(s), vos inspirations, vos coulisses de travail...)
En voilà une bonne question ! J’aime beaucoup ce que tu écris à ce sujet, avec le visage humain de l’auteur. Je trouve aussi que Jo Ann y répond très bien et je me sens proche de sa réponse. Pour moi, l’objectif, c’est d’échanger avec des lecteurs, anciens et nouveaux, qui souhaitent suivre mon travail et mieux me connaitre. Du coup, je serai sans doute amenée à évoquer des thèmes qui m’inspirent, des valeurs qui me tiennent à coeur, mais aussi des petites choses qui me plaisent au quotidien.
Roanne a écrit : Mon blog est désormais plus ou moins moribond (même problème que les fofos, grosse perte de vitesse généralisée pour ces supports) et j'ai toujours du mal à lui donner une vraie personnalité. Du coup, je ne peux pas trop conseiller d'autres auteurs sur le sujet.
Ça me fait un peu mal que tu parles ainsi de ton blog. Je trouve, justement, qu’il dégage une ambiance chaleureuse, touche à tout, qui te ressemble. Du coup, je déteste que tu parles de ménage, car c’est ce mélange hétéroclite, ce foisonement, qui ma plaisent sur ton blog.
Elikya-Merveilleuse, de la Maison du trèfle à Nomorgame
Mon challenge : Les ailes du Phénix
Mon site internet
"Ma page facebook"

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Fifty shades of réglisse
Messages : 11811
Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Contact :

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Roanne » ven. juin 22, 2018 9:25 pm

Moi aussi j'adore les photos du chien d'Arya !
Certaines sont vraiment très drôles, en plus.

Concernant les newsletters, j'avoue que celles que j'aime, attend avec impatience et lit, ce sont celles de Jo Ann, Citarienne et Minikim.
Pour ma part, je n'ai pas la matière ni le temps donc je préfère botter en touche.
Elikya a écrit :
ven. juin 22, 2018 8:00 pm
Roanne a écrit : Mon blog est désormais plus ou moins moribond (même problème que les fofos, grosse perte de vitesse généralisée pour ces supports) et j'ai toujours du mal à lui donner une vraie personnalité. Du coup, je ne peux pas trop conseiller d'autres auteurs sur le sujet.
Ça me fait un peu mal que tu parles ainsi de ton blog. Je trouve, justement, qu’il dégage une ambiance chaleureuse, touche à tout, qui te ressemble. Du coup, je déteste que tu parles de ménage, car c’est ce mélange hétéroclite, ce foisonement, qui ma plaisent sur ton blog.
:heart:
(le ménage a déjà été fait, mais sur de vieux articles donc en général personne ne s'en rend compte)
(et d'autres contenus viendront le remplir)
(c'est quand même un joyeux merdier, cet espace ^^ )
Site partagé avec Chap', Elikya et Sytra : Des auteurs à l'ouest.
OLT : La panna cotta
Challenge : Juste changée

Avatar de l’utilisateur
Jo Ann v.
CoCynelle
Messages : 994
Inscription : jeu. sept. 03, 2009 12:26 am
Rang special : Batracienne rouge et noire
Localisation : Devant Wally
Contact :

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Jo Ann v. » ven. juin 22, 2018 11:31 pm

Ooooh, c'est vrai ? :love: :love: :love: :love: :love:
Roanne a écrit :
ven. juin 22, 2018 9:25 pm
Concernant les newsletters, j'avoue que celles que j'aime, attend avec impatience et lit, ce sont celles de Jo Ann, Citarienne et Minikim.
:wow:
Des contes revisités aux portes de Paris (MxM Bookmark, Coll. Infinity) :
Au Sorbier des oiseleurs & Tango à minuit
Nouveautés

Avatar de l’utilisateur
Florie
Tueuse de canaris et dévoreuse de fromage
Messages : 2343
Inscription : jeu. août 27, 2015 3:57 pm
Rang special : Nife en l'Air
Contact :

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Florie » lun. juin 25, 2018 7:42 am

Asia M a écrit :
ven. juin 22, 2018 6:11 pm
Actuellement, ma démarche est la suivante : j'assume mon alter ego d'écrivaine par souci de responsabilité et de transparence, et aussi parce que j'avoue que j'adore parler de ce que j'écris (comme tout le monde, j'imagine, je suis fan de mes personnages et de ce qui leur arrive!). Mais je ne fais jamais de promo active. Si je suis sur ce forum, sur Twitter, si je tiens un blogue, c'est parce que j'aime communiquer avec d'autres écrivain-e-s; ça m'encourage et ça me sort de la solitude du métier... Mais je n'en attends aucun effet au niveau des lectures ou des ventes.
Je trouve ça très intéressant comme démarche (d'ailleurs j'ai suivi la série "anti-promotion" avec assiduité parce que je trouve que l'approche fait réfléchir).
Pour moi, on en revient au pourquoi de la communication finalement : communiquer n'est pas toujours interchangeable avec "autopromotion" ou "promotion". En d'autres termes, communiquer dans le but de vendre des livres (ce qui est plutôt du marketing, à mon sens) n'est pas la même chose que communiquer simplement parce qu'on a produit une oeuvre et qu'on souhaite garder un contact avec les lecteurs/trices de cette oeuvre. Ou parce qu'on souhaite établir un contact avec les autres artistes, d'ailleurs.

À partir du moment où un artiste a produit quelque chose, il va y avoir des informations sur lui/elle en ligne, et des lecteurs qui vont chercher des infos. La communication existe avec ou sans l'artiste qui y participe activement. La question devient : est-ce que l'artiste a envie de passer du temps à partager son univers, son histoire, sa vision des choses avec ses lecteurs, ou est-ce qu'il/elle préfère consacrer son temps uniquement à l'écriture?

C'est pour ça qu'à mon sens, la première question à se poser avant d'ouvrir des canaux de communication, c'est justement de se demander pourquoi on veut communiquer, avec quelles intentions etc.

Faire du marketing autour de livres est un véritable métier que tout le monde n'a pas envie d'apprendre ou de passer du temps à pratiquer (moi y compris, d'ailleurs c'est pour ça que je me tourne pas vers l'auto-édition : je préfère que le travail de diffusion/distribution soit géré par une ME).

Par contre il est tout à fait possible de communiquer en tant qu'artiste, de manière totalement décorrélée avec la promotion et la vente de livres. Je pense que ça peut aider à vendre des livres parce que ça augmente la visibilité, mais d'un autre côté il est effectivement possible que des gens s'intéressent à l'artiste sans s'intéresser à son oeuvre, et inversement. Mais si le but de cette communication d'artiste n'est pas de vendre des livres, alors ça ne pose aucun souci à mon sens.

Crazy a écrit :
ven. juin 22, 2018 6:31 pm
Ok, mais je n'étais pas assez précise : pour moi, une newsletter, ça contient plein de trucs, pas juste "hé, y'a un nouvel article de blog". Perso, je publie (sauf exception) un article par semaine, qui n'est pas souvent un article de fond. Du coup, je ne vois pas quoi dire à de potentiels abonnés...
Y'a aussi la question de la fréquence, mais bon...
Alors là tu poses la question du contenu concret à mettre dans une newsletter, alors que je t'ai expliqué l'intérêt stratégique de constituer une base de lecteurs qui s'intéressent à ce que tu fais (puisqu'ils ont pris le temps de s'inscrire).

En termes de contenu, tout l'intérêt d'une newsletter est d'avoir un accès direct aux personnes qui s'intéressent à tes activités : donc par exemple ça peut servir à annoncer ta première publication, ou ta présence en salon pour dédicacer, ou toute autre chose qui nécessite que les gens soient au courant.

Tu peux tout à fait choisir de garder tes envois sporadiques (moi sur mon blog j'avoue que je n'ai pas le temps d'envoyer des newsletter bien souvent...) - ou alors tu peux créer un RDV régulier avec ta newsletter pour prolonger les sujets de ton blog par exemple : en étant un peu plus 'intime' parce que moins de personnes la lisent, en listant les derniers articles si certaines personnes ne se tiennent au courant que par la newsletter, en partageant un petit truc...

L'essentiel dans le contenu de la NL, c'est qu'il soit intéressant (et non pas promotionnel sinon les gens vont se désabonner). En fait ça rejoint le troisième conseil que j'avais donné qui est d'apporter de la valeur. Il faut que le contenu de ta newsletter intéresse les gens qui se sont abonnés, en gros.

Après, rien n'est obligatoire. Si tu n'as pas de contenu ni d'inspiration, inutile de perdre du temps à se forcer à écrire des newsletter : le contenu forcé, ça se sent...
Explorer les possibles avec optimisme : Florieteller
Challenge en cours | Space opéra d'enquête (cosy, optimiste avec une pointe d'humour) : Rendez-vous au Cygne Noir

Avatar par Amaryan :heart:

Avatar de l’utilisateur
Aemarielle
Déesse dorée des challenges
Messages : 753
Inscription : sam. mars 08, 2014 5:51 pm
Rang special : Dans les secrets de la déesse
Localisation : Perdue dans le désert

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Aemarielle » lun. juin 25, 2018 10:29 am

Je n'ai rien de constructif à apporter par rapport à tout ce que vous avez dit, mais je tiens à vous remercier en passant pour toutes les bonnes idées et les conseils formulés ici, c'est passionnant, je prends plein de notes pour mes projets. :heart:
Fin du post inutile du jour :D
Blog Aemarielle
Page Facebook : Aemarielle

Avatar de l’utilisateur
Najdah
De son sabre, cette guerrière défend son trésor : ses livres
Messages : 4751
Inscription : jeu. juin 28, 2012 7:40 pm
Rang special : grenouillette debutante
Localisation : perdue dans le vague à l'âme

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Najdah » lun. juin 25, 2018 10:43 am

Aemarielle a écrit :
lun. juin 25, 2018 10:29 am
Je n'ai rien de constructif à apporter par rapport à tout ce que vous avez dit, mais je tiens à vous remercier en passant pour toutes les bonnes idées et les conseils formulés ici, c'est passionnant, je prends plein de notes pour mes projets. :heart:
Fin du post inutile du jour :D
J'allais faire le même post inutile, donc je rajoute mes remerciements à tous ses bons conseils et réflexions :heart: (et du coup ça me donne envie de voir de plus près ce qu'il se passe sur Insta, inculte que je suis ... :rougit: )

Petite question d'ailleurs, concernant la communication : entre nom perso, nom de plume (ou d'artiste), pseudo ... je vois que sur Insta ce n'est pas toujours très clair comme frontière j'ai l'impression ?

Avatar de l’utilisateur
Mariedelabas
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques
Messages : 12100
Inscription : sam. mars 03, 2012 4:41 pm
Rang special : Chenille cycliste
Contact :

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Mariedelabas » lun. juin 25, 2018 10:55 am

A titre personnel, je n'existe que sous pseudo sur les RS. J'ai opté pour cette solution très simple dès le début, d'autant plus que je ne réseaute pas avec ma famille par les RS. C'est juste ma vitrine d'écrivaillonne.
L'Oeil du Lémurien
Mon carnet de bord de Cycliste
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques, Atelier de la Pelote Stellaire

Avatar de l’utilisateur
Dorian Lake
Messages : 354
Inscription : mar. juin 30, 2015 8:35 pm
Rang special : Spécial

Re: Communiquer, promouvoir mon texte, où est le mode d’emploi ?

Message par Dorian Lake » lun. juin 25, 2018 11:03 am

Mariedelabas a écrit :
lun. juin 25, 2018 10:55 am
A titre personnel, je n'existe que sous pseudo sur les RS. J'ai opté pour cette solution très simple dès le début, d'autant plus que je ne réseaute pas avec ma famille par les RS. C'est juste ma vitrine d'écrivaillonne.
Tout pareil pour ma part.

Répondre