Comment construisez-vous vos intrigues ?

[visible par les non-inscrits] Ici, on peut poser des questions (techniques ou non) sur l'écriture, les outils qui y sont dédiés et plus largement, sur le monde du livre !

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Luna K
Messages : 717
Inscription : mar. mai 31, 2016 12:07 pm
Rang special : enfant des étoiles

Re: Comment construisez-vous vos intrigues ?

Message par Luna K » mer. juil. 11, 2018 7:34 pm

Merci Sytra c'est super intéressant. Tout ce qui s'est dit dans ce fil va bien m'aider, c'est utile.
Mon challenge 2019 : Les réprouvés. Marrainée par Cerane. :mage:

Stranger Frogs !

Avatar de l’utilisateur
Taylor
Batracien
Messages : 61
Inscription : lun. juil. 16, 2018 8:21 pm
Rang special : Auteure waterproof
Contact :

Re: Comment construisez-vous vos intrigues ?

Message par Taylor » mar. juil. 17, 2018 11:18 am

Beaucoup de choses très intéressantes ont été dites, je vais personnellement juste me contenter de t'expliquer comment je procède.

En général, il commence par me venir une idée de pitch. C'est l'histoire d'une nana qui meurt accidentellement à 25 ans, et qui est condamnée aux enfers à cause de son tempérament de peste. Du coup, elle passe un pacte avec les enfers pour revenir sous sa forme humaine sur terre, en tant que démon faucheur.

Ensuite, il me faut les bases de mon monde. Qui ai-je envie de faire intervenir ? Des démons, des anges, des sorcières. Mais surtout pas quelque chose de trop manichéen. Montrer des nuances. Pour changer, je veux me placer côté démon. Montrer que même côté démon on est nuancés, que ce ne sont pas forcément les "méchants" de l'histoire. Ensuite, des anges. Pareil, montrer qu'ils ne sont pas tout blanc. Et puis des sorcières. Puis je définis toutes les capacités de chacun. Pour les démons, des niveaux leur donne une place dans la hiérarchie et leur permet d'acquérir de nouvelles facultés (téléportation, hypnose...). Les sorcières ont potentiellement des pouvoir infinis mais tout dépend de leur enseignement.

Tout ça je le note dans mon carnet. Des fois, je vais avoir des bouts de scènes, de dialogues, qui vont me venir, donc je les note. Des péripéties, des interactions.

Ensuite je crée mes personnages. Je leur fais une fiche à chacun, avec leur apparence physique, leur caractère (au début du récit, car ceci est un élément potentiellement évolutif), leurs pouvoirs, leur histoire, leurs motivations, leur but. Tes personnage doivent avoir un passé, un présent et un avenir. Des rêves, des regrets, etc. Ils doivent être complexes, comme de vraies personnes.

Bien sûr, au fil de l'histoire il peut m'arriver de créer un ou deux personnages en cours de route. Il est vrai que pour un personnage secondaire ou tertiaire, une ébauche rapide de son passé peut suffire si cela n'a pas d'impact dans ton récit. Cependant, le passé d'un personnage forge sa personnalité actuelle, et ses actes à venir. C'est donc important, même s'il n'en est pas fait mention dans ton histoire. Toi, tu sais qu'il a vécu telle ou telle chose, donc il se comportera de telle manière à l'avenir. ça donne de la cohérence à ton personnage.

Une fois que j'ai travaillé sur tout ça, j'écris le synopsis dans son intégralité. Si je débute l'écriture sans savoir comment mon roman se termine, je suis sûre de ne jamais arriver au bout, d'être bloquée à un moment. Pour ce faire j'imagine la quête principal de mon héros. Dans mon exemple, mon héroïne n'aurait pas dû mourir si jeune, quelqu'un a provoqué sa mort, elle veut savoir qui, et pourquoi. A cela, entre-temps s'est immiscée une quête secondaire : elle a été fâchée une partie de sa vie avec sa mère, et au moment où elle renoue avec, elle a pour mission de lui donner la mort. Comme seul un ange a accès au Paradis, elle veut devenir ange passeur pour pouvoir aller visiter sa mère après sa mort.

Même si toute l'histoire déroule autour de cet axe, l'intrigue est alimentée par des péripéties, par des rencontres, par des quêtes secondaires, voire tertiaires, par des révélations, des trahisons, qui modifie la quête initiale ou en ajoute une autre.

Les conseils que je peux te donner sont donc les suivants :
- construire ton récit
- connaître la fin avant de commencer à écrire
- créer des personnages vrais, tout en nuances, ni noir ni blanc, juste des nuances de gris, du plus clair au plus foncé, avec un passé, un caractère, des buts, des envies...
- n'écrire que ce qui est utile à l'intrigue. Pas de superflue histoire de border parce que tu n'as pas assez de sec...
- et bien sûr éviter les clichés !!
ed. Nouvelles Plumes / France Loisirs : Moi, Cali, faucheuse T.1 (2016)
ed. HQN : Les beaux bruns ténébreux cachent toujours quelque chose (septembre 2018, numérique)
Riverside Road (2018)

Avatar de l’utilisateur
Marylloup
Messages : 246
Inscription : ven. mai 05, 2017 3:35 pm
Rang special : Guerrier barbare priant Crom sous la lune

Re: Comment construisez-vous vos intrigues ?

Message par Marylloup » lun. juil. 23, 2018 7:53 am

Hu oui ça c'est de la question ^^ personnellement IRL je suis souvent MJ dans des parties rpg donc souvent en train d'inventer des tas de bêtises sur le tas.... Je sais que le scénario de la grosse saga Med fan que je tente d'écrire m'est venue en dessinant une BD avec un super héro donut (bon ça a donné une dystopie Med fan mais bon xD) .... En général ce sont des scènes que me viennent surtout . Un perso que je ne connais pas fait une chose et dans ce contexte ça a une vrai signification et après j'essaie juste de donner du sens au scènes qu j'aime le plus :)
La musique aide en grande partie ;) parfois imaginer des scènes même ridicules peuvent te provoquer un déclic sur un détail de ton histoire..... Et une fois que tu as une trame qui te plaît il suffit juste de la travailler objectivement (autant qu'on peut hehe) pour avoir qqc de cohérent. :)

Personnellement je fais toujours une version "au feeling" sans y penser trop avec ce qui me vient sur le moment et après je prends du recul. Je vois ce qui marche et ce qui ne marche pas et je remet tout au propre pour que ça fasse quelque chose qui me plaise :) (une phase jardinage et une phase d'architecture ^^)
En cas de doute, tuez un personnage, l'histoire sera forcée d'avancer !

:stylo: Challenge :Reflets T 1
:stylo: Papyrus : Reflets T 1
:stylo: BL AT: Le triton et la fée

Avatar de l’utilisateur
Najdah
Directrice de l'école au Bois Dormant
Messages : 4704
Inscription : jeu. juin 28, 2012 7:40 pm
Rang special : grenouillette debutante
Localisation : perdue dans le vague à l'âme

Re: Comment construisez-vous vos intrigues ?

Message par Najdah » lun. juil. 23, 2018 9:01 am

Je n'ai pas tout lu les posts précédents mais est-ce que tu connais la méthode des flocons ? Elle se fait en plusieurs étapes et permet de partir d'une vague idée et puis de progresser de plus en plus détaillée. Mécanismes d'histoire en parle déjà bien ici ! https://www.mecanismes-dhistoires.fr/l ... de-flocon/ et tu trouveras plein d'autre liens sur cette méthode.
Quand je piétine sans savoir où je vais, j'aime reprendre cette méthode, sans forcément aller jusqu'au bout mais ça me permet de reposer les choses et de recentrer mon propos.

Et petite pub aussi pour les Aventure de Robert de Lise Syven, notre chère fondatrice, un outil marrant et pédagogique que tu trouveras ici : http://lisesyven.com/romans/les-aventur ... bert-2017/

Bon courage ! :pompom: :pompom: :pompom:

Avatar de l’utilisateur
cyberlune
A raté sa teinture
Messages : 3005
Inscription : ven. août 23, 2013 8:44 am
Rang special : Dark Knight Limaçon
Localisation : troisième poulpe à gauche

Re: Comment construisez-vous vos intrigues ?

Message par cyberlune » lun. juil. 23, 2018 7:34 pm

perso, j'ai un point A et un point Z avec une idée directrice pour passer de l'un à l'autre (la motivation du perso principal, ce qui le fait avancer/qui va justifier qu'il s'embarque dans cette galère). Après... c'est le soucis d'être jardinière et aussi tout le côté exaltant, des intrigues secondaires naissent au fur et à mesure des chapitres. (à moins de trois intrigues, ma Muse hurle au scandale).
ce qui est rigolo, c'est que finalement, le tout finit par se rejoindre, mais cela se fait vraiment, chez moi, au fil de l'écriture.
Un régime équilibré ? Avoir un gâteau dans chaque main.

Fesse de bouc
Challenge : Code ARDANT parrainé par l'Homme au Chapeau, Kashiira et Cerane
Les Voies Hurlantes en OLT

Avatar de l’utilisateur
Luxia
Dans la meute, entrelacés, ils s'aiment
Messages : 2985
Inscription : lun. déc. 15, 2014 9:45 pm
Rang special : Bouh !
Localisation : Perdue sur le net
Contact :

Re: Comment construisez-vous vos intrigues ?

Message par Luxia » lun. juil. 23, 2018 8:32 pm

Intrigue ? Intrigue ?
Ah, le truc que je découvre à la fin du premier jet en mode "ahhhh, c'était donc ça que mes persos voulaient raconter ?"

Désolé, mais là je ne vais pas beaucoup pouvoir t'aider. Je force le trait, mais je suis une jardinière pure. Je connais mes personnages, la situation de départ et la très vague directrice de l'histoire (X finira par faire confiance à Y et commencera à se reconstruire, par exemple). Après, à peu près tout le reste se met en place au fur et à mesure que j'écris que je découvre mes personnages et leur histoire.

Résultat, jamais de planification ou de construction pour moi. J'ai essayé, ça a lamentablement planté. Donc maintenant, je me laisse porter, en sachant que j'aurais beaucoup de taf entre la V1 et la V2.
Cycliste et modératrice challenge

:stylo: Meute est en cycle !
:stylo: Entrelacs est dans les challenges !

Avatar de l’utilisateur
Aramis
Duchesse de la Patience Infinie (mais bon quand même faut pas exagérer)
Messages : 2421
Inscription : jeu. juil. 30, 2009 10:41 am
Rang special : Grenouille timide
Localisation : Cathédrale

Re: Comment construisez-vous vos intrigues ?

Message par Aramis » lun. juil. 23, 2018 9:08 pm

Je rejoins le groupe des jardiniers ^^
En général, j'ai mes personnages, le contexte de base de l'univers, une idée générale de l'intrigue (typiquement, l'histoire des relations entre A et B, avec une intrigue-prétexte qui sous-tend l'autre). Et ensuite... vogue la galère ^^ du coup, ce sont les personnages qui orientent l'intrigue, avec la façon dont leur relation va se construire. Et je découvre pas mal de choses sur leur personnalité et leur histoire en cours de route.

En revanche, j'arrive à avoir des intrigues que je trouve globalement cohérentes, parce que, d'une certaine façon, l'histoire bâtit sa propre cohérence interne: les choix des personnages ferment fatalement des portes, en ouvrent d'autres, donc l'ensemble trace une ligne qui ne s'éparpille pas dans toutes les directions ('fin, à mon avis, mais c'est peut-être de l'autopersuasion :mrgreen: )
Cycliste
Challenge: Dans nos veines, T2 [romance fantastique]
OLT : Cathédrale


Le panache est, dans un sacrifice qu’on fait, une consolation d’attitude qu’on se donne. E. R.

©Luxia

Avatar de l’utilisateur
Taylor
Batracien
Messages : 61
Inscription : lun. juil. 16, 2018 8:21 pm
Rang special : Auteure waterproof
Contact :

Re: Comment construisez-vous vos intrigues ?

Message par Taylor » ven. juil. 27, 2018 7:10 pm

Najdah a écrit :
lun. juil. 23, 2018 9:01 am
Je n'ai pas tout lu les posts précédents mais est-ce que tu connais la méthode des flocons ? Elle se fait en plusieurs étapes et permet de partir d'une vague idée et puis de progresser de plus en plus détaillée. Mécanismes d'histoire en parle déjà bien ici ! https://www.mecanismes-dhistoires.fr/l ... de-flocon/ et tu trouveras plein d'autre liens sur cette méthode.
Je ne connaissais pas la méthode flocon mais c'est exactement comme ça que je procède ! Cependant je pense que les jardiniers ne vont pas apprécier cette méthode :mrgreen:
ed. Nouvelles Plumes / France Loisirs : Moi, Cali, faucheuse T.1 (2016)
ed. HQN : Les beaux bruns ténébreux cachent toujours quelque chose (septembre 2018, numérique)
Riverside Road (2018)

Avatar de l’utilisateur
Grenouille Cerise
Messages : 446
Inscription : mer. mai 02, 2018 3:57 pm
Rang special : Fruit qui mûrit
Contact :

Re: Comment construisez-vous vos intrigues ?

Message par Grenouille Cerise » sam. juil. 28, 2018 9:39 am

Taylor a écrit :
ven. juil. 27, 2018 7:10 pm
Najdah a écrit :
lun. juil. 23, 2018 9:01 am
Je n'ai pas tout lu les posts précédents mais est-ce que tu connais la méthode des flocons ? Elle se fait en plusieurs étapes et permet de partir d'une vague idée et puis de progresser de plus en plus détaillée. Mécanismes d'histoire en parle déjà bien ici ! https://www.mecanismes-dhistoires.fr/l ... de-flocon/ et tu trouveras plein d'autre liens sur cette méthode.
Je ne connaissais pas la méthode flocon mais c'est exactement comme ça que je procède ! Cependant je pense que les jardiniers ne vont pas apprécier cette méthode :mrgreen:
Je suis jardinière et en général, je la suis jusqu'à l'étape 2... Parfois je pousse jusqu'à 4 ^^
Si nous vivons le rêve comme une réalité, alors il se pourrait que notre réalité ne soit qu'un rêve...

Avatar de l’utilisateur
Taylor
Batracien
Messages : 61
Inscription : lun. juil. 16, 2018 8:21 pm
Rang special : Auteure waterproof
Contact :

Re: Comment construisez-vous vos intrigues ?

Message par Taylor » sam. juil. 28, 2018 11:31 am

Grenouille Cerise a écrit :
sam. juil. 28, 2018 9:39 am
Taylor a écrit :
ven. juil. 27, 2018 7:10 pm
Najdah a écrit :
lun. juil. 23, 2018 9:01 am
Je n'ai pas tout lu les posts précédents mais est-ce que tu connais la méthode des flocons ? Elle se fait en plusieurs étapes et permet de partir d'une vague idée et puis de progresser de plus en plus détaillée. Mécanismes d'histoire en parle déjà bien ici ! https://www.mecanismes-dhistoires.fr/l ... de-flocon/ et tu trouveras plein d'autre liens sur cette méthode.


Je ne connaissais pas la méthode flocon mais c'est exactement comme ça que je procède ! Cependant je pense que les jardiniers ne vont pas apprécier cette méthode :mrgreen:
Je suis jardinière et en général, je la suis jusqu'à l'étape 2... Parfois je pousse jusqu'à 4 ^^
Ton potager est quand même organisé ! 😆
ed. Nouvelles Plumes / France Loisirs : Moi, Cali, faucheuse T.1 (2016)
ed. HQN : Les beaux bruns ténébreux cachent toujours quelque chose (septembre 2018, numérique)
Riverside Road (2018)

Avatar de l’utilisateur
Luna K
Messages : 717
Inscription : mar. mai 31, 2016 12:07 pm
Rang special : enfant des étoiles

Re: Comment construisez-vous vos intrigues ?

Message par Luna K » sam. juil. 28, 2018 8:41 pm

En lisant tout le monde et en me positionnant dans la grande diversité de réponses je me rends compte que je dois être "jardinière paysagiste à potager organisé". :mrgreen:

Ces temps-ci j'essayais en quelque sorte de devenir architecte et de m'intéresser à la planification d'intrigue, à la construction de scénario et à tous ces trucs là parce que la jardinerie pure ne me satisfait pas. C'est le plus spontané, naturel et "enthousiasmant" pour moi mais... ça ne marche pas. (pour moi)

Ce qui se passe, c'est que j'ai une idée, je suis enthousiaste, je pense souvent à partir d'un personnage, je me met à écrire et... rien ne se passe, et ça ne marche pas, j'arrête. Je me rends compte que ça ne va nulle part.

Voyant ça, j'ai essayé de planifier un peu aussi, et j'ai vu que ça ne marchait pas non plus parce que... ça m'ennuie trop. Je n'aime pas trop planifier. J'aime avoir le droit d'écrire avant la saint Glin glin.

Du coup je crois qu'il faut que je mette un peu d'architecture dans ma jardinerie... mais aussi un peu de jardinerie dans mon architecture.

Là j'étais en mode "bon, faut que je devienne architecte, soyons réaliste, y a que ça qui marche". Parce que les histoires que j'aime sont complexes, bien pensées, et tout, et je me disais que ça, c'était un truc d'architecte. Alors qu'en vous lisant, en fait, non, pas forcément, ça peut venir au cours du premier jet à ce que je vois.

Les jardinières du dessus qui ont dit qu'elles se prenaient pas la tête à faire des intrigues au début et que ça venait avec les personnages au fur et à mesure de l'avancement du boulot, ça m'a libéré de l'obligation de faire "bien", et je me dis que peut-être je peux faire les 2 en parallèle : planifier un peu tout en écrivant des premiers jets à côté.

En fait, je crois que j'ai besoin d'être une jardinière organisée. Avoir un début d'intrigue mais pas TOUTES les scènes de A à Z avant d'écrire, avoir plusieurs personnages bien développés et caractérisés, mais pas ce qu'ils ont mangé le midi quand ils avaient 3 ans et leur biographie complète, avoir une époque, un monde, quelques lieux principaux, mais pas l'ergonomie au millimètre près de la table basse du château.

Je me rends compte que quand je mets juste un peu d'architecture dans ma jardinerie, ça ne m'ennuie plus à partir du moment où je sais que je vais écrire VITE à côté et en même temps, et que c'est fait pour avoir + de plaisir à écrire en sachant les grandes lignes d'où je vais, et pas une sorte de punition qui m'interdit d'écrire avant l'an de grâce 2043 sous peine que ce soit nul. :mrgreen:

Et de l'autre côté, quand je me met à écrire ça me rassure beaucoup d'avoir construit un peu, mais pas trop avant, et que ce soit modulable, et ça me permet + d'aller quelque part tout en restant créative, et ça reste amusant et inattendu sans être complètement "dans le vide".

J'aime contrôler et planifier dans une certaine mesure, mais pas trop, et pas au millimètre près. Il faut pas que ça devienne oppressant et ennuyeux et que ça m'empêche de faire rapidement ce qui me plaît le plus, à savoir, écrire.

Il faut que je puisse me lancer avec une architecture minimaliste, modulable, et qui prenne pas 500 ans.

Bref, je suis paysagiste. ^^
Mon challenge 2019 : Les réprouvés. Marrainée par Cerane. :mage:

Stranger Frogs !

Tanc
Messages : 75
Inscription : sam. avr. 15, 2017 6:54 pm
Rang special : Immigré

Re: Comment construisez-vous vos intrigues ?

Message par Tanc » lun. août 13, 2018 1:06 pm

Une grande révélation a été pour moi qu'une intrigue pouvait être très simple mais captivante.
On va naturellement s'attacher aux personnages et savoir ce qu'il va leur arriver. Donc pas besoin de faire une triple intrigue à quadruple pontage pour quelque chose d'intéressant. Il faut un but clair et un protagoniste qui essaye.

Par exemple, je viens de lire L'Aragne de Henri Troyat (Goncourt 1936...) et c'est chiant. Le personnage est un no-life qui vit avec sa mère et veut garder ses soeurs auprès de lui. Pas de grand complot, rien de compliqué, et pourtant j'ai fini le bouquin (sans l'apprécier).

J'ai entendu un exercice philosophique un jour. Imagine que le monde pourrait s'adapter autour d'une personne pour devenir exactement l'ensemble d'épreuves dont elle a besoin pour grandir. Si tu as un perso auquel tu tiens, tu dois réfléchir à ce qui rendrait son parcours intéressant. Quel est son manque, quel est son désir. Et à partir de là tu peux soit jardiner, soit faire un plan plus détaillé!
- Podcast Histoire des Indes Orientales -
De l'Empire Portugais à l'Indochine Française!

Avatar de l’utilisateur
Jérôme Vialleton
Batracien
Messages : 4
Inscription : mar. avr. 24, 2018 5:29 pm
Rang special : Samaritain
Contact :

Re: Comment construisez-vous vos intrigues ?

Message par Jérôme Vialleton » mar. août 28, 2018 9:19 pm

Bonjour,

J'adore cette question parce qu'elle fait appel à mon côté schizo: impro? ou structure? :psychocoah:

Côté structure, j'aime suivre "le voyage du héros" de Chris Vogler. Il y décrit les douze étapes par lesquels passe le héros lors du récit:
1 - La vie ordinaire
2 - l'appel de l'aventure
3 - le rejet de l'aventure
4 - la rencontre avec le mentor
5 - le passage du premier seuil
6 - les épreuves, les alliés et les ennemis
7 - l'approche du cœur de la caverne
8 - l'épreuve suprème
9 - la récompense
10 - le chemin du retour
11 - la résurrection
12 - le retour avec l'elixir

C'est une structure narrative qui est surtout utilisée pour les scénarii, mais je la trouve très efficace pour les romans car elle est très "aidante", très cadrée. Elle marche pour tous les genres: Starwars, Vous avez un message, le magicien d'oz, Titanic, Rocky... tous ces films qui n'ont apparemment rien en commun suivent cette trame. Si le pas-à-pas te rassure, elle devrait fonctionner.

Côté impro, il y a la méthode "théâtre d'improvisation" que j'appelle aussi la méthode "Stephen King":
En théâtre d'impro, une fois que le thème a été donné, les comédiens ont environ 30 secondes pour décider de ce qu'ils vont faire. En général, on passe ces trente secondes à déterminer où se passe l'action, quels sont les personnages et qui fait quoi et on ne détermine jamais, au grand JAMAIS ce qui doit arriver à la fin. La raison à cela est simple, on n'arrive jamais à la fin qu'on avait prévu au début. L'histoire se déroule toute seule à mesure de l'inspiration et de l'interaction entre les personnages joués sur scène. Définir la fin et essayer d'y coller absolument, c'est aller droit dans le mur avec les deux pieds sur l'accélérateur.

Stephen King fonctionne un peu pareil car il ne prépare jamais d'intrigue. Il part d'une situation (une mère et son fils coincé par un chien dans une voiture, une fille persécutée développe le don de télékinésie, etc.), il crée ses personnages et laisse l'histoire se dérouler toute seule. Ce sont les réactions de ses personnages aux événements qui lui dictent dans quelles direction aller. Si tu préfères être en roue libre, n'hésite pas à partir la dessus (perso, j'adore) :heart: .

Ma méthode perso est un mélange de structure et d'impro. Je pars d'une situation, je laisse les personnages me guider. J'écris mon brouillon et je ne regarde jamais en arrière. Je continue d'écrire jusqu'au mot fin sans remonter dans les pages (sauf pour vérifier un détail: un nom de personnage, un âge, une adresse). Quand mon brouillon est terminé, je fais ma première correction avec la structure du "voyage du héros" en tête et je modifie ce qui doit l'être. Je n'essaie pas de coller parfaitement à la structure, juste d'y retrouver au moins 8 ou 10 étapes sur les douze.

J'espère que cela t'a aidé. :D

Avatar de l’utilisateur
timioko
A eu le citron plus gros que le ventre
Messages : 1738
Inscription : dim. févr. 18, 2018 5:19 pm
Rang special : humble

Re: Comment construisez-vous vos intrigues ?

Message par timioko » sam. sept. 01, 2018 9:55 am

Luna K a écrit :
sam. juil. 28, 2018 8:41 pm
Et là où je bloque aussi c'est que tout relier peut parfois donner un côté un peu "manichéen", artificiel et "forcé". Par exemple, si j'ai une intrigue "le pouvoir religieux prend l'ascendant sur le pouvoir politique" et mes personnages sont actifs là dedans (une reine et un moine par exemple, chacun d'un côté du truc, avec un point de vue), jusque là ça va, c'est correct et ça se tient.

Mais par contre, si j'ai une sous-intrigue de révoltes paysannes, faut-il que si les conditions de vie des paysans se dégradent, ce soit forcément la faute des moines ? Parce que si tout est la faute des moines, tout le temps, partout, et pour tout, on retombe un peu dans le cliché du méchant manichéen et surpuissant précisément quand on cherche à l'éviter... mais en même temps si on met des trucs qui n'ont rien à voir, oui, ça fait dispersé, donc il faut un fil rouge, je suis bien d'accord. La difficulté est sur le "comment", et le comment doser ça surtout.
Dans ce cas j'aurais tendance à dire que non: les moines ne sont pas obligés d'être la cause de la révolte paysanne. La révolte peut servir de contexte (au même titre qu'une tempête de neige quand les héros doivent traverser la montagne par exemple!): elle va donner du fil à retordre à tes héros ou à tes méchants, elle va servir à rendre ton univers plus poussé, plus construit, plus réaliste. Un peu comme dans Harry Potter: les BUSES, ASPIC et autres révisions ne servent "à rien" dans la quête principale, mais permettent de donner de la substance à Poudlard, de contextualiser l'histoire et de compliquer parfois la tâche d'Harry et ses amis (qui ont moins le temps de sauver le monde à cause des exam!)


Pour ma part je suis plutôt jardinière. J'ai vraiment imaginé un univers, ses règles et tout mais j'ai du mal à le "figer" en prenant des notes, en faisant des dossiers dessus ect. Il est dans ma tête, bien au chaud. Ce qui m'intéresse plus que tout, ce sont mes personnages. J'ai vraiment beaucoup d'affection pour eux, j'ai l'impression qu'ils partagent ma vie au quotidien: je pense continuellement à eux. J'adore les mettre dans des situations WTF, m'imaginer des mondes parallèles ( que ferait truc à la place de Machin? que ferait bidule à ma place?). Je sais ce qu'ils veulent, je sais où ils vont et je sais comment les faire aller où je veux :fouet: Je me sens plus bergère avec un troupeau de chèvres en fait :sifflote:
Après je les "côtoie" depuis très longtemps, donc c'est facile je trouve. Parfois je découvre encore des choses sur certains (notamment les personnages secondaires ou tertiaires) et je fais avec. Je n'aime pas les brider ou aller contre eux: si je dois le faire, j'utilise alors les péripéties pour les cadrer, les forcer à sortir de leur zone de confort.
En général je sais "à peu près" où ils vont mais je ne sais pas à l'avance "comment".
Maintenant que le premier jet est écrit, je corrige: je supprime telle incohérence, je change l'ordre de certains chapitres, je donne des infos plus tôt, ou plus tard: bref le premier jet étant écrit, je me met à la place d'un lecteur et c'est lui que je dois guider: je dois lui donner les outils pour apprécier mes personnages et mon univers autant que moi :ronge:
Quand je lis des trucs sur la construction d'une histoire, ça me bloque directement. Je ne sais pas pourquoi, l'idée d'avoir quelque chose de "ranger" me bloque un peu. Alors qu'au final, en retravaillant mon roman, je réalise que j'ai une trame construite. :perplexe:

Avatar de l’utilisateur
Luna K
Messages : 717
Inscription : mar. mai 31, 2016 12:07 pm
Rang special : enfant des étoiles

Re: Comment construisez-vous vos intrigues ?

Message par Luna K » sam. sept. 01, 2018 2:04 pm

Merci pour ta réponse (et pour toutes vos réponses).

Oui je vois ce que tu veux dire sur la trame de fond et le contexte.

Moi j'ai besoin de savoir un minimum où je vais quand même mais le truc du voyage du héros ça me bloque et m'agace + qu'autre chose j'ai l'impression que ça donne des histoires stéréotypées et que ça gâche tout le plaisir d'écrire.

Disons que je suis une adepte de structures simples et après, vole. J'ai besoin de savoir ce que je dois savoir avant d'écrire, je fais des structures simples et modulables, et après je me ménage des espaces d'improvisation en cours de route.
Mon challenge 2019 : Les réprouvés. Marrainée par Cerane. :mage:

Stranger Frogs !

Répondre