Protagoniste passif

[visible par les non-inscrits] Ici, on peut poser des questions (techniques ou non) sur l'écriture, les outils qui y sont dédiés et plus largement, sur le monde du livre !

Modérateur : Crazy

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Le Chat d'Oz
Batracien
Messages : 53
Inscription : mar. déc. 04, 2018 12:08 am
Rang special : chat d'eau

Protagoniste passif

Message par Le Chat d'Oz » ven. déc. 21, 2018 11:47 pm

Aloha les grenouilles !

Je viens vers vous aujourd'hui pour vous exposer une de mes préoccupations et connaitre votre avis sur le sujet.
En écrivant sur mon roman, je me suis rendue compte que l'un de mes deux protagonistes est maintenu dans une position passive pendant au moins la moitié de l'histoire. Il ne l'est pas simplement parce que c'est une chiffe molle qui se laisse porter par le vent mais par obligation. Il s'agit d'un personnage capturé dont tout le monde se méfie puisqu'il est issu d'un peuple sauvage et pourvu de pouvoirs étranges. Il va se retrouver propulsé dans un monde qu'il ne connait pas, qui le craint et qu'il craint lui-même. Durant la moitié de l'histoire, c'est un autre protagoniste qui va le guider (voire le manipuler). Bien entendu, ce personnage va évoluer et devenir acteur mais ça va prendre du temps.
Je crains donc qu'il ne paraisse trop passif et donc, inconséquent pour les lecteurs, voire insipide. Pourtant, ce personnage n'est pas vide, il a rôle et une personnalité, de plus il me tient à cœur donc je n'ai pas l'intention de le supprimer.

Je voulais vous demander votre avis sur les protagonistes passifs : est-ce à coup sûr rédhibitoire pour vous (sachant que dans ce cas précis, un autre protagoniste l'accompagne et prend les rênes en attendant l'éveil dudit personnage) ?
Mon challenge 2019 : Le Rêve de Soma

Avatar de l’utilisateur
Dirga
Harpe ou nuage, faut-il choisir ?
Messages : 4379
Inscription : ven. juin 12, 2015 5:39 pm
Rang special : Lentille d'eau

Re: Protagoniste passif

Message par Dirga » ven. déc. 21, 2018 11:55 pm

:marraine: d'Agathe Flore, d'Aléa et de LHomme au Chapeau

Avatar de l’utilisateur
Le Chat d'Oz
Batracien
Messages : 53
Inscription : mar. déc. 04, 2018 12:08 am
Rang special : chat d'eau

Re: Protagoniste passif

Message par Le Chat d'Oz » ven. déc. 21, 2018 11:59 pm

Ah ! Je te remercie, je ne les avais pas vus ! :rougit:
Mon challenge 2019 : Le Rêve de Soma

Avatar de l’utilisateur
Hikari
Toutes les roses n'ont pas d'épines, en Enfer ou ailleurs
Messages : 660
Inscription : dim. févr. 11, 2018 12:26 am
Rang special : Blanche comme la neige
Localisation : Québec

Re: Protagoniste passif

Message par Hikari » sam. déc. 22, 2018 2:41 am

Ma série commence sur une note similaire : mon protagoniste se fait imposer des missions dans un monde qui lui est inconnu, mais il s'adapte. Au départ, son seul but est que son âme ne soit pas détruite et veiller sur sa soeur. Puis, une mission particulière fini par devenir une affaire personnelle et il trouve un but bien à lui, refuse de continuer d'obéir et devient maître de son aventure. La première partie sert à le faire mûrir et je ne serait pas ennuyée par un personnage passif au départ. Bien au contraire, j'adore voir l'évolution des personnages !

Avatar de l’utilisateur
Le Chat d'Oz
Batracien
Messages : 53
Inscription : mar. déc. 04, 2018 12:08 am
Rang special : chat d'eau

Re: Protagoniste passif

Message par Le Chat d'Oz » sam. déc. 22, 2018 10:53 am

Je te remercie pour ton avis et l'exemple de ton histoire.
C'est vrai que finalement, ces personnages sont très intéressants quand ils sont bien construits.
En fait, je parle de ce roman mais je remarque que c'est une tendance un peu généralisée dans beaucoup de mes textes. J'ai sans doute une véritable affection pour ce type de perso.
Mais j'ai aussi en tête que la SFFF affectionne particulièrement les protagonistes actifs et volontaires, du coup je ne peux m'empêcher de douter.
D'un autre côté, c'est pas mal aussi de s'autoriser à contourner un peu les poncifs ! Parce qu'à force de se dire que par exemple, en SFFF, il faut à tout prix des personnages pro actifs rapidement pour entrer dans l'aventure et coller au genre, on finit par oublier que les règles ne sont pas des vérités systématiques et qu'elles peuvent aussi être contournées.
Mon challenge 2019 : Le Rêve de Soma

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 10090
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: Protagoniste passif

Message par Macada » sam. déc. 22, 2018 11:16 am

Les personnages passifs ne me sont pas sympathiques (ils me donnent envie de les gifler pour qu'ils réagissent), mais cela ne signifie pas qu'ils m'ennuient. Ils peuvent au contraire, complètement me fasciner.
Ainsi, une de mes autrices préférées est Robin Hobb/Megan Lindholm et c'est une grande spécialiste des persos passifs/dominés par leur entourage (souvent pendant des tomes et des tomes). En plus, il s'agit des personnages principaux (l'héroïne du Dieu Pan, Fitz de l'Assassin Royal, le Soldat Chaman,...).

Alors, Chat d'Oz, toi qui semble avoir 2 personnages principaux dont un actif, je crois que tu n'as pas de raison de t'inquiéter de la passivité de l'autre.

A mon avis, c'est surtout en jeunesse qu'il peut y avoir un problème d'ennui avec un personnage principal passif. Autrement dit, pour les lecteurs qui se glissent (seulement, essentiellement) dans la peau du héros : ceux-ci voudraient agir, ils rêvent de ne pas se laisser faire, mais le personnage fait le dos rond ; cela finit par les ennuyer.

Selon moi également, un personnage passif, au sens où il ne mène pas l'action, ne la provoque pas consciemment, peut cependant être perçu comme actif. Par exemple, en se rendant compte explicitement qu'il est "ligoté" par les événements ; par exemple, en cherchant explicitement à lutter/freiner/sortir de ce qui lui arrive (pas besoin qu'il y réussisse, c'est le fait de se débattre qui le rend plus actif) ; par exemple en provoquant les événements sans vraiment le vouloir (par des gaffes, par hasard ou en se "débattant") ; ou encore en étant clairement actif dans une autre partie de sa vie que l'intrigue principale (l'évocation de cette partie le rend moins "terne").
En d'autres termes, un personnage passif peut tout à fait déclencher une émotion forte (pitié, compassion, colère contre lui, admiration que malgré tout ce qu'il subit il se débat encore,...), et ainsi le lecteur s'intéresse à lui et ne s'ennuie pas.
Actualité :
Ceux qui vivront, Challenge en cours
Rose-thé et gris-souris, Gephyre (avril 2019)
Entre troll et ogre, ActuSF (avril 2018)
Les Aériens, Sarbacane (octobre 2017)

Avatar de l’utilisateur
timioko
A eu le citron plus gros que le ventre
Messages : 1088
Inscription : dim. févr. 18, 2018 5:19 pm
Rang special : humble

Re: Protagoniste passif

Message par timioko » sam. déc. 22, 2018 11:57 am

Le Chat d'Oz a écrit :
sam. déc. 22, 2018 10:53 am

Mais j'ai aussi en tête que la SFFF affectionne particulièrement les protagonistes actifs et volontaires, du coup je ne peux m'empêcher de douter.
D'un autre côté, c'est pas mal aussi de s'autoriser à contourner un peu les poncifs ! Parce qu'à force de se dire que par exemple, en SFFF, il faut à tout prix des personnages pro actifs rapidement pour entrer dans l'aventure et coller au genre, on finit par oublier que les règles ne sont pas des vérités systématiques et qu'elles peuvent aussi être contournées.
Je pense que ça dépend du contexte. Harry Potter est plutôt passif une bonne partie du tome 1 et souvent dans les autres tomes et pourtant l'histoire est activé. Il se rebelle pas face à sa famille, il en sait moins que le lecteur sur qui il est, il découvre un univers en se laissant complètement porter ( alors que bon Hermione, typiquement, est plus active : elle commence à étudier avant d'arriver à Poudlard.) Rien de ce qui lui arrive en bien ou mal n'est provoqué par lui pendant super longtemps mais on comprend, on découvre tout avec lui et au final l'histoire est pleines de rebondissements.

Avatar de l’utilisateur
kyaramoe
Messages : 448
Inscription : ven. oct. 12, 2018 10:39 am
Rang special : Ecrivaine de l'ombre
Localisation : Sous la table

Re: Protagoniste passif

Message par kyaramoe » sam. déc. 22, 2018 3:30 pm

Je réagis à ton topic parce que mon héroine est aussi très passive. Un gros problème que j'ai eu dans le chapitre un, c'est qu'en plus d'assister aux événements sans rien faire, elle ne partageait pas ses pensées ou ses émotions avec le lecteur. Du coup ça a gêné la plupart de mes bêta-lecteurs qui n'arrivaient pas à comprendre ses motivations etc. Du coup je pense qu'un protagoniste passif c'est un gros problème si effectivement il ne partage pas ses émotions et ses pensées. Si par contre il le fait, ça ne fait plus de lui quelqu'un de si passif que ça!
Un point commun entre ton protagoniste et la mienne, c'est qu'ils subissent les événements la plupart du temps, ils sont impuissants. Problème? De nouveau pas forcément, surtout si ton personnage évolue, tant pis si ça prend du temps. Par contre s'il ne fait rien du début à la fin, là ça peut devenir gênant X)
Quant au sentiment du lecteur... personnellement, il y a des personnages passifs auxquels je me suis attachés et d'autres pas, ça dépend de tout ce qui l'entoure. Je donne l'exemple de Frodon que je trouve très passif et que je n'aime pas du tout XD Je ne me suis pas non plus très franchement attachée à Harry Potter, même si je ne le déteste pas. Par contre, j'ai bien aimé le personnage de Katushira dans Kiznaiver (https://www.nautiljon.com/persos/kiznai ... uhira.html). Et puis tu peux miser sur le charisme des autres personnages pour retenir l'attention de ton lectorat ;)
Ouverture d'un challenge pour La face cachée des ombres!
Heureuse marraine de Nana, LaFourmii, Adage et CastilloDiMondo.
Marrainée par la douce Esowill :heart:

Avatar de l’utilisateur
Le Chat d'Oz
Batracien
Messages : 53
Inscription : mar. déc. 04, 2018 12:08 am
Rang special : chat d'eau

Re: Protagoniste passif

Message par Le Chat d'Oz » dim. déc. 23, 2018 11:05 pm

Merci beaucoup pour vos réponses, elles m'éclairent sur plusieurs points et me permettent de prendre un peu de recul.
Macada a écrit :
sam. déc. 22, 2018 11:16 am
Alors, Chat d'Oz, toi qui semble avoir 2 personnages principaux dont un actif, je crois que tu n'as pas de raison de t'inquiéter de la passivité de l'autre.
Je note ça ! Ca me rassure. ^.^
Macada a écrit :
sam. déc. 22, 2018 11:16 am
En d'autres termes, un personnage passif peut tout à fait déclencher une émotion forte (pitié, compassion, colère contre lui, admiration que malgré tout ce qu'il subit il se débat encore,...), et ainsi le lecteur s'intéresse à lui et ne s'ennuie pas.
C'est ce que j'espère provoquer avec ce personnage.
kyaramoe a écrit :
sam. déc. 22, 2018 3:30 pm
Du coup je pense qu'un protagoniste passif c'est un gros problème si effectivement il ne partage pas ses émotions et ses pensées.
Alors, je ne suis pas sûre de savoir ce que tu entends par "ne pas partager ses pensées". Est-ce que tu fais référence à un point de vue ? Parce que si c'est le cas, mon personnage passif n'est pas en narration interne. C'est même l'inverse : c'est par les yeux du personnage actif qu'on suit l'histoire.
Si tu parles plutôt des réactions (ou paroles) du personnage passif pour communiquer ses pensées, là encore c'est raté. Il est d'abord capturé et observé comme une bête étrange parce qu'il fait partie d'un peuple un peu mystérieux. Il a donc une attitude défensive, il se protège et reste relativement silencieux dans un premier temps. En plus, il ne parle pas la langue au début... bref, c'est mal barré. :P
Mon challenge 2019 : Le Rêve de Soma

Avatar de l’utilisateur
kyaramoe
Messages : 448
Inscription : ven. oct. 12, 2018 10:39 am
Rang special : Ecrivaine de l'ombre
Localisation : Sous la table

Re: Protagoniste passif

Message par kyaramoe » dim. déc. 23, 2018 11:46 pm

Le Chat d'Oz a écrit :
dim. déc. 23, 2018 11:05 pm
kyaramoe a écrit :
sam. déc. 22, 2018 3:30 pm
Du coup je pense qu'un protagoniste passif c'est un gros problème si effectivement il ne partage pas ses émotions et ses pensées.
Si tu parles plutôt des réactions (ou paroles) du personnage passif pour communiquer ses pensées, là encore c'est raté. Il est d'abord capturé et observé comme une bête étrange parce qu'il fait partie d'un peuple un peu mystérieux. Il a donc une attitude défensive, il se protège et reste relativement silencieux dans un premier temps. En plus, il ne parle pas la langue au début... bref, c'est mal barré. :P
Oui c'était plutôt ça, haha ! Bon... tout est question de dosage, tu devrais poser cette question à tes bêta-lecteurs quand ils liront tes extraits, peut-être que ça passera très bien dans le fond :p moi ça passait mal parce qu'ils avaient besoin de l'intervention de l’héroïne pour mieux comprendre l'histoire.
Ouverture d'un challenge pour La face cachée des ombres!
Heureuse marraine de Nana, LaFourmii, Adage et CastilloDiMondo.
Marrainée par la douce Esowill :heart:

Avatar de l’utilisateur
Kashiira
Messages : 2332
Inscription : mar. sept. 14, 2010 11:54 am
Rang special : Chevaucheuse de Dragons
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Protagoniste passif

Message par Kashiira » mar. janv. 01, 2019 2:08 pm

Il y a Sansa Starck comme exemple de personnage "passif". Elle est plongée au milieu des requins, brutalisée... Et sa seule chance de s'en sortir est de demeurer passive et docile.

Dans Games of Thrones, ce sont les deux sœurs Starck (et le petit frère aussi !) que je suivais avec le plus de plaisir et pourtant, elles sont au antipodes l'une de l'autre.
Challenge 2019 actuel : La peau de la sorcière

:marraine: de Cyberlune et Macada et :marraine: de :heart: de Lys ! :love: :heart:

Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 9049
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

Re: Protagoniste passif

Message par Crazy » mar. janv. 01, 2019 5:50 pm

Kashiira a écrit :
mar. janv. 01, 2019 2:08 pm
Il y a Sansa Starck comme exemple de personnage "passif". Elle est plongée au milieu des requins, brutalisée... Et sa seule chance de s'en sortir est de demeurer passive et docile.
Avec le temps, elle est de moins en moins passive, ou du moins, c'est plus subtil : elle agit peu mais bien et observe énormément.
:mouahaha: Grenouille vampire :wamp:, Mith :jedi: et sadique :fouet:
:lect: Challenge 2019 : Symbiotes (SF/SpaceOp)
:stylo: Blog : Crazy's Wor(l)ds

Avatar de l’utilisateur
Kashiira
Messages : 2332
Inscription : mar. sept. 14, 2010 11:54 am
Rang special : Chevaucheuse de Dragons
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Protagoniste passif

Message par Kashiira » mar. janv. 01, 2019 7:09 pm

Crazy a écrit :
mar. janv. 01, 2019 5:50 pm
Kashiira a écrit :
mar. janv. 01, 2019 2:08 pm
Il y a Sansa Starck comme exemple de personnage "passif". Elle est plongée au milieu des requins, brutalisée... Et sa seule chance de s'en sortir est de demeurer passive et docile.
Avec le temps, elle est de moins en moins passive, ou du moins, c'est plus subtil : elle agit peu mais bien et observe énormément.
Oui. C'est un personnage qui s'affirme tout en retenue...
Challenge 2019 actuel : La peau de la sorcière

:marraine: de Cyberlune et Macada et :marraine: de :heart: de Lys ! :love: :heart:

Répondre