Verbes ternes

[visible par les non-inscrits] Ici, on peut poser des questions (techniques ou non) sur l'écriture, les outils qui y sont dédiés et plus largement, sur le monde du livre !

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Nana
La Mort en Héritage
Messages : 3915
Inscription : mer. avr. 27, 2016 8:04 pm
Rang special : écrivain du bonheur

Re: Verbes ternes

Message par Nana » ven. août 02, 2019 11:29 am

Althéa a écrit :
ven. août 02, 2019 10:08 am
Si le verbe est le seul à pouvoir exprimer le fait d'être en action ou dans un état, c'est le nom qui détient principalement la fonction référentielle... On ne peut se représenter le concept de marche que parce qu'on peut imaginer quelqu'un qui marche...
Oui tu as raison. Le verbe est important dans la phrase, mais il ne faut pas négliger les autres composants. Je pense que c'est surtout une question d'équilibre : ne rien négliger.
ilham a écrit :
ven. août 02, 2019 10:23 am
Et même avec une phrase toute simple style le chat mange la souris... pourquoi la souris ne serait pas le sujet ? grammaticalement rien ne s'y oppose, ni la conjugaison, ni la ponctuation, ni la syntaxe.
si on identifie le chat comme le sujet, c'est parce qu'il est placé à la gauche du verbe; donc c'est bien une règle grammaticale, non? Tu écriais la souris mange le chat, la souris serait le sujet.
Cela dit c'est vrai que la grammaire française mais le verbe au centre dans ses analyses. On va dire qu'un verbe appelle plus ou moins de compléments obligatoires (le schéma actanciel du verbe pour ceux qui s'y connaissent en grammaire), alors que l'on n'a pas de schéma identique pour le nom ou les adjectifs. On identifie les propositions en cherchant le verbe conjugué. Une phrase minimale est définie comme comportant un sujet et un verbe (et on dit bien le sujet du verbe donc il doit lui être coordonné). COD et COI sont appelés complément du verbe dans les grammaires modernes (cela dit les compléments circonstanciels sont devenus compléments de phrase=.

On aurait peut-être pu construire une grammaire autrement, qui sait. Mais une chose est sûre : les grammaires françaises sont obsédées par le verbe, à tort ou à raison. :mouahaha:
"Make the plan, execute the plan, expect the plan to go off the rails, throw away the plan"
Modo challenge :violet:
challenge marrainé par Kyaramoe, Minock et Iosara
:mage: de LaCath, Aramis

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 1357
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234

Re: Verbes ternes

Message par ilham » ven. août 02, 2019 11:48 am

Nanan, le sujet par habitude est placé la plupart du temps avant le verbe, mais non ce n'est pas une règle grammaticale, ni même de syntaxe. On peut très bien le placer à droite (la phrase ici ne s'y prête pas, je suis d'accord) même si c'est inhabituel. C'est d'ailleurs une source de fautes d'orthographe chez les élèves ayant du mal avec les accords sujets verbes. Ils ne trouvent pas le sujet car ils le cherchent avant le verbe... alors qu'il peut être après. comme par exemple "Ainsi mangeaient les rois au temps de la monarchie." Les rois = sujet, après le verbe.

Et oui, je suis d'accord pour nuancer les choses.
Même si je maintiens mon propos sur le verbe et sa place, ça ne veut pas dire que tout le reste autour est inutile et superflu. Sino, on n'écrirait pas. Une langue c'est de toute façon bien plus complexe qu'une simple histoire de verbe. Et donc oui, bien sûr, les groupes nominaux ont leur importance aussi. Et bien sur qu'ils ont un role important en littérature. Mon propos n'était pas de les exclure, d'en faire pis que rien...
Mais c'est un sujet super vaste là dans lequel on s'engouffre et là j'avoue mes limites en linguistique !
Mon challenge : Le lanceur de pierres
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Répondre