être et avoir, comme auxiliaires

[visible par les non-inscrits] Ici, on peut poser des questions (techniques ou non) sur l'écriture, les outils qui y sont dédiés et plus largement, sur le monde du livre !

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Nana
La Mort en Héritage
Messages : 2288
Inscription : mer. avr. 27, 2016 8:04 pm
Rang special : écrivain du bonheur

être et avoir, comme auxiliaires

Message par Nana »

Bonjour les grenouilles?
Je ne sais pas si le sujet a déjà été abordé?
Voilà, j'ai un problème : le verbe être me suis comme la peste. Il est là, tapi dans l'ombre, prêt à bondir dans mes textes à la première occasion. Son cousin le verbe avoir n'est jamais très loin, quoique dans une moindre mesure.
Quand je peux, je reformule. Mais des fois, ils ne sont pas là en tant que verbe, mais d'auxiliaire. Reformuler devient difficile, vu qu'ils font partie de la conjugaison du verbe.
D'où ma question : quand ils sont utilisés en tant qu'auxiliaire, considérez-vous qu'il s'agit d'une répétition gênante? Est-ce que ça vous arrête dans la lecture? Ou pas du tout?
"Make the plan, execute the plan, expect the plan to go off the rails, throw away the plan"
Modo challenge :violet:
challenge, parrainé par kyaramoe et Minock
Marraine de Milora
OLT

Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 9625
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

Re: être et avoir, comme auxiliaires

Message par Crazy »

Ben comme auxiliaire, c'est inévitable, la grammaire française est ainsi faite.

Et du coup, non, ça ne me gêne pas ou peu.
:mouahaha: Grenouille vampire :wamp:, Mith :jedi: et sadique :fouet:
:lect: Challenge 2019 : Symbiotes (SF/SpaceOp)
:stylo: Blog : Crazy's Wor(l)ds

Avatar de l’utilisateur
tam
Messages : 630
Inscription : sam. mars 23, 2019 7:39 pm
Rang special : .

Re: être et avoir, comme auxiliaires

Message par tam »

Leur utilisation comme auxiliaire s'avère inévitable, mais hormis ce cas je pense qu'un travail sur les tournures de phrases peut effectivement limiter leur emploi.
Donc pour répondre à ta question, non, ça ne me gêne pas.

(Haha, au début de la première phrase je m’apprêtais à me servir du verbe "être" et puis j'ai reformulé ma phrase ! ^^ )
Challenge le tentateur
Marraine de "communauté delta" de kyaramoe ; "le chant de la louve" de timioko ; "le lanceur de pierres" d'ilham :heart:

Avatar de l’utilisateur
Nana
La Mort en Héritage
Messages : 2288
Inscription : mer. avr. 27, 2016 8:04 pm
Rang special : écrivain du bonheur

Re: être et avoir, comme auxiliaires

Message par Nana »

Merci pour vos précisions.
Je pense avoir été traumatisée de mes premières BL où on m'avait fait remarqué mon usage abusif d'un certain verbe "être" (faut dire que y'en avait pas un par ligne mais qu'on était pas loin :lol: ), ce qui m'a rendue un peu folle avec ça. Vous me rassurez quand même.
"Make the plan, execute the plan, expect the plan to go off the rails, throw away the plan"
Modo challenge :violet:
challenge, parrainé par kyaramoe et Minock
Marraine de Milora
OLT

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 1398
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234

Re: être et avoir, comme auxiliaires

Message par ilham »

Comme j'adore les flashbacks ou souvenirs, j'emploie souvent le plus que parfait (parce que c'est ce temps là qui fout la m.... le plus souvent, le passé composé étant plus léger, je trouve. Et on emploie rarement le futur ou le passé antérieur ). Et ouais, sur un paragraphe comme ça, si tu as six avait/avaient/avais ça fait répétition, auxiliaire ou pas. On m'a fait plusieurs fois la remarque en BL. Moi ce que j'ai trouvé, c'est d'employer l'imparfait et l'auxiliaire être ( moins fréquent en français comme auxiliaire). Ca demande à se casser la tête parfois, mais ça se fait assez bien, en fait. surtout que tu n'as pas tout à enlever, juste à faire alterner grosso modo ces trois possibilités quand tu utilises un verbe conjugué : imparfait / plus que parfait/ auxiliaire être /avoir.
Enfin quand je dis imparfait, en fait ça peut aussi parfois être du conditionnel. C'est une autre possibilité.
La présent peut aussi parfois être utilisé mais c'est plus délicat d'emploi.
Mon challenge 2020 : Le lanceur de pierres
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Nana
La Mort en Héritage
Messages : 2288
Inscription : mer. avr. 27, 2016 8:04 pm
Rang special : écrivain du bonheur

Re: être et avoir, comme auxiliaires

Message par Nana »

ilham a écrit :
mer. janv. 15, 2020 5:15 pm
La présent peut aussi parfois être utilisé mais c'est plus délicat d'emploi.
Le présent dans un flashback au passé? :perplexe:
Une fois dans un flashback je m'étais débrouillée pour passer (subtilement j'espère) au passé simple ne cours de route, surtout qu'il était vraiment long.
ilham a écrit :
mer. janv. 15, 2020 5:15 pm
Et ouais, sur un paragraphe comme ça, si tu as six avait/avaient/avais ça fait répétition, auxiliaire ou pas.
C'est un peu ma crainte. :argh: bon, je ne crois pas en avoir six comme ça dans un paragraphe, mais trois ou quatre c'est possible… même si je fais mon possible en reformulant (des fois c'est juste des trucs pas très importants donc je peux faire passer autrement).
ilham a écrit :
mer. janv. 15, 2020 5:15 pm
le passé composé étant plus léger
*ai des flashbacks du jour où j'ai voulu écrire un texte au passé composé… mais en effet c'est moins lourd*
"Make the plan, execute the plan, expect the plan to go off the rails, throw away the plan"
Modo challenge :violet:
challenge, parrainé par kyaramoe et Minock
Marraine de Milora
OLT

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 1398
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234

Re: être et avoir, comme auxiliaires

Message par ilham »

ben le présent de vérité générale, par exemple... ;)
Et certains auteurs l'utilisent même pour le flash-back entier ( ça donne l'impression vraiment que le personnage revit l'instant évoqué, j'aime bien. Je l'ai fait une ou deux fois sur des flashbacks liés à un traumatisme).

Le passage au passé simple, j'ai testé et franchement, pour moi, c'est difficile. Je sais que ça se fait, mais je ne sais pas rendre ça fluide. C'est p'tre un autre problème à gérer d'ailleurs que le changement de temps, en fait...
Quoique, sur Le Passeur, en y regardant de plus près, j'ai un chapitre où je fais ça... parce qu'en fait c'est un flash-back raconté dans le récit qui lui même est un gros flashback (j'sais pas si c'est clair, mais une bonne moitié du roman est racontée par le narrateur, deux mois après les évènements.) Je trouve ça plus simple

Mais sinon, si le flashback est vraiment très long, je le détache de la narration précédente, maintenant ( scène, chapitre...). Et là oui, garder le passé simple est possible très facilement. Si le flashback est court, mieux vaut pas, à mon avis... et là faut jongler.
Mon challenge 2020 : Le lanceur de pierres
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Nana
La Mort en Héritage
Messages : 2288
Inscription : mer. avr. 27, 2016 8:04 pm
Rang special : écrivain du bonheur

Re: être et avoir, comme auxiliaires

Message par Nana »

Nana a écrit :
mer. janv. 15, 2020 5:45 pm
bon, je ne crois pas en avoir six comme ça dans un paragraphe, mais trois ou quatre c'est possible…
J'ai rien dit, je viens de trouver un chapitre où j'en ai bien six à la suite. Et ças'annonce pas simple à enlever car, comme dit Crazy, ça fait partie intégrante du temps employé.
(et oui, je viens de m'auto-citer :lol: )
ilham a écrit :
mer. janv. 15, 2020 6:03 pm
Mais sinon, si le flashback est vraiment très long, je le détache de la narration précédente, maintenant ( scène, chapitre...). Et là oui, garder le passé simple est possible très facilement.
Oui, on garde facilement en détachant la scène.
En fait quand je le faisais, c'était en superposant le temps "présent" et le temps "passé, avec un perso traumatisé qui revit des scènes de son passé… donc assez spécifique, je pense que sinon j'utiliserais le plus-que-parfait, où que je détacherai du reste du texte.
"Make the plan, execute the plan, expect the plan to go off the rails, throw away the plan"
Modo challenge :violet:
challenge, parrainé par kyaramoe et Minock
Marraine de Milora
OLT

Répondre