Comment abordez vous le chapitrage de romans multi PDV ?

[visible par les non-inscrits] Ici, on peut poser des questions (techniques ou non) sur l'écriture, les outils qui y sont dédiés et plus largement, sur le monde du livre !

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Tartifloutte
Messages : 317
Inscription : mer. févr. 20, 2019 11:25 am
Rang special : Délicieux
Localisation : Norvège
Contact :

Comment abordez vous le chapitrage de romans multi PDV ?

Message par Tartifloutte »

Bonjour la mare !

En plein dans l'écriture des premiers chapitres de mon projet actuel, je me rends compte que je ne suis pas vraiment certain de la démarche à prendre pour chapitrer mon roman. J'ai en effet trois personnages principaux qui vont se départager les PDV à quantité plus ou moins égale, et dont les arcs narratifs évoluent en parallèle. La logique voudrait que j'écrive un chapitre par personnage et que la rotation continue de manière régulière, mais je n'en suis pas forcément fan et j'ai d'ailleurs lu de nombreux livres qui s'organisaient différemment ces derniers mois.

Par exemple dans la gargantuesque série Malazan, il y a une véritable floppée de PDV, parfois même chez des antagonistes, et souvent pour un seul petit bout de chapitre. Chaque tome y est séparé en "livres", sortes d'arcs narratifs majeurs, eux mêmes découpés en chapitres. Cela dit les chapitres sont globalement très longs et il s'y succèdent les PDV de plusieurs clusters de personnages évoluant en parallèle. On trouve ainsi une démarquation sous la forme de :
Fin de PDV 1.

*****************

Début de PDV 2.

Du coup j'hésite entre plusieurs choses. D'une, avoir des PDVs qui tournent de manière très artificielle me parait un peu frustrant, car après chaque cliffhanger de fin de chapitre le lecteur sait qu'il va devoir lire les deux prochains avec d'autres personnages. Du coup, il me semble pratique d'y aller un peu "au feeling" de sorte que certains PDVs soient présentés plusieurs fois à la suite pour retranscrire une succession de scènes importantes et liées les unes aux autres.

De deux, j'envisage de plus en plus de définir mes chapitres comme des longues portions de narration dans lesquelles se succèdent plusieurs PDV séparés par la mise en page. Cette option est pratique pour organiser le récit, mais en tant que lecteur j'avoue qu'elle passe un peu de travers tant je suis formaté à la règle de 1 chapitre, 1 PDV, 1 scène.

D'où ma question, comment gérez vous cette problématique dans vos projets personnels, et si vous avez essayé plusieures solutions laquelle a le mieux marché ? Si on admet 3 PDVs appelés 1, 2 et 3 :
  • 1 -> 2 -> 3 -> 1 -> 2 -> etc ?
  • 1 -> 2 -> 1 -> 3 -> 1 -> etc ?
  • Chapitre 1 : 1 -> 2 -> 3 / Chapitre 2 : 1 -> 2 -> 3 / etc ?
  • Chapitre 1 : 1 -> 2 -> 1 / Chapitre 2 : 3 / etc ?
Merci d'avance :yata:
Challenge: Les Dieux Charognes
Photographie animale
:fouette: Redornan, Léonardo

Avatar de l’utilisateur
tam
Messages : 1620
Inscription : sam. mars 23, 2019 7:39 pm
Rang special : 1

Re: Comment abordez vous le chapitrage de romans multi PDV ?

Message par tam »

J'avoue que je ne suis pas fan d'un découpage trop rigide et mécanique. J'aime bien que les changements de PDV se fassent en lien direct avec l'intérêt de l'intrigue qui évolue, en gros les personnages sont reliés par leur trajectoire personnelle à l'intrigue, du coup sur ce plan pour moi ça passe plus naturellement, même si du coup leur apparition peut-être irrégulière, mais c'est une vision très personnelle de la chose ;)
Challenge le tentateur
Marraine de "communauté delta" de kyaramoe ; "le chant de la louve" de timioko ; "le lanceur de pierres" d' Ilham :heart:

Avatar de l’utilisateur
timioko
A eu le citron plus gros que le ventre
Messages : 1947
Inscription : dim. févr. 18, 2018 5:19 pm
Rang special : humble

Re: Comment abordez vous le chapitrage de romans multi PDV ?

Message par timioko »

J'avoue avoir lu un livre qui avait une structure très mathématique (a-b-a-b-a-b) avec quasi le même rythme de chapitre à chaque fois et j'ai pas du tout accroché. Ceci dit, c'est un livre édité, qui se vend, donc qui a rencontré ses lecteurs ;)

Pour mon roman je mixte les techniques. Parfois sur un même chapitre je change de pdv (si je veux accentué une impression de "en parallèle"), parfois je vais garder le même pdv sur 2 chapitres. J'aime avoir le temps de dérouler mes intrigues sans avoir à me dire "mince je dois passer à une autre)
Une seule règle que je m'impose: la temporalité. Le moins possible le lecteur doit retourner "dans le passé", j'aime que la chronologie se suive.
Du coup si j'ai un chapitre qui se passe du 2 au 14 mars, le chapitre suivant doit débuter le 14 mars. A moi de gérer mes pdv pour respecter cette règle.

Maintenant... C'est un roman en cours d'écriture qui n'a jamais été publié ni lu par un oeil extérieur dans sa totalité donc :sifflote:

Avatar de l’utilisateur
Vanilumi
Batracien
Messages : 813
Inscription : lun. janv. 27, 2020 12:11 pm
Rang special : Papillon de nuit
Localisation : Sur les rivages prudents de la mare, en observation
Contact :

Re: Comment abordez vous le chapitrage de romans multi PDV ?

Message par Vanilumi »

Bonjour à toi, Tartifloutte ! ;)

Je t'avoue que dans les livres à PDV, j'ai l'habitude de lire le schéma classique 1 PDV/1 ou plusieurs chapitres, avec l'indication du PDV en lieu et place de nombre de chapitre (ex : 1 / Alexandre - 2/ Françoise - 3/ Armand, etc). Il m'est cependant arrivé de débusquer des livres qui ne fonctionnaient pas sur ce schéma et où c'était un peu plus compliqué. Connais-tu la Horde du Contrevent ?

C'est un roman à plusieurs PDV qui sont directement intégrés dans la narration. Chaque PDV est délimité par un sigle/symbole précis en début de ligne (et dont on retrouve la signification avec la présentation des différents intervenants au début du roman, si je me souviens bien) et en intégrant leurs tics de langage au sein de la narration même. Je cite Wikipédia qui le décrit mieux que moi :
Le roman présente un système de narration à plusieurs voix : au début de chaque paragraphe se trouve un symbole, indiquant au lecteur quel membre de la Horde est le narrateur. Chacun d'entre eux a sa propre façon de s'exprimer basée sur son sens prioritaire (Golgoth est kinesthésique, Pietro est visuel, etc) et donc, son propre point de vue sur les événements. Un marque-page, fourni avec le livre, indique la correspondance entre les symboles et les personnages.
Après, je sais que cet ouvrage, souvent soit on l'aime, soit on ne l'aime pas à cause de cette spécificité. Soit on s'y fait en cours de route et on adore, soit on se casse les dents dessus et on referme le livre. De mon côté, j'y ai jeté un oeil par curiosité et j'ai été perdue de prime abord, donc je me suis dit que j'y reviendrais plus tard :lol: Même si je trouve le procédé intéressant en soi.

Une autre possibilité serait de désigner 1 tome par personnage (c'est ma visée actuelle). On retrouve pas mal ce schéma surtout en bit-lit (La Confrérie de la Dague Noire, La Meute du Phénix, etc). Ce schéma est également intéressant mais peut s'avérer fastidieux en tant qu'auteur si on parle d'événements qui se déroulent en parallèle entre les tomes (ce qui sera mon cas, j'adore me compliquer la vie, je vous l'ai déjà dit ? :mrgreen: ). Donc, bien penser à une ligne de temps par personnage pour savoir qui a fait quoi à quel moment afin d'éviter de se perdre ^^

Et sinon, c'est à toi de voir :)
~ Papillon virevoltant au gré des flots et de ses envies... ~
Challenge 1er jet : Luciole - Les Sídhes d'Yggdrasil parrainé par Umanimo & Trambert de Culdi :love:

Avatar de l’utilisateur
Nana
La Mort en Héritage
Messages : 3910
Inscription : mer. avr. 27, 2016 8:04 pm
Rang special : écrivain du bonheur

Re: Comment abordez vous le chapitrage de romans multi PDV ?

Message par Nana »

Alors, personnellement j'ai essayé plusieurs choses, avec différentes histoires. Ce que j'ai remarqué c'est que ça dépend à la fois de l'histoire et de notre propre "affinité" avec un type de narration, pour le dire comme ça.

Par exemple, dans La Licorne et le Lion, j'alterne deux pdv dans le tome 1. En gros, c'est deux ou trois chapitres du pdv d'un perso, puis deux ou trois chapitres du pdv de l'autre (une alternance régulière au début, un peu moins ensuite une fois le tout mis en place, pour pas avoir un truc trop artificiel et bien suivre l'intrigue). L'avantage, c'est que ça permet de développer un peu les intrigues qu'avec un seul chapitre. Chaque fois, ça ouvre un certain événement/thématique pour mon perso, et ça la ferme avant de changer de pdv (tout en ouvrant un peu sur autre chose aussi). Par exemple, les trois premiers chapitres, c'est la vie d'esclave mon perso 1 qui mène à son affranchissement et son départ.
Là, ça marche bien parce que mes deux persos vivent leur histoire en parallèle, et ils ne se rencontrent qu'à la toute fin. Pour ce qui est de finir sur un cliffhanger, vu le type de récit, il est parfaitement possible pour un lecteur de lire tous les chapitres de l'un avant de lire ceux de l'autre, s'il en a envie, donc je ne me fais pas trop de souci niveau frustration (mais ce n'est peut-être pas applicable dans ton cas). Je pense garder ça dans le tome 2, même si leur histoire sera plus connectée vu qu'ils vont passer une partie du tome ensemble.

Dans mon challenge actuel, où j'ai six pdv (pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué), j'ai essayé deux méthodes :
-alterner plusieurs pdv par chapitre, façon Les Aventuriers de la mer (où on suit plusieurs pdv dans un chapitre, mais pas dans une même scène; genre Althéa qui fait son truc sur un bateau pendant que Hiémain fait autre chose sur un autre)
-alterner un pdv par chapitre

Plusieurs pdv par chapitre est la première chose que j'ai essayé. Finalement, j'ai abandonné. Je ne sais pas si la solution était mauvaise en soi (je n'ai pas relu pour vérifier à vrai dire), seulement elle ne me correspondait pas. En écrivant, j'avais l'impression d'un truc super éclaté et du coup difficile à suivre. Je pense que ça vient que j'ai besoin d'avoir l'impression d'une continuité quand j'écrit, j'aime bien suivre mes personnages un petit moment, et du coup tous ces sauts de pdv me donnaient le tournis. J'avais aussi du mal à trouver une unité à mes chapitres, c'était plus "je vous mets ensemble parce que ça se passe en même temps, mais en soi vos scènes n'ont pas grand-chose à voir" (c'était pas toujours le cas, mais un peu quand même).

Du coup, quand j'ai repris ce projet, je suis passée à un pdv = un chapitre (sauf pour un chapitre où j'en aurais plusieurs, mais ça a du sens dans le roman). J'ai parfois encore cette impression d'éclatement, et je comprends tout à fait ta crainte du cliffhanger : j'ai un pdv en particulier qui est un peu plus déconnecté des autres, surtout au début, et je ne peux pas vraiment l'éviter.
Néanmoins, j'ai remarqué que je suis retombée un peu sur un truc qui ressemble à ce que je faisais dans La Licorne et le Lion niveau agencement : je suis à la fois les gentils" et les "méchants", et souvent leurs chapitres sont groupés ensemble (trois-quatre chapitres chez les "gentils" puis trois-quatre chez les "méchants"). Je pense que c'est lié à la méthode que j'ai mis en place pour atténuer l'effet cliffhanger, à savoir, qu'une problématique qui termine l'un des chapitres va débuter le suivant. Bon, c'est pas toujours possible, mais par exemple : j'ai un chapitre qui se termine sur un meeting vécu du pdv d'un de mes personnages. Le chapitre suivant sur les conséquences de ce meeting pour un autre pdv. Et ce même si ensuite, le chapitre dérive sur autre chose. Ca permet de faire du lien et de limiter la frustration de "je passe à complètement autre chose" (mais comme je disais, ce n'est pas toujours possible, et si on en abuse ça devient vite artificiel, comme toutes les techniques d'ailleurs). Je sais pas si je suis claire dans ce que je dis. :perplexe:

Je précise que je n'alterne pas du tout de manière régulière ici. J'essaye de me guider avec l'intrigue. Bon, c'est un peu difficile parce que j'ai pas mal de sous-intrigues, je vais avoir du travail en correction pour bien retrouver le fil rouge. Mais en gros, je me demande : quel pdv est pertinent à tel endroit? Plutôt que sur une alternance régulière. Parce que sur cette histoire-là, une alternance régulière n'aurait aucun sens.



Après, en tant que lecteur, j'ai lu plusieurs choses aussi. Il n'y a pas forcément de bonne méthode, ça dépend de ce que tu veux faire. Une alternance régulière peut paraître artificielle, mais aussi justifiée quand c'est bien fait. Avoir plusieurs pdv par chapitre ne me dérangent pas, ça permet d'avoir une alternance dynamique je trouve. Un pdv par chapitre, ça fait qu'on doit parfois attendre avant de retrouver un perso, mais si le lecteur est vraiment impatient il va aller regarder tout seul la suite (genre, le Trône de fer, il aime bien finir sur des cliffhanger des fois, et je peux te dire que je n'avais aucun scrupule à aller regarder ce qui se passe pour ce pdv plus loin avant de reprendre le cours de ma lecture, surtout quand le pdv en question ne réapparaissait qu'une centaine de pages plus loin).

Bref, pour moi la question qu'il faut te poser c'est :
-qu'est-ce qui correspond le mieux à ton histoire?
-qu'est-ce qui correspond le plus à ta façon d'écrire?

Bref, je ne sais pas si mon pavé t'a aidé, j'espère un peu quand même.

Edit : je vois que j'ai été grillé par plein de grenouilles, je vais lire ça.
Edit 2 : je rejoins timioko sur la temporalité, je préfère lire des choses qui se suivent chronologiquement. Là, dans mon challenge, pour un chapitre j'ai dû revenir un peu en arrière, et ça a été un temps de débat avec moi-même et un petit drame, j'étais triste de devoir faire ça. Et pourtant genre, je suis juste remontée en arrière d'une heure ou deux, quoi. :lol:
"Make the plan, execute the plan, expect the plan to go off the rails, throw away the plan"
Modo challenge :violet:
challenge, parrainé par kyaramoe et Minock
Marraine de Milora, nothoi et LaCath
OLT

Avatar de l’utilisateur
Tartifloutte
Messages : 317
Inscription : mer. févr. 20, 2019 11:25 am
Rang special : Délicieux
Localisation : Norvège
Contact :

Re: Comment abordez vous le chapitrage de romans multi PDV ?

Message par Tartifloutte »

Merci pour vos réponses, je commente vite faite sur les différents points de vue de chacun.
tam a écrit :
ven. avr. 03, 2020 10:36 am
Spoiler: montrer
J'avoue que je ne suis pas fan d'un découpage trop rigide et mécanique. J'aime bien que les changements de PDV se fassent en lien direct avec l'intérêt de l'intrigue qui évolue, en gros les personnages sont reliés par leur trajectoire personnelle à l'intrigue, du coup sur ce plan pour moi ça passe plus naturellement, même si du coup leur apparition peut-être irrégulière, mais c'est une vision très personnelle de la chose ;)
Je suis complétement d'accord avec toi et je pense clairement que mon découpage sera fluide en fonction du moment de la narration, avec parfois deux PDV qui alternent sur quelques chapitres pendant que le dernier est mis à l'écart.

timioko a écrit :
ven. avr. 03, 2020 10:49 am
Spoiler: montrer
J'avoue avoir lu un livre qui avait une structure très mathématique (a-b-a-b-a-b) avec quasi le même rythme de chapitre à chaque fois et j'ai pas du tout accroché. Ceci dit, c'est un livre édité, qui se vend, donc qui a rencontré ses lecteurs ;)

Pour mon roman je mixte les techniques. Parfois sur un même chapitre je change de pdv (si je veux accentué une impression de "en parallèle"), parfois je vais garder le même pdv sur 2 chapitres. J'aime avoir le temps de dérouler mes intrigues sans avoir à me dire "mince je dois passer à une autre)
Une seule règle que je m'impose: la temporalité. Le moins possible le lecteur doit retourner "dans le passé", j'aime que la chronologie se suive.
Du coup si j'ai un chapitre qui se passe du 2 au 14 mars, le chapitre suivant doit débuter le 14 mars. A moi de gérer mes pdv pour respecter cette règle.

Maintenant... C'est un roman en cours d'écriture qui n'a jamais été publié ni lu par un oeil extérieur dans sa totalité donc :sifflote:
La temporalité est importante en effet, même si le contraire peut être super intéressant : à la manière de la saison 1 de Westworld qui mélange avec brio deux lignes scénaristiques séparées de 40 ans sans le révéler au spectateur, je pense qu'il est possible (avec beaucoup de planification) de créer une histoire où l'un des PDV est en fait complètement détaché de la temporalité des autres et de ne le révéler qu'à un moment clé. Mais il est vrai que globalement les PDVs devraient suivre une temporalité commune, mais je pense qu'on peut être un poil plus flexible ici.

Par exemple, pour reprendre Malazan, dans le tome 2 il y a un PDV sur deux personnages bizarres enfermés dans une grotte au milieu du désert avec un prêtre un peu fou. Et il est très clair que leurs chapitres ne se passent pas à la même vitesse que les autres PDVs : là où il se passe quelques heures ou minutes au plus durant leurs passages, certains autres PDVs décrivent souvent plusieurs jours d'action.
En soi ce n'est pourtant pas un problème, car l'élément important de leur arc narratif est ce qu'il se passe dans cette pièce à ce moment là, en parallèle des événements au dehors. Lorsque leur histoire aura besoin d'avancer plus loin, il semble tout à fait plausible de décrire brièvement un voyage de plusieurs semaines pour traverser le désert, et donc les ramener à la même temporalité que les autres lorsqu'ils se retrouveront dans des endroits familiers au lecteur.

Cela dit il est clair que si les personnages vivent des événements en apparence en parallèle, il est important de conserver une certaine harmonie pour que l'un d'eux ne passe pas un tome entier sur 3 jours alors que les autres vivent plusieurs mois d'événements. Ou bien cela doit être mis en évidence pour le lecteur dès le début.

Vanilumi a écrit :
ven. avr. 03, 2020 11:11 am
Spoiler: montrer
Bonjour à toi, Tartifloutte ! ;)

Je t'avoue que dans les livres à PDV, j'ai l'habitude de lire le schéma classique 1 PDV/1 ou plusieurs chapitres, avec l'indication du PDV en lieu et place de nombre de chapitre (ex : 1 / Alexandre - 2/ Françoise - 3/ Armand, etc). Il m'est cependant arrivé de débusquer des livres qui ne fonctionnaient pas sur ce schéma et où c'était un peu plus compliqué. Connais-tu la Horde du Contrevent ?

C'est un roman à plusieurs PDV qui sont directement intégrés dans la narration. Chaque PDV est délimité par un sigle/symbole précis en début de ligne (et dont on retrouve la signification avec la présentation des différents intervenants au début du roman, si je me souviens bien) et en intégrant leurs tics de langage au sein de la narration même. Je cite Wikipédia qui le décrit mieux que moi :
Le roman présente un système de narration à plusieurs voix : au début de chaque paragraphe se trouve un symbole, indiquant au lecteur quel membre de la Horde est le narrateur. Chacun d'entre eux a sa propre façon de s'exprimer basée sur son sens prioritaire (Golgoth est kinesthésique, Pietro est visuel, etc) et donc, son propre point de vue sur les événements. Un marque-page, fourni avec le livre, indique la correspondance entre les symboles et les personnages.
Après, je sais que cet ouvrage, souvent soit on l'aime, soit on ne l'aime pas à cause de cette spécificité. Soit on s'y fait en cours de route et on adore, soit on se casse les dents dessus et on referme le livre. De mon côté, j'y ai jeté un oeil par curiosité et j'ai été perdue de prime abord, donc je me suis dit que j'y reviendrais plus tard :lol: Même si je trouve le procédé intéressant en soi.

Une autre possibilité serait de désigner 1 tome par personnage (c'est ma visée actuelle). On retrouve pas mal ce schéma surtout en bit-lit (La Confrérie de la Dague Noire, La Meute du Phénix, etc). Ce schéma est également intéressant mais peut s'avérer fastidieux en tant qu'auteur si on parle d'événements qui se déroulent en parallèle entre les tomes (ce qui sera mon cas, j'adore me compliquer la vie, je vous l'ai déjà dit ? :mrgreen: ). Donc, bien penser à une ligne de temps par personnage pour savoir qui a fait quoi à quel moment afin d'éviter de se perdre ^^

Et sinon, c'est à toi de voir :)
Je pense rester sur le schéma classique de 1 PDV par chapitre, car j'aurais beaucoup de mal à me retrouver dans des chapitres éclatés (ce qui rejoint aussi les propos de Nana juste en dessous.

J'ai lu et bien aimé la Horde du Contrevent même si ce type de narration n'est clairement pas pour moi. J'ai d'ailleurs depuis Noël le nouveau livre de Damaison, qui emploie lui aussi une narration singulière, même si je ne l'ai pas encore attaqué :hihihi:

Un tome par personnage n'est en revanche clairement pas possible ! Mon roman est planifié comme un one shot où différents personnages vivent la situation sous différents angles (parfois opposés) et jouent chacun un rôle spécifique dans le développement de l'histoire. En revanche cette dernière forme un tout narratif qui vient d'une seule traite, il n'y aurait pas assez de matériel ni d'intérêt à séparer les personnages dans des livres différents.

Nana a écrit :
ven. avr. 03, 2020 11:13 am
Spoiler: montrer
Alors, personnellement j'ai essayé plusieurs choses, avec différentes histoires. Ce que j'ai remarqué c'est que ça dépend à la fois de l'histoire et de notre propre "affinité" avec un type de narration, pour le dire comme ça.

Par exemple, dans La Licorne et le Lion, j'alterne deux pdv dans le tome 1. En gros, c'est deux ou trois chapitres du pdv d'un perso, puis deux ou trois chapitres du pdv de l'autre (une alternance régulière au début, un peu moins ensuite une fois le tout mis en place, pour pas avoir un truc trop artificiel et bien suivre l'intrigue). L'avantage, c'est que ça permet de développer un peu les intrigues qu'avec un seul chapitre. Chaque fois, ça ouvre un certain événement/thématique pour mon perso, et ça la ferme avant de changer de pdv (tout en ouvrant un peu sur autre chose aussi). Par exemple, les trois premiers chapitres, c'est la vie d'esclave mon perso 1 qui mène à son affranchissement et son départ.
Là, ça marche bien parce que mes deux persos vivent leur histoire en parallèle, et ils ne se rencontrent qu'à la toute fin. Pour ce qui est de finir sur un cliffhanger, vu le type de récit, il est parfaitement possible pour un lecteur de lire tous les chapitres de l'un avant de lire ceux de l'autre, s'il en a envie, donc je ne me fais pas trop de souci niveau frustration (mais ce n'est peut-être pas applicable dans ton cas). Je pense garder ça dans le tome 2, même si leur histoire sera plus connectée vu qu'ils vont passer une partie du tome ensemble.

Dans mon challenge actuel, où j'ai six pdv (pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué), j'ai essayé deux méthodes :
-alterner plusieurs pdv par chapitre, façon Les Aventuriers de la mer (où on suit plusieurs pdv dans un chapitre, mais pas dans une même scène; genre Althéa qui fait son truc sur un bateau pendant que Hiémain fait autre chose sur un autre)
-alterner un pdv par chapitre

Plusieurs pdv par chapitre est la première chose que j'ai essayé. Finalement, j'ai abandonné. Je ne sais pas si la solution était mauvaise en soi (je n'ai pas relu pour vérifier à vrai dire), seulement elle ne me correspondait pas. En écrivant, j'avais l'impression d'un truc super éclaté et du coup difficile à suivre. Je pense que ça vient que j'ai besoin d'avoir l'impression d'une continuité quand j'écrit, j'aime bien suivre mes personnages un petit moment, et du coup tous ces sauts de pdv me donnaient le tournis. J'avais aussi du mal à trouver une unité à mes chapitres, c'était plus "je vous mets ensemble parce que ça se passe en même temps, mais en soi vos scènes n'ont pas grand-chose à voir" (c'était pas toujours le cas, mais un peu quand même).

Du coup, quand j'ai repris ce projet, je suis passée à un pdv = un chapitre (sauf pour un chapitre où j'en aurais plusieurs, mais ça a du sens dans le roman). J'ai parfois encore cette impression d'éclatement, et je comprends tout à fait ta crainte du cliffhanger : j'ai un pdv en particulier qui est un peu plus déconnecté des autres, surtout au début, et je ne peux pas vraiment l'éviter.
Néanmoins, j'ai remarqué que je suis retombée un peu sur un truc qui ressemble à ce que je faisais dans La Licorne et le Lion niveau agencement : je suis à la fois les gentils" et les "méchants", et souvent leurs chapitres sont groupés ensemble (trois-quatre chapitres chez les "gentils" puis trois-quatre chez les "méchants"). Je pense que c'est lié à la méthode que j'ai mis en place pour atténuer l'effet cliffhanger, à savoir, qu'une problématique qui termine l'un des chapitres va débuter le suivant. Bon, c'est pas toujours possible, mais par exemple : j'ai un chapitre qui se termine sur un meeting vécu du pdv d'un de mes personnages. Le chapitre suivant sur les conséquences de ce meeting pour un autre pdv. Et ce même si ensuite, le chapitre dérive sur autre chose. Ca permet de faire du lien et de limiter la frustration de "je passe à complètement autre chose" (mais comme je disais, ce n'est pas toujours possible, et si on en abuse ça devient vite artificiel, comme toutes les techniques d'ailleurs). Je sais pas si je suis claire dans ce que je dis. :perplexe:

Je précise que je n'alterne pas du tout de manière régulière ici. J'essaye de me guider avec l'intrigue. Bon, c'est un peu difficile parce que j'ai pas mal de sous-intrigues, je vais avoir du travail en correction pour bien retrouver le fil rouge. Mais en gros, je me demande : quel pdv est pertinent à tel endroit? Plutôt que sur une alternance régulière. Parce que sur cette histoire-là, une alternance régulière n'aurait aucun sens.



Après, en tant que lecteur, j'ai lu plusieurs choses aussi. Il n'y a pas forcément de bonne méthode, ça dépend de ce que tu veux faire. Une alternance régulière peut paraître artificielle, mais aussi justifiée quand c'est bien fait. Avoir plusieurs pdv par chapitre ne me dérangent pas, ça permet d'avoir une alternance dynamique je trouve. Un pdv par chapitre, ça fait qu'on doit parfois attendre avant de retrouver un perso, mais si le lecteur est vraiment impatient il va aller regarder tout seul la suite (genre, le Trône de fer, il aime bien finir sur des cliffhanger des fois, et je peux te dire que je n'avais aucun scrupule à aller regarder ce qui se passe pour ce pdv plus loin avant de reprendre le cours de ma lecture, surtout quand le pdv en question ne réapparaissait qu'une centaine de pages plus loin).

Bref, pour moi la question qu'il faut te poser c'est :
-qu'est-ce qui correspond le mieux à ton histoire?
-qu'est-ce qui correspond le plus à ta façon d'écrire?

Bref, je ne sais pas si mon pavé t'a aidé, j'espère un peu quand même.

Edit : je vois que j'ai été grillé par plein de grenouilles, je vais lire ça.
Edit 2 : je rejoins timioko sur la temporalité, je préfère lire des choses qui se suivent chronologiquement. Là, dans mon challenge, pour un chapitre j'ai dû revenir un peu en arrière, et ça a été un temps de débat avec moi-même et un petit drame, j'étais triste de devoir faire ça. Et pourtant genre, je suis juste remontée en arrière d'une heure ou deux, quoi. :lol:
Tu me confortes bien dans l'idée d'un PDV par chapitre donc. Même si à la lecture je n'ai moi aussi aucun soucis à lire plusieurs perso dans un seul chapite. J'ai 3 personnages qui représenteront l'essentiel de la narration même si je n'exclus pas quelques rares passages sous un autre PDV pour pimenter la narration (c'est le cas de mon prologue par exemple). Après je pense essayer d'adopter un format "fluide" qui suit l'intérêt de ma narration, avec parfois deux PDV qui alternent, d'autres fois un seul qui se répète, etc.

Par contre, désolé, COMMENT peux-tu passer des chapitres pour lire la suite ?! Pour moi c'est tout l'intérêt, laisser planer le suspens pendant quelques chapitres, laisser le lecteur mariner. Je ne pourrais jamais sauter des chapitres pour lire la suite de cet arc narratif en particulier :mouahaha:



Pour donner quelques détails sur mon histoire, qui suit également des personnages de différents PDV (gentils et méchants). De manière très très simple, une caste privilégiée de mages dirige d'une main de fer un pays sur le bord de l'effondrement.
Le premier PDV est un paria qui vit dans un village isolé car il a tué une mage plusieurs années auparavant. Dans son arc scénaristique il est témoin et seul survivant de la manifestation d'un dieu, ce qui attire l'attention des nobles. Il devient sans le savoir un symbole du soulèvement du peuple et continue son arc comme une sorte de héros révolutionnaire contre la tyrannie de la noblesse (avec pas mal de twists entre temps).
Le deuxième PDV est un vieux général et vétéran de guerre au service du pays (et donc de la noblesse) qui dirige le front d'une guerre sans issue contre un pays voisin. Initialement engagé pour découvrir l'identité des traitres qui aident les révolutionnaires, son arc met le focus sur la rédemption car il finit progressivement par abandonner ses supérieurs pour faire ce qu'il pense être juste.
Le dernier PDV est une jeune adulte née parmi les maisons nobles et destinée à marier l'un des hauts gradés d'une maison rivale. Son arc narratif montre plusieurs choses. Déjà, il me permet de dévoiler à travers ses yeux des éléments clés autrement inconnus des autres personnages, tel que des discussions sur la lutte contre la révolution, l'organisation de la noblesse etc. De deux, à nuancer les nobles en montrant que malgré la corruption qui ronge les dirigeants du pays, une partie de la noblesse sont des gens tout à fait sains et vivent eux aussi des horreurs de la main des révolutionnaires.

Comme vous pouvez le voir, les trois PDV sont inséparables d'un tome à l'autre et l'intégralité de ma narration requière une alternance entre ces trois personnages pour montrer comment la situation évolue et impacte les différents camps.
Challenge: Les Dieux Charognes
Photographie animale
:fouette: Redornan, Léonardo

Avatar de l’utilisateur
Nana
La Mort en Héritage
Messages : 3910
Inscription : mer. avr. 27, 2016 8:04 pm
Rang special : écrivain du bonheur

Re: Comment abordez vous le chapitrage de romans multi PDV ?

Message par Nana »

Tartifloutte a écrit :
ven. avr. 03, 2020 1:24 pm
Par contre, désolé, COMMENT peux-tu passer des chapitres pour lire la suite ?! Pour moi c'est tout l'intérêt, laisser planer le suspens pendant quelques chapitres, laisser le lecteur mariner. Je ne pourrais jamais sauter des chapitres pour lire la suite de cet arc narratif en particulier
Bah je lis pas en entier les chapitres, mais disons que je vais me faire une idée de ce qui arrive au chapitre d'après des fois.
Et je tiens à dire que c'est pas ma faute. G.R.R Martin adore finir certains chapitres sur des cliffhanger, genre tous ceux d'Arya finissent comme ça; et quand on la retrouve 200 pages plus loin seulement, bah... Au bout d'un moment j'en ai eu marre et je suis allée voir la suite XD. Je ne suis pas patiente, moi.
Je dis pas que laisser le lecteur mariner ne peut pas avoir son intérêt, mais rien n'oblige le lecteur à accepter ça. :mouahaha:
"Make the plan, execute the plan, expect the plan to go off the rails, throw away the plan"
Modo challenge :violet:
challenge, parrainé par kyaramoe et Minock
Marraine de Milora, nothoi et LaCath
OLT

Avatar de l’utilisateur
Aléa
Pythaogre, la trollonométrie et la nainrithmétique n'ont aucun secret pour elle !
Messages : 2516
Inscription : mar. mai 01, 2018 9:22 am
Rang special : Aventurière pyromane
Localisation : Dans l’antre du dragon

Re: Comment abordez vous le chapitrage de romans multi PDV ?

Message par Aléa »

Tout comme Nana. Si le cliffhanger dure sur plus d'une vingtaine de pages, je triche sans vergogne.

Le problème pour moi avec les romans à points de vue trop multiples, c'est que si je n'accroche pas à un personnage, je peux facilement me retrouver à sauter purement et simplement tous ses chapitres.
Fière marraine d'Aramis.
La loi du sanctuaire poursuit son parcours en cycle !
Et Mathémagicienne est de retour dans les challenges.

Avatar de l’utilisateur
Vanilumi
Batracien
Messages : 813
Inscription : lun. janv. 27, 2020 12:11 pm
Rang special : Papillon de nuit
Localisation : Sur les rivages prudents de la mare, en observation
Contact :

Re: Comment abordez vous le chapitrage de romans multi PDV ?

Message par Vanilumi »

Tout comme Nana, les cliffhangers à répétition (car il n'y en avait pas que pour Arya) m'ont fait lâcher la série au tome 6. Parce que dès que je commençais à m'accrocher à l'histoire d'un personnage, BAM ! Cliffhanger ! On change de personnage ! Bon... Je digère le truc, j'arrive à me réaccrocher à l'histoire du second personnage... et le voilà laissé en plan aussi au milieu d'une situation tendue. BAM ! Cliffhanger ! Troisième personnage... et ainsi de suite, jusqu'à ce qu'on retrouve notre premier personnage dont je ne me souvenais plus de rien et dont je me fichais de la suite (et ça me fait ça sur chaque changement de personnage).

Bref, le cliffhanger, c'est bien, mais je trouve que G.R.R. Martin en abuse un peu trop à la fin :wow: Et comme je n'aime pas tricher, soit je m'accroche, soit je pause mon bouquin :mouahaha:
Tartifloutte a écrit :Un tome par personnage n'est en revanche clairement pas possible ! Mon roman est planifié comme un one shot où différents personnages vivent la situation sous différents angles (parfois opposés) et jouent chacun un rôle spécifique dans le développement de l'histoire. En revanche cette dernière forme un tout narratif qui vient d'une seule traite, il n'y aurait pas assez de matériel ni d'intérêt à séparer les personnages dans des livres différents.
C'est sûr que si c'est un oneshot, 1 tome par personnage n'est pas possible en effet ^^ Je le notais tout de même parce que quand tu as un univers très riche avec une trame assez grande (je me base sur un passage au présent pour ensuite revivre la vie d'un personnage P depuis le début, je rembobine, donc) et des personnages qui s'entrecroisent avec une narration à la 1ère personne, changer de point de vue dans le chapitrage me paraissait casse-gueule. Et puis... j'aime bien mettre de vrais titres à mes chapitres :lol: Je crois que j'ai une overdose de voir uniquement un chapitrage chiffré ou portant le nom du personnage-PDV du moment. Faut dire que c'est pas très pratique quand tu arrêtes en cours de lecture : si tu n'as pas de marque-page sous la main, tu ne sais plus où tu en étais.
~ Papillon virevoltant au gré des flots et de ses envies... ~
Challenge 1er jet : Luciole - Les Sídhes d'Yggdrasil parrainé par Umanimo & Trambert de Culdi :love:

Avatar de l’utilisateur
Nana
La Mort en Héritage
Messages : 3910
Inscription : mer. avr. 27, 2016 8:04 pm
Rang special : écrivain du bonheur

Re: Comment abordez vous le chapitrage de romans multi PDV ?

Message par Nana »

Vanilumi a écrit :
sam. avr. 04, 2020 9:59 am
Je crois que j'ai une overdose de voir uniquement un chapitrage chiffré ou portant le nom du personnage-PDV du moment.
Bah perso, je mets le numéro du chapitre, le nom du personnage, et un titre de chapitre, comme ça c'est réglé. :lol:

Pour Le Trône de Fer, je dis juste ça en passant, mais... faut lire les intégrales, pas les tomes. Les intégrales reprennent le découpage original. Alors que les tomes français ont coupé tous les tomes anglais en deux, trois voire quatre (il n'y a que 5 tomes en anglais pour le moment, pour te donner une idée du saucissonnage). Et mine de rien, je trouve que ça joue sur le rythme et notre appréciation des livres.
Après, je ne dis pas que ça fait oublier le problème des cliffhangers et des changements de point de vue à chaque chapitre, si vous avez du mal à avec ça. Mais je voulais juste dire que les intégrales, c'est mieux. :love:
"Make the plan, execute the plan, expect the plan to go off the rails, throw away the plan"
Modo challenge :violet:
challenge, parrainé par kyaramoe et Minock
Marraine de Milora, nothoi et LaCath
OLT

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 1651
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234

Re: Comment abordez vous le chapitrage de romans multi PDV ?

Message par ilham »

La gestion de multiples points de vue a son intérêt évident pour créer du suspens, mener une intrigue complexe, relier entre elles des intrigues secondaires.
MAIS, ça devient super compliqué, comme ça été dit, quand tu t'attaches un personnage et que tu te fous d'un autre ou de plusieurs autres, de suivre....
Perso, je n'adore pas le trone de fer pour ça... ca marche très bien dans la série, mais dans un bouquin, pfiii...
Je vais être dure, et ce n'est qu'un point de vue subjectif, mais je trouve que c'est un peu la tarte à la crème ces temps ci. Que ce soit séries ou livres. C'est pas la première mode de ce genre, on en a eu d'autres. et je ne remets pas en cause le talent que cela demande ( et dont je suis incapable car pas motivé pour) mais je trouve qu'on en oublie les personnages à force de trop jouer sur les intrigues. Si je n'avais pas vu la série, je n'aurais pas terminé de lire le trone de fer, c'est à peu près certain.
Je suis moins dur quand il s'agit de suivre plusieurs groupes de personnages. C'est le cas du seigneur des anneaux à partir du tome 2 et on a envie de les voir se retrouver à la fin. Là, il y a vraiment un enjeu autour des personnages, pas que de l'intrigue... les deux derniers tomes du trone de fer réussiront p'tre ça, mais j'en doute. Les relations entre les personnages n'y sont pas aussi bien construites, développées à cause de cette histoire de pdv, à mon avis.
bon, j'suis loin du sujet : le chapitrage multi pdv. Je dirais juste un truc. Pour ça on a aussi le point de vue omniscient qui permet de switcher d'un personnage à l'autre, quitte à les séparer ensuite si l'histoire le demande. C'est basique, mais ça fonctionne. Sauf bien sur si multitemporalité par exemple. Mais autant j'ai adoré la 1ere saison de westworld, autant, j'ai été larguée sur la suite et ne trouve plus du tout les personnages intéressants. D'ailleurs, je m'y perds. J'ai déjà du mal à différencier parfois des personnages au physique assez semblable, alors quand ce sont des personnages qui prennent l''apparence d'autres personnages, SOS !)
Mon challenge 2020 : Le lanceur de pierres
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Althéa
Messages : 388
Inscription : mer. avr. 17, 2019 4:48 pm
Rang special : Coloquinte
Localisation : Verdun

Re: Comment abordez vous le chapitrage de romans multi PDV ?

Message par Althéa »

Coucou Tartifloutte !

Personnellement, voilà mon fonctionnement sur mon roman en cours :

Je commence le roman avec un seul PDV (celui d'Ieji, si tu te rappelles), puis à chaque nouvelle grande partie du roman (je pense qu'il y aura 4 parties en tout), j'intègre un ou deux nouveaux points de vue, dès le début, histoire de mettre en lumière les nouveaux personnages qui arrivent. J'essaye de n'avoir aucun point de vue "utilitaire" : je trouve ça trop artificiel en tant que lectrice, cela a tendance à m'ennuyer et me faire décrocher. Du coup, tous ces points de vue sont ceux de personnages principaux.

Une fois les points de vue amenés, je les alterne dans un même chapitre en séparant avec ***. Certains points de vue ne nécessitent pas plus d'une page pour s'exprimer. Après, tous mes personnages forment un groupe, mais certains cachent des choses aux autres et certains voient le monde assez différemment, d'où l'utilité de ce jonglage.

Je ne me mets pas d'obligation du type : un personnage doit forcément avoir son PDV au moins une/deux fois par chapitre, je "jardine" au fur et à mesure, en fonction des besoins et du pdv qu'il me semble le plus logique ou intéressant d'utiliser pour faire passer les émotions/pour amener des éléments de l'intrigue/etc... j'avoue faire ça à l'instinct la plupart du temps.

Courage en tout cas, ce n'est pas évident de trouver l'équilibre je trouve :hiii:
Retrouvez L'Âge d'or, mon projet de roman Science Fantasy/Post-apo, dans les OLT .
Deux extraits à découvrir dans les papyrus

Fière marraine de ImGregoGeek pour Une Histoire d'Automne

Avatar de l’utilisateur
Luxia
Symphonie en kondo majeur
Messages : 2744
Inscription : lun. déc. 15, 2014 9:45 pm
Rang special : Bouh !
Localisation : Parmi les étoiles du ciel
Contact :

Re: Comment abordez vous le chapitrage de romans multi PDV ?

Message par Luxia »

De mon coté, au feeling total. Je n'aime pas les structures trop rigides, je préfère raisonner en terme de "de quel pov cette scène est la plus intéressante". Du coup, j'ai plusieurs POV par chapitre, et ils alternent de manière totalement anarchique.
Genre 1123-13123-1231-1313-2131...

Il suffit juste de faire en sorte que ton lecteur comprenne dans les premières lignes qui il suit. C'est facile au il, mais ça se fait aussi très bien au je/tu.
Cycliste adepte du rangement

Avatar de l’utilisateur
nothoi
Le gambit du chaos
Messages : 1252
Inscription : mer. avr. 13, 2016 3:07 pm
Rang special : écrivain du dimanche
Contact :

Re: Comment abordez vous le chapitrage de romans multi PDV ?

Message par nothoi »

Alors, j'aime beaucoup écrire des roman avec des pdv multiples, et c'est vraiment le contexte du roman qui, à chaque fois, a déterminé le chapitrage.

Ex :
- dans ma série, j'ai un pdv par chapitre, et on suit le même personnage tout au long du chapitre dans la mesure où l'histoire est tirée de chroniques rédigée par une tierce personne, qui est contrainte de travailler personnage par personnage à mesure qu'elle explore le passé.
Du coup, j'ai des histoires parallèles, mais avec des temporalités décalées, etc. Sur ce projet, l'unité du récit passe principalement par les personnage et le chapitrage par personnage permet justement de donner une cohérence au tout (pour moi ^^ ). Par contre, pour éviter des soucis de monotonie, je tiens à alterner les personnages en fonction des besoins de l'histoire, et non pour suivre un ordre particulier.

- Dans mon challenge actuel, je suis l'histoire d'un père et son fils, avec deux temporalité différentes, mais comme les pdv sont très différents (le père est au "je", car c'est une autobiographie que lit le fils), je trouve plus efficace de briser le chapitrage par personnage et de mélanger les deux.

Donc, pour moi, tout est vraiment une question de contexte et de comment on veut mettre les choses en perspective.
site internet : http://nothoi.net/

Avatar de l’utilisateur
Vanilumi
Batracien
Messages : 813
Inscription : lun. janv. 27, 2020 12:11 pm
Rang special : Papillon de nuit
Localisation : Sur les rivages prudents de la mare, en observation
Contact :

Re: Comment abordez vous le chapitrage de romans multi PDV ?

Message par Vanilumi »

Luxia a écrit :
lun. avr. 06, 2020 12:42 pm
De mon coté, au feeling total. Je n'aime pas les structures trop rigides, je préfère raisonner en terme de "de quel pov cette scène est la plus intéressante". Du coup, j'ai plusieurs POV par chapitre, et ils alternent de manière totalement anarchique.
Genre 1123-13123-1231-1313-2131...

Il suffit juste de faire en sorte que ton lecteur comprenne dans les premières lignes qui il suit. C'est facile au il, mais ça se fait aussi très bien au je/tu.
Et tu arrives à le découper comment quand c'est en "Je" ? J'avoue que ça m'intéresse beaucoup :rougit: Parce que j'en avais eu l'idée à un moment mais je trouvais l'idée irréalisable aussi bien dans un même chapitre (confusion avec deux "je" différents) que faire 1 PDV par chapitrage (même chose, confusion dans les "je"). À moins que tu utilises une typographie spécifique pour démarquer ?
~ Papillon virevoltant au gré des flots et de ses envies... ~
Challenge 1er jet : Luciole - Les Sídhes d'Yggdrasil parrainé par Umanimo & Trambert de Culdi :love:

Répondre