Page 117 sur 122

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : mer. août 28, 2019 5:46 pm
par Roanne
Luxia a écrit :
mer. août 28, 2019 5:18 pm
Bon. En fait, après tout ce que vous me dites, je n'ai pas envie (ou plutot : ni les épaules ni les connaissances pour le faire sereinement) pour traiter un cas de coma, surtout en plein milieu d'un bouquin où je ne peux pas ellipser et où ce n'est pas le sujet. (Un jour, peut-etre.)

Du coup, changement de plan, pour quelque chose de moins lourd à gérer.
Je pense partir sur un trauma cranien "simple", sans coma, qui laissera quand même quelques séquelles neuro (fatiguabilité, difficulté à se concentrer, migraines, etc). Est-ce cohérent ?
De plus, il me faudrait quelque chose qui puisse engager le pronostic vital pendant mettons 48h (j'ai besoin de faire flipper les proches un max), mais toujours sans coma. Est-ce possible ? Si oui, ça peut être quoi ?

(Pour rappel, mon perso s'est fait méchamment passer à tabac).
Maux de tête, pertes d'équilibre, problèmes de vue, pertes de connaissance et vomissements, ça suffit en général à faire paniquer tout le monde.
Et c'est tout à fait ce qu'on peut être amené à vivre dans le cas d'une commotion cérébrale (qui peut dégénérer potentiellement en coma et décès, donc ce n'est quand même pas à prendre à la légère). De toute façon, un passage à tabac laissant toujours des traces très impressionnantes, je crois que n'importe qui appréciant le tabassé va bien flipper en avisant son état. Puis rien que de le voir souffrir (surtout s'il a des côtés froissées et / ou fracturées, ce qui fait un mal de chien pendant des jours voir des semaines), ça n'aide pas non plus en général.

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : mer. août 28, 2019 6:28 pm
par Kushiel
Luxia a écrit :
mer. août 28, 2019 5:18 pm
Bon. En fait, après tout ce que vous me dites, je n'ai pas envie (ou plutot : ni les épaules ni les connaissances pour le faire sereinement) pour traiter un cas de coma, surtout en plein milieu d'un bouquin où je ne peux pas ellipser et où ce n'est pas le sujet. (Un jour, peut-etre.)

Du coup, changement de plan, pour quelque chose de moins lourd à gérer.
Je pense partir sur un trauma cranien "simple", sans coma, qui laissera quand même quelques séquelles neuro (fatiguabilité, difficulté à se concentrer, migraines, etc). Est-ce cohérent ?
De plus, il me faudrait quelque chose qui puisse engager le pronostic vital pendant mettons 48h (j'ai besoin de faire flipper les proches un max), mais toujours sans coma. Est-ce possible ? Si oui, ça peut être quoi ?

(Pour rappel, mon perso s'est fait méchamment passer à tabac).
Tu peux le laisser dans le coma pendant deux jours ;)

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : mer. août 28, 2019 6:30 pm
par Luxia
Kushiel a écrit :
mer. août 28, 2019 6:28 pm
Tu peux le laisser dans le coma pendant deux jours ;)
sans avoir tout le borde de récupération hyper longue en centre et tout dont on parle avant ?

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : mer. août 28, 2019 7:08 pm
par Lys
Aramis a écrit :
mar. août 27, 2019 9:32 pm
Noté pour l'absence de muscle. Les soins de... kiné (enfin, tout ce qui est mouvement/stimulation des membres pour lutter contre l'affaiblissement musculaire) n'aident à préserver un peu de tonus ? La rééducation prend combien de temps à peu près ?
Comme le dit Kushiel, le fait d'être alité va provoquer une fonte musculaire. Les patients sont tout le temps allongé, et même une fois qu'ils reprennent progressivement le fauteuil, c'est avec des positions très allongé, donc les muscles n'ont pas à lutter contre la gravité et fondent.
Tant que le patient a pas récupéré une commande motrice et une prise de conscience, on ne peut pas faire grand chose. Ca va juste être des mobilisations passives et des étirements musculaires pour éviter les rétractions dont parle Kushiel. Une fois que le patient est un peu plus conscient et commence à bouger, on peut faire des exercices assez basiques comme attraper des objets, travailler les retournements, tenir la position assise (souvent perdu car plus de tonus du tronc et d'équilibre). Pour faire du vrai renfo, il faut que le patient comprenne ce que tu lui demande et qu'il puisse réaliser les mouvements, ça peut-être un peu long à venir selon les capacités et la récupération de ton patient :? Après rien que le fait de tenir assis, puis debout aide à remuscler tout ça.

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : mer. août 28, 2019 7:13 pm
par Aramis
Kushiel a écrit :
mer. août 28, 2019 8:53 am
Lys sera plus compétente que moi pour te l'expliquer, mais il y a une fonte musculaire massive en cas d'alitement prolongé ainsi qu'une ankylose majeure des articulations et une rétraction des tendons. L'intervention du kinésithérapeute est préventive des deux dernières complications. Pour la fonte musculaire, on ne peut faire quelque chose qu'après le réveil du patient en le remusclant progressivement en rééducation. Il faut aussi réapprendre au coeur à fonctionner en position debout, au corps à retrouver la proprioception, etc.
Plus le sujet est jeune, plus a durée du coma a été brève, moins il y a de séquelles et plus la rééducation est courte. Dans le cas de ton personnage, quelques semaines, max 6 ?
D'accord, merci beaucoup, c'est plus clair !
Oui, ça sera autour de six semaines, je pense, ça leur laisse déjà bien le temps d'angoisser et de trouver une solution. Et le perso est jeune, il a tout juste 20 ans.
Lys a écrit :
mer. août 28, 2019 7:08 pm
Comme le dit Kushiel, le fait d'être alité va provoquer une fonte musculaire. Les patients sont tout le temps allongé, et même une fois qu'ils reprennent progressivement le fauteuil, c'est avec des positions très allongé, donc les muscles n'ont pas à lutter contre la gravité et fondent.
Tant que le patient a pas récupéré une commande motrice et une prise de conscience, on ne peut pas faire grand chose. Ca va juste être des mobilisations passives et des étirements musculaires pour éviter les rétractions dont parle Kushiel. Une fois que le patient est un peu plus conscient et commence à bouger, on peut faire des exercices assez basiques comme attraper des objets, travailler les retournements, tenir la position assise (souvent perdu car plus de tonus du tronc et d'équilibre). Pour faire du vrai renfo, il faut que le patient comprenne ce que tu lui demande et qu'il puisse réaliser les mouvements, ça peut-être un peu long à venir selon les capacités et la récupération de ton patient :? Après rien que le fait de tenir assis, puis debout aide à remuscler tout ça.
D'accooooord, ça m'éclaire aussi ^^ une fois qu'il aura repris conscience, même s'il a des moments un peu confus, il pourra comprendre les demandes et commencer à regagner du tonus.

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : mer. août 28, 2019 7:22 pm
par Lys
Aramis a écrit :
mer. août 28, 2019 7:13 pm
Lys a écrit :
mer. août 28, 2019 7:08 pm
Comme le dit Kushiel, le fait d'être alité va provoquer une fonte musculaire. Les patients sont tout le temps allongé, et même une fois qu'ils reprennent progressivement le fauteuil, c'est avec des positions très allongé, donc les muscles n'ont pas à lutter contre la gravité et fondent.
Tant que le patient a pas récupéré une commande motrice et une prise de conscience, on ne peut pas faire grand chose. Ca va juste être des mobilisations passives et des étirements musculaires pour éviter les rétractions dont parle Kushiel. Une fois que le patient est un peu plus conscient et commence à bouger, on peut faire des exercices assez basiques comme attraper des objets, travailler les retournements, tenir la position assise (souvent perdu car plus de tonus du tronc et d'équilibre). Pour faire du vrai renfo, il faut que le patient comprenne ce que tu lui demande et qu'il puisse réaliser les mouvements, ça peut-être un peu long à venir selon les capacités et la récupération de ton patient :? Après rien que le fait de tenir assis, puis debout aide à remuscler tout ça.
D'accooooord, ça m'éclaire aussi ^^ une fois qu'il aura repris conscience, même s'il a des moments un peu confus, il pourra comprendre les demandes et commencer à regagner du tonus.
Oui dans le cas de Lou je pense que ça ira plus vite. Si le cerveau n'est pas touché, il pourra bouger normalement et faire les exercices de renfo :love:

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : mer. août 28, 2019 7:27 pm
par Aramis
Lys a écrit :
mer. août 28, 2019 7:22 pm
Oui dans le cas de Lou je pense que ça ira plus vite. Si le cerveau n'est pas touché, il pourra bouger normalement et faire les exercices de renfo :love:
Oui, il n'y a pas de lésion cérébrale, c'est juste que son esprit/âme a pris des vacances involontairement, donc une fois la machine remise en route, ça devrait pouvoir aller. Les seules séquelles du coma, ce sera le souci musculaire. Au niveau neurologique, ce sera surtout le fait d'avoir tout coupé alors que c'est pas quelque chose de très viable, même pour un magicien.

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : mer. août 28, 2019 7:48 pm
par Kushiel
Luxia a écrit :
mer. août 28, 2019 6:30 pm
Kushiel a écrit :
mer. août 28, 2019 6:28 pm
Tu peux le laisser dans le coma pendant deux jours ;)
sans avoir tout le borde de récupération hyper longue en centre et tout dont on parle avant ?
Tout à fait ! Il suffit redire qu'il n'y a pas de séquelles cérébrales et qu'il a de temps à autre un peu mal au crâne.

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : mer. août 28, 2019 9:23 pm
par Crazy
Puisqu'on est sur le sujet : j'ai un perso capable d'hiberner. Quelles différences avec un coma, si un toubib (qui le croit humain normal) l'examinait ?

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : mer. août 28, 2019 9:26 pm
par ilham
Pour ce que j'en sais, l'hibernation est un ralentissement de l'organisme et donc on peut réveiller quelqu'un ou un animal qui hiberne quand on veut. Pas dans un coma. D'ailleurs les animaux qui hibernent le font régulièrement, se réveiller. Ce n'est pas une perte de conscience, plutot une forme de sommeil. je suppose que les examens de l'activité cérébrale seront donc différents par exemple.

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : jeu. août 29, 2019 7:08 am
par Kushiel
Crazy a écrit :
mer. août 28, 2019 9:23 pm
Puisqu'on est sur le sujet : j'ai un perso capable d'hiberner. Quelles différences avec un coma, si un toubib (qui le croit humain normal) l'examinait ?
C'est à toi de le définir, Crazy ;) Est-ce que ton personnage hiberne comme un ours, par exemple ? Et comme disait Ilham, le sommeil et le coma, c'est très différent.

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : jeu. août 29, 2019 11:24 am
par Arya
Désolée, je pose une question qui n'a rien à voir avec les éléments actuellement traités, et c'est une question assez cruelle, je suis bien embarrassée.
Je cherche une maladie génétique héréditaire dont l'espérance de vie amène à peu ou prou 20-25 ans. En fait, j'étais partie pour parler de la mucoviscidose. Mais je vois que les pronostics médicaux se sont améliorés par rapport à mon souvenir (et c'est très réjouissant bien sûr), du coup, je ne sais pas si ça peut coller avec mon objectif dramatique. Pour vous expliquer mieux, je voudrais mettre en scène deux soeurs, avec un petit écart d'âge, quelques années, et l'une des deux est malades avec un pronostic vital fortement engagé et nécessitant des soins lourds et des hospitalisations. Mon point de vue sera centré sur la soeur non malade, mais il faut qu'elle craigne vraiment pour la vie de sa soeur, se dise que voilà, il leur reste quelques années à profiter l'une de l'autre (c'est pas gai, mon truc :argh: ). Est-ce qu'à votre avis je poursuis en creusant la mucoviscidose ou il faudrait que je parte sur une autre maladie ?

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : jeu. août 29, 2019 11:44 am
par Roanne
Arya a écrit :
jeu. août 29, 2019 11:24 am
Est-ce qu'à votre avis je poursuis en creusant la mucoviscidose ou il faudrait que je parte sur une autre maladie ?
Tu peux rester sur cette maladie-là car il y a différents degrés de gravité et on continue de perdre des patients très jeunes à cause des surinfections.
Spoiler: montrer
Je peux demander conseil à mon beau-frère si besoin (il est kiné).

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : jeu. août 29, 2019 12:21 pm
par Kushiel
D'accord avec Roanne. Le pronostic de la mucoviscidose s'est amélioré, mais certaines formes sont de plus mauvais pronostic que d'autres :pleure:

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : ven. août 30, 2019 12:35 pm
par Arya
Merci à toutes les deux, cela m'aide grandement dans ma réflexion :heart:
je vais donc rester sur cette idée.