Page 119 sur 123

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : lun. sept. 02, 2019 4:35 pm
par nothoi
Bonjour,

Je suis en train d'écrire une scène un peu galère et je pense que j'ai besoin de quelques éléments médicaux pour que ça tienne à peu près la route.

Alors, j'ai un personnage qui est éviscéré par une explosion magique. Comme non seulement il survit à l'explosion, mais qu'en plus c'est un de mes persos point de vue, je suis contraint de traiter les choses de façon intimiste.
Petite précision qui a son importance : mon personnage survit grâce à un sort de magie : sa peau est plus solide que de l'acier. Ce même sort a pour conséquence d'anesthésier une grande partie de ses nerfs. Bon, il n'en n'est pas au point d'une maladie de type analgésie congénitale, mais on va dire qu'il est capable de supporter des douleurs largement supérieures à la moyenne.

Dans la scène que j'ai écrite, il est tout d'abord sous le choc et ne réalise pas très bien ce qui se passe. Ça le brûle un peu au niveau du ventre, il se palpe le ventre et réalise qu''il tient dans ses mains ses boyaux.
Je me pose plusieurs questions :
- Quelle est l'espérance de survie pour une telle blessure (quelques minutes ? quelques heures ? quelques secondes ?)
- Est-il possible qu'il reste conscient avec une telle blessure ? (je me souvient d'une scène un poil similaire dans "il faut sauver le soldat Ryan" mais beaucoup de films sont quand même assez approximatifs sur de tels détails)
- Lorsqu'il touche ses boyaux, quelle sensation peut-il ressentir ? Y a-t-il des nerfs autour des boyaux comme il y a des nerfs au niveau de l'épiderme, ce qui lui permettrait de sentir ses doigts se poser dessus ? La douleur serait-elle trop forte pour sentir quoi que ce soit ?
- Quelle texture ça a des boyaux, au toucher ?
- Quelle quantité de sang perdrait-il ?
- L'explosion pourrait-elle carboniser un peu sa peau, cautériser certaines artères et ralentir son trépas ?

:merci2: d'avance pour votre aide et désolé pour cette question un peu trashouille.

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : lun. sept. 02, 2019 5:43 pm
par Kushiel
Coucou Nothoi :love:

Je vais essayer de répondre à tes questions en restant claire, parce que cela peut-être un peu compliqué :rougit:
Nothoi a écrit :Petite précision qui a son importance : mon personnage survit grâce à un sort de magie : sa peau est plus solide que de l'acier.
Dans ce cas, il n'y aura pas d'éviscération ;)
Pour une éviscération réussie :hihihi: : il faut franchir la peau de l'abdomen, les muscles (abdominaux) et le péritoine et tout cela sur plusieurs centimètres. Donc si la peau est plus solide que l'acier, cela ne marche pas.
Nothoi a écrit :Alors, j'ai un personnage qui est éviscéré par une explosion magique.
Une explosion magique, si elle se comporte comme une explosion due à une explosif plus classique, va produire :
- Un dégagement thermique : conséquences, des brûlures dont le degré variera en fonction de la distance, des vêtements portés, des zones exposées.
- Un effet de blast : le choc, avec possibilités de nombreuses lésions internes et pas forcément visibles (la plus fréquente étant la surdité par atteinte de l'oreille), mais la peau résiste en général (très solide)
- Des atteintes indirects des organismes par les objets qui volent en même temps que les corps, tous contondants et certains perforants.

Pour en arriver à : une explosion ne produira pas d'éviscération isolée propre à mon sens, mais plutôt une vaste plaie, avec plaies du tube digestif/foie/rate/reins. Au pire, il y aussi les membres et les organes génitaux externes d'atteints avec un gros cratère au niveau du ventre.
Nothoi a écrit :Dans la scène que j'ai écrite, il est tout d'abord sous le choc et ne réalise pas très bien ce qui se passe. Ça le brûle un peu au niveau du ventre, il se palpe le ventre et réalise qu''il tient dans ses mains ses boyaux. - Quelle est l'espérance de survie pour une telle blessure (quelques minutes ? quelques heures ? quelques secondes ?)
2 à 3 jours max, moins si le tube digestif est ouvert, à condition qu'il n'y ait pas d'hémorragie associée
Nothoi a écrit :- Est-il possible qu'il reste conscient avec une telle blessure ? (je me souvient d'une scène un poil similaire dans "il faut sauver le soldat Ryan" mais beaucoup de films sont quand même assez approximatifs sur de tels détails)
On peut tout à fait rester conscient avec une telle blessure. Par contre la douleur devient rapidement intolérable, passé la sidération initiale.
Nothoi a écrit :- Lorsqu'il touche ses boyaux, quelle sensation peut-il ressentir ? Y a-t-il des nerfs autour des boyaux comme il y a des nerfs au niveau de l'épiderme, ce qui lui permettrait de sentir ses doigts se poser dessus ? La douleur serait-elle trop forte pour sentir quoi que ce soit ?
Oui, le tube digestif est richement innervé, tout comme le péritoine, la membrane qui l'entoure. la sensation ? La pire de tes gastro-entérites quand tu avais l'impression qu'on faisait des noeuds avec tes intestins.
Nothoi a écrit :- Quelle texture ça a des boyaux, au toucher ?
C'est humide, un peu visqueux et cela bouge tout le temps (du moins au début), avec des mouvements de reptations et c'est rose clair.
Nothoi a écrit :- Quelle quantité de sang perdrait-il ?
de quelques cc à plusieurs litres, en fonction des organes atteints.
- L'explosion pourrait-elle carboniser un peu sa peau, cautériser certaines artères et ralentir son trépas ?
Oui, il y a brûlure (cf ma première réponse). Cela peut cautériser les bords de la plaie abdominale, mais pour le reste, cela ne marchera pas. Les artères internes sont assez grosses et une simple cautérisation ne suffira ou alors si elle suffit, ton personnage ne survit pas à l'explosion pour cause de carbonisation.

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : lun. sept. 02, 2019 7:25 pm
par Luxia
... c'est malin du coup j'ai envie de toucher pour voir comment ça bouge. >_<

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : lun. sept. 02, 2019 9:11 pm
par nothoi
Merci pour ces informations, Kushiel ! :love:
Kushiel a écrit :
lun. sept. 02, 2019 5:43 pm
Pour en arriver à : une explosion ne produira pas d'éviscération isolée propre à mon sens, mais plutôt une vaste plaie, avec plaies du tube digestif/foie/rate/reins. Au pire, il y aussi les membres et les organes génitaux externes d'atteints avec un gros cratère au niveau du ventre.
Si je comprends bien, ma scène ne tient pas la route :psychocoah: Après, la piste des organes génitaux carbonisés me plaît bien ; ça doit faire bien mal. :psycho: :psycho:
Pour en revenir à la plaie et son aspect : c'est une explosion ciblée qui, normalement, était suffisamment forte pour le tuer sur le coup. Quand tu parles d'un gros cratère, tu parles bien d'un trou de chair carbonisé qui ne traverse pas complètement les muscles du ventre ? (on va dire qui s'arrête quelque part au niveau des abdos - avec des dégâts internes considérables ?).
Etant donné que mon perso utilise la magie pour se soigner, j'avoue que ces détails m'intéressent. Ca ajoutera un peu plus de réalisme à la scène.

:merci2: d'avance
Luxia a écrit :
lun. sept. 02, 2019 7:25 pm
... c'est malin du coup j'ai envie de toucher pour voir comment ça bouge. >_<

:mouahaha: vu ton avatar, qui ressemble à un loup/chat, ça ne m'étonne pas :D C'est joueur, ces bêtes là !

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : lun. sept. 02, 2019 9:47 pm
par Kushiel
Nothoi a écrit :Si je comprends bien, ma scène ne tient pas la route :psychocoah: Après, la piste des organes génitaux carbonisés me plaît bien ; ça doit faire bien mal. :psycho: :psycho:
Je ne ferai pas de commentaires ! ^^
Nothoi a écrit :Quand tu parles d'un gros cratère, tu parles bien d'un trou de chair carbonisé qui ne traverse pas complètement les muscles du ventre ? (on va dire qui s'arrête quelque part au niveau des abdos - avec des dégâts internes considérables ?).
Oh, non pour moi, cratère signifie un gros trou jusqu'à l'intérieur du ventre. Les muscles abdominaux - en général :hihihi: - c'est pas très épais ;)

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : mar. sept. 03, 2019 2:34 pm
par CamilleBdt
Je dirais aussi qu’au niveau infectieux, on est pas mal quand même. Si le fait d’avoir les boyaux à l’air ne le tue, l’infection s’en chargera fissa

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : mar. sept. 03, 2019 7:21 pm
par Kushiel
CamilleBdt a écrit :
mar. sept. 03, 2019 2:34 pm
Je dirais aussi qu’au niveau infectieux, on est pas mal quand même. Si le fait d’avoir les boyaux à l’air ne le tue, l’infection s’en chargera fissa
Oui, mais pas dans l'immédiat. Il faut un peu de temps, dans les 24-48 heures et les phénomènes exsudatifs seront très importants ainsi que l'hypothermie ;)

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : mar. sept. 03, 2019 8:48 pm
par nothoi
Super, merci pour ces précisions. :love: :love:

Du coup, je crois que j'ai assez de matière pour revoir ma scène et le recrédibiliser un peu !

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : mar. sept. 03, 2019 8:56 pm
par Kushiel
nothoi a écrit :
mar. sept. 03, 2019 8:48 pm
Super, merci pour ces précisions. :love: :love:

Du coup, je crois que j'ai assez de matière pour revoir ma scène et le recrédibiliser un peu !
De rien :love:

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : mer. sept. 04, 2019 10:56 am
par Roanne
ilham a écrit :
sam. août 31, 2019 10:20 pm
On mobilise quand même pas mal les deux épaules à cheval : rien que pour monter et descendre. Même si on se fait aider...
Très difficile (pour pas dire impossible) de grimper ou de descendre avec un bras en écharpe à mon avis.
En tant que cavalière, je serais tentée de te dire que, au contraire, ça se fait bien.
Une blessure au torse ou à une jambe serait autrement plus problématique, mais tu peux tout à fait te mettre en selle avec un seul bras et y rester (quitte à te faire aider et utiliser un marche-pied / quelque chose d'équivalent pour faciliter à mise en selle).
Tout va vraiment dépendre des dégâts subits par l'épaule, et comme tu as de la souplesse à ce sujet... (par contre, c'est sympa pour la tension narrative, de jouer sur la potentielle incapacité du blessé :psycho: :hihihi: ).
Après, clairement, surtout s'il faut forcer l'allure, ton perso peut douiller.
:sifflote:

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : mer. sept. 04, 2019 11:11 am
par ilham
Je suis cavalière aussi... et c'est juste mon expérience perso, mais, j'ai été opérée y'a trois ans et ça touchait les muscles de l'épaule, devant (pas grand chose à voir avec une blessure par arme blanche ceci dit). Je ne pouvais pas utiliser mon bras ne serait-ce que pour conduire. Ben, je peux te dire que durant plusieurs semaines, je n'aurais pas pu mettre un pied à l'étrier, même en étant aidée. D'abord parce que c'était le bras dominant. Ca pose un autre type de probleme aussi...
Je me serais surtout fait mal, très mal parce que le corps réagit après un traumatisme et j'avais l'épaule enraidie, limitée dans ses mouvements. Et une fois dessus, ben ca pose de sérieux soucis d'équilibre, au moins aux allures supérieures... à moins d'avoir un sens inné pour ça, ça restetrès très handicapant.
C'est pas impossible en théorie, je suis d'accord. Mais faut le faire douiller dans ce cas... même en étant aidé. Et plus encore pour descendre que pour monter, je pense.
Et tout dépend de la gravité de la blessure, bien sur.

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : mer. sept. 04, 2019 2:25 pm
par Roanne
ilham c'est vrai que je n'avais pas pensé à l'aspect incapacitant d'une potentielle inflammation, et je ne connais pas du tout les dégâts provoqués par une blessure à l'arme blanche (je pensais plutôt à une plaie nette, pas à une déchirure) et aux conséquences / séquelles.
Bref, j'ai perdu l'occasion de me taire.
Je préfère préciser quand même : à titre perso, j'aurais tendance à ne pas monter à cheval du tout si j'ai le moindre bobo (je suis beaucoup plus douillette que mes personnages). C'est juste que je pensais qu'en cas de vraie nécessité, blessé ou pas, la personne et son entourage devaient pouvoir gérer. Après, c'est vrai qu'on voit tellement d'absurdités dans les romans et les films que j'ai peut-être minimisé le problème parce que je finis par croire que des trucs en réalité très difficiles (voir impossible) ou difficilement gérables se font les doigts dans le nez.

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : mer. sept. 04, 2019 2:45 pm
par ilham
Non, tu as bien fait de donner ton avis parce que ça oblige à réfléchir et à nuancer.
On ne pense pas forcément à tout du premier coup.

Tu as par exemple, tout à fait raison de souligner qu'on n'a pas tous le même rapport à la douleur ( et parfois les différences sont considérables d'un individu à l'autre !) J'avais pas pris ça en compte. La peur, l'adrénaline peuvent aussi permettre de faire beaucoup de choses, sans ressentir la douleur. Ca entre en ligne de compte.
C'est pas inutile du tout, ce que tu as dit.
Et j'étais partie sur une blessure relativement invalidante. Bien sur, si c'est pas le cas, ça devient beaucoup plus facile.
Et ouais, c 'est un peu le problème, là dessus les cinéastes ont beaucoup d'imagination... et sont vraiment pas réalistes parce que ça fait du spectacle une belle course poursuite ou une chute.

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : mer. sept. 04, 2019 3:04 pm
par Nana
C'est bien d'avoir vos deux pdv sur la question, c'est intéressant.
Roanne a écrit :
mer. sept. 04, 2019 10:56 am
Une blessure au torse ou à une jambe serait autrement plus problématique, mais tu peux tout à fait te mettre en selle avec un seul bras et y rester (quitte à te faire aider et utiliser un marche-pied / quelque chose d'équivalent pour faciliter à mise en selle).
Il a pas de marche-pied à disposition (j'ai pas précisé mais mes persos sont en pleine forêt après avoir fui leur lieu de vie, dans un monde médiéval); mais il va se faire aider. Surtout qu'hier, j'ai écrit la scène de poursuite, et que non seulement il est tombé de cheval, mais qu'en pus il a eu la bonne idée de tomber sur sa blessure. Donc a priori elle s'est rouverte, ou en tout cas a compromis la guérison rapide.
(dire qu'au début je l'avais blessé à la jambe, ça aurait été pire si je comprends bien)
ilham a écrit :
mer. sept. 04, 2019 2:45 pm
Et j'étais partie sur une blessure relativement invalidante. Bien sur, si c'est pas le cas, ça devient beaucoup plus facile.
Je n'ai pas mis une blessure grave au point qu'il ne puisse pas bouger le bras, mais trop le bouger peut faire mal. Après, je ne sais pas trop dans quelle mesure une blessure à l'épaule gêne les mouvements? Je me demande si je ne devrais pas aggraver la blessure après la chute, et du coup rendre ses mouvements très douloureux...
ilham a écrit :
mer. sept. 04, 2019 2:45 pm
Tu as par exemple, tout à fait raison de souligner qu'on n'a pas tous le même rapport à la douleur ( et parfois les différences sont considérables d'un individu à l'autre !) J'avais pas pris ça en compte. La peur, l'adrénaline peuvent aussi permettre de faire beaucoup de choses, sans ressentir la douleur. Ca entre en ligne de compte.
Oui, mon perso a une bonne endurance face à la douleur (il a eu beaucoup d'entraînement, en tant qu'ancien esclave battu par son maître :wamp: ). Et comme tu dis, avec l'adrénaline, ça peut jouer; des gens se révèlent capables de choses surprenantes en cas de danger. Bon, au début le danger n'est pas imminent, même si de fait lui et ses amis sont obligés de partir s'ils veulent une chance de retrouver leurs camarades. Mais du coup il va au pas et souffre en silence. Ensuite, leurs ennemis les retrouvent et il n'a pas trop le choix, il doit fuir… mais du coup j'ai noté tes conseils, et puis sa chute m'arrangeait finalement, donc tant mieux (enfin, tant mieux pour moi, pas pour mon personnage qui aurait préféré que vous dîtes que tout irait parfaitement bien pour lui :lol: ).

C'est sûrement une scène que je reverrai en correction parce qu'elle ne me convient pas en l'état, mais vos conseils m'ont bien aidé pour débuter, merci. :heart: :heart: :heart:

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Publié : mer. sept. 04, 2019 3:15 pm
par timioko
Je m'étais fais une entorse aux cervicales en tombant et je suis remontée directement à cheval. Au pas ça allait mais au trot j'ai abandonné après quelques foulées... Donc je poussoie l'effet stresse et adrealine mais je doute aussi qu'il puisse galoper...

Par contre la forêt peut être pleine de montoir ( souche, branche, talus) pour l'aider.