Informations médicales pour torture de personnages

[visible par les non-inscrits] Ici, on peut poser des questions (techniques ou non) sur l'écriture, les outils qui y sont dédiés et plus largement, sur le monde du livre !

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
yks
Œnologue de la mare
Messages : 323
Inscription : lun. mars 18, 2019 9:50 pm
Rang special : explorateur

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par yks »

N’oublie pas que le laudanum est le nom d'une préparation, comme l'indique Wikipédia
Étymologie
Laudanum est un néologisme forgé par Paracelse, sans qu'on sache précisément sa motivation. Il pourrait dériver du latin laudo, inf. laudare « louer, vanter » ou de ladanum « suc de ciste »4. En 1620, l'apothicaire Jean Béguin dira clairement que « l'extrait narcotique s'appelle Laudanum, comme qui diroit remede digne de louange, à cause des effects du tout admirables qu'il produit aux plus grandes maladies, et plus grandes douleurs » (Les Elements de Chymie).
Je te signale cela, car si ton récit se situe dans notre monde, pas de problème. S'il s'agit d'un autre univers, il vaut peut-être mieux trouver une autre appellation. ;)

Sinon, je me suis renseigné, car j'en fais consommer à deux de mes personnages (pour d'autres raisons) et j'ai cru comprendre que l'accoutumance n'était pas instantanée... Donc une semaine, même à fortes doses, ça ne devrait pas poser problème. :)

Avatar de l’utilisateur
Umanimo
La preuve par neuf que le rock et le folk sont nés en Mongolie
Messages : 3727
Inscription : dim. avr. 19, 2015 3:14 pm
Rang special : Whovianne
Localisation : Dans le temps et l'espace
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Umanimo »

yks a écrit :
sam. févr. 15, 2020 6:35 pm
N’oublie pas que le laudanum est le nom d'une préparation, comme l'indique Wikipédia
Étymologie
Laudanum est un néologisme forgé par Paracelse, sans qu'on sache précisément sa motivation. Il pourrait dériver du latin laudo, inf. laudare « louer, vanter » ou de ladanum « suc de ciste »4. En 1620, l'apothicaire Jean Béguin dira clairement que « l'extrait narcotique s'appelle Laudanum, comme qui diroit remede digne de louange, à cause des effects du tout admirables qu'il produit aux plus grandes maladies, et plus grandes douleurs » (Les Elements de Chymie).
Je te signale cela, car si ton récit se situe dans notre monde, pas de problème. S'il s'agit d'un autre univers, il vaut peut-être mieux trouver une autre appellation. ;)

Sinon, je me suis renseigné, car j'en fais consommer à deux de mes personnages (pour d'autres raisons) et j'ai cru comprendre que l'accoutumance n'était pas instantanée... Donc une semaine, même à fortes doses, ça ne devrait pas poser problème. :)
Merci. Je ne compte pas utiliser laudanum, non. C'est sur Terre, mais au Xe siècle donc antérieur et en plus dans une zone un peu à l'écart du monde humain.

Ok, donc pas d'accoutumance et possibilité assez facile de diminuer les doses. C'est pas plus mal, encore que donner à mon personnage une addiction aurait pu être intéressant aussi. Mais la guérisseuse est pas du genre à laisser ses patients tomber là dedans.

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 10139
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Macada »

Je fais des recherches sur les guérisseuses au XVIIe, et je suis vite tombée sur "l'onguent des sorcières", souvent à base d'un onguent appelé "populeum" (pour peuplier en latin) qui existe depuis l'antiquité (au moins) et qui contient :
- en plantes contre la douleur, très efficaces mais à utiliser avec (beaucoup de ) précaution : le pavot somnifère (celui avec lequel on fait de l'opium), la belladone, la jusquiame noire.
- En produits cicatrisant : des bourgeons de peuplier.
A noter aussi que le miel est un bon cicatrisant (utilisé pour les grands brûlés dans les hôpitaux actuels)
Challenge : Sous l'aile du corbeau
Parutions 2019-2020 :

Entre troll et ogre en poche !
Rose-thé et gris-souris
Le Loupiot de la Maison des Vosges
La forêt des Gardiens

Avatar de l’utilisateur
yks
Œnologue de la mare
Messages : 323
Inscription : lun. mars 18, 2019 9:50 pm
Rang special : explorateur

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par yks »

Macada a écrit :
sam. févr. 15, 2020 10:24 pm

A noter aussi que le miel est un bon cicatrisant (utilisé pour les grands brûlés dans les hôpitaux actuels)
Le miel et puisqu'on parle des produits de la ruche, la propolis et aussi la gelée royale !

Elle aurait permis des guérisons miraculeuses, notamment celle du pape Pie XII. La propolis s’avère efficace pour pas mal de petits maux (brûlures, coupures,piqûres,etc.). Associée à d'autres remèdes "naturels", elle peut constituer une arme de choix pour combattre une infection.

Avatar de l’utilisateur
Umanimo
La preuve par neuf que le rock et le folk sont nés en Mongolie
Messages : 3727
Inscription : dim. avr. 19, 2015 3:14 pm
Rang special : Whovianne
Localisation : Dans le temps et l'espace
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Umanimo »

Merci pour les explications, mais la blessure n'est pas externe. C'est un organe interne qui a été touché, donc je ne pense pas que cela soit utile. Citation de ce que j'ai écrit plus haut :
Umanimo a écrit :
sam. févr. 15, 2020 12:19 pm
Pour ce qui est de la blessure, j'avais déjà posé la question ici. Le personnage a reçu des coups très violents au ventre, alors qu'il était inconscient (donc il s'est pas défendu, même instinctivement, en resserrant les muscles). On en avait conclu que la blessure la plus adéquate serait un éclatement de la rate, qui peut mettre sa vie en danger, mais dont il peut aussi guérir.

Avatar de l’utilisateur
Grenouille Cerise
Messages : 421
Inscription : mer. mai 02, 2018 3:57 pm
Rang special : Fruit qui mûrit
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Grenouille Cerise »

yop, petite question ici :
Dans mon histoire, Léonie, 11 ans, reçoit un choc à la tête et tombe inconsciente, elle se retrouve à l’hôpital.
Je veux que ses parents aient une sacré frayeur mais qu'elle ne garde aucune séquelle grave. Je l'imaginais retourner chez elle (sous quel délai ?) et rester à la maison une petite semaine avant de reprendre l'école.
Ça vous parait plausible ? À quoi je dois faire attention pour que ce ne soit pas complètement aberrant ?
Si nous vivons le rêve comme une réalité, alors il se pourrait que notre réalité ne soit qu'un rêve...

Avatar de l’utilisateur
Kushiel
Elle ne veut que votre bien.
Messages : 10673
Inscription : sam. mai 31, 2014 4:49 pm
Rang special : Grenouille médicastre
Localisation : A l'Ouest

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Kushiel »

Grenouille Cerise a écrit :
dim. mars 15, 2020 9:52 am
yop, petite question ici :
Dans mon histoire, Léonie, 11 ans, reçoit un choc à la tête et tombe inconsciente, elle se retrouve à l’hôpital.
Je veux que ses parents aient une sacré frayeur mais qu'elle ne garde aucune séquelle grave. Je l'imaginais retourner chez elle (sous quel délai ?) et rester à la maison une petite semaine avant de reprendre l'école.
Ça vous parait plausible ? À quoi je dois faire attention pour que ce ne soit pas complètement aberrant ?
Elle sera surveillée 24 heures à l'hôpital et si pas d'apparition de signes neurologiques, retour à la maison sous surveillance parentale. Le délai d'une semaine avant retour à l'école me parait un peu long, mais reste plausible.
Elle aura juste une grosse bosse sur la tête qui la gênera quelques jours (mais les enfants passent vite à autre chose)
CITE NOIRE et CITE BLANCHE sont parus chez Rroyzz éditions
:pompom: CITE ROUGE PARAITRA EN AVRIL 2020
Ma page FB Auteure
Mon site : charlotte-bona.com
Nouvelliste chez Etherval

Avatar de l’utilisateur
Kashiira
Messages : 2270
Inscription : mar. sept. 14, 2010 11:54 am
Rang special : Chevaucheuse de Dragons
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Kashiira »

Expérience personnelle : à 9 ans, je suis tombée dans les escaliers. Perte de conscience, je me suis réveillée à l'hôpital avec une commotion cérébrale. Pour cette journée, c'est le néant. Il paraît que quand je me suis réveillée, ma mémoire avait des rates. Je demandais toutes les 5 minutes. Ça donnait :
"Je suis où ?"
' À l'hôpital "
"Ah... Ok... ... Je suis où ?"
On m'a renvoyée chez moi après 24h. Je devais rester dans le noir et garder le lit. Là par contre, j'ai des souvenirs un peu surréalistes où quand je devais aller aux toilettes, j'y allais à 4 pattes parce que tout tangait autour de moi et que je ne tenais pas debout. Après 15 jours, je suis rentrée à l'école avec une phobie des hauteurs : grimper sur un passet, c'est déjà une épreuve pour moi et une perte d'équilibre. Encore aujourd'hui, je ne sais plus rouler à vélo.

Ça peut peut-être te donner des idées pour Léonie ! :heart:
J'ai entamé un nouveau roman... Noooooooooooooooooooon ! Maiiiiiiieuh ! :fatigue:

Challenge 2020 actuel : Les Feux de Dasos

Avatar de l’utilisateur
Grenouille Cerise
Messages : 421
Inscription : mer. mai 02, 2018 3:57 pm
Rang special : Fruit qui mûrit
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Grenouille Cerise »

Kushiel a écrit :
dim. mars 15, 2020 10:50 am
Grenouille Cerise a écrit :
dim. mars 15, 2020 9:52 am
yop, petite question ici :
Dans mon histoire, Léonie, 11 ans, reçoit un choc à la tête et tombe inconsciente, elle se retrouve à l’hôpital.
Je veux que ses parents aient une sacré frayeur mais qu'elle ne garde aucune séquelle grave. Je l'imaginais retourner chez elle (sous quel délai ?) et rester à la maison une petite semaine avant de reprendre l'école.
Ça vous parait plausible ? À quoi je dois faire attention pour que ce ne soit pas complètement aberrant ?
Elle sera surveillée 24 heures à l'hôpital et si pas d'apparition de signes neurologiques, retour à la maison sous surveillance parentale. Le délai d'une semaine avant retour à l'école me parait un peu long, mais reste plausible.
Elle aura juste une grosse bosse sur la tête qui la gênera quelques jours (mais les enfants passent vite à autre chose)
Kashiira a écrit :
dim. mars 15, 2020 1:31 pm
Expérience personnelle : à 9 ans, je suis tombée dans les escaliers. Perte de conscience, je me suis réveillée à l'hôpital avec une commotion cérébrale. Pour cette journée, c'est le néant. Il paraît que quand je me suis réveillée, ma mémoire avait des rates. Je demandais toutes les 5 minutes. Ça donnait :
"Je suis où ?"
' À l'hôpital "
"Ah... Ok... ... Je suis où ?"
On m'a renvoyée chez moi après 24h. Je devais rester dans le noir et garder le lit. Là par contre, j'ai des souvenirs un peu surréalistes où quand je devais aller aux toilettes, j'y allais à 4 pattes parce que tout tangait autour de moi et que je ne tenais pas debout. Après 15 jours, je suis rentrée à l'école avec une phobie des hauteurs : grimper sur un passet, c'est déjà une épreuve pour moi et une perte d'équilibre. Encore aujourd'hui, je ne sais plus rouler à vélo.

Ça peut peut-être te donner des idées pour Léonie ! :heart:
Merci beaucoup à vous deux :love:
Si nous vivons le rêve comme une réalité, alors il se pourrait que notre réalité ne soit qu'un rêve...

Avatar de l’utilisateur
Ésowill
Messages : 859
Inscription : mer. janv. 11, 2017 8:20 pm
Rang special : Muse mal apprivoisée
Localisation : Chais pas faire marcher le GPS...
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Ésowill »

Ca alors Kashii il t'en ai arrivé des trucs :shock:
Mon challenge : Métisse et Magicienne parrainé par Perosia et Karele :heart:
:marraine: de Kashiira, Karele, kyaramoe et Gejooquien :amourbleu:

Avatar de l’utilisateur
Kashiira
Messages : 2270
Inscription : mar. sept. 14, 2010 11:54 am
Rang special : Chevaucheuse de Dragons
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Kashiira »

Ésowill a écrit :
dim. mars 15, 2020 8:28 pm
Ca alors Kashii il t'en ai arrivé des trucs :shock:
C'est le drame de ma vie ! :psychocoah: Dès qu'il y a quelque chose c'est pour ma pomme. Au moins, du coup, j'ai des trucs à raconter...
J'ai entamé un nouveau roman... Noooooooooooooooooooon ! Maiiiiiiieuh ! :fatigue:

Challenge 2020 actuel : Les Feux de Dasos

Avatar de l’utilisateur
Kashiira
Messages : 2270
Inscription : mar. sept. 14, 2010 11:54 am
Rang special : Chevaucheuse de Dragons
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Kashiira »

J'ai besoin de votre aide, les amies, je ne suis pas sûre de moi.

Un de mes personnages s'est vu infliger lors d'une séance de torture une marque au fer rouge sur le haut de la fesse. C'est un univers de fantasy classique avec magie. Or cette marque s'est activée. Je passe les détails mais le seul moyen de sauver le pauvre personnage, c'était de barrer la marque en l'entaillant avec une dague. Il n'y a pas eu besoin de creuser beaucoup, l'important est de briser le seau formé par la marque.

Ce que je veux savoir, c'est comment cette petite blessure va impacter les déplacements du personnage en question. Il va devoir se battre et courir et bien se dépenser après ça. Comment est-ce que ça va l'impacter ?

:heart: :heart: :heart: :heart:
J'ai entamé un nouveau roman... Noooooooooooooooooooon ! Maiiiiiiieuh ! :fatigue:

Challenge 2020 actuel : Les Feux de Dasos

Avatar de l’utilisateur
Kushiel
Elle ne veut que votre bien.
Messages : 10673
Inscription : sam. mai 31, 2014 4:49 pm
Rang special : Grenouille médicastre
Localisation : A l'Ouest

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Kushiel »

Si c'est très superficiel, il n'y a pas besoin de suturer et cela va vite cicatriser en nettoyant simplement avec de l'eau et du savon.
Cela sera gênant durant quelques jours et la position assise risque de ne pas être du tout confortable :hihihi:
Par contre j'éviterais les longues chevauchées le temps que tout soit cicatrisé ;)
CITE NOIRE et CITE BLANCHE sont parus chez Rroyzz éditions
:pompom: CITE ROUGE PARAITRA EN AVRIL 2020
Ma page FB Auteure
Mon site : charlotte-bona.com
Nouvelliste chez Etherval

Avatar de l’utilisateur
Vanilumi
Batracien
Messages : 534
Inscription : lun. janv. 27, 2020 12:11 pm
Rang special : Papillon de nuit
Localisation : Sur les rivages prudents de la mare, en observation
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Vanilumi »

Je pense aussi que durant la marche, il risque de sentir une certaine gêne/douleur lorsqu'il bouge la jambe du même côté que la fesse en question (disons que le mouvement va bouger par effet de liaison la cuisse en question et par extension la fesse). Même si je ne pense pas que ça impacte beaucoup la marche en soi (il ne souffrira pas de boiterie ou autre).

Un peu comme quand le médecin nous fait une piqûre de vaccin dans la fesse (si jamais t'en as le souvenir :lol: )
~ Papillon virevoltant au gré des flots et de ses envies... ~
Challenge 1er jet : Luciole - Les Sídhes d'Yggdrasil parrainé par Umanimo & Trambert de Culdi :love:

Avatar de l’utilisateur
Kashiira
Messages : 2270
Inscription : mar. sept. 14, 2010 11:54 am
Rang special : Chevaucheuse de Dragons
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Informations médicales pour torture de personnages

Message par Kashiira »

L'eau et le savon... Il va devoir attendre un peu pour ça. Mais donc ce sera un bobo de plus à ajouter à tous ceux qui vont venir et ça n'impactera pas la marche. Pour la suite, ils seront à pied pendant quelques avant de pouvoir trouver des chevaux.

Ok ! Merci. Je reviendrai poser encore des questions dans les prochains jours. :hihihi: le combat contre le Big boss du roman approche !

:heart: :heart: :heart: à vous !!!
J'ai entamé un nouveau roman... Noooooooooooooooooooon ! Maiiiiiiieuh ! :fatigue:

Challenge 2020 actuel : Les Feux de Dasos

Répondre