Se lancer ?

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

anonymedeux

Se lancer ?

Message par anonymedeux » ven. janv. 15, 2010 7:32 am

Coucou à tous,

J'ai un gros souci.

J'ai préparé mes personnages, j'ai des scènes fortes dans ma tête, je connais les thèmes que je souhaite aborder... mais je suis incapable de connaître la trame de mon roman... enfin plus exactement je connais le début et je connais la fin. J'ai quelques visions de scènes de l'entre-deux... mais incapable de pondre un synopsis.

Alors, j'ai décidé de me lancer en me disant que, sans doute, la trame se dessinerait toute seule au fur et à mesure que j'écrirai, qu'elle s'imposerait à moi.

Cependant, j'ai peur... et si je me plantais ? La peur d'écrire me saisit et me bloque. Que faire ?

anonymetrois

Re: Se lancer ?

Message par anonymetrois » ven. janv. 15, 2010 7:57 am

Pense à une partie de JdR : tu as les PNJs, les événements prévus, les décors... A partir du moment où tu lanceras des personnages dans l'action (car, par une schizophrénie d'auteur, les personnages veulent prendre en main leur propre vie turbulente et indisciplinée), tout se passera bien.

Enfin, comme avec une partie de JdR, il faut quand même que le MJ préserve le scénario de son mieux.

Désolé, je manque de temps, je ne peux pas trop développer.

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Fifty shades of réglisse
Messages : 11627
Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Contact :

Re: Se lancer ?

Message par Roanne » ven. janv. 15, 2010 8:06 am

Chiiiiic ! Bienvenue au club ! :youpi:

Non, sans blague, ce n'est pas facile, j'ai le même problème avec Le couguar de jade.

Sincèrement, je te déconseille de te lancer à l'aveuglette car c'est le meilleur moyen de te retrouver avec quelque chose de bancal "bon à réécrire". Chapardeuse te dira exactement le contraire puisque c'est ce qu'elle a fait pour Les parias.
Elle avait le début, la fin, les scènes fortes et elle s'en est sortie avec ça ! (j'espère qu'elle passera sur ce fil pour confirmer que je ne dis pas de bêtises).
Pour ma part, j'ai été échaudée avec mon feuilleton. C'est sûr, j'avais les persos, une vision "très globale" mais du coup je me suis retrouvée avec un truc monstrueux, plein de raccourcis et d'invraisemblances. Même en le réécrivant, ça reste monstrueux.

Donc je ne m'attèlerai pas à l'écriture du couguar tant que son propre syno ne sera pas au minimum défini dans les grands axes. Il faut dire aussi que contrairement à toi c'est tellement flou que je n'ai même pas l'ensemble des personnages.
Site partagé avec Chap', Elikya et Sytra : Des auteurs à l'ouest.
OLT : La panna cotta
Challenge : Juste changée

Avatar de l’utilisateur
pingu
Messages : 8220
Inscription : mer. janv. 10, 2007 8:38 pm

Re: Se lancer ?

Message par pingu » ven. janv. 15, 2010 8:42 am

Tu peux peut-être tester le moite-moite ? (se lancer tout en gardant un certain recul)

En commençant à écrire (le début ou une des scènes-pivot, ou la fin), comme, disons, un échauffement (trottiner, pas foncer en sprint), tout en laissant ton esprit construire des liens et des éléments entre et à partir de ce que tu écris et de ce que tu as déjà. Au bout d'une page ou deux (ou moins), tu prends du recul, traces des grandes lignes dans ton syno.
Écris encore un peu (la suite ou un autre bout), prends du recul, bidouilles encore le syno.

Je ne sais pas. Je n'ai jamais testé, mais peut-être que ?

Ou alors tu écris ton début en une phrase, ta fin en une phrase (des résumés), pareil pour chaque morceau que tu as, puis tu réfléchis à comment aller de phrase en phrase selon ta ligne rouge (ou alors c'est elle qui te manque ?), et alors tu auras un résumé complet.

Avatar de l’utilisateur
Chapardeuse
Messages : 1408
Inscription : lun. avr. 07, 2008 9:28 am
Rang special : Petit chien boueux

Re: Se lancer ?

Message par Chapardeuse » ven. janv. 15, 2010 8:44 am

Roanne a écrit :Elle avait le début, la fin, les scènes fortes et elle s'en est sortie avec ça ! (j'espère qu'elle passera sur ce fil pour confirmer que je ne dis pas de bêtises).
Elle confirme. ^^
Ce n'est pas spécifique à l'écriture des Parias, c'est vraiment ma façon de travailler, que ce soit pour des nouvelles, des romans ou des scénarios de jeu de rôle. Puisque le début est bien connu, je me lance et les idées viennent toutes seules pour atteindre l'étape suivante. Parfois, tu peux inclure des imprévus qui influenceront des scènes déjà écrites et qu'il faudra reprendre, mais à mon avis pas plus que lorsque tu t'appuies sur un syno très détaillé.
Mais c'est quelque chose qui ne conviendra pas à tout le monde : le mieux, c'est que tu essaies !

Avatar de l’utilisateur
NB
Ricoche en Premier
Messages : 6201
Inscription : jeu. janv. 24, 2008 3:40 pm
Rang special : Bâtisseuse
Localisation : Vers les maïs au sud de Lyon
Contact :

Re: Se lancer ?

Message par NB » ven. janv. 15, 2010 9:05 am

Chapardeuse a écrit : je me lance et les idées viennent toutes seules pour atteindre l'étape suivante.
Je souligne ça, parce que ça me semble la clef :

Tu as le début, la fin, et des scènes fortes. OK. Tu les poses sur un papier avec assez d'espace entre elles et, au pire, tu as juste à ajouter quelques liens ou articulation pour passer d'une étape à l'autre. Ça te fera déjà une bonne trame !
Pas la peine de détailler chapitre par chapitre si tu ne le sens pas !

Mais c'est dommage de griller des scènes fortes en ne préparant pas le terrain en amont pour que le lecteur y croit.

Avatar de l’utilisateur
Cendrefeu
Messages : 859
Inscription : mer. oct. 29, 2008 4:42 pm
Rang special : Adoratrice de feu Clancy
Localisation : Behind the radar screen

Re: Se lancer ?

Message par Cendrefeu » ven. janv. 15, 2010 9:06 am

Je suis dans le même cas que Chapardeuse : incapable de poser un synopsis ou un plan avant de commencer à écrire. Alors je me lance, avec quelques scènes-clé en tête, une situation précise à un moment donné, une ligne de conduite d'un personnage.
Et je comble le reste au fur et à mesure que j'écris. Parfois je réalise des pages plus tard qu'il faut que je reprenne une scène ayant eu lieu avant, auquel cas je modifie où je réécris. Parfois aussi, la trame prend une tournure à laquelle je n'avais pas songé du tout et que je vais trouver super... L'improvisation réserve de bonnes surprises de temps à autre !
Je pense ensuite que la manière d'écrire dépend vraiment de l'auteur. Et quand bien même aurais-je défini un plan, je sais par avance que je serai incapable de m'en tenir ! :mrgreen:
Je ne peux que te conseiller de te lancer et voir par toi-même ce que ça donne.
Ma dernière parution: Realm of Broken Faces, le dernier opus des Récits du Monde Mécanique :wow:

Et les précédents: Smog of Germania et Scents of Orient !

Mon actualité d'auteur

Boite en carton

Re: Se lancer ?

Message par Boite en carton » ven. janv. 15, 2010 9:15 am

Je me suis lancé comme ça une fois et le milieu a évolué si vite de lui-même que je n'ai pas réussi à boucler la fin. Résultat : à deux chapitres de finir, je n'ai plus de fin qui se tienne mais les 80% qui précèdent me plaisent encore donc le projet est en stand-by.

J'aurais quand même tendance à te dire d'y aller, écrit le début que tu maîtrises, la trame se mettra peut-être en place d'elle même, sinon place des échelons pour être sur de ne pas trop diverger.
Ce que NB dit est très sensé (comme toujours ^^) Si tu as des scènes fortes à placer, prépare-les bien en amont sinon c'est la réécriture assurée pour que l'ensemble se tienne. Mais si tu gardes cela à l'esprit, le début, la fin, des repères en cours de route, ça devrait être bon.
C'est un plaisir aussi de voir ses perso prendre vie et agir de leur propre chef. J'avoue que j'ai moins d'affection pour les perso "bons petits soldats" qui sont souvent lisses et sans surprise.

Avatar de l’utilisateur
NB
Ricoche en Premier
Messages : 6201
Inscription : jeu. janv. 24, 2008 3:40 pm
Rang special : Bâtisseuse
Localisation : Vers les maïs au sud de Lyon
Contact :

Re: Se lancer ?

Message par NB » ven. janv. 15, 2010 9:30 am

Spoiler: montrer
:love:

Avatar de l’utilisateur
Stef-
Maquettiste d'Ayanar et amateur de papyrus
Messages : 2250
Inscription : ven. janv. 23, 2009 1:52 pm
Rang special : Un jour...
Contact :

Re: Se lancer ?

Message par Stef- » ven. janv. 15, 2010 10:09 am

Daerel a écrit : Cependant, j'ai peur... et si je me plantais ? La peur d'écrire me saisit et me bloque. Que faire ?
Je crois que c'est Syven qui parlait de ça (mieux que moi): plutôt que se mettre la pression avec un difficile chapitre 1 sur lequel tu places tous tes espoirs, en guise de mise en jambes, commence par esquisser tes personnages, pour essayer de mieux les connaître, voir où tu veux aller ?

Je trouve que c'est un très bon conseil, moi ça m'a bien débloqué. 99% des histoires consistent principalement à résoudre des situations au niveau des personnages, les faire évoluer !

Plan ou syno développé ou non, le sujet divise et c'est selon les affinités de chacun. Moi, je te dirais, ne fais surtout pas comme dans un JDR (en tout cas pas assez préparé) ! ^^ Autant le JDR peut s'accommoder de faiblesses scénaristiques (parce que c’est avant tout un jeu comprenant une grande part d’impro), autant une trame d’histoire destinée à faire un roman ou une nouvelle doit être étudiée avec le plus de soin que tu peux y mettre ?

Une autre manière (totalement compatible avec des brouillons et esquisses sur les persos), serait d’essayer d’écrire quelques scènes prévues pour la fin. Ainsi tu vas voir tout ce que tu souhaites résoudre, voir l’instantané d’évolution, à la fois au niveau des personnages et de l’histoire. Ainsi tu verrais mieux quoi mettre et comment entre ton début et ta fin…

Bon développement ! :)

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Fifty shades of réglisse
Messages : 11627
Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Contact :

Re: Se lancer ?

Message par Roanne » ven. janv. 15, 2010 10:24 am

Chap', merci d'avoir confirmé !

Autre chose que je n'ai pas eu le temps de développer ce matin, quand je parle d'histoire, j'ai surtout besoin des grands axes, articulations et autres points forts. En bref, la structure.
Pour le reste, ça reste une sorte d'improvisation, sinon je ne serais pas capable de broder comme je le fais. Là aussi Chap', mais aussi Blacky et Syven, pourraient confirmer, je brode mieux qu'une petite main ^^ (mais c'est vraiment une habitude que je dois perdre, un tic, car ensuite les corrections sont indigestes).

Je n'écrirai plus jamais sans la structure de base dont j'ai besoin :
- les données d'entrée et de sortie, les dates de début et de fin (sur combien de temps s'étalera le roman ?),
- quel décor à quel moment du roman (en gros, où se promènent les personnages à un instant 't' ?),
- les personnages,
- se connaissent-il déjà au début de l'histoire (et quelles sont leurs relations ?)
- s'ils ne se connaissent pas, quand se rencontrent-ils ? dans quelles circonstances ?
- ce qui leur arrive : les grands axes de l'histoire, les pivots, les trucs qui les font agir,
- de quelle façon terminent-ils l'aventure, dans quel état, quelles sont leurs relations à la fin.

Oui, tout tourne autour de mes persos, j'en ai conscience. Je fonctionne comme ça.
Puis j'essaye aussi, au fur et à mesure que j'avance sur le projet, de noter les portes ouvertes, histoire de les refermer.
Et de ne pas oublier les marqueurs temporels.

Mais le plus important, quand même, c'est d'écrire et de se faire plaisir à le faire !
Site partagé avec Chap', Elikya et Sytra : Des auteurs à l'ouest.
OLT : La panna cotta
Challenge : Juste changée

anonymedeux

Re: Se lancer ?

Message par anonymedeux » ven. janv. 15, 2010 10:32 am

Ahhhh... Merci beaucoup.

J'ai commencé à rédiger le chapitre 1 (je sais ce que j'y veux et ce qui doit y être montré). Je vais sans doute écrire le dernier chapitre dans la foulée et après, j'écrirai sans doute les chapitres qui sont déjà dans ma tête.

Après, je broderai entre.

Je crois que cette méthode puzzle est le mieux.

Par contre, pour mes persos, je ne l'ai aps dit mais je sais déjà ce qu'ils vont faire dans le roman.

Bon, je me lance. De toute façon, je me suis bienr endu compte dans mes longues nouvelles que le récit gagne seul une autonomie. J'ai beau avoir un plan, il évolue tout le temps (sauf le début et la fin qui ne m'ont jamais fait défaut, c'est vraiment cet entre-deux).

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Fifty shades of réglisse
Messages : 11627
Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Contact :

Re: Se lancer ?

Message par Roanne » ven. janv. 15, 2010 10:34 am

Super ! :yata:
Bon courage Daerel !

(pour ma part, je ne peux pas écrire en puzzle, je suis trop linéaire je suppose, et ça explique peut-être mon besoin de structure)
Site partagé avec Chap', Elikya et Sytra : Des auteurs à l'ouest.
OLT : La panna cotta
Challenge : Juste changée

Avatar de l’utilisateur
Ereneril
Photographe de l'extrême.
Messages : 1046
Inscription : mer. nov. 15, 2006 3:20 pm
Rang special : S'est débarassé du badge Loser Officiel de la Mare
Localisation : Au fond d'une crypte translavynienne

Re: Se lancer ?

Message par Ereneril » ven. janv. 15, 2010 11:58 am

Pour ma part, mais je pense que ça dépend de chacun, c'est quelque chose que je ne referai pas.

C'est ce que j'ai fait pour les adorateurs du Baphomet : j'avais des personnages, un début, une fin, et une trame très générale.

Je me suis lancé avec ça. Le souci que j'ai rencontré, c'est que mon esprit se focalisait sur ce que j'écrivais. Et puis, par un beau matin d'été, je suis arrivé au début du chapitre 5, ce que j'appelle le ventre mou de mon histoire. Et là, page blanche. Aucune idée pour ancrer mon synopsis. J'avais un début (4 chapitres), de quoi faire 2 ou 3 chapitre à la fin et donc un total de 100 000 signes en gros. Mais que raconter au milieu ? J'en étais réduit à ne trouver que de quoi meubler une novella mais en aucun cas un roman.

J'ai été incapable d'avancer pendant plusieurs mois. Je trouvais de temps à autre une idée, mais ce n'était pas suffisant.

J'ai finalement arrêté d'écrire et je suis reparti de la base : faire un synopsis détaillé : un plan. Peu à peu de nouvelles idées sont sorties et le ventre mou s'est sacrément durci. Rien ne vaut quelques séances d'abdos.

Je viens de reprendre la rédaction. Serein. J'ai maintenant un syno qui tient la route (est-il bon, c'est une autre question mais en tout cas, il est assez riche).

Certains auteurs se laissent porter par leur plume et s'en sortent très bien. D'autres sont d'austères cartésien. "Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement". il m'est impossible d'écrire correctement si je ne sais pas où je vais.

Maintenant, je me garderai bien de te déconseiller de le faire. Essaye, tu verras bien. Par contre, si tu sens que ça ne vient pas, n'hésite pas à poser tes valises et à revenir calmement sur ton synopsis.

Bon courage en tout cas.
"Émeraudes", la première pierre des Lithomanciens, prend forme...

Avatar de l’utilisateur
Arnaldus
Bufonidé bricoleur
Messages : 708
Inscription : mar. févr. 20, 2007 6:40 pm
Localisation : Auteuil le Roi (78)
Contact :

Re: Se lancer ?

Message par Arnaldus » ven. janv. 15, 2010 12:48 pm

Ma suggestion, éminemment Lavandieriste, c'est de penser aux conflits internes à l'histoire.

Parce que c'est eux qui vont en faire la force, sous-tendre l'intrigue et donner vie aux personnages.

En plus, rechercher les conflits potentiels est une bonne manière de trouver des idées et de préciser ce qui doit être raconté.

Le début et la fin -> le gros conflit central : l'enjeu principal.

Les personnages et quelques idées de scènes isolées -> les conflits secondaires.

Si le romanesque est un corps, les conflits en sont le squelette.
* lecteur *
"... a dream that became a reality and spread throughout the stars" -- James T. Kirk (Whom Gods Destroy) http://arnauddus.free.fr

Répondre