Nous sommes le mar. sept. 26, 2017 10:07 am

Fuseau horaire sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 92 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 57 Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Plaire aux comités de lecture
MessagePublié : mar. févr. 15, 2011 2:12 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : mar. févr. 08, 2011 5:13 pm
Messages : 237
Rang special : Humain
Localisation : Montpellier
Je me lance en recopiant ma présentation : je m'appelle Christophe Nicolas, j'ai 36 ans, et je viens de publier mon premier roman aux éditions du Riez (Un Autre - thriller fantastique). Suite à l'acceptation du manuscrit, j'ai intégré le comité de lecture de l'éditeur. C’est cette expérience que je me propose de partager avec vous en vous donnant quelques tuyaux pour mieux cibler vos envois. Je connaissais déjà le blog de Syven où pullulent les bons conseils et, depuis mon inscription, j’ai découvert celui de Tonton Beorn, non moins excellent. Du coup, ma démarche pourra paraître redondante, mais tous les témoignages sont bons à entendre.
À savoir que j’ai aussi dirigé le fameux numéro 16 de l’anthologie Emblèmes des éditions de l’Oxymore sur le thème des 5 sens. Je pourrais aussi parler du choix des nouvelles dans une anthologie.

Pour les romans, comment ça se passe ? (expérience personnelle)

Je reçois les manuscrits par mail, sans lettre de présentation. Je ne sais donc pas pour quelle collection le texte postule (SFFF, thriller/polar, blanche). L’éditeur attend de moi une fiche de lecture plus ou moins détaillée en fonction du moment où mon avis est arrêté. Je ne sais pas exactement comment lui sélectionne les romans qu’il m’envoie.

Qu’est-ce qui arrête mon avis ?

Avant de lire :

Dès que je reçois le manuscrit, je fais une recherche Google : si le roman peut être lu sur Internet ou s’il a déjà été auto-publié, c’est fini. En effet, la survie d’un petit éditeur se joue parfois à quelques centaines (voire dizaines) d’exemplaires vendus. Ce n’est pas pour rien qu’il réclame des textes inédits.

Les premiers paragraphes :

C’est à ce moment-là qu’on découvre l’écriture de l’auteur. Et on se rend rapidement compte si un texte est écrit en français ou pas. Des fautes d’orthographe, de grammaire, des phrases mal tournées et incompréhensibles, et c’est fini.
Malgré les consignes de soumission pourtant claires du Riez, certains envoient des recueils de nouvelles. C’est fini aussi.

Le premier chapitre :

On entrevoit une ébauche d’histoire, les personnages principaux. C’est le moment d’attraper le lecteur, de lui donner envie de lire la suite. Rappel : ces conseils s’adressent à des auteurs inconnus qui envoient un premier roman à un petit éditeur. Généralement, le petit éditeur évitera de publier un roman trop long (pour des raisons économiques, tout simplement, car le coût de revient et prix de vente sont fixés en fonction du nombre de pages) ou une saga en 5 volumes d’un auteur débutant. Par exemple, je ne sais pas si le Seigneur des Anneaux, écrit de nos jours, trouverait un petit éditeur. En plus de la longueur, je ne crois pas que j’aurais le courage de dépasser la folle histoire de l’herbe à pipe chez les hobbits.

C’est aussi à ce moment où je commence à vérifier si l’histoire correspond bien à la ligne éditoriale de l’éditeur. Par exemple, si elle prend un tour trop « jeunesse », c’est fini, le Riez ne visant pas ce public. Je dois avouer que si le manuscrit promet (bonne histoire bien écrite), je pousse un peu plus loin.

Les chapitres suivants :

C’est bien beau d’avoir promis monts et merveilles dans le premier chapitre, mais si l’histoire tarde trop à débuter, je m’ennuie. Ou si on m’a menti, je suis déçu. Alors, c’est fini. Comme je suis un grand naïf, il m’arrive souvent de continuer malgré tout, mais l’expérience me dit que ça ne sert à rien.
C’est à ce moment que j’arrête ma décision concernant la ligne éditoriale. Ce n’est pas bien compliqué, l’éventail du Riez est très large : si c’est un bon roman pas trop « jeunesse », ça rentre !

Jusqu’à la fin :

Si j’ai lu le manuscrit jusqu’au bout, c’est soit qu’il m’a plu, soit que je pense qu’il pourra plaire à l’éditeur. Je rédige alors une fiche de lecture avec un résumé de l’histoire, les points forts et les points faibles. (Dans les cas précédents, je rédige aussi une fiche, mais en expliquant pourquoi je me suis arrêté en cours de route.)

En conclusion

Depuis que je fais partie du comité de lecture, j’ai lu une centaine de manuscrits. Les 4 qui m’ont vraiment plu (que des points forts) ont tous été publiés (ou vont l’être prochainement). Tous les autres, non (du moins, pas au Riez). N’y voyez pas un pouvoir décisionnaire absolu de ma part : un manuscrit vraiment bon emportera l’unanimité du comité presque automatiquement. Il y en a aussi d’autres qui vont être publié et que je n’ai pas lu.

Si vous voulez publier votre premier roman, il y a donc des trucs :
- Respectez scrupuleusement les consignes de soumission et la ligne éditoriale de l’éditeur. Ça ne sert à rien d’envoyer un recueil de poésie au Riez, par exemple.
- Les petits éditeurs lisent généralement tout ce qu’on leur envoie (ce qui n’est pas toujours le cas des maisons plus grandes).
- Les petits éditeurs ne sont pas plus cons que les autres : si c’est mauvais, ils refusent ! Ils sont peut-être même plus exigeants que les autres : ils jouent leur survie à chaque publication.
- Si vous avez le moindre doute sur la qualité de votre roman, ne l’envoyez pas et retravaillez-le. Se dire « oh, ça ira bien pour les éditions Rikiki, c’est pas Gallimard, quand même » est un mauvais calcul, car les éditions Rikiki liront votre manuscrit (confer le deuxième tiret) et risquent même de retenir votre nom (contrairement à Gallimard). Après, ce sera plus dur de leur refourguer la version améliorée ou autre chose.

Pour illustrer mes propos (et sans doute, me faire mousser un peu) : j’ai envoyé Un Autre aux éditions du Riez (avant de faire partie du comité de lecture, bien entendu). C’était la première fois que j’envoyais un manuscrit à un éditeur. Et je ne l’ai envoyé que là. Le Riez cherchait des romans pour sa collection thriller/polar, et voilà : Un Autre a inauguré la collection « Sentiers Obscurs ».

J’arrête pour aujourd’hui. J’attends vos réactions pour savoir comment continuer l’article.

_________________
Chute - thriller - Fleuve éditions.
Le Camp - thriller SF - Fleuve éditions / Pocket.
Projet Harmonie - thriller SF - éd du Riez.
Un Autre - thriller fantastique - éd du Riez / Pocket.


Haut
   
MessagePublié : mar. févr. 15, 2011 3:45 am 
Hors-ligne
CoCynelle
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 03, 2009 12:26 am
Messages : 823
Rang special : Batracienne rouge et noire
Localisation : Devant Wally
Merci beaucoup pour ces précisions ! Ça ne fait que confirmer ce que j'essaie de partager à travers mon blog : travailler son manuscrit ; se faire corriger ; se renseigner sur la ligne éditoriale...
Mais je sais, d'expérience, que malgré tout ce qu'on peut dire, les primo-romanciers vont continuer de commettre les mêmes erreurs... :-/
:merci: :merci:

_________________
Actualités :
La Réelle Hauteur des hommes
et Les Yeux de Léon
chez Black Moon Romance

Tarandes et Sakranim, fantasy certifiée sans elfes ni dragons, disponible


Haut
   
MessagePublié : mar. févr. 15, 2011 6:19 am 
Hors-ligne
A toujours une épée avec lui, au Kaze où
Avatar de l’utilisateur

Inscription : ven. janv. 28, 2011 6:41 pm
Messages : 164
Rang special : Batracien
Localisation : Quelque part en Outre-Monde
Très bon recueil de conseils de conseils si je puis me permettre, même si pour ma part j'avais pris tout cela en considération, je te remercie de nous en faire part, au moins ça reste clair pour tout le monde.

Toutefois, j'aurai une petit question à te poser: Un jeune auteur qui prévoie un cycle assez long, malgré le fait que son premier manuscrit soit retenu, s'il s'agit d'un cycle, le manuscrit ne sera accepté que dans certaines maisons d'éditions (assez grosse si j'ai bien compris) et non dans une petite maison d'édition pour des problèmes de coûts?

:merci: en tout cas


Haut
   
MessagePublié : mar. févr. 15, 2011 7:05 am 
Hors-ligne
Anarchiste rose bonbon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : mar. oct. 09, 2007 9:02 am
Messages : 6100
Rang special : Grenouille pop-up
Localisation : Auberge du bon canard
Merci beaucoup Christophe, j'ai particulièrement aimé ce passage :
Citer :
- Si vous avez le moindre doute sur la qualité de votre roman, ne l’envoyez pas et retravaillez-le. Se dire « oh, ça ira bien pour les éditions Rikiki, c’est pas Gallimard, quand même » est un mauvais calcul, car les éditions Rikiki liront votre manuscrit (confer le deuxième tiret) et risquent même de retenir votre nom (contrairement à Gallimard). Après, ce sera plus dur de leur refourguer la version améliorée ou autre chose.
En plus, c'est de l'eau pour notre moulin !

_________________
Jasmin: Les Moelleuses au chocolat / Moana (3 tomes)
Bragelonne: Fortune cookies/ 14-14 avec Paul Beorn/ Féelure / Adèle et les noces de la Reine Margot / Les Lettres volées / 42 jours (juin 2017)


Haut
   
MessagePublié : mar. févr. 15, 2011 7:20 am 
Hors-ligne
Va embrasser le prince grenouille
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Messages : 8697
:merci:

Ton résumé est très clair et, je pense, très représentatif de beaucoup de comités de lecture, de leur façon de procéder et pourquoi.

Questions : Un roman passe par combien de membres du CL ? Quand les avis sont différents qu'est-ce qu'il se passe ?

_________________
Actualité :
Les Aériens, Sarbacane (octobre 2017)
Rose-thé et gris-souris, Bragelonne/Milady
La Maison des Vosges : le loupiot, NumerikLivres


Haut
   
MessagePublié : mar. févr. 15, 2011 7:34 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : mer. oct. 29, 2008 4:42 pm
Messages : 923
Rang special : Adoratrice de feu Clancy
Localisation : Behind the radar screen
Post très intéressant ! J'aime beaucoup connaître ce qu'il se passe dans les coulisses ;) Quoi que ce coup-ci, ce monde ne m'est pas totalement inconnu parce que je bosse moi aussi dans un CL d'une maison d'édition.

Et hors sujet au passage : j'ai adoré Un Autre, que j'ai dévoré (et que je recommande par la même occasion)

_________________
Ma dernière parution: Scents of Orient, du Steampunk ! Un nouvel opus des Récits du Monde Mécanique :wow:
Et sinon, une mission derrière les lignes ennemies !

Mon actualité d'auteur


Haut
   
MessagePublié : mar. févr. 15, 2011 7:50 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : dim. janv. 09, 2011 2:55 pm
Messages : 3898
Rang special : Grenouille-paranormale
Localisation : 49
Article intéressant !
Concernant le premier chapitre...
Comment ça se passe quand l'histoire (et l'intrigue) ne commence qu'un peu plus tard ? Que le premier chapitre est surtout là pour lancer (préparer) l'histoire ?
Et est-ce que voir des adolescents comme personnages principaux dans ce premier chapitre suffit à décréter "jeunesse" ou "pas jeunesse"?

_________________
- La magie ne meurt jamais... - Papyrus en cours
- In scenario veritas - Cycle, Phase II - en cours
- Frères d’enchantement - en soumission
- Anna - en soumission

:witch:


Haut
   
MessagePublié : mar. févr. 15, 2011 8:23 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. févr. 03, 2011 3:04 pm
Messages : 28
Rang special : Batracien
Localisation : Nord-Finistère
Bonjour,

merci de ton partager ton expérience et de nous donner ces conseils ! Je n'avais pas la moindre idée du fonctionnement d'un comité de lecture.
Par ailleurs, j'avais en tête les mêmes questions que Siana.

bonne continuation

_________________
Twitter
Editions Numériques SFFF chez Walrus-Studio
Plongée sur R'lyeh (livre dont vous êtes le héros - Univers "Cthulhu")


Haut
   
MessagePublié : mar. févr. 15, 2011 9:07 am 
Hors-ligne
Bufonidé bricoleur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : mar. févr. 20, 2007 6:40 pm
Messages : 714
Localisation : Auteuil le Roi (78)
Silène a écrit :
Merci beaucoup Christophe, j'ai particulièrement aimé ce passage :
Citer :
- Si vous avez le moindre doute sur la qualité de votre roman, ne l’envoyez pas et retravaillez-le. Se dire « oh, ça ira bien pour les éditions Rikiki, c’est pas Gallimard, quand même » est un mauvais calcul, car les éditions Rikiki liront votre manuscrit (confer le deuxième tiret) et risquent même de retenir votre nom (contrairement à Gallimard). Après, ce sera plus dur de leur refourguer la version améliorée ou autre chose.
En plus, c'est de l'eau pour notre moulin !
Tout à fait d'accord. Merci Christophe pour cet éclairage.

_________________
* lecteur *
"... a dream that became a reality and spread throughout the stars" -- James T. Kirk (Whom Gods Destroy) http://arnauddus.free.fr


Haut
   
MessagePublié : mar. févr. 15, 2011 10:08 am 
Hors-ligne
Champion d'automne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : mer. déc. 02, 2009 4:38 pm
Messages : 28
Rang special : Batracien
Localisation : Toulouse
Bonjour Christophe,

Merci pour ces précisions, car c'est toujours intéressant de découvrir les rouages du processus de sélection dans les maisons d'édition. J'aurais une remarque à faire et deux questions à vous poser.
Christophe a écrit :
Dès que je reçois le manuscrit, je fais une recherche Google : si le roman peut être lu sur Internet ou s’il a déjà été auto-publié, c’est fini. En effet, la survie d’un petit éditeur se joue parfois à quelques centaines (voire dizaines) d’exemplaires vendus. Ce n’est pas pour rien qu’il réclame des textes inédits.
Cela peut se comprendre, mais il est permis d'en débattre, car les exemplaires vendus – et encore, ils sont souvent offerts par l'auteur lui-même ! – par ce biais le sont surtout dans le cadre du cercle familial ou des amis, qui achèteraient probablement un nouvel exemplaire si le roman venait à être publié par un véritable éditeur. Au reste, Beorn a mentionné des contre-exemples dans un message sur un fil différent (voir la fin dudit message) ; certes, ils concernent tous deux les éditions Mnémos, qui ne sont peut-être pas considérées comme une petite maison d'édition.

Par ailleurs, il peut arriver qu'un manuscrit soit auto-publié après avoir été soumis à une maison d'édition. C'est en tout cas ce que j'ai fait, essentiellement pas lassitude.

Cela m'amène aux questions que j'avais en tête. La première, usuelle sur les forum des maisons d'édition, concerne les délais d'attente (aux editions du Riez) entre la soumission d'un manuscrit et la réponse quant à son acceptation ou, le plus souvent, son refus. Quant à la seconde, elle a trait à la réponse en elle-même, à savoir : s'agit-il d'une lettre-type (je ne parle ici que du cas où le manuscrit est rejeté, bien entendu), ou bien formulez-vous quelques courtes remarques pour justifier votre refus, qui pourraient éclairer l'auteur sur les écueils de son texte ?

Merci pour vos réponses, et bonne intégration à Toulouse ;)

_________________
Draugadan


Haut
   
MessagePublié : mar. févr. 15, 2011 10:44 am 
Hors-ligne
Fifty shades of réglisse
Avatar de l’utilisateur

Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Messages : 11578
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Christophe a écrit :
Dès que je reçois le manuscrit, je fais une recherche Google : si le roman peut être lu sur Internet ou s’il a déjà été auto-publié, c’est fini. En effet, la survie d’un petit éditeur se joue parfois à quelques centaines (voire dizaines) d’exemplaires vendus. Ce n’est pas pour rien qu’il réclame des textes inédits.
Je rebondis là-dessus moi aussi car ce critère est spécifique à la maison d'édition et il n'est absolument pas certain qu'une autre maison d'édition l'applique.
C'est la politique du Riez, et de plusieurs de ses confrères, mais il ne faut pas penser que tous les éditeurs sont unanimes sur ce point (même parmi les "petits").

Il y a même le parfait contraire : des éditeurs qui repèrent un roman / saga très populaire sur le net et proposent à / aux auteur(s) de le publier.

Ce qu'il faut, pour les auteurs, c'est vérifier sur le site de l'éditeur s'il recherche spécifiquement des romans inédits et, s'ils ont un doute, signaler avec franchise à l'éditeur ce qu'il en est (par exemple auto-publication à telle date en tant d'exemplaires, passée inaperçue car uniquement pour faire plaisir aux proches... certains éditeurs ne vont pas refuser un bon / excellent roman à cause de ça, par contre ils aimeront le savoir dès le départ).

En tout cas, merci Christophe, au moins nous savons que pour les éditions du Riez c'est clair et net : cet éditeur veut des textes complètement inédits, même une publication "symbolique" ou une mise à disposition en libre service sur Internet (alors que celle-ci peut être stoppée) sont rédhibitoires.
C'est un point important.

_________________
Challenge 1er jet en cours : La panna cotta.
Fil d'OLT : Juste humaine.
Blog : Plumes Sauvages.


Haut
   
MessagePublié : mar. févr. 15, 2011 11:12 am 
Hors-ligne
Alors que l'aube diffuse sa couleur sur le monde, le tigre sort du bois noir et lève les yeux vers le ciel qui s’étend de l’autre côté du mur. Est-ce le jour pour jouer sa vie ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription : dim. oct. 31, 2010 11:56 am
Messages : 9455
Rang special : Grande flemmarde avec des pics d'activité
Je me permets de rebondir pour apporter la façon de procéder de Mille Saisons, disponible sur leur forum : ici :

Le délai de réponse est en moyenne de 5 mois (ça, c'était au début. Je pense que c'est beaucoup plus long maintenant).
Nous lisons le synopsis et 10% de chaque roman reçu.
Si le roman nous plaît on lit jusqu'au bout.

Lorsque le vaillant lecteur arrive à la fin du roman (qu'il a aimé donc sinon il aurait arrêté avant) deux routes s'ouvrent à lui :
1. Il a aimé mais sans plus dans ce cas il rédige un commentaire sur l'ensemble du roman avec des pistes d'amélioration.
2. Il a vraiment aimé et dans ce cas d'autres membres du comité de lecture vont le lire. (2 ou 3). Et nous prendrons alors notre décision.

Si le roman ne nous convainc pas (hors ligne éditoriale, histoire trop classique, style médiocre...)
Le lecteur s'arrête et rédige un commentaire sur les points à améliorer.

Dans tous les cas, l'auteur reçoit donc une fiche personnalisée avec les points positifs et négatifs de l'intrigue, des personnages, du monde...
Siana a écrit :
Article intéressant !
Concernant le premier chapitre...
Comment ça se passe quand l'histoire (et l'intrigue) ne commence qu'un peu plus tard ? Que le premier chapitre est surtout là pour lancer (préparer) l'histoire ?
Et est-ce que voir des adolescents comme personnages principaux dans ce premier chapitre suffit à décréter "jeunesse" ou "pas jeunesse"?
Pour te seconde question, je ne pense pas. C'est plutôt le style, la complexité de l'intrigue et du monde qui changent.
Pour la première, tout dépend comment c'est fait. Un membre du comité de lecture est avant tout un lecteur, et s'il s'ennuie, ça ne fonctionnera pas !

_________________
Mes derniers bébés : I.R.L., éditions Gulf Stream et Quelques pas de plus, éditions Scrineo
Grenouille tu as été, grenouille tu resteras.

Site
Blog


Haut
   
MessagePublié : mar. févr. 15, 2011 11:55 am 
Hors-ligne
Sur l'autre face de la lune
Avatar de l’utilisateur

Inscription : mer. nov. 10, 2010 5:48 pm
Messages : 2912
Rang special : Sur son petit nuage
Localisation : dans la Lune depuis toujours
Bonjour Christophe,

Ton résumé est très intéressant et correspond à l’idée que je me faisais d’un comité de lecture.

Qu’entends-tu par « roman trop long » ? Combien de cec ne faut-il pas dépasser pour bien faire ?

Tu parles de la ligne éditoriale et il est évident qu’envoyer un fascicule de poésie à un éditeur qui n’en fait pas est une absurdité mais la ligne éditoriale est parfois floue. Quand une maison d’édition indique qu’elle fait du fantastique, de la fantasy ou de la science-fiction, c’est vague car il y a beaucoup de sous-genres. Sans compter que l’éditeur peut préférer certaines atmosphères, certaines histoires bien spécifiques et il est difficile de savoir à quoi s’en tenir exactement. Des éditeurs conseillent de lire quelques-uns de leurs ouvrages, oubliant souvent que l’auteur n’a pas forcément le budget pour ça ; les petites maisons d’édition ne sont pas bien représentées dans les bibliothèques.

Qu’entends-tu par « histoire longue à débuter » ? Tout dépend de l’histoire, de la mise en place des événements, des personnages. Bien sûr, les digressions sont à éviter.

Quant au manuscrit « vraiment bon », là encore, il me semble que c’est subjectif : le lecteur du comité aime tel style d’écriture mais pas tel autre, apprécie ou déteste les descriptions, etc…

Tu dis que tu n’as envoyé ton manuscrit qu’à un seul éditeur, et je m’interroge. C’est toujours mieux d’en sélectionner un seul mais les délais de réponse vont de quelques mois à plusieurs années, quand il y a une réponse. En cas de refus (ce qui est le plus fréquent), ça devient impossible à moins d’avoir plusieurs vies comme le chat.

Bref, je crois qu'envoyer un manuscrit est toujours un parcours du combattant même en faisant preuve de bon sens.

Heureusement qu'il y a Cocyclics, c'est une aide précieuse et un soutien moral irremplaçable. :love:

_________________
La nuit des Coeurs froids, thriller steampunk (papier et numérique)
Par la grâce des Sans Noms, thriller steampunk (papier et numérique)
Mon site blog


Haut
   
MessagePublié : mar. févr. 15, 2011 12:09 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : lun. déc. 13, 2010 5:49 pm
Messages : 979
Rang special : Grenouille romantique
Localisation : Au royaume des kilts
C'est un post effectivement très intéressant, je pense qu'on ne répète jamais assez les bons conseils !
J'attends de voir tes réponses aux autres membres car mes questions s'en rapprochent.

_________________
La romance c'est bon pour le moral :heart:
Le kilt c'est chic !


Haut
   
MessagePublié : mar. févr. 15, 2011 12:24 pm 
Hors-ligne
Ultime moitié du Piouton sacré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. févr. 06, 2010 6:51 pm
Messages : 1068
Rang special : Il était une fois...
Localisation : En bas, à droite, euh, non à gauche !
Pareil que chocolaa. Mes questions ont été posées, je guette à présent les réponses :mrgreen:

_________________
-- Projet Léthé - T1 Érèbe : bientôt aux éditions Underground !
-- Le Marchand d'âmes (éditions Underground)
Marraine laineuse d'Amaryan et de LaCath ❤


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 92 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 57 Suivant

Fuseau horaire sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas modifier vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Rechercher :
Aller :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduction française officielle © Miles Cellar