[A] Qu'est-ce qui fait le charisme d'un personnage ?

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Milora
C'est qui le dragon le plus mignon de Meurk ?
Messages : 6192
Inscription : sam. déc. 18, 2010 8:58 pm
Rang special : Milosoupline
Localisation : Dans le Puits des Histoires Perdues

[A] Qu'est-ce qui fait le charisme d'un personnage ?

Message par Milora » sam. avr. 02, 2011 2:00 pm

Je ne sais pas si c'est une impression qui ne concerne que moi, mais c'est une question que je me pose souvent, et depuis longtemps.

Je ne sais pas vous, mais quelques fois, lorsqu'on lit, certains personnages se... détachent, ils dégagent une sorte d'aura, de présence, on a vraiment l'impression de les sentir, qu'ils sont là. On pourrait dire que c'est une espèce de charisme. J'ai personnellement tendance à m'exclamer : "ce personnage, il a la classe", lol.
Or, je n'arrive vraiment pas à déterminer à quoi c'est dû.

Déjà, est-ce que vous avez aussi cette impression ?
Je pense par exemple à des personnages comme Lord Asriel dans A la Croisée des Mondes, Hurle dans Le Château de Hurle, Hamlet de Shakespeare, aussi, et j'en passe.

Du coup, à supposer que vous ayez aussi ce genre d'impressions, ce serait intéressant de voir si ce sont les mêmes personnages qui produisent cet effet (autrement dit, si ça vient du personnage, ou des goûts personnels du lecteur).
Et à supposer que ça vienne du personnage (je pense, quand même). Pourquoi ? (Comment fait l'auteur ?)

Ça n'est pas synonyme de profondeur psychologique : certains personnages sont très bien travaillés au niveau psychologiques mais ne donnent pas cette impression (au hasard : Fitz de l'Assassin Royal, les personnages d'Ursula Le Guin comme Estraven dans La Main gauche de la nuit, etc., etc.).
Ça ne veut pas dire non plus que ce soit le personnage le mieux planté de l'oeuvre ni le personnage préféré du lecteur.
Ce n'est pas non plus synonyme de "super gentil" ou de "super méchant".
Est-ce que c'est tout bêtement synonyme de personnage mystérieux ? (mais il y a des personnages mystérieux qui n'ont pas ce charisme)


Voilà, comme j'aimerais beaucoup, un jour, arriver à créer un personnage comme ça, je me suis dit que ça pouvait être intéressant de décortiquer le phénomène.
(Mais j'ai l'impression que mon message n'est pas clair du tout, mdr)
Nouveauté :
Jour de pluie dans une cuisine (Le Mammouth éclairé)

Anciennetés :
Alice (Malpertuis VI)
Un sacré coup de pouce (E-Courts, Voy'El)

Avatar de l’utilisateur
Aelys
Alors que l'aube diffuse sa couleur sur le monde, le tigre sort du bois noir et lève les yeux vers le ciel qui s’étend de l’autre côté du mur. Est-ce le jour pour jouer sa vie ?
Messages : 9262
Inscription : dim. oct. 31, 2010 11:56 am
Rang special : Grande flemmarde avec des pics d'activité

Re: Question de charisme

Message par Aelys » sam. avr. 02, 2011 2:07 pm

Si, il est très clair ;)
Je vois bien ce que tu veux dire, je l'ai déjà ressenti aussi. Peut-être avec Lord Asriel ? Je ne sais plus.
Avec quelques seigneurs Tsunami dans la trilogie de l'Empire (Feist). Du même Feist, avec Pug lorsqu'il est devenu un Très-Puissant dans les Chroniques de Krondor (mais pas sur les tomes suivants).
Dans tous les cas, les personnages étaient puissants et dangereux, soit par leur ruse, soit par le pouvoir qu'ils recelaient. Ils avaient toujours quelque chose de supérieur à moi, que je ne pouvais pas appréhender. Mais comme tu dis, tout les personnages comme ça ne m'ont pas fait le même effet, alors je ne sais pas si c'est un critère... Je réfléchis et je reviens dès que j'ai une réponse plus utile ^^
Mes derniers bébés : I.R.L., éditions Gulf Stream et Quelques pas de plus, éditions Scrineo
Grenouille tu as été, grenouille tu resteras.

Site
Blog

AngeDechu
Messages : 3185
Inscription : mer. mars 09, 2011 6:11 am

Re: Question de charisme

Message par AngeDechu » sam. avr. 02, 2011 2:34 pm

Oui, excellent commentaire. C'est vrai que certains personnages sont nettement plus charismatiques que d'autres, mais savoir ce qui cause ce charisme est très difficile à identifier. Il n'y a pas de recette magique...
Sans insister outre mesure….

https://tinyurl.com/y5xje9mk (Euphémisme, steampunk noir)

https://tinyurl.com/y675cfxc (Endor, science fantasy)

https://tinyurl.com/yyaqbtwc (Exodus, animesque)

Avatar de l’utilisateur
Milora
C'est qui le dragon le plus mignon de Meurk ?
Messages : 6192
Inscription : sam. déc. 18, 2010 8:58 pm
Rang special : Milosoupline
Localisation : Dans le Puits des Histoires Perdues

Re: Question de charisme

Message par Milora » sam. avr. 02, 2011 2:48 pm

Aelys a écrit : Dans tous les cas, les personnages étaient puissants et dangereux, soit par leur ruse, soit par le pouvoir qu'ils recelaient. Ils avaient toujours quelque chose de supérieur à moi, que je ne pouvais pas appréhender.
C'est vrai qu'il y a la puissance ! Mais (ça fait longtemps que je réfléchis à la question et à chaque critère qu'il me semble dégager, je trouve un contre-exemple), Hamlet est pieds et points liés et je l'ai trouvé tout aussi charismatique...
Peut-être que c'est une combinaison de facteurs ?

Je viens de penser à quelque chose : est-ce que ce serait le fait de sentir que le personnage cache quelque chose, sous des allures de personne assurée ? (ça colle pour Asriel qui a une faiblesse : Lyra ; pour Hurle, qui a aussi un point faible et une double vie, pour Hamlet dont on sait qu'il cache la souffrance de la mort de son père... Je viens de penser que certains personnages de films ou de série peuvent parfois donner cette impression (j'ai honte de la référence, mais Jane de The Mentalist est par moments charismatique comme ça... Non ?) ) Mais en même temps, ils produisent cet effet avant qu'on connaisse leur secret ou qu'on se doute qu'ils cachent quelque chose...

Bref, j'arrive vraiment pas à mettre le doigt dessus, mais c'est vrai que c'est associé à une certaine force de caractère et à une certaine puissance.
(Et je réalise que ce sont toujours des personnages masculins... Ou alors c'est juste que j'ai pas trouvé de personnage féminin répondant à la définition, au hasard de mes lectures ?)
C'est vrai que certains personnages sont nettement plus charismatiques que d'autres, mais savoir ce qui cause ce charisme est très difficile à identifier. Il n'y a pas de recette magique...
Non, effectivement, il n'y a pas de recette toute prête, mais c'est quand même frustrant de ne pas arriver à cerner le procédé qui amène tel effet, alors qu'on est censés savoir décortiquer plus ou moins un livre ! (en tous cas, moi ça m'a toujorus tulupinée)
Nouveauté :
Jour de pluie dans une cuisine (Le Mammouth éclairé)

Anciennetés :
Alice (Malpertuis VI)
Un sacré coup de pouce (E-Courts, Voy'El)

Avatar de l’utilisateur
Elikya
Petit escargot vaillant
Messages : 4486
Inscription : ven. mai 29, 2009 12:47 pm
Localisation : Entre terre et ciel

Re: Question de charisme

Message par Elikya » sam. avr. 02, 2011 2:52 pm

Pour ma part, je trouve que les personnages dont on ne sait pas tout sont plus charismatiques. Leur aura de mystère les rend plus séduisants à mes yeux.
Fitz est un personnage très attachant, mais il ne m'a fait cet effet car le lecteur partage tout avec lui. Donc, je connais ses erreurs, ses faiblesses, ce qui le rend à la fois plus humain et moins classe.

Je suis également sensible à l'aspect contrôle du personnage. Un personnage qui a une forte maîtrise de lui et de ses réactions m'impressionne davantage. Un exemple : Arsène Lupin rencontre des crises de désespoir, mais il se reprend toujours. Il mobilise toute son énergie pour trouver une solution.

Une dernière réflexion : c'est affreux, mais aucun personnage féminin ne me vint à l'esprit. Est-ce parce que je suis plus sensible au charme masculin ?
Elikya-Merveilleuse, de la Maison du trèfle à Nomorgame
Mon challenge : Les ailes du Phénix
Mon site internet
"Ma page facebook"

Avatar de l’utilisateur
Milora
C'est qui le dragon le plus mignon de Meurk ?
Messages : 6192
Inscription : sam. déc. 18, 2010 8:58 pm
Rang special : Milosoupline
Localisation : Dans le Puits des Histoires Perdues

Re: Question de charisme

Message par Milora » sam. avr. 02, 2011 2:57 pm

Elikya a écrit :
Je suis également sensible à l'aspect contrôle du personnage. Un personnage qui a une forte maîtrise de lui et de ses réactions m'impressionne davantage. Un exemple : Arsène Lupin rencontre des crises de désespoir, mais il se reprend toujours. Il mobilise toute son énergie pour trouver une solution.
Ah oui ! C'est peut-être ça : le self-control. Je n'arrive pas à trouver de contre-exemple, pour le coup !
Ça, combiné à d'autres éléments sans doute. Mais, pour les personnages auxquels je pense, c'est vrai qu ele self-control a l'air d'être leur point commun. Tu as mis le doigt dessus, Elikya !
Une dernière réflexion : c'est affreux, mais aucun personnage féminin ne me vint à l'esprit. Est-ce parce que je suis plus sensible au charme masculin ?
Je viens de me dire exactement la même chose... Au boulot les auteurs, faites-nous des personnages féminins aussi charismatiques !
(Non parce que même Mme Coulter a une partie plus passionnée, et moins charismatique)
Nouveauté :
Jour de pluie dans une cuisine (Le Mammouth éclairé)

Anciennetés :
Alice (Malpertuis VI)
Un sacré coup de pouce (E-Courts, Voy'El)

Avatar de l’utilisateur
Pandora
Défenseuse geek acharnée de la cuisine traditionnelle alsacienne
Messages : 4249
Inscription : sam. avr. 25, 2009 7:18 am
Rang special : Achtung Papagei !
Localisation : jamais très loin
Contact :

Re: Question de charisme

Message par Pandora » sam. avr. 02, 2011 2:58 pm

Milora a écrit :
Elikya a écrit : Une dernière réflexion : c'est affreux, mais aucun personnage féminin ne me vint à l'esprit. Est-ce parce que je suis plus sensible au charme masculin ?
Je viens de me dire exactement la même chose... Au boulot les auteurs, faites-nous des personnages féminins aussi charismatiques !
(Non parce que même Mme Coulter a une partie plus passionnée, et moins charismatique)
Je trouve Lhisbei des Chroniques du pays des mères assez charismatique

Avatar de l’utilisateur
Elikya
Petit escargot vaillant
Messages : 4486
Inscription : ven. mai 29, 2009 12:47 pm
Localisation : Entre terre et ciel

Re: Question de charisme

Message par Elikya » sam. avr. 02, 2011 3:11 pm

Je trouve Lhisbei des Chroniques du pays des mères assez charismatique
Raison de plus pour que je me plonge dans ce roman ! Hélas, il ne se trouve pas à la bibliothèque.

Concernant les personnages féminins, il y en a beaucoup que j'adore mais le mot "charismatique" n'est pas celui qui me vient à l'esprit (pour Elizabeth Bennet dans Orgueil et Préjugé, par exemple).
Elikya-Merveilleuse, de la Maison du trèfle à Nomorgame
Mon challenge : Les ailes du Phénix
Mon site internet
"Ma page facebook"

Avatar de l’utilisateur
Kira
De son sabre, cette guerrière défend son trésor : ses livres
Messages : 2857
Inscription : ven. nov. 20, 2009 3:13 pm
Rang special : Fantôme du forum
Localisation : De l'autre côté du miroir

Re: Question de charisme

Message par Kira » sam. avr. 02, 2011 3:19 pm

Pas d'accord : des personnages féminins charismatiques, il y en a ! Par exemple, Milady dans les Trois Mousquetaires.
Je pense que la part de mystère y est pour beaucoup. Le succès auprès du sexe opposé aussi, d'ailleurs.
Et vous avez oublié Han Solo ! (Teeeeeellement plus charismatique que ce pauvre Luke...) Ce qui me fait penser que le côté "bad boy" doit jouer aussi.
Le sexe et le mystère, voilà deux ingrédients de la recette. Je vous laisse ajouter les autres ;)

AngeDechu
Messages : 3185
Inscription : mer. mars 09, 2011 6:11 am

Re: Question de charisme

Message par AngeDechu » sam. avr. 02, 2011 3:26 pm

Phèdre dans Kûshiel est un personnage remarquablement bien écrit.

C'est un cas de personnage qui est censée être très intelligente, volontaire, et séduisante, mais cela apparait dans le texte clairement (ce n'est pas juste l'auteure qui le dit, on le voit )

Ce qui me permet d'avancer une possibilité pour le degré de charisme. Ce qu'on nomme de ce coté ci de l'Atlantique l'informed ability, c'est à dire une capacité que le personnage est censé avoir, mais qu'il n'a pas ailleurs que dans les descriptions.

Si votre personnage est supposé être un génie stratégique, il faut que ca se voit-et pas que le génie stratégique se fasse donner une paire de claques dès la première bataille avec les rebelles...(cf l'Empire de Britannia dans Code Geass, qui domine la planete mais qui perd toutes ses batailles on-screen contre les rebelles durant deux saisons)

Autrement dit, je pense pour ma part qu'une bonne part du charisme du personnage, c'est quand le personnage a des actions en phase avec sa réputation.
Sans insister outre mesure….

https://tinyurl.com/y5xje9mk (Euphémisme, steampunk noir)

https://tinyurl.com/y675cfxc (Endor, science fantasy)

https://tinyurl.com/yyaqbtwc (Exodus, animesque)

Avatar de l’utilisateur
Milora
C'est qui le dragon le plus mignon de Meurk ?
Messages : 6192
Inscription : sam. déc. 18, 2010 8:58 pm
Rang special : Milosoupline
Localisation : Dans le Puits des Histoires Perdues

Re: Question de charisme

Message par Milora » sam. avr. 02, 2011 3:39 pm

Kira a écrit :Pas d'accord : des personnages féminins charismatiques, il y en a ! Par exemple, Milady dans les Trois Mousquetaires.
Je pense que la part de mystère y est pour beaucoup. Le succès auprès du sexe opposé aussi, d'ailleurs.
Et vous avez oublié Han Solo ! (Teeeeeellement plus charismatique que ce pauvre Luke...) Ce qui me fait penser que le côté "bad boy" doit jouer aussi.
Le sexe et le mystère, voilà deux ingrédients de la recette. Je vous laisse ajouter les autres ;)
Dans ce cas, ça répond à une de mes questions : ça dépend beaucoup du lecteur. Parce que c'est pas du tout le cas pour moi ^^
Han Solo est mon personnage préféré de Star Wars, mais je ne le trouve pas charismatique - du moins pas au sens où je l'entendais. (Le seul charismatique - dans ce sens-là - dans Star Wars, je dirais que c'est Dark Vador, parfois)
Et Milady, je ne la trouve pas charismatique. Elle est manipulatrice, bien campée, intéressante, mais je ne la ressens pas dans la page quand je lis ^^
Et le succès auprès du sexe opposé, c'est pas vraiment un critère non plus, pour les personnages que moi je trouve charismatiques. (Ou alors, Dumbledore nous a caché des choses, mdr)
Comme quoi, ça doit dépendre des goûts !


Il faudra que j'essaie de lire les livres que vous citez, avec des personnages féminins charismatiques !
Dernière modification par Milora le sam. avr. 02, 2011 3:48 pm, modifié 1 fois.
Nouveauté :
Jour de pluie dans une cuisine (Le Mammouth éclairé)

Anciennetés :
Alice (Malpertuis VI)
Un sacré coup de pouce (E-Courts, Voy'El)

Avatar de l’utilisateur
tigrette
Grenouille militante
Messages : 768
Inscription : ven. févr. 25, 2011 2:30 pm
Rang special : Dans la Lune Mauve
Contact :

Re: Question de charisme

Message par tigrette » sam. avr. 02, 2011 3:41 pm

Albator et les sylvîdres sont pour moi un exemple type.

Avatar de l’utilisateur
Kira
De son sabre, cette guerrière défend son trésor : ses livres
Messages : 2857
Inscription : ven. nov. 20, 2009 3:13 pm
Rang special : Fantôme du forum
Localisation : De l'autre côté du miroir

Re: Question de charisme

Message par Kira » sam. avr. 02, 2011 4:09 pm

Milora a écrit :(Ou alors, Dumbledore nous a caché des choses, mdr)
D'après JKR Dumbledore est intéressé par les personnes de même sexe que lui...

Okay, le critère était mal choisi.

Le pouvoir, alors ? Le fait d'être capable d'influencer son entourage, de rallier les gens à sa cause, même quand ils ne sont pas forcément d'accord à la base?

Oui, Albator est super charismatique, c'est vrai (par contre les Sylvidres sont des sortes de clones, à l'exception de leur reine).
Et aussi Saga, dans Saint Seiya alors que la cruche et les chevaliers de bronze, euh, comment dire... ^^

Et le commandant Adama, alors, il est charismatique ? La présidente, oui ! + 1 pour les femmes !

Avatar de l’utilisateur
Celia
C'est le grand retour d'une merveilleuse grenouille
Messages : 4062
Inscription : dim. mai 25, 2008 5:26 pm
Rang special : Aime le sang et les câlins
Localisation : A l'Est
Contact :

Re: Question de charisme

Message par Celia » sam. avr. 02, 2011 4:18 pm

Kira a écrit : Et le commandant Adama, alors, il est charismatique ? La présidente, oui ! + 1 pour les femmes !
Pourquoi Roslin et Baltar se détestent-ils autant out en s'admirant ? Parce qu'ils sont hyper charismatiques, surtout par rapport au reste de la flotte. Ils ont un énorme pouvoir de suggestion et de manipulation aussi, bien que partant tous les deux de situations différentes (Roslin était ministre de l'éducation, un poste pas très valorisant, et Baltar courait les jupons, alors qu'ensuite il se découvre des qualités d'orateur qui le pousse vers autre chose que la coucherie *même si coucherie il y a toujours*)

Phèdre de Kushiel est charismatique mais... seulement dans Imriel. Toute la trilogie sur sa jeunesse propose un parcours très fort et pose un héroïne "qui en veut", mais je trouve qu'on sent plus de puissance, de pouvoir, de contrôle et une certaine sagesse dans la seconde trilogie (même si elle a un rôle très secondaire) Alors que par contre, sa nemesis, elle, est hyper charismatique, à mon avis, même quand elle n'est pas là.
Bêta-lectrice
Creep Show en recherche d'éditeur

Avatar de l’utilisateur
takisys
Grenouille à quatre roues
Messages : 4942
Inscription : jeu. mars 31, 2011 7:37 pm
Rang special : Dragon dyslexique
Localisation : Au coeur d'une faille spatiotemporelle
Contact :

Re: Question de charisme

Message par takisys » sam. avr. 02, 2011 4:41 pm

Une dernière réflexion : c'est affreux, mais aucun personnage féminin ne me vint à l'esprit. Est-ce parce que je suis plus sensible au charme masculin ?
Personnellement le premier qui me vient à l'idée, là comme ça, c'est le personnage de Gabrielle, mère de Lestat, une fois qu'elle est devenue vampire. Je trouve ce personnage fascinant, il m'a marqué comme peu.

En ce qui concerne les personnage masculin, j'éviterais de me référer à des personnages que l'on à connu d'abord sous les traits d'un acteur comme c'est le cas de Han Solo ou de Obi One Kenobi, l'acteur et son interprétation ne pouvant qu'influencer notre imaginaire notre imaginaire.
J'en prendrais donc deux que tout oppose, mais qui sont aussi les premiers qui me viennent à l'esprit Fitzban et Raistin de Lancedragon. Le premier est un dieu à moitié gâteux et le second un sorcier à la fois puissant et fragile.
Le sexe et le mystère, voilà deux ingrédients de la recette. Je vous laisse ajouter les autres
Dans les trois cas que j'ai cité la part sexe peut-être laissé de côté (si, si, je vous assure) Le mystère lui a effectivement toute sa place, mais ce qui me semble les caractériser beaucoup plus c'est leur dualité.

La question, c'était bien du point de vu du lecteur? parce qu'il me semble que le fil dérive un peu sur la fin. :rha: Je me trompe?
Challenge en cours : Plan B
Cycle terminé : Machines & Machinations
Les Enfants du Passé chez Voy'el
La Débusqueuse de Mondes chez le Peuple de Mü
BLOG/Site

Répondre