Le sujet où on dit ce qui nous angoisse

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Dawood
Batracien
Messages : 222
Inscription : mer. févr. 17, 2010 1:32 pm
Rang special : Batracien
Localisation : en pleine refonte de scénario ><

Le sujet où on dit ce qui nous angoisse

Message par Dawood » jeu. avr. 14, 2011 6:59 pm

Je me disais que ça manquait peut-être d'un sujet où l'on viendrait témoigner de nos peurs liées à l'écriture ?

Si je pensais à ça, c'est bien parce que j'ai de quoi inaugurer, et ne sachant pas où le poster, voilà voilà :
Suite à une discussion avec une amie concernant le héros de mon histoire, j'ai peur qu'il ne remporte pas l'adhésion d'un éventuel lectorat. Je suis conscient qu'il a des défauts mais clairement, cette amie m'a dit qu'elle ne l'aimait pas. C'est le risque bien sûr, on ne peut pas créer de personnage qui plaise à tout le monde, mais bon... c'est un de mes premiers retours le concernant, et bref, ça me fait un peu peur, d'autant plus que je n'ai pas vraiment l'intention de changer son personnage... à moi, il me plait... avec ses défauts. Mais plaira-t-il à d'autres ?
Enfin, bref... c'est la petite angoisse du jour.
A vous de confier les vôtres ! :|
Wyvern is coming.

(challenge à venir... :stylo: )

anonyme

Re: Le sujet où on dit ce qui nous angoisse

Message par anonyme » jeu. avr. 14, 2011 7:22 pm

Enfin, bref... c'est la petite angoisse du jour.
mon angoise c'est que la clé USB me lâche avec toutes mes modifs du week-end.

sinon, le reste je gère

++

Avatar de l’utilisateur
Kaze
A toujours une épée avec lui, au Kaze où
Messages : 161
Inscription : ven. janv. 28, 2011 6:41 pm
Rang special : Batracien
Localisation : Quelque part en Outre-Monde

Re: Le sujet où on dit ce qui nous angoisse

Message par Kaze » jeu. avr. 14, 2011 7:36 pm

Mon angoisse c'est que j'ai tellement d'idée en tête que je ne sais que choisir et qu'à chaque modifications de mon texte, j'ai peur que ça n'entache le résultat final. :wamp:

Avatar de l’utilisateur
Cléo Muceignet
Messages : 92
Inscription : jeu. févr. 17, 2011 8:09 pm
Rang special : Batracien
Localisation : Paris

Re: Le sujet où on dit ce qui nous angoisse

Message par Cléo Muceignet » jeu. avr. 14, 2011 8:18 pm

Mon angoisse, c'est que le roman sur lequel je travaille depuis maintenant 9 mois ne soit qu'un tas d'immondices.

Mais je pense que c'est commun à tous.

Sinon je plussoie pour la clef usb !

Avatar de l’utilisateur
Siana
Messages : 4086
Inscription : dim. janv. 09, 2011 2:55 pm
Rang special : Grenouille-paranormale
Localisation : 49

Re: Le sujet où on dit ce qui nous angoisse

Message par Siana » jeu. avr. 14, 2011 8:41 pm

Froucle a écrit :Mon angoisse, c'est que le roman sur lequel je travaille depuis maintenant 9 mois ne soit qu'un tas d'immondices.

Mais je pense que c'est commun à tous.

Sinon je plussoie pour la clef usb !
Et moi je plussoie tout ça aussi !
Avec l'angoisse de travailler pour n'aboutir à rien, en plus.
:steampunk: :stylo:
- Frères d'enchantement, chez RroyzZ éditions (fév. 2019)
- Mères des interdits, challenge 2019

Avatar de l’utilisateur
Aelys
Alors que l'aube diffuse sa couleur sur le monde, le tigre sort du bois noir et lève les yeux vers le ciel qui s’étend de l’autre côté du mur. Est-ce le jour pour jouer sa vie ?
Messages : 9252
Inscription : dim. oct. 31, 2010 11:56 am
Rang special : Grande flemmarde avec des pics d'activité

Re: Le sujet où on dit ce qui nous angoisse

Message par Aelys » jeu. avr. 14, 2011 9:34 pm

Moi j'angoisse de ne pas réussir à rendre le roman génialissime que j'ai en tête ^^

Pas pour la clé USB : je suis une maniaque des sauvegardes !
Mes derniers bébés : I.R.L., éditions Gulf Stream et Quelques pas de plus, éditions Scrineo
Grenouille tu as été, grenouille tu resteras.

Site
Blog

Avatar de l’utilisateur
Nyaoh
Messages : 1113
Inscription : mar. avr. 27, 2010 2:54 pm
Rang special : Grenouille de papier
Localisation : Dans les pages d'un livre
Contact :

Re: Le sujet où on dit ce qui nous angoisse

Message par Nyaoh » jeu. avr. 14, 2011 10:28 pm

Siana a écrit :
Froucle a écrit :Mon angoisse, c'est que le roman sur lequel je travaille depuis maintenant 9 mois ne soit qu'un tas d'immondices.

Mais je pense que c'est commun à tous.
Et moi je plussoie tout ça aussi !
Avec l'angoisse de travailler pour n'aboutir à rien, en plus.
Ouhla c'est si vrai ^^ ^^ avec tout le temps que ça prend au quotidien, se dire qu'on arrivera peut-être pas au bout, ou que c'est nul ou... :rha: :rha:

Je m'inquiète pas du tout pour la clef usb par contre, mon chéri à mis en place un système d'enregistrement a distance, même si l'ordi crame ça risque rien. ^^
"Je ne cherche à être sur de rien mais je veux trouver la forme juste de mon doute"
J.Benameur
Blog auteure

Avatar de l’utilisateur
Mélanie
Mélafique carbonise les imprudents qui ne savent pas orthographier fu... fu...
Messages : 7943
Inscription : dim. mai 17, 2009 6:29 pm
Rang special : Power Mélanie!
Localisation : Chapitre 13

Re: Le sujet où on dit ce qui nous angoisse

Message par Mélanie » ven. avr. 15, 2011 5:06 am

Les sauvegardes, toujours : deux versions sur mon ordinateur. Je faisais des envois de courriels à moi-même avec les documents en pièces jointes, jusqu'à ce que... voir le problème du prochain paragraphe. Et parfois j'ai le réflexe de faire Ctrl-S alors qu'il n'y a rien à sauvegarder. :)

Je suis aussi un peu victime de paranoïa légère : mon ordinateur est truffé de mots de passe, de fichiers cachés, planqués et parfois cryptés. (Même que je trouve ça normal ! ^^) Et je suis tellement protectrice de mon ordinateur que personne n'y a jamais touché, et donc toute ma panoplie de protection n'a encore servi à rien. (C'est difficilement conciliable avec l'angoisse de perdre ses fichiers. Une fois j'ai retrouvé sur une vieille clef USB une de mes sauvegardes que j'avais oublié (cachée et planquée qu'elle était...). Je l'ai sérieusement endommagée avant de la mettre à la poubelle.)

Pourtant je dirais que mon angoisse la plus profonde, c'est le fait d'oublier les idées qui me viennent. Du coup, j'ai un calepin dans mon cartable, un tout-mini-calepin dans mon portefeuille, pour avoir toujours de quoi prendre une note dans la journée. Je suis du signe astrologique pense-bête. Ce qui m'arrive quasi-fréquemment c'est de penser à mon roman, un peu distraite, je me retrouve avec un calepin dans les mains et... "mais qu'est-ce que je voulais écrire, déjà ?". Image Alors je me refais le film de toute ma journée et parfois je m'en re-souviens et parfois non. :rha:
ıllıllı Cyclitse et modérartice ıllıllı

"Aux amres ! diuex et dmei-deiux !
Abtatnos ctete tyarnine,
Ce régmie set fsatideiux !
Puls ed necatr, puls d'abmriosie !"
Oprhée uax efners

Avatar de l’utilisateur
Jo Ann v.
CoCynelle
Messages : 970
Inscription : jeu. sept. 03, 2009 12:26 am
Rang special : Batracienne rouge et noire
Localisation : Devant Wally
Contact :

Re: Le sujet où on dit ce qui nous angoisse

Message par Jo Ann v. » ven. avr. 15, 2011 5:29 am

Comme la plupart, je me demande si mon histoire en coup vaut la peine... :-(

Sinon, ça fait longtemps que j'ai renoncé aux clés USB, il y a toujours un faux contact (ou c'est peut-être une malédiction). Je m'envoie des e-mails sur mes deux adresses (deux fournisseurs différents).
:wow:
Des contes revisités aux portes de Paris (MxM Bookmark, Coll. Infinity) :
Au Sorbier des oiseleurs & Tango à minuit
Découvre la préquelle gratuite !

Avatar de l’utilisateur
Cendrefeu
Messages : 859
Inscription : mer. oct. 29, 2008 4:42 pm
Rang special : Adoratrice de feu Clancy
Localisation : Behind the radar screen

Re: Le sujet où on dit ce qui nous angoisse

Message par Cendrefeu » ven. avr. 15, 2011 6:44 am

Il m'est arrivé une fois que le disque dur du PC rende l'âme, et avec lui, tous mes fichiers (Avec le recul, je me dis que ce n'est pas plus mal, parce qu'à l'époque j'écrivais d'immondes torchons ^^). Depuis, je sauvegarde en triple exemplaire pour éviter que ça se reproduise.

Moi c'est pareil que Mélanie, c'est la peur d'oublier l'idée qui me vient d'un seul coup en tête. Quand ça m'arrive alors que je n'ai rien pour l'écrire, je vais la répéter en boucle dans ma tête jusqu'à pouvoir la gribouiller sur un bout de papier
Ma dernière parution: Realm of Broken Faces, le dernier opus des Récits du Monde Mécanique :wow:

Et les précédents: Smog of Germania et Scents of Orient !

Mon actualité d'auteur

Avatar de l’utilisateur
Earane
Licorne magique de la mare.
Messages : 4645
Inscription : mer. avr. 15, 2009 10:40 am
Rang special : Aristogrenouille
Localisation : Par-delà le désert, au milieu des Tempêtes
Contact :

Re: Le sujet où on dit ce qui nous angoisse

Message par Earane » ven. avr. 15, 2011 8:04 am

Les sauvergardes ici aussi pour l'instant : tous les soirs, quand j'ai fini de bosser, je m'envoie le fichier par mail sur mes deux adresses, puis je l'enregistre sur mon pc et sur ma clé (sait-on jamais ^^).

Ensuite, je rejoins Froucle, que mon premier jet soit quand même potable avec les corrections qui s'imposeront sans nul doute !
Souffleur de rêves (Tomes 1&2), Livr'S Editions
Rédemption, Livr's Editions
Mon challenge 2019 : Panthéon

Avatar de l’utilisateur
Lieko
Messages : 401
Inscription : dim. nov. 21, 2010 12:12 pm

Re: Le sujet où on dit ce qui nous angoisse

Message par Lieko » ven. avr. 15, 2011 8:37 am

J'angoisse à l'idée que des gens puissent tomber sur ce que j'ai écrit...
Heureusement, comme Melanie : mots de passe, fichiers cachés, dossiers planqués (il ne manque qu'un mécanisme d'auto-destruction et ce sera parfait !). Donc au final je n'ai, pour ainsi dire, aucune raison de m'inquiéter.

Par conséquent, je compatis avec celles et ceux qui se font du mouron.
Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions.

Avatar de l’utilisateur
Sytra
Est venue effeuiller les papyrus
Messages : 3160
Inscription : jeu. déc. 09, 2010 12:29 pm
Rang special : Batracienne occitane
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Le sujet où on dit ce qui nous angoisse

Message par Sytra » ven. avr. 15, 2011 8:42 am

Je sais que j'écris des textes à peu prêt potables et intéressants, mais ce qui me fait vraiment stresser, c'est de ne pas être capable de les rendre suffisamment bons pour qu'ils soient dignes d'être publiés.
Je redoute toujours le jugement qui va être porté dessus quand je les fais lire à des personnes plus impartiales que ma famille ou mes amis.
Esclave consentante de Mère Fouettarde
Challenge 1er jet : Byakko
Sytra no Yume, mon blog
Des auteurs à l'Ouest, notre site d'auteurs avec Chapardeuse, Elikya et Roanne

Avatar de l’utilisateur
Beorn
Sous son large chapeau et son tricot de laine, dispense son enseignement tout en haut de la montagne, bravant l'hiver grâce à ses chaussettes aux super pouvoirs
Messages : 10392
Inscription : jeu. août 21, 2008 9:28 am
Rang special : L'avant-dernier des Mohicans
Contact :

Re: Le sujet où on dit ce qui nous angoisse

Message par Beorn » ven. avr. 15, 2011 8:43 am

Dawood a écrit :Suite à une discussion avec une amie concernant le héros de mon histoire, j'ai peur qu'il ne remporte pas l'adhésion d'un éventuel lectorat. Je suis conscient qu'il a des défauts mais clairement, cette amie m'a dit qu'elle ne l'aimait pas.
Chaque roman s'adresse à un certain type de lecteurs et nos amis n'en font pas forcément partie. ;)
En fait, souvent, on écrit pour sortir de son quotidien, de sa place et de son rôle dans sa famille ou dans son cercle d'amis. On écrit pour se construire autre chose, ailleurs, différent, plus loin... Et on ose écrire des choses qui peuvent provoquer l'incompréhension chez les gens qui nous connaissent pour de vrai.

Je ne sais pas du tout si tu es dans ce cas-là, c'est juste une hypothèse.
Froucle a écrit :Mon angoisse, c'est que le roman sur lequel je travaille depuis maintenant 9 mois ne soit qu'un tas d'immondices.
Pareil, sauf que pour moi, ça fait 4 mois.

J'angoisse aussi, à chaque roman, à l'idée que je n'arriverai pas à le finir.
C'est idiot, j'ai toujours fini mes romans et assez vite, en général, mais c'est comme ça.

D'un autre côté, je pense que ces angoisses sont utiles : c'est en se demandant si c'est nul qu'on se pose des questions et qu'on corrige des points importants. C'est en se demandant si on va réussir à le boucler qu'on se botte les fesses pour avancer.

Alors, vive les angoisses ! ^^
Blog : Les conseils de Tonton Beorn / Site officiel
Bragelonne : Le 7ème Guerrier-Mage / Calame T1 Castelmore : Le jour où... / 14-14 / Un ogre en cavale

arwen

Re: Le sujet où on dit ce qui nous angoisse

Message par arwen » ven. avr. 15, 2011 9:37 am

Beuh, moi qui suis super angoissée dans la vie, j'suis super zen quand j'écris !
Enfin pas zen, en transe ! Je prends mon pied...
J'me pose pas 36000 questions une fois que je suis lancée (avant oui... mais ça ne dure jamais très longtemps).
Bon après tout ce qui est correction, c'est le calvaire ( et c'est plus de l'angoisse mais de la déprime ! )

Par contre, le jour J, où je présente le bébé au monde entier, argh... boule d'angoisse pour le tout premier avis.
Ensuite aussi, mais le tout le premier est le plus terrible.

Répondre