[A] "Placement de produits" et références à des marques

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Nyaoh
Messages : 1113
Inscription : mar. avr. 27, 2010 2:54 pm
Rang special : Grenouille de papier
Localisation : Dans les pages d'un livre
Contact :

[A] "Placement de produits" et références à des marques

Message par Nyaoh » mar. avr. 26, 2011 8:29 pm

C'est une "blague" (bon pas tout à fait allez juste un petit jeu de mot ^^ ), je me pose des questions sur un sujet et je ne vois pas vraiment quoi chercher comme titre de sujet ?
J'y pensais en regardant sur canal des séries qu'on signale comme "plaçant" des produits, de la pub quoi. Et je me suis demandé pour ceux qui travaillent sur des livres qui se situent dans notre monde mais avec de la SF en plus, si vous mettez des vrais marques/produits dans vos textes ? Est-ce que ça posera problème à un éditeur ou pas ?

Sinon accessoirement je me demandais un peu dans le même genre, si dans vos histoires vous ajoutez des références à d'autres livres/séries télé/ références culturelles... Est-ce que vous le faite ? Pensez-vous que c'est négatif dans le sens que ça "date" trop le livre à une époque bien précise ? Est-ce que ça pourrait aussi poser problème à un éditeur ?

J'espère que ce n'est pas un sujet déjà abordé et je m'excuse sinon, je ne savais pas quoi chercher? :oops: :oops: Si ça se trouve je suis la seule à me poser cette question et tout le monde s'en fout ^^
"Je ne cherche à être sur de rien mais je veux trouver la forme juste de mon doute"
J.Benameur
Blog auteure

Avatar de l’utilisateur
Aelys
Alors que l'aube diffuse sa couleur sur le monde, le tigre sort du bois noir et lève les yeux vers le ciel qui s’étend de l’autre côté du mur. Est-ce le jour pour jouer sa vie ?
Messages : 9252
Inscription : dim. oct. 31, 2010 11:56 am
Rang special : Grande flemmarde avec des pics d'activité

Re: "Placement de produits" et références

Message par Aelys » mar. avr. 26, 2011 8:33 pm

Alors, personnellement je ne le fais pas, mais je l'ai beaucoup vu (les marques et les références culturelles) et ça ne gêne pas du tout. J'ai lu un roman récent (Krine, il y a une fiche dans les dissections dessus) qui mettait même en scène pleins de personnages nés à la même époque comme Frankenstein, Sherlock Holmes etc, et personnellement j'ai vraiment adoré sans que ça date le texte (mais les références étaient quand même largement passées à la postérité).

Je lis pas mal de références à des chansons, mois à des séries mais pourquoi pas, si on peut comprendre sans connaître la série ?
Mes derniers bébés : I.R.L., éditions Gulf Stream et Quelques pas de plus, éditions Scrineo
Grenouille tu as été, grenouille tu resteras.

Site
Blog

Avatar de l’utilisateur
Celia
C'est le grand retour d'une merveilleuse grenouille
Messages : 4062
Inscription : dim. mai 25, 2008 5:26 pm
Rang special : Aime le sang et les câlins
Localisation : A l'Est
Contact :

Re: "Placement de produits" et références

Message par Celia » mar. avr. 26, 2011 8:41 pm

Les références culturelles, je ne les évite pas. Par contre pour les produits de tous les jours je fais peut-être plus attention (déjà dire réfrigérateur et non frigo ^^) Par exemple je ne citerai pas des noms de marque de lessive.
Après, les références culturelles, ça peut aller d'un livre, un film, à... une marque. Par exemple j'ai toujours en projet une novella qui se passerait dans la campagne/cambrousse US. Si je veux citer Coca Cola, je le ferai, parce que ce sera une référence culturelle (je schéatise)
Ce n'est pas un placement de produit, c'est une référence, au même titre qu'un jeune geek héros d'une nouvelle de SF citerait Hawkings ou Lucas (selon son niveau ^^)
Si j'écris une nouvelle sur les années 70/80, je parle d'enfants, je parle de Fisher Price. Pourquoi, pas parce que je veut des sous de Fisher Price (ou des jouets gratuits), mais parce que ce sera une référence culturelle (tenez les vieux téléphone Fisher Price de Toy Story 3 n'est pas un placement de produit, c'est un clin d'oeil aux parents qui voient le film avec leurs mômes)
La limite est confuse.
Bêta-lectrice
Creep Show en recherche d'éditeur

Avatar de l’utilisateur
Jo Ann v.
CoCynelle
Messages : 970
Inscription : jeu. sept. 03, 2009 12:26 am
Rang special : Batracienne rouge et noire
Localisation : Devant Wally
Contact :

Re: "Placement de produits" et références

Message par Jo Ann v. » mar. avr. 26, 2011 9:02 pm

Les noms des produits permettent de rendre des scènes plus réelles. Du genre, si quelqu'un va dans un café et demande un Coca (au lieu d'un soda) ou un Dr Pepper si ça se passe aux US, ça fait réaliste et non "générique", du genre "imaginez le soda que vous préférez".
Personnellement, j'aime bien lire des références du genre, avec produits/films/livres/séries/monuments, plutôt que tout inventer. Mais bon, ça si c'est du fantastique ou fantasy urbaine et que ça se passe dans une ville réelle. Je ne vois pas comment on ferait dans une fantasy classique. :-)
:wow:
Des contes revisités aux portes de Paris (MxM Bookmark, Coll. Infinity) :
Au Sorbier des oiseleurs & Tango à minuit
Découvre la préquelle gratuite !

Avatar de l’utilisateur
Cléo Muceignet
Messages : 92
Inscription : jeu. févr. 17, 2011 8:09 pm
Rang special : Batracien
Localisation : Paris

Re: "Placement de produits" et références

Message par Cléo Muceignet » mar. avr. 26, 2011 9:39 pm

Je l'ai fait, un peu.
A un moment, les personnages parlent entre eux, et un fait un résumé excessif de la situation. Il fait, à la fin une réflexion du style : "Bon dieu, ça ferait un sacré roman de science-fiction !"
En fait, c'est la seule excentricité que je me suis permise, juste histoire de faire sourire une seconde.
Après, question de marque je n'ai pas eu besoin de le faire. Question références culturelles, j'en ai fait, plusieurs peut-être. Seule une me vient à l'esprit.
Lester a pénétré dans le "Zanzi-bar". Mais c'est plus un clin d'oeil. Je ne m'attarde pas dessus.
Dernière modification par Cléo Muceignet le mer. avr. 27, 2011 6:09 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Nyaoh
Messages : 1113
Inscription : mar. avr. 27, 2010 2:54 pm
Rang special : Grenouille de papier
Localisation : Dans les pages d'un livre
Contact :

Re: "Placement de produits" et références

Message par Nyaoh » mar. avr. 26, 2011 10:27 pm

Pour "placement de produits" c'était une blague, bien sûr que c'est pour mieux situer le texte et non espérer avoir des sousous on est bien d'accord ! Je pense à des choses qui deviennent effroyablement (ouhouh le mot qui donne vaguement mon avis sur le sujet hihihihi...) courantes voir... "Obligés" ? Je pense aux iphone et surtout aux ipod, combien disent maintenant ipod de manière générique et pas lecteur mp3... C'est vrai que pour le coca j'y aurais même pas pensé effectivement, vu à quel point ça me semble... Impossible de vouloir dire "soda" pour éviter le mot. Peut être que parler de coca zéro force un peu trop le trait par contre ^^ (mais ça situe un ou une héroïne qui fait gaffe à sa ligne :lol: ).
J'ai tendance à le faire en tout cas, mais plus le côté références culturelles dans les scènes. Je me demandais si un éditeur dirait "va falloir enlever tout ça, c'est problématique" ou si on fait bien comme on veut, vu que dans de nombreux livres (je lis de la bit-lit en ce moment donc le genre joue bien avec le fantastique mêlé aux nombreuses références culturelles, ça ancre bien le récit, je pense à Mercy Thompson ou Anita Blake) on y a droit.

Bon je sais bien que mes petits "scritouillages" seront pas édités demain, mais les questions qu'on se pose des fois ^^
"Je ne cherche à être sur de rien mais je veux trouver la forme juste de mon doute"
J.Benameur
Blog auteure

Avatar de l’utilisateur
Jo Ann v.
CoCynelle
Messages : 970
Inscription : jeu. sept. 03, 2009 12:26 am
Rang special : Batracienne rouge et noire
Localisation : Devant Wally
Contact :

Re: "Placement de produits" et références

Message par Jo Ann v. » mar. avr. 26, 2011 10:41 pm

Je ne pense pas qu'en tant que références, ça pose un problème. Si, par contre, il y a une scène où on critique Coca-Cola (genre roman social), je pense que là, ouais, mieux vaut inventer un soda pour le roman et éviter le procès.
Mais ce n'est qu'un avis, je n'ai aucune idée de la réglementation...
:wow:
Des contes revisités aux portes de Paris (MxM Bookmark, Coll. Infinity) :
Au Sorbier des oiseleurs & Tango à minuit
Découvre la préquelle gratuite !

Avatar de l’utilisateur
Aelys
Alors que l'aube diffuse sa couleur sur le monde, le tigre sort du bois noir et lève les yeux vers le ciel qui s’étend de l’autre côté du mur. Est-ce le jour pour jouer sa vie ?
Messages : 9252
Inscription : dim. oct. 31, 2010 11:56 am
Rang special : Grande flemmarde avec des pics d'activité

Re: "Placement de produits" et références

Message par Aelys » mar. avr. 26, 2011 10:43 pm

Comme je l'ai dit, non, un éditeur ne te demandera pas d'enlever tout ça, du moins pas si ça a un sens (ce sont parfois eux qui les rajoutent, même :lol:)
Mes derniers bébés : I.R.L., éditions Gulf Stream et Quelques pas de plus, éditions Scrineo
Grenouille tu as été, grenouille tu resteras.

Site
Blog

arwen

Re: "Placement de produits" et références

Message par arwen » mer. avr. 27, 2011 7:09 am

En fait Nyaoh, c'est plutôt les marques qui pourraient demander du fric pour les avoir cités. C'est en tout cas le cas dans la presse où tout cela est banni donc...
En littérature, apparemment, ça passe, mais je préfère m'en passer. Aucune envie de lire de la pub détournée dans un roman de toute façon... ou alors faut vraiment que cela ait une signification précise pour faire boire du coca cola et non du pepsi au personnage. Parce que si c'est juste pour le désaltérer, un soda c'est tout aussi bien...
Par exemple un mec qui roule en lada c'est marrant, mais si c'est une clio ou une 206, là j'vois pas l'intérêt de préciser...
Sinon, je rejoins Jo ann.

Avatar de l’utilisateur
Iluinar
Grand maître Croustimouche
Messages : 10764
Inscription : mer. nov. 15, 2006 3:05 pm
Rang special : Esprit servant du fouet
Localisation : Dans mon monde

Re: "Placement de produits" et références

Message par Iluinar » mer. avr. 27, 2011 7:40 am

En tant que lecteur, voir des marques citées explicitement dans un texte, c'est le genre de truc qui m'agace. On est déjà assez envahi par la pub tout au long de notre vie. Et j'ai toujours tendance à me demander combien l'auteur a touché pour citer cette marque (mais c'est parce que j'ai mauvais esprit).

En tant qu'auteur, je ne l'ai encore jamais fait et je n'ai pas l'intention de commencer. Un soda, c'est très bien, c'est un mot de la langue française (et moi, j'aime pas le coca, na !).

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 10147
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: "Placement de produits" et références

Message par Macada » mer. avr. 27, 2011 7:44 am

Ca m'arrive, oui, de donner des références de marques ou culturelles. J'ai une comptable qui bosse chez Champion, des gamins qui lisent Tom-Tom et Nana, ou L'oeil du loup de Daniel Pennac (parce qu'il est super et qu'il fait partie des programmes scolaires^^). Toujours des histoires "blanches" ou se passant dans la société européenne actuelle. Toujours en rapport avec l'histoire.

Comme dit Jo-Ann, ça permet d'ancrer le réalisme et comme dit Célia, ça permet aussi des clins d'oeil qui font appel à l'affectif des lecteurs. Sauf qu'en ce qui concerne ceux-ci, le critère "réaliste" doit aussi être observé pour que j'accroche. Ainsi, un histoire qui se passe dans 100 ans ou plus où on croise les films ou les chanteurs actuels, ça ne marche pas avec moi (sauf si l'histoire l'exige). J'ai l'impression que l'auteur se fait plaisir à lui sans plus tenir compte de la crédibilité de son monde (sans compter que ses goûts ne sont pas forcément les miens et que donc "l'affectif" ne fonctionne pas pour moi).

Edit : grillée par Arwen. Je la rejoins pour les "pub gratuites". Si je cite une grande marque commerciale (Coca, Champion,..) ce n'est jamais gratuitement (mes persos ne boivent pas innocemment du Coca par exemple, ni des sodas d'ailleurs, ils boivent des menthe à l'eau, des demis et ce genre de trucs), et ce n'est pas à l'avantage de la marque (les lecteurs ne sont aucunement encouragé à faire leurs courses à Champion par exemple et je ne martèle surtout pas le nom)
Actualité :
Ceux qui vivront, Challenge en cours
Rose-thé et gris-souris, Gephyre (avril 2019)
Entre troll et ogre, ActuSF (avril 2018)
Les Aériens, Sarbacane (octobre 2017)

Avatar de l’utilisateur
Siana
Messages : 4085
Inscription : dim. janv. 09, 2011 2:55 pm
Rang special : Grenouille-paranormale
Localisation : 49

Re: "Placement de produits" et références

Message par Siana » mer. avr. 27, 2011 8:26 am

Ça me rappelle un livre que j'ai lu. Mais il n'était pas vraiment question de marques. Plutôt de paroles de chansons (des années 80 il me semble), d'extraits de livres (comme Tolkien) ou des répliques de séries TV (plutôt vieilles elles aussi). Et j'ai croisé de telles références dans la bouche d'un elfe dans Bienvenue en Otopia, roman de sf/fantasy qui se déroule en partie dans notre monde en 2021. Bon l'elfe en question vit dans notre monde et fait partie d'un groupe de musique donc on ne lui en voudra pas de reprendre de très vieilles chansons ni d'avoir une culture musicale... Mais croiser ce genre de référence presque toutes les deux pages en étant obligé de lire les notes de bas de page, c'était soulant au bout de quelques chapitres.
:steampunk: :stylo:
- Frères d'enchantement, chez RroyzZ éditions (fév. 2019)
- Mères des interdits, challenge 2019

Avatar de l’utilisateur
Niniane
Grenouille angélique repentie
Messages : 510
Inscription : sam. août 14, 2010 4:07 pm
Rang special : Batracien
Localisation : Ile-de-France
Contact :

Re: "Placement de produits" et références

Message par Niniane » mer. avr. 27, 2011 9:11 am

Les noms de produits et références, c'est sympa, mais à petites doses. Je me rappelle d'un livre, American Psycho, où le premier chapitre est un concentré de marques et de noms de produits. A ce niveau là, ça devait être voulu, mais ça m'a tellement agacé que j'ai failli en abandonner le bouquin.
Sinon, au niveau des marques, il faut faire attention, les noms de produits peuvent changer à l'étranger (je pense notamment au Coca Light qui se dit Diet Coke aux USA).
Plus généralement, les références en SF, c'est quelque chose que j'apprécie, si ça a de la cohérence.

Avatar de l’utilisateur
Celia
C'est le grand retour d'une merveilleuse grenouille
Messages : 4062
Inscription : dim. mai 25, 2008 5:26 pm
Rang special : Aime le sang et les câlins
Localisation : A l'Est
Contact :

Re: "Placement de produits" et références

Message par Celia » mer. avr. 27, 2011 11:47 am

Niniane a écrit :Les noms de produits et références, c'est sympa, mais à petites doses. Je me rappelle d'un livre, American Psycho, où le premier chapitre est un concentré de marques et de noms de produits. A ce niveau là, ça devait être voulu, mais ça m'a tellement agacé que j'ai failli en abandonner le bouquin.
Vu le bouquin et l'auteur, oui c'était voulu ^^
Bêta-lectrice
Creep Show en recherche d'éditeur

Avatar de l’utilisateur
Dawood
Batracien
Messages : 222
Inscription : mer. févr. 17, 2010 1:32 pm
Rang special : Batracien
Localisation : en pleine refonte de scénario ><

Re: "Placement de produits" et références

Message par Dawood » mer. avr. 27, 2011 12:51 pm

Je pense que je ne verrais pas d'inconvénient à croiser des références à des marques dans une histoire.

Après, j'ai lu le premier tome de Autre Monde de Maxime Chattam, dans lequel le jeune héros est un fan du Seigneur des Anneaux et se fait même offrir la réplique de l'épée d'Aragorn dans le film. Je suis peut-être le seul, mais moi, ça m'a gêné. Je ne sais, pas ça me donne pas envie de croire à l'histoire... J'ai du mal à expliquer pourquoi, c'est peut-être un peu obtus de ma part, mais ce genre de référence à une oeuvre fantastique dans une autre... j'ai du mal. Ça m'a fait mauvaise impression... Après, peut-être cela tient-il simplement à ce livre (que j'ai très moyennement aimé) et que dans un autre, ça serait passé tout seul.
Wyvern is coming.

(challenge à venir... :stylo: )

Répondre