[A] La quête du style

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
tigrette
Grenouille militante
Messages : 768
Inscription : ven. févr. 25, 2011 2:30 pm
Rang special : Dans la Lune Mauve
Contact :

[A] La quête du style

Message par tigrette » lun. août 29, 2011 11:27 am

Bonjour,

je viens de lire un article fort intéressant sur le blog de Nicolas Kemp, le voici :

Améliorer son style

Je me suis aperçue que depuis que je suis beta-lue, tout ce qui me semblait constituer "mon style" au départ a subi pas mal de bouleversements. Je truffait mes phrases d'adverbes et d'adjectifs (souvent précieux) et mes phrases de circonvolutions. Je trouve que j'écris beaucoup mieux depuis que je fréquente ce forum.

Je vous suggère de faire une analyse de votre style :

Mon style :

- les auteurs français qui m'inspirent sont les auteurs classiques (Balzac, Flaubert, Dumas, etc) donc j'évite le langage parlé, les phrases sans verbe, les contractions, etc. J'essaye d'utiliser un vocabulaire riche mais sans tomber dans la préciosité.

-je traque les phrases inutiles, les mots qui ne sont pas à leur place, les digressions philosophiques, les réflexions plus ou moins cachés de l'auteur
Dernière modification par tigrette le lun. août 29, 2011 1:33 pm, modifié 5 fois.

Avatar de l’utilisateur
Celia
C'est le grand retour d'une merveilleuse grenouille
Messages : 4062
Inscription : dim. mai 25, 2008 5:26 pm
Rang special : Aime le sang et les câlins
Localisation : A l'Est
Contact :

Re: Trouver son style

Message par Celia » lun. août 29, 2011 11:43 am

Merci pour ce sujet intéressant ^^
Je ne sais pas si je suis bien placée pour analyser mon propre style (je ne suis pas une fervente adepte de l'auto-analyse) mais je dois bien dire qu'il y a presque un monde entre les auteurs qui m'inspirent au niveau de la construction de mes intrigues et de mes personnages (je pense essentiellement à Zola et King) et celui (pour l'instant presque le seul) qui m'a envoyé une claque il y a une bonne quinzaine d'années et dont je retrouve quelques traces dans certains de mes textes : Bernard MArie Koltès (et encore pour une seule oeuvre, Dans la solitude des champs de coton)
Après je ne suis pas certaine d'avoir trouvé mon style, alors que je suis déjà certaine d'avoir trouvé mes thèmes. Peut-être qu'un regard extérieur pourrait me le dire.
Bêta-lectrice
Creep Show en recherche d'éditeur

Avatar de l’utilisateur
Elikya
Petit escargot vaillant
Messages : 4337
Inscription : ven. mai 29, 2009 12:47 pm
Localisation : Entre terre et ciel

Re: Trouver son style

Message par Elikya » lun. août 29, 2011 11:53 am

J'aime beaucoup l'article sur le chameau, le lion et l'enfant. :merci:

Je partage l'opinion de l'auteur, notamment dans le passage suivant :
Vous comprendrez que le style, celui qui fait fonctionner le texte, celui qui traduit au mieux votre pensée, est invisible. Le vrai styliste apprend tout, essaye tout, puis il revient à son point de départ.

Vous essaierez d’écrire “comme tout le monde”, et vous vous rendrez compte de cette merveille : en écrivant comme tout le monde, on n’écrit comme personne. En cherchant la voix de l’évidence, on trouve d’instinct les formules comme les “mots justes”.

Vous comprendrez que le meilleur style, c’est celui qui se fait oublier.
Elikya-Merveilleuse, de la Maison du trèfle à Nomorgame
Mon challenge : Les ailes du Phénix
Mon site internet
"Ma page facebook"

Avatar de l’utilisateur
Milora
C'est qui le dragon le plus mignon de Meurk ?
Messages : 5848
Inscription : sam. déc. 18, 2010 8:58 pm
Rang special : Milosoupline
Localisation : Dans le Puits des Histoires Perdues

Re: Trouver son style

Message par Milora » lun. août 29, 2011 12:15 pm

Désolée pour le HS, mais je n'arrive pas à lire l'article dont parle Tigrette : je n'ai que la phrase d'introduction... Il faut s'abonner quelque part, cliquer quelque part ? (s'il le faut c'est gros comme une maison et c'est juste moi qui le vois pas, mdr)
Nouveauté :
Jour de pluie dans une cuisine (Le Mammouth éclairé)

Anciennetés :
Alice (Malpertuis VI)
Un sacré coup de pouce (E-Courts, Voy'El)

Avatar de l’utilisateur
blackwatch
A atteint la Lune et les Etoiles
Messages : 17605
Inscription : mer. juil. 26, 2006 1:59 pm
Rang special : Batracien
Localisation : SNCB Survivor
Contact :

Re: Trouver son style

Message par blackwatch » lun. août 29, 2011 12:26 pm

Milora a écrit :Désolée pour le HS, mais je n'arrive pas à lire l'article dont parle Tigrette : je n'ai que la phrase d'introduction... Il faut s'abonner quelque part, cliquer quelque part ? (s'il le faut c'est gros comme une maison et c'est juste moi qui le vois pas, mdr)
Il ya trois articles en-dessous dont le chameau, etc dont parle Elikya, il suffit de cliquer sur les titres ;)

Avatar de l’utilisateur
tigrette
Grenouille militante
Messages : 768
Inscription : ven. févr. 25, 2011 2:30 pm
Rang special : Dans la Lune Mauve
Contact :

Re: Trouver son style

Message par tigrette » lun. août 29, 2011 1:32 pm

Désolée, Milora, je vais mettre le lien direct sur l'article en question !

Avatar de l’utilisateur
Milora
C'est qui le dragon le plus mignon de Meurk ?
Messages : 5848
Inscription : sam. déc. 18, 2010 8:58 pm
Rang special : Milosoupline
Localisation : Dans le Puits des Histoires Perdues

Re: La quête du style

Message par Milora » lun. août 29, 2011 2:20 pm

Merci ! Milora-boulet en action avait pris les articles du premier lien pour des liens de pub :oops:

Du coup j'ai pu lire le bon article ! ^^ C'est une réflexion sympa, même si je suis pas foncièrement convaincue, lol.
Enfin, y a des trucs que j'ai trouvés très vrais (par exemple l'idée que le style n'est pas le but en soi d'un roman mais doit servir la forme), mais y a aussi des romans qu'on lit en se disant : "purée, c'est super bien écrit !", sans que ça gâche la compréhension du tout. Y en a même qui ont des styles tarabiscotés qu'on repère d'emblée (Le Déchronologue, La Perle et l'enfant...) et ça rend pourtant super bien. (Bon, vous me direz, il est vrai que dans ces deux exemples-là, le style riche finit par sembler naturel et on ne le remarque plus). Y a aussi des livres plus difficiles d'accès qui peuvent être cools (j'ai pas lu, mais tout le monde semble en admiration devant La Horde du contrevent). 'Fin bref, je suis pas sûre que les règles universelles relevées par l'article soient si universelles ^^ (d'ailleurs, le contre-exemple qu'il cite, c'est pas le sonnet en x de Mallarmé ? Bon, j'avoue : j'aime pas Mallarmé parce que je comprends rien, mais ce sonnet-là justement, je l'avais trouvé marrant ^^)

Sinon, pour les styles, personnellement j'ai l'impression d'avoir un mélange des trois stades, et de pas pour autant être une lumière littéraire, mdr. C'est grave docteur ? ^^
Nouveauté :
Jour de pluie dans une cuisine (Le Mammouth éclairé)

Anciennetés :
Alice (Malpertuis VI)
Un sacré coup de pouce (E-Courts, Voy'El)

Avatar de l’utilisateur
Asia M
Messages : 210
Inscription : jeu. mars 03, 2011 9:42 pm
Rang special : Batracien
Localisation : Montérégie, Québec
Contact :

Re: La quête du style

Message par Asia M » mar. août 30, 2011 1:27 am

Merci pour l'article tigrette! :D Je suis 100% d'accord pour être moi-même passée par ces trois phases... Le jour où l'on oublie le style, c'est comme un grand "ouf!" Un poids qui s'ôte de nos épaules.

En même temps, je crois que c'est intéressant de parler de parcours et de phases; autant il me semble nécessaire de dépasser les deux premières, autant vouloir se situer dans la troisième d'emblée est sans doute un leurre. Il faut en passer par ces "erreurs" pour trouver la lumière. Je ne sais pas s'il est possible (et profitable) d'oublier le style si on n'y a jamais pensé...

J'aurais du mal à analyser ou décrire mon style actuel, vu que justement, je n'y songe plus beaucoup. (Peut-être chocolaa pourrait vous en dire plus; elle a dit un jour que même anonymée, mon écriture se trahit :P )

Pour moi, le secret de l'écriture, c'est de savoir ce que l'on veut dire, et de le dire. Le plus simplement, le plus immédiatement, le plus clairement, le plus honnêtement possible. C'est un exercice plus difficile qu'il n'y paraît, même si ça devient de plus en plus naturel avec la pratique.
Mon challenge 1er jet : Nocturne, Saison 2
Mon site d'auteure : S. J. Hayes
Mon blogue : Romanceville.net

Avatar de l’utilisateur
Arya
Sugar toujours au top
Messages : 11984
Inscription : dim. oct. 25, 2009 6:39 pm
Rang special : Racaille des bois
Contact :

Re: La quête du style

Message par Arya » mar. août 30, 2011 12:10 pm

Merci pour cette article passionnant, Tigrette (et dit en passant, je suis fan de ce que je lis de toi sur le forum. :heart: Du style, tu en as, et pas qu'un peu !)

L'article m'a amusé, parce que je me suis pas mal reconnue dans ce qu'il dit.
Vous connaîtrez une révélation en vous relisant : vous vous ennuierez vous-même à votre lecture.
:lol:

Quand j'ai commencé à écrire, fort du bagage scolaire dont il parle très justement, j'étais tourmentée par la question de l"art pour l'art". Franchement, ça m'a poursuivi pendant des années et même encore maintenant, je m'interroge. Parce que, comme Mil, je trouve quand même que les tournures, le style flamboyant, la musique des mots, ça c'est fort. D'ailleurs, je recherche ça comme lectrice. Des bouquins comme Gagner la guerre ou la Horde du contrevent m'épatent. Ils sont stylés. Grave. Par contre, ça m'agace quand je lis des choses super plates, même si la narration à côté de ça est accrocheuse (Hunger games.....) Donc, je ne suis pas vraiment convaincue par le style qui doit se faire oublier.

Après, je suis en train de vivre un truc bizarre avec les corrections de mon roman. J'étais très fière de ma première partie. J'avais bossé à fond sur la forme. La suite, je l'avais fait plus vite, dans l'élan, plus "instinctivement". Ben à la relecture, qu'est-ce que je me suis emmerdée avec les 40 premières pages !

C'est assez troublant, je trouve, et un peu frustrant aussi. Comme si finalement, l'instinct ou la vitesse étaient plus efficace (je fais pas de généralités, hein ? C'est une constatation sur mon expérience actuelle).

Un adage que j'aime bien, de Stephen King "une belle voiture sans moteur ne va pas plus vite qu'un pot de fleur"

En tout cas, y a fort à dire et à réfléchir.

Question : connaissez vous des livres SFF sont "forts en style" (comme la Horde ou autre) ?

ed. Pocket : Le roi des fauves / Les loups chantants / La mort du temps
ed. Scrineo : Le dieu-oiseau / Mers mortes
ed. Gulfstream : Blé noir
ed. Magnard : Chevaux de foudre / La fille de Tchernobyl

Avatar de l’utilisateur
Koïnsky
Gardien des tulipes roses
Messages : 671
Inscription : mar. juil. 10, 2007 11:59 am
Rang special : x-com defender
Localisation : Belgique
Contact :

Re: La quête du style

Message par Koïnsky » mar. août 30, 2011 1:11 pm

Arya a écrit : Des bouquins comme Gagner la guerre ou la Horde du contrevent m'épatent. Ils sont stylés. Grave. Par contre, ça m'agace quand je lis des choses super plates, même si la narration à côté de ça est accrocheuse (Hunger games.....) Donc, je ne suis pas vraiment convaincue par le style qui doit se faire oublier.
Je trouve que dans Gagner la guerre, Jarowski parvient à allier les deux : un style en effet flamboyant, mais qui parvient quand même à se faire oublier (bon, pas tout le temps, je te l'accorde)

Je ne sais pas si on en a parlé sur ce fil, mais un autre aspect qui donne de la force au style, c'est la clarté. J'avais été impressionné en lisant le Portrait de Dorian Gray, de Wilde, par la clarté de son écriture. C'est un des piliers du bon style, je pense, surtout pour un débutant. Puisque la forme doit (à mon sens) servir le fond, elle doit d'abord le faire par la clarté de l'expression. Après, quand on progresse et qu'on sait être clair, on peut davantage se permettre de folies, j'ai l'impression.
bêta-lecteur ~ auteur (accueil du blog / nouvelles / jeu vidéo)

Avatar de l’utilisateur
Asia M
Messages : 210
Inscription : jeu. mars 03, 2011 9:42 pm
Rang special : Batracien
Localisation : Montérégie, Québec
Contact :

Re: La quête du style

Message par Asia M » mar. août 30, 2011 3:00 pm

Je te plussoie, Koïnsky. C'est aussi une impression que j'ai eue en relisant Jane Austen une fois adulte. C'est une écriture soutenue, assez recherchée, mais finalement d'une grande limpidité aussi. Elle ne se perd jamais dans les effets de style, tout est dit tel quel, sans grands mots ni tournures spéciales. C'est vraiment une écriture que j'admire.

Je suis d'accord avec le fait que du point de vue du lecteur, un style peut se faire remarquer par sa beauté. Je dirais que c'est plutôt en tant qu'écrivain qu'il faut l'oublier, et là l'auteur de l'article a bien raison quand il parle du style qui se dégage finalement quand on le force le moins... Il y a indubitablement des auteurs qui ont un beau style, mais cela demande simplement de la pratique (et du talent?), et non de la réflexion/effort sur le style. C'est ainsi que j'interprèterais l'article.
Mon challenge 1er jet : Nocturne, Saison 2
Mon site d'auteure : S. J. Hayes
Mon blogue : Romanceville.net

Avatar de l’utilisateur
tigrette
Grenouille militante
Messages : 768
Inscription : ven. févr. 25, 2011 2:30 pm
Rang special : Dans la Lune Mauve
Contact :

Re: La quête du style

Message par tigrette » mar. août 30, 2011 3:11 pm

J'ai une grande admiration pour Flaubert en ce qui concerne le style.

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 10147
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: La quête du style

Message par Macada » mar. août 30, 2011 3:21 pm

Arya a écrit : Question : connaissez vous des livres SFF sont "forts en style" (comme la Horde ou autre) ?
Georges Foveau (les chroniques de l'empire) fait de belles envolées (des fois trop à mon goût, mais c'est perso). Et puis je pense aussi à Jean-Claude Dunyach (la seconde partie d"Etoiles mortes" par exemple).
Il y a aussi les auteurs sud-américains comme Garcia Marques, Isabel Allende, Leonora Carrigton qui ont une verve que j'adore (et que je classe souvent en fantastique vu ce qui s'y passe.)
Actualité :
Ceux qui vivront, Challenge en cours
Rose-thé et gris-souris, Gephyre (avril 2019)
Entre troll et ogre, ActuSF (avril 2018)
Les Aériens, Sarbacane (octobre 2017)

∆Vz
Mec Pogo, slam et rock n'roll (et j'aime pas les câlins !)
Messages : 241
Inscription : mar. août 30, 2011 11:39 am
Rang special : Grenouille-Garou

Re: La quête du style

Message par ∆Vz » mar. août 30, 2011 4:07 pm

Macada a écrit :Et puis je pense aussi à Jean-Claude Dunyach (la seconde partie d"Etoiles mortes" par exemple).
Idem. Ses recueils de nouvelles (à l'Atalante), question "style", sont fabuleux. Julia Verlanger aussi.
Grenouille à grandes dents Image
... et mangeur de fillettes (et de petits chats noirs)

Avatar de l’utilisateur
reveanne
Batracien
Messages : 36
Inscription : mer. juin 22, 2011 3:34 pm
Rang special : grenouille morte
Localisation : Dans une cuvette, sur la paillasse
Contact :

Re: La quête du style

Message par reveanne » mar. août 30, 2011 7:07 pm

Article intéressant.
Je vais peut-être vous sembler bizarre, mais jusqu'à assez récemment, je me moquais assez royalement de mon style. La seule chose importante étant l'histoire, la forme se pliant au fond, point barre. J'ai horreur de corriger/modifier mon texte.

Répondre