[A] Comment voyez-vous les personnages secondaires ?

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Celia
C'est le grand retour d'une merveilleuse grenouille
Messages : 4062
Inscription : dim. mai 25, 2008 5:26 pm
Rang special : Aime le sang et les câlins
Localisation : A l'Est
Contact :

[A] Comment voyez-vous les personnages secondaires ?

Message par Celia » sam. oct. 15, 2011 9:05 pm

(Je ne crois pas en avoir déjà parlé ici dans un fil dédié mais si c'est le cas, euh... les modos me connaissent, je rembourserai le travail de liaison des fils en cookies)

Voilà, les personnages secondaires, j'adore ça. Ils donnent du volume au monde dans lequel évolue le héros ou l'héroïne, ils lui donnent la réplique aussi. Contrairement aux personnages des livres chorales (genre dans la Horde du Contrevent ou le Trône de Fer, il n'y a soit que des personnages secondaires, ou alors que des héros), les personnages secondaires n'ont pas forcément un très grand rôle mais sans eux, ce serait un peu vide.
J'avoue que souvent, en cours d'écriture, mes personnages secondaires se font leur petite place et tirent mes héros vers le haut, en leur donnant une réalité plus grande (parce qu'ils sont amis, protecteurs, serviteurs, ex, etc)
Je pense que mon amour vient de mon gavage, très jeune, à Hitchcock (qui savait construire un personnage secondaire en une seule scène) puis aux séries B (par exemple Tarantino a élevé le second rôle au niveau de héros, avec ses gueules cassées et ses personnages percutants, mais on peut remonter beaucoup plus loin à Audiard, il y a d'ailleurs des points communs de dialoguistes entre les deux)
J'y repensais ce soir en revoyant Blade Runner. Quand on résume le film, on a Deckard, le Blade Runner, Rachel et les réplicants. Ils suffisent pour synthétiser l'histoire. Mais il y a aussi Gaff, un second rôle, un Blade Runner aussi, qui n'a que très peu de lignes de dialogue, se contente de conduire la voiture et de faire des origamis. Il se balade à la lisière de l'histoire et pourtant, à la fin, c'est une de ses actions qui clôture le film (si vous n'avez pas vu Blade Runner, je vous dirai en quoi)
Du coup, ce que j'aimerai savoir, c'est comment vous, vous voyez ces seconds rôles, si vous en avez la même définition, si vous arrivez à les laisser "en bordure d'histoire" sans que eux décident de prendre un peu plus de place.
Bêta-lectrice
Creep Show en recherche d'éditeur

Avatar de l’utilisateur
Earane
Licorne magique de la mare.
Messages : 4632
Inscription : mer. avr. 15, 2009 10:40 am
Rang special : Aristogrenouille
Localisation : Par-delà le désert, au milieu des Tempêtes
Contact :

Re: Les personnages secondaires

Message par Earane » sam. oct. 15, 2011 9:20 pm

Pour mon diptyque, j'ai intégré des personnages principaux - deux - et des personnages secondaires - quatre plus importants parmi eux.

Au départ, quand j'ai commencé à écrire, je me focalisais sur un personnage central et des personnages secondaires, sans réelle importance. Juste là pour donner la réplique et faire certaines choses.

Ici, j'ai changé mon fusil d'épaules. Certains de mes personnages secondaire dans le T1 vont devenir des personnages très importants dans le second. Et d'un aspect extérieur, mes personnages secondaires dans le T1 ne sont pas si passifs ou si peu importants. Non, ils ont un rôle à jouer, parfois décisif, parfois non mais il n'en reste pas moins qu'ils sont là et qu'ils ont leur part d'évolution dans l'intrigue.

Je pense que je ne vois plus les personnages secondaires du même oeil maintenant et que j'essaie à présent de toujours leur donner une certaine consistance, une certaine importance, voire dans quelques cas, un rôle prépondérant.
Souffleur de rêves (Tomes 1&2), Livr'S Editions
Rédemption, Livr's Editions
Mon challenge 2019 : Panthéon

Avatar de l’utilisateur
tigrette
Grenouille militante
Messages : 768
Inscription : ven. févr. 25, 2011 2:30 pm
Rang special : Dans la Lune Mauve
Contact :

Re: Les personnages secondaires

Message par tigrette » sam. oct. 15, 2011 9:27 pm

Mes personnages secondaires, je m'en sers pour leur faire tous les trucs qui rendraient mon héroïne insupportable. Ils partent en vrille, en font des tonnes (pas tous, hein, certains sont des faire-valoir.). Pour moi, c'est le sel du récit.

Avatar de l’utilisateur
Bergamote
Plume alerte et sensuelle.
Messages : 994
Inscription : ven. déc. 21, 2007 10:42 am
Rang special : Batracien
Localisation : C'est rose et c'est une ville

Re: Les personnages secondaires

Message par Bergamote » dim. oct. 16, 2011 12:11 am

Personnellement j'ai peu de personnages secondaires qui n'ont pas leur propre histoire et leur propre intrigue. Mais ensuite j'ai des personnages secondaires qui, sans prendre la place de mon héroïne, sont super importants donc en fait je dirais que j'ai trois strates de personnages.

1. Mon personnage principal
2. Mes personnages secondaires forts
3. Mes personnages secondaires éphémères, qui ne sont là que l'instant d'un petit dialogue.

Par contre, à un moment ou à un autre ils ont un obstacle à franchir, que ce soit mes forts ou mes éphémères. Pour exemple, j'ai un de mes personnages éphémère qui émet l'idée d'améliorer son quotidien en fabriquant des pots de savon mou. Plutôt que de faire chaque jour la lessive au milieu des vapeurs de saponaire.
Bah son intrigue ne se fait que sur deux chapitres, mais son obstacle la fait quand même évoluer. Ensuite elle disparait, mais elle n'a pas été qu'une ombre dans la foule. D'ailleurs, je n'en ai aucun comme ça.

Avatar de l’utilisateur
Zela
Illuscrivaine soubassophoniste
Messages : 578
Inscription : jeu. juin 16, 2011 3:22 pm
Rang special : Batracien
Localisation : Sud
Contact :

Re: Les personnages secondaires

Message par Zela » dim. oct. 16, 2011 7:37 am

J'aime bien l'idée que des personnages secondaires "se baladent à la lisière de l'histoire" pour reprendre ton expression, Célia. Ils ajoutent un peu de mystère même s'ils ne sont pas au coeur de l'intrigue elle-même, et un peu de réalisme aussi. ILs donnent envie d'en savoir un peu plus sur le monde dans lequel ils évoluent et apporte de la densite. Dans la vraie vie c'est pareil on croise tout un tas de gens et certains de façons très brêves, ce qui ne les empêche pas d'être intérressants et d'avoir un impact sur nous. Parfois, il ne s'agit que d'un coup d'oeil échangé pour déclencher une reflexion, une remise en question ou simplement se sentir bien grâce à un simple sourire. J'aime bien leur pouvoir type effet papillon.
Après tout dépend du style de récit, je pense que ce n'est pas toujours possible.

Avatar de l’utilisateur
takisys
Grenouille à quatre roues
Messages : 4878
Inscription : jeu. mars 31, 2011 7:37 pm
Rang special : Dragon dyslexique
Localisation : Au coeur d'une faille spatiotemporelle
Contact :

Re: Les personnages secondaires

Message par takisys » dim. oct. 16, 2011 7:37 am

J'ai toujours eu le culte des second rôle, Audiar y est probablement pour beaucoup, et d'ailleurs te voyant partir sur Tarantino, que j’adore, je me suis demandé si tu aller le citer ou pas ^^

Je soigne donc tous mes seconds rôles. Ils ont une histoire. Même si je ne la dévoile pas dans le roman, elle me sert de base pour construire une personnalité cohérente. Il n'est pas rare que écrivant une scène, je me dise : non, c'est pas son style, elle ne réagirait pas ainsi, elle ne dirait pas ça. Du coup ma scène par dans un autre sens, il ne reste plus alors à mes autres personnages de faire avec :lol:
Mon blog : De plume et de griffes
Cycle en cour : Machines & Machinations
Les Enfants du Passé chez Voy'el
La Débusqueuse de Mondes chez le Peuple de Mü

Avatar de l’utilisateur
petit_pavé
Princesse des Anges Sombres et du Paladin Maudit
Messages : 125
Inscription : mar. sept. 06, 2011 2:09 pm
Rang special : Petit Poucet

Re: Les personnages secondaires

Message par petit_pavé » dim. oct. 16, 2011 9:37 am

Ce que j'aime chez les personnages secondaires, c'est leur manière de s'intégrer à l'histoire et de s'y faire une place d'eux-même.

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais quand j'imagine un scénario, je m'intéresse surtout au parcours du/des héro(s). Il y a bien des personnages secondaires qui s'intègrent directement au scénario, comme s'ils s'y réservaient une place spéciale, et ils deviennent ce que Bergamote appelle des personnages secondaires "forts". Mais le scénario est partial: il existe quand même essentiellement "pour" les personnages principaux.

Mais au fil de l'écriture, les personnages secondaires forts se ménagent une place qui n'a rien à envier à celle de mes héros. Certains d'entre eux ont un rôle quasiment (voire tout) aussi important que celui de mes personnages principaux, et ils "portent" le récit tout autant qu'eux. D'autres ont juste des rôles limités, plus "utilitaires", mais ils peuvent me surprendre en décidant d'eux-même d'ajouter un aspect nouveau au récit.

Et puis il y a les autres, ceux que j'introduis par nécessité, parce que mon monde est vivant et qu'il est donc peuplé, ou encore parce que j'en ai besoin dans le cadre d'une scène précise. Ceux-là ne sont souvent pas du tout dans le scénario de base, ce sont les grands ignorés de l'histoire. Et pourtant, ils ajoutent d'eux-mêmes leur grain de sel. Il m'arrive de tellement apprécier certains d'entre eux que je leur ménage une petite place dans le fil du récit, même si ce n'est qu'épisodiquement. Ils ont leur propre petite histoire au sein de l'histoire.

J'aime cette façon qu'ont les personnages secondaires de s'intégrer tout naturellement au récit, de s'épanouir au sein de celui-ci. Ils sont toujours là pour le mieux, il ne font qu'apporter quelque chose en plus à l'histoire. J'adore les laisser s'exprimer, me surprendre et m'enchanter :heart:
Djinn servant de la balle car sa volonté est d'une trèfle ubiquité
Filleule de Têtard Potté, Nariel et Yria :love:

Avatar de l’utilisateur
blackwatch
A atteint la Lune et les Etoiles
Messages : 17605
Inscription : mer. juil. 26, 2006 1:59 pm
Rang special : Batracien
Localisation : SNCB Survivor
Contact :

Re: Les personnages secondaires

Message par blackwatch » dim. oct. 16, 2011 9:56 am

Du coup, ce que j'aimerai savoir, c'est comment vous, vous voyez ces seconds rôles, si vous en avez la même définition, si vous arrivez à les laisser "en bordure d'histoire" sans que eux décident de prendre un peu plus de place.
Pas toujours ^^ En même temps, sur ma seule et unique expérience de roman terminé (et bientôt estampillé ^^ ) l'intrigue pouvait laisser assez de place pour que des persos secondaires s'y expriment. Ce ne serait peut-être pas le cas dans un autre roman. Comme Tigrette, je trouve qu'ils peuvent donner beaucoup de sel à un récit, ne serait-ce que par prendre plus de place qu'il ne leur en était initialement prévu.
Tu cites le trône de fer Célia : Martin l'a avoué, certains persos secondaires sont devenus des persos principaux sans que lui-même puisse y faire grand'chose (enfin, ça c'est ce qu'il dit ! ^^ ) Est-ce que l'intrigue aurait pris autant d'ampleur, comporté autant de rebondissements, bref aurait passionné autant de lecteurs si ces persos secondaires n'étaient pas sortis hors de leurs frontières initiales, that's the question !

Avatar de l’utilisateur
Kira
Directrice de l'école au Bois Dormant
Messages : 2857
Inscription : ven. nov. 20, 2009 3:13 pm
Rang special : Fantôme du forum
Localisation : De l'autre côté du miroir

Re: Les personnages secondaires

Message par Kira » dim. oct. 16, 2011 10:17 am

Du coup, ce que j'aimerai savoir, c'est comment vous, vous voyez ces seconds rôles, si vous en avez la même définition, si vous arrivez à les laisser "en bordure d'histoire" sans que eux décident de prendre un peu plus de place.
Disons que ça dépend des romans. Quand l'intrigue est vraiment centrée sur l'évolution d'un ou deux personnages, les personnages secondaires n'apparaissent que pour servir cette évolution et ont du mal à se faire une place. Quand l'intrigue est centrée sur, par exemple, une quête, une guerre ou autre, les personnages ont moins d'importance et ça laisse toute latitude aux personnages secondaires pour tenter d'accaparer le devant de la scène et faire n'importe quoi se développer. (C'est pas comme si je réécrivais pour la cinquantième fois CQOLP parce que tout le monde tire à hue et à dia et veut devenir calife à la place du calife, même si le calife est pas d'accord...)

Avatar de l’utilisateur
Siana
Messages : 4085
Inscription : dim. janv. 09, 2011 2:55 pm
Rang special : Grenouille-paranormale
Localisation : 49

Re: Les personnages secondaires

Message par Siana » dim. oct. 16, 2011 4:52 pm

Je ne sais pas si j'ai vraiment des personnages secondaires. J'ai beaucoup de personnages, qui ont tous des niveaux d'importance différents. D'un côté, comme Earane, certains secondaires dans le tome 1 deviennent principaux dans le tome 2.
Et j'aime l'idée qu'un personnage ultra secondaire puisse juste être utile pour un truc pas très important, mais qui entraîne la suite des évènements de plus en plus importants (genre la personne qui renverse du café sur vous, ce qui vous met en retard, ce qui vous fait louper un rdv, ce qui...). Je pense qu'ils seront alors tous utiles d'une façon ou d'une autre, même si on ne s'en rend pas compte tout de suite.
Sinon, j'aime bien donner un peu de caractère à mes personnages secondaires. On aperçoit plusieurs fois les parents (en particulier les mères) de mes adolescents, et chacun montre un caractère bien particulier. J'essaye de donner un aura à chaque personnage, y compris aux secondaires.
Et j'aime lire des histoire avec des personnages secondaires qui ne sont pas juste là pour faire beau, ou juste pour un petit truc sans être un minimum exploité ou montrer un trait de caractère.
:steampunk: :stylo:
- Frères d'enchantement, chez RroyzZ éditions (fév. 2019)
- Mères des interdits, challenge 2019

Avatar de l’utilisateur
Celia
C'est le grand retour d'une merveilleuse grenouille
Messages : 4062
Inscription : dim. mai 25, 2008 5:26 pm
Rang special : Aime le sang et les câlins
Localisation : A l'Est
Contact :

Re: Les personnages secondaires

Message par Celia » dim. oct. 16, 2011 8:52 pm

Kira a écrit :
Du coup, ce que j'aimerai savoir, c'est comment vous, vous voyez ces seconds rôles, si vous en avez la même définition, si vous arrivez à les laisser "en bordure d'histoire" sans que eux décident de prendre un peu plus de place.
Disons que ça dépend des romans. Quand l'intrigue est vraiment centrée sur l'évolution d'un ou deux personnages, les personnages secondaires n'apparaissent que pour servir cette évolution et ont du mal à se faire une place. Quand l'intrigue est centrée sur, par exemple, une quête, une guerre ou autre, les personnages ont moins d'importance et ça laisse toute latitude aux personnages secondaires pour tenter d'accaparer le devant de la scène et faire n'importe quoi se développer. (C'est pas comme si je réécrivais pour la cinquantième fois CQOLP parce que tout le monde tire à hue et à dia et veut devenir calife à la place du calife, même si le calife est pas d'accord...)
Ah je ne suis pas d'accord.
Je pense écrire des histoires très centrées sur les personnages, et donc sur leurs interactions avec les autres. Du coup les personnages secondaires doivent être convaincants et relativement approfondis. Par exemple sur les Bracelets, le Comte devait juste être un courtisan de mon héroïne, et finalement il a pris une importance qui permet de lancer l'intégralité de l'intrigue et donne un sentiment de plus à mon héroïne, me permettant de l'approfondir elle aussi (la culpabilité)
Bêta-lectrice
Creep Show en recherche d'éditeur

Sycophante
Capitaine de la mare qui tire plus vite que son ombre
Messages : 3397
Inscription : mer. mars 09, 2011 2:07 am
Rang special : Grenouille farfelue
Localisation : Royaume des Mers Turquoise
Contact :

Re: Les personnages secondaires

Message par Sycophante » lun. oct. 17, 2011 9:39 am

En ce qui me concerne, les personnages secondaires sont là pour amener de l'émotion ou de l'humour.
Dans ma trilogie pirates, l'équipage est un peu une sorte de famille, j'essaye de faire en sorte que le lecteur s'attache à eux.
Du coup j'adore les sous-intrigues qui découlent de ces personnages, ces mini-histoires donnent vraiment plus de vie, et surtout d'immersion.

Avatar de l’utilisateur
Elyna
Y a-t-il un Stuart dans l'avion ?
Messages : 724
Inscription : lun. nov. 08, 2010 11:51 pm
Rang special : 42

Re: Les personnages secondaires

Message par Elyna » lun. oct. 17, 2011 10:02 am

Pour moi, les personnages secondaires tiennent une place importante. Dans mon roman, j'ai trois personnages principaux et tous les autres sont secondaires. Mais, comme Bergamote, ce sont des personnages secondaires "forts" pour la pluapart. Ce qui du coup me donne un grand nombre de personnages au final. Je me retrouve beaucoup dans ta manière de séparer tes personnages Bergamote, entre principaux, secondaires forts et secondaires ephémères. En revanche, si mes personnages secondaires forts tiennent une place vraiment importante, mes personnages secondaires ephémères ne constituent pas le coeur de l'action pour ne pas perdre le lecteur (faut dire que je dois tourner autour de 20 personnages secondaires forts ^^).
petit_pavé a écrit :J'aime cette façon qu'ont les personnages secondaires de s'intégrer tout naturellement au récit, de s'épanouir au sein de celui-ci. Ils sont toujours là pour le mieux, il ne font qu'apporter quelque chose en plus à l'histoire. J'adore les laisser s'exprimer, me surprendre et m'enchanter
Tout pareil :heart:

Mes personnages secondaires sont en fait autant travaillés que les principaux, et ils ne sont secondaires que parce que le coeur de l'intrigue ne les touche pas directement, mais parfois, ils interviennent plus que mes perso princippaux. Et je le reconnais, mes personnages préférés de mon roman sont deux personnages secondaires.

J'ai du mal à faire apparaître un personnage justepour qu'il apparaisse et aide mes héros à résoudre l'énigme du moment. Je ne peut pas m'empêcher de donner plus d'ampleur à mes persos secondaires.

Avatar de l’utilisateur
Selsynn
Messages : 907
Inscription : mar. août 11, 2009 2:06 pm
Rang special : Batracien
Contact :

Re: Les personnages secondaires

Message par Selsynn » mar. oct. 18, 2011 7:56 am

Pour moi, la seule différence entre personnages secondaires et principaux, c'est que quand l'histoire est terminée, les personnages secondaires reviennent à leur petite vie (ou ils sont mort en route).
Tandis que les personnages principaux sont transcendés par l'aventure qu'ils ont vécus.

Après, je trouve que les personnages qui sont juste là pour remplir un contrat (exemple, premier opposant qu'ils rencontrent) qui n'apparait qu'une seule fois dans l'histoire, ne justifie même pas son nom de personnage secondaires. C'est plus un remplissage, un nom et une description, assez clichée dans le genre (soulard bourré dans une fête, flic ivrogne / incorruptible et tiré à quatre épingles...)
La moitié du temps, dans mes histoires, ils apparaissent une fois, s'opposent aux héros et disparaissent une fois que l'épreuve est surmontée.
Est-ce que cela fait partie de la flore des personnages secondaires ?
Ce sont aussi typiquement ceux qui ne sont même pas désignés sur le syno / résumé de l'histoire.
Et est-ce que ce manque de désignation est dommageable pour l'histoire ?
Je trouve un peu une perte de temps de caractériser de façon originale un personnage qui n'apparait qu'une seule fois dans l'histoire. Mais d'un autre coté, cela indique au lecteur que ce n'est pas un personnage important, étant donné qu'il n'est pas bien caractérisé !

Par contre, ces personnages tertiaires (si je peux utiliser cette expression-là), ne se poseront toujours qu'en opposant, et jamais en aide. Les aides sont toujours un peu plus fouillés, et surtout avec une relations aux héros plus complexe.
(Je n'ai jamais d'aide de la "providence", je trouve un peu ça de la triche et inintéressant)
Selsynn
Rêveuse invétérée - N'hésitez pas à me relancer si j'ai promis quelque chose
Pitch-Banques Asrian
OLT-ETR T2
Syno - ETR

Avatar de l’utilisateur
Isa S
Pas de répit pour les Papy(days)
Messages : 2330
Inscription : dim. janv. 03, 2010 11:02 am
Rang special : Celle qui était partie
Localisation : partout et nulle part

Re: Les personnages secondaires

Message par Isa S » mar. oct. 18, 2011 2:14 pm

Comme Elyna, je me retrouve bien dans les catégories dressées par Bergamote : secondaires forts / secondaires éphémères.
Mes secondaires forts sont travaillés presque au même titre que les principaux, puisqu'ils servent de moteur au moins à un moment dans l'histoire, donc je dois être bien au clair sur leurs motivations et leurs rapports avec les autres protagonistes. De toute façon, si je ne les approfondis pas de moi-même, ils me le font sentir en refusant de se laisser écrire...
Par contre, j'ai beaucoup de mal à nommer mes personnages - je suis du genre à écrire tout un premier jet avec S1, S2 (Soldat 1 et 2), GPM (Grand Prêtre Méchant) etc, en lieu et place des noms. Donc si j'ai été contrainte, pour des raisons scénaristiques, de faire l'effort de nommer et décrire un personnage secondaire éphémère, j'essaie de le réutiliser ensuite, histoire de ne pas m'être fatiguée pour rien. :wamp: Bon, j'ai l'air d'une grande feignante dit comme ça, mais sur une trilogie je trouve ça sympa de réemployer les mêmes personnages "décoratifs", ça donne de l'unité.
Si tu n'as pas de nom, trouves-en un. Fais-le briller comme si l'Univers entier était à toi. Cajole-le jusqu'à ce qu'il te représente. M. Roch, Moi, Peter Pan
Challenge La tour de l'impératrice

Répondre