Vos personnages et votre réalité...

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Selsynn
Messages : 908
Inscription : mar. août 11, 2009 2:06 pm
Rang special : Batracien
Contact :

Vos personnages et votre réalité...

Message par Selsynn » dim. nov. 20, 2011 3:40 pm

Bonjour,
Comme je suis affamée, en ce moment, j'ai remarqué quelque chose d'amusant...

Les seules fois où mes personnages ont le droit de manger, c'est quand j'ai faim. Je me souviens d'une discussion ancienne avec mon père, où notre rapport à la nourriture étant radicalement différent, pratiquement tous ses textes avaient de la nourriture évoqués à un moment où à un autre.

Du coup, je m'interroge, sur ces actes que nous faisons tous les jours quotidiennement, et que nous reculons, parce qu'on veut finir le chapitre. Et la discussion importante entre les deux personnages se passe soudainement dans la cuisine entre la vapeur des pâtes et le bruit du pain qui croustille. Parce que nous imaginons tout-à-fait comment cela sera quand on aura délaissé l'écriture pour aller se sustenter...

Est-ce un oubli de ma part ? Parce que mon héroïne évolue dans un cadre assez standart, elle est invité chez des gens, à notre époque, le père de famille est un RH, ils ne sont pas dans le besoin. Donc, les repas, elle en a tous les jours, trois fois par jour. Mais il ne s'y passe rarement quelque chose.
Sauf quand j'écris en ayant faim. Là, la cuisine devient le siège d'une part de l'action.
Et dans ce cas-là je n'envisage pas enlevez la scène, car la description de la scène fait partie intégrante de l'intrigue...

Avez-vous déjà remarqué ce phénomène dans votre écriture ? (Pas forcément pour manger, d'ailleurs)
Et qu'en pensez-vous ?
Selsynn
Rêveuse invétérée - N'hésitez pas à me relancer si j'ai promis quelque chose
Pitch-Banques Asrian
OLT-ETR T2
Syno - ETR

Avatar de l’utilisateur
Tsyl
Chevalier dragon
Messages : 299
Inscription : mar. août 30, 2011 2:48 pm
Rang special : Eternel Cauchemar palmé

Re: Vos personnages et votre réalité...

Message par Tsyl » dim. nov. 20, 2011 3:49 pm

La question est intéressante, et la réponse l'est sûrement plus encore ^^. Pour le coup du repas, je ne crois pas que ça me l'ait déjà fait ; en revanche, il m'arrive très souvent, quand j'écris tard le soir, de finir ma scène par un passage où les héros s'endorment, juste avant d'aller moi-même faire une pause oreiller ^^. Tu as peut-être bien raison, je serai attentif la prochaine fois que j'écrirai à l'heure du repas :mrgreen:.
Ancien voleur sur Dofus. Ancien assassin sur LoL. Actuel voleur sur Guild Wars 2. Cinq ans de droit n'enseignent pas l'honnêteté.

Anonyme_Quatre

Re: Vos personnages et votre réalité...

Message par Anonyme_Quatre » dim. nov. 20, 2011 3:50 pm

Je l'ai beaucoup remarqué dans le Nano, effectivement, mais aussi dans mes discussions de tous les jours. Plus j'ai faim, plus je parle de plats élaborés... T_T
D'ailleurs... je crois que du rôti m'attend.

Après, c'est vrai que pour décrire de grands buffets qui mettraient l'eau à la bouche des lecteurs, il faut que j'ai faim. Sinon, je n'y arrive pas, ce n'est qu'une liste de mets :(

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 10147
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: Vos personnages et votre réalité...

Message par Macada » dim. nov. 20, 2011 6:07 pm

Elle est très pertinente ta remarque, Selsynn ! ^^

Autant je m'aère la tête de mes soucis en écrivant des choses optimistes, et n'attaque mes textes noirs que quand je suis en forme, autant les trucs "primaires" genre envie de boire, manger, dormir, bouger, débordent souvent dans mon stylo.
Je m'en suis rendue compte après avoir écrit mon premier roman : les personnages buvaient une tisane (moi c'était du café) trois fois par chapitre au moins (heureusement qu'ils ne connaissaient pas le tabac parce que je clopais dur pour écrire ! ^^ ). Rien que pour ça, il a besoin d'être réécrit.
Depuis je me surveille et me rend généralement compte quand le phénomène intervient. En premier jet je me laisse souvent faire et ensuite je sabre au besoin.

Et j'ai sciemment fait se dérouler un album et tout un roman jeunesse dans une forêt nordique en hiver : je crève de chaud chez moi en saison chaude, c'est le moment d'écrire pour me rafraîchir !
Actualité :
Ceux qui vivront, Challenge en cours
Rose-thé et gris-souris, Gephyre (avril 2019)
Entre troll et ogre, ActuSF (avril 2018)
Les Aériens, Sarbacane (octobre 2017)

Avatar de l’utilisateur
Guy Le Heaume
Messages : 225
Inscription : ven. avr. 01, 2011 9:35 am
Rang special : Grenouille
Localisation : New York City
Contact :

Re: Vos personnages et votre réalité...

Message par Guy Le Heaume » dim. nov. 20, 2011 6:09 pm

Selsynn a écrit : Avez-vous déjà remarqué ce phénomène dans votre écriture ? (Pas forcément pour manger, d'ailleurs)
Et qu'en pensez-vous ?
Moi ça m'arrive tout le temps dès qu'un de mes personnages baille de fatigue. C'est automatique, je baille juste ensuite. :oops:
Chaque monde a ses lois, le tout est de les découvrir.
L'œil dans le ciel, Philip Dick.

Avatar de l’utilisateur
Lowëya
Regard coquin de la mare
Messages : 637
Inscription : sam. août 20, 2011 10:44 am
Rang special : Esprit de Lumière
Localisation : Nancy

Re: Vos personnages et votre réalité...

Message par Lowëya » dim. nov. 20, 2011 10:21 pm

"bailla Ellia" voilà ce que j'ai écrit à l'instant, et en même temps j'ai baillé, si ce n'est pas une coïncidence hihi :lol:
:cam:

Avatar de l’utilisateur
Ellie
Batracien
Messages : 246
Inscription : mer. févr. 14, 2007 12:23 pm
Rang special : Batracien
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Vos personnages et votre réalité...

Message par Ellie » dim. nov. 20, 2011 11:22 pm

Perso, je n'ai pas l'impression de mettre plus de nourriture quand j'ai faim, par contre je sais que la bouffe, la boisson et la cigarette ont une place assez importante dans mes écrits, plus parce que pour moi c'est lié à des aspects sociaux que parce que j'ai faim/soif/envie de fumer à ce moment là. Je sais pas si c'est révélateur d'un rapport à la nourriture ou si c'est plus lié à des «inspirations», mais je trouve que j'ai plus de facilité à écrire un dialogue si les personnages sont autour d'un verre. (À l'inverse c'est super rare que je décrive des repas pour un personnage qui est seul à ce moment-là)

Avatar de l’utilisateur
Tsumire
Au travers de la Brume, sa résolution ne faillit pas
Messages : 1594
Inscription : ven. nov. 23, 2007 11:17 am
Rang special : Libellule
Localisation : Rennes

Re: Vos personnages et votre réalité...

Message par Tsumire » dim. nov. 20, 2011 11:29 pm

Ces liens sont souvent à une échelle plus globale. Par exemple, une grossesse est en cours dans notre famille. Pas la mienne, bien sûr, mais cela ne me laisse pas indifférente. Conclusion, en ce moment, j'ai du mal à résister à une pulsion, celle de rendre mon héroïne enceinte. A la base, ce n'était pas prévu mais j'ai déjà inséré cette idée dans une autre version du synopsis. Je me trouve tout plein d'arguments pour valider cette idée comme une grosse trouvaille alors que je sais pertinemment d'où elle me vient (^^). Après, pour des envies plus "simples", je crois que cela m'arrive également. J'ai évoqué un tajine dans un roman suite à une envie personnelle.
Amertume (Challenge 2019)
Ma page Facebook

AngeDechu
Messages : 2945
Inscription : mer. mars 09, 2011 6:11 am

Re: Vos personnages et votre réalité...

Message par AngeDechu » lun. nov. 21, 2011 12:38 am

Selsynn, si cela peut te rassurer, dans l'Antiquité, quelqu'un (un auteur latin) avait fait l'observation qu'à voir les descriptions de festins dans l'Odyssée et l'Illiade, Homère devait être perpétuellement affamé...

Avatar de l’utilisateur
petit_pavé
Princesse des Anges Sombres et du Paladin Maudit
Messages : 125
Inscription : mar. sept. 06, 2011 2:09 pm
Rang special : Petit Poucet

Re: Vos personnages et votre réalité...

Message par petit_pavé » lun. nov. 21, 2011 12:08 pm

AngeDechu a écrit :Selsynn, si cela peut te rassurer, dans l'Antiquité, quelqu'un (un auteur latin) avait fait l'observation qu'à voir les descriptions de festins dans l'Odyssée et l'Illiade, Homère devait être perpétuellement affamé...
Si ça ce n'est pas encourageant! :lol:

Perso, ça ne m'arrive pas trop dans l'écriture (ou alors je n'en suis pas consciente), mais c'est peut-être parce que j'écris le plus souvent tôt au matin, donc à un moment où je suis bien reposée, et où je n'ai pas faim/soif (j'arrive pas à avaler quoi que ce soit quand je me lève très tôt), et où j'ai les idées plutôt "claires".

Par contre, cela m'arrive régulièrement dans mes rêvasseries quotidiennes, parce que celles-ci suivent beaucoup l'état d'esprit, le ressenti du moment. C'est particulièrement flagrant quand je ne me sens pas bien, soit que je sois malade ou bien surfatiguée: tout à coup je me retrouve avec des personnages empoisonnés qui luttent pour survivre ou encore malades, blessés et épuisés... :lol: Mais comme je ne couche jamais ces histoires-là sur papier... ^^
Djinn servant de la balle car sa volonté est d'une trèfle ubiquité
Filleule de Têtard Potté, Nariel et Yria :love:

Répondre