[A] Typo pour les pensées d'un personnage ?

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
gerryoff
Dessine-moi un dragon
Messages : 10636
Inscription : ven. févr. 25, 2011 4:48 pm
Rang special : grenouille amazone
Localisation : dans mes rêves éveillés

[A] Typo pour les pensées d'un personnage ?

Message par gerryoff » lun. nov. 21, 2011 12:38 pm

Bonjour,

J'aurais voulu votre avis sur le format que vous donniez aux pensées de vos personnages pour les détacher du dialogue ou de la narration. Italique, guillemets...Y a-t-il un format "officiel" ou est-il au libre arbitre de l'auteur?

"Un seul rêve est plus puissant qu'un millier de réalités." J.R.R. Tolkien

Avatar de l’utilisateur
petit_pavé
Princesse des Anges Sombres et du Paladin Maudit
Messages : 125
Inscription : mar. sept. 06, 2011 2:09 pm
Rang special : Petit Poucet

Re: le format de vos pensées

Message par petit_pavé » lun. nov. 21, 2011 12:42 pm

Je pense que le format est "libre" tant qu'il est clair et que tu le respectes tout au long du récit.

Perso je fais un retour à la ligne et je met les pensées en italiques, je ne sais pas si c'est la méthode la plus courante mais j'aime pas trop les guillemets.

Après certains éditeurs ont peut-être une préférence pour l'une ou l'autre forme, mais si tel est le cas je suppose qu'il sera toujours temps d'en discuter avec eux si le manuscrit les intéresse. Dans l'immédiat, l'essentiel, à mon sens, c'est que ce soit clair dans le texte.
Djinn servant de la balle car sa volonté est d'une trèfle ubiquité
Filleule de Têtard Potté, Nariel et Yria :love:

Avatar de l’utilisateur
MarquiseArtémise
Messages : 398
Inscription : jeu. nov. 17, 2011 11:04 pm
Rang special : Noble rainette-garou du Sud

Re: le format de vos pensées

Message par MarquiseArtémise » lun. nov. 21, 2011 12:52 pm

Pour moi aussi, souvent les italiques (mais pas forcément à la ligne), en tous cas quand c'est récurrent et que je ne veux pas casser le rythme. Si c'est très occasionnel, des guillemets et un traditionnel "Par Super Grenouille ! Dois-je vraiment choisir ?", pensa/songea/se demanda Trucmachin" peut très bien convenir. :D

(J'adore le titre du fil... Poétique et mystérieux, d'une certaine façon ! :love: )
It is one of those lessons that every child should learn : don't play with fire, sharp objects or ancient artifacts. Patricia Briggs

Image

Avatar de l’utilisateur
Tsyl
Chevalier dragon
Messages : 299
Inscription : mar. août 30, 2011 2:48 pm
Rang special : Eternel Cauchemar palmé

Re: le format de vos pensées

Message par Tsyl » lun. nov. 21, 2011 1:43 pm

A titre personnel, je les mets directement à la suite du texte, sans sauter de lignes ; en italique quand discours direct ("Il va y avoir du grabuge sous peu, pensa X"), et en "normal" quand discours indirect ("Il allait y avoir du grabuge sous peu, pensait X"). De temps en temps, pourquoi pas utiliser des guillemets, mais comme je ne sais jamais quand s'en servir, j'évite ^^.
Ancien voleur sur Dofus. Ancien assassin sur LoL. Actuel voleur sur Guild Wars 2. Cinq ans de droit n'enseignent pas l'honnêteté.

Anonyme_Quatre

Re: le format de vos pensées

Message par Anonyme_Quatre » lun. nov. 21, 2011 2:19 pm

J'utilise beaucoup (et même beaucoup) les pensées en italique. Je trouve ça plus clair et ça rajoute une dimension... différente : ce n'est plus la même police.

Avatar de l’utilisateur
Beorn
Sous son large chapeau et son tricot de laine, dispense son enseignement tout en haut de la montagne, bravant l'hiver grâce à ses chaussettes aux super pouvoirs
Messages : 10391
Inscription : jeu. août 21, 2008 9:28 am
Rang special : L'avant-dernier des Mohicans
Contact :

Re: le format de vos pensées

Message par Beorn » lun. nov. 21, 2011 2:46 pm

Certains textes utilisent aussi les parenthèses (c'est le cas de Kushiel de Kristine Cashore, je crois). Personnellement, je n'aime pas trop, mais je le signale.
Blog : Les conseils de Tonton Beorn / Site officiel
Bragelonne : Le 7ème Guerrier-Mage / Calame T1 Castelmore : Le jour où... / 14-14 / Un ogre en cavale

Avatar de l’utilisateur
gerryoff
Dessine-moi un dragon
Messages : 10636
Inscription : ven. févr. 25, 2011 4:48 pm
Rang special : grenouille amazone
Localisation : dans mes rêves éveillés

Re: le format de vos pensées

Message par gerryoff » lun. nov. 21, 2011 3:29 pm

:merci: de vos réponses,
cela me conforte dans ce que je utilise comme format: les pensées en italique :) J'ai beaucoup de mal avec les guillemets aussi :?
petit_pavé a écrit :Je pense que le format est "libre" tant qu'il est clair et que tu le respectes tout au long du récit
Oui, tout à fait. Le tout est que la forme soit claire.
Nariel Limbaear a écrit :ça rajoute une dimension... différente
Oui, en effet, on passe de la réalité au ressenti quelque part...

Tsyl a écrit :et en "normal" quand discours indirect ("Il allait y avoir du grabuge sous peu, pensait X")
Je trouve que la différence que tu fais entre la pensée en direct et en indirect est très intéressante.
Beorn a écrit :Certains textes utilisent aussi les parenthèses
Oui, j'avais remarqué ce format mais ça ne me parle pas trop non plus!
Spoiler: montrer
MarquiseArtémise a écrit :(J'adore le titre du fil... Poétique et mystérieux, d'une certaine façon ! :love: )
;)
:merci: encore

"Un seul rêve est plus puissant qu'un millier de réalités." J.R.R. Tolkien

Avatar de l’utilisateur
Vassago
Grenouille de l'apocalypse
Messages : 235
Inscription : mer. nov. 02, 2011 5:28 pm
Rang special : Batracien
Localisation : Paris

Re: le format de vos pensées

Message par Vassago » lun. nov. 21, 2011 3:57 pm

L'italique est sans doute la solution la plus utilisée même si ce n'est pas une règle.
Par contre, dans le deuxième exemple de Tsyl, je mettrais juste :
Il allait y avoir du grabuge !
Sans italique, ni guillemets, ni précision de qui pense pour peu qu'on soit en focalisation interne.

Sinon j'adore la Stephen King's touch qui consiste à utiliser l'italique pour les pensées des personnages et l'italique entre parenthèses pour les pensées les plus enfouies qui remontent à la surface sans prévenir.
Exemple :
Spoiler: montrer
Fanny regarda la vitrine garnie en prévision des fêtes de Pâques.
Pas question de rentrer dans cette boulangerie ! Pense à ton régime !
Elle tourna la tête et se concentra sur l'affichage digital de l'abribus. Encore six minutes à patienter. Ensuite, elle pourrait monter dans le car et penser
(A cette somptueuse poule en chocolat noir)
au gratin de courgette qu'elle préparerait ce soir. Six minutes de volonté, ce n'était pas un exploit insurmontable, n’est-ce pas ?

Avatar de l’utilisateur
Selsynn
Messages : 907
Inscription : mar. août 11, 2009 2:06 pm
Rang special : Batracien
Contact :

Re: le format de vos pensées

Message par Selsynn » lun. nov. 21, 2011 4:20 pm

Personnellement, j'utilise l'italique la plupart du temps, en général sans mention de qui pense car on se trouve en focalisation interne.
Depuis peu, j'essaye d'utiliser les 'guillemets à un seul' et je regarde si ça passe bien.
Je n'aime pas les "vrais guillemets", que je réserve uniquement pour le discourt parlé.

Pour la télépathie, j'utilisais le tiret quadratin + l'italique, pour différentier de l'italique pur qui était des pensées "personnelles"
Selsynn
Rêveuse invétérée - N'hésitez pas à me relancer si j'ai promis quelque chose
Pitch-Banques Asrian
OLT-ETR T2
Syno - ETR

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 10147
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: le format de vos pensées

Message par Macada » lun. nov. 21, 2011 4:37 pm

Perso, j'adopte les solutions d'Artémise en fonction du type de texte :
- en italique s'il y a beaucoup de pensées dont l'impact émotionnel doit être fort (surprise, désespoir,...) et/ou si ce sont des commentaires de l'action extérieure (comme l'exemple de S King).
- en "indirect" (plutôt version Vassago) + format "classique" (citation) pour les pensées fortes"/com' s'il y en a (très) peu dans le texte
Actualité :
Ceux qui vivront, Challenge en cours
Rose-thé et gris-souris, Gephyre (avril 2019)
Entre troll et ogre, ActuSF (avril 2018)
Les Aériens, Sarbacane (octobre 2017)

Avatar de l’utilisateur
Siana
Messages : 4085
Inscription : dim. janv. 09, 2011 2:55 pm
Rang special : Grenouille-paranormale
Localisation : 49

Re: le format de vos pensées

Message par Siana » lun. nov. 21, 2011 6:23 pm

J'ai opté pour l'italique aussi, pour les pensées. Et je l'utilise également pour tout ce qui est pensé, mais pas forcément sous le format d'une parole (chez moi entre guillemets), parce toutes les pensées/idées n'ont pas toujours une forme claire permettant de créer une phrase.

Mais ce genre de présentation ne relève-t-il pas d'un choix éditorial propre aux habitudes des éditeurs ?
:steampunk: :stylo:
- Frères d'enchantement, chez RroyzZ éditions (fév. 2019)
- Mères des interdits, challenge 2019

Avatar de l’utilisateur
Luani
Quand trop de chance tourne à la déveine
Messages : 1163
Inscription : lun. août 25, 2008 2:43 pm

Re: le format de vos pensées

Message par Luani » lun. nov. 21, 2011 8:30 pm

Vassago a écrit : Sans italique, ni guillemets, ni précision de qui pense pour peu qu'on soit en focalisation interne.
+1
En général, j'écris en focalisation interne. Par conséquent, les pensées intimes du personnage qui à la parole pour cette scène n'ont pas besoin d'être soulignées de manière spécifique. ce qu'il pense se mêle avec se qu'il voit et ce qu'il ressent.

Avatar de l’utilisateur
Tsyl
Chevalier dragon
Messages : 299
Inscription : mar. août 30, 2011 2:48 pm
Rang special : Eternel Cauchemar palmé

Re: le format de vos pensées

Message par Tsyl » lun. nov. 21, 2011 10:33 pm

Pour ma part, j'ai un peu de mal à exprimer le point de vue duquel j'écris ^^ : en somme, le lecteur connaît les pensées de mes personnages et uniquement les leurs. L'ennui étant que j'ai huit personnages et que, certains voyageant ensemble, il est facile de se perdre parmi les pensées de l'un ou de l'autre. D'où la précision ^^.
Ancien voleur sur Dofus. Ancien assassin sur LoL. Actuel voleur sur Guild Wars 2. Cinq ans de droit n'enseignent pas l'honnêteté.

Avatar de l’utilisateur
AxelleC
Dragibus pirate
Messages : 2564
Inscription : sam. juil. 30, 2011 10:02 am
Rang special : Tigrouille
Localisation : au pied des volcans

Re: le format de vos pensées

Message par AxelleC » mar. nov. 22, 2011 1:38 pm

Ah, c'est intéressant comme sujet ^^

Je m'étais beaucoup posé la question quand j'avais envoyé mon premier manuscrit.

Je les avais mises en italique comme le dit Tsyl
Tsyl a écrit :A titre personnel, je les mets directement à la suite du texte, sans sauter de lignes ; en italique quand discours direct ("Il va y avoir du grabuge sous peu, pensa X")
Et après que les correcteurs de la maison d'édition soient passés, les pensées n'étaient plus en italique ^^ (apparemment, ce n'est pas leur format pour cette maison-là)

Au final, je ne m'embête plus et ne les mets pas en italique sauf cas mentionné (télépathie, emphase etc..)

Avatar de l’utilisateur
Umanimo
Quand trop de chance tourne à la déveine
Messages : 3436
Inscription : dim. avr. 19, 2015 3:14 pm
Rang special : Whovianne
Localisation : Dans le temps et l'espace
Contact :

Re: le format de vos pensées

Message par Umanimo » mar. juil. 14, 2015 1:56 pm

J'importe ici le début d'une discussion dans un fil de challenge sur ce sujet, afin d'y répondre au bon endroit.
Umanimo a écrit :
Dirga a écrit :
(pourquoi des guillemets si c'est une pensée ?)
Il me semblait avoir compris que les pensées se notaient en italiques et entre guillemets alors que les noms des œuvres étaient seulement en italiques sans guillemets, ce qui permettait de faire la différence. J'ai tout à apprendre en ponctuation.
Et tu as raison. C'est tout à fait ça. Désolée, Phil, mais tu te trompes sur ce coup. ;)
Dirga a écrit :
Phil a écrit :Pour avoir un peu cherché sur le net et feuilleté quelques bouquins, tout est possible, ça va surtout dépendre de la charte de l'éditeur. Les guillemets sont bien possibles, en effet, même si peu fréquents (pour le peu que j'ai aperçu). On trouve pas mal de pensées sans forme particulière, ou en italique, mais aussi des parenthèses ou des proposition entre tirets, ou encore des présentations différentes selon qu'il y a incise ou non... C'est une usine à gaz !
Pluralité d'opinions et de méthodes : la mare est un vrai bouillon de culture(s) ! :yata:
Je donne mon expérience personnelle (ainsi que mes goûts) : j'ai toujours écrit les pensées comme un vrai dialogue : en allant à la ligne, souvent avec une incise (sauf s'il n'existe pas de doute sur le personnage à qui appartiennent ces pensées ou qu'il n'y a pas à préciser son état d'esprit). Et en italique, bien entendu. Il me paraît totalement évident de les distinguer de quelque chose exprimé à voix haute (d'autant plus que mes personnages ont parfois tendance à exprimer leur état d'âme aussi à voix haute). Je ne mettais pas de guillemets.
Or j'ai publié un texte à compte d'auteur avec un éditeur qui offrait aussi les services d'une correctrice, et celle-ci a corrigé tout mon texte en rajoutant des guillemets à mes pensées. Étant donné que j'utilise le système de dialogue à la française classique (ouverture et fermeture avec guillemets, passage à un autre interlocuteur avec demi cadratin), j'ai trouvé ça complètement logique et j'utilise ce système, maintenant.
J'aime les mises en page totalement claires, qui ne laissent aucune possibilité de doute et n'oblige pas le lecteur à se demander si c'est encore du récit ou du dialogue (je trouve qu'il y a parfois un peu de confusion à ce niveau quand on n'utilise que des cadratins pour les dialogues), si c'est une pensée ou autre chose. Mon but, quand un lecteur lit mon texte (et j'aime aussi ça quand je lis moi-même), c'est qu'il se concentre sur l'histoire et ne soit pas troublé par la mise en page. Plus celle-ci est claire, plus ce but est atteint. On utilise l'italique aussi pour autre chose, du coup clarifier le fait que c'est bien une pensée et de tel personnage me paraît important.
Quant au parenthèses, autant je les utilise pas mal dans des textes autres (comme ici par exemple), autant je les bannis totalement de mes romans (ou autres textes de fiction). Je peux à la limite utiliser des cadratins pour un a parte, mais jamais au grand jamais de parenthèses. Et ça me dérange aussi quand je lis. En fait, j'utilise quand j'écris le même genre de mise en page que j'aime voir à la lecture.

À ce propos, je déteste la mise en page "à l'anglaise". Très souvent les dialogues ne sont pas détachés du récit, à peine indiqué par une apostrophe ('). C'est l'enfer pour moi ça. Je passe une partie de mon temps de lecture à déterminer si c'est un personnage qui parle ou pas ce qui a parfois tendance à me sortir un peu du récit. Bonjour l'immersion. :/
Challenge 12/01/2019 : Les Jumeaux de Central Park (ex Brandon et Mason sont sur un bateau) [avec Melalivres]

Répondre