[A] Un prologue, des prologues

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Ephy

[A] Un prologue, des prologues

Message par Ephy » ven. févr. 03, 2012 1:00 pm

Bonjour tous,
Je suis entrée dans la phase de correction de ma trilogie enfin terminée, depuis les années que je suis dessus, ouf. Cela dit, même si les deux premiers tomes ont été bien relus et corrigés et bêtalus et recorrigés, et que le troisième tome est en cours de relecture par mes bêtalecteurs... eh bien, me voici qui remets en cause certains choix de mon tome 1.
En l'occurence, le prologue.

Petite présentation de l'histoire pour mettre les choses en place
Titre de la trilogie : Chroniques d'un cycle
Titre du tome 1 : les Enfants de Lyth
Nombre de mots : 100 000
Chapitres : 34
Anges, démons, vampires et autres (qui a dit qu'on devait choisir?). Le premier tome se concentre essentiellement sur Lucifer et ses choix, mais également sur les premiers contacts entre anges et démons et le début de la guerre.
L'histoire commence donc alors que Lucifer est le gérant de l'Eden, et avant toute prise de contact officielle avec des démons.

Le prologue en question
Pour donner envie aux lecteurs d'avancer, j'avais décidé d'écrire un prologue centré sur l'action : on y trouve un ange qui court, qui tente d'échapper à des poursuivants, mais qui finit par se faire ratrapper et tuer. A la fin du prologue, le lecteur est cependant averti que cette action se situe deux ans après le chapitre 1 ("Dire que deux ans plus tôt, la paix régnait", etc.).
Ce prologue relate en fait un point très important de l'histoire, dont on découvre les raisons et conséquences au fur et à mesure de l'histoire.
Ceux qui veulent lire le prologue pour plus de clareté peuvent le trouver ici : prologue

Mon problème est le suivant : l'ange qui fuit dans le prologue est un personnage absolument insignifiant dans la suite. J'ai réussi à le faire réapparaître comme intervenant dans une scène, histoire de, mais c'est tout ; sur 100 000 mots ça ne fait pas grand-chose.
Je ne peux pas remplacer l'ange par un de mes personnages principaux parce qu'aucun n'est supposé mourir à ce moment-là, et je n'arrive pas du tout à lui donner plus d'importance dans l'histoire.

Alors voilà. Je laisse ça comme ça? Je rends l'ange totalement anonyme, même si le prologue est raconté de son point de vue? D'autres idées? :/

Avatar de l’utilisateur
Bergamote
Plume alerte et sensuelle.
Messages : 994
Inscription : ven. déc. 21, 2007 10:42 am
Rang special : Batracien
Localisation : C'est rose et c'est une ville

Re: Un prologue, des prologues

Message par Bergamote » ven. févr. 03, 2012 2:32 pm

Bah... le prologue, à mon avis, doit donner un éclairage sur l'histoire une fois que l'on a terminé ou mettre en place le récit. Il n'est pas nécessaire que ton ange réapparaisse s'il s'agit bien d'un prologue.
Les questions que tu devrais te poser, c'est : Est-ce que mon prologue apporte quelque chose à mon roman ? Où est-ce un texte que j'ai écrit pour me mettre dans l'histoire et qui finalement n'aura pas grande utilité ?

Un prologue peut installer un "back-ground" comme par exemple dans le cadre de guerre entre pays, en expliquer la source.

Pour ton cas, tu évoques un ange qui fuit. Ok. Est-ce que ton roman est une conséquence de cette fuite ? Est-ce que ton roman est une cause de cette fuite ? Y'a-t-il un réel lien entre ton roman et le prologue ?

Ephy

Re: Un prologue, des prologues

Message par Ephy » ven. févr. 03, 2012 2:38 pm

L'incapacité de mon ange à fuir, et donc à rapporter une information cruciale, aura effectivement des conséquences dramatiques, donc il y a un lien fort entre mon prologue et mon histoire.
Si le fait que l'ange en question est anonyme n'est pas dérangeant, je peux m'en tenir à cela, alors :)

Avatar de l’utilisateur
Tsyl
Chevalier dragon
Messages : 299
Inscription : mar. août 30, 2011 2:48 pm
Rang special : Eternel Cauchemar palmé

Re: Un prologue, des prologues

Message par Tsyl » ven. févr. 03, 2012 3:34 pm

J'approuve Bergamote. Ta situation me rappelle beaucoup les Piliers de la Terre (le livre, hein :wamp:) :
Spoiler: montrer
Le prologue parle de la pendaison de Jack Shareburg, père d'un personnage important du livre, et dont la mort aura des conséquences importantes sur l'histoire. Pourtant, on en parle très peu et c'est davantage son souvenir qui sert l'histoire que le personnage lui-même.
Tout ça pour dire que le fait qu'on ne revoie pas ton ange ne me semble pas être un problème ;).
Ancien voleur sur Dofus. Ancien assassin sur LoL. Actuel voleur sur Guild Wars 2. Cinq ans de droit n'enseignent pas l'honnêteté.

Ephy

Re: Un prologue, des prologues

Message par Ephy » lun. févr. 06, 2012 11:07 pm

Merci beaucoup :)
(de la comparaison aussi :D Je n'aime pas tout Ken Follet, mais celui-là est certainement mon préféré !)

Répondre