[I] Les corrections éditoriales

[visible par les non-inscrits] Ici, on peut poser des questions (techniques ou non) sur l'écriture, les outils qui y sont dédiés et plus largement, sur le monde du livre !

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Ermina
Ramasse autant de papyrus que de champignons !
Messages : 4940
Inscription : sam. févr. 12, 2011 12:47 pm
Rang special : Impératrice
Localisation : Empire Romain

[I] Les corrections éditoriales

Message par Ermina » mer. mai 09, 2012 4:33 pm

J'espère que je ne me trompe pas de section. J'ai recherché, mais je n'ai pas trouvé de sujet spécifique à cette question. Donc, j'en ouvre un.

Je voudrais avoir vos expériences sur les corrections éditoriales des deux points de vue : auteur, mais aussi correcteur. Comment se sont passés les corrections pour vous, auteurs ? Etait-ce difficile ? Qu'est-ce qui les différencie de la bêta-lecture ? Comment aborde-t-on un manuscrit quand on est correction ?, etc.
*Cycliste* chocolatvore :psycho:

2764 ab urbe condita ● en phrase IV
Les morts d'Odérisse le papyrus

Publication :
Le résurrecteur, nouvelle publiée aux Editions Voy'[el]

Avatar de l’utilisateur
tigrette
Grenouille militante
Messages : 768
Inscription : ven. févr. 25, 2011 2:30 pm
Rang special : Dans la Lune Mauve
Contact :

Re: Les corrections éditoriales

Message par tigrette » mer. mai 09, 2012 6:06 pm

Il y a deux types de corrections :

- les corrections de l'éditeur :
En ce qui me concerne, l'éditrice a relevé tout ce qui lui semblait inutile, incohérent, toutes les questions qu'elle se posait encore sur l'intrigue, les passages trop longs, les passages trop complexes, les passages peu clairs, ce qui lui semblait manquer. Il y avait assez peu de problèmes concernant le style à part quelques répétitions trop fréquentes de mots. J'ai corrigé mon manuscrit et modifié mon texte pour qu'il soit le plus proche possible de ses suggestions (elles étaient très pertinentes) mais j'ai défendu quelques uns de mes partis pris, c'est très bien passé.

- les corrections de la correctrice :
là encore assez peu de problèmes lié au style (phrase lourdes etc), les corrections dans ce cas étaient des suggestions de la correctrice que j'ai acceptées, ou non. Très souvent, j'ai propos" une version c qui me paraissait régler les problèmes en me laissant toute satisfaction. Sinon, elle a corrigé les fautes et les erreurs de typo de manière très poussées et soulevé encore qq problèmes de répétitions.C'était une correction très technique.

La différence avec la beta, c'est que le texte est censé déjà avoir été jugé "tenir la route".
Je ne sais pas si c'est pour cela mais ça m'a semblé plus soft qu'une beta.

Avatar de l’utilisateur
Ermina
Ramasse autant de papyrus que de champignons !
Messages : 4940
Inscription : sam. févr. 12, 2011 12:47 pm
Rang special : Impératrice
Localisation : Empire Romain

Re: Les corrections éditoriales

Message par Ermina » mer. mai 09, 2012 6:10 pm

Intéressant en tout cas, merci.
Je ne sais pas si c'est pour cela mais ça m'a semblé plus soft qu'une beta.
Ce qui a donné cette impression c'est peut-être que ton manuscrit avait déjà été bien travaillé avant, non ?

Ca ressemble quand pas mal à une bêta du coup. J'avais cru comprendre que les correcteurs proposaient des reformulations parfois ? Tu as eu le cas ?
*Cycliste* chocolatvore :psycho:

2764 ab urbe condita ● en phrase IV
Les morts d'Odérisse le papyrus

Publication :
Le résurrecteur, nouvelle publiée aux Editions Voy'[el]

Avatar de l’utilisateur
tigrette
Grenouille militante
Messages : 768
Inscription : ven. févr. 25, 2011 2:30 pm
Rang special : Dans la Lune Mauve
Contact :

Re: Les corrections éditoriales

Message par tigrette » mer. mai 09, 2012 9:26 pm

Ermina a écrit :Intéressant en tout cas, merci.
Je ne sais pas si c'est pour cela mais ça m'a semblé plus soft qu'une beta.
Ce qui a donné cette impression c'est peut-être que ton manuscrit avait déjà été bien travaillé avant, non ?

Ca ressemble quand pas mal à une bêta du coup. J'avais cru comprendre que les correcteurs proposaient des reformulations parfois ? Tu as eu le cas ?
En fait, je l'ai travaillé quasiment toute seule, avec l'aide de deux personnes de mon entourage (ma soeur et mon mari) qui m'ont aidé à corriger les fautes d'ortographes et les incohérences majeures. J'avais lu des livres type truby etc.
J'ai ensuite découvert Cocyclics et j'ai posté mon prologue et quelques extraits dans les papyrus, et ça m'a permis de comprendre que j'avais une tendance à surenchérir sur les adjectifs. J'ai relu mon manuscrit en le soulageant de quelques adjectifs et phrases trop tarabiscotées.
En effet, les correcteurs reformulent, ça ne me gène pas du tout, si c'est bien je prends, si je pense être capable de faire mieux, je m'efforce de proposer une troisième solution.
C'est très important pour moi de tenir compte d'un avis pro (ou pas d'ailleurs, tout avis de lecteur est bon à prendre), en général (et plus encore si on dormi dessus), le conseil s'avère précieux.
Dernière modification par tigrette le jeu. mai 09, 2013 1:50 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ermina
Ramasse autant de papyrus que de champignons !
Messages : 4940
Inscription : sam. févr. 12, 2011 12:47 pm
Rang special : Impératrice
Localisation : Empire Romain

Re: Les corrections éditoriales

Message par Ermina » jeu. mai 10, 2012 10:07 am

:merci: de partager ton expérience. Je me souviens de ton prologue. J'avais dû le bêta-lire.
*Cycliste* chocolatvore :psycho:

2764 ab urbe condita ● en phrase IV
Les morts d'Odérisse le papyrus

Publication :
Le résurrecteur, nouvelle publiée aux Editions Voy'[el]

Avatar de l’utilisateur
Beorn
Sous son large chapeau et son tricot de laine, dispense son enseignement tout en haut de la montagne, bravant l'hiver grâce à ses chaussettes aux super pouvoirs
Messages : 10391
Inscription : jeu. août 21, 2008 9:28 am
Rang special : L'avant-dernier des Mohicans
Contact :

Re: Les corrections éditoriales

Message par Beorn » jeu. mai 10, 2012 10:26 am

J'ai maintenant trois expériences différentes dans ce domaine, mais pour deux d'entre elles, le travail est toujours en cours.

Pour La pucelle de Diable-Vert (tome 1 et 2), paru aux Editions Mnémos, le travail éditorial a été assumé de bout en bout par une seule interlocutrice.
Mon éditrice m'a d'abord demandé de modifier la fin, mais d'une manière très libre, j'avais carte blanche.
Puis elle a repris le document page par page et m'a fait des remarques de forme, à raison d'un peu moins d'une par page en moyenne, un peu comme une bêta-lecture (répétitions, lourdeurs, phrases peu compréhensibles...)
La différence, c'est que c'était mon éditrice : si je refusais de modifier quelque chose, je devais le lui justifier (je n'ai quasiment rien refusé, car c'était de bonnes remarques). Elle a proposé quelques reformulations, mais très très peu, et au final, c'est toujours moi qui ai corrigé à ma manière.
Tout cela s'est très bien passé et mon expérience de bêta-lecteur/auteur bêta-lu a été très précieuse : je suis habitué aux remarques, et surtout habitué à changer mon texte sans état d'âme.
Bon, les délais étaient parfois très courts, mais sinon, c'était un travail très agréable.

Pour Le Maître des Poudres (à paraître aux Editions Gründ) le travail est pour l'instant assuré par deux personnes qui se sont mises d'accord sur les corrections éditoriales. Il m'a été demandé quelques modifications sur certains chapitres, l'une pour changer l'ordre des choses dans une scène, l'autre pour présenter une scène d'une manière plus visuelle. Et d'autres demandes du même genre. Ces corrections m'ont pris à peine deux ou trois jours, mais je sais que ce n'est pas terminé, il y aura sans doute de nombreuses versions. Il y aura encore une relecture par au moins une troisième personne (le "script doctor" de Gründ qui connaît tous les ouvrages de dramaturgie) et il y aura aussi une relecture de détail, mais je ne sais pas encore qui s'en chargera.

Pour Les maîtres d'Occitania, à paraître aux Editions Mnémos, mon ancienne éditrice ne travaillant plus pour cette maison, j'ai eu affaire à une autre personne.
Le livre était construit comme un tome 1 et l'éditeur m'a conseillé d'en faire un "one-shot". J'ai aussi accepté avec joie, car je ne sentais pas du tout ce tome 2. Mais sinon, il l'aurait publié aussi. Toutefois, cela a occasionné pas mal de changements, car il fallait une autre fin totalement différente, avec un grand nombre de scènes que j'avais envisagées depuis le début mais pas écrites.
J'avais une limite de taille à ne pas dépasser et j'ai fourni deux "scénario de fin". Nous en avons discuté et l'un d'eux a été approuvé.
J'ai aussi modifié une scène de trois pages qui ne lui plaisait pas du tout. Je l'ai remplacé totalement par autre chose, comme on découpe un bout de tissu pour le remplacer par un autre.
J'ai rendu mon texte modifié il y a quelques jours et je n'ai pas encore de réponse, mais il y aura peut-être encore des remarques sur celui-ci.
Je sais que le texte passera ensuite entre les mains d'une autre personne qui travaillera sur les points de forme, nous verrons bien comment cela se passera.
J'ajoute que l'éditeur m'a demandé si on pouvait changer le titre : j'étais entièrement d'accord car je n'avais pas réussi à en trouver un bon. Nous avons négocié ensemble celui-ci, bien que, pour sa part, il en aurait sans doute préféré un autre.
Blog : Les conseils de Tonton Beorn / Site officiel
Bragelonne : Le 7ème Guerrier-Mage / Calame T1 Castelmore : Le jour où... / 14-14 / Un ogre en cavale

Avatar de l’utilisateur
takisys
Grenouille à quatre roues
Messages : 4878
Inscription : jeu. mars 31, 2011 7:37 pm
Rang special : Dragon dyslexique
Localisation : Au coeur d'une faille spatiotemporelle
Contact :

Re: Les corrections éditoriales

Message par takisys » jeu. mai 10, 2012 12:32 pm

:merci: pour ces témoignages très instructifs :tournee: :tournee:
Mon blog : De plume et de griffes
Cycle en cour : Machines & Machinations
Les Enfants du Passé chez Voy'el
La Débusqueuse de Mondes chez le Peuple de Mü

Anonyme_Quatre

Re: Les corrections éditoriales

Message par Anonyme_Quatre » jeu. mai 10, 2012 1:11 pm

Beorn a écrit :Mon éditrice m'a d'abord demandé de modifier la fin
C'était quoi la première fin ? :please:

Avatar de l’utilisateur
tesha garisaki
Messages : 546
Inscription : lun. mai 09, 2011 11:04 am
Rang special : Rang d'oignons

Re: Les corrections éditoriales

Message par tesha garisaki » jeu. mai 10, 2012 1:30 pm

En ce qui concerne mon expérience de correctrice chez Val Sombre, cela s'apparente parfois à de la bêta-lecture : si je repère des incohérences dans le texte, si un personnage rappelle trop le personnage d'un autre roman connu, etc. j'envoie toutes mes remarques à l'auteur en lui demandant de corriger en conséquence. Jusqu'ici ils ont toujours été d'accord, voire horrifiés de ne pas avoir vu certaines choses par eux-mêmes, donc c'est une étape qui se passe bien ^^
La phase de correction en elle-même se fait purement sur la forme : gros travail sur les répétitions, suppressions des phrases participiales, modification de certains dialogues pour les rendre plus naturels, suppression d'incises inutiles, concordance des temps, etc. Ce travail se fait conjointement avec l'auteur.
Ensuite vient la correction orthotypographique en elle-même, qui est un travail solitaire, qui concerne donc l'orthographe et la typographie, c'est-à-dire la mise en forme des dialogues, par exemple (je reçois les manuscrits le plus souvent sans cadratins, avec des listes à puce et j'ai un faible pour les guillemets que je dois souvent rétablir parce que les auteurs n'en mettent pas ;) ).
Le tout est de savoir dire stop, parce que plus on lit un texte et plus on lui trouve de défauts... Au bout d'un moment ça en devient presque de la paranoïa, heureusement, la deadline est toujours là pour freiner mes ardeurs :wow:
Va peu à peu disparaître pour exercer ses fonctions éditoriales / Dort avec un dragon en peluche bleu canard.

Avatar de l’utilisateur
Beorn
Sous son large chapeau et son tricot de laine, dispense son enseignement tout en haut de la montagne, bravant l'hiver grâce à ses chaussettes aux super pouvoirs
Messages : 10391
Inscription : jeu. août 21, 2008 9:28 am
Rang special : L'avant-dernier des Mohicans
Contact :

Re: Les corrections éditoriales

Message par Beorn » jeu. mai 10, 2012 2:04 pm

tesha garisaki a écrit :Ensuite vient la correction orthotypographique en elle-même, qui est un travail solitaire, qui concerne donc l'orthographe et la typographie,
Ah c'est vrai, je n'ai pas mentionné les corrections orthographiques et typographiques, je ne sais pas si on peut les considérer comme des corrections éditoriales ? Une correctrice indépendante a relu La Pucelle et traqué les coquilles (sans grande conviction, semble-t-il, ou alors elle a été tellement subjuguée par le texte qu'elle n'a rien vu ? :mrgreen: ).
Pour Gründ et pour le prochain Mnémos, il y aura aussi un correcteur. C'est un métier à part, le plus souvent exercé en indépendant (il y en a quelques-uns sur la mare ;) )
Mais les corrections orthographiques sont elles aussi validées par l'auteur.
Nariel a écrit :C'était quoi la première fin ? :please:
^^
Pas très différente en fait : elle était plus courte. Moins de temps avec la Sylve, moins de pages sur la bataille.
Blog : Les conseils de Tonton Beorn / Site officiel
Bragelonne : Le 7ème Guerrier-Mage / Calame T1 Castelmore : Le jour où... / 14-14 / Un ogre en cavale

Avatar de l’utilisateur
Jevame
Messages : 178
Inscription : ven. août 05, 2011 7:28 am
Rang special : Batracien necessitant un retourneur de temps
Localisation : Paris

Re: Les corrections éditoriales

Message par Jevame » jeu. mai 10, 2012 3:07 pm

:merci: pour ce partage d'expérience
:tournee: pour votre témoignage généreux :D
____________________________________________

"Quand tu envoies les flèches de la vérité, n'oublie pas d'en enduire le bout de miel" Proverbe ?

Avatar de l’utilisateur
Ermina
Ramasse autant de papyrus que de champignons !
Messages : 4940
Inscription : sam. févr. 12, 2011 12:47 pm
Rang special : Impératrice
Localisation : Empire Romain

Re: Les corrections éditoriales

Message par Ermina » jeu. mai 10, 2012 6:55 pm

Vraiment merci :D
C'est très instructif tous ces témoignages. C'est finalement très proche de la bêta... à part qu'on a l'éditeur en face :lol: Du coup, ça peut être plus intimidant, j'ai l'impression.
*Cycliste* chocolatvore :psycho:

2764 ab urbe condita ● en phrase IV
Les morts d'Odérisse le papyrus

Publication :
Le résurrecteur, nouvelle publiée aux Editions Voy'[el]

Avatar de l’utilisateur
AxelleC
Dragibus pirate
Messages : 2564
Inscription : sam. juil. 30, 2011 10:02 am
Rang special : Tigrouille
Localisation : au pied des volcans

Re: Les corrections éditoriales

Message par AxelleC » jeu. mai 10, 2012 7:23 pm

Très intéressant en effet comme expérience !

Merci ! :tournee:

Avatar de l’utilisateur
procrastinator
Messages : 429
Inscription : dim. janv. 29, 2012 11:49 am
Rang special : Super Grenouille n'existe pas
Contact :

Re: Les corrections éditoriales

Message par procrastinator » jeu. mai 10, 2012 7:44 pm

:merci: pour ce fil Ermina et merci aux auteurs de partager leur expérience.

Ai-je raison de supposer que pour les nouvelles le processus est analogue ?

Anonyme_Quatre

Re: Les corrections éditoriales

Message par Anonyme_Quatre » jeu. mai 10, 2012 7:49 pm

Pour les nouvelles, je peux parler :oops:
Bon, je n'ai aucune prétention sur ce que j'ai fait, c'était la première fois que je fais un boulot d'anthologiste-correctrice et je n'étais pas toute seule (la preuve, y'a une nouvelle dont la narration ne me plait pas du tout et je n'ai rien pu y faire :lol: ). Déjà, si l'histoire d'une nouvelle ne nous satisfaisait pas en entier, on ne la prenait pas (sauf si le reste de l'histoire était super méga-génial et que y'avait juste un bout à changer par exemple). Idem pour le style, en bref, on prenait des textes assez travaillés et pour les corrections, ça s'est limité à des éclaircissements de situations, de personnages, ou à des renforcements (de situations, de personnages), et quelques questions de cohérence.
Plus tout le côté style aussi, bien entendu ^.^'
Donc encore une fois, c'était très proche d'une bêta, bien qu'il me soit arrivé de suggérer des pistes à l'auteur pour une phrase qui coinçait par exemple.

Edit : par exemple, en dehors de celle dont la narration ne me plaisait pas (deux jeunes qui discutent d'une anecdote historique, contrairement aux autres qui faisaient vivre l'anecdote), une nouvelle m'avait beaucoup plu mais n'a pas été retenue à cause de quelques inexactitudes historiques - qui aurait sans doute pu être corrigées. Mais comme la moitié du jury ne l'a pas du tout aimée, elle n'est pas passée.
Dernière modification par Anonyme_Quatre le jeu. mai 10, 2012 7:52 pm, modifié 1 fois.

Répondre