[A] Conserver les univers et personnages des nouvelles

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Lily
Messages : 128
Inscription : mer. sept. 21, 2011 8:11 pm

[A] Conserver les univers et personnages des nouvelles

Message par Lily » dim. mai 13, 2012 6:06 pm

Coucou,

Je n'ai pas vu de sujet traitant déjà cette question (mais n'hésitez pas à me dire si c'est le cas, ou le déplacer si c'est au mauvais endroit), alors voici ma question:

Quand vous créez un univers et des personnages pour une nouvelle, vous prend-il souvent l'envie de les garder pour d'autres histoires, voire des récits plus longs?

Et est-ce que certains sujets de nouvelles sur lesquels vous avez préparé un texte vous donnent carrément l'inspiration pour vous lancer dans un roman sur le même sujet?

Avatar de l’utilisateur
Aelys
Alors que l'aube diffuse sa couleur sur le monde, le tigre sort du bois noir et lève les yeux vers le ciel qui s’étend de l’autre côté du mur. Est-ce le jour pour jouer sa vie ?
Messages : 9252
Inscription : dim. oct. 31, 2010 11:56 am
Rang special : Grande flemmarde avec des pics d'activité

Re: Les univers et personnages des nouvelles

Message par Aelys » dim. mai 13, 2012 6:08 pm

Je redirige vers Plume dans la palme :)
Mes derniers bébés : I.R.L., éditions Gulf Stream et Quelques pas de plus, éditions Scrineo
Grenouille tu as été, grenouille tu resteras.

Site
Blog

Avatar de l’utilisateur
Celia
C'est le grand retour d'une merveilleuse grenouille
Messages : 4062
Inscription : dim. mai 25, 2008 5:26 pm
Rang special : Aime le sang et les câlins
Localisation : A l'Est
Contact :

Re: Les univers et personnages des nouvelles

Message par Celia » dim. mai 13, 2012 6:12 pm

Quand j'ai commencé à écrire, oui. J'ai gardé les nouvelles que j'ai faites il y a 10 ans parce qu'elles constituent d'excellentes bases de romans.
Aujourd'hui, non. J'ai plus d'expérience peut-être : je sais travailler sur un format de nouvelle pure (début, milieu, fin) qui ne me demande pas inconsciemment et impérieusement de retravailler sur l'univers créé, et, surtout je pense, je n'ai plus autant de lien affectif avec la nouvelle. Je peux passer d'un univers à l'autre sans trop de dommage :) Du coup, il y a tellement d'idées et tellement d'AT que ça ne me traverse même plus l'esprit !
Bêta-lectrice
Creep Show en recherche d'éditeur

Avatar de l’utilisateur
blackwatch
A atteint la Lune et les Etoiles
Messages : 17605
Inscription : mer. juil. 26, 2006 1:59 pm
Rang special : Batracien
Localisation : SNCB Survivor
Contact :

Re: Les univers et personnages des nouvelles

Message par blackwatch » dim. mai 13, 2012 6:13 pm


Avatar de l’utilisateur
Ermina
Ramasse autant de papyrus que de champignons !
Messages : 4940
Inscription : sam. févr. 12, 2011 12:47 pm
Rang special : Impératrice
Localisation : Empire Romain

Re: Les univers et personnages des nouvelles

Message par Ermina » dim. mai 13, 2012 6:16 pm

Et est-ce que certains sujets de nouvelles sur lesquels vous avez préparé un texte vous donnent carrément l'inspiration pour vous lancer dans un roman sur le même sujet?
J'ai fait une nouvelle pour un AT il n'y a pas longtemps et elle a été refusée. Du coup j'ai élaboré un scénario pour en faire un petit roman. Il y avait des pistes qui méritaient d'être développé davantage.
L'autre nouvelle que j'ai écrite, de la SF, est dans le même cas : j'avais un univers assez complexe qui tenaient difficilement dans une nouvelle avec des intrigues politiques, du voyage dans le temps... Bref, difficile de faire tenir tout ça dans une nouvelle. :lol:

J'ai l'impression que toutes les nouvelles que je tente d'écrire feraient de bons romans.

Du coup, dans ce genre de situation, je laisse aller mon imagination et je me retrouve avec plein de projets de romans sur les bras :wamp:

Par contre, ce que j'ai fait aussi, c'est écrire des nouvelles pour approfondir l'univers d'un roman, développer l'histoire de personnages secondaires.
*Cycliste* chocolatvore :psycho:

2764 ab urbe condita ● en phrase IV
Les morts d'Odérisse le papyrus

Publication :
Le résurrecteur, nouvelle publiée aux Editions Voy'[el]

Avatar de l’utilisateur
desienne
Papy Zombie du futur, Pape du Pulp
Messages : 2474
Inscription : ven. déc. 14, 2007 11:45 pm
Rang special : Batracien
Contact :

Re: Les univers et personnages des nouvelles

Message par desienne » dim. mai 13, 2012 6:46 pm

Pour l'AT Apocalypse, j'avais une idée qui aurait fait une nouvelle intéressante -je pense-. Et je l'ai écrite comme telle au départ et tout d'un coup, les personnages l'ont fait vivre bien au-delà. Et je me suis retrouvé embarqué avec eux dans l'aventure qui s'est achevée par une novella assez importante.
J'avais deux bons personnages dans cette affaire, voisins et différents, presque miroir l'un de l'autre et ce sont eux qui sont partis dans une histoire plus longue. Parce que à la base, l'idée restait assez terre à terre et semblait taillée pour le format nouvelle.
Parution: Toxic S1 &2,Les Dividendes de l'Apocalypse, Exil, Zoulag, Voyager, Roses Mécaniques
Production: Nine
Site de l'auteur

Avatar de l’utilisateur
Nyaoh
Messages : 1113
Inscription : mar. avr. 27, 2010 2:54 pm
Rang special : Grenouille de papier
Localisation : Dans les pages d'un livre
Contact :

Re: Les univers et personnages des nouvelles

Message par Nyaoh » dim. mai 13, 2012 7:28 pm

Je pense avoir eu une idée pour une nouvelle qui me donne du fil à retord, car elle s'adapterait + à un traitement livre que nouvelle. Et j'ai 2 ou 3 autres nouvelles ainsi, je pense que c'est juste une base qu'on traite de manière différente. C'est plus souvent l'univers que le perso lui-même qui va me donner envie de continuer je pense.
"Je ne cherche à être sur de rien mais je veux trouver la forme juste de mon doute"
J.Benameur
Blog auteure

Avatar de l’utilisateur
MarquiseArtémise
Messages : 398
Inscription : jeu. nov. 17, 2011 11:04 pm
Rang special : Noble rainette-garou du Sud

Re: Les univers et personnages des nouvelles

Message par MarquiseArtémise » dim. mai 13, 2012 9:07 pm

Je situe beaucoup des nouvelles que j'écris pour les AT dans l'univers de mon roman. Cela me donne un cadre qui rend plus facile l'écriture en temps limité (mais a l'inconvénient que, vu que je ne suis ni Tolkien, ni Zimmer Bradley (enfin, pas encore ^^), mes références aux divinités, lieux... paraissent parfois obscures).
Plus on écrit sur (dans) un même monde, plus il s'enrichit, me semble-t-il.
Par contre, côté "action", quand je pars plus ou moins sur un format donné, avec une structure de nouvelle (je pars de là et je dois arriver là, de préférence en surprenant mon lecteur), je n'ai pas matière à un roman ni de frustration par rapport à mon sujet (sauf format vraiment court).
Par contre, certains persos se réinviteront sûrement dans d'autres nouvelles, peut-être même jusqu'à avoir droit à un "cycle" qui pourrait former un recueil cohérent taille roman (mais avec plusieurs petites histoires liées par un "arc", comme dans certaines séries télé :) ).
It is one of those lessons that every child should learn : don't play with fire, sharp objects or ancient artifacts. Patricia Briggs

Image

Avatar de l’utilisateur
tesha garisaki
Messages : 546
Inscription : lun. mai 09, 2011 11:04 am
Rang special : Rang d'oignons

Re: Les univers et personnages des nouvelles

Message par tesha garisaki » dim. mai 13, 2012 9:52 pm

J'en ai fait l'expérience avec la nouvelle que j'ai écrite pour l'AT Chaperon Rouge. L'univers était si proche de celui de ma saga de fantasy que c'est devenu le prologue de mon quatrième tome. L'ennui bien sûr a été qu'elle ne ressemble pas à un prologue, du coup j'ai tué les personnages à la fin, comme ça, ni vu ni connu mine de rien j't'embrouille.

edit : parce que pour avoir été anthologiste une fois, je peux dire que quand une nouvelle est le premier chapitre d'un roman, de façon volontaire ou parce que justement au cours de l'écriture l'auteur déborde du format et se met à imaginer le roman qui irait bien derrière, et bien ça se VOIT. Beaucoup. Et c'est gênant.
Va peu à peu disparaître pour exercer ses fonctions éditoriales / Dort avec un dragon en peluche bleu canard.

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 10147
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: Les univers et personnages des nouvelles

Message par Macada » lun. mai 14, 2012 6:09 am

tesha garisaki a écrit : edit : parce que pour avoir été anthologiste une fois, je peux dire que quand une nouvelle est le premier chapitre d'un roman, de façon volontaire ou parce que justement au cours de l'écriture l'auteur déborde du format et se met à imaginer le roman qui irait bien derrière, et bien ça se VOIT. Beaucoup. Et c'est gênant.
Je ne suis pas anthologiste, mais le reproche de "univers de roman" (trop complexe pour une nouvelle, donc) a été fait a pas mal de mes textes (notamment par des anthologistes ^^). J'ai fini par me pencher sérieusement sur le problème et maintenant cela me saute aux yeux, à moi aussi. Du moins pour les textes des autres, mais j'ai aussi fait de gros progrès pour les miens : les bêtas me demandent bien moins de développer ou simplifier le cadre.

Mais, du coup, j'ai une belle petite réserve d"univers" déjà assez fouillés pour d'éventuels romans. Et même un roman ado écrit dont la préquelle est une nouvelle adulte.
Actualité :
Ceux qui vivront, Challenge en cours
Rose-thé et gris-souris, Gephyre (avril 2019)
Entre troll et ogre, ActuSF (avril 2018)
Les Aériens, Sarbacane (octobre 2017)

Avatar de l’utilisateur
Tristeplume
Grenoumpf grognon
Messages : 393
Inscription : jeu. juin 05, 2008 8:59 am

Re: Les univers et personnages des nouvelles

Message par Tristeplume » lun. mai 14, 2012 8:34 am

Lily a écrit :Et est-ce que certains sujets de nouvelles sur lesquels vous avez préparé un texte vous donnent carrément l'inspiration pour vous lancer dans un roman sur le même sujet?
En ce qui me concerne, jamais. Je conçois les nouvelles d'une manière très "serrée" pour ne laisser aucune place à autre chose que de mener le lecteur à la chute.
A l'extrême rigueur, elles pourraient servir d'éléments de background mais sans plus.
— Malach, avez-vous entendu ça ? Je suis, je cite, "drôle, tourmenté, incompris".
— Je ne vois pas en quoi c'est flatteur.
— Mon cher, cela veut dire que je plais aux femmes !
— Décidemment, je ne les comprendrai jamais.

Avatar de l’utilisateur
Milora
C'est qui le dragon le plus mignon de Meurk ?
Messages : 5848
Inscription : sam. déc. 18, 2010 8:58 pm
Rang special : Milosoupline
Localisation : Dans le Puits des Histoires Perdues

Re: Les univers et personnages des nouvelles

Message par Milora » lun. mai 14, 2012 9:34 am

Lily a écrit :
Quand vous créez un univers et des personnages pour une nouvelle, vous prend-il souvent l'envie de les garder pour d'autres histoires, voire des récits plus longs?
Pour ma part, pas vraiment. Je pense toujours la nouvelle comme un tout. Comme dit Célia, début-milieu-fin. Et, il me semble, dans une nouvelle, l'histoire ne peut pas se concevoir sans sa fin, qui sonne souvent comme une chute.
Aà mon avis, ce ne sont pas les personnages ni l'univers qui donnent son sens à une nouvelle, mais sa structure.
Ce qui fait que ça n'a pas trop de sens d' "exporter" un élément (perso, univers), donc la question ne se pose pas vraiment. (Dans mon cas du moins).

Par contre, je m'aperçois souvent que, sans m'en apercevoir, je réutilise un thème abordé dans une nouvelle pour un autre texte (nouvelle ou texte long). Mais pas du tout de la même façon. Un peu comme si j'exploitais un concept sous plusieurs formes - sans m'en rendre compte, d'ailleurs : je ne le réalise qu'après coup, en faisant des liens entre tels et tels textes. Cela dit, ce que j'appelle "thème" est assez imperceptible, je pense que le lecteur ne s'en aperçoit pas. Ce ne sont pas des thèmes comme "voyage dans l'espace" ou "vampires". C'est quelque chose de plus diffus, qui touche à la première idée que j'ai eue de la nouvelle... Par exemple, pendant un temps j'ai écrit un certain nombre de textes avec une forme de mise en abîme de l'écriture de la nouvelle elle-même (du coup ça avait donné un texte où la narratrice opère un changement de personnalité par le seul fait d'écrire les mots de la nouvelle, un autre où un personnage accédait peu à peu à la conscience par un fichier informatique en train de s'écrire, ou encore un autre où le narrateur d'un conte de fée prenait consistance...).
Ça peut être aussi simplement un "ton de narration".
Et est-ce que certains sujets de nouvelles sur lesquels vous avez préparé un texte vous donnent carrément l'inspiration pour vous lancer dans un roman sur le même sujet?
Du coup je ne dirais pas qu'une nouvelle donne l'inspiration pour un projet plus long, mais qu'une nouvelle et un projet plus long (et aussi, d'autres nouvelles) peuvent partir d'une même racine, même si les idées viennent successivement.
En fait j'ai plutôt l'impression qu'y a un noyau d'idées quelque part dans le cerveau, et qu'il en ressort de tentacules qui parfois prennent la forme de nouvelles, parfois de trucs plus longs, mais rattachés au même concept de départ...
Nouveauté :
Jour de pluie dans une cuisine (Le Mammouth éclairé)

Anciennetés :
Alice (Malpertuis VI)
Un sacré coup de pouce (E-Courts, Voy'El)

Avatar de l’utilisateur
Beorn
Sous son large chapeau et son tricot de laine, dispense son enseignement tout en haut de la montagne, bravant l'hiver grâce à ses chaussettes aux super pouvoirs
Messages : 10392
Inscription : jeu. août 21, 2008 9:28 am
Rang special : L'avant-dernier des Mohicans
Contact :

Re: Les univers et personnages des nouvelles

Message par Beorn » lun. mai 14, 2012 9:45 am

Quand j'écrivais des nouvelles de "littérature générale", je n'avais jamais eu l'idée d'utiliser un élément du texte pour en faire un roman.
Comme le dit Milora, j'ai souvent réutilisé des thèmes (ou des techniques) que j'avais expérimenté dans des nouvelles, mais c'est tout.

En fait, même si j'ai écrit beaucoup de nouvelles, je me suis toujours considéré plutôt comme un auteur de roman. Pour moi, la nouvelle, c'était un laboratoire pour enrichir ma palette et l'utiliser ensuite dans mes romans.

En revanche, en SFFF et particulièrement en fantasy, la nouvelle se heurte, je trouve, à un problème bien particulier : il faut créer un univers. Or la nouvelle est un format très court et offre peu de temps et de place pour le faire.
Je n'ai écrit que trois nouvelles de fantasy à ce jour, et à chaque fois, elles étaient en rapport non pas vraiment avec un roman (dans le sens où aucun personnage ne s'y retrouvait, ni aucun élément de l'intrigue) mais avec l'univers d'un roman, en l'occurrence celui de "La Pucelle".

Par exemple : "Le dernier des Gris" (paru dans le Webzine Solstice en, euh, 2006 je crois) a été écrit comme une simple nouvelle, sans arrière pensée. Mais cela m'a donné l'idée d'un roman se passant dans cet univers.
Autre exemple : "Le démon de Mémoire" (paru chez Mnémos dans l'antho des Imaginales 2011) se tient dans le même univers que "La Pucelle", que j'avais alors déjà écrite et publiée.

Il faut savoir qu'un éditeur qui demande une nouvelle à un auteur de roman publié apprécie en général que la nouvelle se passe dans le même univers. Cela attire les fans du roman. Quant à l'auteur, cela peut lui en apporter d'autres.
Blog : Les conseils de Tonton Beorn / Site officiel
Bragelonne : Le 7ème Guerrier-Mage / Calame T1 Castelmore : Le jour où... / 14-14 / Un ogre en cavale

Avatar de l’utilisateur
Similien
Batracien
Messages : 37
Inscription : mer. janv. 25, 2012 6:11 pm
Rang special : Batracien
Localisation : Namur
Contact :

Re: Les univers et personnages des nouvelles

Message par Similien » ven. mai 18, 2012 10:40 am

En écrivant mes premières nouvelles, j'avais tenté de les lier les unes aux autres ainsi qu'à un roman précédemment écrit. J'avais réemployé des personnages secondaires, fait quelques références discrètes par ci par là... Finalement, j'ai abandonné le système, avant tout car je voulais me démarquer de mes premiers textes qui avec le recul me semblaient moins bons.

Par la suite, j'ai écrit une série de courtes nouvelles (1500, 2000 mots) mettant en scène le même personnage. J'en ai sept à ce stade, je pense, d'autres en phase de gestation. Je me dis que cela pourrait faire éventuellement l'objet d'un recueil... Cependant, il n'y a aucun fil conducteur et j'ai même placé une série de contradictions afin de semer le doute ("c'est le même perso ou pas ?"). Au final, cela ne constitue pas une œuvre unique mais plutôt un univers à chaque fois réexploité.

Avatar de l’utilisateur
JMB
Batracien
Messages : 88
Inscription : mar. oct. 12, 2010 4:51 pm
Rang special : Phénix
Localisation : Lyon

Re: Les univers et personnages des nouvelles

Message par JMB » ven. mai 18, 2012 6:12 pm

Il est tout à fait possible de faire une nouvelle puis d'en faire un roman.
:heart:

Répondre