De l'importance d'un titre

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
tigrette
Grenouille militante
Messages : 768
Inscription : ven. févr. 25, 2011 2:30 pm
Rang special : Dans la Lune Mauve
Contact :

De l'importance d'un titre

Message par tigrette » jeu. juin 07, 2012 10:41 am

Je suis en plein brainstorming avec l'éditeur au sujet du titre de mon livre. (je sèche un peu)
C'est avec la couverture et son quatrième de couverture, l'un de facteurs les plus importants pour capter les premiers lecteurs, il me semble. (ensuite le bouche à oreille fait le reste, j'espère !)

Comment avez-vous trouvé vos titres ? Se sont-ils imposés comme une évidence ? Qu'est-ce qui vous attire dans un titre ?

Avatar de l’utilisateur
Siana
Messages : 4085
Inscription : dim. janv. 09, 2011 2:55 pm
Rang special : Grenouille-paranormale
Localisation : 49

Re: De l'importance d'un titre

Message par Siana » jeu. juin 07, 2012 10:49 am

Tu as essayé de faire une liste de mots-clés de thèmes ou de sujets importants dans l'histoire (en gros, si tu devais résumer l'histoire en quelques mots-clés ?) ? Ou de faire une liste de tous les titres qui te passent par la tête, puis de les mélanger ?
Bon, j'avoue, ça reste difficile de trouver un chouette titre. J'ai toujours une liste de mots-clés et plusieurs listes de titres qui n'en finissent pas de changer.
Je pense qu'au niveau longueur, on peut soit faire court (simple) ou long (mais il faut que ça colle au genre du roman, et je vois plus ça pour de l'humoristique ou de la bit-lit légère). Si tu trouves des mots percutants, c'est encore mieux.
:steampunk: :stylo:
- Frères d'enchantement, chez RroyzZ éditions (fév. 2019)
- Mères des interdits, challenge 2019

Avatar de l’utilisateur
tigrette
Grenouille militante
Messages : 768
Inscription : ven. févr. 25, 2011 2:30 pm
Rang special : Dans la Lune Mauve
Contact :

Re: De l'importance d'un titre

Message par tigrette » jeu. juin 07, 2012 10:57 am

Merci Siana,
c'est exactement la technique que j'emploie.
On verra bien !

Avatar de l’utilisateur
Booz
Les papyrus s'inclinent devant elle
Messages : 6035
Inscription : dim. sept. 06, 2009 3:28 pm
Rang special : BatCanetonBoulet

Re: De l'importance d'un titre

Message par Booz » jeu. juin 07, 2012 11:05 am

Personnellement, je n'arrive pas à écrire tant que je n'ai pas un titre. Si je ne suis pas convaincue par celui choisi, je commence à tourner dans ma tête comme un hamster dans sa roue et pas moyen de me concentrer avant d'avoir le Titre (ça marche aussi pour les nouvelles).
Après, pour le trouver, j'utilise plusieurs méthodes, je vais lire des citations, faire des recherches de mots, lire des trucs (ça va des articles sur le web à l'encyclopédie) pour avoir un déclic.
«Mais la Voix me console et dit : " Garde tes songes :
Les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous ! "»

"La Voix" Baudelaire.

Avatar de l’utilisateur
Eldar
Messages : 20
Inscription : dim. nov. 13, 2011 5:51 pm
Rang special : Batracien

Re: De l'importance d'un titre

Message par Eldar » jeu. juin 07, 2012 11:13 am

Le titre est le premier mot du roman.
Qu'est-ce que tu as envie de dire en premier à ton lecteur ?
En lecture : Blue Jay Way de Fabrice Colin.

Avatar de l’utilisateur
Celia
C'est le grand retour d'une merveilleuse grenouille
Messages : 4062
Inscription : dim. mai 25, 2008 5:26 pm
Rang special : Aime le sang et les câlins
Localisation : A l'Est
Contact :

Re: De l'importance d'un titre

Message par Celia » jeu. juin 07, 2012 11:44 am

Booz a écrit :Personnellement, je n'arrive pas à écrire tant que je n'ai pas un titre. Si je ne suis pas convaincue par celui choisi, je commence à tourner dans ma tête comme un hamster dans sa roue et pas moyen de me concentrer avant d'avoir le Titre (ça marche aussi pour les nouvelles).
Après, pour le trouver, j'utilise plusieurs méthodes, je vais lire des citations, faire des recherches de mots, lire des trucs (ça va des articles sur le web à l'encyclopédie) pour avoir un déclic.
Je fonctionne tout à fait comme ça aussi. Et de temps en temps, le titre arrive juste après la naissance des personnages, mais avant la mise en place de l'intrigue.
Ce serait un calvaire du coup de devoir en changer après avoir fini d'écrire le bouquin ^^
Pour trouver le titre, je vais au plus court, ou alors je laisse mon esprit divaguer et trouver quelque chose de poétique (selon moi) qui résume ce que je veux dire du texte. Pour mon roman, j'avais une image très précise des tatouages, du coup c'est venu assez vite par exemple.
Bêta-lectrice
Creep Show en recherche d'éditeur

Avatar de l’utilisateur
Têtard potté
Disciple de l'omniscience omnisciente
Messages : 11678
Inscription : jeu. mars 31, 2011 6:38 pm
Rang special : C'est une dinde, ça ?
Contact :

Re: De l'importance d'un titre

Message par Têtard potté » jeu. juin 07, 2012 11:53 am

Ton éditeur veut changer le titre ? :( Je l'aime bien, ton titre...
Cela dit, je ne sais pas si nous, adultes et gros lecteurs, sommes les mieux indiqués pour des indications en jeunesse (il est bien classé jeunesse, Tigrette ?). Par exemple, tous les titres avec "ténèbres", "enflammé", "prophétie" me font fuir (j'en ai trop lu) alors que sur un public plus jeune, ça peut être des mots attractifs. Tu vois ce que je veux dire ?

En tant qu'auteur, les titres s'imposent généralement à moi avant le début de la rédaction.

J'ai le sentiment qu'en jeunesse, les éditeurs aiment les titres courts. Il y a 2 ans, mon éditrice m'avait juste fait enlever un mot. J'étais donc restée dans mon idée et c'était plus court, comme dans son idée à elle.

Et juste, "la lune mauve" ???
Aussi innocente que l'agneau qui vient de naître :ange:
Challenge en cours
Pottée fête Noël

Avatar de l’utilisateur
Tsyl
Chevalier dragon
Messages : 299
Inscription : mar. août 30, 2011 2:48 pm
Rang special : Eternel Cauchemar palmé

Re: De l'importance d'un titre

Message par Tsyl » jeu. juin 07, 2012 11:56 am

Comment avez-vous trouvé vos titres ?
En ce qui concerne ma trilogie, j'ai changé de titre une demi-douzaine de fois, à mesure que venaient de nouvelles idées, de nouveaux développements. Pour mon projet actuel, ce fut beaucoup plus simple : le livre se clôt par le chant d'un requiem, il s'appelle donc Requiem.
Qu'est-ce qui vous attire dans un titre ?
En général, qu'il soit court et frappant - dérogation spéciale pour les titres humoristiques, du type "Comment bien rater ses vacances". Requiem correspond tout à fait à mes exigences : un seul mot, qui véhicule un sentiment particulier (tout le monde a déjà entendu un requiem et sait quoi en penser :p).

En général, je ne peux pas écrire sans avoir trouvé un titre, ce qui m'amène généralement à en dénicher un qui servira de titre provisoire. Après quoi, au fil des développements, ce titre est amené à changer. Aucun de mes écrits n'a gardé son titre d'origine, je crois.
Ancien voleur sur Dofus. Ancien assassin sur LoL. Actuel voleur sur Guild Wars 2. Cinq ans de droit n'enseignent pas l'honnêteté.

Avatar de l’utilisateur
Booz
Les papyrus s'inclinent devant elle
Messages : 6035
Inscription : dim. sept. 06, 2009 3:28 pm
Rang special : BatCanetonBoulet

Re: De l'importance d'un titre

Message par Booz » jeu. juin 07, 2012 12:32 pm

Arf, j'ai oublié de répondre à une de tes questions Tigrette :
Qu'est-ce qui vous attire dans un titre ?
Avant tout, qu'il m'évoque une ambiance ou une idée (mais la couverture est importante, j'achète rarement un livre dont je n'ai pas entendu parler en m'appuyant seulement sur le titre). J'adore tous les titres liés aux échecs comme je le disais à Célia sur son fil et, au contraire de Tsyl, j'aime bien les titres longs. Par exemple, j'adore le titre du dernier roman de Thomas Day Du sel sous les paupières et, même si je n'ai pas accroché aux premiers pages, je pense bientôt l'acheter parce que le titre me parle vraiment.
«Mais la Voix me console et dit : " Garde tes songes :
Les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous ! "»

"La Voix" Baudelaire.

Avatar de l’utilisateur
Aelys
Alors que l'aube diffuse sa couleur sur le monde, le tigre sort du bois noir et lève les yeux vers le ciel qui s’étend de l’autre côté du mur. Est-ce le jour pour jouer sa vie ?
Messages : 9252
Inscription : dim. oct. 31, 2010 11:56 am
Rang special : Grande flemmarde avec des pics d'activité

Re: De l'importance d'un titre

Message par Aelys » jeu. juin 07, 2012 12:47 pm

J'adore "La Saveur des figues" comme titre, moi. C'est très évocateur, doux, à l'image du roman.
"Rivage des intouchables (Berthelot) est poétique et intriguant.

En général, j'aime quand c'est intriguant (peu commun) et évocateur, quand ça amène à se poser des questions. "La Lune mauve", par exemple, j'aime bien ^^

Pour mon propre titre, le processus a été long, je voulais garder l'idée de l'aube mais le reste est venu en plusieurs étapes, jusqu'à un sondage sur le fil de mon challenge pour voir lequel remportait le plus de succès. En fait, c'était aussi celui qui me plaisait le plus ^^
Mes derniers bébés : I.R.L., éditions Gulf Stream et Quelques pas de plus, éditions Scrineo
Grenouille tu as été, grenouille tu resteras.

Site
Blog

Avatar de l’utilisateur
Beorn
Sous son large chapeau et son tricot de laine, dispense son enseignement tout en haut de la montagne, bravant l'hiver grâce à ses chaussettes aux super pouvoirs
Messages : 10391
Inscription : jeu. août 21, 2008 9:28 am
Rang special : L'avant-dernier des Mohicans
Contact :

Re: De l'importance d'un titre

Message par Beorn » jeu. juin 07, 2012 1:06 pm

De mémoire, Blake Snyder dans un bouquin de scénarisation dit qu'un titre (mais c'est pour le cinéma) doit contenir les éléments suivants :
- de l'ironie (au sens, quelque chose d'étrange, mettre des choses qui ne vont pas ensemble d'habitude)
- il fait naître facilement des images à l'esprit
- il informe sur le genre d'histoire que ce sera
- et zut, je sèche sur le quatrième élément

Bref, il n'a pas inventé l'eau chaude sur ce point, mais c'est ce qui me vient à l'esprit juste là. Il y a sûrement plein d'autres manières de faire.
"La saveur des figues" est un excellent titre, je trouve, et il contient tous ces éléments.

Mes titres à moi, soit ils me viennent dès le départ comme une évidence, soit ils ne me viennent pas du tout et je souffre comme un damné pour les trouver.
Blog : Les conseils de Tonton Beorn / Site officiel
Bragelonne : Le 7ème Guerrier-Mage / Calame T1 Castelmore : Le jour où... / 14-14 / Un ogre en cavale

Avatar de l’utilisateur
tigrette
Grenouille militante
Messages : 768
Inscription : ven. févr. 25, 2011 2:30 pm
Rang special : Dans la Lune Mauve
Contact :

Re: De l'importance d'un titre

Message par tigrette » jeu. juin 07, 2012 1:16 pm

Têtard potté a écrit :Ton éditeur veut changer le titre ? :( Je l'aime bien, ton titre...
Cela dit, je ne sais pas si nous, adultes et gros lecteurs, sommes les mieux indiqués pour des indications en jeunesse (il est bien classé jeunesse, Tigrette ?). Par exemple, tous les titres avec "ténèbres", "enflammé", "prophétie" me font fuir (j'en ai trop lu) alors que sur un public plus jeune, ça peut être des mots attractifs. Tu vois ce que je veux dire ?

En tant qu'auteur, les titres s'imposent généralement à moi avant le début de la rédaction.

J'ai le sentiment qu'en jeunesse, les éditeurs aiment les titres courts. Il y a 2 ans, mon éditrice m'avait juste fait enlever un mot. J'étais donc restée dans mon idée et c'était plus court, comme dans son idée à elle.

Et juste, "la lune mauve" ???
C'est exactement ça, ils le trouvent trop long. Je leur ai proposé ce que tu proposes aussi. Mais je me demande du coup si c'et pas trop bateau.

Avatar de l’utilisateur
Ermina
Ramasse autant de papyrus que de champignons !
Messages : 4940
Inscription : sam. févr. 12, 2011 12:47 pm
Rang special : Impératrice
Localisation : Empire Romain

Re: De l'importance d'un titre

Message par Ermina » jeu. juin 07, 2012 1:23 pm

C'est difficile à trouver un titre intriguant, surtout que c'est souvent la première chose que le lecteur voit.
Pareil, j'ai dû mal à commencer à écrire sans être satisfaite de mon titre.
Beorn a écrit :Mes titres à moi, soit ils me viennent dès le départ comme une évidence, soit ils ne me viennent pas du tout et je souffre comme un damné pour les trouver.
Tiens, c'est pareil pour moi.

Je pense qu'un bon titre doit être suffisamment intrigant pour donner envie de lire la quatrième de couverture et en même temps donner quelques informations sur le genre ou au moins l'ambiance et un peu sur le contenu. Personnellement, quand je lis, j'aime bien quand les titres ne sont pas trop long, sinon, je n'arrive pas à les retenir. Du coup, j'essaie de l'appliquer à mes propres histoires.
*Cycliste* chocolatvore :psycho:

2764 ab urbe condita ● en phrase IV
Les morts d'Odérisse le papyrus

Publication :
Le résurrecteur, nouvelle publiée aux Editions Voy'[el]

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Fifty shades of réglisse
Messages : 11629
Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Contact :

Re: De l'importance d'un titre

Message par Roanne » jeu. juin 07, 2012 1:24 pm

Qu'est-ce qui vous attire dans un titre ?

C'est vrai que pour un roman que je ne connais pas du tout (dont je n'ai pas entendu parler, qu'on ne m'a pas conseillé, dont l'auteur m'est inconnu), c'est la combo titre + couverture qui va m'attirer (... ou pas ! à la rigueur l'effet repoussoir est limite plus influent que l'effet attractif).

En tout cas, un titre sympa peut attirer mon attention et me pousser à retourner l'ouvrage pour jeter un oeil sur la 4ème de couverture ou à l'ouvrir pour lire le début / un extrait.

Le titre seul peut même motiver l'acte d'achat.
Si, je vous assure.
Je connais une personne qui a acheté "Le cri du poisson rouge" juste à cause du titre.
Pour ma part, même si je crois aimer les titres courts, percutant, le seul roman que j'ai acquis dernièrement à cause de son seul titre (la couv' n'était pas terrible), c'est "Ne dites pas à ma mère que je suis une voyante, elle me croit libraire à Vancouver".
A vos souhaits... ^^ C'était tellement tout un programme que je l'ai commandé et lu (après, si je n'avais pas des obligations d'achats avec France Loisirs, sans doute ne saurais-je même pas que ce roman existe).

Comment avez-vous trouvé vos titres ?
Se sont-ils imposés comme une évidence ?


C'est variable, en général je ne cherche pas longtemps et c'est plus le titre qui porte le projet que le projet qui a besoin d'être (re)baptisé. Donc, la plupart du temps, le titre vient en premier, comme une évidence et les idées se construisent autour.
Après, c'est clair que je ne cherche pas à faire percutant / original, je veux juste quelque chose qui me parle et soit cohérent avec l'identité du projet qui va en découler.
Donc mes titres sont peut-être nuls d'un point de vue lecteurs / éditeurs / marketing, mais j'avoue que ce n'est pas trop mon souci. Il faut avant tout qu'ils me plaisent à moi sans déclencher de réaction allergique chez les personnes qui me soutiennent.
Spoiler: montrer
Pour Le cahier d'histoires, par exemple, c'est parce que j'ai vraiment eu entre les mains un "Cahier d'histoires" que l'idée de base du roman m'est venue.
Le titre a donc été évident, d'emblée.

Concernant "La pelote d'épingles", ça a été moins "évident", j'ai eu le pitch en 1er et j'ai hésité avec un autre titre : "Le dé à coudre". J'aimais plus le côté piquant des épingles mais j'ai pris des avis avant de trancher. Maintenant que le titre est adopté, je vais faire en sorte que la pelote en question soit un petit symbole qui revienne en fil rouge dans le roman, en espérant que des idées farfelues me vienne pour l'exploiter de façon assez amusante ou utile.
Bon courage en tout cas, Tigrette.

Je ne sais pas quel titre tu dois remplacer, mais j'espère que ce ne sera pas trop prise de tête (j'ai vu récemment que dès qu'on concrétise l'objet livre par son édition, ça peut vraiment être le cas).

Oups, plein d'échanges entre temps, je vais rattraper.
Site partagé avec Chap', Elikya et Sytra : Des auteurs à l'ouest.
OLT : La panna cotta
Challenge : Juste changée

Avatar de l’utilisateur
NB
Ricoche en Premier
Messages : 6201
Inscription : jeu. janv. 24, 2008 3:40 pm
Rang special : Bâtisseuse
Localisation : Vers les maïs au sud de Lyon
Contact :

Re: De l'importance d'un titre

Message par NB » jeu. juin 07, 2012 1:30 pm

J'ai du mal avec les titres en général.
Je donne un titre de travail, qui est ce à quoi je pense quand je veux parler de l'histoire à quelqu'un (mon mari, par exemple), et, souvent, c'est celui-là qui reste ("Fedeylins", par exemple, ou "les yeux de l'aigle").
Je pense que ce sera pareil avec "Ascenseur pour le Futur" qui devait être un titre de travail, mais qui pète bien.

Par contre, on avait galéré avec mon éditeur pour trouver les 4 titres des tomes de fedeylins, pour qu'ils se répondent tout en étant différents, qu'ils aient des éléments communs, mais pas trop... (par exemple, il me disait que si l'un des titres contenait un lieu ou un élément, les autres devaient être construits sur le même modèle pour créer une cohérence).
Ah, et on cherchait à éviter "Le [truc] du [machin]" qui est quand même très bateau (mais malheureusement, on y revient souvent ! ^^)

Répondre