Quand le scenario s'effondre...

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Grenouille_Bleue
Messages : 190
Inscription : mar. août 30, 2011 3:07 pm
Rang special : I'm blue da ba dee da ba daa

Quand le scenario s'effondre...

Message par Grenouille_Bleue » lun. juil. 23, 2012 8:59 am

Est-ce que vous vous êtes déjà retrouvés dans la situation où, soudain, votre intrigue qui vous paraissait si solide se révèle complètement bancale ? Ce moment atroce, alors que vous avez bouclé 90% du roman, où vous réalisez que, non, vraiment, cette action-là n'est PAS crédible.

Et tout s'effondre comme un château de cartes.

J'en suis à peu près là aujourd'hui, et ça me fout un coup de déprime phénoménal. Je ne sais pas comment je n'ai pas vu cette incohérence au début, et elle empoisonne l'intégralité de l'histoire. Si quelque chose n'est pas crédible, c'est tout le reste qui en pâtit.

Je vais m'en sortir - on s'en sort toujours. Mais, pour l'instant, ça me mine vraiment. Ca va probablement m'obliger à réécrire des chapitres entiers pour redonner une cohérence d'ensemble.

Est-ce que ça vous est déjà arrivé ? Comment avez-vous réagi ?
Ma page d'écrivain
Les Talons Hauts rapprochent les Filles du Ciel - Les Mannequins ne sont pas des Filles Modèles - Le Boucher

Avatar de l’utilisateur
Nicéane
Messages : 355
Inscription : dim. avr. 01, 2012 4:33 pm
Rang special : rainette verte
Localisation : Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin

Re: Quand le scenario s'effondre...

Message par Nicéane » lun. juil. 23, 2012 9:15 am

Oui, ça m'est déjà arrivé, il n'y a pas si longtemps d'ailleurs... L'été passé, une histoire avait germé dans ma tête et j'étais si impatiente que j'ai couché les premiers mots sur le papier. Les idées me venaient naturellement et je me suis retrouvée quelques mois plus tard avec le premier jet d'un petit roman bouclé. Je n'avais pas fait de synopsis, pas de fiches de personnages, aucun travail de préparation, rien ! J'ai donc commencé à me relire tout en pointant les incohérences, les choses à améliorer et il y en avait beaucoup beaucoup trop. Mais j'ai continué en fermant les yeux parce que je refusais de voir que tout ça ne tenait définitivement pas la route. Je crois qu'arriver sur Cocyclics et voir toutes ces grenouilles bosser m'a donné le courage de tout mettre à la poubelle (pas littéralement, j'ai gardé mes anciens dossiers tout de même) et de tout reprendre depuis le début : le fonctionnement du monde, les fiches de personnages, le synopsis. Et bizarrement, une fois que c'était fait, je ne me sentais plus si déprimée mais au contraire, super motivée ;) Je pense que c'est bien que je me sois plantée une bonne fois, au moins je ne referai plus la même erreur ! (que je suis toujours en train de réparer et pour encore un bon moment je pense)

Je t'offre une :tournee: de nénuphou pour t'encourager et te dire que tu n'es pas tout seul !
Ma première nouvelle publiée, dans la revue Etherval - Ciré jaune
OLT : Le Musée Galactique des Choses Disparues

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Fifty shades of réglisse
Messages : 11627
Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Contact :

Re: Quand le scenario s'effondre...

Message par Roanne » lun. juil. 23, 2012 9:16 am

Cela m'est déjà arrivé aussi et j'ai eu les deux cas extrêmes...
- celui où j'ai mis le texte au placard, parce qu'il n'y avait vraiment rien à en tirer ;
- celui où j'ai cherché et trouvé des solutions pour contourner les problèmes (oui, parce qu'en plus il y en avait plusieurs).

Au départ, c'est un peu décourageant, mais après je trouve ce genre de réflexion très motivante car on est vraiment dans l'optique "sauver le texte et tenter de le grandir au passage". Ca m'est arrivé plein plein plein de fois sur mon 1er roman et j'ai de nouveau le cas avec le 2ème.
Et quand je trouve la/les solution(s), que je les essaye et qu'on me confirme que ça fonctionne, c'est juste un moment intense parce que j'ai l'impression d'avoir passé un obstacle sans le percuter de plein fouet... jusqu'à ce que je trouve le truc suivant qui ne va pas ou qu'on me le montre. ^^
Dans tous les cas, en fonction du problème soulevé, ça peut se régler de façon très différente, ça va de la solution facile à un travail de fond assez monstrueux. Donc il vaut mieux bien analyser son texte, les problèmes à régler et mesurer le travail à faire pour les résoudre avant de se lancer, histoire d'avoir une idée de l'investissement et de se poser la question cruciale : ce projet en vaut-il la peine ?

(post croisé avec Nicéane, je vais lire ce qu'elle a répondu)
Site partagé avec Chap', Elikya et Sytra : Des auteurs à l'ouest.
OLT : La panna cotta
Challenge : Juste changée

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Fifty shades of réglisse
Messages : 11627
Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Contact :

Re: Quand le scenario s'effondre...

Message par Roanne » lun. juil. 23, 2012 10:15 am

Un "détail" que j'ai oublié tout à l'heure, super important dans mon cas : quand j'ai un doute sur le scénario ou des difficultés pour trouver une solution, j'en parle.
En général, c'est Chapardeuse qui endosse le rôle du bureau des pleurs et des jérémiades, la pauvre ^^ :heart: et son écoute, ses conseils, les questions qu'elle me pose sont toujours d'une aide énorme pour trouver des solutions.

Et j'ajoute que si le cycle a été pleinement profitable à mon niveau, c'est sur ce sujet-là. Les alphas et bêtas m'ont aidée au-delà de toute mesure quantifiable (vive la communication).
Site partagé avec Chap', Elikya et Sytra : Des auteurs à l'ouest.
OLT : La panna cotta
Challenge : Juste changée

Avatar de l’utilisateur
GabrielleTrompeLaMort
Gaby Jones, Docteur en pédagogie, pour vous servir
Messages : 1452
Inscription : mer. juil. 26, 2006 1:26 pm
Rang special : Tueuse de vampires
Localisation : Au Pays Du Pastis !!!
Contact :

Re: Quand le scenario s'effondre...

Message par GabrielleTrompeLaMort » lun. juil. 23, 2012 10:32 am

Ça m'arrive tout le temps. Pour ne pas dire "à chaque fois". ;)
C'est aussi pour ça que je cumule les versions pour chaque roman, quel que soit son volume : généralement, j'envoie une version 5 ou 6 aux éditeurs. Entre chaque version, une réécriture. Parce que tel ou tel point ne tenait pas la route, et qu'il faut réécrire près du quart du roman, parfois bien plus (souvent bien plus).

Dernièrement, je commence à mieux maîtriser tout ça et mes romans ont besoin de moins de corrections sur leurs premières versions. Mais je cumule toujours 3-4 versions au final...

Un auteur hyper connu (mais dont j'ai oublié le nom T_T) disait : "Écrire, c'est réécrire." Je crois que c'est l'une des grandes vérités de l'écriture, même si les règles sont peu nombreuses et que chacun fait à sa sauce.

C'est normal que tu te sentes découragé mais ne t'en fais pas : même si tu vas "jeter" une partie de ton travail, celui-ci t'aura été profitable, et ton roman n'en sortira que meilleur. C'est l'avantage de l'écriture : c'est l'une des rares activités au monde où tu ne peux pas reculer. Soit tu stagnes, soit tu avances.

Courage. :love: :love: :love:
"Writing is not an excuse for insanity : it's a reason."
Blog de lectures SFFF... 100% VF !
[Revenante après 2 ans d'absence forcée : coucou, vous m'avez manquéééé :heart: )

Avatar de l’utilisateur
Deidril
Messages : 277
Inscription : lun. mars 05, 2007 11:38 am
Rang special : Procrastinateur Lvl 200
Localisation : On dirait le sud ...

Re: Quand le scenario s'effondre...

Message par Deidril » lun. juil. 23, 2012 12:04 pm

Salut GB,

Même expérience.

Au final j'ai refais la moitié du roman, mais tu recycles quand même certains passages, certains dialogues, des personnages. Tout n'est pas perdu.

C'est vrai que c'est extrêmement décourageant lorsqu'on se rend compte du travail à refaire alors qu'on pensait en avoir quasiment terminé. C'est déprimant.

Mais on continue quand même.

Et puis un jour on est sur la bonne voie et on se dit : "Ouais, c'est 'achement mieux. J'a bien fé."

Ps : tu dévoiles quand la couverture pour 'Rekk' ?

PPs: Dis-toi que des gens 'attendent' tes livres. Oserais-tu décevoir ces hordes de fans en délire, qui sont prêts à jeter leurs vêtements sur l'égérie du roman policier afin d'attirer son attention ? J'ai déjà préparé un vieux marcel tout taché de vin et de tartiflette en vue de cette occasion.
Dernière modification par Deidril le lun. juil. 23, 2012 12:09 pm, modifié 1 fois.
Challenge 2019 : Rouges sont les cendres du phénix , parrainé par :cam: Minock

Patastec
Bêta du tonnerre, foudroie les incohérences plus vite que l'éclair
Messages : 2862
Inscription : dim. nov. 21, 2010 9:37 pm
Rang special : *
Localisation : Picardie

Re: Quand le scenario s'effondre...

Message par Patastec » lun. juil. 23, 2012 12:08 pm

Je n'ai pas d'exemple à te fournir, mais je t'envoie des brassées de :heart:, de câlins et de :tournee: pour te soutenir. ^^
Go go go :fairemal:

Avatar de l’utilisateur
Dawood
Batracien
Messages : 222
Inscription : mer. févr. 17, 2010 1:32 pm
Rang special : Batracien
Localisation : en pleine refonte de scénario ><

Re: Quand le scenario s'effondre...

Message par Dawood » lun. juil. 23, 2012 1:51 pm

J'ai connu aussi, et c'est particulièrement atroce.
A chaque fois, ma réaction a été la même : essayer de trouver une solution. Il y en a toujours, ou pratiquement. J'ai longtemps eu un souci avec la motivation de mon méchant (c'est quand même central ><), et si j'ai trouvé une solution que je trouve encore aujourd'hui un peu tarabiscotée, ça m'a surtout permis d'orienter l'histoire d'un certain angle, beaucoup plus intéressant. Enfin, de mon point de vue. Après, dans chaque scénario et même les plus complets, il y a toujours des zones d'ombres, des faiblesses. Tout l'art est de les faire oublier, d'attirer l'attention sur le reste.
Courage ! ;)
Wyvern is coming.

(challenge à venir... :stylo: )

Avatar de l’utilisateur
Beorn
Sous son large chapeau et son tricot de laine, dispense son enseignement tout en haut de la montagne, bravant l'hiver grâce à ses chaussettes aux super pouvoirs
Messages : 10391
Inscription : jeu. août 21, 2008 9:28 am
Rang special : L'avant-dernier des Mohicans
Contact :

Re: Quand le scenario s'effondre...

Message par Beorn » lun. juil. 23, 2012 2:23 pm

J'ai connu des scènes qui semblaient impeccables sur le papier et qui clochaient tellement à l'écriture qu'il fallait en inventer une autre à la place. A chaque fois,c 'est angoissant mais finalement c'est toujours moins difficile que prévu.

Je n'ai pas eu le cas d'un roman entièrement construit sur un problème de cohérence, mais je suppose qu'on peut y arriver aussi... :?
Bon courage en tout cas ! :love:
Blog : Les conseils de Tonton Beorn / Site officiel
Bragelonne : Le 7ème Guerrier-Mage / Calame T1 Castelmore : Le jour où... / 14-14 / Un ogre en cavale

Avatar de l’utilisateur
Fabien
Messages : 52
Inscription : lun. juil. 11, 2011 7:17 pm
Rang special : Scribrenouille

Re: Quand le scenario s'effondre...

Message par Fabien » lun. juil. 23, 2012 2:53 pm

Brrr, c'est terrifiant comme idée ! J'en suis encore au stade où je me mets la tête dans le sable et je fais comme si de rien était…

courage à toi!!

Avatar de l’utilisateur
Zela
Illuscrivaine soubassophoniste
Messages : 578
Inscription : jeu. juin 16, 2011 3:22 pm
Rang special : Batracien
Localisation : Sud
Contact :

Re: Quand le scenario s'effondre...

Message par Zela » lun. juil. 23, 2012 2:57 pm

Il m'est arrivé de tomber sur de vrais problèmes de logique. Je préfère parler de logique sinon je cède à la panique et au désepoir :lol:
Je me dis que l'incohérence c'est simplement un élement qui n'a pas encore trouvé sa justification, en général j'essaie de ne rien toucher, mais au contraire de rajouter des détails qui vont justifier certaines bizarreries.
Au final, le texte gagne en élément surprise et s'étoffe pour devenir meilleur.

Accroche-toi, c'est dur mais le résultat vaut vraiment le coup :heart:

Avatar de l’utilisateur
Cendrefeu
Messages : 859
Inscription : mer. oct. 29, 2008 4:42 pm
Rang special : Adoratrice de feu Clancy
Localisation : Behind the radar screen

Re: Quand le scenario s'effondre...

Message par Cendrefeu » lun. juil. 23, 2012 3:18 pm

Ca m'est arrivé une fois. Résultat, blocage total. C'est horrible.
Et impossible de continuer comme si de rien n'était en me disant que je me pencherai sur le problème plus tard, ça m'obnubilait complètement.
Ca m'a pris du temps pour trouver une solution et au final je m'en suis sortie sans trop devoir réécrire, mais ça a été dur. J'ai dû couper des morceaux que j'aimais beaucoup, trouver la motiv nécessaire à réécrire et ensuite, il m'a fallu tout revoir, histoire de rendre le reste cohérent avec les changements. En plus, moi je suis du genre à détester faire de grosses réécritures, je soigne au maximum mes premiers jets pour éviter cela, ce qui ne m'a pas aidée. Et là, c'était vraiment parce que je ne voulais pas jeter le roman que je me suis forcée à tout reprendre.
Courage, en tout cas. Je compatis.
Ma dernière parution: Realm of Broken Faces, le dernier opus des Récits du Monde Mécanique :wow:

Et les précédents: Smog of Germania et Scents of Orient !

Mon actualité d'auteur

Avatar de l’utilisateur
Elikya
Petit escargot vaillant
Messages : 4309
Inscription : ven. mai 29, 2009 12:47 pm
Localisation : Entre terre et ciel

Re: Quand le scenario s'effondre...

Message par Elikya » lun. juil. 23, 2012 3:19 pm

Je pense qu'il est important d'en parler à quelqu'un. Échanger des avis, des idées, permet d'ouvrir de nouveaux horizons et de sortir de l'impasse. Des fois, la crédibilité tient à peu de choses. Il m'est arrivé de corriger des éléments importants en jouant sur quelques scènes, sans changer les fondements de l'histoire.
Roanne a écrit :En général, c'est Chapardeuse qui endosse le rôle du bureau des pleurs et des jérémiades, la pauvre ^^ :heart: et son écoute, ses conseils, les questions qu'elle me pose sont toujours d'une aide énorme pour trouver des solutions
De mon côté aussi, c'est souvent Chapardeuse qui endosse ce rôle. :merci: Chap' :heart:.
Elikya-Merveilleuse, de la Maison du trèfle à Nomorgame
Mon challenge : Les ailes du Phénix
Mon site internet
"Ma page facebook"

Avatar de l’utilisateur
Grenouille_Bleue
Messages : 190
Inscription : mar. août 30, 2011 3:07 pm
Rang special : I'm blue da ba dee da ba daa

Re: Quand le scenario s'effondre...

Message par Grenouille_Bleue » lun. juil. 23, 2012 3:32 pm

Merci à tous pour vos messages, c'est rassurant. Pas très charitable, mais rassurant de voir qu'on n'est pas le seul dans le cas.
J'imagine qu'il n'y a pas de recette miracle, en effet, mais j'étais censé rendre les pages le 28, et là j'ai comme un gros doute (ou alors je rendrai un truc non-abouti, ce qui serait dommage).

Du coup je vais suivre vos conseils, voir si je peux décaler la date de remise, et prendre le temps de tout corriger.

Deidril a écrit :
Ps : tu dévoiles quand la couverture pour 'Rekk' ?
C'est Pascal Quidault qui la fait, donc elle ne pourra être que magnfiique :love:
Je pars en vacances en fin de semaine, je pense qu'elle sera finie à mon retour, donc vers le 10 août. J'espère, parce que le bouquin sort le 14 septembre et que la FNAC a besoin du visuel de couverture pour la dédicace.

Je suis encore plus stressé que ce roman ne plaise pas que pour le policier :?
Ma page d'écrivain
Les Talons Hauts rapprochent les Filles du Ciel - Les Mannequins ne sont pas des Filles Modèles - Le Boucher

Avatar de l’utilisateur
Mélanie
Mélafique carbonise les imprudents qui ne savent pas orthographier fu... fu...
Messages : 7921
Inscription : dim. mai 17, 2009 6:29 pm
Rang special : Power Mélanie!
Localisation : Chapitre 13

Re: Quand le scenario s'effondre...

Message par Mélanie » mar. juil. 24, 2012 11:00 am

Ça m’arrive très régulièrement. :( Si bien que quand un scénario me semble bouclé, je me méfie. ^^ Je chôme au moins une semaine pour y revenir et me rendre compte que quelque chose déraille totalement. Malheureusement, avant de tenter de l’écrire, il n’est pas facile de juger de toute la crédibilité du dit scénario.

Ensuite, je te rejoins totalement sur la grande cohérence d’ensemble. Une fois qu’un élément a sauté, on a beau imaginer des raccords, la continuité de l’histoire semble escamotée. Alors, plutôt que de bidouiller et de réfléchir pour savoir tout ce qui a été brisée et qu’il faut réparer, on est tenté de tout reprendre à zéro. C’est radical, mais un peu fatigant. ^^ Aussi, vaut-il mieux y réfléchir à deux fois.

D’autant plus que j’ai aussi personnellement la manie de voir des problèmes où il n’y en a pas. Parfois, j’ai l’humeur défaitiste et je ne visualise plus mes scènes comme avant. Il faut encore se méfier. C’est pourquoi quand un défaut vient miner toute mon intrigue, je me fixe au moins une semaine à chômer. Belote et rebelote. :D

Une chose pour te rassurer, à chaque fois que j’ai dû revoir mon intrigue de long en large, je trouve que ce qui en est ressorti est cent fois mieux.
ıllıllı Cyclitse et modérartice ıllıllı

"Aux amres ! diuex et dmei-deiux !
Abtatnos ctete tyarnine,
Ce régmie set fsatideiux !
Puls ed necatr, puls d'abmriosie !"
Oprhée uax efners

Répondre