[A] Les personnages : éléments de l'intrigue ou du décor ?

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Selsynn
Messages : 908
Inscription : mar. août 11, 2009 2:06 pm
Rang special : Batracien
Contact :

[A] Les personnages : éléments de l'intrigue ou du décor ?

Message par Selsynn » mar. nov. 06, 2012 2:54 pm

Bonjour !
Avec un titre aussi incompréhensible que ça, j'espère ne pas vous avoir fait fuir.

Voilà, j'ai un problème de conscience. J'invente une histoire avec un certains nombre d'éléments. Certains sont des morceaux d'intrigues, des scènes, des images de lieux, et d'autres sont des personnages.
Et mon problème vient du fait que je me suis autant attaché à un personnage qui illustre parfaitement mon monde. C'est totalement un enfant du monde, et il vit dans un monde qui est bien à lui.
MAIS, l'intrigue,qui au départ dépendait quasiment entièrement de lui s'est mise à évoluer, à grandir de sa petite vie. Et mon personnage qui était un peu un Dieu pour mon histoire (c'est ses motivations qui la faisait tenir debout) il s'est retrouvé relayé au rang de figurant...

Et ça me plait pas. Pas du tout, mais je me dis aussi que l'histoire a gagné en solidité, en indépendance, et donc que c'est bien.
Et du coup, je m'interroge sur l'existence ou pas de deux catégories de personnages. (d'où le présent sujet que vous êtes en train de lire)

Les personnages de l'intrigue : ceux là, c'est les classiques, ceux qui font avancer l'histoire.
Les personnages du décor : eux, ils sont là pour emmener voyager le lecteur, le plonger totalement dans le monde. Leur actions ont ou n'ont pas d'interaction profonde avec le monde, mais c'est possiblement avec eux que le lecteur va accrocher.

Exemples :
-> Le Seigneur des Anneaux (non, je n'ai pas peur des grandes références) Intrigue : Gandalf, Sauron, Aragorn, Frodon, Gollum... / Décor : Tom Bombadil,
-> Alice aux pays des Merveilles (d'après mes vagues souvenirs) : Intrigue : Alice / Décor : le Chat.
-> Star Wars : Intrigue : Luke ou Anakim... / Décor : Jabba le Hutt


J'ouvre ce fil pour avoir votre avis sur cette question, et savoir si vous vous êtes déjà posé ce genre de question, et aussi pour savoir ce qu'il est le plus judicieux de faire avec mon Altaïr...

Donc que pensez vous de ces deux catégories de personnages : est-ce simplement des personnages secondaires ? Sinon, où est précisement la distinction entre les deux ?
Selsynn
Rêveuse invétérée - N'hésitez pas à me relancer si j'ai promis quelque chose
Pitch-Banques Asrian
OLT-ETR T2
Syno - ETR

Avatar de l’utilisateur
Celia
C'est le grand retour d'une merveilleuse grenouille
Messages : 4062
Inscription : dim. mai 25, 2008 5:26 pm
Rang special : Aime le sang et les câlins
Localisation : A l'Est
Contact :

Re: Personnages : intrigue, décor ?

Message par Celia » mar. nov. 06, 2012 3:10 pm

Il me semble que j'avais lu quelque chose là-dessus, mais je ne sais plus si c'était chez Orson Scott Card ou Truby.
Bref.

Je ne pense pas que les personnages se divisent en deux catégories, mais en quatre :
- le héros (ou les héros) : eux ont un problème en début de parcours et doivent le résoudre à la fin du roman (un problème physique : je dois combattre Sauron ; et un problème moral : je dois ravaler la culpabilité de ma lignée pour reprendre mon trône = Aragorn)
- les seconds rôles : ils évoluent moins mais ils accompagnent le héros et participent de l'aventure. Ils sont là et leurs actions influent sur l'intrigue générale, mais ils ne sont pas les héros.
- l'antagoniste / les antagonistes : les méchants quoi.
- les personnages de décors : ce sont le PNJ des jeux de rôle. Le tenancier du Poney Fringants est un personnage de décor.
A priori, ton personnage qui a vu son importance décroître avec l'évolution de ton histoire est un second rôle.
Bêta-lectrice
Creep Show en recherche d'éditeur

Anonyme_Quatre

Re: Personnages : intrigue, décor ?

Message par Anonyme_Quatre » mar. nov. 06, 2012 3:14 pm

Dans Orson Scott Card, Personnages et points de vue, il me semble bien Celia ! ^.^

Avatar de l’utilisateur
Celia
C'est le grand retour d'une merveilleuse grenouille
Messages : 4062
Inscription : dim. mai 25, 2008 5:26 pm
Rang special : Aime le sang et les câlins
Localisation : A l'Est
Contact :

Re: Personnages : intrigue, décor ?

Message par Celia » mar. nov. 06, 2012 3:15 pm

Je me disais aussi ^^
Excellente lecture pour faire le point d'ailleurs (mails il me semble quand même que Truby en parle aussi, et assez bien en plus)
Bêta-lectrice
Creep Show en recherche d'éditeur

Avatar de l’utilisateur
Selsynn
Messages : 908
Inscription : mar. août 11, 2009 2:06 pm
Rang special : Batracien
Contact :

Re: Personnages : intrigue, décor ?

Message par Selsynn » mar. nov. 06, 2012 3:18 pm

Les deux étant encore en cours de lecture, ils ont du commencer à m'instiller le doute mais pas encore prendre les éléments de théorie !
Je comprend pour les quatre catégories. C'est vrai que "intrigue" c'était un peu trop général comme terme. Merci Celia pour le complément !

Pour Altaïr, il est là au tout début, et disparait jusqu'à la fin, un peu avant le dénouement (sa scène à lui, qui pour l'instant n'a pas sauté) donc, oui, il a une grosse incidence sur l'intrigue, et je sous-entend assez clairement que toute l'histoire est mise en place par lui, mais il n'est clairement pas le héros...
Selsynn
Rêveuse invétérée - N'hésitez pas à me relancer si j'ai promis quelque chose
Pitch-Banques Asrian
OLT-ETR T2
Syno - ETR

Avatar de l’utilisateur
Celia
C'est le grand retour d'une merveilleuse grenouille
Messages : 4062
Inscription : dim. mai 25, 2008 5:26 pm
Rang special : Aime le sang et les câlins
Localisation : A l'Est
Contact :

Re: Personnages : intrigue, décor ?

Message par Celia » mar. nov. 06, 2012 3:27 pm

Selsynn a écrit : Pour Altaïr, il est là au tout début, et disparait jusqu'à la fin, un peu avant le dénouement (sa scène à lui, qui pour l'instant n'a pas sauté) donc, oui, il a une grosse incidence sur l'intrigue, et je sous-entend assez clairement que toute l'histoire est mise en place par lui, mais il n'est clairement pas le héros...
L'histoire est mise en place par lui, c'est-à-dire qu'il va forcer tes héros à agir, n'est-ce pas ?
Alors c'est un antagoniste : il va obliger les héros à évoluer et va dresser des obstacles sur leur passage.
(Antagoniste ne veut pas dire "méchant" mais quelqu'un qui n'obéit pas aux mêmes objectifs que le héros, ou qui le manipule)
Si ce n'est pas le cas, si Altaïr apporte une solution et n'est pas cette figure antagoniste, alors il y a peut-être un souci dans ta trame narrative. Mais sans plus de détail c'est difficile d'en juger.
Si c'est un antagoniste c'est très bien : tout le travail de construction que tu as fait sur lui avant, quand il était le personnage principal, va continuer à te servir, puisqu'il s'agit du personnage le plus travaillé avec le héros.
Bêta-lectrice
Creep Show en recherche d'éditeur

Avatar de l’utilisateur
Selsynn
Messages : 908
Inscription : mar. août 11, 2009 2:06 pm
Rang special : Batracien
Contact :

Re: Personnages : intrigue, décor ?

Message par Selsynn » mar. nov. 06, 2012 4:22 pm

Hum, oui, c'est lui qui force les héros à agir.
L'histoire de manière générale est une romance. Altaïr a décidé de caser son ami, et donc il va un peu forcer leur rencontre "explosive". Les deux tourtereaux récalcitrants ayant leur propre carafon (assez mauvais, de l'orgueil diront certains, uniquement de l'orgueil et des préjugés) ils mènent ensuite toute l'histoire en valsant les mauvais coup entre eux.
Puis à la fin, Altaïr revient pour qu'on lui dise qu'on l'aime quand même parce qu'il était un génie (méconnu, c'est le propre des "vrai" génies) et qu'il avait raison tout du long.

Mais il n'est pas là à chacune des étapes des modifications des sentiments de Theirn et d'Elsa. Il n'a plus besoin d'être là, ce sont de grands petits ils savent avancer comme des grands.

Je ne comprenais pas tout à fait la notion d'antagoniste, alors. Parce que pour moi, l'antagoniste était le méchant, ou simplement l'opposant (mais l'opposant tout au long de l'histoire).
Et je voyais très bien Theirn et Elsa en auto-opposant, mais ils ne s'allient pas vraiment contre lui, ils le subissent (chacun à sa manière et chacun avec sa dose de rancune personnelle).

(Dans la catégorie "personnage qui manipule le héros" Altaïr devrait se tenir en bonne position, parmi les personnages de mes histoires ^^ Mais il est vrai que j'adore ce type de personnage qui viennent foutre la zone dans un monde qui en général n'a pas besoin de ça, qui est déjà assez bordélique sans ça)

Merci pour cette mise au point, maintenant qu'il a cette place dans l'histoire, je trouve plus logique les décisions que j'ai prise dans le syno ! Merci Célia !
Selsynn
Rêveuse invétérée - N'hésitez pas à me relancer si j'ai promis quelque chose
Pitch-Banques Asrian
OLT-ETR T2
Syno - ETR

Avatar de l’utilisateur
Siana
Messages : 4085
Inscription : dim. janv. 09, 2011 2:55 pm
Rang special : Grenouille-paranormale
Localisation : 49

Re: Personnages : intrigue, décor ?

Message par Siana » mar. nov. 06, 2012 5:42 pm

Je pars du principe qu'un personnage est avant tout un "personnage", avant de servir quoi que ce soit. Quelle que soit sa "catégorie", il peut avoir des actions importantes pour l'histoire, et pour moi son influence sur l'intrigue est plus importante que sa catégorie. Même un personnage secondaire ou tertiaire peut être indispensable pour un détail qu'aucun autre personnage ne pourrait amener. En ce sens, j'estime que plus une histoire à de personnages, moins ceux-ci ont une catégorie définie, puisque les personnages ont tous plus ou moins d'importance à un moment ou un autre de l'histoire (avec parfois leur moment de gloire personnelle ^^).
Donc pour moi le fait qu'Altaïr n'apparaisse qu'au début et à la fin n'est pas gênant. Ma réserve serait plus sur le fait qu'en le voyant au début on va se poser des questions, peut-être développer des attentes (en pensant voir en lui un personnage récurrent) alors que ce ne sera pas le cas. Le tout sera dans dans la manière de l'amener, je pense.
D'ailleurs, ça me rappelle que j'avais eu ce problème dans mon tome 1, avec Kiara et Mathieu. Ces deux personnages ont chacun une importance à des moments précis de l'histoire, alors qu'en-dehors ils sont plutôt figurants. J'ai traité le problème en parlant d'eux plus souvent. Les autres personnages parlent parfois d'eux lorsqu'ils ne sont pas là, ou bien pensent à eux. Je les ai également ajoutés à quelques rencontres entre personnages, même s'ils n'auraient pas été indispensables, pour qu'ils apparaissent aussi un peu. Bref, j'ai rajouté leurs présences par petites touches ici et là jusqu'à la disparition de chacun d'eux. Et ils apparaissent donc peu, voire pas du tout pour Kiara, dans le synopsis.
:steampunk: :stylo:
- Frères d'enchantement, chez RroyzZ éditions (fév. 2019)
- Mères des interdits, challenge 2019

Avatar de l’utilisateur
[H]ivy
Batracien
Messages : 46
Inscription : ven. févr. 03, 2012 8:59 pm
Rang special : Raton-laveur de carreaux ronds
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs

Re: Personnages : intrigue, décor ?

Message par [H]ivy » mar. nov. 06, 2012 10:47 pm

Siana a écrit :Je pars du principe qu'un personnage est avant tout un "personnage", avant de servir quoi que ce soit. Quelle que soit sa "catégorie", il peut avoir des actions importantes pour l'histoire, et pour moi son influence sur l'intrigue est plus importante que sa catégorie. Même un personnage secondaire ou tertiaire peut être indispensable pour un détail qu'aucun autre personnage ne pourrait amener. En ce sens, j'estime que plus une histoire à de personnages, moins ceux-ci ont une catégorie définie, puisque les personnages ont tous plus ou moins d'importance à un moment ou un autre de l'histoire (avec parfois leur moment de gloire personnelle ^^).
Je suis d'accord avec ce que dis Siana, j'essaye de faire en sorte que tous les personnages aient un rôle dans l'histoire.
Je pense qu'avoir des personnages réalistes signifie qu'on pourrait très bien écrire un livre sur leur vie sans que cela soit moins intéressent qu'écrire sur le héros d'origine.
On ne vois bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux. Renard
Même les cochons d'inde ont leur fierté.
Fragments : Challenge 2015

Avatar de l’utilisateur
Celia
C'est le grand retour d'une merveilleuse grenouille
Messages : 4062
Inscription : dim. mai 25, 2008 5:26 pm
Rang special : Aime le sang et les câlins
Localisation : A l'Est
Contact :

Re: Personnages : intrigue, décor ?

Message par Celia » mar. nov. 06, 2012 10:55 pm

Il y a quand même à faire attention. L'histoire que tu écris doit garder une certaine unité.
Dès le départ de ton histoire, tu passes un contrat avec ton lecteur. Admettons que tu commences avec un personnage. Si tu le laisses tomber en plein milieu de l'histoire pour t'intéresser à un autre personnage, le lecteur va lâcher. La hiérarchie entre les personnages a une utilité pour l'histoire, et cela est vrai aussi pour les livres chorales comme Le Trône de Fer ou World War Z ou ce genre de roman.
Bêta-lectrice
Creep Show en recherche d'éditeur

Avatar de l’utilisateur
[H]ivy
Batracien
Messages : 46
Inscription : ven. févr. 03, 2012 8:59 pm
Rang special : Raton-laveur de carreaux ronds
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs

Re: Personnages : intrigue, décor ?

Message par [H]ivy » mar. nov. 06, 2012 11:32 pm

Oui je sais, je ne change pas de personnage en court de route mais disons que pour moi un personnage est réussi s'il m'est possible par exemple de réécrire complètement l'histoire avec son point de vue.Comme dans le film "Angle d'attaque" ou l'on voit le même attenta mais avec tantôt le point de vue des journalistes, d'un touriste, d'un garde du corps, des poseurs de bombes, de la victime...
On ne vois bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux. Renard
Même les cochons d'inde ont leur fierté.
Fragments : Challenge 2015

Avatar de l’utilisateur
Celia
C'est le grand retour d'une merveilleuse grenouille
Messages : 4062
Inscription : dim. mai 25, 2008 5:26 pm
Rang special : Aime le sang et les câlins
Localisation : A l'Est
Contact :

Re: Personnages : intrigue, décor ?

Message par Celia » mar. nov. 06, 2012 11:35 pm

Ok, mais là tu parles de construction du personnage, mais ce travail de préparation ne se retrouvera pas en entier dans le roman, où il va falloir faire un choix. Sinon effectivement raconter l'histoire du point de vue des différents personnages est une des méthodes de travail existantes pour les auteurs, notamment dans une des étapes de la méthode des flocons.
Bêta-lectrice
Creep Show en recherche d'éditeur

Répondre